Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
L'Antre de la Bête
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 16:03 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Sombre… Ténébreuse… Obscure était cette salle ou doucement, un énième matin se levait. Comme à son habitude, le Roi soleil envoyait ses fils rayons de lumière qui venaient petit à petit transpercer la noirceur et les ombre du donjon où reposait une étrange créature, un énorme oiseau allongé, un mélange entre serpent, dragon et être ailé… Enroulé sur lui-même, ses majestueuses ailes recouvrant la totalité de son corps, c’est paisiblement que Quetzalcoatl se réveilla ce jour-ci. Son regard éclatant engendra quelques flashes lumineux lorsqu’il ouvrit les yeux pour découvrir une nouvelle fois la victoire du Soleil sur la Lune.

Quetzalcoatl restait allongé de la sorte pendant plusieurs heures, après tout que pouvait-il faire de mieux ? Il était là contre sa volonté, et il devait vivre dans ce donjon, coupé du monde extérieur… Un mal pour un bien ? Il ne saurait le dire lui-même… Il savait très bien que plusieurs de ses compères vivaient dans ce temple, mais apparemment, leurs présences ne l’intriguaient que peu, voire pas du tout. D’humeur maussade, presque tombé dans la dépression, au bras de la solitude et du désespoir, Quetzalcoatl espérait secrètement qu’un humain vienne le voir, ne serait-ce que pour se distraire… Bien que l’idée d’être assouvi ne l’enchante pas, qu’être soumis à un être dépossédé de pouvoir l’enrage et que sa toute puissance d’autrefois est maintenant anéantie, l’invocation de la foudre attend patiemment une visite. « Parler », cela faisait bien longtemps que Quetzalcoatl n’avait plus rpononcé un seul mot humain, d’ailleurs avait-il déjà adressé la parole à l’un d’entre eux ? Il ne se souvenait plus…

Le matin défilait, le zénith du soleil approchait et l’invocation se remémorait, comme à son habitude, ses souvenirs où, étant plus jeune, il parcourait les cieux, à la recherche de nouveau espaces à conquérir. Il se rappelle de l’effet que lui procurait un éclair entre ses mains… Maintenant, il devait se contenter d’un corps de serpent et d’une paire d’ailes, non négligeable, et même magnifique, mais qui ne lui servait guère dans cet endroit.

« 3, 2, 1 … » Avait murmuré Quetzalcoatl avant que le Soleil n’emplisse complètement la grande et somptueuse salle qui se dévoilait sous l’abondante lumière. A ce moment là, on pouvait découvrir les nombreuses gravures et statues à l’effigie du dieu de la Foudre. On apercevait alors un petit bassin d’eau, surplombé par une magnifique fontaine où l’eau coulait silencieusement. Quetzalcoatl s’étirait et agitait doucement ses ailes pour prendre de l’altitude, là, il respirait profondément avant de faire quelques tours de salle…
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 16:03 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 13:21 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug et Ariez arrivaient au temple de l'air, tout ici était magnifique, cristal partout, tout semblait léger, et gracieux. Pug se demandait quel genre d'invocation il trouverait, il se dirigeait à l'instinct dans le temple avec Ariez à ses cotés. Au bout d'une dizaine de minutes il vit une grande porte et se décida de s'engager ici. Il se tourna vers Ariez.

"Bon et bien je crois que c'est ici que se sépare nos chemins pour le moment, on se rejoindra dans la cité si on sort de l'épreuve qui nous attends"

*Je me demande vraiment comment vas-être ma futur invocation, mais ce dont je suis sûr c'est qu'elle sera à moi je ne lacherais pas l'affaire quitte à en mourir.*

Pug détacha sa faux et la saisit à une main et de l'autre ouvrit la grande porte qui était bien lourde, Pug dut user de ses épaules pour la faire pivoter sur ses gonds.

"Bonne chance à toi !"

Lui lanca t-il en pénétrant dans la pièce pendant que la porte se referma derrière lui.
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 13:53 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Un son étouffant accompagna donc l’ouverture de la porte, l’aveuglante lumière s’échappa par cette dernière et vint éblouir les couloirs qui longeaient le donjon où l’invocation de la foudre était retenue prisonnière. La lourde porte se referma lentement derrière l’intrus qui semblait s’adresser à quelqu’un d’autre.


Ce bruit, cette ouverture, ce doux air frais qui venait envahir la salle, Quetzalcoatl les avait oubliés depuis de nombreuses années… La chimère avait été depuis tellement longtemps enfermée dans cette pièce que la venue d’un humain ne provoqua aucune réaction de sa part. L’être ailé continuait de voler dans la pièce, comme si de rien n’était, il fit le tour de la petite fontaine, balaya de ses ailes le fond du donjon, et remonta vers le plafond qui déversait son abondante lumière sur lui. Des milliers de reflets dorés se propagèrent dans la salle.


Ces rayons de lumières emplissaient complètement le domaine, les écailles de l’invocation avaient la particularité de refléter toute sorte de source lumineuse, il était donc impossible de voir ce qui se trouvait à plus de quelques mètres. Quetzalcoatl changea légèrement de position, bien que l’humain ne pouvait pas le voir, et disposa son corps en forme de « S » , ainsi il pouvait diriger la lumière que reflétait son corps. Il dirigea alors cette dernière vers une gravure incrustée dans le mur proche de l’intrus. Tout laissait croire que l’invocation voulait que l’intrus prenne connaissance de cette gravure avant même de ne dire, de ne faire quoi que ce soit.
 
Voici ce qu’il était inscrit sur le mur, bercé de lumière :
 

 
« Ici repose la légendaire Invocation de la Foudre, Quetzalcoatl. L’heure n’est plus à la réflexion, une fois le seuil de ce donjon franchi, il n’y a plus de retour en arrière possible. Affrontez votre destin et ressortez  d’ici seul et dépourvu du moindre souffle de vie, ou accompagnés de la chimère, maîtresse des cieux. " 
 
  
Le faisceau de lumière dirigé vers le mur, il était donc maintenant possible d’apercevoir la silhouette allongée et si étrange de Quetzalcoatl, lévitant dans les airs. L'invocation ne semblait pas très sociable, le simple fait de n'avoir rien dit, d'avoir fait attendre l'intrus, et de le diriger vers une inscription prouvait que Quetzalcoatl était insoumis... L'ambiance si étrange, silencieuse et inquiétante dominait les lieux...
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 15:32 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug lu l'inscription avec intérêt , puis rangea sa faux dans son dos. Il marcha en direction de l'invocation d'un pas tranquille.

*Bon alors maintenant j'ai le droit à une invocation plutôt foudre que Air, ça ne présage rien de bon, et pour couronner le tout elle est énorme cette invocation, si j'arrive à l'obtenir comment je vais faire pour l'avoir à mes cotés, ce ne sera pas très discret ^^, mais bon, il faut que je me concentre pour réussir*

Il continua pour arriva à quelques mètre de l'invocation, Pug observait les alentours sans se soucier particulièrement de l'invocation, en tout cas en apparence, l'espace était très grand pour une prison.

"Bonjour Ô Quetzalcoatl, c'est un honneur de me trouver à vos cotés, je viens pour relever l'épreuve qui me permettra de vous libérer et de vous faire découvrir le monde extérieur dont lequel je ne doute pas que vous l'avez surement apercu depuis vos hautes sphères aériennes"

Pug était stoïque et comme à son habitude avec toute personne ne laissait paraitre aucun de ses sentiments, il se renfermait comme d'habitude, ne voulant point se laisser intimider par une invocation, aussi grande et puissante soit-elle.
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 16:26 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Un rire grave, mais bref s’échappa de du donjon, cette voix semblait raisonner de part  et d’autres de la salle, pour venir enfin mourir aux oreilles de l’humain. Ce dernier était donc bel et bien venu ici pour s’emparer de la chimère. Le libérer ? Lui faire découvrir le monde ? Ceci raisonnait faux, tout comme le rire de Quetzalcoatl, et bientôt, la chimère s’articula et se rapprocha doucement de l’humain, comme le faisait un prédateur devant sa proie.
 
Pour la première fois, le roi de la foudre avait devant lui, un être totalement libéré de ses sentiments, ou du moins en apparence, l’humain dissimulait bien son état et même la puissante invocation ne put deviner si le ton qu’il avait adopté il y a quelques instants était plutôt ironique ou sarcastique. Quoiqu’il en soit, Quetzalcoatl n’avait pas aimé l’entré de l’intrus… Effectivement que pouvait-il connaitre de son passé ? De ses actes si barbares, si sauvages, de son attitude belliqueuse, de ses pulsions mortelles… Ceci c’était passé il y a des années, lorsqu’encore, les subalternes des dieux, dont Quetzalcoatl, à l’époque prénommé Golgotha, dominaient et surveillaient le monde…
 
Quetzalcoatl n’avait aucunement envie de parler, il voulait en finir directement, renvoyer cet humain à son état originel, celui de poussière. Il voulait continuer à maudir ses frères d’avoir engendré de tels êtres… De tels être si identiques à eux, tant attirés par la puissance, par le pouvoir et par la richesse matériel… L’invocation était consciente de son jugement et elle pensait et avait foi en sa théorie : les humains sont qu’une pâle copie des subalternes, dépourvues de pouvoirs, mais ayant une ambition et une soif de pouvoir démesurées, tout comme eux auparavant…
 
Cependant, avant même d’engendrer une quelconque vaine confrontation, le seigneur des foudres s’éleva dans les airs, approchant sa longue et étrange tête du corps de l’humain. Ses yeux dorés fixaient fermement ceux de l’intrus, et bientôt une voix nonchalante, froide mais puissante se fit entendre, c’était celle de Quetzalcoatl :
 
« As-tu déjà imaginé que je refuse de te faire passer l’épreuve ? Te jugeant trop sûr de toi ? Et puis comment oses-tu prétendre connaître quoi que ce soit à mon sujet ? De quel droit peux-tu affirmer que je serai libre ? Mentir à une invocation est grave, et dans ce cadre là, je ne serai point soumis à tes désirs… » 
  Un courant d’air glacial s’engouffra dans le donjon, rendant l’atmosphère encore plus tendue qu’elle ne l’’était…
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 18:47 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug eut un tresaillement qui lui parcouru l'échine, la voix grave de l'invocation aurait fait peur au plus courageux des aventuriers.

"Je ne vous ment pas, je suis sincère, je ne nie pas que quand j'aurai pas besoin de vous, mais sinon vous aurez le champ libre et pourrez faire ce que vous voulez, je ne suis pas quelqu'un qui a pour ambitions de tous posséder et de tous contrôler"

*Je ne c'est pas comment faire ! maintenant il ne crois mêm pas que je suis sincèrepourquoi ce ne serait pas simple.*

"Maintenant je voudrais savoir quel est votre épreuve, et si vous ne voulez pas que je la fasse, laissez moi partir que j'aille voir une autre invocation, mais je ne vous cache pas pas que vous m'intéréssez fortement."
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 18:59 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Jusqu’à présent, l’expression de Quetzalcoatl était tout comme celle de l’humain, sans réelle signification, mais bientôt, les traits de la chimère se durcirent, son faible front se fronça, les sourcils se plissèrent, et ses yeux devinrent obscurs. L’attitude de l’invocation devint de plus en plus distante, avec l’idée d’appartenir à un être soit disant inférieur de plus en plus présente.

« L’idée d’appartenir à un être comme toi, à un humain, dont la simple préoccupation est de vaincre ses adversaires me répugne ! Alors je te laisserais encore une seule et unique chance de t’exprimer, de prouver ta valeur, et de me convaincre, par n’importe quel moyen, débrouille toi… Je te laisse 2 heures ! Ton déplacement est limité au Temple de l’Air… Si tu oses, ô malheureux, enfreindre ces 2 règles, saches que la furie céleste s’abattra sur toi ! Allez, cherche ! Demande de l’aide ! Pauvre créature … J’accepterais de me joindre à toi sous cette unique condition ! »  
Avait alors dit Quetzalcoatl rugissant de sa pleine voix. Un vent violent s’invoqua alors, ouvrant avec violence les portes du donjon. Au dessus de celles-ci, accrochée au mur sombre et fissuré, une fiole transparente refermait un somptueux éclair bleu. La voix de l’invocation revint, tel un écho, de manière plus douce :

« Cet éclair vivra durant 2 heures, lorsqu’il s’éteindra, il sonnera la fin de l’épreuve… Si réussite il y a, il sera le témoin de ta victoire… Si par contre il trépasse, il t’entrainera avec lui… »  

 
Un sourire s’immisça sur le visage de l’invocation, sourire trop peu perceptible pour que l’humain ne le remarque. Quetzalcoatl avait aimé la sorte d’ultimatum que lui avait imposé l’humain : lui expliquer l’épreuve ou alors le laisser partir… Cependant, même si il aurait voulu s’en aller de cet endroit si mystérieux, il n’aurait pas pu : une fois le seuil du donjon franchi, aucun retour en arrière n’était possible. Néanmoins, l’épreuve était maintenant dévoilée à présent, certes une bien étrange épreuve qui laisse de nombreuses possibilités

« Saches avant de commencer que mes frères de pierre pourront t’être d’une grande utilité dans cette épreuve ! »  

 
(HRPG : si tu décides de parcourir quelques zones du temple, et que tu rentres en interactions avec des personnes, et bien je jouerais le rôles de ces dernières^^)
 
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 19:57 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug restait perplexe ne voyant comment agir pour convaincre Quetzalcoatl, Il retsa un moment debout à regarder les alentours et remarqua que l'endroit était un grand jardin, au contraire de ce que l'on lui avait décrit des prisons des invocations. Partout dans le jardins il y avait des statues d'êtres ressemblant à des humains, mais avec quelques plumes, ou encore des oiseaux plus ou moins gros.

*Humm ... bon réfléchissons , il faut que j'en connaisse un peu plus sur cette invocation pourla convaincre ... et aller voir ses statues ne me tente pas tout de suite, j'ai deux heures autant bien en profité*

Un petit rocher gisait en suspension au dessus du sol, il s'installa en tailleur dessus et se mis à médité.

*Bon réfléchissons calmement, il représnete la foudre donc il doit être un peu impulsif, ce qui justifierais ce revirement de sitution, quoique qu'il n'a pas l'air d'aimer les humains et si je me souviens bien ce que les moines m'ont appris c'était une très puissante divinité qui était très souvent en colère, et rare étaient les privilégiés qui pouvaient se tenir à ses cotés, mais en même temps je trouve qu'il  ... me ressemble, ... il à l'air de cacher quelquechose, la sole émotion qu'il à laisser apparaitre c'est la frustration et la colère vers la fin , mais jusque là sont visage est restés de marbre, comme moi ...*

Au bout d'une heure de méditation Pug se leva et se dirigea vers une statue et lui adressa la parole

"Bonjour, je me présente Pug, je voudrais vous poser quelques questions si je le peux"

HRPG: Choisis toi -même l'apparence de la satue que je suis aller voir ^^. Et ne soit pas trop avare en réponses car tu est déja assez dur comme celà à cerné. ^^
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 20:31 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

L’humain se mit donc à méditer sur un rocher qui lui servit de siège. Il avait l’air très concentré, faisant totale abstraction de l’immense et impressionnante chimère dressé devant lui. Cette dernière laissa s’échapper des rires étouffés, non loin de se moquer de son éventuel futur maître, mais plutôt impressionné par sa sagesse. En effet, les derniers humains confrontés à cette épreuve se précipitèrent sur des paroles, avec une rhétorique et un charisme tellement surdimensionnés, que cela n’eut pour effet que d’énerver l’invocation.

Bref, la simple attitude de se poser, de consacrer une heure à la réflexion, prouvait que l’humain était bel et bien un être doué de raison et d’intelligence… Dans son espèce, c’était rare mais remarquable de voir des personnes de la sorte. Quetzalcoatl c’était retranché dans le fond du donjon afin de laisser l’homme tranquille. Il ne voulait surtout pas lui faire croire que son comportement lui plaisait. Il restait néanmoins réaliste et se disait que peut être tout cela n’était qu’un jeu, où l’humain cherchait à le charmer. Après tout, les humains en étaient surement capable… Et puis après tout qu’est-ce qui lui garantissait qu’après cette épreuve réussie, il tiendrait sa parole ? Autant de question et si peut de réponse, attendre était la seule issue… Quetzalcoatl avait attendu plusieurs centaines d’années ici, attendre une heure de plus pour voir comment allait se débrouiller cet intrus n’allait vraiment pas être difficile… Toujours en le surveillant du coin de l’œil, l’invocation laissa l’homme se débrouiller, seul…

Celui-ci se dirigea ensuite vers une statue, en effet, selon la chimère, ces frères de pierre devaient lui être utiles… Lorsque l’humain s’approcha d’une des statues à l’effigie du Dieu de l’Air, un halo lumineux, bleuté, sortit du sommet de la sculpture et prit la forme de Quetzalcoatl, mais en miniature. Un petit cri se fit entendre, et la statue prit la forme de cette animation lumineuse. Elle se mit alors à bouger, ses yeux dorés ressemblaient étrangement à ceux de sa copie réelle.

« Bien, je t’accorderais une seule réponse, alors choisis bien, pour d’autre réponses, il te faudra allez voir d’autres frères… » Avait affirmé la statue qui se mouvait de mieux en mieux.  


Dernière édition par Quetzalcoatl le Jeu 3 Juil - 21:04 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 20:44 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug examina la satue qui se mouvait maintenant devant lui

*Bon il s'agit de paser la bonne question maintenant*

"Bon et bien je voudrais savoir ce que Quetzalcoatl attends d'un être humain ?"

[Edit Ariez: nombre de ligne + fautes d'orthographes! fait attention ! c'est la deuxième fois que je te le dis! ^__^]

Edit: ok ok mais je savais pas quoi mettre là.


Dernière édition par Pug le Jeu 3 Juil - 21:02 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 20:59 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

La statue de pierre ne se fit pas attendre, elle répondit quasiment instantanément après la question de l’humain, presque machinalement, comme si toutes les connaissances étaient réunies dans cette effigie :

« Quetzalcoatl attend qu’un humain lui accorde de son temps… Il attend qu’un être doué de bonté lui offre la possibilité de se racheter de ses pêchés de son ancienne existence… Il recherche une vraie présence, un être pur et honnête, intelligent et réfléchi, il recherche son égal humain… Même s'il pense encore que les humains sont bien loin d'être aussi sage de nos jours... Un de mes frère se trouve tout en haut de la tour Est du Temple…»

 
La statue avait été claire et explicite dans son récit, dès qu’elle eut fini, une lumière sortit de la gueule de l’effigie et mourut dans l’air, rendant ainsi la statue inerte, figée, comme quelques instants auparavant. Avait-il eu assez d’informations pour répondre à Quetzalcoatl ? Il n’avait droit qu’à une seule tentative, qu’une seule phrase, qu’un seul acte qui déterminerait ensuite la suite de son existence.
L’éclair commençait à faiblir, d’après de simple calcul, il devait rester dans les alentours de 50 mn…
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 21:16 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug ne bougait pas montrant aucun signe, aucune émotion il restait stoïque face à la statue

"Je vous remercie, même si je doute que les réponses viennent de vous directement, mais bon."

Pug estimait qu'il lui restait encore un peu de teps et il retoruna sur le rocher en lévitation de tout à l'heure. Il se remit à méditer et réfléchis à la réponse qu'il allait lui fournir

*Bon et bien j'ai bouger pour rien, c'est ce dont je me doutait et ce que je voulait faire, mais maintenant il faudrait le persudader que je lui dit la vérité. Comment  ... oh zut , si il ne veut pas me croire je ne vois pas pourquoi ce serait moi qui devrait être le soumis au test, et qui doit limite des excuses d'exister*

Pug se leva et regarda l'invocation

"Ô grande invocation, ce que je vous ai dit toute à l'heure est vrai, je compte devenir un ami et vous connaitre, c'est le minimum à faire si vous devez rester à mes cotés, je suis quelqu'un de vrai et de sincère, certains me trouve trop cru parfois et je ne me fait pas souvent d'ami à cause de celà, mais j'assume totalement, je n'estime pas être le plus sage des êtres humains, mais si vous ne trouver pas à la hauteur ou assez noble pour vous avoir comme invocation et comme amis et bien je vous souhaite de trouver quelqu'un de mieux que moi, et surtout vous souhaite de ne pas attendre trop de temps encore dans ces lieux."
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 21:34 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Les premières paroles firent sourire Quetzalcoatl, il trouvait ça amusant qu’il puisse se décrire et se caractériser avec tant de neutralité, affichant à la fois ses atouts, mais aussi ses défauts, ses ambitions et ses écarts. Tout partait sur un bon point lorsque l’humain changea de ton et posa à nouvelle fois un ultimatum à la chimère, contrairement à la première fois, ceci ne plut guère à l’invocation qui répondit simplement :

« Ton insolence est répugnante humain ! »  

Ses yeux s’animèrent d’une vive lueur dorée, les vents traversant la salle devenaient de plus en plus violents, et on aurait pu croire que le plafond ne laissait plus passer la lumière du jour, l’orage semblait s’installer, l’humidité s’empara de la salle et une fine pluie commença à tomber.

« Je ne sais pourquoi je me retiens en ce moment même de ne pas t’entrainer dans les bas-fonds du donjon, comme je l’ai déjà fait ! »  

De noirs, obscurs, effrayant nuages s’installaient dans le plafond, et déjà la foudre tombait dans le jardin où reposait la chimère. Quetzalcoatl s’approcha très rapidement de l’humain, tournant autour de lui, l’examinant de part et d’autre… C’était la première fois qu’il s’approchait aussi près d’un homme, la première fois qu’une personne lui suscitait tant d’attention. L’envie de déchirer la chaire de l’humain était présente, mais celle de voir ce dont il était capable était encore plus forte.

« Mais l’insolence a parfois du bon ! »  

 
Il plongea une nouvelle fois ses yeux dans ceux de l’intrus et décela une âme pure et ambitieuse. Apparemment, ses paroles étaient honnêtes, emplies de bon sens… Mais pourrait-il racheter ses pêchés avec un tel personnage ? Serait-il assez présent ? Assez fort pour supporter le fort caractère de la chimère, tant changeant tout comme le temps ?

« Que ce soit bien clair, humain, je ne serai pas ton esclave ! » Avait-il rugit en s’envolant une dernière fois vers le plafond où déjà, les nuages commençaient à se dissiper…

 
« Mais dis moi, pourquoi venir ici ? Pourquoi obtenir une invocation, pourquoi moi ? »  

 
Simple question, ou toute dernière épreuve ?
Revenir en haut
Pug

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 21:45 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Pug vit l'invocation s'énervé, et lui tourné autour pour l'examiner, il la sentit le pénétrer profondément en lui, il ne bougea pas et resta de marbre tout en la regardant dans les yeux dès qu'i l'avait en face de lui sans ciller nis montrer aucune peur.

"Pourquoi, toi je ne sais pas je suis venu ici au harsard il n'y avait pas de panneau avec marqué invocation de la foudre grand et puissant faites attention, non je suis venu ici guider par mon instinct, et je vous est trouvé, et je ne te considérerais jamais comme mon esclave. Et pourquoi je veux obtenir une invocation, surement pour découvrir un vrai ami ,une parti de moi-même je pense et vous pourquoi voulez-vous sortir d'ici et racheter vos fautes."
Revenir en haut
Quetzalcoatl

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 22:00 (2008)    Sujet du message: L'Antre de la Bête Répondre en citant

Il n’avait pas tord… Pourquoi l’invocation voulait-elle racheter ses fautes ? Qu’est-ce qu’il la poussait tant à vouloir se faire pardonner…

*Quelle bonne question… Pourquoi ? On ne me l’avait jamais demandé… C’est bien le premier à le faire…*  
Après ces quelques paroles houleuses, et la sincérité de l’homme, Quetzalcoatl se devait bien de répondre franchement et honnêtement… Mais comment lui expliquer ? L’invocation revint alors près de l’humain et se posa sur le sol après avoir relevé la tête vers les cieux.

« Connais-tu l’histoire de cette Terre ? Bref, si non, ce n’est pas moi qui te l’apprendrais… Bref, auparavant j’étais une personne remplie de haine, belliqueuse, assoiffée de pouvoir. Les dieux m’avaient offert un incroyable don, le contrôle de l’Air et de la Foudre… Ce sentiment de puissance et cette formidable faculté ont surement du me monter à la tête… Je devins alors un conquérant très autoritaire… Le combat, le sang, la domination, la sensation qu’on éprouve à chaque victoire, cette montée d’adrénaline avant la confrontation… Toutes ces choses m’ont transformé… Mais on m’a fait ouvrir les yeux, j’ai heureusement pu me rendre compte de mes fautes juste avant que les Dieux ne nous punissent en nous enfermant tous dans les temples élémentaires, dont moi… Depuis lors, je souhaite secrètement me racheter, me faire pardonner… Comment ? Une réponse encore loin d’être élucidée… »

 
La chimère avait été sincère, et le ton qu’elle avait employé n’était pas rassurant, il était animé d’une réelle expérience vécue, une vague d’émotion qui aurait pu transporter n’importe quel être à sa place… Cependant, il reprit quelques instants plutôt, voyant l’humain silencieux :

« Je veux sortir d’ici pour trouver ce moyen… Et je ne te cache pas que je veux également retrouver une partie de mes pouvoirs que j’ai perdus… Sans eux, je ne serais pas d’une grande utilité… »

L’invocation restait à son tour silencieuse, qu’en pensait l'homme à présent? N’avait-il pas peur de se retrouver avec une chimère instable, ou même trop faible ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:48 (2016)    Sujet du message: L'Antre de la Bête

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com