Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Le tunnel vers le lac souterrain

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Flamme

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 30 Juin - 14:18 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

Vers le Nord du Temple du Feu derrière une Lourde de Fer, verouillé, par une clef et un code à plaque tournante avec une multitude de chiffre, se trouve un long couloir creusé à même la roche, avec une forte descante, et plusieurs piège de langue de feu dans cette couloir ou une personne à la fois pouvait s'engager., et au bout de se couloir se trouvait une grand lac. Un lac dont l'eau bouillonnait, une clait er cristalline qui laissait apparaitre à plusieurs dizaine de mètres de profondeur un bloc de métal attaché au fond par une grosse chaine de métal également. A l'intérieur du lac et du cube on entendait des grognement qui sont en fait des cris étouffés par les mètree cubes d'eau, les cris d'une invoquation en furie.  
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 30 Juin - 14:18 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aumandyn

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 25 Juil - 13:18 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

La chasse était terminée. Et si la bête était définitivement hors d'état de nuire, la bourse d'Aumandyn ne s'en trouvait pas beaucoup plus lourde. Elle savait bien sûr que la récompense ne pouvait se permettre d'être trop importante pour la chose qu'elle avait faite, mais elle avait tout de même perdu une semaine dans les ruines de Nécra pour retrouver sa proie. Mais voilà, c'étaient les contraintes du métier, surtout si on ne s'attaquait pas à assez gros.
La jeune femme ne se rappelait pas vraiment ce qui avait pu la pousser à suivre ce chemin. Ce chemin qui la menait tout droit vers le temple du feu, un endroit que seuls les hommes en quête de prestige et de pouvoir osaient rêver de fouler. Peut-être était-ce le besoin de changement ou la solitude, ou simplement l'envie de se surpasser, qui l'avait conduite ici. Elle ne craignait pas la mort, et ce n'était pas le regard désespéré de son père qui l'aurait incitée à rebrousser chemin. Il est vrai qu'elle n'avait pas eu l'occasion de rejoindre sa famille depuis presque un mois, mais si elle devait y aller pour subir les regards pleins de reproches que lui lançaient son père, elle préférait s'éloigner. Aumandyn n'était pas du genre à accepter qu'on lui dicte sa conduite.

Arrivée au temple, elle se dirigea vers le nord. Elle se laissait guider par son instinct, estimant qu'il était inutile de demander son chemin. D'ailleurs, à qui aurait-elle pu s'adresser? Personne ne se promenait dans le temple, du moins pour le moment. Ses pas étouffés grâce à la matière souple de ses bottes, Aumandyn ne ressentit pas trop intensément l'impression de s'introduire dans un lieu qu'elle n'avait peut-être pas le droit de fouler. Si elle ne se révélait pas digne de l'incarnation du feu, elle mourrait sans doute, comme tous ces autres avant elle.
Elle atteignit assez vite l'immense porte en fer. A voir les différents moyens utilisés pour la verrouiller, nul doute que la jeune femme était déjà face au premier obstacle. Cela signifiait donc qu'au bout du chemin, une Invocation attendait qu'on la délivre. Quoiqu'en y réfléchissant, cette invocation préférait peut-être sa prison à l'esclavage. Aumandyn n'était pas sûre qu'à la place des anciens dieux, elle aurait accepté la punition. Mais elle se reprit, se rappelant qu'ils n'avaient certainement pas accepté le sort dont ils avaient hérité. Quel tragédie, pour ces êtres mythiques!

Tandis qu'elle analysait la serrure et la plaque tournante de la porte, la jeune femme se prit à penser qu'elle était une chasseuse, et non pas une voleuse habituée aux embûches de ce genre. Mais elle s'était déjà retrouvée contrainte de trafiquer des portes et des fenêtres. Celle-ci ne pouvait clairement pas être forcée. Elle essaya donc de se rappeler les trucs de base.
Généralement, la clé déverrouillant ce genre de porte était hors de portée. A moins que l'Invocation de Feu ait choisi de rendre la chose si simple qu'elle en deviendrait impensable. Comme glisser la clé sous un paillasson ou dans un vase à côté de la porte. En l'occurrence, il n'y avait rien de ce genre. Ou encore, une énigme? Tout en regardant autour d'elle, Aumandyn réfléchissait. Quant au cas du code requis pour la porte, certainement devait-il avoir un sens?
Une nouvelle idée la frappa. Au premier abord, il semblait apparent que ce qu'elle était venue chercher ne pouvait ni la voir ni l'entendre. Et si, au contraire, elle s'était trompée? Si c'était bien l'Invocation qui avait créé les pièges entourant sa prison? Ou si au moins elle les connaissait, il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne puisse l'entendre. N'ayant pas de meilleure idée pour l'instant, Aumandyn s'adressa donc à ce qui se cachait loin derrière la porte de fer, regardant l'obstacle comme si elle pouvait le transpercer de son regard.

"Je te souhaite bien le bonjour, Invocation du Feu. Je m'appelle Aumandyn Fehr, et je suis une chasseuse."

Marquant une pause, la jeune femme se dit qu'elle devait avoir l'air parfaitement ridicule. Et son talent résidant plus dans ses armes que dans ses discours, elle ne pouvait se vanter d'être une grande oratrice. Elle poursuivit néanmoins.

"Je sais que tu es prisonnier depuis très longtemps. Et j'ai décidé de venir te délivrer. Même si, bien sûr, nous savons tous deux ce qu'il arrivera si j'y parviens. Je me tiens devant ta porte et, si tu y consens, je vais tâcher de trouver comment l'ouvrir."
Revenir en haut
Flamme

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 26 Juil - 04:44 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

Un grondement sombre vint de la porte, plus précisement de la plaque tournante, et au bout que quelques instant la plaque devint de plus en plus, d'une couleur de métal fondu.

"Bonjour humaine ! Tu es perspicace je suis bien prisonnier içi, mais on mis a installé de force et je n'est aucune idée d'ou se trouve la clef, je ne saurai pas détecter les objets, mais je peux te dire que tu es surveiller par de smoines du temple du feu, peut-être que l'un à la clef !"

Le grondement devenait de plus en plus fort au fur et à mserure que la voix parlait, comme si il se mettait en colère

"Et si tu veux me mérité dépèche-toi, ce n'est parceque je suis içi depuis de smillénaires que je dois rester quelques minutes de plus, en restant enfermé je n'ai pas appris la patiente"

Un bruit de pas léger se fit entendre dans les escaliers, et une ombre passa juste au dessus de Aumandyn, un leger bruit de clefs tintant l'une contre l'autre résonnait tel un bruit cristalin dans le temple.
Revenir en haut
Aumandyn

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 29 Juil - 09:12 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

Le regard semi-aveugle de la jeune femme était resté braqué sur la porte en fer, et il ne cilla pas lorsqu'un grondement sourd mais imposant se fit entendre. Aumandyn n'avait pas la moindre idée de ce qu'était ce bruit, enfin si, ce devait être la manifestation de la colère de l'Invocation. Malgré le bruit désagréable qui sonnait toujours à ses oreilles, elle remarqua immédiatement le changement sensible qui s'opérait sur la porte. La plaque tournante semblait changer de couleur, et au bout de quelques secondes, elle ne semblait plus seulement avoir changé; elle avait réellement pris une teinte de métal fondu. A croire que la jeune femme avait su parler à l'être du feu. D'ailleurs, son hypothèse se vérifia quand l'Invocation parla.
Le grondement résonnait en même temps que les paroles du dieu prisonnier derrière la porte, et si Aumandyn n'avait pas eu l'habitude d'affronter des créatures toutes plus effrayantes les unes que les autres, sans doute aurait-elle pris peur et serait-elle partie les jambes à son cou.
D'après les dires de l'Invocation, il ne connaissait pas la configuration du terrain qui entourait sa prison. Il mentionna néanmoins des moines du feu qui la surveillaient.

D'instinct, Aumandyn tourna sur elle-même. La prudence était de mise, et elle se devait d'être décuplée si le feu n'était pas le seul maître en ces lieux.
Le grondement se fit insistant, plus ample et plus impressionnant. La colère de l'ancien dieu était presque palpable, et en tendant la main, peut-être la jeune femme l'aurait-elle sentie. Brûlante du besoin de sortir d'ici, l'Invocation faisait maintenant clairement sentir à sa visiteuse son impatience. Le regard d'Aumandyn s'était voilé, comme à chaque fois qu'elle s'apprêtait à combattre un monstre, sauf qu'en ce moment, il était sensé n'y avoir aucun monstre. Juste avant que le bruit de pas ne lui parviennent, elle eut le temps de répondre à celui qu'elle était venue voir.

"Tu n'as peut-être pas appris la patience, mais je n'ai moi-même jamais appris à ouvrir une porte blindée en seulement cinq secondes. Laisse-moi donc le temps de trouver ces clés, ou bien les moines dont tu me parles!"

La jeune femme n'avait pu se retenir de parler de la sorte. Une minute de plus ou de moins ne pouvait tuer l'Invocation, et tant pis s'il ruminait sa rage contre elle. Aumandyn était persuadée qu'il n'y aurait pas que cette porte pour l'empêcher d'accomplir sa nouvelle mission, le dieu pouvait donc la harceler de toutes les manières possibles afin qu'elle se dépêche, elle prendrait son temps. Sa vie en dépendait.
Elle n'eut pas à attendre longtemps pour entendre le son de pas dans les escaliers. Quelques secondes plus tard, quelque chose passa au-dessus d'elle, et son regard au voile particulier ne put rien distinguer dans l'obscurité caverneuse qui enveloppait la pièce. Enfin, la musique particulière de clefs s'entrechoquant résonna dans le temple. L'épreuve était en place, prête à terrasser Aumandyn. Celle qui était venue en prétendant pouvoir délivrer une Invocation. Comme tout guerrier expérimenté, elle se plaqua contre le mur, celui de gauche, loin de la porte. Ainsi elle n'aurait pas de mauvaise surprise qui l'attaquerait par derrière. Elle avait choisi ce mur parce que la porte semblait s'ouvrir vers l'extérieur, c'est-à-dire dans cette pièce, et vers la droite. Si quelque chose devait en sortir, elle le verrait tout de suite et ne serait pas bêtement frappée par le battant de la porte.
Elle garda le silence et tenta de comprendre quelle était la chose qui l'avait survolée et ce qui pouvait bien être à l'origine de ces bruits discrets mais bien présents. Mais elle ne voyait ni n'entendait plus rien.
Revenir en haut
Flamme

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 29 Juil - 17:00 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

*Hum, de toute facon je n'ai pas le choix, alors laissons là agir, et que ses moines ailles se faire voir*

Les clefs continuait à retentir pendant que le moine montait les marches au pas de courses, ses confrères étaient en ronde et seul il ne voulait se risquer à perdre les clefs qui menait au démon de feu que son ordre emprissonnait depuis tellement d'années.Il arrivait en haut des escaliers et jeta un coup d'oeil en bas pour examiner l'inconnue. Les autres moines étaient seulement à quelques minutes de lui.

Au bout de quelques mèttres il rejoint ses cofrères, il les avertits de la présence de Aumandyn, et ce rendire dans la chapelle du temple il était près à recevoir leur visiteur mais, cmment allaient-ils l'acceuillir.

*Le pire c'est que je sais même pas ce qui ce passe, pourvu que l'humaine réussisse*
Revenir en haut
Flamme

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 17:41 (2008)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain Répondre en citant

Un bruit de métal qui cède se fit entendre dans la sombre caverne de pug

* Non ! nooon! pas maintenant elle va me libérer ! noon ! *

Le bruit de métal retentit à nouveau dans la pièce de plus en plus fort, un bruit qui rendit Flamme fous, le bruit retentissait contre les parois, et ce répercutait contre les parois métallique de la prison de Flamme.

" Et l'humaine bouge toi! Je vais y passer !!! "

Un gros blanc se fit entendre dans la pièce, un vide de terreur

" Non mais je ne rigole pas moine de merde !!! Ouvrez-moi je ne vous ai rien fait, je suis un de vos créateurs alors sortez moi de là je vous en ... je vous l'ordonne !!! "

Le bruit retentit à nouveau dans la bruit, la chaine toute rouillé à cause de l'humidité de la carverne soutteraine céda soudainement dans un grand bruit de métal déchirer et de roche arracher au plafond

" NOOOOOON !!!! AAAAH !!!! "

Flamme s'ennerve brusquement du feu virevoltait partout faisant évaporer l'eau qui rentrait petit à petit la pression de l'eau faisant exploser les parois, le visage de l'invocation était figé dans un rictus de haine et de terreur.

La grotte s'effrondrai sur elle-même emportant dans les profondeurs une partie du monastère des moines écarlates dans les méandres de flammes intense de l'invocation sentant sa dernière minutes arrivés.

Flamme luttait de toute ses forces tentant de faire évaporer l'eau tous autour de lui, il n'y  avait plus que de l'eau sa prison avait fondu sous sa rage intense, elle évaporait l'eau, brulait la roche et les moines qui s'y trouvait, mais toute cette puissance l'épuisait même si sous la colère il avait retoruvé soudainement tous ses pouvoirs. Il luta pendant une dizaine de minutes, dix minutes longues comme une éternité. Quand petit à petit l'eau atteint Flamme, qui s'éteignait lentement il perdu courage et se laissa tomber dans les abbysses du puit immensément profond.

A la toute fin il y eut une giganstesque explosion et c'est dans cette explsion que apparut la dernière image de Flamme qui n'eut pas le temps de découvrir le nouveau monde conquit par les humains.


CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:56 (2016)    Sujet du message: Le tunnel vers le lac souterrain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com