Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Aux portes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> Portes de la ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 15 Déc - 20:33 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Sabetha marchais depuis un bon moment avec Kaelhaedan. Elle n'avait pas croisé les plaisantins qui l’avaient poussé à avoir une invocation. Surement faisaient-ils le tour d'une quelconque taverne. Chose sure, elle ferait gorge chaude de son aventure et leur montrerais la créature qui l'accompagnais. Ils regretteraient de l'avoir fait monté là au lieu d'y être allé eux même. Un sourire joyeux sur les lèvres, elle avançait d'un pas allègre. Elle retournait dans un endroit sans histoire, même si elle était épuisée du voyage qu'ils avaient fait. Elle avait le sentiment de rentré à la maison. Elle avait vu la ville s'approcher peu à peu, illusion d'optique, mais image rassurante d'une future retraite. D'un endroit loin des sommets, loin des hauteurs, loin des endroits qui, comme celui qu'elle avait quitté, était austère, dangereux.
 
La ville lui ouvrais maintenant, à nouveau, ses portes, rassurante et promesse d'un couvert et d'un bon repas chaud. Elle se tourna vers Kaelhaedan avait le regard d'une gamine qui vient d'avoir le plus beau cadeau du monde, lui fit un grand geste de la main pour englober le paysage qu'il voyait et lui dit, la voix enjouée...
 
-Bienvenu, ou plutôt, re bienvenu dans la ville de Luh, seule ville ou l'on puisse habiter, seul endroit qui promet mille et une chose et qui ne déçois que ceux qui ne sont pas près a tout donner ce qu'ils ont pour avoir ce qu'ils veulent. Voici ma maison, parce que moi, ma demeure, ne se résume pas a une bâtisse, mais a la ville tout entière. Bienvenue dans l'endroit le plus merveilleux du monde!


Elle s'élança d'un pas joyeux, sans attendre que Kael la suive ou non. Un sourire gamin sur les lèvres, une démarche assurée. Elle saluait tous les passants, les chasseurs sortant de la ville avec leurs invocations qui la faisait faire un pas de coté. Elle disait bonjours au marchand, vendeurs de babiole, de nourriture ou même d'armes. Elle agissait comme si elle connaissait tout le monde. Mais tout le monde savait, ou avait entendu parler d'elle. Elle passait difficilement inaperçue. Ses longs cheveux blonds, ses vêtements excentriques, sa voix qui portais et surtout, surtout, ce masque unique qui ornaient son visage. De mémoire d'homme, personne n'avait pu jamais la voir sans celui-ci.


**ahhhhhh enfin a la maison !!**
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 15 Déc - 20:33 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 14:02 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

[ Je n’ai pas trouvé d’indices temporels dans ton texte, alors j’ai choisi de faire mon post le matin. Dis-moi si ça pose problème ^^ ]

Il faisait beau, ce jour-là.
Et pourtant, Sieg n’avait vraiment pas la tête à se prélasser. La veille, Ariez l’avait fait travailler comme un forcené et il n’avait eu le droit de partir que lorsqu’elle jugea tout parfait, ce qui avait pris bien plus de temps qu’il n’aurait pu l’imaginer. Malgré son entraînement de chasseur, il en avait résulté des courbatures à travers tout son corps, si bien qu’il n’avait que moyennement dormi.
Heureusement pour lui, ce jour-là, l’armurerie était fermée, et il allait pouvoir profiter de sa journée pour se reposer. Ou tout du moins, il aurait aimé.

Habitant seul, Sieg avait dû se rendre à l’évidence : les placards ne se remplissaient pas par l’opération du Saint-Esprit. Voilà pourquoi, luttant contre son envie de passer la journée à ne rien faire, le jeune homme s’était levé tôt, portant sa vieille carcasse jusqu’aux ruelles des marchands.
Et maintenant, il bâillait à s’en décrocher la mâchoire, déambulant dans des rues pleines de monde malgré la période matinale de la journée.

Le discours joyeux qu’avait entretenu les marchands qu’il côtoyait depuis son arrivée dans Lüh l’avait requinqué un peu, et il se sentait maintenant prêt à affronter sa journée, même si celle-ci ne s’annonçait de toute manière pas très excitante.
C’était donc les mains pleines de provisions pour la semaine qui arrivait que Sieg retournait chez lui, bifurquant un peu trop vite à droite, dans une autre rue commerçante.
Un peu trop vite, oui… en effet.
Sans qu’il n’ait le temps de réagir, il venait de percuter une jeune femme. De par sa petite taille, la jeune femme fut bousculée, tombant sur le sol lourdement. Un peu paniqué pour son manque de prudence, Sieg déposa rapidement ses provisions sur le sol et s’approcha de la jeune femme.

Cette femme, il avait l’impression de la connaître de vue. Ou plutôt, pour être précis, son attirail lui rappelait quelque chose : tous ses bijoux, sa longue chevelure blonde, et puis son masque… tout cela lui disait vaguement quelque chose.
La confrontation avait déjà attiré le regard de plusieurs personnes aux alentours, et le jeune homme se sentait un peu gêné d’avoir ainsi bousculée la belle demoiselle. Il tendit une main pour qu’elle s’y agrippe et se relève, pendant que lui-même prenait la parole.

- Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. Vous allez bien ?

De toute sa vie, Sieg n’avait eu de la galanterie que des cours théoriques, et il ne savait pas trop comment s’y prendre pour l’aider. Pour un peu plus, ses joues s’accorderaient parfaitement avec la couleur de ses cheveux.

Trop concentré auparavant sur la personne qu’il avait bousculé, il ne remarqua que maintenant l’homme ailé derrière elle. Maintenant qu’il les connaissait assez pour en avoir lui-même deux, le chasseur devina en elle l’un des sous-Dieux, probablement du même élément que sa petite Gaïa.
Tout en espérant que ce Sous-Dieu ne lui tiendrait pas rigueur la chute de sa Maîtresse probable, Sieg concentra à nouveau toute son attention sur la femme assise au sol.

[ Là aussi, si quelque chose que j’ai fait faire à ta Sabetha ne te va pas, je n’ai rien contre changer quelques petits trucs ^^ ]




Dernière édition par Sieg le Mer 17 Déc - 10:47 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 16 Déc - 14:50 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Kael regardait la ville et tentait de tout voir en même temps. Cela faisait si longtemps. Avec sa taille, il lui était difficile de suivre sa maitresse sans attirer tous les regards et surtout sans bousculer personne. Le bruit de la ville était assourdissant. On aurait dit une arêne où Sabetha évoluait telle une gladiateur sous les acclamations de la foule.

Tournant le coin du batiment beaucoup trop rapidement, et sans regarder où il s'en allait, un homme vint percuter sa maitresse de plein fouet. La jeune femme se retrouva au sol avant qu'il ait eu le temps de réagir. Il avait bien esquissé le geste mais trop lentement. Par le Créateur, il détestait tellement ces années passées dans sa prison, des années qui lui ravissaient ses forces et ses pouvoirs. Heureusement, dans ce cas-ci, il ne s'était agis que d'un accident mineur, une broutille qui ne mettait nullement en danger sa maitresse. Mais s'il s'était agit d'un malfaiteur...

L'homme portait en lui « l'odeur » de deux invocations. Une de celles-ci lui était familière mais il ne parvenait pas à replacer l'identité exacte. L'homme s'excusa à Sabetha et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Kael ressentit une pointe de jalousie envers l'humain. Il s'avança pour s'interposer et se placer devant sa maitresse. Il avait à peine remarquer la foule qui commençait à s'attrouper auprès d'eux. Il ne ressentait pas d'aggressivité de la part de l'homme juste un malaise, surement du à l'accident et à l'attention qu'il venait d'attirer sur eux.

Voyant à ces traits que l'homme était sincère, Kael fit un pas de côté pour le laisser aider sa jeune maitresse. Il le gardait tout de même à l'oeil. Il avait vu les humains commettre trop de traitrises pour leur faire entièrement confiance. Mais il ne pouvait pas non plus contrevenir à la liberté de Sabetha et empêcher quiconque de l'approcher.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 16 Déc - 18:25 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Elle avait peut-être salué une personne de trop, sans regarder elle même ou elle allait. De ce fait, une personne qui avait marché aussi distraitement qu'elle était entrée en collision. Pas étonnant tout de même!! Cette personne qui lui était rentré dedans par inattention surement était beaucoup plus grande et plus solide qu'elle même sur ses pied on aurait dis qu'elle avait percuté un mur. Ce ne fut qu'une fois que son derrière avait touché le sol qu'elle réalisa ce qui s'était passé. Son masque tout de travers, elle se mit à rire de bon cœur. Elle vit Kaelhaedan du coin de l'œil. Il ne faisait pas confiance. Il apprendrait. Au moins l'invocation de se mit pas entre elle et l'homme qui lui avait rentré dedans. Elle saisi la main qu'on lui tendait, se relevant d'un bond. Elle en profita pour serré celle ci en signe de bonjour.

-Eh bien, Je vous salue, vous et votre présence des plus percutantes. Il est rare qu'on passe aussi inaperçu quand on est aussi imposant. Il faut croire que j’avais la tête ailleurs! Mais j'aime tellement La ville!!

Elle relâcha sa main, fit une petite révérence et en profita pour replacer correctement le masque sur son visage.

-Je me présente, Sabetha Tyhera Mortalis. Artiste de scène, chanteuse, Danseuse, Musicienne et acrobate à ses heures!

Un sourire malicieux apparut alors qu'elle se tournait vers Kaelhaedan.

-j'ai l'insigne honneur d'être accompagnée de Kaelhaedan, le Seigneur de la Tempête.

Elle fit face a nouveau a l’inconnu. La tête tourné un peu sur le coté, interrogative.

-Je parle, je parle comme une pie, mais comme la politesse exige....Puis-je me permettre de vous demander à qui j’ai affaire!?

Elle croisa les bras, sous sa poitrine et attendis d’un air taquin la réponse a sa question. Entre l’homme et l’invocation, cette demoiselle paraissait encore plus petite qu’ elle ne l’était vraiment, mais elle dégageais beaucoup de charisme, les curieux qui s’étaient approché les regardait ou s’était retourné a leur place en entendant le rire de la petite demoiselle, qui leur avait indiqué qu’elle n’avait rien et que tout allais bien.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 19 Déc - 11:48 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Probablement de nature très protectrice, la prétendue Invocation de la jeune femme vint s’interposer entre sa maîtresse et Sieg. Heureusement pour l‘homme aux cheveux rouge, la gêne apparente qu’il ressentait venait de lui sauver la mise et la créature de l’air se décala pour permettre au chasseur d’aider la demoiselle tombée au sol.
Aussitôt, elle commença à rire de bon cœur, d’un rire sincère et fort. L’atmosphère se détendit immédiatement après cela, et même Sieg ne se sentait plus tant gêné que ça.

Un peu calmée, elle attrapa sa main et se releva d’un bond.
Après un petit jeu de mots qui fit sourire Sieg franchement, elle se présenta comme étant Sabetha Tyhera Mortalis, une sorte de femme de scène. Probablement le jeune homme l’avait-il déjà vu sur scène pour que cette impression de déjà-vu l’interpelle au premier abord. Il ne devait cependant pas avoir eu l’honneur de voir le spectacle de bout en bout, sinon il n’aurait pas pu oublier une si belle demoiselle.
Par la suite, elle présenta son Invocation, Kaelhaedan. L’homme ailé le regardait toujours d’un œil plutôt méfiant, mais Sieg devinait qu’il resterait neutre aussi longtemps que lui resterait inoffensif.

Maintenant, elle venait de se tourner vers lui, une moue interrogative. Elle venait de lui demander son nom, et avait croisé ses deux bras sur son torse. Le moins que l’on pouvait dire, c’était que ce petit bout de femme avait beaucoup de charisme. Un sourire s’afficha sur le visage de Sieg.
À son tour, il fit une petite courbette et se présenta.

- Excusez mon indélicatesse. Je suis Sieg Wahrheit, chasseur de mon état.

Il se releva de sa courbette et attrapa la main de la jeune femme pour y faire un baisemain.

- Très heureux de vous rencontrer, mademoiselle Sabetha.

Depuis qu’elle s’était mise à rire, son comportement avait totalement changé et il se sentait maintenant en totale confiance.
Pour le coup, jouer à ce petit jeu de bienséance l’amusait beaucoup, et même la demoiselle en face de lui devait voir que ce n’était pas une coutume à laquelle il était habitué. Il s’amusait, en fait, voilà tout.

- Puis-je vous offrir quelque chose à manger ou à boire, pour me faire pardonner de ma percutante présence ?

Oui, après tout, il n’avait rien d’important à faire, et cette Sabetha lui plaisait. Elle était charmante et rieuse, tout le contraire d’Ariez. Du point de vue de Sieg, sa patronne était une femme tyrannique cachée sous des traits plus qu’agréable.
Chassant de ses pensées l'image de cette femme le frappant avec un balai, il se concentra à nouveau sur celle qui se tenait face à lui en ce moment même.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 22 Déc - 19:18 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Kael détailla l'homme un bon moment, mais celui-ci ne semblait pas du tout représenter un danger pour sa maitresse. Il se détendit donc. Il était un peu déçu puisque cette rencontre voulait surement indiquer la fin de sa petite visite personnelle de Lüh avec Sabetha. Une autre pensée travaillait aussi son esprit. Mais où était donc les invocations du jeune homme? Il pouvait sentir leur présence sur lui mais il ne les voyait nul part.

La ville de tout manière n'avait pas bien changée depuis son dernier passage. Il était certain qu'il pourrait reconnaitre des batiments s'il s'en donnait la peine. Mais voulait-il vraiment se les rappeler? Ou plutôt se rappeler les souvenirs qui y étaient rattachés. De toute façon sa tâche maintenant était de rester aux côtés de sa nouvelle maitresse. Il secoua la tête pour chasser les mauvais souvenirs et s'apprêta à suivre Sabetha peu importe sa décision.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 31 Déc - 16:37 (2008)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Sieg Wahrheit. Un chasseur. Sieg le rouge !! ah ,ah lui, ferais un bon héros. Il avait quelque chose qu’on remarquais aisément. Son sourire était craquant et il avait un humour bien placé. Ce jeune chasseur, et oui parce qu’en plus il avait pour lui la jeunesse, serais une bonne source d’histoire. Réelle ou inventé? Cela resterais a voir. D’ailleurs, en plus de tout cela, il venais de lui faire un baisement. L’appelant « mademoiselle » Sur un sourire et un nouvel éclat de rire, elle se laissa aller au jeu. Cet homme, d’abord gêner, faisait montre d’une grande confiance en soi. Il avait des ressource dont il ne se doutais peut-être même pas lui même.

-En plus d’être un éclatant jeune homme, vous avez un éclatant sens de la répartie. J’adore qu’on discute ainsi avec moi. Je ne serai pas contre un verre ou vous le voudrez…. Mais… j’ai promis a Kael de lui faire faire le tour de la ville de Luh.

Elle jeta un coup d’œil a son invocation. Pourquoi ne disait-il plus un mot? Kael semblais tout d’un coup muet comme une taupe. Il n’était pourtant pas comme cela dans son nid d’oiseau, a regarder en bas. Elle eut un frisson d’horreur a repensé a la vue qui l’avait littéralement jeter sur le derrière. Elle se tourna vers son invocation et le saisi par le bras pour le ramener sur la planète terre. Se montant sur le bout des orteils afin d’arriver près de l’oreille de son géant. Elle lui chuchota

-Revient sur terre, je sais que ton élément est l’air, mais pourquoi ne parle tu plus.?

Elle s’éloigna de la créature et sourit, d’un sourire mi-figue mi raisin.

-Je suis placé dans un dilemme. Entre une promenade dans la ville avec un nouveau venu, et l’alléchante proposition que vous me faites… mais peut-être pourrais-je joindre l’utile a l’agréable. Kael est ma toute première invocation. Peut-être vous même en avez vous déjà une ? vous pourriez m’indiquer ce qu’il y a à faire avec ces semi dieux! Et puis sûrement avez vous de bonnes histoire a me raconté! Vous savez, Kael en connais de très bonne, pour ma plus grande joie!
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 12:04 (2009)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Lorsque la jeune femme complimenta le jeune homme, il ne put s’empêcher de rougir très légèrement avant de bafouiller quelque chose en réponse.

- Et bien… Je… J’ai… Merci.

Mieux valait faire court, car il s’enfonçait de plus en plus au fur et à mesure qu’il tentait de faire des phrases complètes et bien construites. En cet instant, il était facile de deviner que son calme d’il y avait quelques instants était très fragile et s’était brisé au premier impact.

Heureusement pour lui, Sabetha se concentrait à présent sur son Invocation. Vraisemblablement, il semblait étrange que Kaelhaedan ne parle pas et cela mit Sieg encore plus mal à l’aise qu’il ne l’était. Peut-être même cette Invocation le maudissait pour avoir coupé court à la promenade promise avec sa Maîtresse.

Sabetha elle-même semblait hésiter quant à la suite des évènements, jusqu’au moment où elle trouva une solution qui de son point de vue devait aller à tout le monde.

-Je suis placé dans un dilemme. Entre une promenade dans la ville avec un nouveau venu, et l’alléchante proposition que vous me faites… mais peut-être pourrais-je joindre l’utile a l’agréable. Kael est ma toute première invocation. Peut-être vous même en avez vous déjà une ? vous pourriez m’indiquer ce qu’il y a à faire avec ces semi dieux! Et puis sûrement avez vous de bonnes histoire a me raconté! Vous savez, Kael en connais de très bonne, pour ma plus grande joie!

Tant bien que mal, Sieg tenta de reprendre son sérieux, malgré le malaise qu’il ressentait à avoir enlevé Sabetha à son Invocation. Toutefois, puisqu’il fallait qu’il réponde à la gitane, il inspira un grand bol d’air pour redevenir l’homme qu’il était lorsqu’il s’était présenté.

- Oui, effectivement. J’ai moi-même deux Invocations : une de l’air et l’autre de la terre. En revanche, il n’y a rien que je puisse vous apprendre. Les semi-Dieux sont tous différents et c’est à vous de choisir la manière de les traiter. Pour ma part, j’essaie de les traiter d’égal à égal, mais ce n’est pas le cas de tous les humains.

Juste avant d’aborder le sujet qui le gênait, la voix de Sieg perdit en octave et en force, de la même manière qu’il perdait de l’assurance.

- Par contre, mademoiselle Sabetha… Je ne voudrai pas que vous annuliez votre promenade pour moi. Si vous aviez prévu de faire visiter la ville à Kaelhaedan, ne vous gênez pas pour le faire. Je ne veux pas m’imposer.

En réalité, Sieg avait bien remarqué le regard pénétrant que lui jetait depuis quelques minutes l’homme ailé. Evidemment, il lui était impossible de savoir ce qu’il cachait mais il était certain que ce geste empêchait l’humain de rester aussi confiant qu’il aurait pu l’être devant un monstre.
Tout en tentant d’ignorer ce regard qui le pesait, Sieg reprit pour Sabetha.

- Et puis vous savez, je ne connais pas tant d’histoires que ça. Il y a peu à dire sur moi. Je me suis battu contre des voleurs, j’ai abattu un ptérodactyle et j’ai éliminé un monstre flamboyant dans le désert. Mes exploits s’arrêtent à ceci. Je doute fort qu’il vous intéresse… Surtout que j’ai toujours été aidé à accomplir mon rôle, que ce soit par des humains ou des Invocations.

Parler avec Sabetha venait de lui rappeler sa première chasse, celle qu’il avait faite avec Faelar. Elle ne remontait pas à si longtemps que cela mais pourtant Sieg avait l’impression qu’elle datait d’une éternité.
Jugeant impoli le fait de se concentrer sur autre chose alors qu’il parlait avec une dame, Sieg remit les deux pieds sur terre et attendit ses réponses.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 11 Mar - 13:24 (2009)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Elle soupira, Kael ne semblais pas vouloir répondre. Têtu comme il l’était… Elle n’avait pas trop envie de voir sa mine grognon pendant que le soleil brillais et qu’elle était, vraisemblablement encore vivante et en très bonne santé. Elle regarda posément son invocation, puis le jeune homme, son invocation, le jeune homme et un sourire ironique étira doucement ses lèvres. L’un avait des souvenirs de cette ville, l’autre y vivais présentement, paradoxe comique, l’un était le passé et l’autre le futur et tout deux …. Souhaitait faire un tour de la ville avec elle. Y voyant quelque chose que peu de gens aurais été apte a reconnaître ou a voir ou simplement a s’y intéressé. Elle sourit. Elle seule pouvait faire le lien dans cette situation un peu spéciale et finalement se tourna vers Kael. Elle se redressa jusqu'à être sur le bout de ses orteils pour chuchoter à l’oreille de Kael.

**hum… Passé et présent…. Je préfère éviter le passé qui s’est embourbé dans ma mémoire…. Mais même si dans ce cas ci, le passé n’est pas le mien. Je sais… je vais le laisser faire la paix… Si je devais fouler les même pierres qui m’ont vu grandir, j’aimerais être un peu seule pour oublier ou pardonner les évènements qui m’ont blessé…. **

-Kael, va te promener un peu dans la ville, seul. Tu a des souvenirs avec lesquels tu dois faire la paix et d’autre que tu dois te rappeler. Ensuite, rejoint moi, je suis sure que tu trouveras ton chemin. Pour ma part je vais accompagner le jeune homme. Une fois que ton tour sera fait, je le recommencerai avec toi pour te démontré les changements en mots.

Elle recula d’un pas et se retourna vers le jeune homme en faisant voler cheveux et vêtements larges. Sa sacoche de toile pendant de son épaule a sa taille. Un sourire plus amical sur ses lèvres d’un pas léger, elle rejoint le jeune homme aux cheveux de feu. Aussi voyant qu’elle dans cette foule homogène…. Et trop semblable du commun. Elle rajusta son masque d’un mouvement rapide et vérifia pour une énième fois que l’objet tenait bien son rôle en cachant ses yeux et en dissimulant les traits de son visage puis, une fois que ce fut fait, elle dit sa conclusion sur les évènements….

-Je ferai ma promenade avec Kael dès qu’il aura fait d’abord le tour de ses souvenirs d’abords…. Pour ma part je m’arrangerai pour vous faire réaliser a quel point vos « petits exploit » sont quelque chose que le commun des hommes ne feraient pas, même si leur vie en dépendais. Et puis si vous ne juger pas vos histoires satisfaisante… je les embellirai

Elle lui fit un clin d’œil et l’attrapa par le poignet. Elle se retourna vers Kael qu’elle laissait là et lui envoya un baisé avec la main et un sourire lumineux. Pour lui faire comprendre qu’elle ne l’oubliait pas.

**Courage Kaelhaedan… « Seigneur des tempêtes » montre moi que tu sais agir seul… Comprend moi au moins…**

-Par ou va-t-on, mon cher ??
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Jeu 12 Mar - 21:29 (2009)    Sujet du message: Aux portes Répondre en citant

Avant de se concentrer sur le jeune homme qu’elle venait de rencontrer, l’artiste qu’était cette belle demoiselle s’expliqua avec son Invocation. Sieg préféra ne pas s’en mêler mais écouta attentivement tout ce qui se disait. Gentiment, le Maître demandait à son semi-Dieu de visiter la ville seul pour qu’elle puisse accompagner le guerrier maladroit.

Son ordre donné, elle se retourna ensuite vers Sieg dans un geste étonnamment élégant. Tous ses faits et gestes étaient empli d’une certaine grâce et le jeune homme ne pouvait cesser d’en être émerveillé. Le faisait-elle exprès ou était-ce tout simplement sa manière d’être ? Dans tous les cas, elle ne pouvait laisser complètement indifférent ; jamais Sieg n’avait vu telle fluidité dans les mouvements.
Un sourire chaleureux se dessina sur ses lèvres alors qu’elle s’approchait du jeune homme. Ensuite, elle réajusta son masque de scène auquel elle semblait tenir comme à la prunelle de ses yeux et fit part de la suite des évènements au chasseur.

- Je ferai ma promenade avec Kael dès qu’il aura fait d’abord le tour de ses souvenirs d’abords…. Pour ma part je m’arrangerai pour vous faire réaliser a quel point vos « petits exploit » sont quelque chose que le commun des hommes ne feraient pas, même si leur vie en dépendais. Et puis si vous ne juger pas vos histoires satisfaisante… je les embellirai.

Sans lui laisser le temps de répondre, elle attrapa le poignet du jeune homme et lui fit un clin d’œil. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que Sieg n’était pas habitué aux contacts et il dut faire un effort monstre pour ne pas retirer brusquement son bras de l’emprise de la belle demoiselle. Pendant que le chasseur luttait avec lui-même, Sabetha salua chaleureusement son Invocation une dernière fois avant de se concentrer à nouveau sur l’homme à la chevelure flamboyante.

- Par ou va-t-on, mon cher ??

Avant de répondre, Sieg jeta un regard aux courses qu’il venait de faire et, que ce soit poli ou pas, jugea qu’il lui fallait avant tout ramener ses affaires chez lui.

- Je sais que ça ne se fait pas vraiment mais… Je suis obligé de vous emmener chez moi en premier lieu. Je dois ranger certaines courses que j’ai faites ce matin. Est-ce que cela vous dérange ? Nous pourrons ensuite aller où bon vous semblera.

Les doigts de la jeune femme caressait toujours le bras de Sieg et ce contact le mettait plutôt mal à l’aise. Heureusement, il n’y paraissait rien et il se contentait de sourire à l’attention de son interlocutrice, attendant calmement sa réponse. Puis, soudainement, sa galanterie revint au grand galop et il remarqua qu'il manquait à tous ses devoirs de gentleman.

- Je tiens aussi à vous remercier du temps que vous m'accordez. J'espère que mes histoires plairont à la grande dame que vous êtes. Je prie également pour que votre Invocation ne soit pas vexée du temps que vous m'accordez.

Pour accompagner ses dires, Sieg dédia à la jeune femme un éblouissant sourire et prétexta de devoir aller chercher ses affaires pour lui faire lâcher son bras, doucement mais sûrement.

[ Alors… Nous avons le choix de faire un topic chez moi ou bien de le faire n’importe où ailleurs dans la ville en évoquant simplement le fait que nous avons fait un crochet par chez moi. Excuse-moi aussi si ce n’est pas très long mais je suis assez occupé en ce moment. ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:13 (2016)    Sujet du message: Aux portes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> Portes de la ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com