Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une douce Soirée.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lac des Astres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 23:57 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Pas un bruit, pas un mouvement, seulement le lac qui brillait de milles feu. Les petites lucioles qui valsaient au-dessus des eaux ne fessait qu'augmenter la beauté des lieux, car en plus de ces petites visiteuse, dame la Lune et ses sœurs les étoiles étaient au rendez-vous. Dans un tout incroyable, ces élément dotaient l'endroit d'un charme sans failles. Dans le ciel totalement dévoilé, on pouvait voir sans difficulté des regroupements d'étoiles créant les constellations d'Arcane. Dans ce paisible calme, on pu lentement entendre des bruits de pas, s'avancer.

Un peu avant...

Après avoir monter sa tête à la hauteur de la fenêtre de Soki, Agaliaretph avait gentiment fait monter sa maîtresse pour une délicieuse balade au claire de Lune. Il n'avait pas vraiment eu la chance de beaucoup la voir depuis un certains temps, car son horaire était trop charger. Mais finalement, il eu ce qui avait souhaité depuis un bon bout de temps. La soirée même, peu de temps avait qu'il n'est rejoins Soki, Agaliarepth avait fait venir la secrétaire de sa maîtresse à sa '' demeure '' pour quelle lui fasse voir l'horaire de la jeune noble, il voulait au moins un peu de temps avec elle, même si devait prendre un rendez-vous privé!.

Mais finalement, sa ne pris qu'un instant, pour que l'agenda au complet ne reprenne feu devant le visage sans voix de la jeune secrétaire, et oui il avait décider de changer ses plans avec un sourire en coin. Tant cas avoir un moment privé avec sa jeune maîtresse, pourquoi ne pas l'avoir tout de suite et l'étirer le plus longtemps possible. Avant que la jeune femme ne quitte la '' demeure '' du demi-dieu, Agaliaretph fit bien comprendre a la secrétaire, quelle ne devait pas refaire un horaire a Soki, avait qu'ils ne soient revenu de leurs '' petit '' voyage. Ne voulant pas s'attirer les foudres du titanesque chien, la jeune femme avait quitté la niche la tête basse.

Se fut de cette manière, qu'Agaliaretph réussit à lentement quitter le domaine, avec Soki sur son dos et un pique-nique entre les dents de l'une de ses têtes. Quittant finalement Lüh, le demi-dieu chercha pendant un petit bout de temps, l'endroit parfait pour une petite soirée tranquille. L'image du Lac des Astres lui apparu soudain en tête, cette merveilleuse place qu'il n'avait vu qu'une seule fois en prenant une de ses marches matinale. Prenant la direction voulu, le grand cerbère ne dit pas un seul mot du trajet, ne voulant pas gâcher la surprise à la jeune femme.


Maintenant...

Marchant pendant un petit moment, tout deux finirent par arriver devant la grande forêt qui entourait la merveilleuse destination. Sachant la forêt nullement dense, le demi-dieu s'y engouffra sans danger, bousculant au passage les arbres trop collé, mais essayant de ne pas trop en déraciner. Traversant la forêt de ces limites, jusqu'en son centre totale, Agaliaretph finit par déboucher devant la merveilleuse étendu d'eau, avec Soki sur son dos. Laissant gentiment descendre sa maîtresse à terre, tout en déposant le pique-nique du mêm coup, le demi-dieu dit tout bas à la jeune femme.

- C'est ici que j'ai décider de passer cette soirée, quand dit tu ? '' Avec un sourire, tout en s'avança vers le rivage ''

Chaque pas qu'Agaliaretph plaça ensuite sur le sol, créa de grandes ondes dans l'eau, formant de grand cercles parfait, jusqu'à ce qu'il finisse par entrer complètement dans le lac. Quand le demi-dieu fit sa place, les petites lucioles ne prirent même pas panique, bien au contraire. Aussitôt que le fier cerbère fut complètement émergé dans l'eau, ces petites créatures vinrent valser autour de lui, créant des décors de lumière féérique. Fixant sa maîtresse il ajouta...

- Alors tu viens me rejoindre ? Elle est très chaude autour de moi '' Avec un petit rire ''.



( Hrp : Voilà. un petit Rp pour me remettre dans le vent tongue )


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 27 Nov - 23:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 28 Nov - 16:54 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Lilith avait beaucoup de rendez-vous. Elle était même complètement dépassée par les évènements et sa jeune secrétaire n'y suffisait plus. Comme elle insistait pour s'occuper en personne des entretiens d'embauche, de la vérification des jardins, de l'état de propreté global du Château ou encore des maisonnettes jouxtantes la propriété, elle n'avait plus de temps à elle, et encore moins pour ses invocations. Elle leur avait donné libre mouvement jusqu'à ce qu'elle ait besoin d'eux. Ca faisait un peu larbin, comme ça, mais bon, elle les voyait ainsi de toute façon.

Connaissant Agaliaretph et son caractère, elle se doutait qu'à un moment ou à un autre, il finirait par s'en prendre à sa jeune secrétaire. Elle l'avait mise en garde s'il la convoquait mais elle ne la prit apparemment pas au sérieux... Car quand elle revint un jour en fin d'après-midi avec le carnet de rendez-vous en cendre, elle sut ce qui c'était produit. Lilith soupira et se fit une raison. Ce soir, elle ne serait pas aux commandes et cela lui convenait. Perdre du temps en compagnie du cerbère juste pour passer du temps justement, ce n'était absolument pas son truc.


* Une perte de temps, voilà ce que c'est ! Du gâchis ! *
* Tu te trompes. Cela va être un véritable plaisir de passer un peu de temps avec lui. Tu ne te consacres pas assez à eux, Lilith. *


Agaliaretph vint chercher Soki à la fenêtre de sa chambre, portant déjà sans sa gueule un « petit » panier. Elle s'allongea de tout son long sur la gueule du milieu et le questionna sur la destination. Elle se félicitait déjà d'avoir emportée sa veste en fourrure, car sans le contact chaud de son cerbère, elle aurait tôt fait d'avoir froid. D'un grand sourire, elle admira une nouvelle fois la tailla gigantesque de son ami. Dieu qu'il était... gigantesque. Elle n'avait que ce mot à la bouche pour décrire sa taille. De son point de vue, le Château devait sûrement ressembler à une maison de poupée...

- Alors, où m'emmènes-tu, mon beau cerbère ?

Mais il refusa tout net de lui révéler leur destination et malgré la lourde insistance de Soki, elle dû se faire une raison. Bah, heureusement qu'elle aimait les surprises ! Et puis, elle lui faisait confiance pour l'emmener dans un lieu qu'elle apprécierait. Lui aussi commençait à bien la connaître après tout ! Au bout d'un certain temps, ils entrèrent dans la forêt de Jade. La jeune guerrière apprécia sa douceur envers elle et les efforts qu'il employait pour ne pas détruire toute la forêt sur son passage. Elle admira l'évolution qui s'était produite en lui depuis qu'elle l'avait libéré. Oui, il avait vraiment changé, et elle se doutait bien que c'était pour elle ! Enfin, du moins, elle l'espérait. Soki se déplaça sur son dos en cours de route, libérant ainsi sa tête. Ils débouchèrent finalement au lac des Astres, réputé pour sa très grande beauté. Décidément, Agaliaretph n'avait pas rigolé. Cette sortie semblait prometteuse. Il se courba pour qu'elle ait moins à descendre et attendit patiemment. Vraiment, il s'était beaucoup assagi... !

- C'est ici que j'ai décider de passer cette soirée, quand dis tu ?
- C'est... parfait, Agaliaretph !

Le demi-dieu entra lentement dans l'eau, les lèvres retroussées dans un sourire canin. Cela faisait plaisir à Soki de le voir ainsi heureux. Cela la rendait heureuse. Les lucioles, peu peureuses, se mirent à tourner autour de cette immense source de chaleur, l'illuminant sous différents angles. On aurait dit une statut d'un Dieu. La jeune femme décida de garder ça pour elle, ne voulant pas flatter son déjà très imposant égo. Mais pendant qu'elle admirait cet effet de lumière, son compagnon l'attendait.

- Alors tu viens me rejoindre ? Elle est très chaude autour de moi.


Avec un sourire franc et ravi; elle se délesta de ses vêtements, les abandonnant en tas sur la berge. Elle ne doutait pas qu'il n'y aurait personne pour la reluquer pendant qu'elle serait nue, et puis au pire, son ami pourrait toujours le croquer ! C'est donc en toute quiétude qu'elle entra vivement dans l'eau et s'accrocha aux poils flottant d'Agaliaretph. Il dégageait une telle chaleur qu'on aurait dit un bain.

- Wahou, il fait super bon !!

Soki eut un instant un doute quant à la faune et la flore du lac. Puis se dit qu'il n'y avait probablement que des algues là-dedans et qu'ils ne risquaient pas de tuer de pauvres poissons innocents. Elle prit une grande inspiration et plongea. En donnant de vigoureux coup de jambes et de bras, elle passa sous le ventre d'Agaliaretph pour émerger de l'autre côté. Elle avait eu l'impression de passer sous un étrange pont vivant. L'eau faisait beaucoup de bien à la guerrière, qui entre ses entrainements et sa régence du Château, n'avait pas eu un instant pour souffler, se reposer.

- J'adore ton idée, Agaliaretph !

Lilith avait toujours été une bonne nageuse et Soki utilisait sans remords ses connaissances. Elle se mit sur le dos et fit la planche, laissant l'air dans ses poumons la faire flotter. Sa chair en contact avec l'air extérieur se couvrit de chair de poule mais elle ne bougea pas, laissant ses muscles se décontracter un à un.

- Il faudra qu'on se fasse ça plus souvent, ça fait un bien fou...

Après une minute de quiétude, la jeune femme s'enquit de son ami
.

- Dis-moi... Je sais que je ne me suis pas occupée de toi depuis un bon moment et... Je voudrais savoir à quoi tu as occupé tes journées. Est-ce que tu as encore des problèmes avec les serviteurs ?


Dernière édition par Lilith le Ven 4 Déc - 13:45 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 18:45 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Quand Agaliaretph termina sa seconde phrase, il se mit lentement à nager à travers la grande étendu d'eau brillante. Se propulsant avec ses immenses pattes, il zigzaguait à travers le lac se vidant complètement l'esprit pour la soirée à venir. Il voulait que cette soirée ce passe calmement et sans ennuis, pour pouvoir repartager un de ces petit moment seul avec sa maîtresse, comme avant. Jetant finalement un coup d'oeil vers la jeune femme, il la vit se déshabiller lentement, plaçant ces vêtements non loin de la rive, pour finalement se lancer dans le lac.

Ne voulant pas la forcer à venir au plus creux du lac, le demi-dieu nagea calmement vers sa maîtresse qui venait dans sa direction. Puisant légèrement dans ses ressources magique, Agaliaretph propulsa une grande chaleur autour de lui dans une circonférence acceptable, pour que Soki puis amplement nager à son aise et ne pas ressentir la morsure du froid de l'eau. Arrivant tout près de la jeune femme, le grand cerbère la laissa s'accrocher à son long poil qui flottaient sur l'eau. Il la voyait sourire et cela le réjouissait.

- Wahou, il fait super bon !!

- Je n'allais certainement pas te laisser nager dans un eau glaciale ma chère.


Puis en quelques instant, Soki disparu sous l'eau. La cherchant lentement du regard, Agaliaretph la sentit plutôt passer sous son corps, comme une sirène sous un voilier, la voyant réapparaitre de l'autre côté. Continuant sa nage, le demi-dieu fit de grand cercle autour de sa protégé, pour la maintenir près de lui. Sachant très bien que cette soirée ne serait sans doute pas déranger, par une intervention extérieur, Agaliaretph gardait toujours ses sens en alertes. Sa queue sous l'eau comme un sonore, laissait ses trois têtes libre pour s'amuser avec Soki.

- J'adore ton idée, Agaliaretph.

- Je suis heureux, que sa te plais.

Se laissant finalement flotter sur l'eau, Soki c'était fermer les yeux pour laisser son corps se décontracter tranquillement. Le cerbère quand t'a lui, c'était remit à faire des 8 et des cercles autour de sa maîtresse. Ses six yeux ne la quittait pas un seul instant, la fixant sans arrêt. Il avait souhaiter ce moment de paix depuis des semaine et maintenant il l'avait. Ce voyant dans cet endroit féérique avec sa maîtresse, Agaliaretph n'aurait pas pu demander mieux pour leur petite soirée privé. Voir Soki ce détendre comme elle le fessait, ne fessait que confirmer l'éventualité des prochaines sorties, organisé par le cerbère.

- Il faudra qu'on se fasse ça plus souvent, ça fait un bien fou...

- Ho ! Mais j'y compte bien. J'ai déjà en tête notre prochaine sortie '' Avec un sourire ''.

Après un petit moment de silence...

- Dis-moi... Je sais que je ne me suis pas occupée de toi depuis un bon moment et... Je voudrais savoir à quoi tu as occupé tes journées. Est-ce que tu as encore des problèmes avec les serviteurs ?

Cessant un instant de nage, il s'approcha lentement de la jeune femme, toujours en train de flotter les yeux fermer. Il était en train de se demander, s'il allait lui répondre la vérité où bien inventer. Allait-il choisir de lui faire de la peine, en lui avouant avoir quitter les domaines pendant un bon moment, car elle ne s'occupait plus de lui où choisir une histoire tranquille dans le jardin. Ne lui ayant jamais mentit depuis leur rencontre, il décida de lui avouer ses tristes déplacement.

- Et bien non, je n'est pas eu de récent problème avec les employés du domaine... À dire vrai, je n'aurais pas vraiment pu en avoir, car avant mon retour, il y a de cela 2 où 3 jours... Je n'était plus à Lüh... Ne pouvant plus te voir sans avoir un rendez-vous octroyé par ta secrétaire... J'ai décider de quitter les environs, pour me pencher sur mon sort. Tu ne t'en est surement pas rendu compte, car tu passait la plus part de ton temps, avec tes futur employés ou à l'extérieur du domaine... Mais ne sois pas triste, je ne tant veux pas. Ces sont tes obligations, tu te dois de les respecter...



Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 29 Nov - 22:24 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Agaliaretph aussi était heureux. Elle était heureuse. Tout le monde était heureux dans le meilleur des mondes. Enfin, disons autour d'eux deux. Et c'était le plus important pour l'instant. Le seul truc à retenir. Lorsque Soki émit l'idée de faire des sorties plus souvent, elle eut la surprise de constater qu'il avait déjà prévu ! Il n'avait pas eu peur de sa réaction, dis donc ! Enfin, c'est ce qu'elle pensait.

* QUOI ? Hors de question ! Ce soir est exceptionnel, Soki. Après je reprends les commandes ! *

Soki ne répondit rien, ne pensant cependant pas moins. Lorsqu'elle lui demanda à quoi il avait occupé ses pensées, elle eut un énorme pincement au coeur.

- Et bien non, je n'ai pas eu de récent problème avec les employés du domaine... À dire vrai, je n'aurais pas vraiment pu en avoir, car avant mon retour, il y a de cela 2 ou 3 jours... Je n'étais plus à Lüh... Ne pouvant plus te voir sans avoir un rendez-vous octroyé par ta secrétaire... J'ai décidé de quitter les environs, pour me pencher sur mon sort. Tu ne t'en es surement pas rendu compte, car tu passais la plupart de ton temps avec tes futur employés ou à l'extérieur du domaine... Mais ne sois pas triste, je ne t'en veux pas. Ce sont tes obligations, tu te dois de les respecter...

Elle avait sentit son hésitation. Et cela lui fit mal, malgré qu'il ait décidé d'être honnête. Elle ne le lui dirait pas bien sûr mais bon... Et elle se sentait affreusement mal. Comment n'avait-elle pas pu voir que son plus fidèle et viel ami n'était plus près d'elle ??! Elle rouvrit les yeux, les sentant la picoter. Il avait beau dire, il faisait lui-même parti de ses obligations !!!

- Tu ne comprends pas Agaliaretph. Toi... Juno et Kamuy faites également parti des « obligations ». Je me dois de m'occuper de vous, de voir si vous allez bien. Si TU vas bien. J'ai délaissé mes amis... Et je t'ai délaissé, toi. J'ai honte, Agaliaretph. J'ai honte car j'ai failli te perdre à cause de ma négligence. Enfin... celle de Lilith. Mais mon boulot n'est pas une excuse. Oh non ! J'aurais dû penser plus souvent à vous, m'imposer à Lilith... Au lieu de cela, je suis restée tranquillement dans mon coin. Je n'arrive pas à comprendre comment tu as pu me pardonner !

Là elle pleurait carrément. Elle avait abandonné depuis bien longtemps sa position en flottaison et s'était rapprochée d'Agaliaretph. Celui-ci baissa obligeamment une de ses gueule vers elle, sentant son envie, son besoin. Mettant avec bien du mal ses mains de chaque côté de son gueulot, elle le serra fort dans ses bras puis le regarda droit dans les yeux. Avec un sourire triste, Soki exprima ce que son cœur criait.

- Je ne sais pas ce que je deviendrais, sans toi, mon ami.


Dernière édition par Lilith le Ven 4 Déc - 13:44 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 23:14 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Maintenant qu'il c'était exprimé, il s'insultait intérieurement. Il ne savait que trop bien, que ses paroles venaient de blesser profondément sa chère Soki. Mais comment aurait-il pu lui mentir... oui comment. Pourtant, celle aurait été grandement préférable. À présent, la tristesse c'était emparé du cœur de la jeune femme, mais même avec tout cela, Agaliaretph n'aurait jamais eu la force de lui dire autre chose que la vérité, bien quelle fasse plus mal qu'un petit mensonge.

- Tu ne comprends pas Agaliaretph. Toi... Juno et Kamuy faites également parti des « obligations ». Je me dois de m'occuper de vous, de voir si vous allez bien. Si TU vas bien. J'ai délaissé mes amis... Et je t'ai délaissé, toi. J'ai honte, Agaliaretph. J'ai honte car j'ai failli te perdre à cause de ma négligence. Enfin... celle de Lilith. Mais mon boulot n'est pas une excuse. Oh non ! J'aurais dû penser plus souvent à vous, m'imposer à Lilith... Au lieu de cela, je suis restée tranquillement dans mon coin. Je n'arrive pas à comprendre comment tu as pu me pardonner !

Quand elle se mit à verser des larmes, le grand cerbère ne pu faire autrement que de la laisser ce coller à lui. S'accrochant comme elle le pouvait à l'une de ses têtes, Agaliaretph la laissa pleurer calmement, car il savait que la peine s'enfuirait de cette manière. Elle leva finalement son regard vers les yeux de la tête qui la soutenait en lui disant.

- Je ne sais pas ce que je deviendrais, sans toi, mon ami.

Quand elle prononça ces mots, le demi-dieu ne pu se retenir de pleurer à son tour. Il rapprocha doucement ses deux autres têtes de la jeune femme, pour apaiser sa tristesse. Pendant que celle du centre la soutenait dans l'eau, celle de droite vint se coller doucement, tandis que celle de gauche vint '' l'embrasser '' du bout du museau. Le demi-dieu qu'il était, ne pouvais pas faire autrement qu'affectionner de plus en plus sa jeune maîtresse.

- Tu sais, je ne pourrai jamais tant vouloir et tu aura toujours mon pardon Soki. Tu veux savoir pourquoi, parce que mon affection pour toi, surpassera tout les tourments possible. Tu est celle qui ma libéré des mes chaînes et celle qui a fait de moi ce que je suis maintenant. C'est grâce à ta gentillesse, ta tendresse et ton affection que je suis devenu le gros toutou que je suis à présent.

La fixant ensuite avec des yeux doux.

- Peu importe ce que tu fera, je serai près de toi, car à se jour, je n'aurai jamais été un être libre dans ce monde sans toi. Pour toujours, je serai ton compagnon et ton protecteur, j'en fait le serment.

Gardant Soki près de lui pendant un bon moment, le temps passa sans se faire voir. Étant tout deux parti de Lüh, entre chien et loup, tout en arrivant au lac à la tombé de la nuit, la noirceur avait rapidement entouré les deux compagnons toujours dans l'eau. Coller à sa maîtresse, les yeux fermés, Agaliaretph finit par bouger l'une de ses tête en fixant le ciel.

- Les journées passe trop vite sur terre. '' Dépose son regard sur Soki ''. Que dirait tu de manger le repas que je t'ai emporté. Je ferai un feu sur le bord du Lac ou nous pourrons dormir un peu plus tard. '' Tout en nageant vers la rive ''.









Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 13:47 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

[Comme tu l'as vu, avec mes pb perso, j'ai eu du mal à trouver du temps pour te répondre, excuse moi mon cerbère !!!]


Soki pleura, soutenue par son infaillible garde du corps. Dans une infinie tendresse, et pour prouver si besoin était l'affection du demi-dieu pour la jeune femme, il vint l'entourer de ses deux autres têtes. Ainsi protégée de toute part, sentant sa chaleur réconfortante, elle se sentait... en sécurité, en marge de la société, du Monde.

- Tu sais, je ne pourrais jamais t'en vouloir et tu auras toujours mon pardon Soki. Tu veux savoir pourquoi, parce que mon affection pour toi surpassera tous les tourments possible. Tu es celle qui m'a libéré de mes chaînes et celle qui a fait de moi ce que je suis maintenant. C'est grâce à ta gentillesse, ta tendresse et ton affection que je suis devenu le gros toutou que je suis à présent.

Agaliaretph fixa Soki avec des yeux doux qui la firent fondre un peu plus. Pour elle, il faisait partie de sa famille, il était sa famille.

- Peu importe ce que tu feras, je serai près de toi, car à ce jour, je n'aurai jamais été un être libre dans ce monde sans toi. Pour toujours, je serai ton compagnon et ton protecteur, j'en fais le serment.

Trop d'émotions, de sensations. Elle n'arrivait plus à penser correctement. Elle n'avait que vaguement remarqué que le jour était tombé, pour tout dire !! Les yeux et le cœur débordant d'amour pour son invocation, elle ne trouvait pas ses mots. Cela lui aurait semblé bien fade pour exprimer ce qu'elle ressentait ! Le ventre de Soki grogna bruyamment. Agaliaretph l'a tira d'embarras en reprenant parole. Dieu qu'il avait pris une place phénoménale dans sa vie !!! Elle lui semblerait bien terne sans lui à ses côtés.

- Les journées passent trop vite sur terre. Que dirais tu de manger le repas que je t'ai emporté ? Je ferais un feu sur le bord du Lac où nous pourrons dormir un peu plus tard.

- Avec plaisir, j'ai une faim de loup !!

Il est de notoriété que les émotions creusent ! Attentionné, il la ramena gentiment vers les rives du lac et sortit en même temps qu'elle. Grâce à sa chaleur, il fit évaporer l'eau sur le corps de sa Maîtresse, lui évitant ainsi de tremper ses vêtements propres et d'attraper froid pendant ce temps. Agaliaretph avait même pensé à prendre dans le panier une grande couverture bien épaisse pour qu'elle ne ressente pas la morsure du sol sous elle. Elle pourrait même s'allonger dessus ou s'enrouler dedans après le repas ! Débordante de gratitude, elle avala les mets choisis par son compagnon. Il y avait tellement de mets qu'elle n'arriverait jamais à tout manger ! Gourmande, elle décida de croquer un morceau dans chaque, afin de goûter à tout. Gigot d'agneau, rôti de porc, saucisses, travers de vache, côtelettes de veau, foie gras de canard, cuisse de poulet, pain frais et même la tartelette aux fraises, tout y passa. Avec l'aide d'Agaliaretph évidemment ! Elle fit passer le tout avec une rasade de vin puis d'eau fraîche. Le ventre rebondi, allongée sur le dos, Soki poussa un soupir de contentement.

- Délicieux ! Comment as-tu fait, Agaliaretph ?!

Heureusement que son ami était près d'elle sinon la nuit aurait été fraîche. Après tout, elle n'avait pas du tout prévue de coucher dehors !!


Dernière édition par Lilith le Ven 4 Déc - 13:44 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 15:20 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Atteignant finalement la rive, le demi-dieu sortit lentement de l'eau suivit de Soki. Ayant le corps imbibé d'eau, Agaliaretph se retenu pour ne pas secouer, car son instinct canin l'avait automatiquement poussé à le faire. Cessant de penser à son lui-même un instant, il se dit que sa maîtresse préférait surement être sèche avant de remettre ces vêtements pour la soirée. Sentant la main de Soki ce poser sur l'une de ses pattes, il tourna l'une de ses têtes vers elle.

Aussitôt que le demi-dieu croisa le regard de la jeune femme, il se ferma les yeux d'un seul coup, devenant rouge comme une cerise, sous son long poil noir. Il avait oublié pendant un instant, que sa jeune maîtresse avait plongé nue dans le lac au début de la soirée. Cessant de la fixé de ses yeux fermé, Agaliaretph lui sourit bêtement. Accumulant de l'énergie magique pendant un instant, le cerbère créa une vague de chaleur autour de lui, permettant au deux compagnons de ce sécher complètement.

Quand Soki ce mit à marcher vers sa pile de vêtement un peu plus loin, le demi-dieu se ferma sur-le-champs tout les yeux, se retenant pour ne pas fixer le splendide corps de la jeune femme. Il chassa aussitôt le peu d'attirance pour elle qui s'accumulait, d'un mouvement de la tête. Non il n'avait pas le droit... Reprenant ses esprits, le demi-dieu fit quelques pas en direction de la forêt de Jade pour y dérober quelques branches mortes. Empilant le bois sur la rive, il fut soulagé de voir Soki revenir vers lui tout habillé.

Soufflant un léger coup sur le combustible, Agaliaretph alluma un petit feu, puis se coucha en rond autour de celui-ci. Ayant tout planifié de A a Z, Soki sourit en voyant l'épaisse couverture que son compagnon avait pris soins d'emporter. L'étendant près du feu, elle s'assit lentement . Rapprochant le panier à pique-nique de la jeune femme avec sa queue de serpent, Agaliaretph était presque certains de ne pas s'être trompé sur le choix de la nourriture pour ce repas. Quand il la vit sortir toute la nourriture du panier, le cerbère sourit de toutes ses dents.

Croquant tout ce qui se trouvait dans le panier, Soki ressemblait à une petite fille devant une montagne de nourriture, n'ayant pas manger depuis une semaine. Lui donnant le reste de ce quelle avait déjà entamé, Agaliaretph ne dit pas un seul mot, car cette soirée était pour Soki et personne d'autre. Finalement, elle finit de manger en ce couchant confortablement sur le dos. Elle avait le sourire au visage et sa fessait plaisir à voir.

- Délicieux ! Comment as-tu fait, Agaliaretph ?!

- Ce n'était pas vraiment compliqué '' avec un sourire '' quand on sais parler au bonne personne et de la bonne manière, on a tout ce que l'on veux. J'ai simplement fait venir tes cuisinier chez moi et je leur est demandé de me faire un merveilleux repas. '' Ne disant pas, qu'il avait du jouer des dents '' Et maintenant profitons des étoiles, vu qu'elles sont déjà présente.

S'étirant de tout son long sans écraser Soki, Agaliaretph finit par déposer toutes ses têtes sur le sable fin. Plus un mots ne ce dit pendant plusieurs dizaines de minutes, laissant simplement Morphée venir prendre les deux compagnons, pour une nuit de rêve. Cependant, Agaliaretph ne pu se résigner à dormir, car quelques chose au plus profond de lui l'en empêchait. Ayant garder son regard sur sa maîtresse qui c'était enroulé confortablement dans sa couverture, le cerbère ne savait pas si aurait le courage de lui demander... Car ce qu'il allait dire, changerait surement leur relation... pour un bien ou pour un mal. Garderait-il ce qu'il avait cru trouver au temple du feu pour lui... ou déciderait-il de le dire à la jeune femme qui tenait le plus à son cœur ? Il était déchirer sur cette réflexion qui le rongeais...

Redressant ses têtes vers le ciel, Agaliaretph regarda les étoiles et choisis de commencer son récits, sans savoir si Soki dormait déjà... Tant pis, valait mieux essayer. D'une voix douce...

- Tu sais... tout à l'heure, quand j'ai dit avoir quitter le domaine pendant que tu travaillait.... C'était pour une raison bien spéciale. Tu va peut-être trouver cela ridicule, quoi que moi aussi j'ai dit ça au début, puis j'ai pensé autrement. '' Avec la voix cassé '' Quand j'ai quitté Lüh et bien, je suis retourner au temple du feu en passant par tout les endroits que nous avions croisé sur notre route... C'est stupide tu trouve pas... que je sois retourner vers l'endroit que je détestait le plus au monde. Pourtant, c'est l'endroit qui ma protéger de quelques choses que je n'aurait jamais cru capable de m'affecter, durant toutes c'est années. Quelques chose qui pour moi, est encore plus meurtrier à présent, que la plus puissante de mes magies. Tu dois surement te demander ce qui peut être encore plus meurtrier que cela '' Avec un sourire triste ''. Pense s'y bien et tu trouvera surement, car c'est présent à chaque moment... Quand je suis retourner au temple, je pensais pouvoir y trouver quelques me permettant, de ne plus souffrir mais plutôt de sourire, je pensais avoir presque réussis... mais EUX '' fixant le ciel '' N'ont jamais été d'accord avec cela... '' Laisse une larme couler … '' …

Cessant de parler... Agaliaretph regarda Soki pendant un instant. Croyant qu'elle dormait paisiblement, le cerbère déposa ses têtes au sol et dit tout bas...

- Finalement, j'aurai garder cela pour moi jusqu'à la fin ….


Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 16:06 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

La jeune guerrière s'endormit comme une masse, effet provoqué par la nourriture ingurgitée, la chaleur du feu de camp et la chaleur propre à Agaliaretph. Et c'est alors que la bourgeoise Lilith profita pour prendre insidieusement le contrôle. Elle regardait en silence les étoiles, refusant le sommeil bienfaiteur. Elle avait senti tout du long de la soirée la tension chez le cerbère et elle espérait, en se faisant passer pour Soki, pouvoir lui tirer les vers du nez. Sans que la guerrière en sache rien, évidemment. Elle se mit à penser à la puissance de feu des invocations.

Les Dieux seuls savaient à quel point Lilith enviait les demi-dieux. Bon certes, ils devaient obéir à un humain mais franchement, avec les pouvoirs qu'ils possédaient, ils pourraient être à eux seuls les maîtres de la Terre ! Oui, secrètement, sans que même Soki le sache, elle caressait le doux rêve de pouvoir devenir une demi-déesse. Du feu. Elle avait toujours eu un attrait particulier et puissant envers cet élément, d'où sa première invocation de feu Agaliaretph. Elle n'avait toujours pas trouvé de moyen pour lui soutirer ses confidences et se retint in extremis de sursauter lorsqu'il murmura aux étoiles son lourd secret.


- Tu sais... tout à l'heure, quand j'ai dit avoir quitté le domaine pendant que tu travaillais.... C'était pour une raison bien spéciale.

* A-t-il compris que je suis éveillée ??*

Elle ne bougea pas malgré tout, voulant plus que tout savoir ce qu'il allait dire.

- Tu vas peut-être trouver cela ridicule, quoi que moi aussi j'ai dit ça au début, puis j'ai pensé autrement. Quand j'ai quitté Lüh et bien, je suis retourné au temple du feu en passant par tous les endroits que nous avions croisés sur notre route... C'est stupide tu trouves pas... que je sois retourné vers l'endroit que je détestait le plus au monde.

* Oui extrêmement. Me dites pas que... qu'il veut retourner dans son maudit temple et m'abandonner !? Et sa promesse envers Soki alors ? *

Elle ne pipa mot bien que son souffle se soit accéléré.

- Pourtant, c'est l'endroit qui m'a protégé de quelque choses que je n'aurais jamais cru capable de m'affecter, durant toutes ces années. Quelque chose qui pour moi, est encore plus meurtrier à présent, que la plus puissante de mes magies. Tu dois surement te demander ce qui peut être encore plus meurtrier que cela.

* Mais... De quoi parle-t-il ??? Il est souffrant ? Oh non ! Pas mon plus puissant allié, pitié Seigneur !*


- Penses y bien et tu trouveras surement, car c'est présent à chaque moment... Quand je suis retourné au temple, je pensais pouvoir y trouver quelque chose qui me permettais de ne plus souffrir mais plutôt de sourire. Je pensais avoir presque réussis... mais EUX '' fixant le ciel '' N'ont jamais été d'accord avec cela... ''

* Les Dieux ? Ils n'interviennent pas pour grand chose et n'ont pas fixé beaucoup de règles alors qu'est-ce ? … Il... aime Soki ?? Impossible ! Aberrant ! *

Lilith était franchement dégoutée. Elle n'arrivait pas du tout à imaginer un truc de cette nature entre eux. Nan mais franchement, il n'avait même pas forme humaine ! Si ses amies découvraient cela, elles se riraient probablement d'elle... Misère, que faire... C'est alors qu'elle eut une de ces brillantes idées. Pourquoi ne pas utiliser l' »affection » qu'Agaliaretph porte pour Soki pour le manipuler à sa guise ? En plus, sans que celle-ci n'en sache quoi que ce soit ! Un plan diabolique se mit en place dans son crâne. Bouillonnante, elle imaginait déjà lui proposer son aide afin de trouver une solution au dilemme du cerbère en échange d'un sérieux coup de patte pour l'aider à prendre le contrôle intégral des marchands de Lüh... Diabolique vous dis-je ! Elle était tellement excitée à cette idée qu'elle réveilla Soki. Dans un cri mental de dépit, Lilith retourna vite fait dans un coin du cerveau et fit mine de n'y avoir jamais bougé. N'ayant jamais testé de garder un truc pour elle, Lilith ne savait pas que tout ce qu'elle apprenait et entendait se savait immanquablement par l'autre dès qu'elle était attentive. Soki prit donc conscience de tout ce que son cerbère avait dit d'un coup. Un choc. La couverture s'était défaite et elle avait un peu froid. C'est alors qu'elle entendit la dernière phrase d'Agaliaretph. Sous le coup des émotions elle bégaya.

- Finalement, j'aurai gardé cela pour moi jusqu'à la fin ….
- Agaliaretph ? Tu... Je ne rêves pas, tu es retourné au Temple ? Je... J'y comprends plus rien...

Comment dire à un homme qu'elle le considère seulement comme un frère alors qu'il vous aime ? Pire encore, comment faire lorsque c'est un demi-dieu ?? Elle se redressa sur son séant et le fixa sans comprendre. Elle se rendit enfin compte que quelque chose clochait. Agaliaretph n'avait toujours pas réagit. D'une voix douce, elle interrogea son compagnon.


- Agaliaretph... ? Que cherchais-tu à trouver là-bas ?

Soki prit enfin conscience des pensées que Lilith avait eu. Elle eut une mine de dégoût. Elle haïssait cette femme ! Et dire qu'elle avait voulu profiter de la faiblesse de son ami à son propre profit !!

- Lilith, je te hais !! Tu... tu es ignoble !
* Moi aussi, je te retourne la politesse ! Quelle idée écœurante qu'aimer se battre et tuer des gens ! Espèce de monstre ! *

Avec une mine déconfite, la guerrière reporta son regard sur le cerbère, l'expression blessée.

- Je suis désolée, Agaliaretph... Lilith t'a espionné pendant que je dormais... Elle était déjà en train de concocter un truc pour te manipuler, je tenais à ce que tu le saches.

Envisageant déjà d'être repoussée, elle continua.

- Est-ce que tu veux bien qu'on parle sérieusement de ce que tu as dit ?


Dernière édition par Lilith le Ven 4 Déc - 13:44 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 17:09 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Quand il eu déposé à nouveau ses têtes au sol, Agaliarepth ne pu s'empêcher de penser que c'était peut-être mieux ainsi. Il se demandait encore pourquoi il avait eu le besoin de partager ce terrible secret, quand en théorie il n'avait même pas le droit d'éprouver ce sentiments pour Soki. Pourquoi, est-ce que les dieux leurs avaient laisser leurs sentiments... Pourquoi ne pas avoir simplement,tracé une ligne droite pour chaque demi-dieu, si ce n'est que pour leur laisser le libre arbitre.... Alors pourquoi avoir le libre arbitre.... Si au finalement, certaines chose leurs étaient interdits. La tête du pauvre cerbère, c'était remplis de milles et une questions en quelques secondes et jamais aucunes d'elle n'auraient de réponses... Puis des paroles le sortir de ces quelques secondes de pensées.

- Agaliaretph ? Tu... Je ne rêves pas, tu es retourné au Temple ? Je... J'y comprends plus rien...

Quand Soki lui adressa la parole, Agaliarepth releva toutes ses têtes du même coup pour la fixer avec des yeux remplis de larmes... Alors, elle avait bien écouter ses paroles. Baissant son regard, il aurait voulu maintenant retourner en arrière. Quelle stupide pensée, quand il n'y a pas quelques secondes, il c'était vidé le cœur.

- Agaliaretph... ? Que cherchais-tu à trouver là-bas ?

Détournant le regard, il décida de ce relancer une nouvelle fois dans les flammes du jugement. Allait-il ce décider à tout dire sans ce cacher.

- Je voulais trouver le moyen, d'avoir une liberté totale. Une liberté, pas seulement sur mes gestes ou mes pensées, mais sur mes sentiments.... '' La fixe finalement et se tape la poitrine avec l'une de ses pattes '' J'ai quelques chose LÀ... qui me ronge... Une douleur qui ne cesse de me détruire... et présentement je n'ai aucun moyen de la faire sortir, car ce que j'ai essayer de chercher ne ma encore conduit nul part...

- Lilith, je te hais !! Tu... tu es ignoble !Je suis désolée, Agaliaretph... Lilith t'a espionné pendant que je dormais... Elle était déjà en train de concocter un truc pour te manipuler, je tenais à ce que tu le saches.

Quand Soki dit ces mots à haute voix, après qu'il lui est de nouveau ouvert son cœur, Agaliarepth fut dégouter. Comment l'une d'elle pouvait ce jouer de lui quand il était dans cette position. Déjà qu'il ce trouvait faible... mais faible de tenir des propos comme il le fessait... l'une d'elle ce jouait en plus de ses sentiments pour la seconde... Cependant, il se résigna à quitter ce belle endroit... Car, ses sentiments n'étaient pas pour Lilith, mais bien pour sa chère Soki. La double possessive, égoïste et manipulatrice qu'était Lilith, n'avait aucune place dans le coeur du demi-dieu, alors il effaça de lui-même les propos qui lui était arrivé aux oreilles.

- Est-ce que tu veux bien qu'on parle sérieusement de ce que tu as dit ?

- À quoi bon... J'aurais beau te dire que je t'aime du plus profond de mon coeur, que je te donnerais plus que ma vie à chaque instant, pour avoir ton amour.... J'aurais beau ajouter, que j'ai du combattre à de nombreuses réprises, pour essayer de trouver la réponse que je voulais.... J'aurais beau dire, que j'ai passé des semaine au temple pour pouvoir t'aimer normalement... J'aurais même été près à sacrifier mon immortalité pour toi... Qu'importe, je n'aurais jamais le droit, d'une manière ou d'une autre. '' Les yeux pleins de larmes ''



Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 4 Déc - 13:39 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Il semblait... être triste et regretter d'avoir parler. Soki ne savait vraiment pas comment réagir.

- Je voulais trouver le moyen d'avoir une liberté totale. Une liberté, pas seulement sur mes gestes ou mes pensées, mais sur mes sentiments.... J'ai quelque chose LÀ... qui me ronge... Une douleur qui ne cesse de me détruire... et présentement je n'ai aucun moyen de la faire sortir, car ce que j'ai essayé de chercher ne m'a encore conduit nul part...

* Une liberté totale ? Il trouve que je lui donne pas assez de liberté ?? *

Son cerbère souffrait ?! Elle avait honte de ne pas l'avoir vu plus tôt et aurait tant voulu pouvoir faire quelque chose pour lui venir en aide ! Hors elle ignorait de quel mal il souffrait. Et n'osait croire les insinuations de Lilith concernant un probablement amour du demi-dieu. En tout cas, il semblait y avoir une solution à son mal et Agaliaretph s'était déjà activé pour tenter de la trouver. Soki n'était vraiment pas douée pour les sentiments, tout comme Lilith. La guerrière était totalement larguée et cela se voyait à ses yeux hagards. Après s'être prise la tête avec Lilith, Soki la rembarra vertement dans un minuscule coin de leur cerveau et l'y contint avec force. Non, elle ne ferait pas de nouvelle apparition, pas si Soki le pouvait !! Et là elle avait suffisamment la rage envers la bourgeoise...

- À quoi bon... J'aurais beau te dire que je t'aime du plus profond de mon coeur, que je te donnerais plus que ma vie à chaque instant, pour avoir ton amour.... J'aurais beau ajouter que j'ai dû combattre à de nombreuses reprises pour essayer de trouver la réponse que je voulais.... J'aurais beau dire que j'ai passé des semaine au temple pour pouvoir t'aimer normalement... J'aurais même été prêt à sacrifier mon immortalité pour toi... Qu'importe, je n'aurais jamais le droit, d'une manière ou d'une autre.

* Hors de question qu'il devienne humain ! C'est ma plus puissante invocation, ne croyez pas que je vais la laisser filer sans rien tenter !!! * cracha mentalement Lilith.

Soki ne bougeait plus d'un cil. Voilà il l'avait dit. Lilith avait donc bien compris les révélations implicites de son compagnon. De surprise, ses jambes la lâchèrent et elle s'effondra à genoux sur le sol, la tête basse. Heureusement pour elle, le choc fut en parti absorbé par la couverture ! Elle n'y croyait que difficilement. Elle tombait de haut, la petite guerrière. Totalement en terrain inconnu, elle ne savait nullement comment réagir. Tout ce qu'elle savait, c'est que son ami, son confident et son protecteur souffrait. Et elle voulait que cela cesse.

- Je souffre de te voir ainsi souffrir. Tu as probablement deviné que ce que je ressens pour toi n'est pas aussi fort ce que tu ressens pour moi mais pour ma défense je n'avais jamais imaginé une telle scène... Cependant...

Elle s'humecta les lèvres et poursuit.

- Je ne souhaite que ton bonheur, Agaliaretph. Si t'éloigner de moi peut t'aider, si ta liberté peut régler le problème, alors tu peux déjà t'estimer libre. Je ne souhaite pas te voir ainsi t'éloigner de moi car je tiens plus que tout à toi mais je respecterais ta décision. Je ne connais malheureusement pas la solution miracle qui te fera devenir humain et j'ignore si j'ai vraiment le droit de le souhaiter. Ai-je le droit d'exiger un tel sacrifice de toi ? Après tout, tu es un demi-dieu, un être qui m'ait supérieur en tout... Je suis indigne de ton amour, Agaliaretph.

Elle était extrêmement sérieuse. Comment pouvait-elle croire qu'un demi-dieu si puissant que lui accepterait d'abandonner tout ce pouvoir et l'immortalité pour elle ?! Elle se souvenait de ses volontés, lorsqu'elle l'avait libéré. Il voulait, tout comme Lilith, contrôler l'ile. Comment être certaine que, si par miracle il devenait humain, il ne se lasserait pas un jour de sa condition et la considérerais comme fautive ? Perdue dans ses pensées, elle secoua la tête sans s'en rendre compte. Que ressentait-elle exactement envers le demi-dieu ? Ce qu'elle avait prit pour un amour fraternel pouvait-il être en réalité un tout autre amour ? Le fait de savoir ses sentiments changeait-il quoi que ce soit à leurs relations ? Oui assurément. Mais elle ignorait encore dans quel sens.
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 00:22 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Ne bougeant pas d'un poil, Agaliaretph, laissa Soki recevoir le choc de ses paroles. S'écrasant à genou sous le poids des mots, la jeune femme semblait complètement perdu et lui l'imbécile ne disait rien, qu'aurait-il bien pu dire. Les larmes aux yeux, il la fixait et la voyait totalement troublé... mais au moins, son coeur était moins lourd. pour le moment. Il se trouva cependant égoïste de penser de la sorte, lui qui venait d'enlever une tonne sur ses épaules, il les avaient par contre, laisser tombé sur la personne qui lui tenait le plus à coeur. Le demi-dieu ne cessa de fixer, sa maîtresse pendant que celle-ci ne savait plus ou regarder où quoi pensé, car à son tour elle venait de tomber dans le '' sentier '' qu'Agaliaretph avait lui aussi '' traverser ''. Ce sentier, parsemé de doute, d'angoisse et de douleur, pourtant l'un des seul chemin pour arriver à un point...

- Je souffre de te voir ainsi souffrir. Tu as probablement deviné que ce que je ressens pour toi n'est pas aussi fort ce que tu ressens pour moi mais pour ma défense je n'avais jamais imaginé une telle scène...

Les première paroles que laissa sortir Soki des ces pensées, vinrent '' entailler '' le coeur du pauvre cerbère, qui était déjà sur le point de céder... Sur ces mots il avait fermé les yeux en se retournant, pour essayer de cacher ses larmes... Alors, elle ne l'aimait pas à ce point... Mais il ne pouvait pas lui en vouloir totalement... Comment aurait-elle pour éprouver de l'amour pure, pour la créature qu'il était... Une créature équivalent à la grosseur d'un manoir... Une créature qui aurait pu garder à lui seul les portes de l'enfer. Quand il décida qu'il en avait assez entendu et était sur le point de partir... le mot suivant le fit changer d'avis...

- Cependant...

Elle s'humecta les lèvres et poursuit.

- Je ne souhaite que ton bonheur, Agaliaretph. Si t'éloigner de moi peut t'aider, si ta liberté peut régler le problème, alors tu peux déjà t'estimer libre. Je ne souhaite pas te voir ainsi t'éloigner de moi car je tiens plus que tout à toi mais je respecterais ta décision. Je ne connais malheureusement pas la solution miracle qui te fera devenir humain et j'ignore si j'ai vraiment le droit de le souhaiter. Ai-je le droit d'exiger un tel sacrifice de toi ? Après tout, tu es un demi-dieu, un être qui m'ait supérieur en tout... Je suis indigne de ton amour, Agaliaretph.

Chassant ses larmes d'un mouvement de la tête, il n'avait pas le droit de partir comme ça... Car elle l'avait dit elle-même, elle ne souhaitais que son bonheur et son bonheur et bien c'était Elle. Oui, son bonheur, son rayon de lumière, son énergie de tout les jours, était cette jeune femme. Comment pourrait-il se pardonner, si aujourd'hui, il décidait de la quitter sans dire un mot... non jamais il ne se le pardonnerais. Préférant de loin se faire transpercer le coeur d'une pointe de glace, plutôt que de la quitter. Cette jeune femme était à présent tout pour lui et sa décision de donner son immortalité ou non, pencherais avec les dernières paroles de la jeune femme.

- Si tu souhaite mon bonheur Soki, cherche au plus profond de ton coeur. J'aurais beau faire des dizaines de milliers de lieux en sans inverse à ta direction... j'aurais beau me faire de nouveau enfermer dans mon ancienne et lugubre prison... tu aura toujours mon coeur entre tes mains....

Laissant glisser quelques secondes, il chercha les bon mots pour continuer...

- J'ai beau être un demi-dieu, avoir une puissance inimaginable à porter de main... Sa ne vos plus rien pour moi maintenant. Le titre que tout le monde me donne n'est rien pour moi, car je suis a tes pied. De plus, tu n'a encore rien exigé de moi, car le sacrifice que je suis près à faire, je le fait de mon propre chef, Soki. Ces pouvoirs infini, cette puissance inégalable et mon immortalité, je brulerais tout pour finir mes jours à tes côtés. Les démarches pour mon futur.. . Son déjà en marche... je serai bientôt, si l'impossible et possible.

Approche lentement l'un de ses long museau à l'oreille de la jeune femme et dit tout bas.

- Et détrompe toi, tu est plus que digne de mon amour... Même si pour l'instant je n'est encore aucun moyen de te le démontrer totalement... Mais sa viendra, je te le jure... même si je dois aller en personne défier les dieux.

Et ces mots il les pensaient sérieusement. C'est êtres qui paressaient invisible devant tous, étaient bien présent et il était l'un des mieux placé pour le savoir. Lui qui avait défier en personne le dieu du feu et comme les autres c'était fait enfermé sans pouvoir dire un mot. Il les haïssaient... c'est être supérieur... et comme il l'avait chuchoté à l'oreille de sa tendre Soki, qu'importe par ou il allait devoir passer, il marcherait de nouveau face eux créateur de l'univers, avec la ferme intention d'avoir ce qu'il voulait le plus au monde. Alors maintenant, qu'allait dire Soki aux dernière paroles du grand cerbère.










Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 7 Déc - 12:16 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

- Si tu souhaite mon bonheur Soki, cherche au plus profond de ton cœur. J'aurais beau faire des dizaines de milliers de lieux en sans inverse à ta direction... j'aurais beau me faire de nouveau enfermer dans mon ancienne et lugubre prison... tu auras toujours mon cœur entre tes mains....

Elle savait qu'il aurait voulu qu'elle lui réponde qu'elle l'aimait mais... Jamais elle n'avait envisagé une telle possibilité ! Elle ne pouvait pas, en toute sincérité, lui tenir ce propos. Pas si elle voulait être totalement honnête envers elle-même et envers Agaliaretph. Elle ne pouvait pas sérieusement passer du coq à l'âne sans y réfléchir ou même chercher en elle.


- J'ai beau être un demi-dieu, avoir une puissance inimaginable à portée de main... Ca ne vaux plus rien pour moi maintenant. Le titre que tout le monde me donne n'est rien pour moi, car je suis à tes pied. De plus, tu n'as encore rien exigé de moi, car le sacrifice que je suis prêt à faire, je le fais de mon propre chef, Soki. Ces pouvoirs infinis, cette puissance inégalable et mon immortalité, je brulerais tout pour finir mes jours à tes côtés. Les démarches pour mon futur.. . Sont déjà en marche... Je saurai bientôt si l'impossible et possible.

C'était la plus belle déclaration d'amour qu'on lui ait jamais faite. Elle était émue face à la puissance des sentiments d'Agaliaretph et en eut l'arme à l'œil. Comment pouvait-elle sincèrement vouloir ou pouvoir rejeter cet amour si pur et sincère ? Impensable ! Elle en aurait presque eu peur venant de quelqu'un d'autre. Mais venant d'Agaliaretph cela semblait presque... normal. Dans le sens où elle aurait dû s'y attendre et que leurs sentiments respectifs étaient trop particuliers pour ne pas déboucher sur une telle situation. Elle ignorait si elle pouvait vraiment se permettre de tomber amoureuse du demi-dieu. Ne devait-elle pas, pour leur propre bien, le rejeter ? Attirer les foudres des Dieux n'est jamais une bonne chose, elle le devinait. Et pourtant, pour une fois dans sa vie, elle désirait confier les rennes de son existence à quelqu'un de cher à ses yeux, d'important. Agaliaretph. Mais cela ne serait possible que s'il trouvait la possibilité de devenir humain. Éclaircissant ses pensées, elle savait qu'elle ne pourrait pas imaginer un amour réciproque s'il restait sous cette apparence. Elle ne le verrait que comme un grand frère tant qu'il resterait ainsi. Comment imaginer la vie avec quelqu'un sans connaître sa nouvelle personnalité et son physique ? Car il ne faut pas être dupe, Agaliaretph changerait sûrement de caractère en devenant humain. Tout du moins un peu.

- Je veux plus que tout ton bonheur, Agaliaretph. Pourtant... Je me vois contrainte de te faire du mal par mes paroles. Je ne peux pas me résoudre à envisager autoriser mon cœur à un tel penchant tant que je n'aurais pas la certitude que tu puisses devenir, un jour, humain. Si je devenais irrémédiablement éprise de toi et que la situation restait telle qu'elle, je ne saurais comment y survivre. C'est sûrement égoïste de ma part mais une telle situation serait invivable.

- Et détrompe toi, tu es plus que digne de mon amour... Même si pour l'instant je n'ai encore aucun moyen de te le démontrer totalement... Mais ça viendra, je te le jure... même si je dois aller en personne défier les dieux.

Il semblait ultra sérieux. Soki en frémit. Elle tenait énormément à Agaliaretph, comme à la prunelle de ses yeux; et ne désirait pour rien au monde le voir affronter ses créateurs. Car jamais il n'aurait le dessus sur eux. Elle ne voulait pas qu'il disparaisse de son existence, ne voulait pas le perdre. Quitte à devoir vivre toute sa vie avec la souffrance de ne pas le voir devenir humain. Quitte à sacrifier son bonheur.

- Je refuse de prendre le risque de te perdre, Agaliaretph. C'est mesquin mais je ne veux pas que tu les affrontes. Je n'ose imaginer ce qui ce passerait... Et s'ils s'en prenaient à toi ? Ou à moi ?

Soki se réfugia contre le flanc poilu de son compagnon. Elle tremblait de peur à l'idée de le voir partir affronter les Dieux. Elle sentait qu'il n'en reviendrait pas indemne -ou pas tout court.
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Jeu 10 Déc - 22:13 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

- Je refuse de prendre le risque de te perdre, Agaliaretph. C'est mesquin mais je ne veux pas que tu les affrontes. Je n'ose imaginer ce qui ce passerait... Et s'ils s'en prenaient à toi ? Ou à moi ?

Quand elle vint se coller contre son flanc, le cerbère '' s'enroula '' autour d'elle pour la rassurer. Il savait bien qu'elle n'aurait jamais accepté, qu'il est en personne combattre les dieux, mais les paroles sont plus apaisante, que les pensées. En allant affronter les dieux sur leurs territoires, il n'aurait aucune chance de victoire, même après avoir repris toute sa puissance d'antan et il le savait. Cependant.. et il le pensait sérieusement, si un jour, il devait le faire pour sauver la vie de sa bien aimé, il n'hésiterait pas un seul instant, même si c'était la mort qui le prendrait au détour. Mais pour l'instant ce n'était pas encore le cas. Ce fessant réconfortant, Agaliaretph regarda sa belle dans les yeux et dit.

-N'ai crainte '' Avec un sourire '' Je ne suis pas suicidaire et si ce que j'ai trouvé au temple... ce révèle vrai. Je n'aurais même plus à me soucier des dieux. Si les textes parlent correctement, j'aurai la possibilité d'avoir encore plus de pouvoirs que maintenant, imagine, ce qui me donnera la possibilité de faire ce que je veux le plus au monde... prendre forme humaine... Cependant, je n'aurai pas d'autre choix que de retourner au temple.. pour terminer le décryptage de ces textes sacré et être certains de c'est écrits anciens... '' Clin d'œil '' Mais j'ai encore tout mon temps. De toute façon, j'ai déjà une autre sortie en tête pour nous deux '' avec un sourire '' j'espère que ça ne te dérange pas .. '' En fermant les yeux ''

S'étirant de manière à ne pas bousculer Soki, le demi-dieu bâilla de plus belle. Toutes ces émotions l'avaient complètement épuisé et il n'avait jamais compris pourquoi. Ne pouvant pas vraiment estimer l'heure déjà avancé de cette nuit, Agaliaretph décida plutôt de dormir pour le temps qu'il pouvait leur rester. S'écrasant complètement au sol, le demi-dieu ne fit pas long feu et Soki pu rapidement entendre ses grandes respirations. Il avait les idées clairs maintenant, car les grandes déclarations avaient été faites... son prochain objectif restait toujours le même... encore plus de pouvoir.

La nuit ne fut perturbée par personne, les lucioles avaient fait la valse toute la nuit et mère la Lune avait veillé sur ces invités. Par contre, les rêves eux, avaient joué de mauvais tour au cerbère qui n'avais cesser de marmonner... Des flash... des multitudes de flash de son voyage qui l'avait bouleversé. Il souffla des mots au sujet du désert.... ses idées troublées.... l'amour .. pourquoi l'amour, parce que c'était l'amour qui l'avait poussé. Ses attentes vis-a-vis ce qu'il pensait pouvoir découvrir dans ce voyage. Puis son souffle s'accéléra. Il semblait maintenant décrire pour bout de mots, précisément le temple du feu... Son entré en arc avec ces statues presque réelle qui avait semblé le regarder... Ces portés en fer renfermant des demi-dieux... Il y en avait si peu d'ouverte... depuis qu'il avait quitté cet endroit. Puis il sembla se rendormir calmement. Cependant, cet apaisement de l'esprit... ne fessait que décrire ses longues enjambés à travers les couloirs du temple.

Soudain, il fit un mouvement brusque de la tête et tout son corps suivit, comme si sont subconscient avait temporairement pris le contrôle et qu'il voulait s'exprimer sans avoir a se cacher... comme si le demi-dieu réfléchissait ouvertement, sans en être conscient. Malgré le fait qu'il n'était plus '' lui-même '' de ses actes, Agaliaretph fit cependant extrêmement attention a ne pas bousculer Soki dans ses mouvements. Marchant lentement sur la place, le cerbère finit par s'immobiliser d'un coup sec. Plaçant ses griffes dans le sable, il se mit a faire de grand cercles sans qu'ils n'aient vraiment de sens, mais plus les minutes avançaient, plus les dessins commençaient a prendre forme... jusqu'à devenir ceci...




Il les regarda longtemps... très longtemps. Assis devant ces cercles avec des écrits insensé. Il ne disait rien, plus un son ne sortait.. mais ses yeux le trahissaient, car ils bougeaient. Sous ses pompières fermés, on pouvait voir ses yeux bouger, comme s'il regardait de long en large les dessins qu'il avait fait. Cherchant une faille a travers ces symboles... Cherchant ce qu'il voulait. Puis, il retourna se coucher comme si de rien n'était, continuant sa '' paisible '' nuit.

Quand le soleil pointa le bout de son nez, les premier rayons de la lumières, réveillèrent le grand colosse. Battant des pompières a de nombreuses reprises, tout en se grattant le cou de l'une de ses pattes arrières, Agaliaretph déposa son regard sur sa douce. Quand il fut sur de la voir totalement éveillé, il lui fit un grand sourire et dit....

- Bien dormit ?


( Hrp : Termine le Rp comme tu le voudra ^^ Je te suiverai. )


Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 14 Déc - 13:21 (2009)    Sujet du message: Une douce Soirée. Répondre en citant

Agaliaretph entoura la jeune femme de son corps, chaud, apaisant. Il était d'une telle présence réconfortante ! Il n'émanait de lui nul désir de combattre, seulement d'aimer. Aimer sans barrière, sans retenue. Comment Soki avait-elle pu passer à côté d'une chose aussi énorme ?! La guerrière craignait cependant pour le bien-être de son compagnon et cela se voyait sur ses traits figés. Même la douce présence du cerbère ne pouvait plus taire les craintes de l'humaine.

-N'aie crainte. Je ne suis pas suicidaire et si ce que j'ai trouvé au temple... se révèle vrai je n'aurais même plus à me soucier des dieux.
- Même plus à te soucier des Dieux ? Je ne comprends pas, Agaliaretph...
- Si les textes parlent correctement, j'aurai la possibilité d'avoir encore plus de pouvoirs que maintenant. Imagine, ce qui me donnera la possibilité de faire ce que je veux le plus au monde... prendre forme humaine...
- C'est vrai ??? J'arrive pas à y croire... Je veux dire... Ca serait si... si... génial ! Par contre... En quoi avoir le pouvoir de te … métamorphoser résoudrait l'interdit des Dieux ? A quoi ressemblerais-tu ?

Il ne fallait pas prendre garde aux apparences, elle était ravie de ce que lui annonçait son ami mais elle avait du mal à y croire. Et ne voulait pas avoir de fausse joie ou de fausse espérance. Après tout, Agaliaretph n'en était pas sûr... La jeune femme ne voulait vraiment pas éprouver un amour impossible ou interdit. Quoi que... Ca rajouterai certainement du piment dans leur relation, mais voulait-elle vraiment prendre le risque de l'aimer au point de ne plus pouvoir vivre sans lui et savoir qu'il pouvait à tout instant mourir de la main des créateurs ? Mais n'était-elle pas déjà en train de tomber amoureuse de lui ...? Et surtout, la grande question du moment... A quoi pouvait bien ressembler Agaliaretph en humain ? A un combattant à la chevelure de feu ? A un noble et preux chevalier ? Ou alors à un homme dur et volontaire ? Allait-elle aimer son apparence humaine, ou bien au contraire la trouver repoussante ? Qu'importait, elle verrait bien le moment voulu. Et puis... L'apparence, comme l'habit, ne fait pas le moine. Ça serait toujours son Agaliaretph.

Pourtant, une interrogation taraudait Soki et Lilith. Pourquoi les Dieux laisseraient-ils leurs créations bafouer l'interdit, même lorsqu'ils prendraient apparence humaine ? Elle avait vraiment beaucoup de mal à croire ce que le demi dieu lui disait mais bon... Il ne lui avait jamais menti jusque là alors pourquoi commencerait-il ?? Il avait sa pleine et entière confiance.


- Cependant, je n'aurai pas d'autre choix que de retourner au temple.. pour terminer le décryptage de ces textes sacrés et être certains de ces écrits anciens...
- Je suis perdue... Pourquoi avoir besoin de retourner là-bas ? C'est au Temple que tu acquieras tes nouveaux pouvoirs ?? Grâce à ces vieux textes ?

Agaliaretph lui fit un clin d'œil tout en souriant. Soki s'efforça de lui renvoyer un sourire en retour, incertaine.

- Mais j'ai encore tout mon temps. De toute façon, j'ai déjà une autre sortie en tête pour nous deux, j'espère que ça ne te dérange pas .
- Non, tu sais bien qu'il n'y a aucun soucis mon ami. Je suis même impatiente de découvrir où tu m'emmèneras !

En sachant qu'elle avait du temps devant elle pour décoder ses sentiments à l'égard d'Agaliaretph, elle était soulagée. Elle voulait mieux le connaître, et quoi de mieux que de passer du temps avec lui ? Là, elle lui adressa un sourire ravi, quoi que fatigué. Elle avait été tiré de son sommeil et elle commençait à avoir les paupières lourdes. Sans vraiment le vouloir, elle s'endormit peu après son compagnon, tout contre lui.

- - -

Sans qu'Agaliaretph la réveille, il se mouva dans son sommeil. En esquissant ses étranges arabesques, il posait là de biens étranges dessins sur le sol. Lorsque Soki se réveilla le lendemain matin au chant des oiseaux, elle n'en crut pas ses yeux. Mais devant le mutisme de son ami, elle n'osa pas le questionner. Une autre fois, peut-être... Elle prit soin cependant de retenir mentalement le plus de détails possible, histoire qu'elle puisse se renseigner là-dessus, plus tard. Elle y comprenait fichtrement rien et cela l'agaçait. Deux cercles, côte à côte. Dans l'un d'eux des inscriptions incompréhensibles et dans l'autre un dessin de soleil et un homme en son centre. Qu'est-ce que cela était sensé vouloir dire, bon sang ?!? Elle sentait que c'était très important et n'aimait pas abandonner l'énigme en l'état. Et pourtant...

- Bien dormit ? demanda Agaliaretph.
- Très bien, merci.
* Moi pas ! J'ai senti des insectes ramper sur ma peau toute la nuit et je suis sûre d'avoir récoltée des puces d'Agaliaretph !! Hiiiiiiiiiiiii !!!! *

Un mille pattes venait de sortir de la couchette, sous les yeux amusés de Soki. Celle-ci éclata de rire spontanément, devant la réaction hilarante de la bourgeoise. Décidément, le camping n'était pas fait pour elle ! Après plusieurs minutes de fou rire, elle se redressa et essuya ses larmes.

- Ah, cette Lilith, c'est une comique ! Tu me ramènes au Château, s'il te plaît ?

Elle savait que son autre « moi » avait beaucoup de travail, même si elle ignorait lequel. Elle faisait récemment un immense effort pour tenter de les réconcilier. Elles allaient finir par s'entretuer si elles ne concluaient pas une sorte d'accord ou de trêve... Et Soki, tout autant que Lilith, ne souhaitait pas disparaître.

C'est ainsi que la joyeuse équipe rentra au château Shidori et que Lilith fomenta son prochain coup d'éclat.... Prendre en sa possession toutes les boutiques de Lüh !



TOPIC CLOS
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:56 (2016)    Sujet du message: Une douce Soirée.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lac des Astres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com