Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Le Grand Bal
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> Le Von Teese
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 22:57 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

En retard, Faelar était en retard pour le début du bal, il devait déjà avoir commencé il y a un petit moment mais il avait eu le plus grand mal à se trouver une tenue adaptée à la situation, il n’avait guère l’habitude d’assister à ce genre d’événement.

Finalement il s’était décidé pour mettre un costume noir accompagné d’un nœud papillons, le tout étant très classique mais cela convenait parfaitement à l’événement, et peut-être que Nyamo y serait ? Cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas revue, mais c’était la principale raison de sa venue dans un costume où il se sentait si mal à l’aise.

Il parcouru la salle du regard en entrant, et remarqua la chose la plus importante de la salle : le buffet, il prit le premier masque qui lui tomba sous la main, un simple masque blanc qui ne dissimulait que ses yeux, il souhaitait pouvoir être reconnu facilement.

Sans plus de cérémonie, et sans avoir vu Nyamo dans la salle, il se dirigea vers le buffet pour manger un peu… Voir beaucoup, cela passerait le temps à défaut de trouver une meilleure occupation pour le moment.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 22:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tabris

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 23:40 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Maturité... c'était ce dont faisait preuve ce gamin quand il exposa ses arguments à Tabris. Il fallait vraiment pouvoir faire la part des choses pour pouvoir dire ce qu'il disait avec tant de conviction et tant de véracité.

Tabris était tout à fait d'accord avec Domino... Il trouvait les adolescentes de l'âge de l'inventeur vraiment trop... fausses. Apparemment, toutes ses jeunes-filles -et non pas jeune femmes car pour Tabris être un ou une adulte ne signifiait pas parler comme si- se jugeaient bien trop hautement par rapport à ce qu'elles étaient en vérité et c'est la plus belle preuve de leur immaturité : elles se comportaient comme de véritables gamines.

Toute sa vie, Tabris avait subis la conneries de ce genre de midinettes qui jouaient à être des femmes et celà continuait encore. Il espérait vraiment pouvoir trouver une femme qui le comprenne vraiment mais à chaque fois c'était le même discours : "T'es pas sérieux... un mec qui ne sait faire que le clown pour amuser la gallerie et qui croit pouvoir avoir un avenir en vendant de l'alcool... mais qui voudrait d'un gars comme toi ?". En gros il en était toujours au point mort... Mais Dom' le fit revenir à la réalité :

"J'avoue, 'sont pas mal du tout ! Tient au fait, maintenant que j'te connais, j'pourrais venir te voir en ville de temps en temps? En ce moment je bosse sur une machine a alcool, justement."

Une machine à alcool ? Tabris fut très intéressé par cette machine. Il voulait vraiment en savoir plus :

"Héhé ! bien sûr que tu peux venir me voir... C'est quand tu veux... Mais dis-moi, comment elle fonctionne ta machine... Ca peut être vachement interessant côté productivité... si en plus on peut avoir la même qualité que de façon artisanale, mon maître t'en prendra p'tetre une..."

Alors qu'il disait ces mots, une nouvelle personne venait de faire son apparition dans la salle. Il portait un costume noir avec un noeud papillon, tous ce qu'il y avait de plus simple. A peine avait-il passer la porte d'entré qu'il se précipita vers le buffet... peut-être un confrère adepte de la nourriture... En tout cas, Tabris et Domino devaient se sentir moins seuls...
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Jan - 00:34 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Comme elle l'avait décelé, Gabriel était doué. Il avait prit en assurance au fil des pas et avait corsé leur danse par des déplacements plus compliqués. Eduquée jusqu'aux bouts des ongles pour savoir comment se débrouiller dans toutes les situations, Soki avait calé son pas à son cavalier, fière d'eux.

Ils dansaient harmonieusement, d'une manière si naturelle qu'on aurait dit qu'ils avaient répétés avant. La jeune guerrière était ravie. Cette soirée dépassait ses attentes.

Alors qu'ils venaient d'effectuer un pas rapide, son compagnon prit la parole. Elle besoin de quelqu'un pour se défendre ? Le sourire aux lèvres, elle ne savait pas trop comment lui expliquer qu'avec deux invocations à son service, elle n'avait pas de soucis à se faire !

En dépit de cela, elle appréciait la présence agréable de l'homme quelque peu bourru. Elle sentait qu'il ne devait pas avoir l'habitude de courtiser ni d'être parmi une si grande foule, et pourtant, elle l'appréciait.

Elle ne lui répondit l'espace de quelques secondes, réfléchissant à vive allure. Allait-il dire son nom ? Si oui, lequel ? Prise d'une inspiration, elle prit le risque de se dévoiler partiellement. Soki adorait ça, le suspense, l'excitation et l'incertitude. Lilith détestait mais ce n'était pas elle aux commandes !


"- Messire, je dois vous avouer que c'est bien la première fois qu'on me fait telle proposition. J'ai pour habitude de me débrouiller seule... Toutefois... C'est avec joie que j'accepte votre proposition quant à me ramener chez moi ce soir. Je ferais une exception pour vous. Je vous préviens cependant que ce n'est pas tout près et que j'ai déjà un fiacre qui m'attend. Aurez-vous un moyen ensuite pour rentrer, vous ?

Quand à mon nom... Je ne vous le divulguerai point mais mon prénom, avec joie. Je me prénomme Soki. Et vous ?"


Ce qui était agréable dans son costume, c'est qu'elle n'avait pas à tenir le bas de sa robe pour danser. Libre de ses pas, libre de tout pour une nuit, une soirée. Soki allait en profiter au maximum !

Le sourire aux lèvres, elle continua de se laisser guider entre les mains expertes du combattant.
Revenir en haut
Gabriel Shinra

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Jan - 01:37 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Gabriel avait vu juste. Elle n'était pas une simple bourgeoise mais probablement une guerrière chevronnée. Il ne s'attendait pas par contre qu'elle semble savoir les même pas de danse que lui, surtout ceux un peu plus exotique. Il fut donc ravi de sa partenaire de danse. Elle n'était pas meilleur que la première, mais Gabriel la préférait. une certaine assurance, une force physique et une force de caractère aussi qui passait outre la protection des masques.

"Je me nomme Gabriel et pour le retour à la maison ensuite, je le ferai à la marche. La marche ne me fait pas peur j'en ai l'habitude."

Avec la description de son épée gigantesque et le prénom, Lilith pouvait peut-être maintenant savoir qui était vraiment Gabriel. Le garde qui avait déserté la milice après que qu'un officier ait tuer son père et sa mère. Gabriel tenait un discours non enviable envers la milice, les traitant souvent de corrompu. Mais pour tout ceux qui connaissait un peu la milice, Gabriel était connu ou plutôt reconnu par son épée.

La valse tirait à sa fin et le guerrier sentait la final s'approcher et si sa partenaire était aussi bonne que lui elle saurait suivre son dernier mouvement. Il fit un dernier mouvement spécial expressément pour la finale qu'il voulait comme GRANDE finale. Un mouvement qui sans le vouloir devait le faire remarquer lui et sa partenaire parmi les autre danseur de la piste de danse. Il semblait si fluide dans ses mouvements que on aurait pu jurer que l'épée dans son dos ne pesait absolument rien. La danse finit et Gabriel escorta sa cavalière jus qu'à une table.


"Vous avez soif? si vous le voulez je vais aller vous chercher à boire."
Revenir en haut
Natanaël Von Teese

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Jan - 13:47 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Lui souriant, Natanaël prit sa main avec douceur, une musique digne des plus grand bals commençait a peine, sans brusquer la dame, Natanaël prit la plus grande délicatesse a diriger sans brusquer les pas de la belle danseuse. Un pied après l'autre, dans un accord presque parfait. La musique fine et féerique semblait venir du plus beau pays des fées, milles merveilles. Tournant tournant dans cette danse folle, magique, comme tisser dans une toile de rêve. Les mains prude, l'homme ne brusquait pas, comme si ils flottaient, chaque moment était liesse. Dévorant des yeux sa cavalière, de son regard grisé. De ses cheveux il se reput de son parfum, de son visage il s'enivrait de sa beauté, et de sa voix il s'envolait dans un paradis lointain. Chaque mots de sa princesse le rendait plus proche de ce bonheur dont on parle tant. Cette fée éphémère, comme le plus beau papillon.. Papillon de nuit, papillon de jour, chaque facettes était parfaite de beauté... D'un voix calme, il lui susurra encore a l'oreille :

N'aurais je put rêver à plus belle femme que vous ? Voyez vous le mystère aussi bien que vous m'attire et me fascine. Une grande artiste... Digne des plus grand palais... Je ferais tout ce que vous voulez pour que vous acceptez de reste ici, avec moi...

Serrant la main qu'il tenait, dans un merveilleux espoir. Même si elle refusait, il l'avait eu dans ses bras le temps d'une valse, le temps de mirer sa beauté et cette pureté. Qu'importe était sa réponse, mais il aurait tellement voulut que ce moment devienne éternité... Dans ses yeux, magnifique yeux, entouré de se masque, ses yeux vairon d'une si grand beauté. Il aurait voulut y accrocher des étoiles... Décrocher la lune même si il le fallait. Pour au moins une fois, plonger dans se regard magique. Un moment, encore dans ses rêves, Natanaël se sentit enfin bien. Mais le rêve était de courte durée, peu à peu, la musique se fit plus lente, plus faible, et lentement, elle se tue dans un souffle presque douloureux. Il laissa partir cette main qu'il aurait voulut tenir à jamais.

Je vous remercie ma demoiselle... De m'avoir accordé cette danse.

Il s'inclina avec le plus grand sourire qu'il put faire, la liste était longue et Natanaël n'était pas le seul à vouloir danser avec la belle.

[Merci beaucoup happy *s'est à peine inspiré par la valse d'amélie pour son rp*]
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Jan - 16:30 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Contre toute attente, leurs pas s’agençais comme s’ils avaient toujours dansé ensemble. Il était délicats, elle le suivais pas a pas avec la même douceur. On aurais dit qu’ils était tout deux assez léger pour marcher sur un nuage. La musique douce, la fit un moment fermé les yeux alors qu’elle se laissait guidé avec confiance. Elle tentais d’oublier les images d’un autre homme qui la hantais alors que celui avec qui elle dansait lui chuchota doucement a l’oreille. Tellement bas, qu’elle eut presque du mal a comprendre les mots qui composait sa phrase. Un mince sourire apparut sur ses lèvres. Un homme qui sait s’adressé ainsi a une femme méritais toujours un détour, quitte a ce que plus tard il se révèle un accident de parcourt. La gitane en elle lui disait de foncé, mais la demoiselle au cœur brisé était réticente. Alors, faisait un compromis silencieux avec elle même, elle résolu quelque chose. Sans répondre, elle termina la valse. Sourire au lèvres, Son regard plonger dans ceux de couleur gris de son cavalier. Elle réussi un moment a oublier cet homme qui pour elle était si important. Pour accordé de l’attention a un autre. La musique fini par s’évaporé, comme la rosé sur l’herbe a chaque matin. Elle fini par cessé de se faire entendre, comme un rire cristallin dans l’espace. Elle fini par disparaître, prête a recommencer sur un autre air. Alors qu’il laissait partir sa main, il la remercia. Elle s’agrippa un moment a lui, pour lui chuchoter un petit quelque chose a l’oreille, puisque, comme tout les hommes, il était plus grand qu’elle.

-Laissez moi deux autre danses avec deux autre cavalier différent… et si aucun d’entre eux ne se montrent a la hauteur, je serai ravie de terminer la soirée avec vous….

Sur ces mots, elle laissa un petit baisé sur la joue de l’homme. Elle l’avait a peine effleuré, mais c’était un remerciement pour le compliment, mais surtout, parce qu’il avait réussi a efface « lui » de sa tête pendant au moins, l’espace d’une danse. Courte, éphémère, mais tellement plaisante. Elle le relâcha, recula d’un pas en le fixant et lui fit un clin d’œil. S’il n’avait pas deviner qui elle était, il devais sûrement l’avoir su maintenant car elle n’avait pas usé de son accent qu’elle avait jadis eut. Se retournant vers le reste de la salle, dans un tournoiement de tissus de couleur blanc, elle fixa chaque personne de la salle, se dirigeant doucement vers le buffet ou elle avait vu une belle coupe de salade de fruit. Le temps de trouver un autre cavalier … et de manger ce qu’elle préférais au monde … Les fruits !! son péché mignon…lorsqu’elle en eut saisi une, elle porta enfin son attention sur les hommes qui était dans la sale. Un d’entre eux n’était pas si loin d’elle. Mais la demoiselle au cœur brisé en elle souhaitait prendre plus de temps possible alors, elle se dirigea vers les tables… ou un singulier duo attira son attention. Un gamin et un homme…. Qui lui disait quelque chose… discutait tranquillement. S’il était bien qui elle croyais … elle lui offrirais une danse. Ainsi, d’un pas lent elle alla se joindre eux deux damoiseaux assis a table. Et sans leur demander leur avis, s’assit alors avec eux. Ce fut avec un sourire éblouissant, qu’elle entama sa coupe de fruit juste après leur avoir dit un "Bonsoir" ou l’accent de gitane était très prononcé.
Revenir en haut
Pearla

Hors ligne


Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 452
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse
Invocation(s): Kohaku, Dagnir
Double compte: Lénèra
Point(s): 390

MessagePosté le: Ven 2 Jan - 20:49 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Pearla entra dans la salle de balle, avec une belle robe bleu plutôt simple et un masque d'une couleur argentée, juste avant, elle avait fait un petit détour pour acheter un cadeau, comme elle n'était pas du genre très original, elle acheta de simple fleur qui sentent drôlement bon d'un rouge magnifique. Elle les déposa sur une table à l'entrée de la salle, la jeune humaine était très timide, alors décida t-elle de ne pas beaucoup se faire remarquer, elle avança à petit pas vers un coin de la salle tous en se disant:

"Je ne sais même pas pourquoi je suis venu, je ne connais personne, quelle idée!"

C'est vrai, qu'es qui lui avait prit de venir ainsi, elle prit soin de contourner un couple de danseur très talentueux, et avança à grand pas vers le fond de la salle, une fois qu'elle fut arriver, un petit sourire naquit au coin de ses lèvres, elle balaya du regard la pièce, celle-ci était plutôt bien décorée, son regard se posa sur un jeune homme plutôt beau, elle sentit le rouge montait à ses joues. Pearla détourna son regard pour ne pas paraître ridicule:

"heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon je serais morte depuis longtemps"
pensa t-elle.

Elle ne parla pas, même pas un petit bonsoir sortit de sa bouche, elle se teint debout, attendant que le temps passe.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Domino

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Jan - 20:57 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Domino parlait tranquillement avec Tabris, quand, la conversation tourna très rapidement autour de ses inventions. Sans s'en rendre compte, Dom' avait encore, de nouveau, et comme à chaque fois, réussit à faire parler de son don d'inventeur. Etait-ce une sorte d'égoïsme encré en lui, ou plutôt une maladresse visant toujours à retomber sur son sujet préféré? Qui sait ! En tout cas, si cette machine qu'il confectionnait pouvait lui accorder une entrée sans soucis au bar, c'était plutôt sympa. Il décida donc d'expliquer son projet avec un maximum de clarté et de lenteur, car si pour lui certaines choses étaient simples, avec la musique à fond et les belles nanas, Tabris n'allait pas non plus être à fond dedans.

-En fait, j'ai plusieurs projets en cours, hein. Donc je bosse pas mal en même temps sur une espèce de poupée pour ma soeur, mais je t'avoue que finir cette machine serait plutôt utile à ton boss. Le principe est plutôt simple, ca permet de faire des mélange de bière d'un seul coup de manette, plus besoin de sortir les bouteilles, de calculé la quantité, tout tout le bric à brac qui va avec quoi. Enfin, le seul vrai problème, c'est l'alimentation, c'est assez galère. J'ai déjà essayer plein de choses, mais je t'avoue que le mieu reste le plus fatiguant aussi. Donc en ce moment, j'travaille essentiellement pour ça. j'te cache pas qu'a la base, c'était un projet pour moi héhé. Mais bon, si sa permet d'accélé ta journée de obulot, ca peut être fun !

Bien sur, sur Arcane, contrairement au monde réel, l'électricité passait bien loin de tout, c'était idiot, car Dom' aurait surement fait de nombreuses choses hallucinantes ! M'enfin bon, alors que la conversation qu'il venait de terminé était aussi longue que deux plombes, il soupira et s'aperçut que la plus belle femme de la soirée, ou plutôt celle qui attirait le plus les hommes [Car d'autres femmes tout aussi belles étaient présente, bien entendu] s'approchait doucement d'eux, pour ensuite les saluer d'un bonsoir à l'accent gitan des plus sensuel, comme n'importe quel homme rêvait, en secret. Par contre, une chose étonna Domino, c'était que cette demoiselle en question c'était assise à leur côtés. Dingue, elle n'était pas entrain de penser "C'est quoi ces deux ploucs" ! Mais enfin, Domino qui se sentait minuscule face à une jeune femme de cette beauté se dit bien que Tabris devait surement lui plaire, et il se préféra à la politesse ;

-Bonsoir ! Dit-il donc sympathiquement.

Puis, tournant la tête vers l'entrée du bal car il se sentait mal à l'aise, il aperçut une jeune fille très mignonne entrer, et il lui sourit, espérant qu'elle le remarque. Il la trouvait pas trop mal, dans une robe bleue. Elle n'était pas aussi "hautaine" que les autres.

   
Revenir en haut
Tabris

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 3 Jan - 00:00 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Alors que Domino lui expliquait le fonctionnement de sa machine dont rêvait tout brasseur ou alcoolo, Tabris observait les alentour du buffet... Il remarqua donc que le jeune homme au cheveux rouges étaient en train de se saouler la où il avait pris son premier verre. Mais plus encore, il remarqua bien vite que la demoiselle toute vêtue de blanc s'approchait de leur table.

Plus elle approchait, et plus il avait l'impression de l'avoir déjà vu. Cette manière de se tenir, de se déplacer, ses cheveux blonds lui rappelaient quelqu'un... mais il ne savait toujours pas qui... Peut-être qu'il aurait plus d'indice durant cette soirée... il y comptait bien et c'est comme si ses prières furent exhaussées.

Alors qu'il se demandait toujours qu'elle pouvait être l'identité de la belle créature, elle s'assit à leur table, leur disant bonsoir avec un accent que Tabris ne reconnu pas aux premiers abords, mais il se rappela une soirée avec des amis de son père : ils étaient des hommes du voyage de passage près de Lüh. C'est en se remémorant cette soirée qu'il put mettre un adjectif sur cet accent. Mais mis à part les amis de son père, il ne connaissait personne d'autre qui avait un tel accent.

En tout cas, il se doutait que si cette femme les avait accostés, c'est qu'il y avait forcement une raison, et étant présent à un bal, il vint à l'esprit de Tabris que cette demoiselle recherchait surement un cavalier pour la valse qui se préparait. Mais cette invitation supposée était-elle pour Dom' ou bien pour lui ?

Il lança un regard plein de questions à l'inventeur qui venait de la saluer -ce qui fit au passage remarquer à Tabris qu'à force de se poser des questions il allait en oublier sa politesse- mais il n'eut pour réponse qu'un regard vide : Domino l'avait abandonné "aux griffes" de cette femme pour pouvoir apprécier les charmes d'une autre qui faisait son apparition, toute vêtue de bleu.

**Héhé! Fonce l'ami... Moi en attendant j'ai de quoi m'occuper** pensa-t-il.

Après avoir admis qu'il ne reconnaîtrait pas Sabetha, il abandonna ses pensées pour (enfin!) la saluer comme la politesse l'exigeait :

"Bonsoir mademoiselle... je m'excuse pour cette petite hésitation, mais j'ai l'impression de vous avoir déjà vu... Otez-vous l'idée que je tente de vous séduire par cette remarque tout à fait déplacer... Il n'empêche que cela me trouble énormément..."

Il sentit le rouge monter à ses joues... et voilà encore une fois il se montrait maladroit...

**Mais non de non, dé fois tu devrais la fermer Tabris !!! Tu m'étonnes qu'elles s'enfuient après!!!**

Il reprit la conversation avec la jeune femme, se demandant toujours où il avait bien pu la croiser... Qui était-elle ? Il n'aurait sans doute pas la réponse par lui même. Il dut attendre :

"Maintenant que j'y pense, je souhaiterais danser un peu et je me demandais si vous accepteriez de m'accorder une valse durant laquelle nous pourrions discuter. Qu'en pensez-vous ?"
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 3 Jan - 09:46 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Pug arriva a la fête dans sa grande veste noire et avec son propre masque.






Il arriva tranquillement avec son grand masque permettant plus ou moins de ne pas se faire reconnaitre, pug était mal à l'aise car n'ayant pas l'habitude de ces fêtes, il ne connaissait pas grand monde et les personnes qu'il pouvait connaitre se cachait surement derrière leur masques, donc il se mit contre une petite colonne et chercha des personnes parmis celle qui dansait.

* Humm ... la plupart sont de la haute, sinon les pauvres sont au buffet, j'ai bien dut apercevoir un deux guerrier, domino ce fou est au buffet a se goinfrer, Sieg était voyant avec ses cheveux flamboyants, le baron était aussi repérable, mais ou sont passer les jolies filles ... *

Pug changea de poste et se rapprocha un peu du buffet, histoire de soulager son ventre qui crie famine devant des mets aussi succulents étalés devant lui, il commenca par quelques petites tranches de saumons.Et continua pendant ce temps son observations de la foule.

* C'est vrai que je suis connu pour être le champion de l'arène maintenant, celà aura un peu estompé mon titre de chef de clan, mais au moins peut-être que quelqu'un me reconnaitra *
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 3 Jan - 21:13 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

LE MASQUE


Gael ne se sentait pas des plus à l'aise en cet endroit mais il avait besoin de se changer les idées. Il avait donc consentit à jouer le jeu pour cette soirée. Personne ou presque ne le connaissait en ville alors il n'avait pas besoin de beaucoup d'effort pour cacher ses traits. Un demi-masque lui plut particulièrement dans ceux qu'il vit chez le marchand de théatre et il décida de l'acheter.

Une bonne partie de l'après-midi passa à trouver un cadeau qu'il pourrait laisser à l'entrée. N'ayant aucune idée à qui le cadeau serait remis, il préférait prendre quelque chose de simple qui pourrait aussi bien convenir à un homme ou une femme, mais il devait être appréciable et de bon goût. Après plusieurs heures de recherche, il finit par trouver ce qui convenait à ses attentes.

Il se mit ensuite en chasse d'un habit qui serait à la fois chic et sobre. Il ne voulait pas quelque chose de trop compliqué et surtout il était important que le costume le laisse libre de ses mouvements si nécessaire. Il finit par mettre la main sur un habit au style militaire qui lui plaisait bien. Il était blanc avec des épaulettes et des boutons dorés. Une fine chaine reliait l'épaule gauche à sa boutonnière. L'habit conviendrait à merveille.

Il se rendit donc au Salon Von Teese exactement à l'heure prévue. Il laissa son cadeau à l'entrée et commença à arpenter les lieux. Il y avait beaucoup de monde et comme il ne connaissait pas vraiment personne, il n'y avait aucune chance qu'il reconnaisse quelqu'un...avec ou sans masque. Et une pensée qui le réconfortait étrangement, personne ne pourrait le reconnaitre non plus.

Il marcha donc jusqu'à un présentoir où il prit une coupe de champagne. Il marchait lentement entre les gens et regardait en souriant les habits et les masques que les gens avaient choisis. Certains de ceux-ci étaient littérallement époustouflants. Une des dames semblait attirer tous les regards, elle était petite et semblait presque fragile. Peut-être était-ce là ce qui attirait tous ces hommes. Une autre parlait un peu à l'écart avec un homme et leur discussion allait bon train semblait-il. Une autre femme encore portant une robe bleue semblait plutôt timide et mal à l'aise. Une autre encore toute menue allait de ça de là dans la pièce comme un papillon qui hésite à se poser. Une autre avait choisis un costume aux allures de louve, peut-être parce qu'elle était en chasse...

Il buvait lentement son verre à petite gorgée tout en observant les gens qui s'étaient rassemblés pour fêter. Pour le moment, il attendait...
Revenir en haut
Milly

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 4 Jan - 17:08 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Mon masque :



Milly venait juste d'arriver en ville, elle ne connaissait personne. En se promenant dans les ruelles pour trouver un endroit où se reposer elle entendait les passants parler d'un bal. Dans un château et tous le monde était invité, la seul contrainte était d'amener un masque et un cadeau. Milly fouilla dans les poche de sa robe et en sortit quelque pièce. C'était suffisant pour se payer un masque et un cadeau. Elle arriva devant un stand et acheta le moins cher et celui qui lui plaisait.

La jeune femme avait suivit les passants pour arriver dans le château elle déposa son cadeau et entra dans la grande pièce. Tous lui semblait si beau et magique, la musique, l'ambiance. Bien qu'elle ne soit habiller pour l'occasion, elle essaya de se montrer distingué. Elle alla vers le buffet qu'elle dévorer déjà des yeux, elle mangea deux ou trois petits fours et prit une coupe. Elle s'écarta du buffet et regarda les invités dansaient, plus le temps passé plus elle se sentait mal à l'aise.

* Je suis peut-être pas à ma place dans ce genre de soirée ? *

Elle continua à regarder tous ce qui se passait autour d'elle sans vraiment y prêter attention.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Jan - 09:04 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

« - A pied ? Pourquoi pas, ma foi. Si vous avez l’habitude… Sinon sachez que le cochet peut vous ramener ensuite chez vous. A vous de voir !

Dites-moi, votre épée… Je l’ai déjà vu en ville. C’est une arme magnifique, bien entretenu et d’une qualité rare. Où l’avez-vous fait faire fabriquer ? »


Alors que les dernières notes de musique touchaient à leur fin, Gabriel surpris à nouveau la jeune femme en clôturant leur danse par un pas fluide. Presque trop dépassée par tant de nouveautés. Heureusement pour elle, Gabriel était un digne cavalier pour elle et il sut la guider pour le dernier pas.

Dans un léger rire, elle se redressa et glissa sa main dans le creux du coude de son chevalier servant. Il la guida adroitement jusqu’à une table où reposait des mets exquis, tout comme des boissons rares. Gênée, elle ne savait pas trop quoi faire. Elle ne pouvait ni boire ni manger à cause de son masque… Elle se retint in extremis de sa balancer sur ses pieds, incertaine.


« - Hum… Votre danse était si mouvementée qu’effectivement, j’ai un peu soif. Le problème est que je ne peux pas me rassasier à cause de mon masque… »

La jeune femme se tut quelques secondes puis leva lentement la main. Elle atteignit le rebord de son masque et commença à le lever, dévoilant son menton ainsi que sa bouche. D’une voix taquine, elle reprit parole.

« - Savez-vous que je vous ai reconnu, Gabriel Shinra ? Votre épée vous a trahi, mon cher. Elle est si peu commune, tout comme votre physique. Pour éviter que l'on me reconnaisse trop rapidement, je me suis moi-même passée de mes armes, ce soir. J'avoue me sentir nue sans elles... Quoi que je ne suis pas beaucoup vêtue.»

Soki avait suspendu son geste, attendant de voir sa réaction. Allait-il prendre mal le fait d’être découvert ? En tout cas, la jeune guerrière souriait de toutes ses dents, contente d’elle. Pas dur de deviner mais bon, la vanité féminine est ce qu’elle est… Elle se demandait s'il allait la reconnaître si elle retirait son masque. Et surtout, qui: Soki ou Lilith ?


[Désolée j’ai pas pu décrire ton épée car je ne l’ai pas trouvé dans ta fiche, et pas d’image non plus ‘^^]
Revenir en haut
Natanaël Von Teese

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Jan - 14:41 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Elle demanda à Natanaël d'attendre qu'elle ais eu deux autre danses, le cœur du noble se serra, s'ils n'étaient pas à la hauteur, elle passera le reste de la soirée avec lui. Un sourit, un peu plus réconforté. De ces lèvres, elle effleura la joue de Natanaël qui sentit le rouge monter a ses joues. Pendant un moment, encore sur son nuage, il ne s'aperçut pas qu'elle n'avait pas employer cet accent qu'elle avait d'habitude. Quand enfin, il le remarqua, en entendant une nouvelle fois sa voix de Gitane, Natanaël se rendit compte. La jeune femme était loin d'être une simple femme de voyage, il s'en était un peu aperçue, de par sa mysticité mais par sa prestance, noble et délicate. Il l'a suivait des yeux, elle se faufila vers le buffet pour grignoter quelque fruits, il sourit. Se dirigeant vers Lyria, sa nourrisse mais aussi sa meilleure amie il prit la main de celle-ci, et l'invita à danser :

Ma chère nourrice... M'accorderiez-vous cette danse ?

Elle lui dit oui, sa belle chevelure brune tombant en cascade jusqu'à ses reins semblait flotter quand elle lui répondit d'un signe de la tête. Cette belle femme qui avait vingt printemps de plus que Natanaël semblais être ravie d'accompagner cet enfant qu'elle avait élevé comme son fils. Dans ses grand yeux vert caché habilement par un masque aux couleurs ivoire Natanaël pouvait sentir tout l'amour que sa belle nourrice avait pour lui. Elle avait mit une belle robe rosé, légèrement nacré orné de rose et de dentelles blanches que Natanaël lui avait gracieusement offert pour l'occasion. Si on ne savait pas que la femme venait de fêter son quatre-six ème printemps, on aurait put facilement croire qu'elle n'en avait que la moitié de son âge. Préservé des grossesse qui déformait généralement le corps des femmes, Lyria était encore très svelte et gardait encore les courbes de sa jeunesse. Avec autant de douceur, il la fit valser sur la musique qu'elle aimait tant. Un grand pianiste la jouait que pour elle. Dans ses grand yeux vert, quelques larmes montèrent, d'une main ganté, Natanaël essuya ses larmes de joies, et d'une voix calme il lui dit :

Ne pleurez pas ma chère. Rien ne peu me rendre plus heureux que de vous voir sourire.

La nourrice sourit du plus profond de son cœur, Lyria était la seule personne qui connaissait vraiment Natanaël, et qui savait qui il était, cette bête assoiffé de sang qui semblait peu à peu se calmer. Parfois, Lyria et lui jetait un coup d'œil à Sabetha. Elle savait qu'il n'avait qu'une envie : Danser encore avec elle. Heureuse de voir que son fils adoptif devenait un bel homme, Lyria posait souvent un regard tendre sur Natanaël. Il le savait, cette femme était la personne la plus chère dans sa vie, elle avait sacrifier tout une vie pour élevé un enfant qui n'était pas le sien.

[Une image de Lyria pour vous donner une idée : Lyria.]
Revenir en haut
Gabriel Shinra

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Jan - 20:07 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

(HG l'épée est TRÈS très grande; trop grande pour une épée à 2-mains normale. http://gamedepiction.com/media2/vp-arngrim1.jpg Mon perso ac son épée...)

"Mon épée... en fait c'est une demande spéciale que j'ai fait. Un forgeron m'a tout simplement fait une épée à deux mains plus longue et plus lourde que la normale. Elle sert surtout d'effet dissuasif."

Gabriel amena après la danse Lilith près d'une table remplis de victuailles. Elle lui parla de la danse et ensuite leva quelque peu son masque pour probablement accepté l'offre de Gabriel pour boire ou pour respirer un peu plus. Elle lui posa ensuite quelques questions et elle lui dit qu'elle l'avait reconnu. À ce moment, il haussa les épaules comme si ça ne le dérangeait pas.

"Vous savez damoiselle, ça ne me dérange absolument pas. J'ai pris connaissance de l'invitation assez tardivement et je n'ai pas eut le temps de me faire faire un habit sur mesure."

Il alla chercher une coupe de champagne et la tendit à Lilith.

"Je dirais aussi que je ne suis pas ici pour ne pas me faire reconnaître. Je n'ai même pas essayé de vraiment me dissimuler. Je suis ici pour... pour... d'ailleurs je ne sais même pas pourquoi je suis venu."

Il arrêta de parler et parti à rire.

"Sans vouloir manquer de respect, je ne pense pas que ça dérange qui que se soit que vous ne soyez que si peu vêtue. Mais bon trêve de plaisanterie, je vais vous avouer que moi sans mon armure, je me sens aussi nu... même si mon armure couvre moins que tout ce linge trop fragile. Mais vous... vous me donnez des indice pour que je sache qui vous êtes... autre que vous êtes en forme, que vous êtes une guerrière avec beaucoup de réflexes,  que vous êtes plus musclé que vous en avez l'air et surtout que vous avez un merveilleux sourire. Vous avez un autre indice?"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:07 (2016)    Sujet du message: Le Grand Bal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> Le Von Teese Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com