Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Umäharccé

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Umä

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 12 Oct - 20:17 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

I) Identité.

Nom: Mallièf
Prénom: Umäharccé
Sexe: Masculin
Age/date de naissance: 25 ans / Le 21 juin, le premier jour vers tant d’autres plus sombres.

II) Caractère

Torturé et fragile psychologiquement, Umä est en passe de devenir quelqu’un d’autre, mais pour le moment il est instable. Son caractère à été partiellement détruit par le Mal qui est en lui, ne lui laissant que suffisamment d’instinct pour subvenir a ses besoins. Taciturne, on pourrait le croire proche de la folie schizophrénique et l’on n’aurait peut-être pas tort. Pourtant une flammèche d’intelligence brille suffisamment encore, pour lui éclairer le chemin que l’on a tracé pour lui.
Umä était pourtant tout autre, il y a de cela, peu. Petit, il était rieur et vif, curieux de toutes choses, il ne souhaitait que s’instruire pour aider les autres. Un enfant adorable en somme mais aujourd’hui…

Disons simplement, qu’une fois sa métamorphose achevée, il sera déterminé et implacable, bien décidé à ne laisser que les ténèbres derrière lui. La lumière de sa sombre intelligence et les origines de sa nouvelle personnalité auront raison de ce qu’il fut jadis. Ambitieux amoral, un Mal sans commune mesure, un être dépourvu de l’essence même de l’humanité, Arcane s’apprête à voir une nouvelle nuit se lever avec Umä.




III) Physique

Umä n’est ni beau ni moche, il est quelconque….en apparence.
Ses cheveux châtain foncé, c’est yeux marron, son mètre soixante-quinze, sa banalité affligeante en somme, font d’Umä le Mr tout-le-monde de chaque ville. Cependant ne vous y trompez pas, il est fort. Petit guerrier contre des monstres imaginaires en troncs d’arbres, lorsqu’il était jeune, il a vécu seul pendant cinq années depuis. Nageant des heures pour pêcher, courant plus longtemps encore pour chasser et luttant contre des prédateurs pour sa survit, Umä c’est forgé une carrure enviable. De cette vie, il en a tiré aussi quelques cicatrices notamment une remarquable a l’œil gauche.
Ses frusques sont pour le moment en complet contraste avec sa nouvelle personnalité. Propre, soigné, Umä se distinguera par un apparat élégant sans pour autant être ostentatoire.



IV) Vie

Famille: Lisez son histoire et vous saurez.

Histoire:


« J’aime le crépuscule. Ces quelques instants où la décrue du feu du soleil inonde ma grotte et où sa chute embrase l’océan. Où ses rayons font onduler les pierres, miroitants joyaux, le temps d’une seconde et où toutes les particules en suspend semblent vouloir célébrer dans une dernière danse, sa lumière, sa chaleur. Ce moment où les prédateurs diurne vont se terrer, repus et que les maîtres de la nuit ne sont pas encore agaillardis de furtivité. Cette trêve où deux mondes antinomiques se côtoient et se mêlent dans une précaire et fugace harmonie. Cet équilibre je vais bientôt le quitter, je dois retourner à Lüh me retrouver. Je m’appelle Umäharccé, je m’appelle Umäharccé. »


Hiver :

« Cauchemar, tu es là ? Je sais que tu es là, tu es toujours là immonde infection…
Dis-moi depuis combien de temps me tourments-tu au juste? M’abreuvant de tes visions impies, tirant ta substance de mon être. Dissociant se qui ne peux l’être, tu ébranles les règles naturelles, Cauchemar…
Crois-tu en l’immortalité, ignoble sangsue? Moi, non. Hier mon répit dans ton repos, demain mon salut dans ton trépas car je dois te dire quelque chose, Cauchemar…
Je viens de me rappeler mon nom… M’entends-tu Cauchemar ?!?! Je me souviens de qui je suis. Tu n’auras plus d’emprise sur moi dorénavant, ton joug s’envole avec mon cœur aujourd’hui, mais lui seul trouvera le chemin du retour demain. »

Menaçante de désinvolture, sa sinistre compagne murmura à son esprit :

« Crois-tu vraiment, Umä?»


Automne :

** Je ne veux pas les décevoir, je ne peux plus te décevoir.
« Décevoir » mots sonnant quand on y réfléchit un peu. Constituer de presque «décès» et de «voir», autrement dit Voir la mort dans les yeux de la personne que l’on déçoit. Une petite mort, celle de la confiance, celle qui m’est destinée sans doute. Le sommeil de ton regard n’a pas masqué ta déception la dernière fois que l’on s’est vu et plus jamais ton sourire n’éclipsera celui des plus belles des belles, ici bas.
Nous nous sommes entrainés dur tout les trois pour te venger, tu sais. Lui, le criblera de traits si rapides que sa corde ne jouera qu’une seule note, pendant qu’elle sillonnera son abjecte peau de lézardes à l’aide de son précieux fouet. Mais c’est moi qui porterai le coup final a l’Ignominieux, je graverai ton eternel effroi sur son visage, je te le jure.
Tu me manques, tu sais. L’air se refroidit, nous y sommes presque…**


Eté :

** Je suis un lâche, tout est de ma faute, j’aurai du être là. Je ne suis qu’un pleutre. Si l’attente des années n’a de raison d’être pour l’amour, elle est toute trouvée pour la mort. Pardonne-moi. **


Printemps :

« - Dis papa je pourrai être un grand chasseur de monstre comme toi un jour ?
- Bien sur mon fils mais je croyais que tu voulais devenir bibliothécaire.
-Oui c’est vrai mais… Depuis qu’elle est là… Elle a l’air si fragile… Je veux pouvoir la protéger. Alors je pourrai c’est vrai ???
- Oui Umäharccé. Je t’entrainerai dès demain soir si tu veux.
- Oh merci papa ! Maman !!! T’sais pas quoi? Papa y va… »

***********
Umäharccé a tout juste neuf ans et vit dans une famille comblée. Fearth, son père est chasseur de monstres et pas des plus mauvais aux dires de ses compagnons, preuve en est qu’avec l’argent de ses contrats il a pu acheter une petite maison à Lüh pour la naissance de son fils. Redam sa mère est l’unique descendante d’un commerçant, elle tient un petit étale de fruits et légumes sur le marché. Plutôt adroite de ses mains, elle aime accompagner avec son fouet, son mari lorsque celui-ci par chasser les « petits » monstres.
Tout deux viennent de présenter à Umä’, Eüsor, sa petite sœur tout juste née. Bien qu’il la trouve fripée, moche et trop bruyante, sa future partenaire de bêtises l’a séduit à l’instant même où elle urina sur le visage de Fearth. Lui et sa mère rirent aux éclats ce jour là, le communiquant même à la petite dernière mais pas au père soudainement bougon, bizarrement. Cette famille heureuse et unie, au nombre de quatre maintenant, entamerait l’amphore d’un vin sucré de la vie, en espérant ne jamais arriver à la lie.


Eté :

Eüsor à dix ans, elle est une enfant vive et débrouillarde, tout comme son grand frère. Cela fait des jours qu’elle trépigne d’impatience à l’idée de cette première ballade extra-muros seule avec Umä. Mais à ses yeux, lui semble tout faire pour l’agacer, préférant s’entrainer avec sa nouvelle épée courte plutôt que de découvrir ce merveilleux monde avec elle. Ne tenant plus, la petite aventurière franchit seule les quelques mètres qui la séparent dorénavant d’une sécurité toute relative.
Les quelques survivants proche du lieu souillé, ont parlé d’une succube folle furieuse, déchainant l’enfer sur les quelques quidams, bucherons ou cueilleurs a porté.
C’est Fearth que l’on est venu prévenir catastrophé, et c’est lui qui est allé chercher le petit corps meurtrit. Depuis ce jour jamais Umä’ ne revit un sourire sur le visage d’un membre de sa famille et se prit pour l’unique fautif de ce drame. L’accompagner aurait eut des conséquences moins déchirantes puisqu’il l’aurait protégé selon lui. Aucune raison ne pourrait venir a bout d’une certitude sans base et pourtant ancrée. Il n’aura de cesse de vouloir se «rattraper» d’une faute qui n’est la sienne, vivant avec la culpabilité pour seule compagne…pour le moment.


Automne :

Un après-midi alors que sa vingtième année était juste assez proche pour pouvoir commencer à décompter les jours, Umäharccé et ses parents armés bien moins d’armes que de haine, allèrent débusquer l’ignoble meurtrier d’Eüsor. Cela ne faisait que quelques semaines que la petite était morte, mais ce temps intolérable avait été mit au profit d’un leitmotiv farouche : tuer le monstre eux même. Il avait pris de leurs sangs, de leurs chairs alors c’est leurs sangs et leurs chairs qui allaient le prendre. En chemin, chacun était conscient que quelle que soit la finalité de ce combat, la faucheuse besognerait ce soir.


Hiver :

Cela va bientôt faire cinq longues années qu’Umäharccé vit en Hermite dans une des petites grottes au pied d’une des falaises de Lilyn. Mais cet ascète païen n’a embrassé sa condition recluse qu’au lourd tribut de la perte absolue de tout ce qu’il lui était cher, lui comprit. Le monstre a eut raison de ses parents et la divine providence ne lui a retenu qu’une très méchante cicatrice a l’œil gauche, le laissant a moitié borgne (ce qui fait qu’il est un quart aveugle tout de même). Les circonstances et tout ce qui les a entrainé sont obscures pour lui.
Le combat fut acharné. Umä pesta de se voir contraint par ses parents de rester un peu à l’écart. Les coups pleuvaient, annonçant de rapides trépas et en effet l’atmosphère rougit très tôt. Fearth fut le premier à succomber de ses blessures mais le grand chasseur tomba en laissant le monstre trop entaillé pour lui survivre.
Redam, agonisante de larme de sang eut juste le temps de fouetter le coup de grâce du monstre avant de rendre l’âme à son tour. Mais la bête acharnée ne rendit pas son dernier souffle sans peines.
Bien accrochée à la vie comme elle l’était, une partie de son agonie vint s’imprimer dans l’esprit d’Umä créant une entité fantôme en lui, avant de trépasser enfin de ses blessures. Puis ce fut le trou noir pour Umä.
La succube mourût, mais des bribes d’elle survécurent en Umä, se nourrissant de sa force vitale et de ses souvenirs, elle le laissa amnésique à tout jamais mais sauf. Folle de rage d’être ainsi emprisonnée dans un esprit sans expériences, bon et maintenant vide, mais trop faible encore pour le dominer complètement elle n’a eut de cesse de le tourmenter depuis.
Lui ne fit jamais le rapprochement entre cette voie dans sa tête et le monstre assassin de sa famille «pas-tout-a-fait »défunt, elle le détournait sans arrêts du fil de ses pensées.
Le temps passa, Umä vécu seul, chassant et péchant pour subvenir à ses besoins, plus légume qu’Homme, il ne se créa pas de véritables souvenirs alléchants, en tout cas du point de vue d’une entité parasite. Ce monstre maintenant insubstantiel voulait cette coquille presque vide qu’était Umä pour elle seule mais pour cela, il lui fallait puiser dans la force de l’esprit de son hôte, dans ses souvenirs, dans ses sentiments… mais il était sec.
Elle conçut alors un machiavélique dessein pour remplir sa couveuse. Elle lui créa un authentique faux souvenir : son nom Umäharccé.
Espérant ainsi, à juste titre, déclencher en Umä une étincelle et qu’il reprendrait suffisamment confiance en lui pour repartir à Lüh, se reforger une vie et donc de la nourriture pour elle.
Ainsi elle regagnerait sa puissance d’antan, elle le dévorerait et prendrait son corps créant un nouvel être, un monstre dans un corps d’homme. Il ne lui faudrait pas longtemps pour devenir la créature la plus vile de cette île.
Son plan était parfait, lui bien décidé à retourner en ville pour, pensait il se retrouver, ne se douterait pas que c’était vers son trépas qu’il se dirigerait.






NB : Je voudrais apporter quelques explications à mon histoire.
- Tout d’abord Umä sera un être mauvais. Un humain avec un esprit démoniaque.
Bien sur si Ariez est d’accord.

- Ensuite une explication sur les noms de mon histoire qui ont étés inventés par le monstre : ce sont des Anagrammes.

Eüsor pour Sœur, Redam pour Madre, Fearth pour Father, Mallièf pour famille et enfin Umäharccé pour Cauchemar (elle lui donne son propre nom en lui faisant croire que c’est le sien).

- Enfin une dernière explication sur les saisons :
Le printemps est celui de sa vie (ça c’était facile ^^) et l’été…Bah rien de spéciale en faite.
L’automne au moment du combat est l’annonciation de la mort (l’hiver) : « L’air se refroidit, nous y sommes presque… », «Les coups pleuvaient, annonçant de rapides trépas et en effet l’atmosphère rougit très tôt. ».
L’hiver est donc la mort proche d’Umä, la fin d’un cycle et d’une famille et l’annonce d’un nouveau (Le monstre qui est le nouveau Umä).

Voila, voila.




V)Autres

Métiers: Aucun pour le moment. Qui aura le cran de m’engager ?
Signes particuliers: Un monstre dans un gant de torturé et une cicatrice sur l’œil gauche.
Rêve, ambition: Conquérir le monde, Minus.

VI) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Top site.
Comment trouvez-vous l'intrigue de ce forum? Alléchante
Comment trouvez-vous le design de ce forum? Je m’en allèche aussi.
Avez vous lu le règlement? Les chausses !!! Etes-vous rangées a votre place ?
Est-ce votre premier RP? Oui. Soyez indulgent svp.


Dernière édition par Umä le Lun 13 Oct - 12:30 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 12 Oct - 20:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 12 Oct - 22:03 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

Bonsoir et bienvenu sur le forum !       
 
Il habite donc dans une petite caverne aux pieds de la falaise de Lilyn jusqu’à ce qu’il sorte de sa retraite ? Je ne sais pas si Ariez acceptera, à voir.Umäharccé pour Cauchemar (elle lui donne son propre nom en lui faisant croire que c’est le sien).
Tu parles en tant qu’Umäharccé quand il est jeune mais à ce moment là, il ne s’appelait pas Umäharccé vu que c’est l’anagramme de Cauchemar et que ce nom, il ne le « découvre » qu’en étant adulte. Est-ce fait volontairement ?

Ton histoire est compliquée à suivre car tu écris l’histoire « présente » puis tu retournes dans le passé, on a du mal à suivre (surtout que tu as fait une grosse longueur ^^) Passons, je pense que c’est ton style d’écriture. On verra bien ce qu’en pensera Ariez.

Le contenu est très bien fait ! Tu as un vocabulaire impressionnant, peu de fautes d’orthographe par rapport à la quantité…

Juste quelques bémols :
Ta description est trop courte selon moi, ainsi que ton caractère (plus acceptable mais bon ^^).

Le métier de ta mère (vendeuse de fruits et légumes) va poser problème car Renji Nirvana a déjà dans son histoire sa mère qui tient une boutique de fruits et légumes...

Edit1: Concernant le métier de ta mère, je ne sais pas si cela change beaucoup de choses que ce soit sur le Marché ou sur la Rue commerçante. Je laisse le soin à Ariez de trancher.

Edit2: j'ai oublié de dire que ton avatar ne va peut-être pas être accepté par Ariez car ne représente pas un humain... Ton avatar doit ressembler au plus proche à la description que tu fais de ton personnage.


Bon courage ! 
Revenir en haut
Umä

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 13 Oct - 12:51 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

Bonjour et merci.^^

Alors pour les bémols :

J’ai refais un ch’ti quelque chose pour son caractère et sa description.
J’ai modifié mon avatar, bien que l’allégorie me plaisait bien.
Et pour le métier de sa mère, je le changerai sans problèmes, ca n’a aucune importance.
Vendeuse de poissons frais (autant que faire ce peut) si vous voulez et si c’est libre. ^^


Pour tes questions :

Il a habité vingt années à Lüh avec sa famille pour être exact, et ce n’est que de sa vingtième à sa vingt-cinquième années qu’il vécut reclus, mais maintenant, il revient en ville (et ce n’est peut-être pas un cadeau qu’il vous fait). ^^


Oui c’est volontaire si j’utilise ce nom pour ses «Flashback». Il se souvient de ces/ses scènes alors que le monstre lui a déjà donné son nom, et il les intègre donc comme vrai dans ses souvenirs. Son véritable nom, il ne s’en souviendra jamais…je pense.

Pour le reste :

Bah je réitère ce que je t’ai déjà dis, j’ai également beaucoup de plaisir à te lire et te retourne les compliments.^^
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 18:30 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

Bienvenue !

J'aime beaucoup ton histoire, elle est très originale !
Par contre... j'ai déjà vu Ariez refuser un personnage car il n'existe pas de démons sur Arcane.
Enfin, je me rappelle plus exactement alors il faut encore une fois lui demander son avis...

Maintenant, j'ai quelque chose à dire : remets l'ancien avatar !
C'est nul, là ! Lol.
Non, en fait, je me demandais si ce n'était pas possible de laisser l'ancien et de simplement dire que c'est une image, qu'il ne possède pas les ailes en vrai...
Non ?
Non, parce que là, si je vois bien, c'est un Itachi et je l'aime pas XD


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 20:01 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

Bienvenue !!

Comme l'a dit Sieg, change moi cette avatar, on voit rien et moi non plus j'aime pas Itachi XD

Sinon... je dirai que ton histoire est à la limite de ce que je peux accepter ^^ comme l'a dit Sieg j'ai déjà refusé une personne faisant allusion a des esprits démoniaques (parce qu'ici l'enfer n'existe pas ^^) mais bon, comme c'est bien écrit j'accepte si la créature te possédant ne te confère aucun pouvoir! (ce qui était le cas sur l'autre fiche.)

"C'est tout, pour le moment."



ps: très bien écrit =D


Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 14 Oct - 07:29 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant



Moi je ne vois plus rien avec le nouvel avatar... c'est une case complètement noire... (écran de crotte... -_-')

Pour ce qui est de l'ancien, on verra bien ce qu'en pensera Ariez lorsque tu l'auras remis ^^

Revenir en haut
Umä

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 14 Oct - 15:04 (2008)    Sujet du message: Umä Répondre en citant

Nouvel avatar mit en place.^^

Pour ce qui est du monstre possédant mon perso, il s'agit d'un être mythologique et non d'un démon, en tout cas c'est comme cela que je l'ai intégré. Aucune allusion a l'enfer et aucun pouvoir a redouter.

Et merci pour vos compliments.^^
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 19:50 (2008)    Sujet du message: Umäharccé Répondre en citant

C'est bon, validé

BON JEU


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:47 (2016)    Sujet du message: Umäharccé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com