Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
L'aube d'un périple
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Océans & Mers d'Arcane -> La route vers l'île inconnue
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abel de Nenil

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juin 2009
Messages: 74
Masculin Air
Métier dans le jeu: Noble
Invocation(s): Une louve nommée Ahmun
Annonce: Ce personnage est un PnJ
Point(s): 581

MessagePosté le: Sam 4 Juil - 15:54 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[c'est parti pour la quête !]



La bateau quitta les quais dès les premières lueurs du jour, dans quatre jours, il débarquerait tout ses passagers sur une ile inconnue. Toutes les voiles dehors, voila plusieurs heures que le bateau voguait tranquillement, le vent était fort et portait le navire rapidement, jusqu'ici, tout semblait se passer bien, même si on avait connu la mer plus calme. A l'horizon, une épaisse brume masquait le soleil levant.
Quelques marins avaient pour mission de circuler dans le bateau et de noter la présence de tous les inscrits à ce voyage, espérant ne trouver aucun clandestin non inscrit sur la liste.

Le Prince avait noté un faux nom sur la liste, mais il savait que ses employés ne viendraient pas vérifier son identité, chacun d'eux étaient très au courant de qui il était. Tout le personnel du bateau était au petit soin avec les passagers, ceux miséreux comme ceux de bonne famille, chacun avait droit au même traitement. La cabine de restauration était déjà accessible, de bons petits mets préparés par les cuisiniers du bateau qui n'attendaient qu'a être dévoré. Il y avait une cabine disponible pour chaque passager, toutes aménagées pareil : un lit, une armoire, un bureau. Aucune chambre n'était plus grande que l'autre et il aurait était stupide que deux passagers se disputent pour en avoir une plutôt que l'autre...

Reyson quand à lui avait abandonné ses beaux habits de haute couture pour se fondre au peuple, des habits plutôt neutre qui n'attiraient pas l'attention, il n'avait pas franchement essayé de se déguiser : il pressentait que s'il s'était affublé d'artifice ridicule pour qu'on ne le reconnaisse pas, comme une perruque par exemple, il aurait finit par être découvert. Si quelqu'un comprenait qu'il essayait de cacher son véritable physique, cela laisserait place à la suspicion. Pour plus de sécurité, il avait engagé plusieurs autres hommes blonds durant ce voyage, il savait que ses longs cheveux dorée était l'un des seuls éléments que le peuple connaissait de son physique.

Sentant la faim venir, le prince se décida à se diriger vers la cabine de restauration. Actuellement à l'avant du bateau, le vent fouettait son visage, il parcouru le pont et entreprit de monter les quelques marches qui le séparaient d'une si bonne cuisine. Par manque d'attention, et aussi car il n'avait pas l'habitude qu'une personne ne s'écarte pas poliment sur son passage, il bouscula un passager.

"Excusez moi..."

[La personne la plus rapide à poster -et que ça intéresse- aura droit à un RP avec le prince xD ]
[je ne séparerais pas ce premier topic en plusieurs autres comme je l'ai fait pour le grand bal, comme celui la ne durera pas longtemps, il faudra réussir à vous y retrouver entre les posts qui se suivent mais ne se répondent pas, pour une plus grand clarté, indiquez au début de votre réponse à qui vous répondez ! merci !]

[petit ps : excusez moi j'aurai bien aimé vous donner les plans du bateau mais j'y connais rien du tout alors ca n'a pas était possible =/]
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 15:54 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ulrick Van Carstien

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 16:17 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[Avant le départ]

Ulrick arriva sur les quais avent l’aube. Il ne faisait pas ce voyage pour l’or ou pour la gloire, la fortune familiale lui suffisais amplement, il faisait cela uniquement par soif d’aventure ainsi que pour nouer des liens avec d’autres aventuriers.
Il monta rapidement à bord, se pris une cabine isoler des autres et commença à y rassembler ses affaires. Il déposa son armure et se changea. Il prit une un dessous de corps en soie noire et longue veste de velours bleu, qui était l’un des rares vêtements d’apparat de son père ayant survécu à l’incendie. Il mit en suite un pantalon de lin noir et chaussa des chaussures à rebord doré. Une fois confortablement habillé, il plaça Aredriz à sa ceinture et parti sur le pont.

* C’est une belle journée qui s’annonce. Espérons que les autres en vaudrons la peine*

Le jeune homme fit quelques pas sur le pont, il échangea quelques mots avec le capitaine qui semblait un peu stressé à l’idée que la mer ne soit pas bonne et que personne n'avais jamais été sur cette île jamais visité. Après quelques minutes, Ulrick quitta le capitaine et pris une chaise et s’assit en regardent avec un léger amusement l’agitation constante qui régnais déjà sur les quais.

*Vivement que les autres arrivent, Histoire que les choses sérieuses puissent commencer.*

Et il resta assit là à attendre les autres.


Dernière édition par Ulrick Van Carstien le Mer 8 Juil - 18:28 (2009); édité 5 fois
Revenir en haut
Tabris

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 16:21 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[réponse à Reyson]


Tabris marchait nonchalement vers la salle de restauration. Il avait entendu dire qu'un immense buffet l'attendait la bas et vous connaissez bien évidement l'amour que notre jeune brasseur portait à ceux-ci. Il s'imaginait déjà mordant dans des profitéroles faites par les patissier les plus reconnus de Luh. Il ne fallut pas longtemps pour que Tabris plonge dans une léthargie gourmande, plongée dans ses songes eveillé de nouriture.

C'est dans cet état second que Tabris rencontra, au sens, physique un obstacle qui se voulait être un jeune homme à la chevelure dorée. Celui-ci s'excusa mais Tabris ne le laissa pas continuer sachant que la faute était sienne :

"Non c'est moi... j'avais la tête ailleurs. Veuillez me pardonner.... euh... monsieur ?"

S'interrogeant sur l'identité de l'homme qu'il avait percuté, il le scruta et n'eut pas le souvenir de l'avoir déjà rencontré dans Luh.

Ainsi il attendit que le jeune homme dévoile son identité avant de continuer :

"Ravi de faire votre connaissance... je m'appel Tabris Strongthorn, humble apprenti brasseur."


Dernière édition par Tabris le Sam 4 Juil - 16:38 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Léna Rico

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 16:34 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

Léna arriva sur le bateau, après avoir déposé sa valise dans sa cabine, elle avait décidé d'aller prendre l'air sur le pont avant le départ. Elle avait particulièrement soigné son habillement, prenant avec une robe longue vert anis et des cheveux sagement attachés une allure de jeune fille sage.

En remontant, elle sentit une odeur alléchante..

*S'il y a du beau monde, il sera attablé. Allons voir.*


En effet, Léna ne faisait pas cette quête pour l'argent ni pour la gloire... Mais pour rencontrer des personnalités qui comme elle cherchaient la célébrité et, de beaux guerriers pour s'amuser. De plus, elle s'imaginait avec joie en rentrant, l'aura séduisante d'aventurière s'ajoutant à la sienne...

En s'avançant, elle avisa deux beaux jeunes hommes qui semblaient faire connaissance. L'un surtout avait un maintien et une élégance qui montraient qu'il n'était pas quelqu'un du peuple.. Et une beauté... Divine.

Elle s'avança donc vers eux, leur lançant un regard et un sourire à faire tomber même Garlzvôgh amoureux...

"Bonjour messieurs."

[Je répond donc au prince et à Tabris ^^]
Revenir en haut
Balthamos

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 17:00 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

Balthamos déambulait négligemment sur le pont, discutant avec des têtes connues, et il tomba deux fois sur des anciens malades qui, Borc lui en soit loué, qui allait très bien depuis. Se trouvant une caisse placée dans un coin du navire, le guérisseur s’y assit et repensa aux événements du début de matinée, qui lui semblait étrange, car sortant de sa routine. Il se rappela le départ de chez lui, avec ses deux malles trainant derrière lui, en plus de son sac à dos contenant ses affaires personnelles.

* Heureusement qu’un marchand ait pu me déposer sur les quais en charrette, sinon j’aurais certainement loupé le départ du navire…*

Puis il y eut la montée à bord, qui ne fut pas sans causé des problèmes, toujours à cause des ses fichus malles. Et maintenant, elles étaient toutes deux dans sa chambre, posées contre un mur. Il avait longuement réfléchi aux nombres de potions et d’ingrédients à emmener, et il avait opté pour deux gros caissons. A fortiori, ce choix n’était peut être pas le bon, tant les caisses étaient lourdes !
Il finit par se ré intéresser au présent, et poussant un bon soupir de fatigue, il fouilla dans son manteau pour en sortir sa fiole préférée. Apres avoir dévissé le bouchon, il but une bonne rasade à même le goulot, savourant pleinement le gout de l’alcool dans sa bouche, et la chaleur que cela procurait à son corps moulu de fatigue. Puis, se redressant à moitié, il leva sa flasque au dessus de sa tête :

- Ca tenterait quelqu’un un petit remontant ? Le meilleur whisky que vous n’aurez jamais la chance de gouter dans votre vie ! Parole de Guérisseur !
Revenir en haut
Ulrick Van Carstien

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 17:01 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[réponse a Balthamos]
Ulrick vit le guérisseur sur le pont et décida d'aller lui parler.
"Ca tenterait quelqu’un un petit remontant ? Le meilleur whisky que vous n’aurez jamais la chance de gouter dans votre vie ! Parole de Guérisseur !"
"Si c'est offert, je suis partant. Au fait, j'ai vu vos valises, si vous avez besoin d'aide pour les portés sur l'île, je veux bien vous aidé.
Mais Excusez moi, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Ulrick Van Carstien, Chevalier errant, ravis de faire votre connaissance "


Dernière édition par Ulrick Van Carstien le Sam 4 Juil - 19:24 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Nitenroc

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 17:43 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

Lorsque Nitenroc arriva aux quais, il s’aperçut très vite qu’il n’était pas dans les premiers. Il embarqua, resta en retrait ne connaissant personne. Pour lui, il faira leur connaissance plus tard. Il chercha donc sa cabine et la trouva dans un délai assez court. Elle était d’une allure banale mais il n’en n’avait pas besoin d’avantage. Il enleva son armure et pencha pour une tenue plus… décontractée. En effet, les autres passagers étaient vêtus ainsi et s’il arrivait avec son armure, il aurait été trop… flash parmi les autres. Sa tenu fut donc un pull des plus légers de couleur noir, un pantalon noir et son épée du côté gauche de ses hanches. On ne sait jamais. Il sortit alors après avoir regardé vite fais sa cabine et rangé ses affaires. L’odeur se dégageant de la cabine de restauration attira son regard. Il s’y dirigea et prit quelques appétissants petits plats préparés. Cela tombais bien car il n’avait pas encore déjeuné. Il aperçut par la suite un homme qui dégageait un air de chevalier parlant avec un autre… Nitenroc qui ne connaissait toujours personne alla vers celui dégageant l’air de chevalier, et l’interpela une fois à ses côtés d’un tons calme et chaleureux…

[A Ulrick Van Carstien et Balthamos]

-Bonjour, j’espère ne pas vous déranger, j’avoue ne connaître personne jusqu’ici et je me suis dit qu'il était bon de faire connaissance, je me nomme Nitenroc.


Dernière édition par Nitenroc le Mer 8 Juil - 17:56 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Ulrick Van Carstien

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 17:55 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[Réponse à Nitenroc]
Ulrick se tenais toujours a cotée du guérisseur quand un homme apparemment habituer au port de l'armure s'approcha.
"Bonjour, j’espère ne pas vous dérangez, j’avoue ne connaître personne jusqu’ici et je me suis dit qu'il étais bon de faire connaissance, je me nomme Nitenroc."
Le jeune chevalier observa le jeune homme qu'il n'avais pas vu monté a bord mais dont le visage lui paraissait étrangement familier.
"Personne ne peu nous déranger, soit le bienvenu. Je m'appelle Ulrick, ravi de faire ta connaissance Nitenroc."
Ulrick remarqua alors l'épée que portais le jeune homme.
"Très bel objet" dit il en la désignant.

*On risque d'en avoir bien besoin.*


Dernière édition par Ulrick Van Carstien le Mer 8 Juil - 18:29 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 17:58 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

* Grouilles-toi, Lilith !!! On va rater le départ du bateau si tu continues ! *
* Hors de question que je sorte ainsi attifée ! *
* Tu vas subir, oui !!! Libère notre corps, viiiiiite !! *


Après plusieurs minutes de débat, Soki remporta enfin la victoire. Vêtue de sa coutumière tenue en cuir, elle avait glissé sur ses flancs ses deux dagues, à portée de mains ; et dans son dos son arme en forme de demi-lune de prédilection. Elle avait bien pris soin de cacher la couleur de ses cheveux en les teignant en ébène. Relâchée, ils la faisaient paraître comme une Amazone indomptable. Elle prit dans une besace de quoi grignoter, au cas où, et une réserve conséquente de son produit pour maquiller sa coiffure. Accompagnée d’Agaliaretph, Juno et Kamuy, elle ne passerait pas inaperçue. Ils allaient prendre pas mal de place sur le bateau mais elle s’en fichait comme d’une guigne. Qu’on lui cherche des crosses, elle se fera un plaisir de combattre !

Elle se rappela le discourt du Prince et se demanda s’il allait trouver un camouflage tenant la route. S’il fallait elle n’allait même pas le reconnaître. Avec un sourire ironique, elle hâta le pas, préférant aller jusqu’au port à pieds. Elle adressa un au revoir bref mais intense aux employés du Château et leur promit de revenir. Elle n’allait pas pouvoir logiquement se dépenser pendant quatre jours, autant en profiter !

Enfin, elle arriva en vue des voiles encore attachées aux grands mats ainsi qu’au phoque. Le voilier était immense : Il y avait deux grands mats et plusieurs autres petites voiles. Pour aider les marins à manœuvrer, il y avait des espèces de poulies. La mer, bien qu’un peu agitée, était navigable. Suivie de ses fiers compagnons, Soki s’accouda au bastingage arrière. Elle aurait bien le temps pour découvrir qui s’étaient inscrit… Elle n’avait pas eu la curiosité à regarder les autres volontaires. Elle se demandait si elle aurait l’occasion de recroiser Gabriel Shinra mais n’espérait pas trop. Il avait une petite sœur et ne pouvait probablement prendre le risque de s’aventurer sur des terres mortellement dangereuses. Enfin, le navire prit le large, emmenant à son bord les aventuriers. Peut-être certains d’entre eux n’en reviendrait pas entier, ou même vivants…

Quelques heures s’écoulèrent ainsi et la guerrière perdait déjà patience. Elle piétinait sur place, impatiente d’en découdre. L’œil morne, la mer ne lui procurait pas assez de distraction. Insatisfaite, elle alla vers l’intérieur du bateau pour poser ses quelques vêtements de rechange dans sa cabine. Le bateau tangua un peu plus fort.


* Je sens que je vais être malade… *
* Mais non ! J’ai le contrôle de la situation, Lilith. Il suffit de ne pas y penser et la nausée passe. *
* Dans quoi nous as-tu embarqué, Soki… *
se lamenta Lilith.
* Dans une aventure extraordinaire où tu pourras en tirer bénéfices ! *
* Il y a intérêt, Soki… Dans le contraire, il te faudra me rendre des comptes. *


Un marin lui indiqua aimablement sa cabine. Elle jeta un coup d’œil curieux à celle voisine et vit qu’elle était en tout point identique à la sienne. Elle mémorisa donc avec attention son numéro, entra et verrouilla derrière elle.

* Quelle honte ! Ca ne devrait pas être permis ! Et dire que les gens du peuple, ces… ces… ces gens de basses extractions ont droit au même confort que moi ! Je suis révoltée ! *
* Tu deviens désagréable, Lilith. Le Prince a agit avec intelligence et prudence. Je n’aurai pas fait mieux. *


Elle remonta et senti des senteurs de nourriture qui lui mirent l'eau à la bouche. Alors qu’elle se dirigeait vers la proue du navire, elle vit un petit attroupement. Elle y distingua le docteur, et de ce qu’elle entendit, un apprenti brasseur. Une femme à l’allure provocante s’était immiscée parmi eux. Soki aperçut également une tête blonde au port altier.

* Quel imbécile ! Il n’a même pas prit la peine de se teindre les cheveux !! Je me demande quel est son patronyme… *
* Tu vois, il ne mérite pas ta protection ! Il ne fait aucun effort pour être défendu. Je ne vois là aucun garde du corps ! *
* S’il y en avait, cela mettrait la puce à l’oreille aux autres passagers, Lilith. Cependant, il sort un peu trop du lot, à mon goût. *
* Que comptes-tu faire alors ? *
* Rien. Pour l’instant. Mais je ferai en sorte de toujours l’avoir à l’œil pour pouvoir intervenir, si besoin est. Il m’a cependant certifié être un bon combattant donc je ne me fais pas beaucoup de soucis. *
* Vois-tu son invocation quelque part ? *
* Il est peut-être en train de survoler l’océan, au-dessus de nos têtes… *


La guerrière se glissa tant bien que mal entre le groupe, s’excusant à tour de bras. Elle salua rapidement chaque personne, ne passant pas plus de temps avec les uns ou les autres. Ce ne serait pas elle qui provoquerait la divulgation du secret du Prince ! Elle se dirigea ensuite vers la cabine où l’attendait monts et merveilles. Il y avait là des petits pâtisseries, petits fours, … Ils n’allaient pas survivre très longtemps à l’appétit voraces des autres explorateurs ! Elle prit une petite assiette, se servit généreusement et alla se caller dans une banquette confortable.
Revenir en haut
Nitenroc

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 18:24 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[Réponse à Ulrick]

Nitenroc n’avait pas l’habitude d’être sans le poids de son armure et quelque chose lui disait que son interlocuteur l’avait remarqué. Il fut cependant bien « accueillit ».

"Personne ne peu nous déranger, soit le bienvenu. Je m'appelle Ulrick, ravi de faire ta connaissance Nitenroc."

Un sourire vint alors à ses lèvres. Ulrick remarqua l'épée que Nitenroc portait…

"Très bel objet" dit il en la désignant.

Nitenroc la balaya d’un regard par habitude de suivre celui des autres dans ces cas et continua la conversation :

« Merci, c’est vrai que c’est une bonne arme. Je la garde sur moi par habitude et là où nous allons je crois que nous en aurons besoin. Dites moi si je me trombe mais… vous avait un air de chevalier… Vous l’êtes ? »


Dernière édition par Nitenroc le Mer 8 Juil - 17:59 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Ulrick Van Carstien

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 18:32 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

L'homme sembla surpris de la remarque d'Ulrick mais sut aceuilir avec le sourire.
« Merci, c’est vrai que c’est une bonne arme. Je la garde sur moi par habitude et là où nous allons je crois que nous en aurons besoin. Dites moi si je me trombe mais… vous avait un air de chevalier… Vous l’êtes ? »
*Il est perspicasse, tend mieu.*
En effet. Je suis chevalier errant. Et je partage ta vision de l'usage d'une épée.
Ulrick regarda vers son fourreau et dégaina Aredriz. La lame répondit par une légere vibration.
"Je te présente Aredriz, elle à hâte d'être sur l'île, histoire de trancher des monstres et moi aussi d'ailleurs"
Revenir en haut
Dimirtias

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 18:45 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[ a celui qui veut faire connaissance avec moi ^^ ( mais Niten' ma déjà répondu) ]

Accoudé a un tonneau sur le pont, Dimirtias regardait tout les gens qui allait et venait, beaucoup était des inconnus, il avait bien aperçu Niten', le chevalier, mais celui parlait avec un homme et Dimir' ne voulait pas les déranger. Il regarder la mer, l'eau était calme, d'un bleu éclatant, reflétant les rayons du soleil. Le temps était au beau fixe et il espérai que ça allait durer. Dimirtias avait décidé de changer de vêtement pour l'occasion, il avait ressorti des équipement de combat de son père et était prêt a se battre. Il avait mis des bottes de marche, un pantalon de cuir recouvert de deux plaques de métal sur chaque jambes, sur les plaques était gravé les armoiries des Katar : une rose blanche et couverte de sang. Il avait recouvert son Torse avec un haut de d'armure simple et n'avait pas mis de casque. Dans son dos il avait placés ses deux fidèles lames mais n'avait pas pris les chaines, il avait préféré les mettre dans un sac de voyage qu'il avait a coté de lui. Accompagnant les armes de Dimir', celui ci avait pris l'arme de son père, une arbalète, posait dans le sac a dos. Ainsi équipé, le Fantôme attendait qu'on l'aborde, il ne voulait pas gêné les autres. Il s'amusa a détailler les personne qu'il voyait. Il aperçu une jeune chasseuse au loin, peut être ferait il connaissance, peut être pas. Un homme au cheveux blanc avait aussi fait son apparition et semblait avoir quelque chose a dire, il criait a tue tête qu'il avait du Whisky. Ce type pourrait être marrant. Dimir' vit aussi un homme au cheveux blond et long. Un homme qui pourrait avoir son importance. Personne d'autre ne l'amusait, il s'assit sur le tonneau et regarda dans le vide un long moment, attendant que quelqu'un veuille en savoir plus sur lui.


Dernière édition par Dimirtias le Dim 5 Juil - 13:50 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Nitenroc

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 18:57 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[A Ulric' et Dimirtias]

Il était donc chevalier… errant ? En tout cas il avait un point commun, l’intérêt de la présence de l’épée. Ulrick dégaina par la suite son épée, dont la lame répondit par une légère vibration.

"Je te présente Aredriz, elle à hâte d'être sur l'île, histoire de trancher des monstres et moi aussi d'ailleurs"

Une épée avec un nom ? Cela ne pouvais signifier qu’une chose, cette épée à une histoire. Nitenroc allait demander l’histoire de cette lame lorsqu’il aperçut Dimirtias dans un coin. Un large sourire vint alors sur son visage.

"Dit moi Ulrick, je viens d’apercevoir un très bon ami à moi, sa te dirais de faire connaissance avec ? Je crois bien qu’il partage notre philosophie de l’épée, tu devrais t’entendre avec lui…"

Nitenroc n'attendit pas la réponse d'Ulrick se doutant d'une positive et avança vers son vieil ami. Cela faisais un long moment qu'il ne c'était vu mais dans ses souvenirs, Dimirtias était moins... vêtu !
Il engagea cependant une marche rapide et en quelques enjambées fut à côté de lui. Il portait ce que Nitenroc qualifiait de "tenue de combat légère", mais semblait être plus. La surprise l'envahit lorsqu'il ne vit pas ses chaînes autours de ses lames. Il chassa cependant toutes ces remarques et questions qu'il se posait pour tendre la main à son chef de clan. Hé oui, juste avant qu'il ne parte quelque temps, Nitenroc avait été accepté dans ce clan nommé "Le clan de l'Ombre". Et comme il en avait prit l'habitude, c'est dans un large sourire qu'il l'interpela :

" Heureux de te voir sur ce navire Dimirtias cela faisais bien longtemps, trop longtemps même. Laisse moi te présenter Ulrick Van Cars...Carstien si je me souviens bien. Dit moi, comment vas-tu depuis notre dernière rencontre ?


Dernière édition par Nitenroc le Mer 8 Juil - 18:27 (2009); édité 3 fois
Revenir en haut
Ulrick Van Carstien

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 19:19 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

Ulrick vit un changement dans l'attitude de Nitenroc ainis qu'un large sourire.
"Dit moi Ulrick, je viens d’apercevoir un très bonne ami à moi, sa te dirais de faire connaissance avec ? Je crois bien qu’il partage notre philosophie de l’épée, tu devrais t’entendre avec lui…"
Urick s'apprêtait à répondre positivement mais le jeune homme partait déjà vers un homme de bonne carrure vêtu d'une armure légère.
Le chevalier suivi Nitenroc jusqu'à l'homme. A première vu il apparaissait comme une brute sanguinaire mais à mieux regarder il lui semblais que le personnage était plus subtile qu'il n'y paraissait.
" Heureux de te voir sur ce navire Dimirtias cela faisais bien longtemps, trop longtemps même. Laisse moi te présenter Ulrick Van Cars...Carstien si je me souviens bien. Dit moi, comment vas-tu depuis notre dernière rencontre ?"

Ulrick tendit une mains amicale à l'homme.


Dernière édition par Ulrick Van Carstien le Mer 8 Juil - 18:31 (2009); édité 3 fois
Revenir en haut
Garlzvôgh

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 4 Juil - 19:21 (2009)    Sujet du message: L'aube d'un périple Répondre en citant

[Je réponds à Léna, Tabris, Reyson]

Garlzvôgh était arrivé de bon matin. Loin d'être le premier arrivé, il devait être dans les derniers vu que le bateau semblait déjà plein à craquer. Lui était aux anges : la passerelle qui lui avait permis de grimper à bord avait légèrement ployé sous son poids, lachant un grincement contrit. Il avait difficilement résisté à l'envie de sautiller sur place pour tenter de la faire céder.

C'était la première fois depuis des jours, des années, des siècles qu'il sentait qu'il dominait quelque chose. Ce n'était qu'une passerelle de pont, un objet inanimé, mais c'était un bon présage pour le voyage qui était à venir. Sa bonne humeur ne l'avait pas quittée depuis, alors qu'il se déplaçait en long et en large du bateau, grognant sans conviction par ci, grondant joyeusement par là.

Il était à peu près aussi intimidant qu'un chaton agité, mais là, sur le moment, ça n'avait pas grande importance. Il pourrait toujours redevenir le monstre qu'il était habituellement plus tard. Pour l'instant, il était trop occupé à repérer les planches qui grinçaient.

C'est alors qu'il venait d'en repérer une belle, qui grinçait si fort qu'il s'attendait à la voir craquer, qu'il perçut un délicat fumet, qui ne pouvait signifier que de la nourriture. Lui préférait sa viande crue, mais qui disait cuisson disait bonhommes, et qui disait bonhomme disait, en allant au fond de choses, viande crue. C'est la raison pour laquelle il se laissa guider par son nez vers la salle de restauration.


*Wouaw ! Tous ces gens !*

Il était en effet impressionné par la masse compacte qui s'étendait entre lui et celle qu'il reconnut immédiatement comme sa maîtresse. Les directives qu'elle lui avait donné (et qu'il avait passé deux jours à oublier consciencieusement) lui revinrent alors en mémoire : se mettre dans un coin, la fermer, et ne pas lui attirer d'ennuis.

Il observa vaguement la salle, et trouva un recoin qui était bien en face de son invocatrice, et s'y rendit en poussant la foule de droite et de gauche, s'y encastra du mieux qu'il put, avec la grâce qui le caractérisait, et fit un coucou à son invocatrice, en espérant qu'elle le verrait et aurait une réaction incongrue. Il ne lui attirait pas d'ennuis, objectivement, mais il était presque sûr de pouvoir l'embêter.

Oui, vraiment, c'était un bon voyage.


Dernière édition par Garlzvôgh le Lun 6 Juil - 12:00 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:48 (2016)    Sujet du message: L'aube d'un périple

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Océans & Mers d'Arcane -> La route vers l'île inconnue Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com