Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Adenorah An'Liessy

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Adenorah

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 10 Mai - 11:24 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

I) Identité.

Nom: An’Liessy
Prénom: Adenorah
Sexe: féminin
Age/date de naissance: 19 ans

II) Caractère
Adenorah est une jeune femme vive, elle aime la vie comme elle est. Son caractère se définit toutefois par certains traits plutôt négatifs. Cette jeune fille est très naïve, très soumise et même, par occasions, idiote. En effet, son esprit lui porte à croire que tout ce qu'on lui dit est vrai, qu'il faut faire tout ce qu'on lui demande. Malheureusement pour elle, cette spontanéité ne lui vaut pas de mérite. Bien des malheurs lui sont arrivé à cause de cela. Elle est à l'écoute de tous et cherche toujours à faire plaisir aux autres avant de penser à elle. Cette définition de sa personne explique bien toute son histoire. Adenorah, toujours optimiste, toujours gentille, toujours souriante, toujours serviable, serait elle parfaite ? Ou plutôt idiote ? Elle pense tellement souvent au bien-être des autres qu'elle oublie pas mal de choses la concernant. En effet, elle oublie tellement vite que même certaines parties de sa vie lui on échappé... Le ferait elle exprès ? Il est intelligent de se poser la question. Cette charmante demoiselle cache un passé lourd sous ses traits de gaieté, elle ne parle jamais d'elle, de peur d'ennuyer ses interlocuteurs. La petite blonde, est toutefois bien curieuse, elle aime découvrir de nouvelles choses et enrichir ses connaissances. Très travailleuse, elle ne renâcle devant aucun travaux, chaque obstacle qui croise son chemin est pour elle une nouvelle étape à franchir. Très optimiste, elle voit toujours les choses du bon côté, quelle que soit la situation.
Il lui arrive parfois d'avoi des crises de folies particulièrement meurtrière mais rien de grave, c'est vraiment très rare et généralement, les raisons qui déclanchent ses crises sont souvent bonnes.

III) Physique
Une belle chevelure blonde presque couleur blé, recouvrant un côté de son front, tombant presque jusqu'au milieu de son dos. Une petite tresse enroulée dans un tissu bordeaux et une plume attachée au bout lui tombait sur l'épaule. La droiture de toutes ses mèches pas souvent très soigneusement coiffée lui donne un air un peu rebelle et fantaisiste. Ses grands yeux marrons dans lesquelles il n'est pas bien compliqué de deviner ce qu'elle pense remplisse une bonne partie de son visage. Cette couleur harmonise son visage fin légèrement ovale qui lui-même est teinté d'une couleur un peu doré. Doté un petit nez et d'une petite bouche, ses derniers lui donnent un air un peu enfantin. Du haut de son mètre soixante, elle semble vraiment être une gamine. Adenorah n'a d'ailleurs jamais compris pourquoi elle était aussi petite. Jamais personne ne pourrait imaginer qu'elle a 19 ans, pourtant c'est le cas. Malgré son petit air de gamine, elle affiche tout de même quelques formes généreuses. Le style vestimentaire de cette jeune fille est plus ou moins traditionnel, quelques bracelets, des hauts toujours blanc, bordeaux ou noir. Jamais de jupes, toujours des shorts, c'était ce qui pouvait la caractériser. Elle privilégiait le confort, mais veillait toujours à rester jolie. Même si elle ne tenait pas temps que cela au regarde des autres, elle aimait être jolie, pour elle. C'est pour cela qu'elle faisait attention à avoir une démarche convenable, une belle allure en soit.


IV) Vie

Famille: N'a jamais connu sa vraie famille.


Histoire:

Depuis l'enfance, Adenorah avait toujours vécu au même endroit. Une grande maison, un homme qu'elle connaissait à peine et qui ne l'aimait visiblement pas tant que ça ... Effectivement, elle s'était vue abandonnée par sa famille réelle à l'âge de deux ans et n'avait simplement aucun souvenir d'eux. Dans ces conditions, sa famille actuelle était composée de ce comte, à qui on avait confié la garde de la jeune demoiselle. "M. Done", c'était son nom. Très sévère, toujours désagréable et horripilant, cet homme n'inspirait en aucun cas la confiance d'Adenorah. Plusieurs femmes s'occupèrent d'elle le temps qu'elle apprenne à marcher, parler et qu'elle soit en âge de réaliser quelques travaux utiles. A partir de ce moment précis, elle devait commencer à aller à l'école et son optimisme la poussait à croire qu'elle allait vraiment s'amuser là-bas. Malencontreusement, M. Done décida de son avenir autrement, il se servait d'elle comme domestique, lui demandant tout et n'importe quoi. Sa gentillesse, sa naïveté et sa grande bonté la poussait à obéir et à ne pas broncher. La jeune domestique n'avait aucun temps libre, elle se trouvait toujours en train de laver, d'astiquer, de nettoyer la maison de font-en-comble. Mais elle devait aussi servir le comte qui ne cessait de lui rappeler qu'il l'avait hébergée et nourrie pendant tout ce temps. A force d'entendre la même rengaine tous les jours, elle fini par y croire. Lorsque, parfois, elle faisait une pause pour se reposer un peu, celui qui la voyait avait pour ordre de venir le dire à M. Done.
Ce dernier, lorsque la nuit tombait, allait chercher la jeune Adenorah et la frappait de sa ceinture jusqu'à ce que le sang coule. La vie était dure et elle prenait garde qu'on ne la voit pas souffler. Malheureusement, les autres domestiques la guettaient à longueur de journée. Celles-ci se gardaient bien d'être gentille ou sympathique avec la jeune fille. Adenorah avait un comportement de soumise qui l'entraînait à exécuter tout ce qu'on lui demandait, quitte à faire le travail des autres. En effet, le reste du personnel de la maison s'amusait à donner toutes sortes de choses à faire à Ade' qui n'osait pas désobéir, de peur de se faire frapper d'une part, et d'autre part, elle était bien trop gentille pour refuser.

A 15 ans, elle se trouvait encore dans cette affreuse maison. Le fait de toujours entendre des gens lui crier dessus et lui ordonner de faire ce qu'ils n'avaient pas envie de faire lui donnait éperdument l'envie de partir. Son courage limité et ne connaissant que cet endroit, elle douta pendant longtemps avant de décider qu'il était temps qu'elle parte d'ici. Elle songea à tous les sacrifices qu'elle faisait en partant. Elle laissait là-bas presque toute sa vie, même si elle n'avait pas vraiment vécu beaucoup de choses...
Elle se lança finalement, un soir, et partit en catimini. Guettant tous les angles du petit manoir, faisant attention à n'émettre aucun bruit qui aurait pu la discréditer. Arrivée à la porte d'entrée, il lui fallut un temps avant de franchir le pas. Dehors, c'était la liberté, et dedans, c'était le ménage, le service... Elle mit un pied dehors, puis l'autre, referma lentement la porte sans faire de bruit. Elle regarda les alentours, personne. C'est alors qu'elle se mit à courir, courir le plus vite possible. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle adorait ça. Le vent traversait ses longs cheveux blonds et les faisait virevolter. Elle se mit à flâner toute la nuit dans Lüh, ne craignant pas les mauvaises rencontres. Pourtant, elle aurait du plus se méfier. Pour finir sa nuit, elle s'allongea sur un petit muret assez large. Elle se fit réveiller par une secousse. En ouvrant les yeux, elle vit qu'il faisait toujours nuit et aussi que son sommeil avait dû être agité, car elle était sur le sol. Après s'être relevée et dépoussiérée, la jeune demoiselle leva les yeux vers le ciel. Avant que ses pupilles ne voient les nuages, elles croisèrent le regard doux d'un homme qui se tenait devant elle...
Il semblait adorable et ses manières étaient divines, sans se faire attendre, il lui demanda ce qu'elle faisait là :

« -Une jeune demoiselle ne devrait pas traîner dans les rues à des heures si tardives ! Voulez-vous bien m'expliquer ce qui vous arrive ? Il est bientôt trois heures du matin, vous rendez-vous compte ?

- Et bien je suis ici pour des raisons plutôt personnelles, mais je pourrais tout aussi bien vous demander ce que vous faîtes là.

- Moi ? J'aime flâner toute la nuit durant, ce vent est agréable n'est-ce pas ? Quel bonheur d'échapper à la vie de tous les jours en venant se réfugier dans la lueur sombre de la nuit... Et puis, je suis grand moi, je suis un homme et je ne crains personne. Vous qui n'êtes qu'une jeune demoiselle, vous devriez rentrer chez vous avant de tomber sur de mauvaises rencontre !

- Malheureusement, je n'ai plus de chez moi et cet instant de liberté me convient totalement, j'aime tout autant que vous cette paisible atmosphère.

- Que diriez vous de continuer votre chemin avec moi ? A moins que vous ne préfériiez dormir ?

- Ma fois, ce serait bien agréable, je n'ai plus sommeil. »

Cet homme très courtois, était tout ce qu'il a de plus gentil avec elle. C'était peut-être une des premières vraies conversations qu'elle eue de toute sa vie. Toute la nuit passa pendant qu'ils parlaient, Ade' écoutait attentivement et embellissait la conversation, sans pour autant parler de sa propre personne. La petite blonde souhaitait à présent oublier cette partie de sa vie maintenant que s'offraient à elle des jours paisibles, du moins peut-être. Cette longue discussion se termina devant une jolie maison lorsque le soleil décida de se montrer. Venceslas, l'homme d'une trentaine d'années, l'invita finalement à passer quelques temps chez lui, en attendant qu'elle se trouve un logement. L'entente était bonne et la jeune fille se sentait bien dans cette atmosphère. Les jours passèrent et l'attitude de Venceslas changeait peu à peu. Effectivement, il se rapprochait de plus en plus de la jeune fille. Souvent il la frôlait, laissant une main se balader ... Adenorah, pensait pourtant qu'il ne le faisait pas exprès, trop naïve pour comprendre. C'est un soir, lorsqu'il rentrait et qu'elle venait de faire à manger, elle le faisait parce qu'elle ne voulait pas paraître pour une fainéante devant son ôte, l'homme approfondit ses actes. Après s'être mit à table et avoir mangé, il s'approcha d'Adenorah, qui faisait la vaisselle. Il la prit par les hanches et commença à l'embrasser. La jeune fille qui n'avait que 15 ans ne comprit pas tout de suite ce qui se passait, mais pour une fois elle osa le repousser. Seulement, Venceslas n'était pas du genre à renoncer, il la maintenait de telle sorte qu'elle ne puisse plus rien faire, elle ne pouvait s'échapper. Sans se faire attendre, il la toucha, partout... Ce qui devait arriver, arriva. Ce soir-là elle perdit sa virginité par le viol. Venceslas décida de garder la jeune fille chez lui, l'empêchant de sortir pour qu'elle ne puisse révéler les faits à personne. Adenorah, séquestrée, ne parlait plus, ne mangeait plus, terrorisée par cet homme qu'elle pensait normal, elle n'osait rien faire... Chaque jour c'était la même scène, les mêmes actes, toujours la même chose. Elle ne savait que faire et redoutait chaque soir la venu de Venceslas, qu'elle ne pouvait même plus regarder. Lui, il la considérait comme sa chose, il faisait d'elle ce qu'il voulait, comme il le voulait.

Elle n'en pouvait plus et ne pouvait en supporter davantage, malgré qu'elle se sente fautive de tout ce qui lui arrivait. Si elle avait été plus prudente lors de son échappée, elle aurait pris garde aux gens qu'elle rencontrait. Pourquoi ne s'était-elle pas méfié de cet homme qui lui semblait bien trop parfait ? Elle qui était tellement heureuse que quelqu'un s'intéresse à elle... Adenorah avait bien le temps de penser à tout ça, cette jeune fille séquestrée n'avait pas grand-chose d'autre à faire. Encore un jour ou l'histoire se répéta. Ils mangèrent ensemble, comme chaque jour, ce qu'avait préparé la jeune fille. Une fois qu'elle partait tout nettoyer, il s'approchait lentement et plaçait tranquillement ses mains sur ses hanches puis les baladaient un peu partout... La jeune femme, qui justement lavait un couteau bien aiguisé, se débattit une fois de plus, mais sans le vouloir, le couteau partit avec sa main en direction du corps de Venceslas. Celui-ci se vit écorché sérieusement au niveau du ventre. Adenorah resta d'abord figé par ce qu'elle venait de faire. Voyant l'homme dans cet état de vulnérabilité, elle ne réfléchit pas attrapa tous les couverts qu'elle avait sous la main et lui sauta dessus. Sous le poids de la petite blonde et le coup de la blessure, Venceslas ne put que tomber sur le sol. A cheval sur lui, elle mit son genou au niveau de sa blessure, pour qu'il ne puisse se débattre.

C'était à lui d'être sans défense. Adenorah était prise d'une crise de folie et ne contrôlait plus vraiment ce qu'elle faisait. Toutes les images de tous ses viols défilaient devant ses yeux. Et elle tenait enfin ce bipède cruel qui lui avait fait tant de mal... Elle pleurait sans le vouloir, les larmes cachaient sa vision, mais ses gestes étaient pourtant précis. Tous les ustensiles qu'elle avait à portée de main y passèrent. Tiens une cuillère, elle souleva son genou et l'enfonça dans la blessure. Un cri sortit de la bouche de Venceslas qui souffrait le martyre. La belle blonde en crise en profita pour lui enfoncer une fourchette dans la joue, celle-ci dépassa à l'intérieur de la bouche. Le sang coulait à flot, Adenorah était heureuse, ses pleurs se transformait en rires sadiques, elle s'était découverte un nouveau trait de caractère... Il restait des couverts, elle comptait bien s'en servir. Une cuillère, deux yeux, elle s'amusait sadiquement à essayer de retirer ses derniers lentement. Les cris résonnaient, mais elle ne les entendait plus. Des couteaux vinrent se planter dans les articulations des membres de l'homme qui était bien en fin de vie. Son dernier souffle arrivait. Prise dans sa folie, elle ne s'en rendait même pas compte, elle continua, longtemps, toujours, à enfoncer, saigner, jusqu'à ce qu'il se vide de tout son sang. La nuit arriva bien vite et la fatigue emporta la jeune fille d'à peine 16 ans maintenant. Elle dormait profondément, allongée dans le sang du jeune homme dont les yeux jonchaient le sol et les membres semblaient ne plus appartenir au corps.

Le lendemain, les premiers rayons du soleil vinrent réveiller la belle endormie. Ses beaux yeux marrons mirent un peu de temps à voir correctement. Elle se leva, se lava, s'habilla comme chaque jour. Une fois qu'elle eu finit toute sa toilette, comme une automate, elle détacha les jambes du buste, les bras aussi et la tête. Elle devait bien cacher tout ça, imaginez que quelqu'un vienne rendre visite à Venceslas ?! Elle emmena tous ses restes dans le jardin extérieur, hors de portée de vue des passants. Elle choisit l'arbre le plus hideux qui se trouvait là et creusa. Elle mit du temps à creuser suffisamment pour avoir la place de tout rentrer. Une fois qu'elle eu mit toutes les parties du corps dans le trou parfaitement bien fait, elle reboucha puis rentra. Une fois dans la cuisine, elle se mit à nettoyer tout le sang qui avait fini par coller au sol. Adenorah mit bien toute la journée à tout nettoyer. Elle pouvait enfin sortir et avait retrouvé sa liberté. Pourtant, elle préféra rester ici, garder la maison pour elle, gardant pour la même occasion son secret. Jeune, dans l'air du temps, Adenorah se devait de trouver un travail pour s'entretenir, en attendant de trouver quelque chose de stable, elle vécu de petits boulots. Pour toutes explications quant à la disparition de Venceslas, elle expliquait qu'il était parti pour ne jamais revenir et qu'elle avait encore du mal à s'en remettre, elle qui s'était tant attachée à lui... Elle se présentait comme sa petite amie cachée. C'était bien le premier mensonge de toute sa vie qu'elle avait dû diffuser. Devant les autres, elle paraissait adorable, toujours la même, gentille, proche des autres, serviable. Elle l'était d'ailleurs réellement et sa crise de folie, ce soir là, l'avait extrêmement marquée, elle se sentait peut-être même plus fragile qu'avant de se dire qu'elle avait pu tuer quelqu'un. Malgré tout, elle ne voulait ennuyer personne avec tout cela et s'interdisait formellement d'en parler à quiconque.



V) Autres

Métiers: A la recherche d'un métier.
Signes particuliers: Tatouage sur le bras droit.
Rêve, ambition: trouver un métier passionant qui la captiverait durant toutes ses journées.

VI) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Top site
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Intéressante
Comment trouvez vous le design de ce forum? Très joli.
Avez vous lu le règlement? [bonne réponse]
Avez vous vu le tchat? Oui en bas de la page
Savez vous comment voter pour le forum? Oui sur les liens du message d’entête.


Dernière édition par Adenorah le Jeu 14 Mai - 17:14 (2009); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 10 Mai - 11:24 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 11 Mai - 09:41 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Bonjour et bienvenue sur le forum !

Fiche prometteuse quoi que parsemée ici et là de quelques fautes ^^

Il n'y a rien pour l'instant à modifier, j'attends donc ton histoire pour donner mon accord. Après cela, il te faudra attendre le passage d'Ariez et/ou de Sieg pour être définitivement validée !

Bonne réponse concernant le règlement !

Bonne journée.
Revenir en haut
Adenorah

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 11 Mai - 16:33 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Je corrige les fautes tout de suite et mon histoire est en cours d'écriture, proche de la fin mais il me manque quelques idées ^^.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mer 13 Mai - 10:38 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Bienvenue !
Je n'ai pas encore lu parce que j'aime tout lire d'un coup et j'en profite donc pour te demander si l'histoire est finie, maintenant ? En attendant, je ne peux rien dire de plus...
Si ce n'est pas le cas, je te souhaite bon courage pour l'achever =)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Adenorah

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 13 Mai - 12:15 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Oui elle est finit.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 14 Mai - 10:14 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Bonjour et bienvenue sur le forum !!

J'ai lu toute ta fiche et j'avoue avoir eu toutes sortes de réactions : tristesse, étonnement et surprise ! Quel carnage elle a fait sur Venceslas, je n'en reviens pas !!! Heureusement qu'elle n'a fait qu'une fois sa crise de folie XD

Attention à plusieurs fautes dans ton histoire, qu'il te faudrait corriger ^^

Mis à part ça, fiche nickel pour moi.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Jeu 14 Mai - 10:18 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Voilà, j'ai lu !
Quelle histoire sympathique. On se croirait dans un remix d'Higurashi no Naku Koro ni =3 (à comprendre que les gentilles et jolies jeunes filles pètent un câble et zigouillent tout ce qui est à portée de main)
En tout cas, les quelques fautes que tu as faites sont largement compensées par la longueur de ton texte et je suis pour ta validation. Lui demander de corriger toutes les fautes serait un peu pousser la maniaquerie à l'extrême et c'est déjà suffisant pour moi.
Je te souhaite donc un bon jeu et du bon temps parmi nous. Ne te manque donc que l'avis d'Ariez pour trancher définitivement.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Adenorah

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 14 Mai - 17:15 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

J'ai corrigé les fautes. J'attends la dernière validation.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Jeu 14 Mai - 19:31 (2009)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy Répondre en citant

Bienvenue parmi nous, Ade' !

Voila une très belle fiche, bien détaillée comme je les aime !
L'histoire est conséquente mais je l'ai trouvé très facile à lire, et plutôt intéressante ! Tu ne lésines pas sur les malheurs qui lui arrive et c'est étonnant qu'elle reste aussi gentille et naïve malgré tout !

Je valide donc ta fiche, BON JEU


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:18 (2016)    Sujet du message: Adenorah An'Liessy

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com