Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
L'Antre d'Hio

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hio

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 30 Juin - 15:49 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

Le temple de l'Eau. Ce si beau temple de l'Eau. Cette majestueuse prison aux milliers de salles. De cellules, pour Immortels. Tel qu'Hio. Ce vieux dragon qui, jadis, parcourait les océans et adorait Aqua, sa créatrice. Il ne restait rien de cela... La pluie, la pluie qui s'abattait sur le temple, rien de plus. On ne pouvait entendre que cela. Rien de plus. Pas même une parole, pas même un murmure. La pluie. Ces confrères avaient bien eu un ou plusieurs humains. Mais lui, Hio, non. Jamais. Aucun humain depuis des millénaires et des millénaires. Personne ne l'avait sorti de là, et personne n'avait même essayé. Aucune présence depuis le temps où Aqua l'avait enfermé. Était-ce là, le châtiment des dieux pour les avoir attaquer ? Le fait qu'aucun humain n'était jamais venu le voir, était-ce une punition ? Maintenant, Hio le savait, il le sentait. Les dieux l'avaient complètement oublié dans ce trou perdu, comme les humains d'ailleurs. Sa rage envers eux s'alimentait de jour en jour. Restreint de toute liberté, le dragon se contentait de penser, de penser au passé. Parfois quelques pensées mélancoliques remontaient. Il songeait à Aqua. A tous ces bons moments passés... Mais, Hio revenait vite à la réalité. Il ne devait pas se laisser divaguer. S'il était là, c'était de la faute de ces dieux. Parfois, il pensait au futur aussi. Il imaginait comment il pourrait sortir d'ici, car Hio le savait : il devait s'échapper. Ainsi, le dragon obtiendrait de nombreux pouvoirs à l'extérieur. Il trouverait un maître, avant de s'en séparer et de prendre sa revanche sur les dieux... Il lui faudrait un pigeon, un de ces humains pour le sortir d'ici. Quelqu'un qui passerait les épreuves – une d'intelligence et une d'imagination – et qui le libérerait. Quelqu'un qui le sortirait de sa bulle qui l'étouffe. Mais, ce n'était pas ainsi que le destin prévoyait la suite pour le dragon déchu...



"Je ne peux voir.
Je ne peux me déplacer.
Je ne peux entendre.
Je ne peux sentir.
A cause des dieux.
Et des hommes.
Je ne peux que patienter.
Je ne peux que penser.
Je ne peux qu'espérer.
Je ne peux que ressentir et percevoir.
Même s'ils m'ont privé de mes libertés.
Je sais encore ce que je ressens.
Et je perçois un humain."


Dernière édition par Hio le Sam 16 Oct - 17:09 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 30 Juin - 15:49 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melody Vedraï

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 4 Juil - 13:29 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

Melody arriva devant le majestueux temple de l’eau. On aurait pu se demander ce qu’une couturière rangée comme elle faisait en ce moment à la recherche d’une invocation. Elle s’était aussi posé la question. L’aventure n’était pas exactement la tasse de thé de la jeune fille. Petite, elle avait eut tout son content d’aventures avec ses nombreuses fuites et maintenant elle ne jurait que par un bon livre dans son lit. Mais, la présence de la jeune fille ici était justifiable. Elle s’ennuyait. Pas seulement aujourd’hui et maintenant mais plutôt de façon très générale dans sa vie. Elle ne connaissait pas assez de gens et son commerce ne fonctionnait pas encore assez bien pour qu’elle puisse considérer avoir une vie remplie.

C’est ce constat qui l’avait poussée, le matin même, à se préparer pour aller à la chasse aux incantations. Elle en avait, au cours de ses lectures, appris un peu plus sur ces êtres. Aujourd’hui, elle venait en ne s’attendant par réellement à réussir les épreuves que lui présenterait une incantation. Elle trouvait simplement que c’était une bonne façon de passer sa journée.

Un poignard était accroché à sa ceinture. Elle ne s’était pas soucier de s’armer jusqu’aux dents ni de se parer d’une armure. Elle portait une simple chemise avec des pantalons lâches. Si jamais ça devenait trop dangereux, elle n’aurait qu’à partir. Elle ne souhaitait pas assez avoir une invocation pour mettre sa vie en danger.

Pourquoi avoir choisit le temple de l’eau? Sans raison particulière. Elle l’avait prit au hasard entre les quatre temples.

Ne connaissant pas vraiment la procédure ni à quoi s’attendre, Melody pénétra dans le temple, légèrement sur ses gardes. Combien y avait-il d’incantations ici? Comment entrait-on en contact avec une? Elle se doutait qu’elle ne tarderait pas à le découvrir.
Revenir en haut
Kris
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 317
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq Feu
Métier dans le jeu: Assassin
Invocation(s): Shanimir [Air]
Annonce: De retour, plus dangereux que jamais...
Inventaire: Une épée, six couteaux, deux dagues, un sac de provisions, 4500 Tsuris et occasionnellement une arbalète avec 9 flèches.
Point(s): 480

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 18:17 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

Depuis qu’il avait retrouvé cette force intérieur, Kris avait décidé de retourner dans un Temple, celui de l’Eau. En effet, lorsqu’il prit l’initiative de libérer Quarylia, une autre porte l’avait interpelé. Mais ayant perdu cette envie qui le conduisait à son but ultime, il n’avait refait la route. Mais aujourd’hui, deux semaines après le combat contre le Sanza roux, le jeune Assassin comptait bien délivrer le Demi-dieu ou la Demi-déesse qui se trouve derrière cette porte.

Le chemin étant connu, il arriva plus rapidement et avec moins d’ennuis à la Prison Divine qu’est ce temple. Comme la dernière fois, le temps autour du Temple de l’Eau était à la pluie. Triste climat qui rappela à Kris sa bataille aux côtés de Shanimir, et ce qu’il avait dû faire une fois le ‘sacrifice’ de la Divinité fait. Ces quelques heures à creuser, les minutes à le sortir avec un minimum de décence, le ‘brancard’ improvisé pour ne pas le faire trainer à même le sol, et enfin, ces longues minutes à chercher un moyen de maintenir le bandage. S’il avait su, il aurait en premier lieu pensé à se soigner…

Les marches le séparant du sommet firent moins nombreuses jusqu'à atteindre le nombre unique, plus qu'une marche et le pas suivant aura atteint le sommet. Kris chassa d'un mouvement de tête tout ce qui se trimballer dans celle-ci et tenta de se concentrer sur les deux portes ouvertes face à lui. Devant ses yeux camouflés par sa capuche trempée relevée, les ténèbres. Sombre couleur dans laquelle il s'était forgé...

Après un laps de temps plus ou moins long, Kris se décida à avancer et à affronter son destin. Si la noirceur de ce lieu serait sa fin, qu'il en soit ainsi. Si l'obscurité des couloirs qu'il parcourait devait lui apporter une compagnie, alors il poursuivrait son plan...

Assez rapidement, il dépassa une jeune fille qui semblait aussi perdu que lui le jour où il délivra Quarylia, sa Première. En s’enfonçant dans le Temple de l’Eau, aux détours de plusieurs couloirs, il retrouvât les mots qui l’avaient marqués :


"Je ne peux voir.
Je ne peux me déplacer.
Je ne peux entendre.
Je ne peux sentir.
A cause des dieux.
Et des hommes.
Je ne peux que patienter.
Je ne peux que penser.
Je ne peux qu'espérer.
Je ne peux que ressentir et percevoir.
Même s'ils m'ont privé de mes libertés.
Je sais encore ce que je ressens.
Et je perçois un humain."


Ils étaient écrit aux côtés d’un escalier qui s’enfonçait, comme lors de sa Première Libération, dans la noirceur du haut du Temple. Le jeune Assassin le monta rapidement et arriva dans un salle où, à sa grande surprise, ne contenait d’eau que dans une bulle en son milieu.Lorsque Kris s’avança lentement de quelques pas, le regard balayant de droite à gauche, de haut en bas, il aperçut, alors à quelques mètres de là, la Divinité de l’Eau. Il s’arrêta, et bien qu’évident, il déclara sur un ton calme mais suffisament fort pour être perçu sans plus :

« Je suis là pour te délivrer d’une prison que tu n’aurais jamais dû connaître. »

Puis il attendit, attendit les épreuves qui lui serraient fatales en cas d’échec, comme à chaque Libération…
Revenir en haut
Hio

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 16 Oct - 19:33 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

Hio n'en revenait pas. Un humain se tenait devant lui pour la première fois depuis des siècles. L'essence n'était pas celle qu'il avait ressentie pourtant. La première personne qui avait pénétré dans le temple, et que le dragon avait pressentie était une femme. Ses sens – le peu qu'ils lui restaient – ne le trompaient jamais. Cependant, un homme se trouvait dans sa cellule. Mais après tout, qu'est-ce que ça pouvait faire ? Premier arrivé, premier servi. Et vu le spécimen, bien servi. Après tant d'années, un maître pour Hio allait peut-être se présenter. Et dans le cas où l'homme ne réussirait pas, l'essence féminine pourrait tout à fait y arriver. Hio tenta d'entrouvrir ses yeux : il ne réussit pas. Il ne pouvait pas, ça lui faisait mal, atrocement mal. Pourtant, il lui fallait voir à quoi ressemble cet humain et pouvoir lui soumettre ses épreuves. N'ayant plus ses anciens pouvoirs, il fallait qu'il le voit. Il réessaya, et réessaya encore. Hio n'y parvenait toujours pas. Ne s'étant pas ouvertes depuis des millénaires, la situation était compréhensible. Hio tenta encore, et tout à coup il eut l'impression de s'arracher les paupières mais il parvint à ouvrir les yeux. Sa vision, qui était déjà réduite tant qu'il restait dans sa cellule, n'était pas nette du tout à cause de l'épaisse bulle d'eau qui l'emprisonnait. Il vit, pour la première fois depuis longtemps, sa cellule. Et là où devait se trouver l'humain, il ne vit qu'une masse floue et sombre. Mais bientôt, sa vision sembla se préciser mystérieusement et l'homme lui apparut, tout encapuchonné. Le dragon l'observa, le scruta durant de longues minutes, à l'affut d'un geste de sa part. L'homme brisa le silence :


« Je suis là pour te délivrer d'une prison que tu n'aurais jamais du connaître. »

Ces mots résonnèrent dans la cellule et apparemment, parvinrent à traverser la prison du dragon. Hio fut frappé par le ton de cet homme et la pertinence de ses paroles. Il disait vrai. En un éclair, Hio passa en revue ses longues années au service d'Aqua, et des autres années, enfermé dans sa bulle. Tout cela allait bientôt prendre fin, Hio pourra bientôt sortir, reconquérir ses pouvoirs et se venger. Mais Hio ne refera pas la même erreur qu'autrefois, Hio n'attaquera pas directement les dieux cette fois-ci. C'était presque une deuxième chance. Grâce à cet homme, probablement.


« Je ne sais qui tu es, humain, mais tu dis vrai. Je n'aurais jamais du connaître cet isolement. Tu es là pour me libérer, et je t'en serais redevable, si tu y parviens. »

Les épreuves d'Hio avaient été très rarement énoncées. Rares étaient les personnes qui avaient grimpé jusqu'à sa bulle, et inexistantes étaient celles qui avaient réussi les épreuves. Elles n'étaient pourtant pas difficiles, mais les réponses n'étaient pas au goût du dragon déchu. Mais à l'heure qu'il était, Hio devait avant tout se rappeler de ses épreuves.


*Les épreuves... Quelles sont-elles ? Je ne me souviens de rien... Ah, oui, cela me revient.*

« Mes épreuves sont au nombre de deux. Mais la première est divisée en plusieurs parties. Il sera question pour toi d'une épreuve d'intelligence et d'une d'imagination. La première est simplement quelques énigmes. Voici la première : Je dévore, je vis alors que je bois, je meurs, qui suis-je ? Et voici la seconde : Quand on prononce mon nom, je me brise, qui suis-je ? Je déteste les deux. »
Revenir en haut
Kris
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 317
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq Feu
Métier dans le jeu: Assassin
Invocation(s): Shanimir [Air]
Annonce: De retour, plus dangereux que jamais...
Inventaire: Une épée, six couteaux, deux dagues, un sac de provisions, 4500 Tsuris et occasionnellement une arbalète avec 9 flèches.
Point(s): 480

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 20:48 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

« Je ne sais qui tu es, humain, mais tu dis vrai. Je n'aurais jamais du connaître cet isolement. Tu es là pour me libérer, et je t'en serais redevable, si tu y parviens. »

La voix de la Divinité de l’Eau résonna dans la tête de Kris. Cependant, bien qu’il pouvait clairement se rappeler de l’intonation exact du Demi-dieu, il ne décelait toujours pas la forme de la Divinité. Si ce n’est, ce qui semblait être ces yeux. C’est alors que la voix retendit à nouveau…

« Mes épreuves sont au nombre de deux. Mais la première est divisée en plusieurs parties. Il sera question pour toi d'une épreuve d'intelligence et d'une d'imagination. La première est simplement quelques énigmes.
Voici la première : Je dévore, je vis alors que je bois, je meurs, qui suis-je ? Et voici la seconde : Quand on prononce mon nom, je me brise, qui suis-je ? Je déteste les deux. »


Kris n’en crût pas ses oreilles lorsqu’il entendit les énigmes. Alors, ce serait des énigmes d’humain qui seraient à l’origine de sa délivrance ? Pourquoi ? Etais-ce car elles étaient d’une simplicité si grande qu’il ne pourrait être que libéré ? Du moins, cela expliquerais le pourquoi de son dégout envers ces devinettes.

Elles étaient cependant faciles car très connus de par son père. Il baissa la tête lorsque les souvenirs de son passé revinrent. Mais aucune larme, aucune preuve de faiblesse ne coula. Il la releva, et dit sur un ton égal au précédent :


« La première réponse est le Feu, tant qu’à la deuxième, il s’agit évidemment du silence. »

Kris regarda alors ce qu’il croyait être les yeux de la Divinité. Il était sûr de ses réponses, mais se demandait réellement quelle pouvait être l’épreuve d’imagination…
Revenir en haut
Hio

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 16 Oct - 23:26 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

Après lui avoir énoncé ses énigmes, Hio observa l'homme réfléchir un court moment. Apparemment, il n'avait pas vraiment de difficultés avec la première épreuve du dragon. Il connaissait les réponses, probablement, il lui suffisait simplement de s'en rappeler. L'homme semblait être un homme intelligent, et il comprenait et compatissait sur le sort des demi-dieux.


« Je suis là pour te délivrer d'une prison que tu n'aurais jamais du connaître. »

La phrase résonnait encore dans la tête du dragon. C'était véritable, mais tellement inattendu de la part d'un humain. Se pourrait-il que les hommes aient changé durant les siècles d'enfermement d'Hio ? Non. Jamais. Celui-ci était simplement différent. Enfin, peut-être. Hio ne devait pas se baser sur ses dix premières minutes d'adaptation au nouveau monde. En tout cas, l'homme encapuchonné m'eut pas beaucoup de difficultés avec les énigmes du dragon, car après quelques minutes, il ouvrit la bouche :


« La première réponse est le Feu, tant qu’à la deuxième, il s’agit évidemment du silence. »

S'il le pouvait, Hio aurait certainement émit un petit sourire de satisfaction. Mais ainsi bloqué dans sa bulle, tout mouvement lui était interdit. Il fallait vite que l'humain le libère. Mais déjà, ses sens se précisaient, s'amélioraient. Hio voyait l'homme plus nettement à présent. Il percevait les contours de la pièce, bien que toujours floue par l'épaisse bulle, et entendait comme dans un rêve lointain le bruit de la pluie s'abattant sur le temple. Le dragon regarda l'humain et commenta sa réponse d'une voix monotone :


« Je ne te cache pas que je suis agréablement surpris, humain. Je ne sais pourquoi mais tu parais différent des humains que j'ai connu autrefois. Cette bande de lâches, d'hypocrites, de traîtres ! J'espère que tu ne me décevras pas sur la prochaine épreuve »

Il fallut quelques instants de plus à Hio pour se souvenir de sa prochaine – et décisive – épreuve dans sa totalité. L'épreuve d'imagination était l'épreuve sur laquelle Hio jugerait son futur maître. C'était l'épreuve la plus importante aux yeux du dragon. Il l'avait trouvée durant toutes ses années d'hibernation forcée.


« Ça y est... Je m'en souviens, enfin. Mon épreuve d'imagination. Voilà ton ultime épreuve, tu dois me conter le monde tel que tu le verrais s'il était parfait pour toi. C'est sur cette dernière épreuve que tu seras jugé et que tu devras me captiver. »
Revenir en haut
Kris
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 317
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq Feu
Métier dans le jeu: Assassin
Invocation(s): Shanimir [Air]
Annonce: De retour, plus dangereux que jamais...
Inventaire: Une épée, six couteaux, deux dagues, un sac de provisions, 4500 Tsuris et occasionnellement une arbalète avec 9 flèches.
Point(s): 480

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 23:59 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

« Je ne te cache pas que je suis agréablement surpris, humain. Je ne sais pourquoi mais tu parais différent des humains que j'ai connu autrefois. Cette bande de lâches, d'hypocrites, de traîtres ! J'espère que tu ne me décevras pas sur la prochaine épreuve »

Etais-ce vrai ? Se pouvait-il que ce Demi-dieu haïsse les hommes au même niveau que Kris ou plus encore ? Avait-il une chance de ne devoir le convaincre ? Avait-il face à lui le regard d'un allié ? Kris sourit dans la noirceur de sa capuche. Il n'attendait qu'une chose, l'ultime épreuve qui déciderait de son échec, ou d'une grande avancée !


« Ça y est... Je m'en souviens, enfin. Mon épreuve d'imagination. Voilà ton ultime épreuve, tu dois me conter le monde tel que tu le verrais s'il était parfait pour toi. C'est sur cette dernière épreuve que tu seras jugé et que tu devras me captiver. »

La question vint comme un choc. Kris s'attendait à un moyen de faire éclater sa bulle, ou encore un problème moyennent une réponse basé sur l'imagination. Mais à aucun moment, le jeune Assassin n'aurait crût devoir être le narrateur de ses rêve pour délivrer une Divinité. Cependant, il devait en être ainsi.

Tout d'abord, Kris pensa parler d'un monde où les Demi-dieux seraient tous libre, ou l'Élément de l'Eau supérieur à tous ou toutes autres flatteries. Mais la Divinité de l'Eau face à lui n'aimait pas les hypocrites et autres défauts de l'Homme. Il décida alors de parler franchement, quitte à devoir rentrer bredouille...


"Comment serais le monde idéal pour moi ? -Kris eut à nouveau un léger sourire invisible dans l'ombre de sa capuche à l'idée d'une telle pensée- Il s'agirait là d'un monde où le destin de l'Humanité serait différent. La Femme n'aurait plus cette fragilité vis-à-vis de l'homme, qui lui, recevrait le jugement de ses actes. Je vois un monde où les demi-dieux n'aurait plus à être réduit en esclavage par des hommes ne méritant ce droit en rien. J'aspire un monde pur, lavé du fléau qu'est l'homme. Avec pour seul rescapés, ceux dont les Femmes auraient décidées la survie. Ceux qui apparaîtraient bon à leurs yeux, et non à ceux de lois absurdes et n'ayant une définition de juste que par l'ignorance et l'incapacité de l'homme. Si tu espère vivre une vie de repos, de soleil et de longues discussions sur ma vie ou mes problèmes tu te trompe. C'est du sang qui t'attend à mes côtés, le sang impur d'êtres misérables."

Kris cessa quelques instants pour reprendre un ton plus calme qui était monté en crescendo. Il avait après tout une Divinité face à lui. Il reprit alors pour résumer :


"Ma vision du monde parfait n'est en rien comparable à celle de tant d'autres. Je ne rêve que d'une planète sans hommes s'il le fallait, de femmes souriantes qui n'auraient plus aucunes craintes, d'enfants... ... d'enfants qui n'auraient plus à pleurer leur passé... ... Voilà ma vision du monde parfait. Celui que tous espère mais qui, de mon point de vu, peut très bien et sans aucune hésitation passer par le sang de l'homme."
Revenir en haut
Hio

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 17 Oct - 00:41 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

La réponse de l'homme fut tardive. Il lui fallait le temps de réfléchir à son épreuve, bien entendu. Mais il semblait être surpris du choix de l'épreuve ultime. Hio l'avait pourtant prévenu, son épreuve était basée sur son imagination. Il ne se doutait pas de ça, visiblement, mais alors à quoi s'attendait-il ? Hio n'aurait pas pu le savoir, mais en tout cas, l'homme aurait pensé à quelque chose d'autre. La réponse de l'humain arriva après un court laps de temps mais une l'effet d'une bombe chez le dragon déchu :


"Comment serais le monde idéal pour moi ? Il s'agirait là d'un monde où le destin de l'Humanité serait différent. La Femme n'aurait plus cette fragilité vis-à-vis de l'homme, qui lui, recevrait le jugement de ses actes. Je vois un monde où les demi-dieux n'aurait plus à être réduit en esclavage par des hommes ne méritant ce droit en rien. J'aspire un monde pur, lavé du fléau qu'est l'homme. Avec pour seul rescapés, ceux dont les Femmes auraient décidées la survie. Ceux qui apparaîtraient bon à leurs yeux, et non à ceux de lois absurdes et n'ayant une définition de juste que par l'ignorance et l'incapacité de l'homme. Si tu espère vivre une vie de repos, de soleil et de longue discussion sur ma vie ou mes problèmes tu te trompe. C'est du sang qui t'attend à mes côtés, le sang impur d'êtres misérables."

L'humain se tut un court moment. Hio n'en revenait pas qu'il puisse s'adresser ainsi à lui ! L'arrogance des humains n'avait-elle donc pas changée avec le temps ? Ou était-ce sa colère qui avait accentué le ton de ses paroles ? Hio en eut la réponse très bientôt car le ton du garçon se radoucit :


"Ma vision du monde parfait n'est en rien comparable à celle de tant d'autres. Je ne rêve que d'une planète sans hommes s'il le fallait, de femmes souriantes qui n'auraient plus aucunes craintes, d'enfants... d'enfants qui n'auraient plus à pleurer leur passé... Voilà ma vision du monde parfait. Celui que tous espère mais qui, de mon point de vu, peut très bien et sans aucune hésitation passer par le sang de l'homme."

Hio n'en revenait toujours pas. Ces paroles étaient-elles véridiques ? L'humain avait-il vraiment ses convictions-là ? N'était-ce pas du blabla comme Hio l'avait senti dans le cœur de temps d'autres humains ? Non. Il en était certain. C'était son avis véritable, Hio pouvait le sentir. Avait-il trouvé un allié de poids parmi ceux dont il devait se venger ? Il en était fort possible. Le dragon eut la conviction à cet instant qu'il venait de trouver son maître. Avec une intense satisfaction, Hio parla à l'humain :


"Tes paroles sont transcendantes, humain, et qui plus est, elles sont vraies. Tu es mon maître à présent, et je suis ton invocation. Je te jure allégeance, loyauté et obéissance, et j'espère que tu seras présent pour moi comme je le serais pour toi. Et maintenant, il va falloir que je sorte de ma bulle."

Hio allait quitter sa bulle, il le devait, alors il contracta tous les muscles de son corps. A commencer par son atout principal, sa longue et puissante queue. Sa petite paire d'ailes commença à remuer contre son poitrail, alors il tenta de faire de même avec sa grande paire. La paralysie quitta lentement son corps. Hio put enfin remuer sa tête et la totalité de son gracieux corps. Et enfin, Hio put bouger à nouveau. Mais, bien que sa paralysie fut partie, il restait l'épaisse muraille d'eau à franchir. D'un geste lent mais puissant, le dragon envoya sa queue contre la paroi aqueuse qui se fissura. Après un second coup, elle céda finalement. Des litres et des litres d'eau déferlèrent dans la salle, mouillant les pieds de l'humain et dévalant l'escalier qui menait à la cellule d'Hio, l'ancienne cellule d'Hio pour tout dire car désormais il était libre. Le gros corps du dragon retomba sur le sol dans un fracas assourdissant, ses deux larges ailes se déployèrent avec vigueur et il poussa un cri royal à s'en décrocher la mâchoire. Il était libre.


"Humain, dis moi quel est ton nom et je t'accompagnerai partout où tu iras si tu le désires. Moi, je suis Hio, divinité de l'Eau, fils d'Aqua et l'un de tes créateurs."
Revenir en haut
Kris
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 317
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq Feu
Métier dans le jeu: Assassin
Invocation(s): Shanimir [Air]
Annonce: De retour, plus dangereux que jamais...
Inventaire: Une épée, six couteaux, deux dagues, un sac de provisions, 4500 Tsuris et occasionnellement une arbalète avec 9 flèches.
Point(s): 480

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 01:17 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

"Tes paroles sont transcendantes, humain, et qui plus est, elles sont vraies. Tu es mon maître à présent, et je suis ton invocation. Je te jure allégeance, loyauté et obéissance, et j'espère que tu seras présent pour moi comme je le serais pour toi. Et maintenant, il va falloir que je sorte de ma bulle."

Ainsi Kris avait réellement trouvé cet allié qu’il était venu chercher. Il fut ravi aussi d’entendre que la Divinité qui semblait éprouver du dégout pour les hommes lui jurait allégeance, loyauté et obéissance. Bien qu’il ne pensait pas entendre de tels valeurs. Mais elles n'étaient pas tombées dans l'oreille d'un sourd, lorsque le moment sera venu, Kris avait la certitude de pouvoir trouver cette Divinité de l'Eau.


Une fissure vint alors le faire sortir de ses pensées réjouissantes. Celle-ci, fit bientôt suivit par la rupture de la bulle. N'étant plus sous l'emprisonnement de celle-ci, la Divinité de l'Eau tomba lourdement sur le sol, alors que le liquide se déferla dans la pièce pour être évacuer par l'escalier. Bien des Demi-dieux encore enfermés devaient percevoir ce son particulier, et rager de ne pas être l'élu...

L'heureux élu se releva, attirant le regard du jeune Assassin alors en train de regarder cette eau lui monter jusqu'aux genoux. Alors qu'il quitta sa réflexion, il fut surprit par la taille de la Divinité. Alors qu'il était considéré comme grand dans son espèce, le Demi-dieu le dépassait de deux, voir trois fois sa taille. Il n'en était que plus impressionnant. Le cri qu'il poussa après avoir enfin eu l'occasion de se dévoiler dans toute sa grandeur vint harceler l'intérieur de son crâne.

Le cri était long et puissant. Lorsqu'il prit fin, Kris était toujours debout, à tenter de ne pas s'affaler sur un sol n'ayant plus que quelques centimètres d'eau. La Divinité reprit alors la parole :


"Humain, dis moi quel est ton nom et je t'accompagnerai partout où tu iras si tu le désires. Moi, je suis Hio, divinité de l'Eau, fils d'Aqua et l'un de tes créateurs."

Le jeune Assassin possa alors un genou à terre et maintenu le second plié, à la fois par envie et par besoin. Ainsi agenouillé, Kris se présenta à son tour.

" Je me nomme Kris Gaël, fils de parents assassinés et celui qui est honoré d'être ton Libérateur."

Il se releva alors et tentât de regarder Hio dans les yeux. Bien sûr ils les leva, mais il ne voulait pas montrer ainsi un quelconque comportement pouvant être un défaut, non, il souhaitait juste pouvoir le regarder dans les yeux, en signe de respect de sa personne, et non pas en ne prenant pas la peine de le regarder.

"Je suis ravis que tu veuilles m'accompagner partout où j'irais si tel était mon choix. Mais je n'en ferais rien. J'ai de mon côté des affaires personnels que je préfère régler en solitaire, et tu as toi une terre et un océan à découvrir. Comme je te l'ais dis tantôt, je viens ici te libérer, non pas t'en donner l'illusion."

Il se dirigea alors vers la porte puis, avant de disparaître dans la descente, lança des dernières paroles :


"Il est évident que tu peux faire ce que bon te semble lorsque tu profiteras de ta liberté. Ne te retiens de rien, reprend ce qui t'appartient de droit."
Revenir en haut
Hio

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 17 Oct - 01:51 (2010)    Sujet du message: L'Antre d'Hio Répondre en citant

L'étonnement d'Hio fut énorme quand l'humain s'agenouilla devant lui. Il eut l'impression, un court instant, de retrouver tout sa splendeur, et sa puissance d'antant. Bien sûr, il n'en était rien, mais voir de nouveau un humain se courber devant lui rengorgea la fierté du dragon. L'homme se présenta enfin :


"Je me nomme Kris Gaël, fils de parents assassinés et celui qui est honoré d'être ton Libérateur."

A cet instant, Hio se douta que la colère qu'il avait perçue tout à l'heure venait de là. De l'assassinat de ces parents. Sinon, pourquoi haïrait-il tant ses semblables ? Kris tenta de regarder le dragon dans les yeux mais visiblement, il fut gêné, de peur de faire affront à Hio. Il continua :


"Je suis ravis que tu veuilles m'accompagner partout où j'irais si tel était mon choix. Mais je n'en ferais rien. J'ai de mon côté des affaires personnels que je préfère régler en solitaire, et tu as toi une terre et un océan à découvrir. Comme je te l'ais dis tantôt, je viens ici te libérer, non pas t'en donner l'illusion."

Kris était sage. Cela se sentait. Il ne désirait pas libérer Hio d'ici pour l'emprisonner toute sa vie à ses côtés. Il voulait que le dragon puisse voguer de son propre gré sur vents et marées. Et même si Kris n'avait rien énoncé de tel, il savait bien que, même s'il m'avait libéré, je serais là pour lui en cas de besoin. Alors, Kris s'en alla. Il franchit le seuil de la cellule du dragon et lança avant de disparaître :


"Il est évident que tu peux faire ce que bon te semble lorsque tu profiteras de ta liberté. Ne te retiens de rien, reprend ce qui t'appartient de droit."

Encore une fois, la pertinence des paroles de Kris reflétait le fait qu'il soit de son côté, du même camp que le dragon. Et cela, Hio venait d'enfin le comprendre. Il venait de trouver un puissant allié sur sa revanche contre les dieux. Mais Hio était réticent, voilà qu'après avoir été emprisonné durant des siècles, Hio ne pouvait sortir de sa prison, de son antre. Il ne savait à quoi s'attendre à l'extérieur. Qu'était-il advenu de ses confrères, ceux qui étaient sortis avant lui ? Et des hommes ? Et des dieux ? Il devait savoir, même s'il appréhendait. Alors, Hio dévala les escaliers en ondulant. Il passa devant un bon nombre de cellules avant de trouver l'entrée, ou plutôt la sortie, de sa prison. Des grognements s'élevèrent des cellules adjacentes. Alors, Hio fit quelque chose de fou. Il leur promit de revenir un jour pour eux, de les libérer tous un jour. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, Hio devait redécouvrir le monde, il devait retrouver sa liberté à lui. Alors, Hio déploya ses ailes et s'élança vers un monde nouveau. Arrivé à la côté, sa prison dans son dos, Hio plongea dans l'eau. Son élément. Il fut envahi d'un bien-être indescriptible quand l'eau submergea son corps. Pour la première fois, il retrouvait son élément. Alors, le dragon marin resta un moment près du temple à nager, à sauter, et à plonger encore. Et inconsciemment, il retrouva sa liberté d'antan. Alors, il redécouvrit son élément et ses océans, où il avait jadis régné en maître. Hio nagea jusqu'au contient. Il put enfin se blotir contre les douces vagues chaudes des côtes du désert ambré. Il put enfin goûter à l'eau salé de la plage Lilyn. Hio put retrouver le bonheur de manger, car s'il n'était pas vital de se nourrir, il en ressentait cependant un confort étrange. Et bientôt, le dragon des mers nagea jusqu'au rivage de la ville de Lüh, ville qu'il pourra certainement mettre à feu et à sang, dès le lendemain. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui était un jour important pour Hio.Aujourd'hui, Hio avait tout gagner, une liberté, un allié et une chance de se venger.



CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:00 (2016)    Sujet du message: L'Antre d'Hio

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com