Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Les chaînes du passé...[Gael]
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 14:20 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Gael eut un sourire de soulagement. Quel imbécile il était, encore une fois il avait tout compliqué et avait fait souffrir inutilement la créature. D'accord, il avait ouvert les chaines du présent. Alors c'était bien comme il l'avait compris. Une étape à la fois. Donc pour les chaines du passé...

- Oui Aeternus, j'ose délier tes mains. Je t'accorde le pardon de tes erreurs passées et ose te remettre la liberté qui t'a été ravie.

Il n'avait aucune idée de ce qu'il faisait ou de la façon de procéder. Il avait pourtant la certitude qu'il avait déjà su comment le faire et même qu'il avait déjà fait quelque chose de semblable dans le passé. Il avait mal à la tête, il était épuisé, trempé par la pluie et n'avait pas mangé depuis plusieurs heures. Disons que sa condition ne l'aidait pas vraiment à se concentrer sur sa tàche. Mais il n'était pas quelqu'un d'égoiste et il se dit qu'il pourrait se reposer une fois qu'il aurait libérer Aeternus. Lui aussi aurait besoin de repos et de reprendre des forces.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 14:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 17:30 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

« - Oui Aeternus, j'ose délier tes mains. Je t'accorde le pardon de tes erreurs passées et ose te remettre la liberté qui t'a été ravie. »

Les chaines qui retenaient ses bas croisé dans le bas de son dos cédèrent. Les bracelets de fer disparurent et les chaines retombèrent sur le sol. Les bras d’Aeternus craquèrent en se dépliant. Il soupira se soulagement. Même si il avait mal, même s’il était totalement épuisé… il commençait à être libre a nouveau. Il ramena ses bras vers l’avant, les souleva et plia ses bras comme il le fallait. Droite vers le bas et gauche vers le haut. Il continua.

-Première clé utilisée. Ton cœur dit vrai. Je peux sentir la vérité qui vibre dans tes paroles. Tu aspire à la justice. Ton esprit a la bravoure. Petite créature…. Continuons.

Il se redressa pour soulager maitenant le poid qu’il pouvais retiré aux bras du haut. Il inspira profondément et rajoutta.

-Ô toi inconnu, Ô toi étranger, toi qui osa déranger le sommeil de l’éternité. Toi qui Osa délier mes mains. Ô toi inconnu, Ô toi étranger, Toi qui a eut l’audace de contré ce que les dieux avaient créer. Toi qui a Eut l’indécence d’ouvrir un cadenas du moment. Ô toi inconnu, Ô toi étranger, Libéreras-tu celui qui te sera éternellement reconnaissant? Délieras-tu les liens de celui qui protègera et soutiendra son sauveur?
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 17:49 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Gael sourit en voyant les chaines disparaitre. Il fut impressionné en le voyant se relever. Il était même plus grand qu'il ne l'avait estimé. Mais il n'avait pas peur d'Aeternus. Il percevait une noblesse en cet être. Il le regarda avec le respect du à une création divine. Cette être était magnifique.

- Oui, je te libère Aeternus. Mais je veux que tu comprennes un détail important pour moi. Je ne le fais pas pour obtenir gloire, reconnaissance ou protection. Je le fais en ami parce que c'est la chose juste à faire. Je t'offre ta liberté et mon amitié. Tu peux m'appeler par mon nom, je suis Gael.

Il espérait ne pas être à la source d'un sacrilège en agissant ainsi. Mais il n'avait libéré Aeternus pour obtenir quoique ce soit en échange. Bien sur si la créature était honorable, il était possible qu'elle considère avoir une dette envers lui. Cela il était en mesure de le comprendre. Mais ce n'était pas la raison de son agissement. Il avait agit d'instinct. Peut-être que son passé se réflétait dans cette scène...
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 18:13 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

« - Oui, je te libère Aeternus. Mais je veux que tu comprennes un détail important pour moi. Je ne le fais pas pour obtenir gloire, reconnaissance ou protection. Je le fais en ami parce que c'est la chose juste à faire. Je t'offre ta liberté et mon amitié. Tu peux m'appeler par mon nom, je suis Gael. »

Il écouta attentivement le petit homme. Il s’abimait dans un monologue inutile. Aeternus l’avait déjà comprit. Les chaines du haut relâchèrent les poignets de la créature et il déplia doucement les bas. Posant poing contre poing au dessus de sa tête. Il tremblait. Il grogna sous l’effort et se releva du haut de ses deux mètre trente cinq.

-Troisième clé utilisée. Tu es juste. Tu n’es plus seul. Moi Aeternus Momentum. Prisonnier du temps, prisonnier des chaines. Maintenant libre te fait serment a toi, jadis l’inconnu, jadis l’étranger, maintenant Gael, de te suivre aussi longtemps que tu auras un battement de cœur audible a mes oreilles. Aussi longtemps que tu respireras. Aussi longtemps que tu vivras. Tant que toi, petit homme tu seras vivant, je jure de te protéger et de te soutenir, car tel fut mon travail avant de faillir a ma tache.

Il laissa ses bras retombé le long de son corps et mit pied a terre. Descendu du piédestal, il mit un genoux a terre et ramena tout ses bras devant lui. Il titubait et ne tenais pas droit, mais il continua vaillamment.

-Le pilier te jure serment. Le soutient te suivra et si je venais a faillis a ma tache que je soit retourné ici, enchainer a nouveau. Si tu meure, que je soit a nouveau attacher. Moi Aeternus momentum, Dieu déchu, invocation te suivrai là ou te mènerons tes pas.

Il posa les main sur le sol , se releva et s’éloigna de Gael pour ne pas risque de tomber sur lui. Une fois un peu plus loin, il s’assit doucement sur le sol et se coucha ses muscles étaient tous endoloris... Sur un ton moins solonel, il termina en disant tout bas....

-cependant je ne suis plus aussi fort et résistant qu’avant. Il te faudra être patient pour que je puisse être d’une quelconque utilité petit homme.
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 18:23 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Gael soupira. Il n'avait vraiment compris pourquoi toute cette histoire de serment était si importante pour Aeternus. Mais si cela le réconfortait après son épreuve tant mieux. Lui aussi était épuisé.

- Reposes-toi mon ami. Nous avons tous deux besoin de reprendre des forces...

À bien y penser, il croulait de fatigue. Il se retourna vers le campement de fortune qu'il avait commencé à se faire avant d'être interpelé par l'invocation. Ah oui, c'est vrai, il voulait se faire quelque chose à manger. Il fouilla son paquetage et ramassa des filets de viande séchée. Cela conviendrait pour le moment. Voyant le peu de rations qu'il lui restait, il se dit qu'il allait devoir chasser pour remplir sa besace très bientot. Une interrogation lui vint et il se retourna vers Aeternus.

- Est-ce que tu as faim? Est-ce que tu manges?

Sa question lui semblait maladroite, mais il n'avait vraiment aucune idée de la façon dont son nouveau compagnon se nourrissait. Il sourit en se demandant s'il s'agissait de quelque denrée exotique ou voir métaphorique.
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 18:40 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Il hocha la tête à la première affirmation du petit homme. Oui il comptait bien se reposé. Il ne comptait plus le temps qu'il avait passé dans cette inconfortable position. Ses membres étaient endoloris et ses jambes n’avaient pas la force de le soutenir longtemps. Il était vraiment devenu faible. Son jumeau aurait été déçu de lui. Mais peut-être celui ci était dans le même état que le pauvre Aeternus. Il sentit le petit homme s'approcher.

-La faim n'est pas un problème pour moi petit homme. Je peux manger, mais je n'ai pas le besoin de le faire. Et puis d'après ce que tu a avec toi, si mon nez m’est toujours fidèle, je ne mange pas de charogne. Je n'aime pas la viande morte, encore moins vivante. Je préfère les fruits et les légumes, du moins, s’ils existent encore.

il fit un petit sourire et étira ses bras nombreux.

-Merci quand même Gael. De toute manière il est plus important que tu te restaure. Les humains sont imparfaits. Mes frères et sœur n'ont pas pensé à vous donner la vie sans avoir besoin de quelque chose pour subsister.

Un petit rire l’agita. Caverneux. De ses bras du milieu, il épousseta ses vêtement a la mode romaine.

-Mange, bois et dors. Demain sera un autre jour, plus heureux celui là et je te suivrai petit homme. Mais dit moi, le monde est-il aussi vert et luxuriant qu’il l’était avant que je perde la vue ?
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 18:52 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Gael écouta ce que lui disait son compagnon tout en prenant un bouchée de son repas. Donc il n'avait pas besoin de manger. Bien pratique quand même. Il redressa un sourcil lorsque Aeternus dit que les humains étaient imparfaits.

- Je ne crois pas que ce soit par soucis d'imperfection que nous ayons été crées ainsi mais plutot pour nous rappeler que chaque être qui existe a sa place dans le cycle. Certains humains comprennent et respectent ce cycle...d'autres non. Certains préservent le cycle...d'autres cherchent à le briser. C'est grâce à ce délicat jeu de balancier que le monde progresse et ne tombe pas dans la stagnation.

Se rendant compte qu'il essayait d'expliquer les principes de l'univers à une divinité, Gael se sentit soudainement vraiment ridicule.

- Tout dépends des régions que nous arpentons. Les paysages sont aussi diversifiés que les créatures qui les peuplent. Ce sera un honneur pour moi Aeternus d'être votre guide dans notre monde et de vous décrire les beautés qu'il contient.

Sur ce il s'approcha du dieu et prit gentiment un de ses poignets dans ses mains pour examiner les blessures qui lui avaient été infligées par les chaines. Il voulait s'assurer que son compagnon n'était pas en danger.
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 19:14 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

-Petit homme, je suis peut-être le seul semi dieu à n’avoir rien fait pour votre création… Enfin non je ne suis pas le seul. Nous somme deux... J’était occupé a faire une plus grande œuvre. Les expériences que j’ai eut avec les gens de ta sorte petit homme n’est pas très positive. Je n’ai pas l’insolence de dire que vous n’avez pas été créé dans un but, mais je dis simplement que je vous trouve imparfait. Moi-même je ne suis pas parfait. Il n’y a qu’Aqua, Terra, Aer et Ignis qui soient parfais. Voilà pourquoi ils sont des dieux, moi rien qu’un semi réduit a l’état de prisonnier et toi a être un petit humain imparfait. Vous êtes faillible. Autant que moi, sinon plus….

Aeternus se tut, écoutant la description que lui fit Gael à propos de tous les lieux différent. Il hocha la tête. Oui c’était ainsi aussi il y avait de cela des millénaires. Il laissa le petit homme regarder ses plais. Celle qu’il s’était infliger a force de tiré, mais aussi celle qu’il avait subit a cause du frottement du fer contre sa peau. Celle-ci était toute éraflée. De petite coupure et une peau sèche. Des galles brun terre s’étais formée avec le temps et cela montrais qu’il avait souvent tenté de se libéré par lui-même sans vraiment réussir a faire quoi que ce soit.

-Merci petit homme.

A travers leur contact, Aeternus sentait le battement de cœur du jeune. Il était fort et constant. Aeternus avait pourtant l’impression que quelque chose clochais avec ce petit être. Il n’allait pas bien, mais au niveau du cœur au figuré pas au littéral.

-tu n’a pas l’air de comprendre l’implication de ce que tu as fait petit homme sait tu ce que je suis ? Sait tu ce qu’est mon rôle a partir de maintenant? Est-ce que tu sait seulement ou tu te trouve?

Il attrapa doucement le poignet du petit être et referma fermement ses trois doigts et son pouce autour. Délicatement tout de même. Il ne voulait pas le blesser ni lui faire peur, mais il allait le passer a une nouvelle forme de détecteur de mensonge. La sensibilité d’Aeternus le lui permettait. Surtout depuis qu’il ne voyait plus. Il apréciais le petit homme, mais ne lui faisait toujours pas confiance. Il avait eut une trop mauvaise expérience avec les humain pour pouvoir le faire tout de suite
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 19:27 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Il laissa l'invocation le toucher, sachant que souvent les aveugles avaient besoin d'un contact pour ocmprendre les gens autour d'eux. Les blessures n'étaient pas trop graves, il faudrait simplement nettoyer les plaies. Il releva la tête vers le visage d'Aeternus.

- Non, pas vraiment, c'est vrai. Je sais que j'ai vu quelqu'un d'enchainé et que cela me déplait. Alors je vous ai libéré. Mais je ne sais pas vraiment ce qu'est cette étrange prison. Et je ne connais de vous que ce que vous m'en avez dit. J'ai été très gravement blessé récemment et laissé pour mort. À mon retour à la conscience, mes souvenirs m'avaient quittés. Alors je réapprends le monde, comme vous d'une certaine façon. Heureusement, je n'ai pas besoin de savoir ou de connaitre une chose pour que mon coeur me dicte si celle-ci est bonne ou mauvaise. La mémoire est trompeuse, rarement le coeur...

Gael avait raconté ceci d'une voix douce et un peu triste. Il croyait en ce qu'il disait mais cela n'enlevait en rien la douleur des événements.
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 19:44 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Le petit ne mentait pas. Ou du moins, il était convaincu de ses paroles surement plus qu’on ne pouvait le croire. Il relâcha sa prise et ramena tout ses bras sur son ventre. A plat sur le dos, il entrecroisa ses doigts, main droite avec main gauche et ainsi de suite pour le haut, le bas et le milieu.

-Je suis ce que vous petits homme appelez Invocation. Un semi dieux déchu qui a été envoyé sur la terre pour purger ses fautes auprès de vous. Vivre pour servir et servir pour vivre. C’est ce que j’ai moi-même comprit de notre nouveau rôle. De plus, tu es dans le temple de la terre en plein dans mon sanctuaire. Aurais tu choisi une autre porte que tu te serais retrouver dans le sanctuaire d’un autre de mes pairs.

Il soupira. Se demandant combien d’entre eux étaient encore enfermé.

-Surement que je ne suis pas le premier, ni surement le dernier a être libéré. Ici repose les invocation qui ont comme base un pouvoir ressemblant de manière infiniment minime a celui de Terra.

Il éleva une main et la pausa sur l’épaule de Gael.

-N’aie crainte petit homme. Je ne laisserai plus tes semblables levers la main sur toi. Ils devront me passer sur le corps d’abords.
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 19:53 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Ce qu'Aeternus lui racontait lui était familier d'une étrange façon. Comme s'il avait déjà entendu ces paroles il y a de cela longtemps.

- Tu veux dire qu'il y en a d'autres comme toi qui sont enfermés ou oubliés? C'est terrible comme chatiment.

Gael plongea un moment dans ses pensées.

- Nous pourrions peut-être vérifier s'il y en a d'autres...on ne peut quand même pas les laisser abandonné comme ça...

Le chasseur sourit en entendant la réplique du Protecteur.

- Je ne suis pas non plus sans défense. Je suis un chasseur parmis les miens. Je trouve de quoi nourrir les gens et je m'assure qu'aucune bête sauvage ne menace les habitants. Mais aucune créature n'est aussi perfide que l'homme. Méfies-toi Aeternus. Nous les humains pouvont être bien cruels les uns envers les autres.
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 20:05 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Oui il y en a d’autre… Peut-être, mais moi je n’ai pas été enfermé pour la même raison qu’eux. Je n’ai pas… Participer a votre création et donc pas responsable de la destruction que vous avez encourus. Ce sont les semi qui m’ont enfermé ici, tous ensembles. Voilà pourquoi Il y a une statue de chaque élément lorsque tu monte jusqu'à mon sanctuaire. J’étais celui qui retenais le pilier qui retient le très haut lieu et la terre séparé. Le plafond est une représentation du haut lieu. Le mur est l’entre deux. Et la mosaïque du sol est la terre. Enfin, du temps où je fus enfermé. Voilà pourquoi moi je suis oublier. Je n’ai pas une envie énorme de les sauver, mais si c’est ce que tu souhaite petit homme, je te suivrai et t’aiderai dans ta tache.

Il s’étira et se redressa.

-Les dieux peuvent aussi être cruels les uns envers les autres et votre race encore plus cruel quand il ne s’agit pas de l’un des leurs. Je sais ce que je dis petit homme. Je ne doute pas que tu puisses te défendre. Je me propose seulement pour t’aider.

Il lâcha le petit homme et fit une deuxième tentative pour se relever. Il réussi et même s’il était tremblant. C’était tout de même mieux qu’à son premier essaie. Il lui faudrait énormément de temps pour recouvrir sa puissance de jadis…
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 28 Oct - 20:17 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Gael écoutait attentivement les explications d'Aeternus. Il hocha la tête en signe de compréhension et réalisa que son compagnon n'était pas en mesure de remarquer ces réponses subtiles.

- Je comprends que tu n'aies pas particulièrement envie de leur venir en aide. Je n'ai pas toujours envie de venir en aide aux miens non plus. Mais ils sont de notre peuple. Et même s'ils ne le méritent pas toujours, il est de notre devoir de les aider lorsque nous en sommes capable. Autrement, nous ne serions que complices de malheur et guère mieux qu'eux. Puisque tu m'offres ton aide, je serai heureux de l'accepter mon ami.

Gael observa la statue de pierre se relever et sourit en voyant que son estimation avait été relativement juste concernant sa taille. Il ne serait pas facile de voyager avec un compagnon aussi impressionnant mais l'aventure ne manquerait pas d'être interressante. Pour le moment, maintenant qu'il avait mangé un peu, il avait besoin d'une bonne nuit de sommeil. Il installa sa couverture confortablement.

- Bonne nuit, Aeternus. Reposes-toi, nous reprendrons la route demain.
Revenir en haut
Aeternus

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:38 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

Le jeune homme lui dit quelque chose qui ne lui plu pas. Sauver ses geolier? magnifique preuve d'humour ironique que les êtres humains pouvaient avoir. Lui pourtant ne comprenais pas ce qu'avait les chose comme lui a s'entretuer ou a s'entraider. Il retrouvais cette même inconpréhention lorsqu'il faisait face a un de ses semblable. Aeternus avait toujours vécu loin des autres. exepter son jumeau, personne ne l'avait approcher avant qu'il n'avance lui même. Il ne comprenais pas les relation qu'avait les êtres entre eux. Le devoir était inexistant pour lui. Il ne voyais pas sa mission comme un devoir mais une chose naturelle. Et maintenant ce petit homme venais lui dire qu'il devait, car il le comprenais comme une obligation, aider les autres lorsque que c'était en son pouvoir ? Étrange concept. Au moins, ce petit homme acceptait sa proposition. Aeternus se recoucha doucement sur le sol. Non loin du pied d'estale ou tronais encore les chaines, par terre ou suspendue, vide. Il sentit une vague de soulagement et eut presque envie de partir maintenant. Mais lui et le petit homme étaient fatiguer. Demain...

-Bonne nuit Petit homme. Toi aussi, repose toi. J'ai hate de ... "prendre" la route avec toi.
Revenir en haut
Gael

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 3 Nov - 18:18 (2008)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael] Répondre en citant

***
La journée avait été rude. Il y avait beaucoup de travail sur la ferme à l'arrivée de l'automne. Son père était d'un humeur irrascible. Il avait tout intérêt à faire vite et à rentrer les bêtes à l'étable. Pourtant, il regarda une dernière fois le coucher du soleil. Comme il rêvait de partir et d'aller au-delà des montagnes qu'il voyait à l'horizon. Mais ce n'était pas possible. Ses frères et soeurs avaient besoin de lui. Il était de son devoir de veiller sur eux après tout il était l'ainé parmi les garçons. Penser à sa soeur le fit sourire. Elle devenait une jeune femme magnifique. Il serait nécessaire de lui trouver un époux bientôt et devoir se séparer d'elle lui brisait le coeur. Mais il savait qu'elle n'était pas heureuse ici. D'ailleurs, pendant la journée, il avait achevé un petit peigne en bois qu'elle pourrait mettre dans ses cheveux. Il l'avait fabriqué en secret car il savait que si son père apprenait qu'il avait prévu donner un cadeau d'anniversaire à sa soeur, il recevrait toute une rince. Alors Rheinn se glisserait dans sa chambre avec son cadeau et une gâterie qu'il lui avait acheté en ville. Lorsqu'il arriva à la ferme, la nuit était déjà tombée.
***
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:06 (2016)    Sujet du message: Les chaînes du passé...[Gael]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com