Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Le calme avant la tempête
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 5 Nov - 21:35 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Tout en haut d'une des plus hautes tours du Temple, tout en haut du long escalier de pierre, se trouve une grande porte de chêne. Gravées de lierres et de roses, elle est digne des plus belles oeuvres d'art que les humains on put créer en l'honneur des dieux. Un grand anneau sur chacune des portes permet de les ouvrir. Sur l'arcade au-dessus de la porte est inscrit « Que celui dont le coeur est remplis de courage et d'audace vienne défier la tempête ». Aucune serrure, aucune chaine n'empêche quiconque d'ouvrir le passage et de pénétrer dans le sanctuaire.

De l'autre côté de ce portail, une grande demeure aérienne se cache. Un long couloir où s'engoufre avec joie le vent faisant malicieusement claquer les riches tentures de velour et de brocade. Tout au bout de ce somptueux passage, un balcon donne une vue imprenable sur la vallée qui s'étends au pied de l'immence montagne. Le balcon en soit est gigantesque. On y retrouve des arbres de presque toutes les espèces et un jardin de fleurs rares qui sont visiblement amoureusement entretenue par leur propriétaire.

Observant la vallée en contrebas, Kaelhaedan est perdu dans ses pensées. Il y a longtemps qu'il a cessé de compter depuis combien de temps il était de retour en ces lieux. Bien sûr, d'une certaine façon, il aimait son refuge. Il y était en sécurité, il pouvait s'y ressourcer. Mais il y était seul, loin de la vie des races qui peuplent ce monde magnifique qui l'attendait en bas.

Ce qui était arrivé à son dernier maitre était terrible. Les humains avaient toujours fascinés Kael. Ils étaient capable de si grandes choses et de si horribles à la fois. C'est en cela que le semi-dieu les enviaient. D'une certaine façon, ils avaient été conçus à l'image de leurs créateurs mais ils avaient quelque chose qu'eux n'auraient jamais...une âme. Les humains étaient capables d'une telle cruauté les uns envers les autres. Kael frisonna en repensant à ce qui était arrivé à Dorian. Il pouvait encore entendre les cris de son maitre qui ne parvenait même pas à l'appeler à son secours. Et lui qui était maintenu à distance et incapable de l'atteindre malgré tous ces efforts. Il avait apprécié Dorian...c'était un homme juste et courageux. Un bruit dans le corridor le tira de sa rêverie...
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 5 Nov - 21:35 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 5 Nov - 22:26 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

A l'entré du temple, une silhouette tremblais. La tête basse les mains qui se tordaient l'une dans l'autre a répétition. Elle regardait a gauche puis a droite incapable de se détendre. Mais... comment une jeune dame aurais pu se retrouver aussi loin de chez elle alors qu'elle s'était juré de rester le plus loin possible de tout danger ? Euh... eh bien c'était très simple. Un soir, un peu trop tard, elle avait... un peu trop bu et surtout, un peu trop parler. Elle avait juré a quelqu'un qui l'avait traitée de trouillarde qu'elle lui prouverait qu'elle n'en était pas une... et a force de boire et de parler, de parler et de boire... eh bien la demoiselle s'était retrouvée, en route avec une bande de joyeux luron qui l'encadrais en route vers une aventure... qu'elle aurait pu éviter. Elle aurais pu être au chaud dans une belle taverne a exercer son art. a jouer de son instrument, a cuvé le vin et l’alcool qu’elle avait eut dans le corps et surtout… a dormir confortablement… Mais surtout, surtout… elle aurait pu être dans un endroit sur, loin des dangers, loin des hauteurs… Haww… elle qui avait le vertige… Il avait fallu qu’ils l’amènent dans les hauteurs… qu’elle ouvre sa grande trappe et qu’elle leurs affirme qu’elle n’avait jamais eut le vertige…

Pourtant, elle avait toujours, toujours dit que les histoires, était bonne a être inventer seulement sur les autres, PAS sur soi, JAMAIS sur soi… mais elle avait encore une fois brisée une de ses propre loi… Elle soupira et entra dans le temple. Entre marcher dans un long couloir, trop long a son gout et monter des escaliers, trop haut a son gout… elle choisi de se compliquer la vie. Pourquoi? Simplement pour se punir elle-même des stupidités qu’elle avait faite… et puis retourné de sens, revenir sur ses pas sans invocation… c’était suicidaire pour son avenir, et non pas seulement son avenir, mais sa réputation aussi….

Une fois tout en haut des marches, elle regarda la porte qui lui faisait face.

**Quuuueeeeoiii!! Un escalier aussi long, aussi ennuyeux… aussi haut… POUR UNE PORTE!!! NAHH mais qui est le concepteur de cet endroit!! Un fou!?!?**

Elle se rapprocha de la porte et l’examina en profondeur. Profitant de ce temps de répits pour essayer d’oublier qu’elle devait être des milles et des milles au dessus d’une immensité, trop haut pour le commun des mortel et que si la tour s’effondrais qu’elle tombais sur elle-même une longue chute l’attendais en bas … et elle finirais surement … dans une magnifique flaque de sang, purée d’os et de chair. …

Elle secoua la tête pour chasser les images et poussa la porte joliment gravée. Celle-ci grinça, faute d’être huiler et ouverte depuis si longtemps… Bien sur, elle avait prit le temps de lire l’écriteau. « Que celui dont le cœur est remplis de courage et d'audace vienne défier la tempête » et n’en tremblais que plus. Mais étant monté jusqu’en haut, elle ne redescendrait CERTAINEMENT pas de si tôt… pas sans avoir le demi-dieu ou semi-déesse qui s’y trouvais… Elle n’avait pas le courage, mais au moins elle avait l’audace…. Face aux tempêtes, d’accords… mais quel type de tempête!?

Elle fit quelque pas silencieux dans l’entré. Regardant les rideaux de velours Elle avança jusqu’au bout du couloir… et lorsqu’elle fut devant l’entré du balcon… elle figea littéralement en voyant le… truc… chose… euh… demi… semi truc… et le paysage… qui lui donna tout d’un coup le tournis… Elle tomba sur le derrière tremblante… et a ce moment l’être tourna la tête vers elle…


**ahmaisquessquec’estquecetrucbordel!?**

Avec un réflexe totalement stupide… elle dit…

-euh …ah… sa…salut!?

Elle recula un peu sur son derrière. Elle comprenait maintenant la mention du courage, une personne avec le vertige et… une froussarde de première se retrouvais a la merci d’une chose qui … qui ferais quoi au juste !?


[**note au interessé si je post la c'est que le topo avec Cory est inactif et donc mort... **]
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 5 Nov - 22:54 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

[**Bienvenue à toi et que les autres ne se gênes pas de venir tenter leur chance également...que le meilleur gagne.**]

Kael se retourna et observa le petit être tremblant qui se tenait devant lui. Tiens une femelle. Si elle réussissait l'épreuve ça serait bien la première fois qu'il avait une femme comme maitre. Voilà qui pourrait être une expérience interressante. Et par dessus le marché, elle était plutôt jolie. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas pris de compagne. En fait depuis son retour ici puisqu'il y demeurait seul. Il se demanda à quoi ressemblait le monde des hommes maintenant. Avait-il beaucoup changé? Aimant être quelque peu théatral, il se fit un plaisir de bien étirer ses ailes en se rapprochant d'elle avant de les refermer sur son dos à la façon d'une cape. La femme tremblait devant lui et sa peur était palpable. Au moins si elle était si terrifiée de se retrouver ici, c'était déjà une marque de courage d'être venue jusqu'ici malgré tout. Mais d'avoir le courage ne suffisait pas pour s'attacher sa loyauté. Même s'il désirait retourner dans le monde des hommes, elle devrait affronter l'épreuve et la réussir.

- Bienvenue dans mon antre, petite humaine. Vous savez...les sièges sont beaucoup plus confortable que le plancher. Que venez-vous requérir du Seigneur de la Tempête?

Il lui indiqua un des fauteuils d'ébène et de velour un peu derrière elle qu'elle n'avait pas remarquée jusqu'à présent.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 03:29 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Le… truc… être… chose… Semi elle ne savait quoi étira ses longues ailes… on aurait dit… une cape, ou des ailes de chauve-souris… Elle ferma les yeux en tentant de faire ralentir les battements de son cœur affolé. Il s’était avancer vers elle. Sabetha, la si froussarde Sabetha s’était fait violence afin de ne pas reculer. Elle voulait à tout prix maîtriser les tremblements qui lui agitaient les membres. Elle voulait au moins pour une fois faire preuve d’un courage qu’elle n’avait pas. Et malheureusement échouais lamentablement. Sa respiration était presque inaudible et son pouls était trop rapide. Ses mains étaient aussi sèche que le désert et agitée de tremblement affreux. Pas juste à cause de l’apparence de Kael, mais surtout à cause de son vertige et du choc qu’elle avait eut…. Elle cessa de fixé le vide a la manière d’un poisson mort. Ce qui heureusement n’était pas visible grâce à la protection que lui offrait le voile qui cachaient ses yeux, joliment accrocher au trou pour les yeux de son masque. Son regard se porta sur le… la créature. Il tentais de faire de l’humour ou quoi? Ce n’était pas très drôle… non en fait oui… mais pas dans la situation ou elle se trouvais, morte de peur...

-je… oui effectivement…

Elle recula encore un peu et se leva gracieusement. Elle s’éloigna vivement de la porte, abandonnant avec une joie immense la vue qui l’avait… littéralement mise sur le derrière et se plaça à coté du fauteuil. Comme toujours, son interlocuteur la dépassait en hauteur. Elle prit le temps de le détailler de haut en bas en chercher une réponse adéquate pour lui dire ce qu’elle voulais « requérir au seigneur de la tempête »

**QU’EST-CE QUE JE LUI VEUT !? Mais bordel… c’est pourtant aussi simple que de cligner des yeux je suis venue le chercher pardi, le sortir de… de son nid d’aigle… Et m’assuré que ma réputation ne soit pas … détruite par ma propre faute. Il ne manquerais plus que cela!! Non mais quelle idiote je fait….. Commençons par nous Calmer Sabetha!! … Inspire, expire, inspire… expire… Bon, fait comme lorsque tu est devant un public. Tu n’a pas peur devant ton public! … Bon non… tu fait semblant, et sa ne se vois pas. Mais tu est à l’aise devant ton public. Et lui, c’est ton publique. Relaxe et parle VA-Y! **

Elle s’éclairci la gorge et posa sa main sur un sofa. Elle inspira profondément… et tout d’un coup, eut l’air parfaitement a sa place. C’était un jeu de maître… Elle aurais pu même se convaincre elle-même que cet homme… cette chose ne l’effrayais pas, et elle n’en était pas loin. Elle replaça son masque correctement sur son visage, replaça rapidement ses cheveux pour gagner du temps et fini par répondre d’une voix sure a l’invocation.

-C’est simple… Seigneur de la tempête. Je suis venue requérir votre présence… Et comme il le faut, faire face à l’épreuve que vous allez me faire subir pour vous prouver ma bonne foi

**quueeeoiiii qu’est-ce que je vient de dire… ahhh…. Par les dieux… euh pardons… bordel… pourquoi est-ce que je suis incapable de passé par-dessus mon orgueil…. **
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 16:50 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Kael releva un sourcil moqueur à la réponse de la femelle. Au moins une chose n'avait pas changée, l'arrogance dont pouvait faire preuve les humains. Il l'observa s'asseoir et reprendre lentement le contrôle d'elle-même. Avait-il envie de lier son existence à celui de cette femme? Il avait déjà « refusé » de donner l'épreuve à ceux qu'il jugeait indigne de lui. Refuser était un grand mot car en fait il n'avait que manipuler afin qu'ils échouent l'épreuve. Par édit divin, il était dans l'obligation de leur faire passé un épreuve mais rien ne disait qu'il devait facilité la tâche des humains ou qu'il se devait de rendre l'expérience agréable. Mais la femme l'intriguait, il essayait de comprendre ce qui l'avait poussé jusque dans sa demeure puisqu'il était évident qu'elle était terrifiée jusque dans la moelle de ses os. Malgré le masque de contenance qu'elle affichait, la peur transpirait par chaque pore de sa peau.

Il récupéra deux fruits en passant près de l'un des multiples arbres de son jardin et en tendit un à Sabetha. Ses pas faisait légèrement trembler le sol et elle pouvait entendre le tonnerre rouler à chacun de ceux-ci. La brise faisait danser les cheveux du semi-dieu alors qu'il l'observait de ses yeux dont elle ne voyait que la lueur d'émeraude au travers de son bandeau. Il sourit en se disant que comme lui, elle portait un voile qui cachait son regard.


- Votre bonne foi? Si vous aviez un temps soit peu de foi, vous ne chercheriez pas à nous asservir pour nous soutirer nos pouvoirs, humaine. Pourquoi avez-vous besoin de ma «présence» comme vous le dites?

Kaelhaedan se rendit à un autre fauteuil où il prit place. Il attendait la réponse de Sabetha avec un air nonchalant comme si la réponse de la jeune dame ne lui importait pas. Pourtant chaque fibre de son être était aux aguets dans l'expectative. L'épreuve venait de commencer...
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 17:34 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Le… enfin appelons l’homme … si on pouvait dire. Avait l’air de se moquer d’elle. Qu’il rigole. Il verrais bien de quoi elle était capable s’il se mettais finalement a lui révélé la stupide mission qu’elle devais accomplir pour lui. Le… l’homme s’avança vers elle. Il cueillit un fruit et tout de suite elle se détendit un peu. S’il avait voulu lui faire du mal, il aurait surement, mais surement pas prit un fruit. Il le lui tendit et elle le prit délicatement. Elle se demandait bien ce que cela pouvait-être. Elle fini par l’identifier. Une mangue, fruit juteux au gout exquis pour qui s’avait l’apprécier. Il suffisait de ne pas toucher a la pelure et a éviter le noyaux étrange qui était en son centre. Elle Fouilla dans sa poche, sortit une petite dague qui servais justement a couper de la nourriture et entrepris de faire un sort au fruit qu’on lui avait donné, ce, sans renversé une goute du juteux fruit. Elle en oublia même d’être effrayer tellement elle adorait ces petit aliments. Elle n’aurait mangé que cela si son corps n’avait pas eut besoin d’autre nutriment. Le bruit des pas et la lueur des yeux de la chose n’était plus rien tellement elle était concentré sur la nourriture qu’on lui avait donné. Tant et si bien, qu’elle ne réagit que lorsqu’il dit… quelque chose qui ne lui plut pas du tout… Elle se releva d’un coup. Laissant tomber le fruit entamé. Marchant vers la créature, la petite demoiselle se retrouva … tout près et lui enfonça son doigt dans le torse en le regardant droit dans les yeux. Sa peur était tombée et elle était tellement enrager qu’on aurait pu croire que c’était une toute autre personne qui se tenais là devant le monstre.

-Non mais t’a du culot toi !! Si on avait un temps soit peu de foi !! Ne nous met pas dans le même bateau. Je ne suis pas comme tout le monde moi!! Je n’ai jamais cherché à avoir l’un d’entre vous et maintenant il faut que je tombe sur le plus arrogant des créatures qui pouvaient être dans ce temple. Et si j’avais eut vraiment le choix, je ne serais certainement pas là en train de discuter avec toi, dans un nid d’aigle à devoir supporté les insultes qui visent la généralité des hommes. Moi qui essaie à tout prix d’être hors du stupide moule qu’impose la société… voilà qu’on m’y replonge sans même me connaitre!!

Elle ponctuait ses paroles de petit coup sur le torse, infligé par son doigt. Tout sa pour lui enfoncé dans la tête ce qu’il semblait ne pas vouloir comprendre.

**Imbécile. Si tu crois que c’est volontaire, tu te rentre le doigt dans l’œil jusqu’au coude!! Non mais!! **

-Eh puis, si je peux me permettre, je te ferais remarquer, Semi-Dieu que c’est totalement de votre faute si on existe hein!! Z’aviez qu’a nous laisser dans les abimes de votre stupide imagination tordue! C’est votre faute si vous vous retrouver a être asservis a des humains qui cherche le pouvoir! VOUS avez été punis et NOUS aussi!!

**La preuve, vous êtes sur terre... uh ... **

Elle se recula et lui tourna le dos. Elle fixait la porte à l’autre bout du couloir. Celle qui lui permettrait de sortir de là. De retrouvé vers ces cancre…. Et de perdre la face. NON!! Certainement pas!! Elle se retourna et fit face à l’homme.

-En quoi sa vous sert, de savoir pourquoi je veux que vous soyez avec moi!? Hein? Et puis ce n’est pas vous en particulier que je suis venu sortir de son trou. C’était le fruit du hasard!!
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 18:30 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Kael avait bien évalué la demoiselle. Elle avait mordu à l'hameçon. C'était dangereux chez un maitre. C'était précisément ce trait de caractère qui avait perdu Dorian. Kael poussa un soupir. Tout n'était tout de même pas perdu. Voyons ce qu'elle ferait par la suite une fois qu'elle s'était mis les pieds dans les plats. Elle avait du caractère c'était déjà un point en sa faveur. Kael la fixant intensément de toute sa hauteur alors qu'elle lui martelait le torse de son doigt. Il la regardait avec un sourire calme et désarmant.

- Alors, petite humaine, si vous êtes si différente des autres, pourquoi êtes-vous ici? Car même si vous prétendez n'avoir jamais voulu asservir un des miens, vous êtes pourtant ici devant moi pour cette exacte raison. Dois-je vous rappeler que vous êtes venue ici en réclamant de passer l'épreuve, ce n'est pas moi qui est allé vous cherchez pour que vous veniez soit disant me libérer.

Kaelhaedan soupira. Il avait presque l'impression de retourner au jour du Jugement. Le jour où il avait pris la défense de ces humains qui aujourd'hui l'accusaient.

- Oui, la faute est la nôtre. Car nous vous avons donné ce que nous avons perdu...la liberté de choisir et d'agir selon votre guise. Parce que nous vous avons voulu libre de choisir votre destin, nous avons été punis.

Rien ne servait d'expliquer à cette femme qu'il avait pris leur défense car il était aussi responsable que ses frères et soeurs de ce qui s'était produit. Il ne cherchait pas à se cacher sa faute. Il leur avait appris la fougue du tonnerre, et le grondement de la colère, il avait forgé leur coeur dans la tempête de leurs passions. Et les humains avaient été des élèves attentionnés, toujours assoiffés, en demandant toujours plus, encore et encore. Oui la faute était aussi sienne.

Il la regarda observé la porte et le couloir qui menait à la sortie. Il attendit de voir ce qu'elle allait faire. Allait-elle quitter la tête basse ou l'affronter de nouveau? Finalement elle se retourna vers lui. Il lui répondit d'une voix douce.


- Parce qu'il importe pour moi de savoir qui veut devenir mon maitre...si celui que vous avez trouvé par le fruit du hasard ne vous plait pas...rien ne vous retient...franchissez cette porte et allez libérer un de mes frères ou de mes soeurs. Il vous en sera surement reconnaissant. Je n'ai pas besoin d'un maitre qui veut me mettre à son service simplement pour satisfaire son égo.

Kael commença à manger le fruit qu'il avait cueillit dans l'arbre sans plus s'occuper de l'humaine qui était dans son antre. Qu'allait-elle faire maintenant? Allait-elle abandonnée? Bien qu'une part de lui espérait qu'elle réussisse l'épreuve, il ne pouvait pas l'influencer, ni lui donner la réponse.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 19:30 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

« petite humaine » En plus de cela il la traitait de petite… Elle inspira profondément pour retenir la remarque presque enfantine de « je ne suis pas petite » Ensuite, il lui dit qu’elle mentais sur le fait qu’elle était différente des autres. Qu’elle était là pour l’asservir et tout et tout. Il lui sortait un beau grand et gros baratin de main de maitre. Un beau monologue. Elle croisa les bras sous sa poitrine et serra les poings. Le laissant finir ce qu’il avait à dire. Mais lorsqu’elle lui dit la dernière phrase, sa colère tomba subitement. Était-elle la pour son égo? Oui… peut-être. Mais surtout pour sa réputation. Elle était là pour ne pas perdre la face et pour ne pas perdre son avenir. Car la réputation d’une artiste une fois complètement gâchée était impossible a réparée. Impossible tristement impossible… Elle toisa le demi-dieu.

-Je suis différente des autres simplement parce que je ne suis pas là pour vous asservir. Pas pour vous utilisé comme une arme ou un bouclier. Je suis ici, peut-être par figure d’égo. Mais surtout pour sauvegardé ma réputation. Je suis une artiste et malheureusement une artiste qui parle parfois trop et bois surement trop aussi. Et c’est justement pourquoi je me suis retrouvée là. Mais sincèrement. Je n’aurais pas eut le courage de venir ici si je n’avais pas été obligé de le faire….

Elle regarda la pièce. Cherchant un petit quelque chose comme encrage. Elle trouva le fruit. Malmener qui s’était écraser sur le sol. Elle le ramassa. Par soucis de propreté. Par pure déception. Un si bon fruit gâché si rapidement. Elle parlait a cœur ouvert. Sachant que cet … homme voulais savoir a qui il avait à faire.

-Mais si j’avais été une personne courageuse. Je serais surement devenue comme tous veulent être. Comme n’importe qui… surement que j’aurais eut des valeurs différentes… mais je me plais parfois a me dire que si j’avais été courageuse. J’aurais fait de mon mieux pour libéré le plus d’entre vous sans les asservir parce que je sais a quel point c’est horrible d’être l’esclave de quelque chose.

Elle alla s’asseoir sur la chaise.

-Je suis normalement une adepte de « rien n’arrive jamais pour rien » et donc même si c’est le fruit du hasard, je ne partirai pas sans t’avoir libéré. Peut-être pour mon égo, peut-être par orgueil, peut-être même par obstination… ou peut-être simplement en hommage a ce que j’aurais voulu être. Mais je m’en fiche de la raison du pourquoi. Tout ce que je sais, c’est l’objectif que je me suis fixée. Les dieux seuls savent a quel point je suis têtue.

Elle était tout d’un coup devenue sérieuse. Elle ne pensais plus a rien. Ni a sa peur, ni a son indignation. Elle se dit qu’ils allaient surement regretter de leurs avoir donner le libre arbitre
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 20:02 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Elle était restée finalement. Persévérence ou obstination, il ne pouvait le dire. Mais elle avait franchit une autre étape. Elle avait prouvée qu'elle avait du courage à sa façon. Elle avait prouvée qu'elle avait de la volonté. Il ne lui restait que la dernière étape. Kaelhaedan se prit à espérer. Qui sait...peut-être allait-il faire l'expérience de ce que c'était que d'avoir une femme pour maitre. Il sourit à cette pensée.

- Il faut du courage pour oser être différent des autres et beaucoup de volonté pour y parvenir. Mais il vous faudra plus que le hasard pour libérer un des miens. C'est l'individu pour ce qu'il est que vous devez vouloir libérer et non simplement parce qu'il est un parmi tant d'autres sur votre chemin. Vous avez beaucoup plus de force en vous que vous ne le réalisez damoiselle. Un jour, qui sait, peut-être deviendrez vous à l'image de ce dont vous rêvez. Mais pour y parvenir il vous faudra beaucoup de convictions et de foi en vous même.

Le Seigneur de la Tempête lui parlait d'une voix douce et réconfortante. Il lui faisait penser à l'oeil d'un ouragan, là où tout est calme et insensible à la furie du vent qui l'entoure. Elle pouvait voir la sagesse cachée derrière le bandeau qui masquait son regard. Son visage était légèrement triste.

- Même si tout mon être aspire à la liberté que m'apporterait votre victoire, je dois respecter ce que les Dieux ont demandé. Dans les conditions présentes, je suis désolé mais vous ne pouvez devenir mon maitre.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 20:17 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Assise dans son sofa, confortablement. Elle regardait le fruit a moitié entamé et gâcher par sa faute. Lorsqu’il lui faisait en gros… une étude approfondie sur elle-même… ou quoi? Enfin… Elle écoutait les paroles qu’il disait. S’il la croyait courageuse… il devait être fou. Elle était entêtée. C’était la volonté et juste cela qui l’avait soutenue jusqu’en haut de cette foutu tour. Foi et conviction… pff… de toute manière elle voulait être une grande artiste de renommée maintenant, plus une guerrière sans peurs et sans reproche. Elle s’était royalement accrocher a son petit entourage douillet. Et n’espérais pas le quitter aussi tôt. Lorsqu’elle releva la tête vers le.. Enfin lui, elle put y lire une expression triste. Il lui dit alors des mots qui tombèrent aussi raide qu’une pierre. Elle avait l’impression d’une douche froide…

**Nah… mais on s’en fou des dieux!! Bordel!! …euh … hum… pardons… Ils sont pas là pour voir ce qui se passe. Les foutu dieux sont entrain de foutre ma carrière en l’air … humm pardon encore. Mais vous êtes des cons!! … euh… bon je m’excuse pas sur ce coup là…. **

Elle fronça les sourcils sous son masque, Balança joyeusement ses jambes sur l’accoudoir, accotant son dos sur l’autre. Elle entreprit avec son couteau de nettoyer le fruit. Des parties qui ne pouvaient plus être mangé. Une fois que ce fut fait, en silence, elle commença a manger ce qui restait. Elle réfléchissait. Elle avait dit quelque chose et elle s’arrangeait toujours pour tenir parole et là, les dieux se mettaient dans son chemin!? Non sa ne se passerais pas comme sa. Stupide… hum… lorsqu’elle eut terminé le fruit, elle nettoya son couteau et le rangea dans sa poche.

-Comme je l’ai dit... « je ne partirai pas sans t’avoir libéré » je m’arrange pour toujours suivre mes paroles… enfin quand je n’ai pas un verre de trop dans le nez… Alors j’espère que tu a assez de fruit parce que je ne quitterai pas ce lieu du restant de mes jours on dirais bien…
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 20:57 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Le Seigneur de la Tempête remarqua l'expression contrariée de la femme mais il fit comme s'il n'avait rien vu. Elle était sur la bonne voie mais il ne pouvait rien lui dire pour la guider. Mais elle n'avait pas exactement répondu à l'épreuve alors il pouvait reposer la question d'une autre façon. Elle continua de manger le fruit qu'il lui avait offert en silence. Elle semblait perdue dans ses pensées. Il attendit tout en l'observait. Il serait plaisant d'être auprès d'elle. Il pouvait beaucoup lui apprendre et elle semblait apprécier le luxe et était une belle femme par dessus le marché. Il se demanda si l'interdit entre les invocations et les humains était toujours respecté. Pas que lui l'ait jamais respecté mais bon. Il se souvenait d'ailleurs d'avoir eu plusieurs altercations avec ses semblables à ce sujet.

Quand finalement la dame indiqua qu'elle ne partirait pas de cet endroit sans lui, échec ou pas, il ne put réprimer un sourire satisfait. Il reposa alors la question, espérant que cette fois, elle trouverait la réponse tant attendu. Elle était posée calmement sans aucune malice ou ironie dans la voix.


- Pourquoi est-il si important pour vous de me libérer? Simplement pour tenir votre parole? Où parce que vous avez peur de repartir bredouille?

À l'extérieur le soir était tombé et le soleil se couchait au-delà de la vallée, teintant la pièce de couleur d'ambre et d'améthyste. Le semi-dieu retira son bandeau qu'il attacha à son bras. Il observa la femme qui voulait devenir son maitre sans l'entrave sur ses yeux.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 21:49 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Toujours installée confortablement dans son siège, la demoiselle lancé un regard non chaland a la créature. Il lui posa a nouveau une stupide question. Pourquoi est-ce qu’elle voulais le libéré ? Par peur de revenir bredouille sous les quolibet d’une dizaines d’homme et de femme ravis de l’avoir humilier? Ou pour tenir les paroles qu’elle avait proféré. Elle examina la situation. Si elle avait prononcer ces paroles c’était pour ne pas revenir bredouille. Alors elle se devais de les tenir maintenant. Donc c’était a la fois les deux… mais aussi , il lui paru clair qu’il y avait une autre raison. Par pure générosité. Maintenant qu’elle n’avait plus peur de lui. Elle se disait que sa place n’était pas dans un stupide nid d’aigle, mais dans un autre endroit. Libre. Mais il ne pourrais plus être libre.

-Un peu pour toute ces raison. Un peu parce que je ne veut pas repartir pour subir la destruction du peu de renommée que j’ai réussi a me construire… Un peu par générosité…. Mais maintenant que j’y repense a deux fois. C’est en grande partie parce que je veut respecter ma parole. Ce qui est sûrement un défi plus grand que d’être courageuse pour moi parce que je ne pourrai plus jamais exercer mon talent tout cela parce que les dieux en ont décider autrement…

Elle jeta un coup d’œil dehors en se concentrant seulement sur le ciel. Le soleil se couchait. C’était bien la seule et unique chose qui était vraiment magnifique de ce point de vue. Elle qui méprisait les hauteur pouvais bien avouée que cette vue là… était imprenable. D’un air mi figue mi raisin, elle rajouta.

-Avec un peu de chance, ils me croirons morte et ils ne ternirons pas le petit nom que j’ai réussi a me faire… Il ne sera pas écrit dans les livres. Pas non plus dans les contes. Mais au moins on s’en rappelleras… pendant cette génération ci… loin de mon objectif… Pauvre Von Teese. Il a perdu son actrice vedette sans même l’avoir eut une seule fois sur une scène…
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 22:07 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Le Seigneur de la Tempête ne quittait toujours pas la jeune femme de ses yeux d'émeraude.

- Pourquoi ces gens détruiraient votre nom et votre réputation? Je ne les vois pas ici devant moi à tenter ce que vous avez tenté. Je n'accorde aucune valeur à leurs paroles jetées par jalousie devant votre passion. Je ne vois aucun courage dans le fait qu'ils vous poussent à agir à l'encontre de votre nature. Par contre, je vois bien de bons mots qui pourraient être chantés devant votre courage à affronter votre propre peur, devant votre persévérance à accomplir ce que seulement 3 personnes sont parvenus à faire avant vous. Laissez-les rire dans leur incompréhension et leur frivolité. Et gardez la tête haute, jeune femme, car vous avez fait ce qu'aucun d'entre eux n'auraient osé faire. Vous avez accomplis ce qu'aucun d'entre eux n'auraient pu dans leur arrogance.

Le semi-dieu se leva et vint se placer devant Sabetha. Il plaça un genoux au sol devant elle, la tête penchée, une main posée sur le sol et l'autre sur le coeur.

- Moi, Kaelhaedan Valorage, le Seigneur de la Tempête, je suis vôtre ma Dame. Faites de moi à votre guise car vous aurez en ma personne un dévoué serviteur et un protecteur acharné.
Revenir en haut
Sabetha T. Mortalis

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 22:20 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Elle soupira. Décidément ce semi dieu était rester trop longtemps dans sa tour comme une demoiselle en détresse que les chevalier et prince charmant allais sauver. L’avis de la multitude face a la tête haute d’une femme ne portait pas bien loin. Une réputation s’était aussi fragile que du verre. Un mot pouvais la brisé de la minute ou quelque imbécile était près a le croire. C’était souvent comme cela que naissait les conte. Eh puis, c’était certain qu’aucun d’entre eux était vraiment quelqu’un de courageux, d’humble et tout le tralala. Puisque c’était des gens qui buvais comme des trou et qui payait a boire a la personne qui les amusait afin de les traîner dans un atroce piège. Elle resta accrocher au paroles… « … a accomplir ce que seulement 3 personnes sont parvenus a faire avant vous… »

**QUUUEEEOIIII j’ai réussi sa foutu épreuve ? sa foutue épreuve c’était du blabla!! MAIS… mais… je vais les avoir moi ces imbécile qui crie a tue tête qu’ils ont terrasser un monstre. Qui ont fait une épreuve de courage et d’endurance. Ceux qui dise qui ont presque déplacer une montagne. Je les aurai moi ces imbécile de menteur. C’EST MOI qui arrange les histoires. Pas les AMATEUR!!!**

ensuite tout s’enchaîna trop rapidement. Il se mit a genoux devant elle. Et celle ci n’eut le temps que de se redressée pour recevoir le serment du demi dieu. Qui, une main sur le cœur et l’autre sur le sol lui récitait une phrase digne des conte de fée ou le prince se mettais gentiment au service de sa belle. Voilà qu'elle s'était stupidement engager dans les histoire qu'elle s'était jurée de ne jamais être la héroine...

-Euh… eh bien…

Elle laissa retombé ses épaules, se leva et avec une belle expression qui démontrait bien qu’elle n’avait pas tout suivit rajouta…

-tu… n’avait pas dit que je ne pouvais pas être ton maitre selon je sais pas quoi ??
Revenir en haut
Kaelhaedan

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 22:45 (2008)    Sujet du message: Le calme avant la tempête Répondre en citant

Le Seigneur releva la tête vers la Dame avec un sourire amusé. Sabetha venait de se lever pour recevoir son serment et le regardait d'un air confus. Il était évident qu'elle n'avait bien saisis tout ce qui venait de se produire. Contrairement à plusieurs qui étaient venus se présenter devant lui, son coeur était pur. Elle n'avait pas de véritable malice en elle. Cela lui rappela aussi le serment qu'il avait porté à Dorian. Lui aussi avait été un bon maitre et avait eu le coeur juste. Mais est-ce que cette femme si attachée à son image allait être compréhensive envers lui? Il était conscient de ne pas toujours (i.e voir même souvent) facile à vivre, il était comme la tempête et les passions, quelqu'un au caractère changeant.

- Oui, je l'ai dit. Cela faisait partie de l'épreuve que d'être confronté à l'échec. Je regrette d'avoir du user d'un subterfuge envers vous. Mais il en va ainsi de la nature de ce qui nous emprisonne. Seul ceux qui savent se montrer à la hauteur peuvent s'attacher nos services. Et nous devons les tester avec justesse et non avec notre désir de liberté. La nuit est tombée et redescendre la montagne serait dangereux pour vous. Je vous propose d'attendre le levé du jour avant de quitter l'endroit.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:13 (2016)    Sujet du message: Le calme avant la tempête

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com