Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 2 Déc - 21:51 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Un jour de plus au temple de la terre. Le soleil continuait sa course immuable en déversant ses rayons sur la terre, le temps avançait, lentement, laissant tout le temps aux réflections et au remord. Les rayons du soleil passèrent au travers de l'unique ouverture de la pièce. Un trou circulaire à environ 5 mètres de hauteur. La grande pièce carrée était faite de marbre, le sol dallé absorbait la lumière. La forme créée par la lumière au sol s'allongeait au fur et à mesure que le soleil grimpait dans le ciel, gagnant chaque fois un peu de terrain jusqu'à la créature qui vivait dans cette salle.
Retiré du monde depuis des années, Kamuy restait immobile, comme transformé en statue par le temps, temps qui n'avait pas de pouvoir sur lui, ce qu'il commençait de plus en plus à regretter...

Il avait eu le temps de retourner la situation dans tous les sens. Iris n'était plus et ne serait plus jamais. Il luttait avec difficulté pour ne pas se laisser emporter par la colère et la tristesse. Pendant son isolement il avait développé une haine féroce contre les humains, ces êtres sans coeur qui lui avaient ravi la seule personne qui avait troublé son coeur. Le temps aurait pu lui apporter la raison, mais un coeur brisé ne suit plus le srègles de la logique et sa colère, au lieu de s'appaiser, était maintenue, embrasant son coeur constamment, à chaque instant. Au départ Kamuy avait pensé que le temps apaiserait sa souffrance, que ses souvenirs s'effacerait au fur et à mesure et qu'il pourrait reprendre une nouvelle vie. Mais rien de tout ça n'était arrivé, il ne connaissait plus le repos et tout ce qu'il attendait maintenant c'est que quelqu'un passe et lui règle son compte.

_______________________________________________________________________________________________________


Le temps passait, les jours, les mois, les années. Personne ne venait. On lui avait dit que quelqu'un viendrait pour s'occuper de son sort, mais personne n'avait même essayer de passer le seuil de la porte qui se trouvait en face de lui. Bien que sa conception du temps s'altérait de plus en plus, il commençait à se dire, qu'il vivrait ici éternellement... jusqu'à ce que quelqu'un en ait assez qu'il prenne de la place.

_______________________________________________________________________________________________________


Une journée comme les autres, monotomne. La pièce était beignée de lumière, ce qui empêchait la créature de se reposer tranquillement. La lassitude était devenue une compagne et elle le gagnait chaque jour environ 2 heures après que le soleil emplisse la moitié de la grande salle. Il restait dorénavant toujours sous sa forme première, un loup dont la tête dépasse le sol de plus de 2 mètres, le spoils hérissés et les crocs inquiétants, ses yeux noirs inspirant la crainte et la peur. Mais aucune émotion n'apparaissait sur son visage. Il avait les yeux fermés, les oreilles baissées. Le silence éternel emplissait la pièce comme toujours. Mais cette fois deux oiseaux vinrent se poser au bord du trou circulaire qui servait de fenêtre et aiguaillèrent sa journée. Il les écouta chanter pendant quelques minutes avant qu'une ombre se dessine dans un coin de la pièce. Il ne savait pas comment il avait pu la rater, comment elle était arrivée mais il la voyait, devant lui. Iris lui souriait. Kamuy se redressa en un instant. Il s'approcha doucement d'elle, ses pas ne faisant aucun bruit sur les dalles. Elle s'avança vers lui, tendit la main pour le caresser, comme elle avait l'habitude de le faire autrefois... Mais au moment où il aurait du sentir sa main sur son museau, le caresser en montant jusqu'aux oreilles... il ne se passa rien et Iris disparut. La tristesse du loup fut visible sur son visage à cet instant... Il retourna à sa place, pleura en silence et le temps reprit son cour.

Plusieurs heures plus tard le calme qui emplissait la tour fut rompu. Au loin, très loin en vérité, quelque chose était en mouvement. Il ne savait pas si c'était hostile ou non, mais cette chose était venu pour lui, il le sentait. Elle n'était pas encore entrée dans la tour, elle se tenait devant. Peut-être réfléchissait-elle à la marche à suivre.
Kamuy se demandait ce qui allait se passer, il n'avait pas été informé de ce qui allait lui arriver. Bien peu lui importait en vérité. Alors il se remit en boule, reposa sa tête et ferma les yeux et peu à peu sa taille diminua et il reprit la forme d'un loup presque normal. Si cette chose ou cette personne s'attendait à voir une créature gigantesque ou même impressionnante elle risquait d'être déçu. Le loup n'était pas d'humeur à vouloir en mettre plein la vue. En revanche avec cette arrivée il espérait apprendre le pourquoi de son isolement et ce qui allait advenir de lui.

Sur la dite porte avait été marqué, à même le bois, à grand coups de griffes, le nom de la créature vivant dans cette tour, le grand loup Kamuy.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 2 Déc - 21:51 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 10:34 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Pug s'aventurait dans les magnifiques terres du palais de la terre, un lieu entroué de magnifiques montagnes enneigés mais qui était parfois parcouru de déflagration venant des divinités qui les faisait en déchargeant leur terribles énnergies. Pug se baladait dans ces lieux à la recherche d'un nouveaux compagnon, il avait déja à ses cotés Zéphir, mais pour aller chercher une nouvelle invocation il lui avait demandé de partir, Pug pensait que réussir à faire venir une invocation avec lui devait venir de sa propre force et de sa propre volonté.

* Bon ou vais-je allez il y a pas mal de porte et j'aimerais trouvez une divinité qui représenterais mon coté sauvage ... *

Au bout d'un moment les recherche de Pug furent récompensé il arriva devant une porte en bois avec des déchirures faites avec des griffes qui avait l'air puissantes, après avoir examinés la porte il remarqua que les coups de griffes marquait Kamui

Il ouvrit la porte et trouve une grande place et remarqua posé au sol un grand loup.

" Je me présente au divinité je m'apelle Pug Sehaltiel, de la famille Sehaltiel, je suis également le chef du clan Orios et j'aimerais vous libérez et vous avoir à mes cotés. "

Un courant passa sur Pug, lune impression de solitude et aucune réponse de la part de Kamui.

" Humm humm ... excusez moi je ne suis peut-être qu'un pauvre humain pour vous mais je n'aime pas que l'on m'ignore, mais si vous souhaitez que je vous laisse pour l'éternité dans votre joli prison c'est à votre convenance "
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 12:16 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Soki avait réussi. Avec l’aide de ses invocations de feu et d’eau, ils avaient fait le chemin « sans encombre » jusqu’au Temple de la Terre. La jeune femme était excitée à l’idée de passer une nouvelle épreuve. Elle se demandait ce qu’elle allait bien pouvoir faire pour libérer un demi-dieu. Elle se demandait à quoi il ressemblerait, quel serait son caractère, comment il serait accueilli par ses deux compagnons.

Le voyage avait été plein de tensionsn émanant d’Agaliaretph. La guerrière se doutait que cela n’allait pas s’améliorer avec la venue d’une nouvelle invocation. Soki n’avait pas démordu à son idée d’aller libérer tout de suite un autre demi-dieu, passant outre les protestations de son cerbère.

Il ne comprenait pas qu’elle faisait ça à cause de lui, pour lui. Il fallait qu’il s’habitue à la partager et une invocation d’un élément ennemi à lui n’était pas pour l’aider. Elle s’était dit qu’un élément Terre s’accorderait mieux avec son élément Feu.

Comme pour Juno, à proximité du Temple, elle leur avait demandé à tous deux de l’attendre. Elle voulait passer les épreuves seule et avoir le premier contact sans eux. Elle estimait que c’était le premier regard, les premières paroles qui indiquaient comment allait être une relation. Elle avait donné des consignes très précises aux demi-dieux, sans appel : Interdit de se combattre ; de blesser des humains s’ils ne les menaçaient pas, éviter dans ce cas là de les tuer si possible ; de ne pas trop s’éloigner l’un de l’autre. Elle avait rajouté à l’attention d’Agaliaretph qu’ils devaient s’aider l’un l’autre si le besoin se faisait sentir. Sur une dernière caresse, une dernière parole, un dernier regard, elle les laissa là.

Elle était déjà venue ici mais cela n’avait pas donné suite. L’invocation de Terre, si cela en avait été bien une, n’avait pas bougé à son contact. La jeune femme était repartie, déboussolée et perturbée. Elle espérait que ce ne serait pas à nouveau le cas.

Le cœur battant à tout rompre, elle entra dans l’imposant Temple. Celui-ci, entouré de luxuriantes végétations, semblait isolé du reste du monde. De larges colonnades l’encerclait et des tours le composaient en plus de son large bâtiment central de forme rectangulaire. Elle entra prudemment, la main non loin de ses armes, gravissant les marches sur ses gardes. Le palier franchit, elle leva la tête.

Le plafond était haut de plus de 3 mètres à vu de nez. Des courants d’air froid entraient et s’engouffraient sous des portes. Des portes par centaine. Derrière chacune d’elle un demi-dieu. Soki prit une lente inspira et calma son pouls. Elle s’enfonça plus en avant, plongeant dans la pénombre. Elle sentait le soleil taper de moins en moins dans son dos pour disparaître. Un petit frisson s’empara d’elle.


* Bon… m’y voici donc… Quelle porte choisir ? Laquelle ouvrir ? *

Elle s’arrêta devant l’une puis retourna en arrière. Elle n’avait pas cette sensation de « lien » la tiraillant. Elle continua donc son chemin, parcourant des dédales de couloirs, bifurquant à gauche. Une nouvelle série de portes s’étalaient sous ses yeux.

Là !!!

Elle s’arrêta net. Elle avait senti quelque chose. Dans un petit renfoncement se nichait une tour avec une porte en bois. Elle se pencha car des griffures marquaient celle-ci de façon bizarre. Ayant presque collée son nez, elle ne vit rien. Intriguée, elle recula de deux pas et eut enfin une vision d’ensemble.

«Grand Loup Kamuy »

Elle fronça les sourcils. Elle avait déjà un grand canidé et espérait qu’il n’allait pas faire concurrence entre eux. Les tensions entre Agaliaretph et Juno suffisait emplacement pour elle.

* Et puis, grand comment leur loup ?? *

Elle reprit sa respiration, prenant conscience qu’elle l’avait bloqué. Elle laissa son corps se détendre. Elle tendit l’oreille mais aucun son ne lui parvenait à part les gazouillis d’un couple d’oiseau. Elle posa sa paume à plat sur le bois, pensive. Elle hésitait.

* Est-ce vraiment très intelligent de tenter de libérer une autre invocation alors que Juno n’est pas encore intégrée à notre groupe ?! *

Elle soupira et décida de rester bornée sur son idée, malgré tout ce que cela allait encore provoquer. Elle haussa les épaules et tira sur la porte. Elle avait légèrement gonflée et ondulée. Elle n’arriva donc pas à l’ouvrir. Soki calla ses pieds bien par terre, se saisit de la poignée des deux mains et laissa son corps pencher en arrière. Tout son poids désormais sur les talons, la porte s’entre-ouvrit, raclant le sol. Ahanant sous l’effort, elle pencha un peu plus son corps en arrière, rajoutant du poids en poussa sur ses appuis. Enfin, la porte s’ouvrit de moitié.

La jeune femme se plia en deux et reprit sa respiration. Pourquoi tombait-elle toujours sur des portes dures à ouvrir ?! Elle soupira et franchit le seuil. La première chose qui attira son regard fut une ouverture circulaire au plafond, 5 mètres plus haut. Celle-ci permettait à des rayons de soleil d’entrer dans la tour. Ils laissaient voir la poussière ambiante, la transformant en paillettes dorées.

La guerrière entra un peu plus et détailla la pièce, cherchant son occupant du regard. La pièce carrée était recouverte de marbre, la lumière absorbée par ce matériau. Soki, constamment aux aguets longea le mur à sa droite, évitant le halo de lumière.


* Quelqu’un serait-il déjà passé libérer ce demi-dieu ? La salle semble si… vide *

Son regard balayé la pièce, fiévreux. Puis soudain, elle vit une forme allongée. Elle fronça les sourcils. L’être ne semblait pas être un « grand » loup et n’avait rien de menaçant. La jeune femme était surprise. Avait-il exagéré en inscrivant cela sur la porte ou était-ce pour faire peur aux humains ?

Le loup avait une robe auburn mélangée à du marron, ses pattes et son bout du museau gris. Pour ce qu’elle voyait de son poitrail, son ventre semblait aussi être composé de gris. En observant sa taille et la grosseur de ses pattes, elle devinait qu’il était un plus gros qu’un loup normal. Son pelage était pour l’instant légèrement hérissé sur tout son dos et sa queue mais semblait bien entretenu. Ses oreilles pointues étaient « mignonnes » avec les formes brillantes collées dessus. Elle était encore trop loin pour savoir que c’était des anneaux. Le demi-dieu était roulé en boule, dans le coin opposé à la porte, la tête à moitié caché sous ses pattes.


* Il est beau ! Va-t-il le prendre mal si je le réveille ? Je ne sais même pas s’il dort vraiment ? J’ai envie de le caresser… *

Soki avança d’un pas souple et discret vers lui. Elle se plaça dans la lumière, laissant les rayons de l’astre lui réchauffer les os. Elle leva le visage et ferma les yeux, profitant de sa chaleur. Elle les rouvrit, ne sentant pas l’invocation bouger. Son visage baissé sur la forme, elle se lança d’une voix onctueuse et respectueuse.

« - Bonjour, Grand Loup Kamuy. Je vous prie de m’excuser si je vous réveille mais votre heure est venue. Je me présente devant vous pour vous libérer de votre emprisonnement. Laissez-moi passer vos épreuves et vous prouver que je suis digne de vous. »

La femme était maintenant assez proche du demi-dieux pour observer ses oreilles. Elle fut surprise mais cacha sa réaction aussi vite qu’elle lui était venue. L’idée d’infliger à un loup des piercings était saugrenue mais cela lui semblait aller comme un gant. Un sourire doux fleurit sur ses lèvres et elle attendit, passive, une réaction quelconque.
Revenir en haut
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 18:32 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Il ne fallut pas longtemps à cette chose indistincte pour franchir la porte. Kamuy ne bougea pas d’un poil, même quand l’homme se présenta. Cela dût l’irrité un peu car il reprit sur un ton qui se voulait peut-être complaisant mais qui était tranchant et que le loup prenait pour une suffisance exagérée et qu’il ne pouvait tolérer. Instantanément il ouvrit les yeux et releva la tête, prenant un ton égal, il lui répondit.

"Comme tu l’as si bien dit tu n’es qu’un pauvre humain et tu es bien loin d’imaginer ce qui pourrait me faire plaisir ou pas. Tes paroles n’ont fait que renforcer mes préjugés sur ceux de ta race… Que je parte d’ici ou non, cela ne change guère pour moi."

Son regard se perdit dans de lointains souvenirs l’espace d’un instant, puis il reprit.

"Néanmoins je ne veux pas t’insulter en te refusant ta chance."

Il se redressa lentement et avança jusqu’à son interlocuteur, le dépassa et passa par la porte entrouverte. Il marqua une pause et tourna la tête vers Pug.

"Suis-moi."

Il n’y avait aucune animosité dans sa voix, ni aucune arrogance, il était tout simplement las. Il le guida l’homme jusqu’à une porte en bois de chêne, renforcée d’acier.

"Cette porte donne sur un labyrinthe. Ici vit une créature que vous les hommes prenez pour une légende et appelez Minotaure. Il attendant dans le labyrinthe. Si tu me ramène une de ses cornes alors tu auras réussi. Je retourne dans ma salle en attendant."

Il y avait bien un labyrinthe derrière cette porte et il était presque inextricable. Mais il n’y avait pas de minotaure, juste quelques animaux beaucoup moins dangereux, pour le peu qui l’étaient, et une fois arrivé au bout du labyrinthe il n’y avait que la sortie, qui donnait au dehors. Le temps qu’il faudrait à cet homme pour sortir du labyrinthe et la surprise qu’il aurait, une fois sorti, le ferait peut-être réfléchir. Et peut-être le laisserait-il tranquille.

Kamuy retourna dans sa salle, referma la porte en la poussant avec sa tête et retourna s’installer au fond de la pièce, roulé en boule, la tête emmitouflée dans sa fourrure, prêt à retrouver un semblant de repos.


Quelque temps plus tard, il n’aurait su dire quand, Morphée l’ayant prise dans ses bras une fois qu’il se fut posé, il sentit une autre présence devant sa porte. Il pensait que c’était l’homme qui avait réussi à ressortir du labyrinthe et qui venait insister. Il ne prit même pas la peine d’ouvrir les yeux et préférer tenter de retrouver le sommeil. Mais la porte s’ouvrit et quelqu’un entra. Après quelques instants cette personne se présenta. Sur le coup il n’entendit rien, puis peu à peu sa voix emplit la pièce et le loup ouvrit les yeux instantanément. Il redressa vivement sa tête pour observer la personne qui se tenait face à lui et eut un instant l’impression que c’était Iris.


"I…ris…"

Il secoua sa tête de droite à gauche et tout redevint normal. Sa voix n’avait été qu’un murmure mais peut-être la jeune femme l’avait-il entendu, il espérait que non. Il observa un instant cette jeune personne et se dit que sa beauté devait lui attirer d’éloges que d’ennuis lorsqu’elle est seule. Il réprima un sourire et resta sans bouger un instant, réfléchissant à la suite. Allait-il l’envoyer elle aussi dans le labyrinthe ? Il fut tenté d’y penser pendant un instant, mais elle n’avait pas l’air aussi hautaine que l’autre. Et puis cette impression quand il avait levé les yeux vers elle le troublait et, sans le savoir, il avait déjà décidé de ce qu’il voulait. Il cherchait des épreuves et finalement il ne trouva qu’une petite énigme… au moins serait-ce un début. Calmement, presque lentement, il s’exprima sur un ton un peu moins fermé que tout à l’heure.

"Sois rassurée jeune humaine, tu ne troubles point mon repos, cela fait un moment déjà que je suis éveillé. Tu me demandes des épreuves pour tester tes capacités, je n’ai pas réellement besoin de ceci pour décider de me joindre à toi. Cependant je ne puis te laisser m’avoir aussi facilement. Aussi te pauserais-je une énigme et ensuite une question, de ta réponse à ma question dépendra ma décision, sois franche car je saurai si tu me mens et je retournerai à mon sommeil."

Toute cette palabre ampoulé ne lui était pas commun et il parlait de cette façon plus pour la forme qu’autre chose.

"Voici l’énigme : On apprécie ma présence mais dès l’instant où l’on me nomme je disparaît. Qui suis-je ?"

Il laissa passer un petit temps avant de reprendre, l’expression dans ses yeux changea radicalement et il posa son regard brûlant sur la jeune femme aux cheveux de sang.

"Je te laisse réfléchir à l’énigme et aussi à ceci. Si je viens avec toi, que comptes-tu faire de moi ?"

Les questions étaient posées, il ne restait plus qu’à attendre. Mais le loup ne bougea point et garda son regard braqué sur l’interrogée. Guettant tout signe de mensonge.
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 19:05 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Pug voyant une rivale arrivé a ses cotés il l'examina et décida de faire chemin inverse il volait trouvé un nouveau compagnon de voyage et non pas lutter pour l'avoir contre un autre être humain.

* Bon là ce n'est plus pour moi *

Pug s'éloigna de la porte que lui avait dsigné Kamui et regagna celle par laquelle il était venu ici et sortit sans un mot.

* Et bien me voilà revenu au point de départ je suis bon pur me chercher une autre invocation *
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 21:59 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Lorsqu’enfin le demi-dieu leva la tête, ce fut d’un mouvement brusque. La femme fut surprise et failli sursauter devant ce geste inattendu. Il ouvrit les yeux. Cela fit un choc à la jeune demoiselle. Ils étaient de couleur jaune et brillaient dans le noir. Pénétrants. Elle réprima de justesse un frisson de peur et paradoxalement d’excitation.

"I…ris…"

Son apparence sembla très perturber l’invocation mais celle-ci se reprit trop rapidement pour que la guerrière comprenne la signification. Soki put juste entendre un murmure. Elle s’étonnait encore de l’avoir entendu et hésitait sur son interprétation.

Il se secoua la tête, comme s’il voulait chasser de vieux souvenirs désagréables. Limite, il s’ébrouait. Un petit sourire souleva ses lèvres lorsqu’elle vit cela mais se dépêcha de se contrôler. Elle ne voulait surtout pas qu’il croit qu’elle se moque de lui ! Loin d’elle cette idée, au contraire, elle le trouvait « attachant ».

Il la regarda, lentement, commençant par la tête et finissant par ses pieds. Il n’avait toujours pas bougé… Cela était-il mauvais signe ? Il semblait hésiter… Soki se mordit les lèvres, impatiente de connaître son verdict.

Toujours roulé en boule, il s’adressa enfin à elle. Le soulagement la saisit et elle ne put retenir un soupir. Elle avait difficilement bloqué son souffle jusqu’à ce moment précis. Sa voix était posée, calme.


"Sois rassurée jeune humaine, tu ne troubles point mon repos, cela fait un moment déjà que je suis éveillé. Tu me demandes des épreuves pour tester tes capacités, je n’ai pas réellement besoin de ceci pour décider de me joindre à toi. Cependant je ne puis te laisser m’avoir aussi facilement. Aussi te pauserais-je une énigme et ensuite une question, de ta réponse à ma question dépendra ma décision, sois franche car je saurai si tu me mens et je retournerai à mon sommeil."

Son cœur fit un bond dans sa poitrine. Ainsi, il l’acceptait mais elle devait passer les épreuves « pour la forme » ? Elle était flattée par l’intérêt de ce loup et s’estimée chanceuse. Quand il lui annonce l’énigme, son cœur rata un battement. Elle détestait ça et était nulle ! Dépitée, elle baissa la tête. Elle ne put se retenir toutefois de relever le menton lorsqu’il lui annonça sa teneur.

"Voici l’énigme : On apprécie ma présence mais dès l’instant où l’on me nomme je disparaît. Qui suis-je ?"


Soki se mordit la lèvre. Elle ne connaissait pas cette énigme. Et si elle se trompait ? Echouer si près du but serait très avilissant pour elle… Surtout après avoir réussi à libérer deux invocations ! Alors qu’elle gardait le silence, le regard de Kamuy se fit brûlant et la fixa intensément. Arrivait-il à voir son âme quand il la regardait ainsi ? Et surtout qu’y voyait-il ?

"Je te laisse réfléchir à l’énigme et aussi à ceci. Si je viens avec toi, que comptes-tu faire de moi ?"

Elle savait qu’elle devait répondre humblement, le plus sincèrement possible. Le fait était que l’énigme la troublait énormément. Elle décida de répondre à sa toute dernière question avant de donner sa réponse. Elle devait encore réfléchir. Pour être plus à l’aise, elle décida de s’assoir à même le sol. Elle était maintenant au même niveau que le loup. Les derniers rayons de soleil la nimbaient d’un halo rouge flamboyant tout autour de la tête. Elle ferma les yeux et se concentra.

« - Ta dernière question demande sincérité. Pour cela, il me faut répondre les choses telles qu’elles me viennent. Je te prie de m’excuser d’avance si mes propos te gêneront ou si mes explications te sembleront longues. Je suppose toutefois que si je ne donne pas une réponse satisfaisante pour toi, l’épreuve s’arrêta là…

Autant commencer par le début.

Je suis née dans une grande famille pauvre, fermiers de surcroit. Je suis née fille donc indésirable, faible. Lorsque j’ai quitté ce maudit taudis, j’ai eu une chance inouïe d’être recueillie par un riche marchand de la Ville de Lüh, seule ville humaine ayant survécut au Grand Cataclysme. J’ai été renommé Lilith.

J’ai gagné du renom par son biais puis à sa mort par la gestion de l’empire familiale. Cependant, je n’étais toujours pas heureuse et j’ai décidé de devenir chasseuse de monstres, sous le pseudonyme de Soki. Dorénavant, je cherche à avoir du renom auprès de mes pairs chasseurs. Je trouverai « glorifiant » d’être reconnue pour mes talents auprès d’eux. La plus belle chose qui pourrait m’arriver.

Dans ce but, je suis partie à la recherche d’une invocation. Je me suis rendue au Temple de Feu et en est libéré un demi-dieu. Je voulais uniquement m’en servir comme une arme, garder mes distances avec lui. Mais avec une certaine ironie du sort, nous nous sommes attachés l’un à l’autre comme des amis, des compagnons de voyage.

Je suis ensuite partie en quête d’une invocation d’Eau. J’ai réussi à la libérer, au péril de ma vie. Elle fait désormais parti de notre groupe depuis peu et est encore en train de s’adapter à nous et au caractère « grincheux » du demi-dieu de feu.

Et moi voici, aujourd’hui.

Si j’ai décidé de réunir plusieurs invocations autour de moi, c’est pour la simple raison d’avoir un compagnon maîtrisant un élément différent. Il me manque deux des quatre éléments au jour d’aujourd’hui – la Terre et l’Air -.

Ce que je compte « faire » de toi donc c’est… te libérer, te faire voyager pour que tu puisses observer les changements intervenus depuis ton enferment, faire en sorte qu’on combatte ensemble… devenir de véritables compagnons de voyage. Obtenir de la puissance et du pouvoir. Ensemble. »


Soki reprit sa respiration et se calma. Les joues en feu, elle regarda l’invocation en quête d’un signe. Elle voulait savoir si son long monologue ne l’avait pas ennuyé, si elle avait réussi à faire passer dans son discourt son envie de partager sa courte vie avec lui et trois autres demi-dieux. Elle avait appuyé sa narration de gestes vifs des bras, entièrement prise dans son récit.

Elle soupira, se demandant si elle en avait trop dit, trop parlée d’elle. Elle décida de se concentrer sur l’énigme en attendant de voir sa réaction. « Quelque chose que l’on apprécie et qui disparaît quand on le nomme… ». Elle posa son menton dans la paume de sa main et plissa les mains. Les oiseaux s’étaient envolé lorsque Kamuy avait prit la parole, perdant quelques plumes dans leur précipitation. Le silence était complet. Elle soupira à nouveau et se maudit de se distraire si facilement. Son souffle brisa le silence. Elle se redressa, les yeux élargis.


* Est-ce si simple ? Et si je me trompe, que se passera-t-il ? Quelle sera ma prochaine épreuve, s’il y en a une après ? Une énigme encore plus dure ? *

La guerrière prit une lente inspiration puis expira. Le stress évacua de son corps, la laissant sereine. Elle était enfin à l’aise en présence de Kamuy. Son envie de le caresser était toujours très présente et la perturbait au plus mauvais moment. Concentration… Donner sa réponse…

« - Je pense… La réponse à cette énigme est : … Le silence. »

A son tour, elle cherchait, fouillait dans le regard sauvage du loup quelque chose - dans son cas, son approbation -.

* Avait-elle donné la bonne réponse ou s’était-elle trompée sur toute la ligne ? *
Revenir en haut
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 5 Déc - 09:37 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Visiblement la petite énigme du loup semblait embêter l’humaine. Évidemment quand on connaissait la réponse l’énigme semblait facile, mais quand on en avait aucune idée c’était plus délicat. Kamuy prit son mal en patience et continua d’observer la jeune femme en attendant sa réponse. Elle s’était installée sur le sol, se retrouvant au même niveau que lui. Il se demanda si c’était pour être plus à l’aise ou pour se mettre sur un pied d’égalité vis-à-vis de lui. La lumière qui passait par l’ouverture de la salle donnait à la guerrière une sorte de forme "divine". Sa réponse ne se fit pas attendre et c’est avec une sincérité qu’elle parla. Le grand loup apprécia, s’il devait se confier à quelqu’un il préférait être en de bons termes avec cette personne et qu’il n’y ait pas de mensonges entre eux. Peut-être quelques épisodes cachés de sa vie, mais après c’était une créature d’un dieu, il pouvait bien faire un petit écart sans avoir à se le reprocher.

Et c’est ainsi que Kamuy écouta très attentivement ce que raconta la jeune femme. Même s’il avait demandé de la sincérité il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui raconte une partie de sa vie. Il tenta de garder le contrôle de lui-même et d’éviter d’extérioriser ses pensées jusqu’à ce qu’elle ait finit. Son récit l’intéressa et il but littéralement ses paroles jusqu’à la dernière, s’imaginant cette jeune femme grandissant en se bâtissant des convictions et des règles en devant s’imposer dans des milieux d’hommes. Ces êtres étaient loin d’être stupide, pourtant ils agissaient comme tel. Le loup se dit que jamais il n’arriverait à les comprendre. Mais il n’était pas forcément utile de les comprendre tous, l’humaine devant lui suffirait.
Pendant qu’il pensait à tout ce qu’elle venait de dire, concernant sa vie et les invocations qu’il devrait côtoyer, elle continuait de réfléchir à son énigme. Il ne l’avait posée que par pure forme, en réalité son choix était déjà fait et il ne considérait pas cette énigme comme une "épreuve d’embauche".
Le problème quand on est un loup asocial c’est de se socialiser. Et s’il devait être le compagnon de deux invocations, sachant qu’il y en avait une avec un caractère un peu difficile et une autre qui était tout juste arrivée dans l’équipe, cela promettait de belles soirées bien tendues en attendant une éventuelle acceptation mutuelle.

Mais Kamuy fut coupé dans ses pensées par la réponse, un inattendue de l’humaine. Elle avait trouvé la réponse à l’énigme. Ce fut cette fois difficile de retenir un sourire, mais il réussi et il reprit la parole, sa voix grave s’élevant dans la pièce.


"Tu as parlé avec sincérité, ton histoire était fort intéressante. Si tu as déjà réussi à libérer deux invocations et sans avoir de crainte de risquer ta vie alors tu es une personne avec une grande force. De plus tu as répondu correctement à l’énigme… Il me faut donc décider à une réponse pour ta proposition…"

Kamuy finit sa phrase en baissant la tête, faisant mine de réfléchir. Il réfléchissait vraiment mais plus à la forme dans laquelle prononcer sa phrase qu’à une décision qu’il avait déjà prise. Finalement son visage se crispa en une grimace et il poussa un profond soupir, puis il changea totalement, arborant un grand sourire et parlant d’une façon moins ampoulée.

"Pfff… C’est épuisant de chercher à parler de cette manière. Bon on ne va pas passer la journée ici. Je n’avais que faire de cette énigme et même si tu avais mal répondu ça n’aurait rien changé. Je voulais juste savoir si tu étais capable de me parler de façon sincère et sans te forcer… Je dois dire que j’ai été agréablement surpris…"

Le loup se redressant en s’étirant et bondit juste à côté de la belle humaine.

"J’en ai assez de parler pour ne rien dire. J’accepte ta proposition, je te suivrai où que tu iras et te servirai au mieux. Je t’offre mes services, mais à une condition…"

Et là sa voix grimpa un instant dans les octaves, il arborait un air sérieux, plongea son regard dans celui de son interlocutrice avant de finir sa phrase en se collant à elle.

"…Tu ne pourrais pas me gratter derrière les oreilles. Ces années d’isolements m’ont ramolli et les démangeaisons sont vraiment atroces, je n’en peux plus de rester cloîtrer ici."
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 22 Déc - 12:11 (2008)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Lilith était tendue… Elle avait cru discerner les babines du loup se relever mais se morigéna. Elle avait dû rêver. Le cœur battant à tout rompre, elle attendit que le demi-dieu reprenne parole.

"Tu as parlé avec sincérité, ton histoire était fort intéressante. Si tu as déjà réussi à libérer deux invocations et sans avoir de crainte de risquer ta vie alors tu es une personne avec une grande force. De plus tu as répondu correctement à l’énigme… Il me faut donc décider à une réponse pour ta proposition…"

Son pouls s’accéléra, ses yeux s’écarquillèrent et son corps se tendit. Elle était soulagé par la bonne réponse et plus stressée encore. Toujours assise sur le sol dur et froid, elle avait la bougeotte. Le loup baissa son fin museau vers le sol, paraissant réfléchir. Allait-il lui donner d’autres épreuves à passer ? A chaque demi-dieu, il n’y avait eu qu’une épreuve, celui-ci serait-il différent ?

Peut-être est-ce qu’elle en lui convenait pas, tout simplement ? Cherchait-il des mots pour l’éconduire ? Elle avait pourtant bien répondu à l’énigme…


"Pfff… C’est épuisant de chercher à parler de cette manière. Bon on ne va pas passer la journée ici. Je n’avais que faire de cette énigme et même si tu avais mal répondu ça n’aurait rien changé. Je voulais juste savoir si tu étais capable de me parler de façon sincère et sans te forcer… Je dois dire que j’ai été agréablement surpris…"

La bouche de la guerrière s’ouvrit et se referma, sans qu’un mot n’en sorte. Elle était sidérée. D’une certaine manière, il avait fait exprès de la faire poireauter et elle ne savait pas trop comment réagir. Etait-il joueur, sadique ou simplement trop content ?

Elle se secoua vivement la tête et un sourire éclat apparut sur son visage. Elle avait réussi !!! Et apparemment, même si elle s’était trompée dans sa réponse, il l’aurait accepté ! Le cœur débordant de liesse, elle se retint de se jeter à son cou comme une gamine. Encore la personnalité de Soki !


« - Je suis sincèrement surprise de savoir que même si je n’avais pas réussi l’épreuve, tu m’aurais accepté ! Cela me comble de bonheur de savoir que ma réponse t’a plu. Effectivement, elle était la plus sincère possible. Je n’ai pourtant pas pour habitude de raconter ma vie à n’importe qui.

Enfin, tu n’es plus n’importe qui ! Tu es mon invocation ! Je suis… heureuse et encore surprise. »


Le loup la coupa dans son petit dialogue en se mettant en mouvement. Il s’étira comme un canidé ! Les pattes de devant tendus, la tête penchée en avant et le postérieur en l’air. La jeune femme ne put se retenir de rire face à cette scène si comique. Son rire mourut dans sa gorge en un hoquet lorsqu’il diminua d’un petit bond la distance entre eux, se trouvant presque nez à nez !

Beaucoup moins fière, elle le regardait, le dévisageait, partagée entre le ravissement et l’anxiété.


"J’en ai assez de parler pour ne rien dire. J’accepte ta proposition, je te suivrai où que tu iras et te servirai au mieux. Je t’offre mes services, mais à une condition…"

Son cœur reprit un rythme effréné, l’attente de la suite devenant interminable. Elle mourait d’envie de le caresser. Son pelage semblait si soyeux ! Le prendrait-il mal si elle faisait ça ? Elle secoua la tête pour se concentrer sur ce qu’allait être sa condition. Le timbre de voix de l’invocation changea subtilement lorsqu’il continua enfin. Son regard jaune sauvage fixé sur elle, il avait un air très sérieux. Sans qu’elle s’y attente, il s’avança encore vers elle, presque sur elle, réduisant à néant la distance qui les séparait.

Instinctivement, ses mains caressèrent les flancs de Kamuy, le regard fixé sur elles. Elle avait donc raison. Il était doux et sentait la nature indomptée. Les lèvres étirées en un sourire envouté, elle releva la tête vers ses yeux lorsqu’il s’adressa à elle.

"…Tu ne pourrais pas me gratter derrière les oreilles. Ces années d’isolements m’ont ramolli et les démangeaisons sont vraiment atroces, je n’en peux plus de rester cloîtrer ici."


Soki, cette fois, ne put se retenir. Elle parti dans un fou rire démentielle, s’obligeant toutefois à accéder immédiatement à la requête de Kamuy. Elle posa sa tête dans le cou chaud de sa nouvelle invocation et lui gratta énergiquement la tête, plus spécialement derrière les oreilles. Elle alternait entre les caresses simples, douces et tendres et celles plus énergique, du bout des doigts pour le masser.

« - Si tu es satisfait du peu pour le moment, sortons donc d’ici. Je reprendrais une fois dehors, mon tout beau Kamuy.

Je dois t’avouer que j’avais très envie de te caresser depuis que je suis entrée dans cette salle. Je suis heureuse de savoir que tu ne prends pas ombrages des caresses.

J’ai hâte de ressortir d’ici. L’air libre doit te manquer… Dépêchons-nous, mon nouveau compagnon. »
Revenir en haut
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:59 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Pendant quelques minutes Kamuy se sentit étrangement serein. Plus aucune mauvaise pensée ou souvenir douloureux ne venait l'embêter. Son esprit s'égaillait avec légèreté pendant qu'il écoutait Lilith. Elle était heureuse -et cela se voyait sans peine- qu'il l'ait accepté de cette manière comme maîtresse. Il ne fallait pas non plus être aveugle, pour Kamuy c'était presque la liberté comparé à l'isolement dans cette pièce vide et aux pierres froides et inconfortables. Il pourrait retrouver un semblant de liberté, au moins l'imaginait-il. Il n'avait aucune idée du sort que pourrait bien lui réserver Lilith maintenant, mais s'il était une chose qu'il ne pouvait s'imaginer, c'est qu'elle l'attache quelque part et ne le ressorte que pour son utilisation personnelle.

A l'instant même où la main de la jeune femme entra en contact avec sa fourrure cette idée dépourvue de sens et de fondement s'envola si haut que si c'était comme s'il n'avait ne l'avait jamais eue, pas même l'ombre d'un instant. Les caresses que lui prodigua sa nouvelle maîtresse le relaxèrent et quand elle arriva jusqu'à ses oreilles il se sentit fondre. Pour lui s'était l'équivalent d'un massage et d'un bain à remouds pour un humain. Il se laissa transporter sur un petit nuage et ferma les yeux, totalement docile et sans défense.

Mais lorsqu'elle s'arrêta le grand loup revint sur terre et se rembrunit en un instant. Il se laissait décidément faire trop facilement. Il ne fallait pas montrer ses faiblesses aussi ouvertement et, de plus, il ne la connaissait pas encore, il valait mieux attendre avant d'agir, de quelque manière que ce soit. Bien entendu c'est lui qui lui avait demandé de le gratter, mais il était bien trop fier pour se le rappeler maintenant. Avec souplesse il bondit jusqu'à la porte entrouverte et avec sa tête l'ouvrit entièrement.


"L'air libre est en effet quelque chose qui me manque. Sortons vite d'ici, j'en ai assez de ces pierres froides."

Son faciès dévoilait à quel point il était écoeuré par cette pièce. Il jeta un dernier regard en direction de l'ouverture dans le mur, les oiseaux n'y étaient plus mais on entendait encore leur chant. C'était l'heure du départ, pas seulement pour lui, mais pour aussi pour ceux avec qui il avait vécu.

Tout en s'assurant que Lilith le suivait bien il avança calmement dans les longs couloirs du temple. Il se retenait d'exhiber ses sentiments et surtout sa joie à l'idée de quitter cet endroit. Il ruminerait seul, mais il ne s'afficherait pas en train de courir et de se dandiner en attendant de prendre la porte de sortie.
Pendant qu'il avançait de sombres penses revinrent l'assaillir. Il n'avait fait que ruminer pendant toute la durée de son enfermement sur le passé, maintenant il devrait affronter le présent et bien des choses avaient dû changer depuis qu'il était arrivé dans le temple. Cette notion ne l'effrayait pas trop, ce qui l'effrayait un peu c'était plutôt lui-même. Comment réagirait-il en face d'humains? Il en avait déjà vu deux aujourd'hui, mais ce n'était pas pareil, ils dégageaient une aura différente des autres, et puis Lilith est beaucoup plus charmante. Kamuy ne savait pas comment il pourrait réagir environné d'humains, est-ce que ses anciennes rancunes et sa douleur referaient surface d'un seul bloc? Le laissant totalement incapable de se contrôler? Cette pensée l'effrayait maintenant, car une nouvelle vie se proposait à lui et il ne voulait pas tout gâcher. Dès l'instant qu'il franchirait la porte du temple il devrait se contrôler... apprendre à se contrôler serait plus juste. Il n'avait jamais vécu de situation similaire... l'avenir lui réservait sûrement bien des surprises.

Une fois arrivés devant la grande porte de l'entrée du temple Kamuy se tourna vers Lilith et plongea son regard dans ses beaux yeux noirs.


"Une fois cette porte franchie, je serai à toi à jamais, je t'obéirai et centrerait toutes mes attentions sur toi. Ouvre la porte, libère-moi. Tu ne le regretteras pas, je te le promets."

Il était très sérieux et avec son regard pénétrant il avait quelque chose d'impressionnant, mais le subtil sourire qui égayait son visage était là pour tout mettre par terre. Sourire qui disparut presque qu'immédiatement.

*C'est pas comme ça qu'elle va te croire sérieux et ténébreux pauvre tâche... Bon un peu de sérieux mince...*

Kamuy tenta de reprendre un air grave et solennel mais c'était peine perdue.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Jan - 16:49 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Le loup s’était rigidifié lorsqu’elle cessa ses caresses et de l’instant d’abandon total entre ses doigts, il devint presque méfiant.

"L'air libre est en effet quelque chose qui me manque. Sortons vite d'ici, j'en ai assez de ces pierres froides."

Avant qu’elle puisse le retenir, il se glissa hors de son étreinte et bondit vers la porte. Si souple pour un corps imposant ! Toujours une surprise pour elle. Une joie intense de savoir cet être libéré de sa punition. Pour sûr, elle n’aurait jamais de problèmes avec lui. Elle avait vu sur ses traits canins de la douleur et de la haine vers ce lieu. Elle voulait le consoler mais il ne lui en laissa pas le temps. Les caresses seraient pour plus tard.

Il passa son museau à travers la porte entre-ouverte et l’ouvrit complètement d’un geste de tête. Il se retourna à demi vers elle pour s’assurer qu’elle suive le mouvement, il marcha calmement à travers les dédales de couloirs. Se rendait-il compte du nombre d’invocations qu’elle aurait pu libérer à sa place ? De la chance qu’ils avaient tous deux d’être tombé l’un sur l’autre ?

Alors qu’ils débouchaient sur un nouveau couloir, Lilith regarda furtivement le demi-dieu. Il semblait… rabâcher des idées noires. Elle soupira. Ils ne se connaissaient pas encore pour savoir avec exactitude les sentiments de l’un l’autre. Le temps d’adaptation serait d’autant plus long avec ses deux autres compagnons de voyage.

Enfin ils arrivèrent devant la grande porte d’entrée du Temple de Terre. Kamuy se tourna vers elle et prit la parole.


"Une fois cette porte franchie, je serai à toi à jamais, je t'obéirai et centrerait toutes mes attentions sur toi. Ouvre la porte, libère-moi. Tu ne le regretteras pas, je te le promets."

Lilith voyait bien qu’il voulait paraître sérieux mais ses babines semblaient toujours être en train de sourire. Le vent chatouillait de milles odeurs son museau et il pensait encore à elle ? Voulant respecter son désir, elle lui répondit sincèrement, avec gravité.

« - Kamuy, c’est avec plaisir, joie et honneur que je t’accueil dans notre « clan ». J’espère de tout cœur que tu arriveras à t’entendre avec Juno et Agaliaretph… - surtout Agaliaretph -. Sache que j’ai nommé Agaliaretph, mon cerbère, chef de meute pour apaiser son courroux. »

« - Et maintenant … J’en ai marre de marcher… Je veux sentir le vent jouer avec mes cheveux, courir jusqu’à en avoir mal aux cuisses, avoir les poumons en feu ! Me croire sur le point de m’envoler ! Etre libre ! Allez, viens !!!! »

Soki venait de prendre subitement le contrôle, rejetant dans un coin dans son esprit Lilith. La guerrière en avait marre, elle voulait du mouvement, de l’action ! Alors qu’ils étaient toujours tout en haut des marches, elle s’élança en courant, écartant les bras en croix. Dans un rire enfantin, elle dévala les marches deux par deux, laissant le vent dénouer ses cheveux en chignon, les emmêler.

Arrivée en bas, elle tourna la tête pour voir comment réagissait Kamuy, le sourire aux lèvres. Elle était heureuse, tout simplement. L’herbe douce apparut sous ses pas, ne l’arrêtant pas dans sa course folle.

Son souffle se fit plus court, son cœur plus précipité. Elle sentait le froid environnant mais ne le subissait pas sous l’effort. Elle riait, libre. Satisfaite pour l’instant, elle se laissa tomber sur le dos. Toujours souriante à s’en faire mal, elle observait le ciel. C’est comme si elle renaissait en même temps que son nouveau compagnon… Elle pencha la tête de côté pour l’observer lui, regarder sa robe, ses mouvements, ses expressions.
Revenir en haut
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 7 Jan - 13:21 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Au moins Lilith était assez gentille pour faire semblant de le prendre au sérieux. Le grand loup l'observa parler avec, pendant un instant, de l'admiration. Ce sentiment se dissipa comme il était venu, sans prévenir, sans qu'il le sente. Il réfléchit intérieurement au fait qu'Agaliaretph soit le "chef de meute". Il n'avait jamais été qu'un simple loup au service de la meute avant, rester à cette fonction ne lui déplaisait pas tant que ça, mais il ne savait qui était, ni ce qu'était, Agaliaretph et Juno aussi... Mieux valait attendre de voir avant de juger ou de chercher des solutions à des problèmes imaginaires.

Il n'eut guère le temps de rêvasser car Lilith changea en un instant, elle parla avec une voix changée et pourtant pas si étrangère que ça. Elle sortit en trombe, laissant Kamuy à ses réflexions. Ce dernier la regarda à l'extérieur faisant les quelques pas qui lui permettaient de sortir de cet endroit. Une fois le seuil de la porte passé, celle-ci se referma d'elle-même. Mais le grand loup n'y fit pas attention, son regard ne se détachait pas de la jeune femme aux cheveux rubis. Il tourna la tête presque d'un quart de tour sa tête tout en la regardant d'un air étrange, mi-amusé mi-surpris, avant de réaliser qu'il était enfin dehors.

Le temps s'arrêta presque quand il prit pleinement la signification de cette idée. Il était libre, enfin. Son regard parcourut les alentours, la plaine, l'herbe, la forêt au loin, le vent... l'air frais... Il inspira un grand coup et s'étira un grand coup, sa tête se retroussant entre ses épaules et ses griffes ressortant au bout de ses pattes. Une fois détendu il poussa un long hurlement. Puis, avec un feint sérieux il posa une fois de plus son regard pénétrant sur sa nouvelle Maîtresse. Il la regarda longuement avant qu'un sourire illumine son visage et qu'il fonce tête baissée dans l'herbe. Il dévala la pente à toute allure, bondissant joyeusement. Deux petits oiseaux se joignirent à lui pour la célébration de cette liberté et de cette nouvelle vie. Il parcourut presque toute la plaine avant de revenir à toute allure vers Lilith et, dans un bond ample, il lui sauta dessus, la faisant tombée dans l'herbe douce et molle. Il lui tourna autour en bondissant avant de se placer au-dessus d'elle et de nicher son museau dans son cou, recherchant le contact de son visage doux. Il se répéta pendant un moment avant de se laisser tomber sur le côté. Il tomba lourdement sur le sol et resta allongé tout en offrant son plus beau sourire à la jeune femme.


"Merci..."

Ce ne fut qu'un seul mot, prononcé en un souffle, mais il venait droit du coeur et dans le regard affectueux avec lequel il plongea dans les yeux noirs de Lilith il regroupa tous ses sentiments, les lui offrant gracieusement. Grâce à elle, sa vie venait de changer.

Il resta un moment allongé dans l'herbe, à observer le ciel. Il avait été privé de cette vision pendant si longtemps qu'il n'osait en détacher les yeux, de peur de ne plus le voir l'instant d'après. Les deux oiseaux s'étaient posés sur lui et s'étaient installés dans sa fourrure. Le temps semblait s'être arrêté pour lui, sa libération était le meilleur moment de sa vie, il voulait en profiter le plus possible.
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 8 Jan - 10:46 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Soki n’arrêtait plus de rire. Libre de courir où bon lui semblait, elle avait adoré voir Kamuy faire de même. On aurait dit qu’il avait le diable à ses trousses ! Soki l’admira bondir, hurler à la face du soleil et gambader de partout sur la plaine.

Lorsque le demi-dieu fit demi-tour pour foncer à fond de train droit sur elle, elle le laissa fière, confiante. Il lui sauta dessus, la déstabilisant. Sous l’impact et le poids de son nouveau compagnon, elle ne put que s’affaler par terre.

Alors qu’elle riait encore, il tournait en rond autour d’elle, infatigable. Il fourra ensuite son museau humide dans son cou, lui provoquant des frissons et guilis. Soki profita d’avoir sa tête à portée pour le caresser, surtout derrière les oreilles. Enfin décidé à s’allonger près d’elle, Kamuy se laissa tomber sur le flanc. Ses babines étaient retroussés dans un sourire franc, adoucissant ses traits sauvages.


"Merci..."

La jeune femme ne dit rien, sachant que les mots ne seraient jamais assez fort pour qu’il dise tout ce qu’il ressentait. Elle lui rendit un sourire éclatant et hocha la tête. Ils restèrent allongés ainsi pendant un long moment à regarder le ciel et les quelques nuages blancs. Deux oiseaux avaient élus domicile sur le dos de Kamuy, mais celui-ci ne les en chassa pas. La jeune femme plissa des yeux pour mieux les regarder et se demanda si ce n’étaient pas les mêmes que ceux qui chantaient en haut du trou de sa prison à son arrivée.

« - Dis-moi Kamuy… As-tu déjà servi d’autres êtres humains avant moi ou suis-je la première ? Sais-tu depuis combien de temps tu es enfermé ?»

La jeune femme lui laissa de répondre tranquillement puis soupira. Elle commençait à s’inquiéter pour ses deux autres compagnons. Loin d’elle, ils étaient affaiblis. Elle se demandait s’ils avaient été sage… Sachant que le moment approchait d’aller les rejoindre, elle se redressa sur ses coudes et admira une dernière fois les nuages. Le soleil avait dépassé le zénith depuis quelques temps. La température rafraichissait.

« - Bon… Je crois qu’il est temps de rejoindre les autres demi-dieux ! Je suis un peu inquiète car c’est la première fois que je les laisse seuls. Je me demande ce qu’ils ont fait durant mon absence… »

Elle se releva complètement et dédia à Kamuy un dernier câlin. Il était temps de partir.

« - Ils ne doivent pas être très loin… Je dirais par là-bas. »

Elle montra du doigt une direction. Il y avait une petite cuvette, les empêchant d’y voir leur occupant. Marchant tranquillement, elle ne se lassait pas de regarder sa nouvelle invocation. Arrivés au niveau de la cuvette, ils purent enfin apercevoir Juno, l’invocation d’Eau et Agaliaretph, l’invocation de Feu. Soki leur adressa un sourire satisfait de les voir tous deux là, en bonne santé.

« - Coucou, c’est moi! Laissez-moi vous présenter Kamuy, demi-dieu de la Terre. Kamuy, je te présente tes nouveaux compagnons : Juno et Agaliaretph."

Soki fit une pause pour observer les réactions de tout le monde. Lilith en profita pour reprendre le contrôle.

"- Nous allons camper ici cette nuit puis nous rentrerons à la ville de Lüh. Pour Juno et toi, ce sera le baptême.

Au fait, Kamuy, je ne t’ai pas demandé… Pour dormir ou te reposer, que te faut-il ? Je vais faire installer des zones adaptées à chacun de vos besoins au Domaine. Pour Agaliaretph, je me souviens que j’ai dû faire venir des jardiniers supplémentaires pour obtenir de l’herbe bien grasse et des ouvriers pour construire un immense abri ! »


Pendant qu’elle parlait, elle s’était approchée de ses amis. Elle était maintenant en train de caresser le flanc d’Agaliaretph et avait dit bonjour à Juno d’une voix douce.



[Etant donné que nous sommes quatre à intervenir, on va mettre en place un ordre ^^ Kamuy, ensuite Agaliaretph, puis Juno et enfin moi. On reprent ainsi de suite la même chaine.]
Revenir en haut
Kamuy

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 9 Jan - 20:47 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Kamuy continua d'observer le ciel un instant avant de répondre à sa nouvelle maîtresse. Il n'attendait pas pour le plaisir de faire poireauter Lilith, c'était que sa question lui demandait une bonne dose de réflexion avant de répondre. Il n'avait servit personne à proprement parler pour l'instant mais il y avait bien eu quelqu'un qui avait été proche de lui. Sans se détourner de sa contemplation approfondie du ciel il dévoila sa réponse, sans changer d'émotion.

"Non, il n'y a eu personne avant toi. Tu es ma première maîtresse... Et je dois dire que je n'en suis pas mécontent, bien qu'il soit peut-être un peu tôt pour en décider."

Le grand loup restait prit par sa contemplation, l'air rêveur. Son visage déjà peu habitué à extérioriser des émotions se bornait maintenant à une expression de réflexion perpétuelle. Il eut encore droit à quelques instants, puis les mots qu'il s'attendait à entendre arrivèrent, il était temps de partir. Ce n'était pas qu'il était particulièrement attaché à cet endroit mais détacher ses yeux du ciel lui procura un effort intense. Puis il se dit qu'il aurait tout le temps d'apprécier la vision du ciel plus tard, qu'il ne risquait pas de s'en aller et qu'il serait bien le même ailleurs.
Kamuy se leva doucement, en évitant de déranger les oiseaux installés sur son dos. Il ne fit pas mine de se soucier d'eux, il agit même comme s'ils n'étaient pas là, mais tout en faisant bien attention à eux. C'était une des particularités du personnage, il n'y avait aucune logique ou même un quelconque but à atteindre là-dessous, il était comme ça, tout simplement.
Il suivit docilement Lilith, restant juste derrière elle. Une fois arrivé Kamuy put observer la singularité des deux demi-dieux présents et il se dit qu'après tout il n'était pas si étrange que ça tout à fait, bien qu'il ne fut que sous sa forme la plus "gentille". Pour toute salutation il baissa légèrement la tête en regardant Juno puis Agaliaretph.
Tous deux étaient assez impressionnants et Agaliaretph dégageait une sorte d'aura d'une férocité à coupé le souffle, ce qui gênait le grand loup c'était les trois têtes de son confrère canidé, il se demandait si chacune pouvait afficher une expression différente, rien de pire pour comprendre son interlocuteur.
Après sa rapide analyse il se laissa gentiment dévisagé, après tout chacun son tour et c'était plutôt lui qui venait s'incruster dans le groupe. Il en profita alors pour répondre à sa nouvelle maîtresse aux cheveux de feu.


"Un simple tapis me suffira. Il faudrait juste un perchoir ou quelque chose en hauteur pour les oiseaux."

Les deux petites bêtes, étaient toujours nichées dans sa fourrure. S'ils comptaient rester ainsi ils ne risquaient pas d'avoir besoin de perchoir, mais on était jamais assez prudent. Ils étaient les deux très petits, ils auraient pu tenir dans la main de Lilith. Leur plumes étaient un dégradé de bleu, allant d'un bleu sombre, impénétrable, à la douceur d'un bleu cristallin. Les oiseaux relevèrent la tête en direction du cerbère et lui jetèrent un coup d'oeil apeuré. Un regard de Kamuy suffit à les calmer et ils retournèrent à leur sieste.

Prenant subitement conscience qu'il ne s'était pas présenté personnellement le grand loup avança une patte et inclina bassement la tête tout en prenant la parole.


"Je me nomme Kamuy, le grand loup. Je suis enchanté de faire partie de votre groupe, j'espère que ma présence ne vous indisposera point."

Ne sachant comment faire bonne impression il reprit automatiquement un langage légèrement ampoulé. Il se releva en jetant un regard reconnaissant à la jeune femme avant de se tourner vers les deux invocations, attendant avec une certaine appréhension leur verdict. Même si Lilith n'avait rien dit de tel il se doutait bien que leur jugement aurait un poids indéniable sur la vie dans leur collectivité et tant qu'à faire il voulait éviter les tensions.
Revenir en haut
Agaliaretph

Hors ligne


Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 155
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) Feu
Lien vers la fiche: URL
Sorts: Feu 1 a 7, Ignifuge, Nécrose, Folie, Négation, Intimidation 3 - 5, Soins 2 - 4, Métamorphose, Lumière 1
Point(s): 37

MessagePosté le: Lun 12 Jan - 14:11 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Ce fut après le combat contre les loups que Soki décida d'aller libérer un autre demi-dieu. Sachant parfaitement que ses deux compagnons ne pourraient pas la suivre, elle leur demanda de reste confortablement dans un endroit o elle pourrait facilement les retrouver. Après cette demande, Agaliaretph pointa un coin de la plaine ou il avait remarqué un renfoncement de la terre, ce qui ressemblais fortement à un cratère.


Sur ce, Soki quitta le groupe pour se diriger directement vers le temple, laissant Agaliaretph et Juno seul, dans un face à face. Le grand cerbère, comme à son habitude mit le feu à quelques branches pour créer une légère flamme, réchauffant l'ambiance. Se couchant ensuite de tout son long, Agaliaretph ne regarda point Juno, mais lui adressa tout de même la parole. Avec une voix sans émotion...


- Juno... Je voudrais m'excuser pour les évènements, qui on suivit ta libération du temple de l'eau... Bien que je me sois expliqué complètement avec Soki, je voudrais mettre les choses au clair avec toi aussi... Je sais que je n'est pas fait preuve de jugement, en me comportant de la sorte...Heum...


L'invocation de l'eau pouvant facilement voir, qu'Agaliaretph cherchait les mots pour s'exprimer correctement, pour ne pas empirer son cas. Après quelques secondes de réflexion, le demi-dieu du feu termina...D'une façon assez bref.


- Bref... Ne n'ai pas vraiment envie de retourner dans cet état émotionnel, alors... Je m'excuse


Après ces quelques mots, le demi-dieu cessa de parler jusqu'au retour de sa maîtresse. Soki était maintenant parti depuis un certain temps et Agaliaretph commençait à craindre le pire pour sa maîtresse. N'étant jamais bien loin derrière, il détestait se séparer d'elle durant un aussi long délais. C'est quand il décida de se lever pour aller la rejoindre, qu'il ne la vit , pas très loin accompagné du demi-dieu libéré. Sur ce, il se recoucha pour les laisser venir à eux. Soki finit par arriver rapidement à l'endroit exactement ou les demi-dieux étaient '' caché '' et présenta le nouveau demi-dieu à tous.


« - Coucou, c’est moi! Laissez-moi vous présenter Kamuy, demi-dieu de la Terre. Kamuy, je te présente tes nouveaux compagnons : Juno et Agaliaretph."


Agaliaretph voulu s'exprimer à son tour, mais remarqua assez rapidement le changement entre Soki et Lilith dans les paroles qui suivirent.


"- Nous allons camper ici cette nuit puis nous rentrerons à la ville de Lüh. Pour Juno et toi, ce sera le baptême.

Au fait, Kamuy, je ne t’ai pas demandé… Pour dormir ou te reposer, que te faut-il ? Je vais faire installer des zones adaptées à chacun de vos besoins au Domaine. Pour Agaliaretph, je me souviens que j’ai dû faire venir des jardiniers supplémentaires pour obtenir de l’herbe bien grasse et des ouvriers pour construire un immense abri ! »



- Un simple tapis me suffira. Il faudrait juste un perchoir ou quelque chose en hauteur pour les oiseaux."


Après ces quelques paroles au sujet de futur emplacement au Domaine pour le nouveau demi-dieu, le moment des présenta arriva. Le nouveau demi-dieu étant larrivant au sein du groupe, se présenta le premier.




- Je me nomme Kamuy, le grand loup. Je suis enchanté de faire partie de votre groupe, j'espère que ma présence ne vous indisposera point.


Étant le mâle '' alpha '' du groupe, Agaliaretph décida de se présenta avant Juno. Le cerbère se releva fièrement et se mit face au demi-dieu de la terre pour démontrer qu'il était le '' chef '' abord. Ayant une très forte grandeur comparer aux trois autres, Agaliaretph regarda Kamuy de haut et dit.


- Je me nomme Agaliaretph, demi-dieu du feu et premier défenseur de notre maîtresse Lilith. Si le sujet n'a pas été évoqué par notre maîtresse ! Je suis le chef des demi-dieux au sein de la troupe * Toujours avec son air supérieur et sérieux *


Revenir en haut
Juno

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 13 Jan - 12:21 (2009)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~ Répondre en citant

Soki les avait quitté depuis seulement quelques minutes quand Agaliaretph les emmena Juno et lui dans une sorte de cratère naturel. La séparation ne plaisait à personne et tout particulièrement au cerbère qui semblait un peu nerveux d’avoir laisser sa Maîtresse partir seule. De son côté, Juno rencontrait elle aussi un certain malaise à laisser la guerrière sans protection mais elle avait assez confiance dans les capacités de Soki pour penser impossible l’idée qu’elle ne revienne jamais.

Une fois installé dans le cratère, Agaliaretph décida d’allumer un petit feu avec les branches mortes du coin et, à la grande surprise de Juno, il décida même d’engager le dialogue. Non pas qu’elle pensait qu’il allait lui sauter dessus et la déchiqueter, elle avait tout de même penser que leur relation resterait parfaitement platonique. À priori, c’était une vison erronée des choses.

- Juno... Je voudrais m'excuser pour les évènements, qui on suivit ta libération du temple de l'eau... Bien que je me sois expliqué complètement avec Soki, je voudrais mettre les choses au clair avec toi aussi... Je sais que je n'est pas fait preuve de jugement, en me comportant de la sorte...Heum...
Bref... Je n'ai pas vraiment envie de retourner dans cet état émotionnel, alors... Je m'excuse.


Si elle avait eu un visage, les lèvres de Juno se serait étirées jusqu’à ses oreilles. Non pas par moquerie mais bien de bonheur, l’Invocation écouta les excuses que lui faisait son homologue du feu. La discussion que Soki avait eu avec le cerbère semblait avoir sur le canidé tricéphale un effet des plus bénéfiques.
Puisque Juno décela en lui une certaine gêne après ces excuses, elle préféra ne pas s’attarder sur le sujet et ne répondit rien d’autre qu’un bref merci.

Le temps qui suivit parut à la fois long et court. Long surtout pour le cerbère qui craignait qu’un malheur ne soit arrivé à leur Maîtresse mais court pour Juno qui profitait encore de son nouveau statut d’Invocation libre pour savourer des plaisirs comme la chaleur du soleil sur sa peau ou bien encore la brise du vent qui lui caressait le visage et faisait virevolter ses cheveux dans le vent.
Un instant, fatigué d’attendre, Agaliaretph se leva et entreprit de se diriger vers le temple. Sous le regard amusé de Juno, il se rassit cependant immédiatement après avoir aperçu Soki et sa nouvelle Invocation. Tout en remettant un peu d’ordre dans ses cheveux que la brise avait décoiffé, Juno se leva et attendit patiemment de voir à son tour sa Maîtresse arriver.

- Coucou, c’est moi! Laissez-moi vous présenter Kamuy, demi-dieu de la Terre. Kamuy, je te présente tes nouveaux compagnons : Juno et Agaliaretph.

Alors il s’appelait Kamuy… ? Ce petit loup était une bête charmante aux yeux de Juno. Tout comme Agaliaretph, il ne semblait pas avoir un mauvais fond et l’avoir dans leur équipe remplissait l’invocation de l’eau d’une joie irrépressible. Son attention était tellement porté sur le nouveau venu qu’elle ne remarqua même pas le changement qui s’opérait de Soki à Lilith.
Alors que ladite Lilith posait au petit loup les mêmes questions qu’elle lui avait elle-même posé quelques jours plus tôt, Juno en profita pour détailler le nouveau venu et remarquer que deux petits oiseaux piaillaient gaiement dans son pelage. Aussitôt, elle pencha la tête sur le côté en signe de ravissement. Qui plus était, ces oiseaux allaient les suivre jusqu’au bout car Kamuy disait qu’ils auraient besoin d’un perchoir. Pour Juno, la perspective de pouvoir entendre le chant merveilleux de ces petits volatiles était déjà un bonheur en soi. Elle ne put d’ailleurs s’empêcher d’être touchée lorsqu’elle remarqua qu’ils avaient peur du grand cerbère mais qu’un seul regard de leur hôte suffisait à les remettre en confiance.

Réalisant qu’il ne l’avait pas encore fait de lui-même, Kamuy se présenta aux deux autres Invocations, suite à quoi Agaliaretph en fit de même. Le rôle de mâle alpha de la troupe tenait très à cœur au cerbère, si bien qu’il était difficile de ne pas deviner un petit quelque chose de fier et d’arrogant dans sa manière de parler.
Juno savait quant à elle que c’était dans sa nature d’être comme cela et ne s’en formalisa pas. À son tour, elle se présenta.

« Quant à moi, je suis Juno, Invocation de l’eau. Je suis ravie de t’accueillir au sein de notre groupe, tout comme je le suis d’accueillir tes deux petits amis volatiles. »

À ce moment, Lilith décida de descendre dans le cratère où se trouvait ses deux compagnons pour caresser affectueusement son cerbère alors qu’elle saluait Juno.
Et c’était à ce moment que l’Invocation de l’eau percuta que quelque chose était différent chez sa Maîtresse. C’était la même, certes, mais il se dégageait d’elle quelque chose de différent, quelque chose que Juno n’aurait su décrire.
Ne voulant pas paraître grossière en fixant sa Maîtresse des yeux, Juno tourna la tête vers le loup Kamuy et l’invita à les rejoindre d’un joyeux signe de main.

Au loin, le soleil commençait à se coucher et avec lui, les inquiétudes de Juno concernant leur repas du soir. Se tournant vers Agaliaretph, l’Invocation de l’eau s’exprima le plus calmement possible, pour bien faire comprendre au chien tricéphale que sa demande devait être vu comme une faveur et non comme un ordre.

« Crois-tu qu’il te serait possible d’aller nous chercher à manger pour ce soir aussi ? Notre Maîtresse aura forcément besoin de manger, c’est évident, et tu es bien plus douée que moi pour la chasse. »

Réalisant soudainement que les loups étaient eux aussi réputés pour être de bons chasseurs, Juno se tourna vers Kamuy.

« À moins que ce ne soit toi qui t’en charge… ? Je vous laisse vous débrouiller entre chasseurs, je vais quant à moi partir chercher du bois pour maintenir le feu assez longtemps pour la nuit. »

Joignant le geste aux paroles, Juno partit quelques mètres plus loin pour ramasser quelques branches posées à même le sol, à de l’orée de la forêt. Il n’y avait pas à dire : le travail était bien plus facile lorsque tout était réparti entre quatre personnes. Il ne restait qu'à espérer que le cerbère et le loup ne soit pas en concurrence direct à cause de leur fonction de chasseur.

CLÔTURE ET ARCHIVAGE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:57 (2016)    Sujet du message: Un nouveau départ ~¤~Lilith~¤~

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com