Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Chapitre 4 : Le Récit du Berger
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Les Landes Luxuriantes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 25 Juil - 18:31 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

*Je suis à nouveau libre…*

Cette pensée emplissait Aëdralyan d’une joie indomptable. Pouvoir déployer ses ailes, courir, s’envoler et survoler les nuages le rendait fou de bonheur… Le soleil à nouveau visible le réchauffait et illuminait le paysage de ses rayons dorés. Après ces années d’emprisonnement, cela lui semblât d’autant plus magique de ressentir tout cela. Il dût cependant retenir son enthousiasme et son envie de faire exploser sa joie pour ne pas déséquilibrer Cobalt, son nouveau maître depuis peu, et le faire chuter du haut de leur position.

Après le décor montagneux du temple de l’air, Aëdralyan et Cobalt survolaient maintenant les plaines vertes des landes luxuriantes. Mettant cap au Sud depuis le départ, leur but était de rentrer à Lüh pour y préparer la suite des évènements, dont Aëdralyan n’avait pas encore la moindre idée. Le retour allait être long, mais le plaisir de voler masquait toutes choses désagréables. Aëdralyan descendit un peu en altitude affin de respirer l’odeur d’herbe fraiche. Il ferma les yeux... c'était une véritable renaissance. Le vent caressait son pelage et les plumes de ses ailes le faisant frissonner. Une question lui vint soudainement à l'esprit, et il tourna la tête vers son nouveau maître.

« Dis-moi, Cobalt... Que vas-t-on faire maintenant que tu m'as libéré? Je suppose que tu as un but précis... Ou bien était-ce simplement pour me posséder? »
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 25 Juil - 18:31 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 20:53 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Le premier pas avait été fait. Encore trois épreuves et le jeune homme allait être en mesure d’accomplir l’Objectif. Certains voyaient au but de leur vie un changement pour l’univers entier, l’accomplissement de toute fin. Lui n’y contemplait que celui de son existence, et c’était tout ce qui lui importait.
Cependant, même si rien n’avait changé en sa vision de l’avenir, Cobalt se devait d’être honnête avec lui-même. Cette nouvelle expérience, le retour d’un passé longtemps refoulé ; tout ça l’avait perturbé. Il progressait dans l’exercice de son avenir, mais jouait sur un nombre de tableau grandissant. Petit à petit, de plus en plus d’actions reflétaient une certaine folie. Il devenait instable, le savait. Et pourtant, il se devait de continuer son parcours. Deux objectifs donnaient un sens à sa vie, et l’un d’eux pouvait attendre.

Toutes les pensées de l’aristocrate s’élevèrent vers des cieux inconnus en même temps que leur porteur. Voler donnait une impression étrange. Rien n’y était naturel, l’homme n’était pas fait pour ça. Et pourtant… Pourtant ce puissant vent qui soufflait sur l’ensemble de son torse, le bruissement sourd qui faisait tout oublier, le vide… Ecartant les bras en croix, les yeux fermés, l’écrivain entra dans un état proche de la transe. Cette sensation était une expérience, et toutes les expériences modifiaient l’homme qui les vivait. Mais comment allait-il changer ?

« Dis-moi, Cobalt... Que vas-t-on faire maintenant que tu m'as libéré? Je suppose que tu as un but précis... Ou bien était-ce simplement pour me posséder? »

L’écrivain revint à ses idées premières. Il s’évadait de plus en plus, devenait distant avec lui-même. Il allait falloir remédier à cela le temps de l’accomplissement.
Aëdralyan voulait savoir, quoi de plus naturel. Lui aussi aurait voulu le lui dire, commencer à rêver à des moments à venir. Anna aimerait à coup sûr voler ainsi, elle aussi. Mais tout dire était trop long. Le temps n’était pas suffisant, l’envie non plus. Cependant, il se devait de renseigner un minimum la créature. On se bat toujours mieux lorsqu’on connaît la cause du combat.

« Certainement un peu des deux. »

Le jeune homme eut un sourire agar. Là haut, au milieu de nulle part, il se sentait chez lui. Peut-être parce qu’il n’était rien, lui non plus. Entrouvrant lentement ses paupières, il se sentait vivre. Vivre comme une âme morte.

« Un certain temps après… Après ce que tu sais… J’ai rencontré quelqu’un. Elle était… Comme moi. En quelque sorte. »

Au sein de cet antre de sérénité, il se sentait compter l’amer passé d’un autre que lui, qui, pourtant, ne pouvait le laisser indifférent. Il souffrait, au plus profond du peu d’esprit sensé qu’il devait lui rester. Ses mains caressées par la crinière de la divinité, il ressentit une certaine force d’affection envers cette dernière. Il n’était plus vraiment seul, et, même s’il ne l’avait pas senti de cette manière auparavant, le jeune homme se savait chancelant. S’il avait perdu sa douce, Aëdralyan, lui, risquait de ne pouvoir protéger son maître. Pour la seconde fois.

« On a vécu ensemble pendant quelques années, voués l’un à l’autre. Et puis… Plus rien. Une flèche, un sifflement… »

Sa mâchoire se crispa alors que ses yeux s’humidifiaient.

« Elle est morte. »

Une rage, fureur bouillonnante chauffa son sang. Une haine incommensurable qu’aucune analyse ne saurait qualifier. Qui n’avait rien d’humain.

« Et nous allons changer ça. »

Prenant conscience de son environnement, Cobalt regarda vers la terre et y vit les contrées verdoyantes d’un temps où il ne la connaissait pas encore. Les Landes luxuriantes. Le lieu où il avait trouvé une famille sédentaire. Le lieu où cette dernière avait été meurtrie. Il y avait gagné la possession d’un être puissant, d’un pilier auquel se rattacher, mais y avait perdu beaucoup plus.

Au loin se profilait un petit campement, d’où des cris résonnèrent. Un homme courait dans les hautes herbes, criant à l’aide. Il était poursuivit par un groupe entier de ce qui devait être des pilleurs. Après quelques instants de rapprochement, l’écrivain reconnut, à la manière d’un visage perçu dans un vieux rêve, Lorence, l’un des domestiques de son ancienne bâtisse.
Après le suicide de sa mère, Cobalt avait décidé de fuir ses responsabilités en tant que conte, laissant ainsi la demeure à toute l’équipe de maintenance. Il les avait abandonnés, comme il s’était perdu lui-même. Mais pas cette fois. Si sauver Lorence pouvait signifier se retrouver, d’une certaine manière, alors il le ferait.

« Par là, vite. »


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 26 Juil - 19:50 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

D’une oreille et d’un œil intéressés, Aëdralyan écouta Cobalt lui expliquer les évènements passés. Un air de tristesse mélangé à un trait de rage se lisait dans ses yeux.

« Elle est morte. Et nous allons changer ça. »


Le but de Cobalt était donc de faire revenir à la vie la femme qu’il aime… Mais le plus intriguant pour le moment était le rôle d’Aëdralyan dans cette quête. En effet, il ne devinait pas sur le coup à quoi il pourrait être utile, car le seul lien qu’il avait avec Cobalt était qu’ils avaient vécus tout-deux auprès du comte Malfar.

*Est-ce qu’il pense que Malfar avait la solution… ?*

Soudain, des cris troublèrent le calme du voyage et les pensées de l’invocation. Un homme, courant dans les landes, était poursuivit par quatre ou cinq hommes, en voulant apparemment à sa vie. Etonné par cette apparition, Cobalt réagi plus vite que lui.

« Par là, vite. »

Aëdralyan se prépara à accélérer, et prévint Cobalt.

« Accroche-toi ! »

D’un coup d’aile, il fondit en piqué vers le sol, redressa quelques instants avant l’impact et se posa une dizaine de mètres devant l’homme affin de le faire grimper à son tour. Espérant pouvoir les soulever tout les deux, il observa brièvement la carrure du personnage. Cela ne sera pas aisé.
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 14:26 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

« Accroche-toi ! »

L’impulsion marqua le début d’une charge d’adrénaline exemplaire et d’une augmentation remarquable de la puissance du vent. La douce brise était devenue rafale alors que se chauffait le sang du cavalier et de sa monture. Il ne fallut que quelques secondes au duo pour atteindre le malheureux Lorence, courant pour sa vie. Cobalt descendit d’Aëdralyan d’un bon et aida le quinquagénaire à prendre place le plus rapidement possible, ne faisant rien des bafouillements confus de l’homme. S’adressant à son invocation, l’aristocrate tenta de faire concis et claire.

« Tu peux nous porter tous les deux ou non ? »

En cas de réponse négative, l’écrivain allait devoir jouer sur sa connaissance du terrain pour permettre au domestique et au semi dieu de s’envoler en toute sécurité.


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 27 Juil - 18:16 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

« Tu peux nous porter tous les deux ou non ? »

Une fois l'homme installé sur le dos d'Aëdralyan, ce dernier put faire une estimation de son poids.

« Ca devrait aller.»

Les cris des poursuivants se rapprochaient: ils n'étaient plus qu'à quelques dizaines de mètres d'eux... La tension commençant à monter, l'invocation s'écria:

«Dépêche-toi, monte! ils arrivent! »
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 12:00 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

« Ca devrait aller.»

Les hurlements rageurs des poursuivants s’amplifièrent, il fallait agir, et vite !

«Dépêche-toi, monte! ils arrivent! »

Cobalt chevaucha rapidement l’invocation, fixant les pilleurs du regard. Lorence semblait reprendre ses esprits et vouloir expliquer la situation. Ce n’était pas vraiment le moment. L’aristocrate coupa donc sans vergogne ses bruitages difformes.

« Direction les bois, dans la clairière de notre pause de tout à l’heure ! »

Il n’y avait pas énormément de végétation ajoutant du relief aux landes, mais quelques petits bois permettaient à la faune et la flore de se développer par endroit et de garder un certain équilibre. Il s’agissait d’une bonne cachette pour qui les connaissait, et saurait certainement duper les brigands… Un certain temps.


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Juil - 14:38 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Une fois Cobalt installé, l’homme voulut apparemment expliquer la situation. Il n’eu le temps que de quelques bafouilles, immédiatement coupé par Cobalt.

« Direction les bois, dans la clairière de notre pause de tout à l’heure ! »

La situation de l’homme fit sourire Aëdralyan. L’invocation commença à courir pour prendre de l’élan, déploya ses ailes, s’envola dans le ciel et accéléra en direction du Nord, pour être hors de portée d'éventuelles armes à distances. Quand les poursuivants furent assez loin, il reprit un rythme de vol calme, et attendit le début d'une éventuelle conversation.
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 16:21 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Les voix rauques des poursuivants se perdirent dans les brises célestes, laissant place aux battements d’ailes du semi dieu. Ils étaient hors de portée. Pour l’instant. Les brigands du nord avaient toujours su être ingénieux, pour le plus grand malheur de tous.
Voyant Lorence commencer à gigoter face au silence qui s’était installé, Cobalt engagea la conversation. Aëdralyan saurait se manœuvrer de manière à ne croiser aucun danger, sans pour autant trop s’éloigner. Posant une main sur l’épaule de celui qui avait été un jour son domestique, il décida d’établir le contact avec un minimum de tact.

« Tu… Tu te souviens de moi. ? »

Lorence acquiesça, comme si c’était une évidence. Il est vrai que l’aristocrate n’avait pas beaucoup changé depuis tout ce temps, physiquement parlant. Ses traits s’étaient contentés de devenir plus sombres et durs, sa peau plus pâle et son regard, cerné depuis peu et ne laissant transparaître qu’un vide lassé par sa propre existence.

« Bien. Et, est ce que tu connais… Ce qui te sert de monture en ce moment même ? »

Une réponse négative. Lorence était arrivé quelques années avant Cobalt au sein de la demeure des Mallivrians. La possession remontait donc à plus longtemps que ça.

« Qu’est ce qui se passe ? »

Le domestique commença à expliquer la situation… D’une manière qui n’était pas au paroxysme de la clarté ou du contrôle, comme il fallait s’y attendre.
Il décrivit ainsi la prise de possession du domaine par les brigands, il y avait de cela un an. L’ensemble des domestiques avaient tenté d’organiser une résistance, en vain. La majorité fut tuée, et parmi les survivants ne restèrent que Lorence et sa femme. Alors que cette dernière était restée en retrait, dans un village non loin de leur position, le domestique avait enrôlé une troupe avec une partie de l’argent de la famille. Le résultat de l’offensive avait été la scène qu’Aëdralyan et l’écrivain virent en survolant les landes.

« Tu veux dire que ces hommes sont restés dans le domaine depuis maintenant un an ? »

Après un acquiescement et de pâles excuses quant à son inefficacité, Lorence expliqua qu’ils avaient l’air de plus que de simples bandits. Leur but avait clairement été montré : capturer le domaine et en garder la possession. Ils étaient organisés et… Certaines choses arrivaient au sein de leur groupe. L’offensive que le domestique avait lancé n’eut quasiment aucun effet, comme si une ou des présences avaient aidé les saoulards. Le genre de présence qu’on ne néglige pas. Le genre d’Aëdralyan.

« Et le village. Il te semble sûr pour combien de temps ? »

Il semblait que les pillards n’attaquaient les villages environnant le domaine que très rarement, pour se ravitailler. Il arrivait aussi qu’une ombre assombrisse le ciel avant qu’une attaque ait lieu. Le village était un lieu sûr jusqu’à ce que ce phénomène ne se produise à proximité de ce dernier.

« Je vois. Aëdralyan, direction le village de Gomès. Si besoin est, Lorence t’aidera à te diriger. »

Le jeune homme ne put s’empêcher de crisper sa mâchoire. Il se sentait coupable, car les avait abandonnés à leur triste sort. Le doute et la tristesse l’avaient empêché d’assumer son rang, son héritage. Ce jour là, il chevauchait ce à quoi il avait eu droit par cette même famille qui l’avait accueilli. Il avait une dette envers ces personnes, qui lui avaient fourni la première pièce de l’Objectif. Il était temps de faire preuve d’honneur, de prouver qu’il était plus qu’une enveloppe de chaire fuyant face à autrui. Qu’il était celui qui ranimerait les morts et rendrait leur considération à ceux ayant accepté de devenir ses ancêtres.

« Nous reprendrons le domaine. »

Observant son invocation, Cobalt ne put s’empêcher de penser qu’il venait de répondre aux attentes de la créature. Elle aussi, avait un blason à reluire, et quoi de plus belle occasion que celle-ci.


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Juil - 18:56 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Comme il l'espérait, une conversation débuta entre Cobalt et l'homme qu'ils venaient de sauver. Cet homme était apparemment un domestique du château du comte qu'Aëdralyan n'avait pas connu...

Le «Ce qui te sert de monture» fit broncher l'invocation, n'aimant pas être comparé à un vulgaire animal, mais il appris au fur et à mesure du développement que le domaine de la famille Mallivrian avait été capturé, et que ce Lorence et sa femme étaient les seuls survivants. De plus, la défaite de l'offensive prouvait que leur forces n'étaient pas que constitués d'hommes... Heureusement, Cobalt comptait défendre son honneur, et Aëdralyan était plus que prêt à le suivre. Cette maison était tout ce qu'il souhaitait protéger en ce monde, et il était reconnaissant envers le domestique pour ne pas l'avoir abandonné. Cherchant dans ses souvenirs, Aëdralyan se souvînt du village. Et alors qu'une mélancolie naissante commençait à monter en lui, il vira de bord et se dirigea vers l'est, direction du village.

Il songeait au but des brigands. S'ils s'étaient installés, et s'ils étaient aussi biens armés et organisés, ce n'étaient surement pas simplement pour piller le château, d'autant plus que cela faisait un an qu'ils l'occupaient. Et si Cobalt et les brigands cherchaient le même objet? Non, ce n'était qu'un hasard. Le comte ne parlait du livre qu'à de rares personnes, en qui il avait une confiance absolue. Ces brigands devaient y établir leurs quartier général... Dans tout les cas, le reprendre ne sera pas aisé.

D'un coup d'œil, il aperçu un clocher dépasser derrière une colline, dans la pénombre de la fin de l'après-midi. Il ne l'avait pas remarqué, mais des nuages faisaient leur apparition, et annonçait une fine pluie pour la nuit.

«Nous arrivons. Où dois-je atterrir?»
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 16:41 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Le village était enfin en vue, alors que se rapprochaient de noirs orages, annonciateurs d’un temps moins que respectable.

«Nous arrivons. Où dois-je atterrir?»

Quitte à s’installer au milieu des bâtisses, autant le faire de manière à ce que chacun le sache, sans poser plus de question.

« La grande place. »

Suite à l’atterrissage du semi dieux, Cobalt et Lorence en descendirent. L’accueil fut immédiat. Alors que les quelques villageois restants – les derniers qui n’avaient pas désertés – se regroupèrent autour du trio, le domestique ne cessa d’énoncer la situation, de l’échec de l’offensive jusqu’au sauvetage. Les esprits s’effrayèrent face à la menace, puis restèrent admiratifs à la présence de l’héritier des Mallivrians et à l’héritage lui-même. Certaines personnes approchèrent de l’invocation, esquissant un sourire ou un « Je l’imaginais bien comme ça ». Il était vrai que pour les quelques personnes qui étaient entrées dans la demeure, la demi divinité n’était pas un total mystère, faute au portrait du salon. Son existence n’avait cependant jamais été prouvée, et ses apparitions ne semblaient dater que de la jeunesse du conte. Alors qu’il n’était pas encore père.
Après ce premier contact, Cobalt tint à prendre connaissance de la situation du village. Les provisions manquaient, et presque personne ne savait porter une arme à proprement parler. Les derniers véritables guerriers s’étaient faits massacrés lors du dernier assaut. Un tout pour le tout qui n’avait rien apporté, si ce ne sont des familles en pleur.

Alors que le temps progressait et que le ciel prenait au fil des heures une couleur d’encre, l’aristocrate, suite à un court repas et à un minimum de repos et de préparation, alla voir Aëdralyan dans le lieu que les villageois lui avaient installé, en privé, tenant à mettre les choses au point. S’approchant de la masse allongée, il fit de même en face d’elle.

« Ces gars là ont autant l’air de pilleurs que sont des combattants les habitants de ce village. »

Soupirant, il ne put s’empêcher de penser que la situation était d’une complexité plus profonde qu’un simple détroussage.

« Ils ont un invocateur avec eux. Peut-être plusieurs. Tu ne te sens pas trop rouillé ? »


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 29 Juil - 18:56 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Une fois posé sur la grande place sous le regard étonné de quelques villageois, cette dernière ne tardât pas à ce noircir de monde, attirés par ces nouveautés singulières. Cobalt et Lorence discutait avec certains villageois, tandis que d'autres s'approchaient de la créature affin de l'examiner. "Alors il existe..."; "C'est lui?", entendit-il par-ci, par-là. Soudain, il sentit quelque-chose toucher son flanc. Par réflexe, il tourna la tête et grogna, pour voir quelques jeunes garçons apeurés par sa réaction, qui reculèrent immédiatement dans la foule. Jetant un œil méfiant à ces derniers et désireux de fuir les humains qui l'encerclaient, il s'approcha de Cobalt pour entendre la discussion.

Les villageois, apparemment heureux de recevoir une nouvelle aide, leur avait installé un endroit où dormir dans une grange, plus en périphérie du village. La fatigue commençant à se faire sentir, Aëdralyan ne tardât pas à se trouver un endroit confortable pour dormir, après un repas bienvenu. L'estomac lourd, il s'allongeât dans un coin près d'une botte de foin, et s'endormit. Il ne fût réveillé que par la voix de son maître.

« Ces gars là ont autant l’air de pilleurs que sont des combattants les habitants de ce village. »

L'invocation esquissa un sourire.

« Ils ont un invocateur avec eux. Peut-être plusieurs. Tu ne te sens pas trop rouillé ?

L'invocation bailla, et sentit de légères courbatures dans les muscles de son dos. Le peu d'exercices qu'il avait fait aujourd'hui était apparemment beaucoup pour un premier jour. Il leva la tête pour parler à Cobalt plus aisément.

«Un petit peu, mais il faudra bien faire avec. Puis, l'esprit encore dans le vague, il ajouta: Tu veux attaquer cette nuit? Tu ne veux pas... Il tenta d'empêcher un baillement, en vain. Pardon. Tu n'veux pas attendre la nuit prochaine, histoire de se reposer un peu?»
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 13:57 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

«Un petit peu, mais il faudra bien faire avec. Tu veux attaquer cette nuit? Tu ne veux pas... Pardon. Tu n'veux pas attendre la nuit prochaine, histoire de se reposer un peu?»

« Non, nous n’attaquerons pas cette nuit. Il nous faut un minimum de préparatif. Cependant, nous ne pouvons pas trop tarder non plus : avec le peu de réserve dont dispose ce village, le temps est un luxe dont nous ne disposons pas. »

Cobalt réfléchissait. La situation était tendue entre deux possibilités, agir ou non, et il allait falloir trouver un juste milieu. Mais comment, lorsque les forces en présence étaient inconnues ?

« A partir du moment où on m’avait parlé de l’existence des semi-dieux, j’ai imaginé toute sorte d’utilisation. Mais j’avoue que c’est bien le première fois que je me retrouve face à une, ou des, personnes vouant leurs invocations à des causes malsaines. »

Ce fait s’ajoutait à la liste des dangers à prendre en considération, et n’était pas des moindres. Combattre des créatures de la sorte ne devait pas être aisé, même en en possédant une soi-même. De plus, Aëdralyan ne s’était pas encore remis de sa captivité. Il allait falloir lui laisser reprendre des forces, même si l’aristocrate ne doutait nullement de sa détermination quant à reprendre possession du domaine. Il avait failli dans son ancienne vie et voulait se racheter. Un point commun, en quelque sorte.

Cobalt pris le médaillon entre ses doigts. La marque de son hérédité, avec son style de combat. Ce médaillon l’avait mené à l’invocation. La question était maintenant de savoir à quoi menait l’invocation. Le schéma n’était pas complet, il manquait quelque chose. Même si Aëdalyan était une formidable puissance en lui-même, il ne résidait pas en une fin à proprement parler. Non, la pensée du comte allait toujours plus loin que les apparences. Scrutant du regard l’être mythique, il chercha à comprendre.

« Dis-moi… Est-ce qu’il y a une chose, un objet ou une information, que le comte t’aurait confiée. Une chose que tu penses être le seul à connaître. Une chose… Qui serait en rapport avec la demeure. »


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 18:17 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

« Dis-moi… Est-ce qu’il y a une chose, un objet ou une information, que le comte t’aurait confiée. Une chose que tu penses être le seul à connaître. Une chose… Qui serait en rapport avec la demeure. »

Aëdralyan était encore un peu dans le vague. Ils n'attaqueraient pas cette nuit, voila une bonne nouvelle, il allait pouvoir bien dormir. La demande de Cobalt lui semblait étrange, mais ainsi ils pourraient discuter un petit peu! Faire de son maitre un ami était quelque chose de très agréable pour une invocation, sauf quand ce dernier mourrait. Etants immortels, les demi-dieux finissaient donc toujours par retourner dans leurs donjon après la mort de leur maitre... C'était leurs punition.

Essayant de réfléchir, rien ne lui vint à l'esprit. Le comte et lui avait été très proche, et pourtant il ne lui confiait surement pas tout... «Non, je ne me rapelle pas de...»Soudain, un flash traversa les pensées d'Aëdralyan: Un livre que Malfar avait évoqué, un livre qui donnerait des indications sur quelque-chose capable de défier la volonté des Dieux. Le récit du berger. C'était surement ça dont Cobalt voulait parler. Ce livre devait surement être caché dans le domaine...

«Tu veux parler du récit du berger? Le livre avec lequel l'on peut défier les Dieux? Le comte m'en avait parlé un jour, je suis sur qu'il est encore dans cette maison...»

Il interrompit son impulsion. Etait-ce la seule chose qui intéressait Cobalt? Ne voulait-il pas libérer le domaine pour l'honneur de sa famille? Il l'observa, d'un regard plein de doutes. Enfin bon, il était le maitre, et lui l'invocation. Et puis, le livre était maintenant sa propriété, il était donc normal qu'il veuille le récupérer.
Revenir en haut
Cobalt

Hors ligne


Inscrit le: 12 Fév 2009
Messages: 189
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Métier dans le jeu: Aide bibliothécaire/pianiste-écrivain/aventurier
Invocation(s): Aëdralyan
Point(s): 133

MessagePosté le: Ven 11 Sep - 23:45 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Le Récit du Berger. Ne serait-ce que par l’appellation de cet objet, l’ensemble de l’équation concernant l’énigme qu’était l’héritage de Cobalt se rapprochait d’une solution. D’une manière ou d’une autre, Aëdralyan allait lui permettre d’accéder à cet ouvrage, qui lui-même continuerait la chaîne.

« Bien, nous savons quoi chercher alors. »

Cobalt se leva et déposa une douce main dans la foisonnante crinière du semi-dieux. En ce simple geste, il reléguait l’ensemble de l’amour qu’Anna avait pu lui apporter en cette créature qu’il n’avait même pas encore appris à connaître. A quoi bon, elle resterait à ses côtés de toute manière, de par son droit de maître. Et pourtant… Ce regard renfermant en son sein les souvenirs d’un récit oublié de tous, peut-être même la solution à toute cette énigme, faisait considérer cette entité comme un reflet. Oui, un reflet de la propre nature de son maître. Ou de ce qu’il aurait du être, en tant que digne héritier.
Reprenant ses esprits face à un attendrissement qui ne lui était nullement naturel, l’aristocrate se contenta d’un dernier regard avant de tourner les talons, sortant à pas lent de la grange.

« Taches de reprendre des forces. On essaiera de te dérouiller demain matin. »

Une fois sous le ciel étoilé, le jeune homme continua sa marche dans les ruelles du village. Arrivé dans l’ombre de l’une d’entres-elles, il se courba avec violence, réprimant par des dents serrées une douleur sans borne. Ces crises, cachées de tous jusqu’à présent, commençaient à prendre de l’ampleur. Cobalt glissa une main sous sa chemise, appuyant sur sa poitrine gauche. Glissant discrètement ses doigts à la lumière stellaire, le jugement était irrévocable. A l’emplacement de son cœur perlait désormais du sang.
Refermant son long manteau, l’aristocrate retourna dans l’auberge, les dents toujours serrées. Il lui fallait retrouver Anna, par tous les moyens, pour sa survie, à lui qui perdait toute humanité en ce seul désir.


La connaissance pour tout pouvoir.
Revenir en haut
Aëdralyan

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 15 Nov - 22:25 (2009)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger Répondre en citant

Cobalt n'avais pas repoussé la lourde porte que l'invocation s'était déjà rendormie. Déjà, son esprit sombrait dans la mer des rêves, lui faisant revivre en quelques fraction de seconde la fin de son ancienne vie. Le souvenir de cette flamme mourante profitait de son sommeil pour ronger petit à petit le mur qu'il avait construit pour étouffer son remord.
Il ouvrit soudain les yeux et se retrouva dans une plaine. Il avançait a travers l'herbe mauve, alors qu'un souffle d'air le fit frissonner. Les lunes le regardaient, complices de son aventure dans ce lieu immatériel, promettant silencieusement de ne rien dévoiler. Les collines s'étendaient a perte de vue, éclairées par les satellites de ce monde sans fin. Galopant maintenant, il ouvrit ses ailes et s'envola, prenant de l'altitude, tournant, raflant les nuages lourds de sens, et plongea, autant dans l'atmosphère devenue terre, mais également dans la mer apparue autour de lui.

La lumière filtrait à travers les planches pourries de la toiture. Réparant de son mieux la toile qui lui sert de garde manger, une araignée slalomait a travers les perles de rosée qui donnait à son œuvre des allures de joyaux éphémères. Un petit souffle d'air secoua la toile, et déstabilisa l'insecte qui se rattrapa au dernier moment. Quelques mètres plus bas, un animal inconnu de l'araignée reçu sur sa truffe quelques gouttes de rosée, et poussa un grognement assez inquiétant pour remettre sa tâche à plus tard.
Aëdralyan sortit de sa vallée mauve et ouvrit les paupières, à contre cœur. Les rayons du soleil levant perçait la grange et zébrait la paille sur le sol de la grange.

Quelques étirements et bâillements plus tard, Aëdralyan sortit de son dortoir improvisé et marcha au hasard dans le village, croisant des passants pour la plupart occupés par leur taches quotidiennes. Le village et ses couleurs le fit sourire de bien-être, qu'il garda jusqu'à ce qu'il aperçu Cobalt, a la sortie du village. Il se mit alors à galoper après lui pour le rattraper, heureux de l'avoir retrouvé par le hasard. Il sortit du village, et arriva dans les champs du village, aux milieux des paysans courageux. Arrivé à sa hauteur, il s'avança doucement et le regarda, attendant qu'il se retourne.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:01 (2016)    Sujet du message: Chapitre 4 : Le Récit du Berger

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Les Landes Luxuriantes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com