Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Le Grand Bal
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> Le Von Teese
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Domino

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:00 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Pendant leur conversations, plusieurs personnes entrèrent dans la salle, dont parmi elles une grande dame déguisée en loup qui devait être quelqu'un d'important, ainsi qu'une autre demoiselle toute vêtue de blanc, qui semblait distinguée, certes, mais d'une ampleur bien moindre face à l'autre femme. Plus loin, un homme tentait d'ailleurs de parler à cette seconde dame. Domino ne lui laissa pas plus d'importance que cela et se décida à revenir au vif du sujet avec son interlocuteur.

-Okay, Sieg, je saurais comme ça la prochaine fois.

Certes, notre bon vieux(jeune?) Domino n'avait pas une once de politesse en lui. Sa mère essaya bien des fois de la lui inculqué, mais aussi têtu que lui c'est dur à trouvé. Et puis, dans le fond, il était ce type d'inventeur capable de resté chez lui, en bon misanthrope. La politesse lui semblait donc inutile, alors que Sieg, lui, était quelqu'un de tout à fait correct. Dom', bien évidemment, n'en fut pas gêné le moins du monde. Quand Sieg revint dans la conversation, car il c'était un instant égaré vers l'autre homme, il lui affirma que ses gouts musicaux, bien que surement plus larges, ressentaient en tout cas le même sentiments envers celle qui passait à cet instant. Domino sourit, et très vite Sieg ajouta une phrase à laquelle Dom' dut répondre probablement trop séchement.

-Juste le buffet. j'ai 16 ans, okay? Je pouvais entrer.


Puis il se reprit, se disant qu'après tout un adulte resterait un adulte ;-Ah, s'cuse, j'ai été un peu vexé. J'aime pas être "jeune". M'enfin, je suis un pro', regarde moi ça !

Dit il tout en lançant un regard à ses énorme semelles, sourire aux lèvres; -J'suis un inventeur, et le meilleur de tous ! Ahah~

Puis il aperçu un rapprochement de la part du type qui dancait avec une jolie jeune femme auparavant. Domino le regarda puis ajouta, faiblement, tout en s'appuyant sur ses bras;


-Tient, je crois que le gars en blanc s'ennuie... J'ai du l'effrayer.. Hé ! Monsieur ! Commença t-il plus fort. Vous pouvez v'nir hein ! Et quand il put voir que l'homme était plus proche il ajouta : Je pense que tu es la seule autre personne que moi qui soit autant attiré par le buffet, nan? On doit être potes obligé !

Comme quoi, quand je vous disait qu'il était saoulant et qu'il est une honte à la race humaine... Et encore, là, ce n'est rien !
 
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:00 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tabris

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Déc - 14:55 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Tabris continua de scruter la pièce, ne savant même pas ce qu'il cherchait... En fait il selectionnait quelques cavalières potentielles mais au final, il n'arrivait pas à se décider. Lançant maintenant un regard vers la porte de la salle de danse, il put assister à l'arrivée de deux autres dâmes.

L'une d'elle portait un costume d'animal, un loup probablement, et qui semblait être de la haute bourgeoisie vut sa manière de se tenir et de se déplacer. L'autre était vêtue d'une magnifique robe blanche et portait un masque qu'il jugea bien simple par rapport aux autres masques qu'il avait put voir durant ce début de soirée. Mais celà n'était pas vraiment déplaisant. Après tout, tout le monde cherchait à faire compliqué et jouait sur le parraître. Tabris dut reconnaitre que cette dâme en faisant preuve de simplicité se faisait beaucoup plus remarquer que les autres, peut-être même plus que Domino.

En parlant de celui-ci, il avait apparrement remarqué que Tabris avait interrompus sa marche vers lui et Sieg et l'interpella:

"Hé ! Monsieur ! Vous pouvez v'nir hein !"

Encore un jeunôt qui le vouvoyait... décidement ils devaient s'être fait passer le mot dans toute la ville. Gêné par cette marque de respect qu'il detestait tant, il s'avança vers le type bisaroïde. Il se demandait bien ce qu'il pouvait bien lui vouloir. Mais celà ne le dérengea pas bien au contraire. Il préférait ça à attendre seul une nouvelle valse et une nouvelle cavalière.

Mais le vouvoyement laissait bien vite place au tutoyement lorsque ce même personnage lui dit:

"Je pense que tu es la seule autre personne que moi qui soit autant attiré par le buffet, nan? On doit être potes obligé !"

Ce gamin était peut être habillé d'une façon peu conventionnelle, il gardait quand même une vivacité d'esprit digne d'un garçon de son âge. Il fallait quand même avouer que Tabris ne pouvait dupper personne. Ses "sentiments" portés envers le buffet était bien clairs finalement.

S'approchant du mystérieux individu, il empoigna sa main et se présenta :

"Héhé on peut rien te cacher à toi... J'suis Tabris, apprentit brasseur... Joli tenue, un peu excentrique mais pas mal du tout... Euh... c'est quoi ton nom ?"
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Déc - 16:43 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Elle rouvrit les yeux, et commença alors a jeter un coup d’œil sur les gens qui étaient dans la salle. Commencent par la piste de danse, elle vrillais chaque personne du regard jusqu'à ce que, venant d’une autre direction, un bruit de pas attire son attention. Elle ne vit plus les autre personne alors qu’elle focalisait son attention sur le grand homme, un peu mal habillé pour sa carrure, qui s’était avancer vers elle, avait fait un arrêt puis avait recommencer a avancer. Un timide? Malgré la taille et la largeur d’épaule dont il était équipée ? Bah le proverbe le disait bien, dans les petit pots… les meilleurs onguent. Et elle pour être petite, elle l’était … mais pour en revenir a la soirée, elle regarda droit dans les yeux l’homme. Ses pupille a elle, d’un brun pale, presque ambré et l’autre presque noir le regardait avec amusement, alors qu’il posait une question. Elle rit doucement, d’un rire cristallin et léger. Pour une fois elle s’abstint de toute les frivolité qu’elle mettais dans son langage et lui répondit simplement sur un air de fête.

-Je n’ai pas de cavalier, et je serai ravie de dansé avec vous pour la prochaine danse!

Elle qui normalement aurais répondu tout un roman a l’étranger avait fait radicalement court. Mais comme elle ne tenais absolument pas être reconnue. Elle avait même reprit son vieil accent. Parlant a la manière des gitans, cela faisait un peu étrange, mais elle s’en fichait complètement. Elle vérifia l’attache qu’elle s’était faite pour son masque et comme tout était correctement placé, elle prit son cavalier par le bras alors qu’une nouvelle danse commençais. Elle ne s’était pas posé la question sur le pourquoi et surtout, sur le « savait-il dansé ». Sabetha, elle savait et c’était tout ce qu’il lui fallais pour avoir du plaisir dans ce genre de soirée là. Une fois qu’elle et son géant de cavalier d’une danse furent rendu sur la piste, d’une main experte, elle se plaça comme il le fallais pour ce type de danse, un peu plus rapide que la valse et attendis que son cavalier la guide, comme il le fallais.

**Ce soir, je danse, ni animation, ni rien d’autre, je danse et je m’amuse. Peut-être que je trouverai un bon danseur que je pourrai m’accaparé!! On verra bien. Tant que j’arrive a l’oublier lui, pour l’espace d’une soirée!**
Revenir en haut
Gabriel Shinra

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Déc - 18:26 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Gabriel suivit Sabetha sur la plancher de danse. Il ne semblait pas être trop sur de lui, malgré qu'il connaissait assez bien cette danse. Il est aussi vrai que sa rare partenaire de danse avait toujours été sa professeur ou Acisse mais tout de même, selon lui, il saurait se débrouiller. Il avait aussi un autre problème qu'il réalisa trop tard, une fois rendu profondément sur la piste de danse avec sa cavalière; il avait son énorme épée toujours avec lui.

Il réussi sans problème à se positionner pour le début de la danse. Heureusement ce n'était pas un tango sinon il aurait eut l'air intelligent avec son arme. La danse commença alors. Gabriel resta surpris de la facilité que Sabetha bougeait et encore plus lorsqu'il se rendit compte qu'il était capable de suivre aisément ses mouvements. Elle semblait habitué de dansé et contrairement à ce qu'il pensait, il réussissait très bien lui aussi. Pourtant il ne l'est absolument pas.

Pendant la danse, il approcha sa tête de la sienne et lui souffla quelque mots à l'oreille:


"Vous savez très bien danser damoiselle...???"
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 30 Déc - 18:35 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

(Pour plus de clarté dans le topic principale, le sujet à été divisé, Law et Ariez poursuivent leur soirée dans ce topic : Le Grand Bal - Les retrouvailles entre Law et Ariez)
(attention, ce n'est pas parce que le topic n'est pas le même que l'action ne se situe pas en même temps ou qu'elle se situe ailleurs! )


Revenir en haut
Natanaël Von Teese

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 31 Déc - 13:16 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Natanaël avait tout fait pour que la soirée soit la plus réussite possible. Il avait invité Sabetha, il voulait absolument qu'elle vienne donner un peu de piment a cette soirée. Une si belle femme se devait d'être de la fête, pour briller de milles feux comme le plus beau des diamant. La salle avait été apprêtée par Lyria, elle avait mit en guise de rideau de magnifique tissus emplit de pierreries. Les meubles qui peuplaient normalement le pièce étaient poussé sur les murs. Les tables ou reposaient les vivres étaient magnifiquement décoré de tissu rouge et or dont les motif rappelait quelque peu des oiseau chantant. Les lumières faite de bougies rouges et ors donnaient un air romantique à cette festivité. Natanaël quant à lui, faisait en sorte que tout ce passait bien. D'un œil attentionné, il regardait les tourtereaux se faire la cours, deux un jeune homme apparemment aveugle et une jeune femme magnifique semblait parfaitement heureux, Natanaël en sourit. Il s'approcha de Sabetha et lui susurra à l'oreille :

~ M'accorderiez vous cette danse ?

Tendant sa main gantée vers la belle femme, Natanaël qui était naturellement sur son '31' avait mis un ensemble beige et un chapeau simple, une broche en argent lui donnait un air de pianiste professionnel. D'une voix ayant le même ton, Natanaël continua:

~J'ai hâte de vous voir danser. Une si belle jeune femme ne peu qu'illuminer une soirée en un clin d'œil. Votre mystère en est envoutant.

[Je m'excuse de la pauvreté de mon texte, je doit me préparer pour ce soir...]
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 31 Déc - 14:40 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Lilith était déçue... Elle avait bien remarqué que quelques hommes de l'assistance l'avaient regardé pendant qu'elle marchait lentement mais aucun n'avait osé approcher. Son costume était-il si mal fait ou repoussant ?

L'âme en peine, elle se demandait si elle aurait finalement l'occasion d'aller danser. Déprimée, elle laissa Soki prendre entièrement corps. C'était bien la première fois qu'elle cédait de bon cœur à son autre moitié.

D'un geste lent et sensuel, la jeune femme traversa la salle pour aller se poster près des musiciens. Lorsque Sieg la regarda s'éloigner, elle lui fit un clin d'œil et un sourire éclatant mais invisible.

Soki avait envi de jouer, danser, rire et chanter. Tout à la fois, pourquoi pas ! Le problème était les danseurs... Ils semblaient tous attirés par Sabetha ! Plusieurs cavaliers lui tournaient autour, attendant leur tour pour danser avec elle.

Il y avait bien sûr d'autres cavaliers mais ceux là ne semblaient pas motivés pour danser... Un gamin, un autre homme mais trop jeune à son gout et l'autre homme un peu coincé à qui elle avait fait un clin d'oeil.

Soki soupira dans un instant de découragement puis décida de se motiver. Puisque les hommes ne venaient pas à elle, ce serait elle qui viendrait à eux ! Elle regarda Law et Ariez finirent leur danse mais cela se sentait que son cavalier ne souhaitait danser qu'avec elle. Elle reporta son regard sur la femme toute de blanc vêtu [sabetha] avec l'homme qui finissait une valse avec elle. [Gabriel]

Soki prit une lente inspiration puis s'élança. Vu que Nathaniel attendait déjà sa danse avec Sabetha, Gabriel ne lui en voudrait pas - elle l'espérait - de prendre l'initiative... Elle posa sa main sur l'avant-bras de l'homme pour attirer son attention puis l'invita.


"- Accepteriez-vous de me faire danser, bel homme ?"

Un sourire charmeur - mais toujours invisible - aux lèvres, elle attendait sa réponse. Avec circonspection et le coeur battant à tout rompre, elle espérait ne pas essuyer un affront.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 31 Déc - 15:42 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Sabetha, même si elle avait décidé d’être simple et de disparaître pour une fois dans la foule n’avait vraiment, mais vraiment pas réussi son coup peut-être aurait-elle du prendre des vêtements plus complexe, peut-être n’aurait-elle pas du aussi se vêtir entièrement de blanc. Mais … ou était la faute ? nulle part. Elle ne pouvais pas non plus s’empêcher de dansé aussi dignement et aussi agilement qu’elle l’avait toujours fait. Qui peut renoncer a son métier ? Surtout lorsqu’on le fait depuis la plus tendre enfance. Elle ne peut se retenir de faire un simple sourire mystérieux a l’homme grand et large qui lui demandais subtilement son nom. Sans répondre, elle termina la danse avec lui. Et, lorsque ce fut fait, elle sentit quelqu’un s’approcher tout près de son oreille lui chuchotant a l’oreille si elle voulais bien lui accordé une danse. La voix, elle la reconnu aisément. Natanaël Von Teese. Elle fit un dernier sourire a l’homme qui avait bien voulu lui donner sa première danse et elle se retint de le saluer a la manière qu’elle l’avait toujours fait. Une petite révérence. Elle lui fit un simple signe de main et un sourire d’excuse alors qu’une autre dame abordais le colosse. Elle saisi la main qu’on lui tendais avec délicatesse. Elle savait que s’il y avait bien une personne qui allais la reconnaître… c’était bien lui. Surtout… si ce dont elle se doutait était vrai. Toujours avec son accent de gitane, elle lui répondit…

-Avec plaisir, monsignor.

Elle se positionna avec son cavalier. C’était un air plus doux que les musiciens venais de débuté. Sourire au lèvres, Sabetha , la gitane, la vraie de vraie Sabi. Attendit que son cavalier la guide. Alors qu’elle acceptais le compliment d’un signe de tête. Elle trouvais très drôles qu’ils furent tout deux assortit dans leur couleur. Dans une gamme très pales. Étant les seuls a être vêtu de vêtement aussi éclatant, ils apparaissait aux yeux de la foule comme une boule de lumière sur la piste de danse. Elle s’attendais a ce qu’il danse magnifiquement bien. Elle doutait d’être déçue.

**encore une fois, peut-être sans le savoir, ou encore tout en le devinant, Le petit damoiseau me compare encore au mystère. Le suis-je a ce point, que même simplement vêtue, il ne me quitte point ? Le temps a du l’encré dans mon âme aussi facilement qu’on peut graver sur de la roche un mot qui y restera presque… pour l’éternité. **

[Natanichounet que tu soit de retour compense vraiment beaucoup pour le fait que ton post est petit et puis c'est pas grave. La vie Irl d'abors =D ]
Revenir en haut
Gabriel Shinra

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 31 Déc - 17:47 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Gabriel fut surpris lorsque Lilith posa sa douce main sur son avant bras. Tellement que par réflexe il posa la main sur la poigne de son épée avant de la lâcher et de regarder celle qui lui demandait une danse. Une jolie louve à la poitrine généreuse. Gabriel rougit sous son masque n'étant pas habitué vraiment à la gente féminine. Sa vie tournait autour de Acisse, alors les personne qu'il côtoyait était surtout elle et de temps à autres la nounou. Le fait qu'une aussi jolie dame, du moins à ce qu'il pouvait voir présentement, vienne lui demander une danse le flattait.

"Mais bien sur damoiselle. Il me ferait réellement plaisir d'être votre cavalier pour cette danse et... et hummm... même pour le restant de la soirée si.... si... si vous le désirez."

Il prit alors le bras de Lilith. Il se rendit alors compte qu'elle n'était pas une simple personne. Contrairement à sa précédente partenaire, lorsqu'il prit son bras, Lilith avait une certaine force et comme ses bras étaient dénudés, il le remarquait maintenant visuellement. Ils s'écartèrent de Natanaël et de Sabetha et Gabriel se plaça en position de danse. Encore une fois son énorme épée à deux mains l'incommodait un peu mais il ferait avec. Une fois que Lilith semblait prête il la regarda droit dans les yeux et dit:

"Prête gente damoiselle?"
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 22:19 (2008)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Seize ans, c’était jeune, malgré ce que Dom’ avait l’air de vouloir dire. En fait, pour preuve, le jeune garçon venait de se vexer lorsque Sieg y avait fait référence. Sur le visage du chasseur s’étirèrent ses lèvres ; voir cet adolescent se vexer pour si peu le faisait sourire, lui rappelant le jeune homme qu’il était lorsque les Maîtres d’Ardok le prenaient en flagrant « délit ».
Heureusement, Dom’ se rendait lui-même compte de sa bêtise et s’en excusa tout de suite. Le fait qu’il s’autoproclame inventeur surprit d’abord Sieg mais c’était son sourire qui revint lorsqu’il jeta un coup d’œil aux chaussures de l’adolescent.

- Ah oui, effectivement, elles sont classes. Tu crois que ce serait possible d’en avoir une paire, même si je préfèrerai un modèle un peu moins extravagant ?

Sans lui répondre tout de suite, peut-être même tout simplement parce qu’il n’avait pas écouté, Dom’ apostropha un autre jeune homme tout de blanc vêtu, lui aussi marié avec le buffet.
Suivant les conseils de l’adolescent, l’homme les rejoignit et se présenta sous le nom de Tabris. Pour le moment, Sieg semblait totalement en dehors de la conversation, voilà pourquoi il se concentra sur les personnes aux alentours.

Ainsi, il remarqua que la jeune femme déguisée en loup venait de quitter le buffet, dans un geste sensuel qui attira son regard. À peu près au même moment, le regard de cette grande dame croisa celui du chasseur et elle lui fit un clin d’œil charmeur. Sans qu’il n’ait le temps de le prévoir, ses joues s’accordèrent parfaitement à la couleur de ses cheveux et il rendit un sourire niais à celui qu’il devinait sous le masque de l’envoûtante demoiselle.
Aussitôt, son intérêt pour la femme-loup monta an flèche. En réalité, c’était tout juste s’il se rappelait des raisons pour lesquelles il aurait préféré l’éviter quelques minutes plus tôt.
Avec une petite pointe de déception, il l’observa donc s’éloigner d’eux pour aborder un grand homme qu’on aurait pu décrire comme une armoire à glace. À bien y réfléchir, le fait que la jeune femme s’intéresse à un homme qui sache danser était normal, surtout dans une soirée comme celle-ci.

En laissant échapper un soupir bien prononcé, Sieg décida de se concentrer à nouveau sur Dom’ et Tabris. Malheureusement, ce petit interlude lui avait aussi fait perdre le fil de la discussion et le chasseur avait le plus grand mal du monde à comprendre ce qui se disait.
Pour le coup, Sieg s’excusa auprès des deux autres jeunes hommes et partit se servir un verre de champagne. Comme l’alcoolique bien rodé qu’il n’était pas, il l’avala cul-sec. Ce geste attira l’attention des quelques personnes autour de lui mais il ne s’en soucia pas et attrapa un petit truc à grignoter. Même si la présence de Dom’ et de Tabris étaient des plus agréables, Sieg n’était pas pressé de les rejoindre et continua de s’empiffrer goulument comme l’avaient fait ses deux compères quelques mètres plus loin.
Et pendant ce temps, une nouvelle musique s’achevait…

[ Désolé à Dom' et Tabris s'ils ont l'impression que je leur fais faux-bond, mais je n'ai rien contre que vous reveniez me voir. C'est juste que je voulais faire passer Sieg pour un alcoolo morfal XD ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Domino

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 15:48 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Quand Sieg dit à Dom' que ses chaussures étaient classes, il fit un large sourire : il adorait qu'on complimente ses inventions, comme ses propres bébés. Il répondit donc aussi vite :

-Sans problème ! Faut juste me le rappeler si tu me croises en rue!

Puis, au fil de la conversation, l'homme qu'avait interpelé Domino avait finit par se présenter dans la conversation. En effet, il était aussi très sympathique, et sa façon de parler plaisait déjà à Domino. Il se présenta comme était l'apprenti brasseur Tabris. A son tour, les vêtements de Dom' reçurent des éloges, et il sourit sans aucune gêne, affirmant :

-Domino ! Inventeur Pro ! Merci pour les vêtements, j'ai eu du mal à faire, surtout le pantalon, si ma mere le voyait... Je n'sais pas si je s'rais encore entier...

Puis, alors que tous deux parlaient, Sieg semblait passé du blanc pâle naturel au rouge flash de ses cheveux, mais pas au bon endroit. Domino le regarda se lever puis aperçut la dame déguisée en loup qui lui faisait un clin d'oeil.


*Eh beh, on dirait qu'il à une touche...* Pensa t-il.

Sieg marcha vers les verres de champagne plus loin et s'en avala un cul-sec. Dom l'observait avec de grand yeux équarquillés avant de revenir à Tabris pour lui dire ;

-Et beh, elle lui fait de l'effet la dame-loup on dirait. Bah laissons le tranquille, après tout on va pas l'empêcher, dans l'fond, on veut tous être à sa place héhé.

Ce que voulait dire Dom' c'était qu'en effet, Tabris n'avait eu qu'une courte danse, et que Domino lui même ne connaissait aussi fille aussi excentrique que lui. Quand bien même il était probable que si ce type de personne existait ils se disputeraient, se serait une sorte d'amour plutôt hillarant. Mais dans la salle, une ruée d'hommes tournait autour de la belle dame en blanc, l'autre maladroit semblait faire la glue auprès d'une femme vêtue de noire, et Sieg n'allait surement pas tardé à se rapproché de la noble femme déguisée en loup. Seuls Tabris et Domino semblait se convertir au buffet, mais pas que par amour de celui ci. Si une femme leur demanderait une danse, ils ne se feraient pas prier... Le vrai problème, en fait, était pour l'un le manque de femme, et pour l'autre le simple fait qu'il soit "lui" ! Je parle de Domino, là, bien sur !
Celui ci reprit son poulet et demanda à Tabris :

-Franchement, je pense pas qu'il y a des nanas aussi différente que moi, je leur fait peur haha. Tient, au fait, goute le poulet, il est délicieux !
 
Revenir en haut
Tabris

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 17:18 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Un inventeur ? Tabris aurait parié sur un artiste donc il n'était pas tombé bien loin de la réalité. Après lui avoir avouer que sa tenue n'avait pas étée facile à confectionner, ce dont il ne doutait pas le moins du monde, Domino lança un bref regard vers le jeune homme au cheveux rouge. Tabris faisant de même, il put remarquer que son teint prenait la même couleur que ses cheveux. Tabris se mit alors à chercher la cause de ce phénomène.

Il faut avouer qu'il ne chercha pas longtemps. Par déduction, il chercha du coté des femmes dans la direction de son regard. Il s'aperçut donc que Sieg était en train de regarder la louve qui était entrée un peu plus tôt. Tabris ne fut pas le seul à deviner la cause de ce rougissement soudain. Domino lui aussi devait l'avoir remarquée.

Alors que Sieg s'était dirrigé vers le buffet pour s'enfiler un verre de champagne cul-sec, Dom' fit une remarque à propos du potentiel futur couple qui fit sourire Tabris. Il était préférable de le laisser tranquil comme l'avait suggéré le jeune inventeur. Après tout, s'il avait été à la place de Sieg, il se serait lui aussi éloigné et pris un petit remontant.

Mais il ne se serait pas proposé comme cavalier. En fait il n'avait pas trop envie de danser pour le moment. A moins qu'une très jolie jeune fille fasse son entré ou à moins qu'il soit trainer (pas forcement de force si vous voyez ce que je veux dire) sur la piste de danse, il ne se séparerait pas du buffet.

Et pour en revenir au buffet, Dom' lui fit remarquer qu'il devrait gouter le poulet, après avoir fait une remarque sur les différences qui pouvaient exister entre lui et les femmes présentes içi. Justement, il dit qu'il ne doit pas en exister bon nombres mais que les "nanas" étaient juste effrayé par son aspect.

Il fallait avoué deux choses... la première dut qu'il avait raison pour le poulet. Tabris ne s'était pas fait prier pour se servir et en mordant dans la chaire, il ne put qu'être d'accord avec Dom'.

Mais là où il fit preuve de perspicacité, c'était sur la barrière "repousse-demoiselle" qui s'était déployé autour de lui. Son aspect n'était certes pas des plus habituel mais Domino n'était pas un mauvais bougre dans le fond. C'était la première impression qu'il eut de lui quand il l'aperçut la première fois et souvent c'était son premier jugement qui était le bon.

Il fallait avouer aussi qu'au fond, certaines femmes n'étaient pas différentes de lui. L'aspect de Dom' ce soir était particulier... Et alors ? Cette femme louve elle aussi jouait sur son aspect pour se faire remarquer, sinon elle ne se serait jamais donné autant de mal pour confectionner -ou faire confectionner pour ce cas là- sa robe. Il en va de même pour la dâme vêtue de blanc. Son habit était telement simple, dans cette soirée où la complexité était de mise, qu'elle ne pouvait que se faire remarquer... la preuve en est qu'elle avait un grand nombre de personne qui tournaient autour d'elle.

"Mouarf trop bon le poulet huhu... Pour en revenir aux demoiselles... je suis sûr qu'il y en a au moins une qui doit bien avoir des point commun avec toi. Mais s'attarder sur un aspect qui nous repousse, c'est assez décevant je trouve... Nan ?"

Il mordit une nouvelle fois dans sa cuisse de poulet puis repris :

"Franchement qu'est-ce qu'on en a à tapper de l'aspect d'une personne tant que l'on se sent bien avec... Si par exemple je me s'rais arrêté sur ta tenue, jamais je n'aurais osé m'approcher et j'aurais loupé quelque chose... Comme mon père le disait si bien, le corps est le tombeau de l'âme. Peu importe l'aspect tant que ce qu'il cache est merveilleux"

Tabris n'avait jamais philosophé pareillement...

** Non de non, je commence à parler comme un vieu !!!**

Avec cette pensé détestable en tête, il cherchait quelque chose à dire qui pourrait le remettre dans cette ambiance festive, et encore une fois, c'est sur le buffet qu'il dut se rabattre :

"Tu devrais goûter le fraisier et les profitéroles... je crois que c'est ce qui y'a de meilleur sur le buffet..."
Revenir en haut
Domino

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:11 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Le plus amusant la dedans, c'est que dans le fond, les seules personnes à réellement apprécier le buffet seront Tabris et Domino. Les autres hommes, souvent omnibulés par les femmes, se verraient dans l'obligation de fuir la nourriture pour gardé l'haleine fraiche et les dents bien blanches. Les femmes, de leurs côtés, avaient souvent opté pour ces masques complets et très peu pratiques qui ne permettaient presque pas de manger ou de boire.
Pourtant, bien qu'ils soient de vrais affamés, ces deux là avaient aussi une conversations plutôt étonnante, non? C'était plutôt Sieg et l'autre type blond qui devraient parler de la sorte, non plus? Mais là, se sont un gamin de 16 ans et un jeune homme apprenti. Et bien, comme quoi, en effet, le physique peut être trompeur sur la maturité. D'ailleurs, Tabris continua la conversation à se sujet tout en dévorant le poulet qui lui semblait tout aussi bon que pour Dom'.


-Ouais, mais c'est pas réellement du "dégout", j'dirais plutôt qu'elles pensent que je suis débile. Ca m'énerve. On dirait des adultes quand elles parlent, alors qu'elles sont parfois tout aussi gamines que moi.

En fait, ce que reprochait Dom' aux filles, c'était que lorsqu'il se déclarait, elles disaient ne pas aimer sa façon de vivre "au jour le jour", ou d'être trop "voyant", non elles rêvent encore du prince charmant romantique, celui qui leur promet l'amour et tout le bric à brac qui va avec cet amas de bêtises, dans l'évidence même ou ça ne sert à rien de rêver à sa, car ce type de gars, même quand il existe, ne leur laisse pas profiter des choses marrantes. C'est vrai quoi, dans les films d'amour digne de la mère de Domino, tous les acteurs tiraient une tronche jusque par terre ! Pourquoi pas préféré un garçon joyeux qui fait rire? Il faut vraiment tombé sur une nana qui n'est PAS plus mature que son âge pour que se soit la bonne... mais enfin, alors que Dom' était dans ses songes, Tabris lui parlait comme si ils avaient le même âge, et ne le prenait pas pour un débil. Dom' l'appréciait vraiment, ce mec.

-Woa, on dirait mon grand père que j'ai jamais vu ! Ahah, nan sérieux il devait être cool ton père.

Puis tabris enchaina sur le buffet :

-Sérieux? j'ai pas encore gouté attennnnd~ Dit Dom' tout en se levant pour attraper une louchette et puis il finit par se lever pour en prendre quelques uns avant de revenir pour les gouter :

-J'avoue, 'sont pas mal du tout ! Tient au fait, maintenant que j'te connais, j'pourrais venir te voir en ville de temps en temps? En ce moment je bosse sur une machine a alcool, justement.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:26 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Le jeune homme qu'elle trouvait tout à fait charmant mais un peu "coincé" avait eu
le charme de sourire face à son clin d'œil. Elle s'était retenue de justesse de rire, mais de joie car on lui faisait rarement de tels compliments. Elle se promit d'aller l'inviter la prochaine fois.

Son attention se reporta sur l'homme face à elle. Lorsque Gabriel fit mine de poser sa main sur son épée, la jeune femme sentit son corps réagir instinctivement. Sa main libre chercha une de ses dagues mais ne sentit que le vide.

Pour ce soir, exceptionnellement, elle n'avait prit qu'une mini-lame qu'elle avait fixé sur un endroit très peu pratique d'accès, coincée derrière son dos à l'horizontale, à la limite du costume.

Quand elle se rendit compte que son cavalier avait arrêté son geste, elle fit mine de lisser son costume mais elle se doutait bien que le guerrier avait dû deviner ses intentions...

Un peu gênée de s'être plus dévoilée que prévue, elle toussota, sentant le rouge aux joues l'envahir. Enfin, il eut la bonté de la sortir de son mauvais pas en lui répondant.

D'une voix légère et guillerette, elle lui répondit :


"- Vous êtes un charmeur, jeune homme ! C'est avec délice que j'accueille votre réponse. Pour ce qu'il en est pour être mon cavalier toute la soirée... Je... Loin de moi l'idée de vous offenser mais je désirerais faire quelques danses avec d'autres danseurs. Cela étant dit, si vous êtes un excellent cavalier, ce sera avec bonheur que j'aimerais faire plusieurs pas dans vos bras.

Vous ayant vu à l'oeuvre, je ne doute pas de vos capacités !"


Pleine d'expérience, en entendant les notes de musique, elle plaça sa main droite dans celle de Gabriel et la gauche sur son épaule. Elle eut un peu de mal car il était assez "costaud".


"- Plus que prête !"


Enfin ils s'élancèrent tous deux sur la piste, valsant d'un bout à l'autre. Soki ne manqua pas d'admirer la musculature de son charmant compagnon et son adresse. Il se débrouillait plus que bien, ce guerrier !

Voulant rester le plus floue possible sur son identité, elle ne lui posa donc pas de question, lui faisant de temps en temps un commentaire frivole. Ce soir, pas question de se bagarrer, elle allait s'amuser !
Revenir en haut
Gabriel Shinra

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:49 (2009)    Sujet du message: Le Grand Bal Répondre en citant

Gabriel reconnu à son tour le réflexe d'une guerrière lorsque Lilith, en réaction à son geste brusque de tentative de prendre son arme, fit pratiquement le même. Il sourit derrière son masque et s'élança avec sa cavalière sur la piste de danse. Il fit une petite révérence de coutume avant d'accepter la main de la louve.

La valse était longue et Gabriel essaya quelques mouvements spéciaux un peu différent des mouvement normaux. C'était des mouvements de valse, que l'on pourrait dire, avancés. Masque ou non, il n'aurait probablement pas reconnu Lilith. Gabriel était assez solitaire et ne chassait les monstre que par pur amusement. L'argent... il n'en avait pas besoin, il avait plus que ce qu'il a besoin pour vivre et ce, assez aisément.

Lilith semblait suivre les pas de Gabriel assez aisément même les spéciaux. Avant que la valse ne finisse Gabriel souffla à l'oreille de sa cavalière:


"Vous savez, les rues ne sont pas sur à cent pour cent pour les jolie damoislle comme vous, si vous le souhaitez, je vous raccompagnerai après cette soirée. Aussi, pardonnez mon indiscrétion, mais puis-je avoir l'honneur de savoir le nom de celle qui ma demandé cette danse?"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:09 (2016)    Sujet du message: Le Grand Bal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> Le Von Teese Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com