Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Artemus Rin

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rin

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 23 Juin - 19:40 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant



I) Identité.

Nom: Artemus
Prénom: Rin ( se prononce "rine")
Titre : Maître Rin
Sexe: Masculin
Age/date de naissance: 16 hivers mais en parait 13. On suppose qu'il serait né au troisième mois de l'année.

II) Caractère

Rin c'est le genre mystérieux et distant. Il n'aime pas que l'on s'intéresse de trop près à sa personne. Ce n'est pas par timidité ou pudeur mais par simple crainte de trahir sa fonction au service de la famille Shidori. Il ne faut pas confondre ce trait de caractère avec le tempérament d'un solitaire, il fait une connaissance plaisante à avoir, mais il esquive simplement les sujets de discutions qui touchent de trop près à son travail. L'un des première choses qu'il a apprise est que la bonne santé d'une famille aussi importante que les Shidori passe par la santé excellente de leur médecin. Si par malheur le dit médecin n'est pas en état de soigner son maître le danger que court ce dernier est plus grand que s'il était sur un champs de batailles. De ce fait Rin est très méticuleux et soigneux dans ses gestes. Il fait en sorte d'être constamment le plus parfait possible. Ainsi il exècre le travail mal fait et les gens négligés et négligeants.

Il est hautain et cassant avec son entourage - ce qui lui attire plus d'ennemis que d'amis - surtout quand les domestiques oublient leurs rangs dans la hiérarchie, le fait qu'ils soient plus âgés ne leur donnent pas le droit d'oublier la place qui est la leur. Mis à part les membres de la famille eux même et quelques serviteurs le reste du personnel ignore son rôle exact au service des Shidori. Bien que l'uniforme qu'il porte avec fierté indique un haut rang. Il sait que son physique le fait passer pour plus jeune qu'il n'est - ou pour une pré-adolescente dans les cas "extrême"- mais cela ne le dérange pas au contraire il préfère l'utiliser à son avantage. Ceux qui sont capables de reconnaître un médecin dans ce minois de porcelaine aux traits juvéniles se comptent sur les doigts d'une main dit-on. Le mot "médecin" fait penser à un homme d'âge mûr pas à un adolescent surdoué. Méfiez vous si vous ne faites pas partie de son cercle d'amis il vous regardera crever à ses pieds avec un visage des plus inexpressifs. Cruel ? Sadique ? Pas exactement. Il a juste une notion des choses " légèrement " différente de la nôtre. Seuls les Shidori méritent ses soins et sa loyauté la plus totale. Les autres ne comptent pas vraiment. Peut être qu'il fera quelque chose si vous avez une peu d'importance ou d'utilité à ses yeux (ou a ceux de Dame Lilith cela s'entend).

Ses maîtres par contre auront un autre Rin à eux. Le jeune homme se montrera obéissant et humble. Il sera constamment en recherche d'un mal à prévenir et très attentionné. Il pourra veiller au chevet de son malade nuits et jours jusqu'à guérison en ne s'autorisant que le repos minimum pour ne pas faillir. Cela dit il ne dort presque jamais à cause de cauchemars dans lesquels il revit la mort de sa mère en boucle. Au point qu'il en vient à dire qu'il ne dort jamais si on lui demande. De là à parler de mère-poule il y a un monde, il laisse ces cajoleries aux femmes ! Enfin c'est ce qu'il dit. Même si il fait constamment preuve d'une grande retenue pour ne pas tomber dans de telles extrêmes, il a tendance à couver ses malades. Mais il agira toujours de loin, par exemple, il ajoutera d'éventuels fortifiants dans la nourriture ou suggérera des infusions préventives lord de ses visites habituelles. Lilith. Le jeune homme en était amoureux étant enfant, il s'est résigné depuis mais la belle aux cheveux rouges est toujours aussi importante pour lui. Il n'ignore rien des chasses aux monstres de Soki étant donné qu'il s'est chargé de faire disparaître le lot de blessures qui accompagne les retours au bercail de l'héritière.

Enfin il existe un troisième Rin derrière les deux autres. Cette facette de lui même ne se montre que très rarement et uniquement aux personnes qui sont ses plus proches amis ou celle qu'il considérera comme sa future compagne. Ce Rin là est maladroit, il ne sais pas vraiment comment montrer son affection. Il est capricieux, fragile comme un enfant et peut se montrer brutal sans le vouloir. Il force souvent les gens quand il est dans ces moments là. Il veut vous offrir quelque chose il vous le mettra dans les mains sans savoir ce que vous en pensez et si il veut vous inviter quelque part, il vous y emmènera sans se soucier de savoir si vous étiez occupés ou si vous aviez des choses à faire plus importantes. C'est une partie de lui qui est un peu craintive aussi car dès qu'il sent que sa fragilité est à découvert, il reprend aussitôt l'un des masques décrits plus haut. Par exemple si vous lui faite remarquer qu'il vous a forcé à venir, il peut vous envoyer promener comme un malpropre. Il ne sait pas si prendre avec les gens quand cela devient personnel et que ce n'est plus dans le cadre de son travail.


III) Physique

Si vous voyez ce garçon de dos vous vous dites qu'il s'agit surement d'une belle jeune femme en devenir. La silhouette est fine et gracile. le bras terminé par une main habile digne d'une musicienne. Et cette peau délicate au teint de lait... Le port de tête est altier et sa démarche souple et vive pareille à celle d'un chat. Ses cheveux noirs comme une nuit sans lune sont coupés en un carré impeccable qui arrive juste en dessous de la mâchoire et vous cache parfaitement son visage. Cette enfant vous intrigue au plus haut point alors vous vous approchez discrètement. Vous faîtes mine de venir acheter des épices venues du sud pour ne pas paraitre suspect dans la foule de la rue marchande.

Vous voilà plus près maintenant. Vous en profitez pour détailler ses vêtements. L'étoffe est propre et les couleurs sont vives. De plus le tissu est de la meilleure qualité que l'on peut trouver sur le marché de Lüh. Ses pieds sont enveloppés dans des pantoufles de soie noire à semelle de cuir. Ses jambes que vous imaginez fines sont cachées dans un pantalon bouffant aux chevilles, en coton d'un brun chaud automnal. Le haut du corps est habillé d'une tunique large, à manche amples taillées au dessus du coude, en velours pourpre, orné de broderies végétales dorées sur les ourlets. Une ceinture en soie rouge sombre est nouée à la taille et elle aussi ornée de riches motifs. Un fourreau contenant une dague de bonne facture est attachée à cette ceinture.

Vous sentez le poids d'un regard sur vous alors vous levez la tête. Vous rencontrez des yeux en amande d'un vert si vif qu'il en parait surnaturel. On pourrait qualifier la couleur d'électrique. Le regard qu'il vous lance est dur, implacable et, surtout, il vous fait sentir à quel point vous lui êtes inférieur. Un peu hébété, vous vous secouez mentalement et lançez une vague excuse. Vous en saisissez cette occasion pour détailler le reste du visage. Le visage est gracieux et les traits sont fins. Tout comme les sourcils impeccablement dessinés, dont l'un se hausse, et les lèvres qui ne sont ni fines ni pulpeuses. D'ailleurs la bouche s'entrouvre et laisse apercevoir des dents immaculées et parfaites.

« Excusez moi, tout va pour le mieux ? » vous demande sèchement le jeune homme.

Et là c'est le drame ! Car oui vous avez bien en face de vous un jeune homme. Un mâle, un vrai. Malgré les apparences. Et cette voix grave aux intonations mélodieuses n'a rien de la douce caresse d'une voix de femme. Vous faîte un oui de la tête et regardez l'adolescent s'éloigner. A présent des détails pourtant flagrants, mais qui vous ont échappé dans votre quête de jeune fille, vous sautent aux yeux. Tout d'abord sa façon de bouger, la manière franche et vive dont il s'est saisit du sachet d'épice et à déposé les tsuris sur le comptoir était dénués de la délicatesse propre aux femmes. Ensuite vient cette carrure, les épaules large et hautes, il doit bien mesurer un bon mètre soixçante-quinze pour une soixantaine de kilos. E puis sa façon de marcher et de se tenir, le pas est souple mais assuré, et même hautain. En y repensant cette rencontre vous laisse un goût amer. Un tel regard n'est pas naturel. N'était ce pas là une invocation dissimulée par un quelconque sortilège ?


IV) Vie

Famille: Fils unique de la famille Artemus, Médecin personnel de la famille Shidori depuis maintenant trois générations. Son père, Yao, a succombé au même mal étrange que madame Shidori, sa mère est morte en couche suite à une hémorragie interne qui s'est déclenchée au début du travail mais n'a été détectable que trop tard. Il fut élevé jusqu'à ces 5 ans par l'une des invocations de son père.


Histoire:

Dans une cellule du temple de l'eau une créature parle avec passion aux murs humides. Par moment elle lève ses pinces au ciel avec colère pour dire aux stalactites de faire moins de bruit par ce que les stalagmites ne peuvent pas l'entendre correctement. L'invocation aquatique ressemble à un homard géant recouvert de bronze dont la queue à été troquée contre celle d'un scorpion. Sa tête au front dégarni est entourée de cheveux sur l'arrière et un bec jaune pointu lui sert de bouche. L'invocation fait claqué son bec avec agacement. Décidément les gouttes d'eau ne sont plus ce qu'elles étaient du temps de sa jeunesse. Il se retourne vers son public et reprend.

«  Donc. Comme je le disais avant que quelques ingrates qui ne connaissent par leur chance m'interrompent... » Il jette un regard sévère sur l'assemblée. « Mon nom est Amikiri, j'ai été au service de la famille Artemus pendant cinq générations. Vous êtes ici dans mes souvenirs et je ne vous conterais que ceux qui m'intéressent le plus : soit les plus récents. Dans ma grande bonté il se peut que je vous en narre des anecdotes antérieures pour vous faire comprendre l'histoire de Rin. C'est de ce jeune homme que nous allons parler. Ou plutôt que vous allez m'écouter en parler. »

La créature s'assoit sur le sol recouvert d'algues vertes. Il fait craquer son dos et croise l'une de ses quatre paires de pattes.

« Autant s'installer confortablement ça risque d'être long! Mes braves nageoires ont plus de quatre-vints millénaires vous savez. » Il soupire et ne bouge plus. Un drôle de ronflement semble venir de son bec. Est ce qu'il dort ? Difficile à dire cette créature n'a pas d'yeux. Peut être est-il simplement en train de réfléchir. Une goutte d'eau tombe pile dans l'une de ses narines. Le demi-dieu sursaute. Il tousse pendant de longues minutes.

« Hein ? Qu'est ce que vous me voulez ? Vous pouvez pas allez faire vos plic-ploc ailleurs ?! Je suis un honnête fils d'Aqua moi !! Rin vous dites ? Ah, l'histoire du jeune Artemus... Oui bon où en étais-je... »

Il se gratte sous le bec le bout de sa pince droite.

« Hum... Commençons par le commencement. Ce sale gosse capricieux ne devrait pas être en vie si on suit l'ordre naturel des choses. Une solitude bien tragique attendait mon ancien maître : sa femme, était morte en couche, et son fils, un enfant mort né. C'est ma douce Daphnée qui s'est sacrifiée pour honorer son maître auquel elle vouait plus que de l'obéissance. Elle a préféré un vulgaire mortel à moi, le sage immortel des lacs. Ressuscité un mort n'est pas naturel et contre les lois magiques établies par les dieux. Cela la Nix le savait parfaitement mais comme d'habitude elle n'écoute que son coeur et fait à sa tête. Elle avait rassemblé ses pouvoirs et m'avait demandé de l'aider pour que ma magie camoufle son affront aux grands dieux. Ma tendre et cruelle Daphnée savait que je ne pouvait rien lui refuser en fin de compte. Par la même elle faisait un double affront aux dieux car comme elle lui redonnait, la vie cet enfant devenait une sorte fils pour ma déesse. D'ailleurs le sortilège lui donné les mêmes yeux qu'elle. Les dieux ne voient pas toujours ( voir pas du tout ) d'un bon oeil les métissages divin/humain lorsqu'ils sont possible. Moi par exemple ma morphologie me rend incompatible avec ses faiblards, heureusement !.... .... Ma belle Daphnée, tu sait que veillerais toujours sur toi. Non, allons allons...Ne t'inquiète pas ce ne sont que des stalactites et des stalagmites, je peux leur raconter sans que Acqua n'en sache rien. »

Silence dans la grotte interrompu par la chute inexorable de gouttes d'eau. Amikiri parle toujours au vide et à sa solitude dans ce temple d'où il ne sortira jamais. Ses épaules s'affaissent ,on le sent soudainement comme abattu.

« Nous avons donc rendu la vie à ce petit promettant ainsi une descendance à la lignée à notre bien aimé maître. Malheureusement, ce sale gosse a nécessité un sacrifice sans nom à ma Daphnée. Et la punition pour transgresser les lois ne s'est pas faites attendre. L'enfant a brayé son premier cri mais ma nymphe elle s'est vu retiré tous ses pouvoirs et ses capacités de guérison. Moi qui la croyait seulement affaiblie je ne découvris son état que cinq ans plus tard lorsque Acqua se rendit compte de nôtre crime. C'est de ma faute. J'ai failli.»

« Rin jouait avec sa mère comme il l'a toujours appelée. Elle n'avait rien d'humain pourtant avec ses cheveux faits d'algues, ses magnifiques yeux sans pupille ni iris mais de couleur saphir, son absence de nez, ses membres palmés et griffus, sa belle peau écailleuse et sa puissante queue de serpent. Que tu étais parfaite Ma Daphnée, tu étais l'un des premières créations d'Acqua et il t'avait offert un charme sans pareil. Même notre maître et sa compagne l'avaient avoué.»

« Mais, ce jour là, notre père c'était camouflé sous une silhouette humaine portant une cape et capuche rabattue sur la tête. Un autre humain aurait simplement cru voir l'un de ses semblables, mais je sais reconnaitre l'aura de mon père. Il avait levé la main vers l'enfant pour le frapper de sa magie et Daphnée s'est interposée. Moi, comme un idiot, je suis resté planté là, à regarers bêtement sans y croire ma douce se désintégrer. Son essence vitale retournant se fondre à celle d'Acqua plutôt que dans son temple. Ce fut alors que Yao sortit de nulle part et se jeta sur son fils pour le protéger à son tour. Je me ressaisissis enfin et je profitai de l'hésitation du Grand dieu pour tenter de le raisonner sur bien fonder de nôtre crime en insistant sur le fait que le petit n'était que la victime de nôtre magie. Difficile de dire ce qu'ils s'est passé dans son esprit de Dieu mais le fait est que j'avais réussi à sauvé ce qui était le plus cher pour Daphnée. »

«Dans cette histoire, Acqua me repris mes yeux pour que je ne puisse plus tomber amoureux d'une autre créature et désigna mon maître comme étant le dernier que j'aurais. Puis la silhouette encapuchonnée se dissolut dans l'air. Les années suivantes nous transformèrent mon maître et moi, je devint plus irascible que jamais. La douleur que me causait l'absence de ma douce et tendre semblait grandir avec l'insolence de cette larve qui osait appelé "mère" la reine de mon coeur détruit. Vous ne l'avez jamais vu torse nu pas vrai ? Si jamais ça vous arrive vous saurez que c'est moi qui lui fait ça. Héhéhé ! Je l'ai remis à sa place ! Il a pas passé six semaines alité en attendant que cette blessure béante se referme. Au moins pendant cette période là j'ai eu la paix. Qu'est ce qu'il avait fait ? Il m'avait étouffé de questions au sujet de cet homme encapuchonné qui hante ses cauchemars. Je ne pouvais pas lui dire, alors que Daphnée m'avait fait promettre que cet enfant ne sache rien sur sa naissance !! M'enfin ! »

«Mon maître lui était devenu plus proche de son fils après cette tragédie. Lui qui n'osait tout juste le regarder quand il était dans les bras de ma douce. Ce pauvre homme n'y voyait qu'un fantôme qu'il craignait comme la peste et après ça il s'est mis en tête d'apprendre l'art de la médecine à son fils avec un exigence sans pareil. Il ne tolérait aucune erreur chez son fils et le sermonnait à grand cris lorsque cela arrivait. Moi qui l'avait connu aussi doux que son père, le grand père de Rin, je le reconnaissais à peine. Il eut tout juste le temps de lui enseigner tout son savoir avant de mourir pour que le petit puisse prendre sa suite sans encombre.D'ailleurs le jeune Artemus a mis en pratique toutes ces connaissances, que j'avais moi même enseignées à chacun de ses ancêtres, pour stabiliser le mal qui rongeait son père. Mais une nuit il s'est endormi et ne s'est pas réveillé.»


Il soupir longuement. Dépourvu d'yeux il ne peux pleurer. Pourtant on peut voir sa carcasse se secouer comme agiter de petit tremblement. Puis soudain il se relève comme piqué par une guêpe.

« Hein ? Qu'est ce que vous me voulez à la fin ? Laissez moi tranquille !!Vous pouvez pas allez faire vos plic-ploc ailleurs ?! Je suis un honnête fils d'Aqua moi !! Ah, l'histoire du jeune Artemus... »

****



Il y a certains détails qu'il faut ajouter afin de comprendre pleinement cette histoire. Des choses que même le sage Amikiri ne pouvait savoir quand son esprit n'était pas disloqué comme il est aujourd'hui. Acqua a puni l'arrogance de ses enfants comme ils le méritent.

Daphnée vit toujours mais à l'état de fantôme, incapable d'être entendue, vue ou perçue par ses semblables et encore moins les humains. Elle s'est crue supérieure aux dieux, maîtres de la vie, elle est réduite à l'état de damné pour qui la mort ne pourrait être une consolation. Amikiri quand à lui s'est vu retirer ses yeux pour ne plus être charmé par d'autres femelles pendant le temps qu'il lui restait à l'extérieur. Puisqu'il a voulu fermé les yeux par amour, il ne les ouvrira plus et sera tourmenté par sa passion.

Enfin, Yao avait passé un marché avec le grand dieu de l'eau. S'appuyant sur l'argument de son invocation, il argua que la famille Shidori avait apporté un certain équilibre sur son peuple et que son statut de médecin préservait cette famille et maintenait indirectement cet équilibre. Donc, privée cette famille de sa lignée de médecin mettrait le tout en faillite à sa mort. Acqua lui donna alors 10 ans pour enseigner à son fils le savoir d'Amikiri, savoir perdu si la lignée des Artemus s'éteignait. Ces dix années passées Acqua reprendrait le souffle de vie qui ne devait jamais avoir été ramené, substituant le souffle du père et du fils. Ainsi, Yao Artemus s'éteignit en ayant remplis ses devoirs envers les Shidori: il avait laissé un héritier capable de continuer sa tâche.




V) Autres

Métiers: Médecin Personnel de la famille Shidori
Signes particuliers:
- Yeux vert très vifs qui font courir des rumeurs selon lesquelles il ne serait pas humain.
- Une cicatrice très large qui part de son épaule gauche et traverse son torse jusqu'à sa hanche droite.

Rêve, ambition:
-Ne jamais faillir à sa tâche
-Trouver une compagne et avoir un héritier pour que sa lignée perdure.

VI) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Double compte de Kohaku.
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Intéressante.
Comment trouvez vous le design de ce forum? Très classe.
Avez vous lu le règlement? Oui Chaussette
Avez vous vu le tchat? Oui
Savez vous comment voter pour le forum? Oui


Dernière édition par Rin le Lun 5 Juil - 18:12 (2010); édité 20 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 23 Juin - 19:40 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 25 Juin - 13:53 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Coucou ! Me voici me voilà !

Je ne vois perso aucun soucis à enfin avoir un médecin de famille ! Depuis le temps !! lol
J'adore le fait que personne en dehors des domestiques proches et les membres de la famille sache le métier de Rin, ça rajoute du mystère autour de lui wink

Quelques fautes par-ci par-là :

Citation:
ou pour une pré-adolescente dans les cas "extrême"-
=> un pré-adolescent dans les cas extrêmes
Citation:
Ceux qui sont capables de reconnaître un médecin dans ce minois de porcelaine aux traits juvéniles ce compte sur les doigts d'une mains dit-on.
=> se comptent [... ]main

Tu peux même rajouter pour anecdote que la jeune shidori s'y est laissée prendre la première fois qu'elle la vue et que depuis, ça lui sert de leçon wink

Citation:
Seuls les Shidori méritent ses soins et sa loyauté la plus totale.
J'adooooooooooooore !

Citation:
Il pourra veiller au chevet de son malade nuit et jours
=> nuits

Citation:
Même si il fait constamment preuve d'un grande retenue pour ne pas tomber des telles extrêmes,
dans de telles ... (oublie du mot dans)

Citation:
depuis mais la belle au cheveux rouge est toujours aussi importante pour lui.
=> aux
Vooooh, j'en connais un qui sera jaloux quand il l'apprendra large smile (pas vrai Agaliaretph ?)

Citation:
Cette facette de lui même ne se montre que très rarement et uniquement aux personnes qui sont ses plus proches amis ou celle qu'il considère comme sa future compagne.
Mais qui est donc sa future compagne ??

Citation:
Si vous voyez ce garçon de dos vous vous dites qu'ils s'agit surement d'une belle jeune femme en devenir.
=> qu'il

Citation:
le bras terminé par une mains habile digne d'un musicien.
=> Le [...] main

Citation:
Cette enfant vous intrigue au plus au point alors
=> cet [...] au plus haut

Citation:
Vous faîtes mine de venir acheter des épices venue du sud
=> faites [...] venues

Citation:
Vous voilà plus prêt maintenant. Vous en profitez pour détailler ses vêtements. L'étoffe est propre et les couleurs sont vive de plus le tissus est de la meilleure qualité. Ses pieds sont enveloppés dans des pantoufle de soie noire à semelle de cuir.
=> près ... vives. De plus... tissu ... pantoufles

Citation:
Fils unique de la famille Artemus, Médecin personnel de la famille Shidori depuis maintenant trois génération.
=> générations

Citation:
Son père à succomber au même mal étrange que madame Shidori
=>a succombé


Voilàààà, je te souhaite bon courage pour terminer cette fiche -car elle n'est pas finie niveau histoire, si ?- et à bientôt !!!!
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 25 Juin - 14:11 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Lilith a écrit:
Quelques fautes par-ci par-là :
Citation:
ou pour une pré-adolescente dans les cas "extrême"-
=> un pré-adolescent dans les cas extrêmes


A mon avis ce n'est pas une faute, il voulait dire qu'on prenait son personnage pour une fille.

Pour l'histoire, tu as mis :
Citation:
créature mi oiseau, mi homard, mi serpent

Attention l'invocation ne peut pas avoir plusieurs éléments à la fois ! le fait que tu cites "oiseau" et "homard" pour la qualifier tend à nous faire penser que cette invocation est vent/eau.

Sinon j'attends que tu aies fini pour lire en détail ta fiche ! Bon courage.


Revenir en haut
Rin

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 25 Juin - 16:30 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Wow tant de fautes que j'ai laissé passer je m'en vais corriger ça de suite !

Je parlais bien d'une pré-adolescente, son visage est très féminin.

Et pour les invocs ce sont des pense-bêtes pour celles que j'utiliserais à la rédaction de l'histoire. ( elle n'est pas encore commencée, j'ai juste quelques idées en tête pour le moment) Elles seront toutes les deux de l'élément d'eau. "Le mi-oiseau, mi hormar, mi serpent" décrit son apparence; la partie oiseau se résume à un bec.

Je m'inspire d'un démon japonais pour cette invocation : http://fr.wikipedia.org/wiki/Amikiri


La description physique n'est pas du tout définitive je suis en train de réfléchir à la tourner autrement. Par ce je n'aime pas ce ça donne à la relecture.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 25 Juin - 17:45 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Oki pas de soucis wink fais nous signe dès que tu as terminé !
Revenir en haut
Rin

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Juil - 17:28 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Voilà ma fiche est terminée selon moi. ^^

J'espère que l'histoire conviendra.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 15:52 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Me voici pour commenter ta fiche, je suis désolée d'avoir été longue.

Tout le début de ta fiche est parfait, les descriptions sont bien écrites et tout y est, ça me convient et ça me réjouit !

En revanche, je pense que tu vas devoir refaire une bonne partie de ton histoire, celle ci ne me convient en effet pas. Déja, je trouve que tout ça n'est pas très clair, tu parles un moment de Nix sans expliquer ce que c'est ou qui c'est, l'identité de Daphnée n'est pas très clair, j'ai du arriver à la fin de l'histoire pour comprendre de qui il s'agissait exactement.

Ensuite, les invocations ne possèdent aucun sort pour redonner la vie, les sorts de soin ne ressuscitent pas les morts. Il n'y a que le sort transfert 5 (sort d'eau) qui redonnera effectivement la vie à l'invoqueur, mais en tuant purement et simplement l'invocation qui aura jeter le sort. Ce qui ne colle pas au reste de ton histoire puisse qu'ensuite Daphnée élève cet enfant, et que Rin n'est pas son invoqueur.

De plus, ce genre de chose ne fera pas intervenir les dieux, je ne vois pas vraiment pourquoi tu parles de "métissage" et comme les invocations ne peuvent pas se donner un pouvoir sur la vie et la mort comme les dieux, rien n'aura fâcher Aqua, et je pense qu'il n'a pas sa place dans ton histoire.

J'espère que tu as des idées de rechange pour ton histoire car une bonne partie ne me semble pas réalisable du tout.

Bon courage !


Revenir en haut
Rin

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 18 Juil - 12:39 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Je me doutais bien que l'histoire passerait pas, mais je voulais tenter quand même. xD

Je n'ai rien à redire sur tout ce que tu a dit, je le prendrais en compte pour la nouvelle version de mon histoire. Elle sera moins rocambolesques voilà tout. C'est pas les idées qui manquent, et cela m'a permit au passage de déterminer quelques limites de ce qu'il est possible de faire ou pas dans l'univers d'arcane. C'est toujours bon à savoir.

Pour le mot "nix" c'est un des nombreux noms donnés aux nymphes des eaux.
Bon je vais réveiller ma plume et la remettre au travail pour l'histoire.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 24 Juil - 09:11 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Bon courage Rin !!!!
Revenir en haut
Kohaku
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 491
Crédits Avatar: gunnerromantic sur Deviantart
Masculin 龍 Dragon Air
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Mangeur de viande intempestif
Invocation(s): Le vent et la foudre.
Invoqueur: Eleanör, Héritière du Clan Mahasiah
Annonce: Probable gros ralentissement de rythme de réponse en période scolaire.
Inventaire: 1000 T
Sorts: Foudre 1 à 3, Ailes, Vent 1 à 7, Bouclier 3 et 5, Soin 2 et 4, Télékinésie 6 et 8, Dispersion, Célérité, Saignée 5 et 7
Double compte: Imaq
Point(s): 108

MessagePosté le: Jeu 12 Aoû - 19:54 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

Merci pour vos encouragement mais malheureusement je manque d'inspi pour ce personnage. Je voulais tenter de finir la fiche avant la rentrée sans succès quand je vois le mal que j'ai juste pour écrire l'histoire. Alors je préfère m'arrêter là. Je me contenterais du personnage de Kohaku. ^^'


Qui sème le Vent récolte la Tempête.

Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 27 Aoû - 14:32 (2010)    Sujet du message: Artemus Rin Répondre en citant

SNif.... Oki..... Décidément, ce n'est pas encore maintenant que Lilith va avoir son médecin personnel...!

Merci quand même d'avoir persisté et puis bons rps wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:48 (2016)    Sujet du message: Artemus Rin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com