Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Ma Liberté entre vos mains souillées

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aleia Katonia

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 14 Juil - 18:26 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant


*Prenez un endroit lugubre, où, semble-t-il, il n'y a aucune trace de vie, depuis des millénaires. Rajoutez la végétation, et quelques curiosités...
La pièce est grande, les murs sont recouverts de lierre, au centre de cette dite-pièce, il y a un piédestal où repose une statue représentant une femme vêtue d'un simple pagne et portant une torche au creux de ses paumes, elle semble surveiller cet endroit, devant la statue, siège un socle où un grand livre ouvert semble attendre que l'on ose tourner ses pages. On atteint cet étrange assemblage par des escaliers latéraux, où la mousse et quelques plantes on prit leurs marques.
Tout autour du piédestal des torches, onze torches, placées comme les heures sur une horloge et d'autres torches bien moins imposantes bordent le chemin qui conduit à la porte. Toutes ces torches sont éteintes.
Juste devant le piédestal, il y a une petite boite, avec des cubes, sur ces cubes des lettres, il y avait 26 cubes, soit toutes les lettres de l'alphabet. A coté du livre, il y avait un tube au trou carré.
Le seul point de lumière, puisque les torches sont toujours éteintes ? La petite fenêtre qui se trouve derrière le piédestal et qui, à une certaine heure, fait passer les rayons du soleil et éclaire la statue.*




°~*+*~°   
 
L'attente est bien trop longue, voilà des millénai... Hum. Depuis combien de temps, suis-je là ? JE ne compte plus, ni les secondes, ni les heures, ni les jours, ni les mois, ni même les années, quand sommes-nous ? Quelle année ? Les humains sont-ils à nouveau en train de pourrir la planète ? Toutes ces questions auxquelles je ne peux répondre, moi, qui suis d'ordinaire, une personne qui aurait réponse à tout, quelqu'un qui étudiait tellement que j'en aurait perdu la tête, mais étant Demi-Déesse cela n'était possible. Je suis là, enfermée, sans aucune issue, sans aucune chance de sortir. J'ai bien essayé cette lucarne, mais quand j'arrivais à y grimper, quand j'essayais de passer mon corps par l'ouverture juste assez grande pour me laisser passer, "quelque chose" m'empêchait de passer. De la Magie. Ces foutus Dieux qui nous avaient TOUS punis sans exception... ARG.
Il y avait la porte aussi, cette porte qui semblait être une porte normale, à l'exception près que les battants étaient en or massif ! Tout comme les clous et la poignée... De quoi attirer n'importe quel humain, qui pourrait me faire sortir de là ! Mais, rien, toujours rien.
Jamais Rien.

J'avais fait le tour de ma cage, car oui, malgré la beauté de l'endroit, c'était une cage, j'y tournais, je faisais le tour cent fois par jour, sept cent fois par semaine... J'avais tenté mille fois d'allumer ces foutues torches avec mes pouvoirs de feu, mais JAMAIS cela ne s'allumait.
Et puis, ce Livre sur son socle, il était vide, au départ, au fil des ans, j'élaborai des plans, des énigmes et je finis par trouver la perle rare. Une énigme digne de ce nom. Une énigme qui prouverait la valeur de l'humain qui viendrait me sortir d'ici. Si toutefois, humain il y avait encore sur cette île... Ce qui n'était pas sûr.
J'avais découvert toutes sortes de mécanismes qui fonctionnaient grâce à certaines manipulations, je savais que seulement un Humain résolvant cette énigme pourrait me sortir d'ici.
J'écrivis des indices dans le livre, pas des indices faciles, je mis en place la réponse de l'énigme.
J'étais fière de moi, même si je voulais sorti d'ici, je ne voulais pas tomber sur un bon à rien, je voulais trouver une perle rare. Mais n'en demandons pas trop aux humains, si un d'entre eux réussi, je saurais que ce n'est pas un idiot, ou du moins qu'il est moins idiot que la plupart des humains.

 
°~*+*~°   




° [A présent, le Feu Brûlera, la Nature Renaîtra, dans le sang et les flammes.] °   
 
*[Les ténèbres des vengeances assombrissent les coeurs Divins.]*   
 
 
~[Le feu, le Feu, le FEU, brûle, Brûle, BRÛLE... Détruis-les TOUS !]~   
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 14 Juil - 18:26 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pearla

Hors ligne


Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 452
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse
Invocation(s): Kohaku, Dagnir
Double compte: Lénèra
Point(s): 390

MessagePosté le: Mer 22 Juil - 14:54 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

Le temple fut enfin en vu. Ces longues heures à cheval en valait la peine, rien que pour le paysage. En effet depuis plusieurs jours Pearla accompagnée de Dimir' avaient chevauché sans relâche, avec un minimum d'heure de repos par jour. A l'approche du temple , une vague de chaleur envahit les deux amis. Un doux vent chaud, lui caressa le visage, faisant virevolter ses cheveux bruns. Pearla arrêta sa monture, qui se cabra pendant un petit instant, mais la jeune chasseuse n'eut pas de mal à reprendre le contrôle. Posant sur ce prestigieux bâtiment des yeux pétillant d'admiration. Ce n'était pas la première fois qu'elle tentait de s'approprier une invocation, et avait toujours réussit les épreuves proposer avec brillance, mais cette fois-ci quelque chose lui disait, que la tâche serait plus ardus.

A chaque fois que la jeune chasseuse s'embarquaient dans une aventure de la sorte, un sentiment des plus étrange l'envahissait, c'était un mélange de peur, d'enthousiasme, et d'envie, elle ne saurait le décrire d'avantage. Descendant de sa monture avec agilité, elle prit une sacoche qu'elle jeta sur son épaule, et laissa filer sa monture, ce n'était pas la peine de la retenir d'avantage, d'autant plus qu'elle avait conscience que ce temple, pouvait devenir son tombeau. Elle suivit du regard sa jument, jusqu'à qu'elle soit hors de vu:


"Adieu..." murmura t-elle.

Son regard alla du temple à son ami, elle voulait s'assurer que Dimir voulait l'accompagner de son plein gré, et non par obligation ou autre. Si jamais il lui arrivait malheur, elle ne pourrait se le pardonner. S'attardant sur son ami, elle lui demanda:

"Es-tu sûr et certain de vouloir m'accompagner? Ne te sens pas obligé, tu sais..."

La jeune chasseuse s'avança alors vers l'entrée du temple et y pénétra, si son ami avait vraiment envi de l'accompagner, il ne tarderait pas, à entrer également. Promenant son regard sur chaque porte, aucune ne l'intéressa réellement à l'exception d'un grande porte, qui ne semblait pas au premier coup d'œil avoir quelque chose de bien particulier, mais comme elle s'attarda sur cette porte, elle put apercevoir les vantail en or ainsi que la poignet. Elle décida d'y pénétrer, mais avant Pearla se tourna vers l'entrée du temple, Dimir' allait-il la rejoindre ou non?



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Dimirtias

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 24 Juil - 12:36 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

Les jours précédent avait été court pour Dimir', entre galoper et courte pose, on pouvait se demander ou il tirait toute l'énergie nécessaire. Le chef de clan avait en effet suivis Pearla une nouvelle fois pour un nouveau temple. La jeune fille avait besoin, ou envie, d'une nouvelle créature monstrueuse et sanguinaire a souhait. Le Fantôme avait choisi de suivre Pearla pour la protéger, il savait que ses muscles pourrait être utile pour une si frêle guerrière. Il avait donc acceptait et maintenant il se trouvait devant le majestueux temple du feu. La chaleur était surélevé et Dimir' s'attendait a voir des colonnes de feu surgirent de toute part. Pearla descendit de la jument et la laissa partir, Dimirtias fit de même avec sa monture et regarda Pearla tout le long de sa phrase, elle lui tourna le dos et entra dans le temple. Dimir' réfléchit, mais son choix été fait, il ne pouvait reculer. Il allait protéger Pearla coute que coute. Il entra a son tour dans le temple et failli se perdre dans le dédale de porte, il trouva Pearla devant une porte toute d'or. De quoi attirer l'œil. Si des hommes avait déjà pénétré la dedans ils été sans doute mort... Dimir' se dirigea vers Pearla posa sa grosse main sur la petite épaule et d'un regard, il lui fit comprendre qu'il serait toujours là. Il ne voulait pas détruire le silence de l'endroit et regarda la porte. Il hésita et posa sa main pour l'ouvrir. Il laissa la main contre le froid de l'or, se demandant si il devait laisser Pearla l'ouvrir, ou si il devait entrer le premier pour affronter les dangers plausible de la salle. Il préféra laisser Pearla entrer, non pas par couardise, mais par galanterie, et parce que c'était l'invocation DE Pearla, et pas la sienne. Enfin pour cela il devrait sans doute réussir le défi …
Revenir en haut
Aleia Katonia

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 10:01 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

Je me laissais aller à mon occupation favorite : la méditation, grâce à cela je me concentrais sur les mouvements qu'il y avait à l'extérieur de ma cellule, je percevais, difficilement, mais je percevais les battements d'ailes des oiseaux qui voletaient à l'extérieur, à certains moments je pensait entendre leurs piaillements, mais tout était calme... Je passais la journée à méditer, essayant d'imaginer les parcours des petits êtres à plumes dans le ciel, comme si je les voyais.
Soudain, il me parut qu'il y avait du mouvement au devant de la porte dorée de ma prison millénaire, je crus même entendre des voix... Quelqu'un ? Non, deux personnes au moins !
Je me redressa, m'étira de tout mon long, m'épousseta, avoir passé une journée à faire le vide, ça fatigue !
Je fis le tour du pièdestal et remarqua que le soleil était arrivé à un point où il éclaira la statue me représentant, projetant ainsi une grande ombre qui atteignait presque la porte qui se trouvait en face. Je passa une dizaine de seconde à admirer ce phénomène qui ne se produisait qu'une fois dans la journée et qui baignait la cellule dans la lueur dorée du crépuscule.
Je m'assis derrière la statue et attendis, allaient-ils rentrer ou passer leur tour comme bien d'autre, ayant peur d'un quelconque danger, mais je pense que s'il advenait qu'ils poussent la porte, ils seraient surpris de mon apparence, car le Dieu du Feu Effrit préférait les créatures imposantes et sanguinaires, par moi il avait créé ce qu'il n'aurait jamais créé, car j'étais loin d'être sanguinaire et imposante, de moi il ne fallait craindre que la colère et la force qui s'en résultait, il avait sans doute copier Aqua et ses jolies créatures que les humains appelent généralement "sirènes".

Les secondes passées semblaient durer des heures pour moi, mais depuis tout ce temps que j'attends les humains venant me libérer, je n'aurai pas du tout ressentir avec autant de stress ses secondes défilant si lentement.
Rentreront-ils à la fin ?!
Revenir en haut
Pearla

Hors ligne


Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 452
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse
Invocation(s): Kohaku, Dagnir
Double compte: Lénèra
Point(s): 390

MessagePosté le: Ven 28 Aoû - 17:37 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

Pearla sentit une main sur son épaule, ainsi qu'une odeur familière, se tournant elle fut tout de même soulagée que Dimir ai opter pour entrer dans le temple, elle croisa le regard qu'il lui avait lancer, et qui signifiait "je serais toujours là pour toi", elle le comprit sans aucun mal. Un petit sourire aux lèvres, elle s'avança, et prit une profonde inspiration. Son ami avait compris que c'était à elle d'ouvrir cette fameuse porte. Après quelques secondes elle posa sa main sur la poignet et l'ouvrit, avec plus ou moins de faciliter. Ayant conscience que cette pièce pouvait devenir son tombeau.

Elle avança d'un pas, parcourant la pièce d'un regard neutre, ne laissant paraître aucune émotion comme à son habitude. Dans un premier temps elle ne distingua aucune silhouette. S'avançant encore un peu, la jeune chasseuse finit par croiser le regard du demi-dieu, ou plutôt de la demie-déesse. Etant bien sûr de son choix, elle s'approcha avec beaucoup de prudence et tout en choisissant ses mots elle dit:


-Bonjour. Mon nom est Pearla, sachez que j'accepterai toutes sortes de défis pour vous prouvez toute sortes de qualités que vous exigerez de moi.

S'appropriait une invocation n'était pas des choses les plus facile elle en avait conscience, mais c'était également une des nombreuses raison pour lesquelles, elle voulait une invocation. Attendant une éventuel réponse de la part de la déesse. Pearla ne bougea pas d'un mini mètres, et se contenta de parcourir du regards les différentes décoration de la pièce ainsi que son architecture.

[Excuse le temps de réponse ainsi que le court poste, le prochain sera meilleur]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Dimirtias

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 18 Oct - 11:09 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

Regardant l'endroit avec lenteur, Dimi' était placé en arrière, les mains croisées dans le dos, le visage sérieux et les épées croisées dans le dos et les chaines balançant au poignet. Lorsque son regard tomba sur l'être de feu, il fut surpris quand il remarqua que l'être en question avait une forme humaine, une forme gracieuse telle une sirène. La surprise était telle que Dimirtias trébucha et tomba sur le sol dans un grand bruit sourd, la poussière millénaire se levant autour de lui et le faisant éternuer. Devenant rouge pivoine, Dimir' se releva en s'excusant et en rougissant encore plus quand il croisa le regard de Pearla. Cherchant un moyen de disparaître aux yeux du monde, il pensa à creuser jusqu'au centre du monde mais comme il n'avait pas de pelle, il décida simplement de se fondre dans l'ombre, qui fut une bonne technique. Dimir' glissa sur le sol, sans un bruit, se plaçant dans l'ombre de la porte et plaçant une lame a porté de sa main, prêt a agir si jamais Pearla était à la limite de la mort. Jamais il ne laisserait mourir son amie et jamais il ne repartirait sans elle. Il regarda l'invocation et fit un signe de tête léger, à peine perceptible, qui signifiait que les défis pouvaient commencer. Tout en se fondant encore plus dans l'ombre, le fantôme devenait presque invisible, respirant plus calmement et plus sereinement que quelque minute auparavant, où il s'était effondré.
*Dans un moment aussi sérieux, il fallait que ça tombe sur moi, j'espère que Pearla ne m'en voudra pas. Et si jamais l'invocation ne veut pas d'un maitre ami avec un clown géant … *
L'idée d'être un clown géant failli faire exploser de rire le chef de clan, ce qui aggraverait encore plus son cas. Toujours dans l'ombre, Dimirtias reprit son calme et son sérieux habituel puis regarda la scène qui allait se dérouler devant ses yeux, prêt à intervenir si ça se passait mal.
Revenir en haut
Aleia Katonia

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 22 Nov - 15:52 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

J'observais attentivement la porte. Ils rentrèrent. Oui, « ils ». Une jeune femme et un homme. La jeune femme semblait être un mur à émotions... Je la ferais craquer si elle réussit mon épreuve !=3
L'homme semblait être ce genre d'humains qui, vous savez, ceux-là les armoires à glaces, qui semblent n'avoir qu'une noisette comme cerveau... Il m'en donna toute l'impression en tombant dès qu'il eu posé les yeux sur moi. Il me donnait vraiment l'impression de ces humains stupides... Bof, après tout, il ne faut pas se fier aux apparences, non ?

-Bonjour. Mon nom est Pearla, sachez que j'accepterai toutes sortes de défis pour vous prouvez toute sortes de qualités que vous exigerez de moi.

-Mon nom est Aleia, Aleia Katonia. Les qualités que je veux que tu me prouves sont l'intelligence et la perspicacité.

Je me dirigeai vers le piédestal, à la base plus précisément, juste à côté de la boîte aux cubes. Je fis signe à la-dite Pearla de venir.

-Ceci vous servira pour l'épreuve, maintenant, suivez-moi.


Je me mis à gravir les marches recouvertes de mousse, le contact frais et humide me provoquait des petits frissons qui partaient de la plante de mes pieds. Arrivée devant le livre, je me retournai vers la jeune fille, un air tout à fait sérieux sur le visage qui n'avait guère quitté mes traits depuis son entrée dans ma « prison », même si, intérieurement, je jubilais.

-Ce livre vous aidera à réussir l'épreuve. Il y a toutes les informations qui vous aideront. Le tube à côté servira à mettre onze des cubes que je vous ai montré en bas.
Le résultat de l'épreuve est une phrase. Une phrase que vous trouverez grâce à ce livre. Il y a onze lettres différentes.
Vous n'aurez qu'une seule chance de réussir, il vous faut les onze lettres dès le premier coup.
Vous pouvez commencer à chercher.
Oh, j'oubliais, lui là
, en désignant l'homme, n'a pas intérêt d'intervenir. Sauf si vous ratez, à ce moment-là, il pourra tenter l'épreuve s'il le désire. Mais cela m'étonnerait qu'il y arrive plus que vous.

Cette dernière phrase je l’avais dite avec un petit air moqueur et j'avais mis ma main devant ma bouche pour cacher mon sourire.
Je grimpai dans les bras de la statue me représentant, gardant un œil sur la jeune fille et l'autre sur l'homme qui s'était caché dans les ombres de ma cellule.

Sur la page à laquelle était ouvert le livre, il y avait onze petits traits, comme pour les lettres, dessous, un dessin de flamme, et encore en dessous, une phrase:

° [A présent, le Feu Brûlera, la Nature Renaîtra, dans le sang et les flammes.] °

HRP// Les informations nécessaires arriveront, au fur et à mesures. Pour ne pas que ce soit trop facile =smile=


(info : Aleia n'arrive plus à se connecter, alors je poste pour elle (c'est Ariez))
Revenir en haut
Pearla

Hors ligne


Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 452
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse
Invocation(s): Kohaku, Dagnir
Double compte: Lénèra
Point(s): 390

MessagePosté le: Dim 27 Déc - 22:21 (2009)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées Répondre en citant

L’intelligence et la perspicacité, deux qualités que demandait l’invocation afin que la jeune chasseuse devienne son maître. Être intelligent, mais qu’es-ce en réalité ? Si ce n’est être en possession d’une capacité que l’on ne peut point contrôlé. En effet, on peut être intelligent toute sa vie mais stupide un instant. Quant à sa capacité à deviner, il y a longtemps qu’elle avait fait ses preuves dans ce domaine. Autant, elle ne s’inquiétait pas pour l’épreuve qui suivra. Elle avait conscience qu’elle avait toute les chances de la réussir avec un peu de concentration, mais comme, on ne peut jamais être sûr de rien, il était tout à fait possible qu’elle échoue, d’autant plus qu’elle ne savait pas pour l’instant en quoi elle consisterait, si ce n’est que pour la réussir, elle devait faire preuve d’intelligence et de clairvoyance.

La demi déesse se présenta sous le nom d’Aleia…Aleia Katonia, celle-ci l’invita à la suivre jusqu’au piédestal et où était posé une boîte, une boîte aux cubes…d’après la déesse de feu, cela lui servira pour son épreuve. Sur chaque cube était écrite une lettre. Soit en tous 26 lettres, en effet, chaque lettre de l’alphabet avait droit à son propre cube. Pearla resta un long moment à contempler, les différents cubes, accordant à chacun une grande attention, elle finit par détacher son regard, pour le poser sur la créature de feu qui s’était mise à monter les marches qi se trouvaient juste à côté du piédestal.
Pearla en fit de même, et une fois en haut, elle remarqua qu’un livre y était posé. Puis les fameuses explications qu’elle attendait vinrent. Aleia lui expliqua en quoi consisterait son épreuve.


-Ce livre vous aidera à réussir l'épreuve. Il y a toutes les informations qui vous aideront. Le tube à côté servira à mettre onze des cubes que je vous ai montré en bas.
Le résultat de l'épreuve est une phrase. Une phrase que vous trouverez grâce à ce livre. Il y a onze lettres différentes.
Vous n'aurez qu'une seule chance de réussir, il vous faut les onze lettres dès le premier coup.
Vous pouvez commencer à chercher.

Le défis valait la peine d’être relevé. Et il semblait même qu’elle devrait se surpasser afin de le réussir. Puis la créature de feu l’avertis que Dimir ne devait en aucun cas intervenir à moins qu’elle n’échoue dans ce cas il pourra s’il le voulait tenter sa chance. Mais lorsqu’elle rajouta qu’à son avis, il ne réussira pas plus qu’elle, Pearla perçu une pointe de moquerie dans sa voix. Cela ne l’enchanta pas, mais il ne fallait pas contrarier la demi-déesse qui pourrait devenir son invocation dans les heures qui suivront, autant ne fit elle aucun commentaire. Elle consulta alors d’un regard attentif le livre, et se concentra plutôt sur la tâche qu’elle devait absolument réussir.


CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: Ma Liberté entre vos mains souillées

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com