Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Infernale cellule

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Infernal

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 27 Oct - 15:01 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

Cette cellule plongée dans l'ombre et les ténébres, signe et fondatrice de malheur, était pour Infernal une entrave à son éxistence. Lui, un demi-dieu, relié à ce temple par une simple porte qu'il ne pouvait franchir sous peine de s'attirer les foudres, où plutôt les seïsmes, de Terra. Mais depuis longtemps maintenant il avait sû garder son calme, il repensait à ses moments de liberté auprès de son ancienne maîtresse qui lui manquait à la limite du supportable. Qui aurait pu croire qu'un demi-dieu s'attache autant à une humaine, certes, il avait fallu cinq ans mais tout de même! A présent, Infernal n'était plus que l'ombre de lui-même. Et il avait fallu qu'il soit placé au fond du temple, là où la lumière ne venait que trop rarement éclairer cette cellule traîtresse, promettant la liberté un jour, vous la reprenant un autre. Les dieux étaient cruels, Infernal n'avait jamais aimé ses supérieurs hiérarchiques. Il était, en plus de ça, innocent de la decadence passée des hommes. Quand il avait été libre, sa seule occupation était de tout détruire sur son passage, et il était heureux. Dans les grandes prairies, les indigènes ne juraient que par lui. Mais voilà que les dieux avaient mis fin à son premier rêve. Le second déchira encore plus son âme. La perte d'une personne qu'il avait fini par chérir fut pour lui le comble du malheur. Depuis, ses yeux rouges fixaient la porte, attendant desespérement un invoqueur. Il n'ignorait pas qu'il n'arriverait jamais à renouer avec un humain les liens qu'il avait eu avec Andréa. Chacun avait comme été crée pour rencontrer l'autre, et pourtant ce n'était pas si bien parti au début. Quoi dire de plus à part que sa rage contre les responsables de son assassinat n'avait pas de nom? Peu importe le temps qu'il mettrait, un jour il connaitrai leurs noms et malgrè les interdictions des Dieux, il vengerai cette humaine avec qui il aurait pu passer l'éternité, lui, Infernal, minotaure et demi-dieu de la terre. En plus de tout son malheur, son armure de bronze était encrassée, chose qu'il n'admettait pas! Infernal ne se rappelait que trop bien des moments que lui, sa hâche et son armure avaient connu. Les nombreux crânes d'indigènes qui s'y étaient écrasés, les innombrables bras et jambes entaillés par son arme de guerre et la montagne d'os qu'il avait brisé lui faisaient toujours comme un effet de nostalgie. Et se remémorer ces actes de gloire et de bravoure avait été sa seule préocupation, ormis penser à Andréa...

Des pas retentissaient. Le minotaure le sentait grâce à son ouïe fine, il huma l'air mais ne sentit que l'odeur de vêtements assez propres d'un homme. Venait-il pour lui? Rien n'était moins sûr, qui se soucirait de sortir Infernal de sa cellule à part un invoqueur assez endurant pour subir l'arrogance sous sa forme la plus avancée? Enfin... Le demi-dieu se fondit dans l'ombre de sa cellule, attendant l'arrivé d'un possible libérateur. Déjà un sourire mesquin se formait sur son visage, si ce type venait pour lui, on verrait à quel point les invoqueurs récents seraient résistants, plus le temps passait et plus ceux-ci paraissaient endurants, ou alors ils manquaient tout simplement de dignité. Il est vrai qu'astiquer une armure, aussi belle soit-elle, n'est pas forcement réjouissant et Infernal s'amusait à chaque nouvelle invoquation de voir ses maître s'addoner à la tâche.

Que faisait-il celui-là? Infernal ne se rappelait que trop bien le jour où Andréa était venue le chercher, et elle n'avait pas tardé! A tous les coups il allait se taper un de ces prétendus invoqueurs à qui il fallait prêter allégeance et ferveur! Merci les dieux, que ferait-il sans eux?!?

Enfin, l'habituel ombre d'un nouveau venu attira l'attention d'Infernal qui se leva, présentant son corps selon toute sa splendeur, mais dans l'ombre. En général, les invoqueurs arrivaient avec dans la tête l'idée que le demi-dieu allait se présenter à eux! Et ils se mettaient le doigt dans l'oeil! Car il fallait prononcer haut et à intelligible voix son nom, sans quoi il ne dégnait pas même répondre. Il attendu...




HRP : Petit post d'introduction en attendant un maître Sieg.


Dernière édition par Infernal le Jeu 30 Oct - 13:05 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 27 Oct - 15:01 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 17:34 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

Cela faisait à peine deux jours que Sieg était parti de Lüh, dans la direction du nord. Il était revenu de ses congés au Lac des Astres beaucoup plus vite que prévu et sa rencontre avec Aliza lui avait donné l’envie de connaître d’autres Invocations. Certes, il était pleinement conscient que la sirène, aussi bien que sa Gaïa, était des exceptions parmi les Invocations, mais il avait ressenti l’envie d’en découvrir de nouvelles.
Sans parler de cette curiosité, il était en plus évident qu’avec le nombre d’Invocations augmentait les chances de se sortir d’une situation critique, que ce soit en combat ou ailleurs.

Cette fois, son choix s’était donc porté sur le temple de la terre. Pour éviter toute complication entre une Invocation de la terre et Gaïa, de l’élément opposé, Sieg avait veillé à ce que la petite fée ne puisse pas être vu. Selon celle sur laquelle le jeune homme tomberait, la cohabitation serait plus que difficile.

Le temple de la terre…
Aussi impressionnant que les deux autres que Sieg avait visité, sans être en aucun cas semblable, la vue de celui-ci créa un doute dans l’esprit du jeune homme.
Avoir une Invocation relevait de l’exploit et il avait pourtant déjà surmonté deux des épreuves des semi-Dieux… Fallait-il vraiment forcer le destin et tenter encore une fois sa chance… ? Ou alors, l’entraînement d’Ardok que Sieg avait suivi pour la capture d’Invocations s’avérait en réalité être diablement efficace… ?
Dans tous les cas, que ce soit l’un ou l’autre importait peu ici, et le chasseur se reprit en main : il aurait cette Invocation pour laquelle il avait fait tout ce chemin.

Profitant d’un élan de motivation hors du commun, Sieg pénétra dans le temple. Il se stoppa peu de temps après, dans le hall, et observa les nombreux couloirs qui s’offrait à lui. Comme à chaque fois, la question la plus importante pour le moment était : lequel choisir ?
Après avoir fait un rapide tour des horizons, le jeune homme emprunta le premier corridor qui s’offrait à lui. Après tout, il se ressemblait tous et il n’y avait aucun moyen de savoir ce qui l’attendait avant d’être mis devant le fait accompli.

Doucement mais sûrement, Sieg traversa les couloirs, ses pas résonnants sur le sol. Pour peu que les Invocations enfermées dans les salles qu’il longeait tendent l’oreille, elles devaient sûrement être capable de le repérer. Mais lui, pour une raison que lui-même ignorait, ne s’arrêta que devant la porte de ce qui semblait être une cellule.
Doucement mais sûrement, il tendit la main vers la poignée, et son poignet pivota d’un mouvement tout aussi lent pour tenter une fois de plus sa chance envers l’un de ses créateurs…

La moitié de la salle était plongée dans l’obscurité, obscurité qui devait servir à camoufler son habitant. La décoration était austère, voir inexistante, et le tout donnait l’impression d’être en prison. Evidemment, ce terme était plus que juste pour les semi-Dieux. Au vu de la hauteur de la pièce, le chasseur imaginait la créature qui l’habitait immense, mais les ténèbres qui cachaient la moitié de la salle l’induisait peut-être en erreur.
Sieg avait fait quelques pas pour s’avancer dans la pièce mais sa réticence à pénétrer ce qu’il ne pouvait pas voir l’empêcha d’aller plus loin. Il scruta l’obscurité en plissant les yeux, cherchant un quelconque signe de mouvement, sans succès. La salle était-elle vide ?
Non… la sensation d’oppression que donnait la salle venait de la créature qui l’habitait mais puisqu’elle ne semblait pas prête à se montrer d’elle-même, Sieg fit le premier pas.

- Bonjour, Invocation. Je me présente : Sieg Wahrheit. Je suis ici pour quémander tes services.

Le tout avait été dis d’une voix forte et claire mais rien n’obligeait à ce qu’on lui réponde. Si la réponse tardait d’ailleurs trop à venir, Sieg ferait demi-tour et ouvrirait une autre porte. Après tout, ce n’était pas les Invocations qui manquaient, ici.

[ Désolé, j'ai l'impression d'avoir un peu bâclé. J'espère que ça te suffira. ]




Dernière édition par Sieg le Mar 28 Oct - 22:28 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Infernal

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 19:49 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

La poignée pivota et un homme d'une taille située dans la moyenne pénétra dans la cellule, enfin, c'est vite dit! Il avait les cheveux rouges, un regard curieux et une sorte de grande écharpe blanche avec comme un blason dessiné dessus.

- Bonjour, Invocation. Je me présente : Sieg Wahrheit. Je suis ici pour quémander tes services.


Infernal grogna d'un air plus qu'insatisfait! Cet invoqueur venait en son âme et conscience dans cette cellule, il ne devait pas être bien renseigné car vu la façon avec laquelle il s'était présenté et avait invoqué le demi-dieu il n'avait aucune idée des caprices du résident.
Le minotaure s'avança, histoire de bien se montrer, pour être dans l'axe de la lumière. Son armure de bronze crasseuse renvoya tout de même une faible aura dorée qui illumina un bref instant la salle. Son regard lourd de menace fixait Sieg, de haut. Le minotaure faisait trois têtes de plus que l'homme. Les doigts d'Infernal craquèrent autour de sa hâche et une voix pleine de colère s'éleva alors :


-Sait-tu au moins à qui tu as affaire poltron?!? Je suis Infernal, minotaure et demi-dieu de la terre, massacreur d'hommes, briseur de créatures et terreur des demi-dieux du vent! Sache pauvre empoté que quémander ne sera pas suffisant! J'attend de toi un service impeccable avant que tu ne puisse bénéficier de ma puissance légendaire et sans nom! J'ai servi beaucoup d'invoqueurs mais aucun n'avait ton culot! S'aventurer dans cette cellule et réclamer mon aide sans même connaître mon nom est digne du sacrilège!


Infernal resta dans la même position, la hache menaçante. Bien sûr, il ne pouvait tuer cet homme, les Dieux le lui interdisaient mais peut être que lui n'en savait rien, tout etait possible. Mais une autre présence se fit sentir, comme une aura entourant Sieg, mais elle ne lui appartenait pas de toute évidence. Avait-il eu contact avec d'autres demi-dieux auparavant?
Infernal s'abaissa et renifla l'aura, son visage adopta le rictus du dégout et il foudroya du regard l'invoqueur :


-Je sens sur toi l'aura d'un autre demi-dieu. Aurait-tu eu contact avec un ou une de ces maudits médisants?

Bien sûr, l'homme ne répondu pas de suite et Infernal enchaîna d'un air supérieur.

-Je n'ai de toute façon aucun soucis à me faire! Qu'importe son identité, il ne peut m'inquiéter! Viens maintenant ton épreuve.

Un sourire mesquin, empreint de sadisme pur et dur mais aussi d'une réjouissance sans limite, entoura la gueule du minotaure. Voilà bientôt des années qu'il attendait ça! Il retira son armure
de bronze et la tendit à l'homme, incrédule.


-Astique-moi ça, et que ça brille!


Le minotaure se retourna, marcha jusqu'au fond de la cellule et demeura dans l'ombre, fixant de ses yeux rouges Sieg Wahrheit.


-Ah oui! J'ai failli oublier. Puisque la plupart des invoqueurs s'imaginent qu'ils vont laver cette merveille ils prennent souvent le sceau à l'entrée et l'eau qu'il contient. Ne fais pas la même erreur, sans quoi, j'aurais une difficulté supplémentaire à t'imposer et comme je suis dans un jour de bonté, je te laisse deux heures. La crasse accumulée sur l'armure date d'un dizaine d'année, je te laisse le privilège de l'en débarasser. Vas maintenant.







HRP : Et voilà mon épreuve préférée! Pour le post, désolé mais pas grand chose à dire de plus.


Dernière édition par Infernal le Jeu 30 Oct - 13:02 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 22:27 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

À peine sa présentation achevée, quelque chose dans l’ombre grogna. Sieg comprit aussitôt que certains de ses mots avaient été de trop. Et il ne tarda pas à se rendre compte qu’il avait vu juste.
L’Invocation qui habitait les lieux, un gigantesque minotaure, s’avança dans la lumière de la salle. L’homme aux cheveux rouge ne laissa rien transparaître des sentiments qui pouvaient l’assaillir en découvrant l’armure crasseuse de la bête, ainsi que sa hache démesurée. Non pas qu’il avait peur, non, ce n’était pas ça, mais montrer à un être vivant que l’on était surpris par son apparence lui donnait un avantage certain que Sieg n’était pas prêt à céder au minotaure. En plus de cela, l’ordre lui avait bien dis que les Invocations avaient reçu des Dieux l’interdiction de tuer les humains qui s’aventuraient ici. Malgré cela, le chasseur était parfaitement conscient que cette règle n’était pas toujours respecter et ses muscles se raidirent pour parer à une éventuelle attaque.

Les premiers mots de l’Invocation confirmèrent l’impression qu’avait eu Sieg au premier abord : le minotaure n’avait pas du tout apprécié les dires du jeune homme et semblait très fier de sa fonction de semi-Dieu, au point qu’il en était devenu arrogant et profondément antipathique.
Cependant, cela, Sieg n’en avait que faire. Oui, il ne connaissait pas le nom du minotaure, et alors ? L’échange que voulait proposer le jeune homme lui serait tout autant profitable qu’à lui et c’était cela qui importait.
Pour éviter de froisser cette créature déjà fort irritée, Sieg tint sa langue dans sa bouche et attendit la suite des instructions.
Ce qui tarda d’ailleurs à venir. Premièrement, l’Invocation devant lui voulait savoir si le jeune homme avait déjà en sa possession. Avait-il peur ? Quelle que soit la véritable raison pour avoir posé une telle question, le minotaure ne laissa pas à l’humain le temps de répondre et affirma le contraire, d’une manière tout aussi orgueilleuse que celle dont il avait usé pour enguirlander Sieg.

Et là, les instructions pour l’épreuve arrivèrent.
Sous le regard surpris de l’homme, le minotaure retira son armure et ordonna à ce qu’il la lave. Sieg n’en revenait pas : l’épreuve de la créature ne consistait qu’en une vulgaire épreuve de nettoyage ?!
D’ailleurs, la suite des instructions sur la manière de réussir son épreuve arriva. Il semblait qu’il y avait juste devant la porte de quoi la laver, et Sieg n’aurait que deux heures pour faire le tout.
L’Invocation repartit dans l’obscurité de la salle et attendit que son nouvel esclave ne se mette au travail. Le jeune homme l’imaginait même très bien avec un large sourire.
Quoi qu’il en soit, la manière qu’avait la créature de le prendre de haut ne lui plaisait pas, mais alors vraiment pas du tout. Ceci mis à part, le jeune homme regardait tour à tour l'armure puis l'endroit où devait se trouver le minotaure, l'air profondément surpris.

- C'est une blague ?!

Peut-être n'était-ce pas très poli de parler comme cela à une Invocation, mais Sieg ne pouvait pas croire qu'il suffisait de laver l'armure pour obtenir la force d'une créature pareille...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Infernal

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 29 Oct - 14:26 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

Le minotaure était hilare! Le visage décontenancé de Sieg le réjouissait. Mais la réponse lui plu moins.


- C'est une blague ?!

Un long mugissement de désespoir fit trembler la cellule où le minotaure se lassait d'entendre cette réplique habituelle. Tous les invoqueurs avaient répondu cette phrase, et en général Infernal ne supportait pas la réaction de ces êtres dénués de logique.


-Non! Ce n'est pas une blague! Crois-tu que j'ai l'intention de te servir pas la suite avec une armure aussi sale? Certes j'aurais pu te faire ramener des objets de toute sortes dont tu ne soupçonnais même pas l'éxistence! Mais cette alternative est bonne pour les autres demi-dieux se complaisant de leur crasse! je suis Infernal! Je mérite un équipement digne d'un demi-dieu, non? Je suis las de répéter la même chose aux nouveaux invoqueurs, vous demandez une épreuve, la voilà! Que t'a demandé le demi-dieu que tu as fréquenté recemment? Et oui! Son aura t'entoure! Et il n'a pas l'air si puissant, tu as eu raison de venir me voir, après avoir lavé cette armure un être comme moi ne pourra que t'éviter les ennuis et les défis de la part de ces autres loques nommées demi-dieux. Jamais encore un demi-dieu à eu raison de moi, même Grataël, Gryffon et demi-dieu du vent que j'ai rencontré il y a de ça une décennie, ne m'a pas vaincu! Aucun demi-dieu, qu'il soit d'eau, de terre, les meilleurs ceci dit, de feu ou de vent ne te servira mieux que moi! Alors laver une armure, et quelle armure, est-il de trop? Je ne pense pas! Maintenant, acquitte toi de cette tâche et reviens me voir victorieux! Une seule a réussi jusqu'à maintenant à me garder, et pourquoi? Parce qu'elle se situait au-dessus de son amour propre et connaissait ma puissance, je l'ai servie, et si elle était parmis nous aujourd'hui, elle te dirait d'une voix empreinte de sertitude que je suis l'occasion qu'il ne faut pas laisser passer! J'ai accompli mille et une chose pour elle car elle savait se montrer digne de ma puissance. Oui! j'ai volé une nuit de pleine lune trois objets de grande valeur sous le nez et la barbe de votre "chef". Et qu'a t-il pu faire? Rien! Ma rapidité et ma puissance étaient telles qu'il ne put réagir que quand les plus puissants gouvernants de la ville de Lüh furent dévalisés! Si je ne suis pas le meilleur choix possible, que suis-je? Je ne peux penser que tu sois ici par hasard, tu es un gracié des Dieux qui t'ont mené jusqu'à moi. En me choisissant, tu assures ton avenir, et la gloire sera tienne après que tu m'eu fais faire les plus grands exploits! Alors Sieg Wehrheit! Cette épreuve est-elle si infranchissable?


Après ce petit discours expiditif, l'invoqueur ne pouvait refuser la présence d'Infernal dans ses rangs. Car il n'était pas seul, ce Sieg, l'aura l'entourant devenait de plus en plus déplaisante et Infernal aurait bien voulu affronter ce demi-dieu, histoire de montrer à son futur maître la puissance avec laquelle il pouvait se battre. Pendant des heures il aurait pu faire un récit de ses exploits passés mais Sieg aurait fini pas s'ennuyer. Le minotaure attendu la réaction de l'homme qui ne pouvait à présent refuser telle puissance. Et Infernal n'avait pas tord, cette épreuve n'était pas si compliquée. Sieg, vêtu de son ample vêtement rouge entouré d'une écharpe relié grâce à plusieurs anneaux parraissait flotter. Et son jugement devait l'être également. Infernal avait tout de suite quel genre d'homme il était. Un chasseur de toute évidence, il en avait déjà vu plusieurs lors de ses missions mais celui-ci avait un petit quelque chose de plus, quoi? He bien, il pouvait rendre à Infernal sa liberté, si on pouvait l'appeler comme cela, en nettoyant tout bêtement une armure, l'armure d'Infernal. Ce demi-dieu avait d'ailleur pris soin de ne pas en faire trop, malgrè son caractère. Il n'avait pas envie de rester à croupir ici éternellement, très peu pour lui! Un rayon de lumière vint entourer Sieg Wehrheit, autour de lui l'aura disparut pour faire place à des contours blancs. Comme si ce simple chasseur avait avec lui l'approbation des Dieux. Son regard vide fixait l'imposante stature du minotaure sur qui on voyait à présent, et très nettement, les nombreuses cicatrices dûes à ses combats mouvementés. Les bouts des cornes d'Infernal luisaient faiblement, ses yeux rouges habituellement furieux affichaient un air grave, et sa hâche de guerre s'abaissa, comme signe de paix. Enfin, la grande geule du minotaure s'ouvrit pour dévoiler des crocs impressionants.

-Alors? Quel est ton choix?






Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 14:02 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

À la dernière question de Sieg s’ensuivit de nouveau du mouvement dans le fond de la salle. Le minotaure semblait excédé par la question qui devait être revenu souvent, probablement à chaque fois qu’un humain avait pénétré la pièce.

S’ensuivit alors un long monologue dans lequel l’Invocation vanta ses mérites et sa puissance. Selon lui, nettoyer cette armure n’était vraiment rien comparé aux pouvoirs que Sieg gagnerait en échange.
Le simple fait de parler autant prouvait au jeune homme beaucoup de choses. Premièrement, cette Invocation devait être une très mauvaise perdante. Deuxièmement, la modestie ne devait même pas faire partie de son vocabulaire. Et puis troisièmement, la force qu’elle avait jadis possédé avant son enfermement devait défier l’entendement, même pour un semi-Dieu. En revanche, les propos de l’autre envers l’évaluation de la puissance de Gaïa ne lui plurent pas du tout. Même s’il savait que le minotaure avait tort, la petite fée était de toute manière bien plus une amie qu’une arme, quelque chose qu’il ne semblait pas près à comprendre.
Après, il restait la question : n’exagérait-elle pas ses propos ? Comment faire confiance à quelqu’un d’aussi prétentieux et arrogant ? Pourtant, en son for intérieur, Sieg savait que l’autre avait raison : il avait vraiment vaincu une Invocation du vent, tout comme il avait réellement volé trois objets de valeur à la ville, sous le nez et la barbe de son prince.
Mais que croyait-il que l’homme recherchait ? Si l’on écoutait ses propos, on pouvait penser que Sieg ne cherchait que la gloire et la puissance. Or même si la puissance était réellement l’une des raisons qui l’avait amené ici, la gloire était quelque chose que le jeune Wahrheit préférait laisser aux autres. Selon lui, gloire rime souvent avec ennuis.

Un faible sourire s’afficha sur le visage de l’humain lorsque le minotaure déclara avec une foie inébranlable que Sieg était un gracié des Dieux. Il était donc narcissique et arrogant au point de croire que l’avoir comme Invocation équivalait à toutes les richesses du monde ? Sans le lui montrer, le jeune homme trouvait cet excès de confiance à la limite du ridicule. En réalité, s’il n’était pas encore parti, c’était seulement parce que sa curiosité avait été piqué par les propos de la créature. Plus que tout, Sieg voulait maintenant vérifier si l’autre valait ne serait-ce que la moitié de ce qu’elle affirmait.
Le minotaure venait de baisser sa hache pour monter qu’il ne recherchait pas le combat, malgré des propos fort virulents. Finalement, même un être comme cette Invocation recherchait par-dessus tout la liberté, se sentant prête à faire des sacrifices aussi grand que la promesse d’une fidélité sans faille envers un humain, être pourtant considéré comme largement inférieur à lui.
Sieg l’observa quelques instant. L’allure de la créature venait confirmer ce qu’elle affirmait. Des cicatrices recouvrant son corps de toute part, des cornes pointues, une hache démesurément grande, … Tout chez elle montrait qu’elle était faite pour le combat. Sa contemplation fut stoppée par la voix grave du minotaure.

Avant de répondre, Sieg afficha un large sourire qui se voulait sincère, puis fit une courbette exagérée.

- Très bien. Dans ce cas, j’accepte l’épreuve et nous pourrons alors voir si vous êtes aussi fort que ce que vous affirmez.

Sans attendre la réponse de son interlocuteur, Sieg prit le chemin inverse à celui emprunté pour entrer et trouva le matériel nécessaire à sa besogne juste à côté de la porte.
Tout en suivant les instructions du minotaure arrogant, Sieg revint dans la salle et s’attela à son travail.

[ Voilà ! Désolé de l’attente, je n’ai pas eu le temps hier.
Maintenant, je ne suis pas sûr d’avoir bien compris les instructions que tu as donné deux posts avant à propos de l’eau, alors je te laisse le loisir de répondre en décrivant comment Sieg nettoie l’armure. En gros, tu fais comme si mon perso, vers la fin de ton post, avait fini de laver l’armure. ]



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Infernal

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 14:47 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

 -Très bien. Dans ce cas, j’accepte l’épreuve et nous pourrons alors voir si vous êtes aussi fort que ce que vous affirmez.

 
  Mais que croyait-il? Qu'Infernal fabulait? Ce n'était en aucun cas son genre et ce type devrait le savoir! Enfin bref, il avait accepté l'épreuve et alla chercher le matériel requis à l'entrée. C'est à dire un sceau remplie d'une eau vieille de plusieurs années et un chiffon, et c'est un euphémisme! Comme à chaque fois qu'un invoqueur venait, il ne pensait pas à laver cette eau insalubre et s'adonait à sa tâche sans même y prêter attention. Cette réaction irritait souvent Infernal mais àa ce moment, il désirait la liberté plus que tout et se retint de faire ses réflexions désagréables mais souvent justifiées. Là, ce Sieg pouvait lui rendre la liberté et il semblait avoir une bonne opinion de lui-même, voilà pourquoi Infernal ne devait pas le brusquer. Et c'est avec horreur qu'il vu sa magnifique armure de bronze massif être souillée par cette eau bonne pour les demi-dieux d'eau, et encore! Chaque passage du chiffon lui faisait regretter de ne pas avoir fait la remarque, enfin, ne pas l'avoir remarqué. Car il avait déjà fait remarquer à l'invoqueur que l'eau qu'il devait utiliser ne devait pas être celle du sceau, mais le discour qui avait suivi lui avait finalement fait oublié cette condition qu'Infernal ne pouvait faire revenir sous peine de voir Sieg partir.

 
  C'est qu'il avait un ego extraordirnaire ce type! Infernal avait aussi remarqué qu'il possédait un autre demi-dieu, et cet être avait une certaine importance à ses yeux lui semblait-il. Le regard de Sieg avait frémi lorsque Infernal y avait fait allusion. Et l'invoqueur le vouvoyait! Preuve d'une certaine faiblesse, d'après Infernal puisque un invoqueur tutoyant son invocation est un invoqueur qui la maîtrise. Ou alors mettait-il un point d'honneur sur le fait qu'aucun des deux ne se connaissaient, toutes ces hypothèses se vérifieraient plus tard, lorsqu'Infernal sera en présence de l'autre demi-dieu.

 
  Il fallait tout de même respecter le personnage, un futur maître, il ne faut pas trop le brusquer au début. C'est quand celui-ci s'appercevra de l'utilité d'Infernal que le minotaure pourra alors commencer à l'irriter légérement puis beaucoup plus les jours de désaccord. Cette attitude avait toujours été la même depuis son enfermement, à une exception pret. Il jugeait ses maîtres et s'il voyait qu'ils n'avaient aucune puissance, il raillait sans cesse, ne se privant pas quelques fois de les insulter gentiment, c'est ce qui les énervait le plus. Il ne s'était jamais vraiment révolté, s'amusant de la colère de ses maîtres, mais il se doutait bien qu'un jour viendrait où il serait poussé à bout.

 Une heure pour laver l'armure, c'est qu'il en voulait ce Sieg Wahrheit! Le minotaure reprit l'armure et l'accorcha à son corps impressionant :


-Merci...Sieg. Je me sens vraiment mieux avec mon armure propre. Si tu pouvais laver cette hâche également je te serais...non? D'accord, l'armure toute seule, c'était le contrat. Maintenant que tu as réussi, sans grand succes dois-je dire, je me dois de t'obéir sans fléchir, ainsi le veulent les Dieux. Et j'aimerais connaître l'identité de l'autre, hein! Bref! Demande moi ce que tu veux!


En effet, Infernal devait dès à présent obéir, mais il suivrait son maître où qu'il aille pour éviter que celui-ci ne meurt prématurement. Il lui été arrivé la même chose avec Andréa et il eu droit à un grand chagrin plus un retour gratuit direction cellule, donc très peu pour lui!

-Et j'ai oublié de te préciser que je suis en général mon maître n'importe où pour lui éviter les ennuis... et mon retour trop rapide dans ce temple.


Infernal attendu avec impatiente sa quête, s'il y en avait une....







HRP : Et voilà un Infernal à ton service.

 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 19:23 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

Une heure.
C’était le temps qu’il avait fallu à Sieg pour nettoyer cette armure. Le minotaure lui en avait laissé deux, mais l’entraînement qu’Ariez lui faisait si souvent subir pour balayer l’armurerie lui avait appris à faire ce genre de tâche très vite. L’eau qu’il avait utilisé était un peu sale, mais le chasseur avait frotté à maintes reprises partout, pour qu’il ne reste rien d’autre que le sentiment d’avoir accompli sa tâche comme il le fallait.

Et heureusement pour lui, son travail semblait plaire autant au minotaure qu’à lui-même, puisqu’il laissa même échapper un « Merci » à l’attention de Sieg. Sans qu’il ne le montre, ce brusque revirement de situation pour une bête docile et presque plus arrogante choqua le jeune homme.
En revanche, il n’arrivait vraiment pas à réaliser que l’épreuve était réellement réussie. Comme pour Gaïa au début, il attendait docilement la suite de l’épreuve, une suite qui n’arrivait décidemment jamais.
Ce qui vint se trouvait être bien plus une question qu’une nouvelle épreuve. Premièrement, il voulait connaître l’identité de l’autre Invocation de Sieg. Mais surtout, il affichait d’ores et déjà un côté très protecteur et très loyal envers son nouveau Maître. Il affirmait ne pas vouloir le quitter d’une semelle, soit disant pour le protéger. Que cette raison soit honnête ou non, le jeune homme se préparait donc d’ores et déjà à garder un minotaure géant sur ses talons.

Se rappelant la demande qui était venue de sa nouvelle Invocation, Sieg leva les yeux vers la tête de son minotaure.

- Déjà, je vois que tu me tutoies, alors je me permet de faire pareil. Sans dire que nous sommes amis, nous sommes des compagnons de route. D’ailleurs, à ce propos, puis-je connaître ton nom ? Ensuite, tu n’es pas mon esclave à proprement parlé. Tu as le droit de me dire si quelque chose que je fais ne te plaît pas, même si ça ne veut pas dire que je t’écouterai.

Sieg s’arrêta quelques secondes pour observer la réaction de sa nouvelle Invocation puis reprit.

- Quand à mon autre Invocation, elle s’appelle Gaïa et appartient à l’élément du vent. Je t’interdis de lui faire du mal, sans quoi je te renverrai ici. Pour ce qui est de notre destination, j’aimerai me rendre dans les plaines gelées. Je ne sais pas de quand date ta dernière sortie du temple et si tu connais cet endroit, mais elles se trouvent au nord d’Arcane. Je te donnerai plus de détails sur notre destination exacte en chemin. Ça te va ?

En attendant une réponse qui ne tarderait sûrement pas, Sieg se concentra sur la destination à proprement parler. Cela faisait quelques temps déjà qu’il avait quitté l’ordre et il savait que cet endroit était maintenant en ruines, sous la neige mais il ressentait le besoin de revoir l’endroit qui l’avait élevé.
Et puis il prit une décision : pour le moment, Gaïa avait tout intérêt à éviter de se montrer. En effet, les deux éléments étaient censés s’opposer et même si aucun problème ne pouvait survenir du côté de la petite fée, le minotaure n’avait pas l’air de porter les Invocations du vent dans son cœur.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Infernal

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 23:13 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

- Déjà, je vois que tu me tutoies, alors je me permet de faire pareil. Sans dire que nous sommes amis, nous sommes des compagnons de route. D’ailleurs, à ce propos, puis-je connaître ton nom ? Ensuite, tu n’es pas mon esclave à proprement parlé. Tu as le droit de me dire si quelque chose que je fais ne te plaît pas, même si ça ne veut pas dire que je t’écouterai.

Là, il l'impressionait! Au cours de son enfermement, Infernal n'avait connu que des maîtres avides de pouvoirs et le traitant comme un esclave, à une exception près. Ce demi-dieu n'avait pas toujours été de si mauvais caractère, il était au début un être parfois violent mais jamais méchant en sens propre du terme. Ce changement avait, surement, été déclenché par la grande incarcération des demi-dieux dans les temples.

- Quand à mon autre Invocation, elle s’appelle Gaïa et appartient à l’élément du vent. Je t’interdis de lui faire du mal, sans quoi je te renverrai ici. Pour ce qui est de notre destination, j’aimerai me rendre dans les plaines gelées. Je ne sais pas de quand date ta dernière sortie du temple et si tu connais cet endroit, mais elles se trouvent au nord d’Arcane. Je te donnerai plus de détails sur notre destination exacte en chemin. Ça te va ?


Encore, Sieg le surpris. Demander son avis à Infernal, c'était bien la première fois qu'on le lui demandait! Qu'est ce que cela pouvait lui faire d'aller dans les plaines glacées? Il s'en fichait, tant qu'il restait libre. Quand à l'invocation, Infernal ne s'était pas trompé à son sujet, un élément vent, les pires qu'il soit! Mais Sieg semblait y tenir et peut être était-ce réciproque entre les deux êtres, cette attitude lui rappela celle qu'avait adoptée Andréa lors de ses débats avec ses collègues. La plupart la traitait de folle, d'autres d'inconsciente, bien évidemment tout cela concernait Infernal et l'invoqueuse répondait toujours calmement que le minotaure était l'invocation à laquelle elle tenait le plus. Il devait donc en être de même avec ce Gaïa et Sieg, malgrè sa réticence envers les demi-dieux du vent, Infernal ne songea plus à y toucher.

-Si tu me demande mon avis, je te dirais que je ne suis contre aucune des destinations que tu me proposera, ce temple m'est hostile, je ne peux y rester plus longtemps. Je ne suis jamais allé dans les plaines glacées mais comme je te l'ai dit, je te suivrai où que tu aille Sieg. Ensuite, pour l'autre invocation, ce Gaïa, ne t'inquiète pas pour lui. Je désirais simplement me renseigner sur son identité, on ne sait jamais.




Le minotaure ne se rappelait que trop bien de Grataël, le gryffon. C'était un demi-dieu du vent, tous deux avaient toujours étés rivals et s'étaient combattu à plusieurs reprises. La dernière fois, ce fut Infernal qui gagna, il oublia vite que cette victoire lui revint uniquement grâce à un reflexe anodin qui lui avait surement sauvé la vie. En réalité, Grataël était très capable de battre le minotaure mais ce dernier s'était souvent tiré astucieusement de graves situations et ce fut une anecdote concernant un grand canyon jallonant un ancien continent qui lui revint. Grataël était rusé, puissant et monstrueusement libre. Il n'avait presque jamais connu l'enfermement et l'avait toujours fait remarquer à Infernal lors de leurs combats. Tous deux étaient coordinés, minotaure et gryffon, puissance bestiale et puissance sauvage, mesquin et malin, c'était presque comme si chacun avait été fait pour travailler avec l'autre mais ce fut le contraire qui arriva, une grande rivalité naquit.


-Bref! Je suis fin prêt à te suivre Sieg. Et je me nomme Infernal.


Le minotaure se rangea derrière son maître, il le suivrait à chaque déplacement, le défendrait contre ses ennemis et obéirait à chacun de ses ordres. En échange, il goûterait à la liberté qu'il avait tant chéri...
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 22:51 (2008)    Sujet du message: Infernale cellule Répondre en citant

Même si cela n’était pas très flagrant, Sieg remarqua sur le visage de sa nouvelle Invocation une expression de surprise. Certes, le jeune homme n’était pas un Maître tortionnaire, mais la plupart des invocateurs qu’il connaissait étaient comme lui. C’en était à croire qu’Infernal n’avait connu que les pires êtres humains.

Dans tous les cas, leur relation invoqueur / invoqué commençait plutôt bien : Infernal promettait de ne pas toucher à Gaïa, en plus d’être d’accord pour aller visiter les Plaines Gelées. Tout allait donc très bien.

Après la courte présentation du minotaure, Sieg lui fit un signe de la main pour lui demander de le suivre. D’un pas rapide et calme, que seules les jambes d’un homme de la stature de Sieg pouvaient permettre, les deux êtres se retrouvèrent rapidement à l’extérieur du temple.
Durant une petite minute, le chasseur laissa à sa nouvelle Invocation le temps de redécouvrir la sensation de liberté, même partielle, que son nouveau statut venait de lui apporter.
Pendant ce temps, Sieg se concentra sur sa destination. Il avait prévu de profiter de ses derniers jours de congé pour retourner à l’endroit où était enterré son Maître, Karl. La dernière expérience qu’il avait vécu avec Aliza et Gaïa l’avait poussé à vouloir se recueillir sur la tombe de l’homme. Il voulait lui présenter Gaïa, et lui montrer que la conception qu’avait Ardok des Invocations étaient fausses.
Certes, le tout était stupide, car Karl était mort et ne voyait rien, mais Sieg en ressentait le besoin, comme si cela allait lui permettre de tracer un trait sur son passé de machine à attraper les Invocations.

Cette réflexion faite avec lui-même, le jeune homme remit les deux pieds sur terre. Il tendit un doigt en direction du nord et s’adressa à son Invocation.

- On va dans cette direction. Je pense qu’on ne restera pas là-bas très longtemps et j’ai peur que tu ne t’ennuies, mais j’ai vraiment besoin d’y aller, pour moi.

Jugeant que les explications étaient suffisantes et prenant au pied de la lettre ce que lui avait affirmé Infernal, Sieg ramassa le sac qu’il avait prévu pour l’occasion et repartit de son pas assuré et rapide.

[ Topic clos. Suite dans la Plaine Glacée ]




CLÔTURE ET ARCHIVAGE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ.
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:02 (2016)    Sujet du message: Infernale cellule

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com