Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Balthamos

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Balthamos

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 23 Juil - 21:42 (2008)    Sujet du message: Balthamos Répondre en citant

I/ Identité.

Nom: Artonetto
Prénom: Balthamos
Sexe: Masculin
Age/date de naissance:23 ans / né le 12 décembre


II/ Caractère

Je suis ce que l’on peut nommer un être mort-vivant. Non pas que je sois mort, et qu’un puissant mage m’est fait revenir à la vie, non. Je dirais plutôt que je n’ai jamais vraiment vécu. Bavard peut être auparavant, je ne le suis plus vraiment, mais j’aime bien engager la conversation de temps en temps. Ayant peu de véritables amis, je les lie à moi grâce à une fidélité et une loyauté sans faille (ce qui m’a causé déjà quelques soucis). Bien sur, mon être ne se compose pas que de coté anodin, mais aime les comme tout un chacun les vices de ce monde, mais il faut dire que par-dessus tout, je hisse l’alcool au niveau de confident le plus intime. Que de moments n’ais je pas partagé avec cet être si complaisant ? Que ne lui ais je pas raconté de mes pires moments de faiblesses ?
Quoi ? Je dois dépenser tout mon argent en boisson ? Je dilapiderais ma fortune, si j’en ai une, au bar, avec d’autres compagnons de beuveries ? C’est bien mal me connaître ! Car si je peux me révéler loyal, amical et attentionné, je peux aussi montrer mon coté avare, cupide et calculateur ! Il se trouve que l’argent est fait pour être entasser, et doit servir dans le seul de but de se soigner, ou de s’enrichir encore. Encore, car il est pouvoir !
Bien sur, j’ai des travers, et pas qu’un peu. Et pourtant, il y a une qualité chez moi qui arrive à obscurcir tout mes travers, c’est mon dévouement pour la médecine. Car il ne souffre aucune limite, ce qui me permet d’avoir dans tout Lüh une réputation de grand professionnel ! En effet, il est rare que je prenne la mauvaise décision, et tout ceux qui entre dans mon antre malade se voit ressortir guérie à une grande majorité de cas. Bien sur, ce qui m’a fait sombrer dans l’alcool, ce n’est pas cette majorité, c’est le reste…


III/ Physique


Il se trouve que physiquement, je n’ai rien de commun, si ce n’est ma corpulence : environ 1 m80 au garrot pour 60 kilos (mais pas que du muscles, hélas). Là où commence la différence, c’est dans la couleur de mes cheveux : une teinte d’une blancheur froide et inhumaine. Bon, comme j’ai commencé par le haut, autant descendre petit à petit. Mes cheveux retombe de façon naturel et désordonné sur ma tête, ce qui recouvre une partie de mon visage, et cache le haut de mes oreilles. D’ailleurs, ils aiment se regrouper en amas devant mon coté gauche, ce qui cache presque tout le temps cet œil à la vue des dieux. Il arrive assez fréquemment qu’on me le fasse remarquer, et j’entends souvent des passants me montrer du doigt en murmurant le mot « borgne ». « Qui n’a point vue ne doit pas se hâter en conclusion » disait d’ailleurs un de mes précepteurs. Pourtant, je les aime bien mes yeux. Ils ont une jolie couleur verte, et ça a le don de me rappeler ma mère, le seul trait physique que j’ai pu hériter d’elle.
Ma peau par contre, je ne sais pas qui a bien pu me la donner… d’un blanc laiteux, elle ne vient ni de mes ancêtres du coté paternel, ni du coté maternel …peut etre y a-t-il eu des infidélités du coté de « l’honorable Elisée », mon arrière grand mere, celle qui a disparut pendant 6 mois et est revenue avec le ventre rond comme un ballon, en prétendant que c’était bien l’enfant légitime de Antiarque, son mari.
Et en parlant d’Antiarque, lui qui s’habillait toujours de manière à montrer qu’il avait de l’argent, et obliger toute sa maison à afficher cette supériorité bourgeoise avec un luxe ostentatoire. Il serait horrifié de me voir parcourir les rues en pantalons trop grands pour ma taille, et dans un manteau vieux et élimé, qui ne montre que la fatigue et le travail… il à toujours était d’une bêtise inouïe mon arrière grand père. Et ce n’est pas en étant mort dans une petite ruelle des quartiers bas, son corps retrouvé nue et la gorge tranchée qui me prouvera que j’ai tort.

IV / L’Histoire

Mon père, je m’en souviens encore (et trop nettement à mon gout), c’est toujours vanté d’avoir réussi la où beaucoup d’autres ont échoué. En effet, Lüh étant une ville côtière, un nombre incalculable de personne sans imagination tente de faire fortune dans le sel. Toute ces personnes arrivent tout bonnement à subsister, mais mon géniteur, lui, à eu l’ingénieuse idée de faire venir du sel de l’ile avoisinante, en ventant des propriétés miracles toujours pas démontrées. Il put racheter peu à peu un grand nombre de salines, et il disposa peu avant ma naissance de 40 % de tout le domaine salin de l’île. Grâce à ce domaine important, et à l’argent qui coulait à flot dans ses caisses, il put demander la main de feu ma regretter mère, dont la noble famille recherchait un mari assez riche pour renflouer les dettes énorme causées par l’entretien de la demeure familiale.

Ainsi, je suis née d’une mère inconsolable, n’ayant jamais aimée, ou tout au supportée son mari, et d’un père ambitieux, et préférant le titre que les atouts (autant intellectuels et artistiques que physiques) de ma mère. Et c’est cet homme qui vit en moi, son fils unique, le digne marchand et successeur du domaine que je ne suis jamais devenu. Il fit venir très tôt des précepteurs, et tenta de m’apprendre toute les connaissances requises pour l’administration et la bonne marche des affaires. Ce manège dura pendant 14 ans. 14 longues années où je me suis échiné à apprendre comment gagner des bénéfices sur des transactions de petites parcelles cultivables, 14 années où je dus apprendre à minimiser de façon vraisemblable la valeur des biens acquis, pour voler le moindre petit tsuris aux impôts, 14 années que mon père m’a volé, pour satisfaire son rêve de démesure.

Et finalement, je fis une dépression suivit d’un cour accès de folie, qui me permis de faire ce que je n’aurais jamais pu faire, m’enfuir de la maison familiale. Apres quelques jours, et ma crise finissant par se calmer, je décidais de ne plus retourner au manoir (plus par peur de la réaction paternel, que par envie d’indépendance je dois dire), et je partis sur les sentiers sinueux de l’île. Je tombais bien vite sur une bande de brigand pouilleux qui fit de moi le guérisseur du groupe. Je dois d’ailleurs dire que je m’acquittais de ma tache fort bien, moi qui avait à la base subi des études de gestion. Je réussi à soigner beaucoup de maladies avec peu de choses, ce qui me donna foie en mes capacités.
Une nuit, alors que je cherchais des plantes qui avait réussi à soigner une espèce de dégénérescence de la peau (qui maintenant que je le sais, était en fait une gangrène) , je distinguais une lueur dans la vallée, et je me mis à l’épier, en espérant que ce soit une de ces caravanes d’habitants revenant à lüh après une longue errance sur l’ile. En effet, chers amis (et je ne crois pas en avoir fait état dans mon récit), nous n’étions une bande qu’exclusivement masculine, et le butin le plus convoité n’était pas l’or sonnant et trébuchant … Enfin je remarquais que c’était une seule et unique torche, qui brillait en contrebas. Je me décidais à passer à l’action, et je dévalais la colline en courant, ma dague en main. Avec le recul, je comprends maintenant que la flamme avançait autant que j’avançais, et il me sembla que je parcourus une bonne trentaine de kilomètre, sans subir les effets de la fatigue. J’arrivais finalement devant une petite maisonnette ou m’attendais une femme me ressemblant étrangement : elle avait de long cheveux blancs et filandreux, encadrant des yeux verts et une peau aussi pale que la mienne. Cette nuit la, elle commença mon « apprentissage ». Au petit matin, j’appris que ma maitresse était une guérisseuse. Je devins tout naturellement son disciple, et m’appliquais à devenir meilleur dans bien des domaines. Je Passais ainsi plusieurs années, et arrivant au bout des enseignements dispensés par mon professeur, je pus revenir dans ma ville natale avec un nouveau don, celui de la médecine. En chemin, je décidais de changer d’identité, et je me présentais au garde sous le nom que vous connaissez maintenant, Balthamos Artonetto.


VI) Hors Jeu


Comment avez vous découvert ce forum? Un ami me la conseillé
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Tres bien, super , excellentissime
Comment trouvez vous le design de ce forum? Il est jouli
Avez vous lu le règlement? [ bon mot de passe! ]


(Note : fiche améliorée le 02/05/09)
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 23 Juil - 21:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 21:59 (2008)    Sujet du message: Balthamos Répondre en citant

Bienvenuuuuue !

J'adore ce que tu as écrit pour la famille! XD ce contraste m'a bien fait rire^^
L'ensemble est un peu court, mais il n'y a pas trop de faute!

Je te valide donc sans soucis !

BON JEU




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:21 (2016)    Sujet du message: Balthamos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com