Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Calypso -

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des invocations -> Fiches Fantômes des Invocations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Calypso

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 11 Fév - 16:57 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

- Donnez la raison au loup mais ne lui donnez pas la faim -


I) Identité.

Nom: N'en a pas
Prénom: Calypso
Sexe: Feminin
Elément associé: Terre

II) Caractère.

On peux dire que Calypso est tout sauf quelqu'un d'affectueux, si vous cherchez un agneau tendre et innofensif, passez votre chemin vous vous êtes trompés de bergerie. La louve ne se laisse pas dompter de si tôt et c'est le cas de le dire. Cette petite a bien quelques millénaires et saura à sa guise se jouer de vous aussi vrai que deux et deux font quatre. Non pas qu'elle soit cruelle, elle aime rendre fou tous ceux qui croisent son chemin, leur faire perdre jusqu'à la moindre essence de lucidité qu'ils possèdent - s'ils en sont pour le moins garants- une douce torture, un léger poison. La déesse déchue a eu de nombreux problèmes avec son espièglerie dans le passé, remarques cinglantes de ses pairs mais du moins rien ne la dérange et si une once de culpabilité la saisissait elle le niarait automatiquement, question de principes. Calypso est mutine, râleuse, cynique, en outre insupportable, qualité qu'elle revendique avec fierté. Elle n'a pas d'aversions pour les humains mais les jugent coupable d'une erreur commise par les siens, aussi sautera-t-elle au cou d'un de ces importuns qui oseront la défier. Mais malgrès tout elle a un bon fond, la bougresse et si le temps pour l'apprivoiser est important elle sait protéger ses compagnons autant que ses intérêts. La déesse déchue idôlatre le combat, les chairs à feu à sang, mettre tout en jeu pour arriver à ses fins quelles qu'elles soient.

III) Physique.


Calypso a l'apparence d'une louve, bien que se reconnaissant entre ses pairs par sa taille plus importante qu'un canidé quelqu'il soit. Dotée d'un pelage soyeux, blanc immaculé et ambré par endroits, la louve n'éprouve jamais le moindre froid. Deux oreilles se dressent fièrement au sommet de sa tête, remuant sans cesse, captant le moindre bruit. L'une des deux est coupée en un endroit, entaille qui témoigne de son impertinence. Elle dispose de quatre pattes colossales pouvues de griffes aussi tranchantes qu'une lame. Ne se nourrissant qu'à l'occasion, la louve n'est pas bien dodue ce qui lui permet de conserver une vivacité agréable ; Toutefois étant toujours alerte ces muscles sont constamment tendus. Elle arbore des canines pointues qu'elle s'empresse de montrer lorsqu'elle se sent menacée, son poil se hérisse, poussant un râle comme un vulgaire matou qu'on appeure. La demoiselle est pourvue d'yeux vairons, L'un ambré et l'autre de teinte noisette. Tous deux brillent de malice et reflètent les émotions que la louve ne sait dissimuler. Comme ses consoeurs et confrères loups elle dispose d'un flair très dévellopé.

IV) Vie.

Histoire:

Calypso naquît par la main de Terra, dotée d'une apparence de louve. Essayant tant bien que mal de lui plaire, la divinité restait toujours insensible aux efforts de sa création. Les subalternes des dieux s'atellaient au projet humain et elle y prit part, elle sa mauvaise humeur et ses idées farfelues. La création avançait peu à peu sous le regard bienveillant des dieux élementaire, agnant en ampleur et en réalité grâce aux travail acharnés des invocations. Blessée de n'être pas reconnue comme unique entre ses pairs, Calypso s'éclipsa, et choisit de surveiller avec la patience d'un chien de berger les hommes qui commettaient de plus en plus de bévues ...

La voûte céleste avait revêtit son habil de deuil depuis quelques heures, la louve avançait péniblement dans le bois. La boue enlisait ses pattes et le vent violent cinglait ses joues, pourtant un sourire impertinent barrait son facies de canidé. Elle traquait une proie, un assasin, bretteur sans foi ni loi pour autant de prétextes anodins que son imagination avait pû dégoté, la vengence, la justice et surtout pour balayer l'ennui. C'est alors qu'une longue plainte telle une illusion à travers la brise du soir vint caresser ses oreilles. Les yeux clos, elle la reconnût entre toutes, la plainte du loup. Calypso dressa, les oreilles couchées en arrière, son museau vers les cieux et répondit à l'apel de ses confrères et consoeurs de sang. Vive, elle s'engageat sur un sentier et quitta la forêt. A l'orée du bois, les silhouettes des canidés se détachaient de l'obscurité. Stoïques, leurs regards brillants étaient braqués sur l'inconnue. Elle s'approcha, les détaillant chacun du regard, se frayant un chemin parmis les loups pour les observer. Certains retroussaient leurs babines lorsqu'elle daignait s'approcher trop près mais elle ne discernat pas de réelle hostilité dans leurs regards. Tant mieux, tant pis. Calypso se cogna dans un loup beaucoup plus imposant que les autres qu'elle avait croisés auparavant. Celui là était d'autant plus serein, d'une "robe" auburn, sa mâchoire semblait deux fois plus épaisse que ses compagnons, deux canines proéminantes en ressortaient, à la manière d'un vampire. C'est avec Effroi qu'elle crût appercevoir une paire d'aile dans le dos de celui ci. Son sang se glaça.

- Canis Lupus grinça-t-elle à son égard.
- Impertinente repliqua-t-il. Plie toi à mes volontés ou je ne ferais qu'une bouchée de toi.
- Tu m'en diras tant....


La meute qui l'avait encerclée feula dangereusement à ces mots, certains prêts à bondir au moindre mot du chef de meute. Que faisait il là ? Dans quel but ? Un des siens ici, errant avec maints loups ordinaires ... Sa conscience vacilla, la meute était trop nombreuse pour pouvoir lutter et elle ne ferait pas le poids face à une invocation aussi imposante. Ravalant sa fierté, elle avait pris sa décision : autant briser sa destinée d'une monotonie invraisemblable, sa vie si peu attrayante qui ne lui seyait plus. La déesse se pencha et léchouilla le museau du loup ailé en signe de soumission. Ainsi soit-il. Un, deux, trois printemps s'écoulèrent au sein de la meute, l'ambiance était joviale et elle avait fini par s'harmoniser avec le reste de la troupe. Toujours dans l'ombre du grand loup avec lequel elle s'était profondemment lié d'amitié. Dame Lune occupait désormais le ciel, la troupe allait se déplacer vers l'est, le gibier manquait dans les environs ... Un, deux, trois, quatres, huits louveteaux, le compte est bon. Ses yeux embrumés trahirent Calypso et finirent d'alterer son jugement. Un louveteau voguait dans la brume de ses songes, assoupi sous un pin. Le groupe partit, et lorsqu'on se rendit compte de l'absence du petit dernier, tous accoururent dans l'ancien campement. Une marre de sang avait remplacé la silhouette famillière du petit. Serrement de coeur. Peur des représailles. Fuite. Ainsi soit-il.

La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure.

Solitude. Isolement. Inspiration. Expiration. La respiration rauque de la louve s'amenuisait plus elle se trouvait aux abords du village. Les humains étaient d'un cruauté sans limites, dépourvus d'esprits. Une battue au loup. Que la destinée est joueuse, que la vie est ironique. Ceux qui ont fait germer la vie traqués par ceux qui la possèdent. Les pattes de la louve tressaillissaient, sa vue se brouillait de temps à autres. Elle aspirait seulement à un bon matelas de mousse douillette et un gibier tendre, rien qu'à y penser elle salivait. Suivie sans relâche jour et nuit, elle avait payé le prix du "jeu" des humains.

Un Agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure.

Des hommes sortirent brusquement des buissons. Quels sombres fous. Et dire qu'elle y avait participé à l'élaboration de cette espèce primitive... Des chiens tiraient coup à coup sur leurs laisses de cuir aboyant férocement, les villageois étaient armés de lames sculptées à la perfection qui scintillait au soleil de midi. A quoi bon. Prédateur qui devient proie.

Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure, Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? Dit cet animal plein de rage


"Ne la laissez pas s'enfuir surtout !" ahanna un d'eux. Son sang battait dans ses tempes à la manière d'un tambour d'exécution. Ses yeux assassins balayèrent l'assemblée, ses babines se retroussèrent. Pauvres fous.

Tu seras châtié de ta témérité.

La louve contracta ses muscles et bondit sur l'importun qui avait osé la menacer. Le plaquant au sol, il se débattit essayant tant bien que mal de se dégager de la créature corpulente. Trop tard. Calypso le mordit dans le coup avec fureur. Se relevant promptement, elle assaina des coups de griffes à l'aveuglette à tous ceux qui l'assaillissait.

Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant,Plus de vingt pas au-dessous d'Elle, Et que par conséquent, en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson.


Les chiens tous crocs dehors se précipitèrent sur elle. Calypso les reçut avec une pluie de ronces. L'un deux passa néanmois l'obstacle avec agilité et pris la louve au dépourvue fût clouée au sol. D'un coup de croc bien placé il lui fendit l'oreille, -entaille qui lui restera à jamais- et arracha à coups de pattes des touffes de poils hirsutes. Une douleur aigue s'emparait peu à peu de la demoiselle. Elle envoya valdinguer son ennemi qui étouffa un gémisssement pitoyable en roulant au sol.

- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle, Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ? Reprit l'Agneau, je tette encore ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point.


Un bruit sourd, des flêches s'abattirent sur elle. Ses pattes ployèrent sous son poids. Gloussements aigus des villageois. La haine monta en elle comme un doux poison qui l'enserra dans son étau venimeux. Allez tous en enfer.

- C'est donc quelqu'un des tiens : Car vous ne m'épargnez guère, Vous, vos bergers, et vos chiens. On me l'a dit : il faut que je me venge

La louve se jeta sur les quatre hommes employant les dernières forces qui lui restait. Deux prirent leurs jambes à leur coup jugeant que la drôlesse mourrait sûrement des blessures infligées ou qu'ils étaient bien trop jeunes pour prendre des risques inconsidérés.

Là-dessus, au fond des forêts Le Loup l'emporte, et puis le mange, Sans autre forme de procès

Les corps gisaient dans une rivière vermeille. La louve tressaillit en pensant au petit de la meute. Elle s'allongea pour reprendre son souffle. La déesse crût un instant appercevoir à travers ses prunelles vaironnes un loup ailé qui l'épiait du fin fond de la forêt. Son visage fût éclairé d'un sourire appaisé.
Un halo de lumière enveloppa soudainement l'invocation et celle ci fût transportée en un rien de temps devant son créateur élémentaire.

- Calypso ... Calypso un nom pourtant si doux pour quelqu'un qui ne l'est pas ...
- Ainsi soit-il. marmonna-t-elle amère.
- Malheureusement les hommes ne se sont pas comportés selon vos projets toi et les autres subalternes. Nous sommes contraints de les réduire à néant. Tu seras cloîtrée dans un temple jusqu'au bon vouloir d'un de ces humains qui viendra selon sa propre volonté te délivrer.
- Nous avons tous trop souffert divinités de ce conflit entre le pire et le mieux.
Qu'il vienne... Je l'attend de pied ferme.



V) Hors Jeu.

Comment avez vous découvert ce forum? Toup-site
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Parfaite : )
Comment trouvez vous le design de ce forum? Très agréable
Avez vous lu le règlement? [bonne réponse]!
Avez vous vu le tchat? Ya Ya Ya
Saurez vous voter pour le forum? Ya !


Dernière édition par Calypso le Lun 16 Fév - 10:23 (2009); édité 16 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 11 Fév - 16:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 19:05 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Bienvenue !

Avant que tu ne continues je tiens à souligner que ton avatar semble beaucoup trop humain à mon gout ^^
(c'est le problème de beaucoup des invocations aspirant à faire partit de l'élément air, j'ai l'impression ^^")


Revenir en haut
Calypso

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 15 Fév - 09:34 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Merci !
Voilà, je crois que j'ai tout rempli : )
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 12:49 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

J'ai tout lu et voici les remarques que je peux te faire:
Déjà, fait attention, Calypso du temps ou tu racontes son histoire, est une déesse et sa force dépasse de loin celle de tout autre créature vivante. De plus, même si elle souffre, il lui est impossible de mourir.
Ensuite, le loup ailé que tu rencontres, peut être une autre invocation, mais ne peut pas décider comme tu l'as dit à la fin, de t'emprisonner pour que tu serves les hommes.

N'oublie pas que ce sont les dieux qui ont créé l'apocalypse pour se débarasser des hommes, ont ensuite tout recréé sur une ile et y ont enfermé les invocations qui attendent pendant des millénaires que les hommes soit redevenus assez futés pour les libérer.

Donc la fin de ton histoire est à modifier ^^

A oui j'oubliais, les anges n'existent pas. Si par la tu veux dire les invocations, tu peux employer les termes semi-dieux, mais pas ange.

Une dernière chose, fais attention à tes fautes ^^

Voila, bon courage pour modifier ta fiche !




Dernière édition par Ariez le Lun 16 Fév - 18:01 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Calypso

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 15 Fév - 23:40 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Fiiou'. Je crois avoir corrigé. Est ce que c'est bon ?


.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Lun 16 Fév - 09:22 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Bienvenue à toi !
J'avais lu ta fiche hier et j'ai relu la fin aujourd'hui...

Avec la tournure des évènements que tu as choisi maintenant, je ne vois pas trop ce qui pourrait déplaire à Ariez. Peut-être l'orthographe, j'avoue avoir eu la flemme de tout relire pour chercher les fautes ^^
Par contre, je le redis mais le scénario me semble correct.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 16 Fév - 10:05 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Bonjour et Bienvenu sur le forum !!

Physique et caractère bien décrits, l'histoire j'ai juste un petit truc à dire :

Citation:
autant briser sa destinée d'une monotonie invraisemblable, sa vie si peu attrayante qui ne lui seyait plus. La déesse déchue se pencha et léchouilla le museau du loup ailé en signe de soumission.


A ce moment là de ton histoire, Calypso n'est pas une demi-déesse déchue ^^ il faudrait donc penser à changer ça

Le reste me convient à merveille, on voit qu'il y a de l'effort derrière (pour ton histoire)!

Bonne réponse pour le règlement !

Juste un petit bémol concernant les fautes de frappe et d'orthographe, relis-toi ^^
Revenir en haut
Calypso

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Fév - 13:02 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

J'ai modifié pour ce qui ne convenait pas. J'ai bien relu pour les fautes mais pas toujours facil à trouver : P


Dernière édition par Calypso le Mar 17 Fév - 14:08 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 17 Fév - 14:00 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Pour moi c'est tout bon Calypso wink

Sieg et/ou Ariez vous validez ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 21:00 (2009)    Sujet du message: Calypso - Répondre en citant

Je confirme, tout est ok, je te valide!

BON JEU !

Envoie moi un MP quand tu auras trouvé un maitre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: Calypso -

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des invocations -> Fiches Fantômes des Invocations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com