Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
De mère à fille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> La Grande place
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Edvah
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 05 Juil 2012
Messages: 332
Crédits Avatar: Ours by charlie140588
Féminin
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Capitaine de l'Atropos
Invocation(s): Ushiran et Letto
Inventaire: Un tricorne, un sabre, une dague, quelques Tsuris
Double compte: Tarec'Mah
Point(s): 617

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 12:22 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

Edvah avait l'impression de ne pas avoir dormit depuis une semaine. Pourtant, la nuit qui n'allait pas tarder à s'achever était bien la seule nuit blanche qu'elle avait eut l'occasion de subir depuis longtemps. Mais quel train d'enfer elle menait, mentalement et physiquement ! Monter l'équipage n'était pas facile, mais ça elle le savait depuis le départ.
Rabattant un peu plus le capuchon de sa longue cape noire, la capitaine était presque invisible dans son coin d'ombre. Le dos contre le mur, elle avait nonchalamment croisé les jambes et les bras. Elle se trouvait à l'entrée d'une ruelle qui reliait une artère principale à la grande place de Lüh qui étaient toutes deux pratiquement déserte. Trop tard pour les tardifs et trop tôt pour les matinaux. Et elle attendait Imaq. Viendrait-elle ? Pourrait-elle quitter son maître le temps de l'entrevue ? Haussant les épaules, Edvah songea à Ushiran et Letto qu'elle laissait très souvent livré à eux-mêmes. Elle leur foutait la paix, comme elle leur disait à chaque fois qu'elle les congédiait. Et puis entre l'éternel ronchon et l'autre fou à lier... Elle avait d'autres chats à fouetter, se promettant néanmoins d'essayer de s'occuper un peu plus des deux dieux qu'elle avait à sa charge dès qu'elle en aurait le temps.

Ses cernes à l'abri des étoiles grâce à sa capuche, Edvah se sentit piquer du nez un instant et cru même s'être endormit quand elle releva la tête. Mais le soleil ne pointait pas encore le bout de ses rayons, et seul une sorte de vieille traînait sur la place. Une femme, ou un homme impossible de savoir, sous un châle... La démarche était trop vive et tout en secouant la tête pour se remettre les idées en place, la jeune femme fit un pas en avant pour sortir de l'ombre. D'un discret signe de main, elle fit signe à la personne de s'approcher, l'autre sous sa cape prête à sortir sa dague. Comment savoir s'il s'agissait de la personne qu'elle attendait ?

« Le petit est au lit ? »

Banal, mais cette phrase aurait un sens pour Imaq tout en restant une phrase du quotidien pour le reste de la populace. Edvah ne découvrirait pas sa chevelure d'or tant qu'elle ne serait pas certaine d'avoir à faire au membre de son équipage.


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 12:22 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Imaq
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 140
Féminin Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Maman à plein temps.
Invoqueur: Bororo Meslial
Annonce: Invocation à présence réduite mais régulière.
Inventaire: Amazone (Lance Ashura modifiée)
Sorts: Eau 1, 2 et 3, Glace1, 2 et 3, Soin 2, Rage 3 et 5, Métamorphose, Branchies, Apathie, Transfert, Aquakinésie 6
Double compte: Kohaku
Point(s): 16

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 21:00 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

Imaq avait quitté l'auberge dans la plus grande discrétion. A présent son visage était dissimulé sous un châle et elle gagnait les quelques rues qu'elle connaissait et qui était susceptible de la menée à la Grande place. Une grande majorité des Lühiens dormaient, les rues majoritairement étaient désertes. Le pas de la demoiselle claquait malgré tout sa douceur sur le pavé et les murs lui en renvoyait l'écho.

Elle arriva sur la place après quelques égarements. Elle se posta près de la fontaine et se mit à regarder de tout côté pour guetter son rendez-vous de cette nuit. Dans le silence de la nuit il y eu un claquement, le pas discret mais suffisamment présent de quelqu'un qui arrive. Où plutôt compris la demi-déesse, de quelqu'un qui s'annonce. La personne étant en train de lui faire des signes pour qu'Imaq approchât, signifiait qu'elle était arrivée avant la fille d'Aqua.

La demoiselle s'approcha avec prudence de cette silhouette encapuchonnée de noir. Après tout cela pouvait être aussi un malfrat qui lui tendait un piège. Elle s'arrêta donc à une distance respectable pour entendre ce que cette personne souhaitait lui dire, tout en se gardant une marge d'esquive en cas d'attaque. Imaq se détendit quand elle reconnut la voix du Capitaine sous cette sombre capuche. Amusée par la métaphore, la bicolore ne put retenir un petit rire.


« Oui il dort à poing fermé. Il en crèverait son matelas si ils le pouvait. »

La demi-déesse rabattit légèrement son châle. Assez pour que son visage fusse visible à la pirate malgré la luminosité nocturne, mais suffisament peut pour dissimuler son identité à quelqueq badaud qui s'aventurerait par ici. Elle sourit, c'était étrange d'être soudainement sans son fils. Elle avait un pincement coupable au coeur de devoir lui cacher cela, lui qui souhaitait qu'elle l'implique de plus en plus...

« Me voici, alors je t'écoute. Que voulais-tu exactement ? »


Revenir en haut
Edvah
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 05 Juil 2012
Messages: 332
Crédits Avatar: Ours by charlie140588
Féminin
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Capitaine de l'Atropos
Invocation(s): Ushiran et Letto
Inventaire: Un tricorne, un sabre, une dague, quelques Tsuris
Double compte: Tarec'Mah
Point(s): 617

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 21:38 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

La personne sous le châle rit avant de dévoiler une partie de son visage. Soulagée de voir apparaître Imaq sous sa forme humaine, Edvah tira elle aussi sur l'étoffe de sa cape pour dévoiler ses traits à la lune.

« Oui il dort à poing fermé. Il en crèverait son matelas si ils le pouvait. »

A son tour de rire doucement, se rappuyant contre le mur de ce qui devait être une boutique. Les hommes, tous les mêmes... Edvah était heureuse de ne pas devoir vivre une existence de servitude comme les invocations. Elle ne supporterait pas de suivre les ordres d'un de ces grands enfants qu'étaient les hommes. Les femmes avaient toujours davantage la tête sur les épaules.

«- Me voici, alors je t'écoute. Que voulais-tu exactement ?
- Comme j'l'ai dit, j'suis pas aveugle... Meslial a pas sa place dans l'équipage. Ou du moins, c'est s'qu'y pense.»


Elle se forçait à chuchoter. Les rumeurs allaient bon train sur la piraterie en ce moment, et si jamais quelqu'un l'entendait faire des messes basses au sujet d'un équipage... A coup sûr le lendemain elle entendrait jacasser sur ce qu'elles avaient dit. Non que la ville frémisse lui déplaise, mais elle ne voulait pas trop effrayer la populace pour que leur mission se passe le mieux possible. Après, les habitants pourraient se faire dessus en la voyant dans la rue, elle n'en aurait plus cure et en serait même ravis.

« J'peux pas déchirer son contrat. Meslial a signé, y s'ra un pirate qu'il veuille ou non. Sinon, ça a aucun sens d'faire signer s'bout d'papier... Mais si ça lui pose autant de soucis... Pourquoi avoir signé ? »

Quelqu'un l'avait-il forcé ? Avait-il mal compris le principe de la piraterie ? Était-il sous l'influence de substances à cet instant ? Ancrant ses yeux d'ambre, Edvah avait vraiment du mal à comprendre pourquoi le guérisseur avait signé si c'était pour chouiner au moindre enlèvement qu'il fallait exécuter. Savait-il qu'ils seraient amener à piller, saccager, détruire les biens et les vies de centaines de gens ? Voir, de tuer. Des malfrats quand le hasard le permettait, mais des innocents surtout. De pauvres âmes qui n'avaient pas eut de chance... S'il ne pouvait pas kidnapper Atya alors qu'aucun mal ne lui serait fait, comment pourrait-il ne serait-ce que lever la main sur un ennemi lors des abordages ?


Revenir en haut
Imaq
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 140
Féminin Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Maman à plein temps.
Invoqueur: Bororo Meslial
Annonce: Invocation à présence réduite mais régulière.
Inventaire: Amazone (Lance Ashura modifiée)
Sorts: Eau 1, 2 et 3, Glace1, 2 et 3, Soin 2, Rage 3 et 5, Métamorphose, Branchies, Apathie, Transfert, Aquakinésie 6
Double compte: Kohaku
Point(s): 16

MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 08:14 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

C'était étrange. Cette complicité qui s'installait entre Imaq et Edvah. La demi-déesse l'écouta et quelque part elle se reconnut en elle. La Imaq de l'ancien monde dans ses débuts dans le monde du crime. Les civilisations humaines avaient tendances à devenir patriarcales, alors si une femelle voulait prendre de l'importance, elle devait se montrer dure, plus cruel. Suffisamment pour casser l'image de faible créature à protéger et surtout de femme que l'on peut séduire. Elle se tenait simplement en face de la pirate, les mains jointes devant elle sur ses cuises. Elle souriait toujours amusée.

« Tu as vu juste, en même temps j'imagine que c'est très visible pour tout le monde. »

C'était la raison pour laquelle malgré la sympathie que la capitaine pouvait avoir pour Bororo, elle ne pouvait flancher et déchirer le contrat d'un de ses matelots de la sorte. Récupérer ce bout de papier n'allait pas être une mince affaire pour la mère et le fils. Il allait peut être y en avoir pour des années. Imaq devait gagné la confiance du capitaine, et le meilleur atout était bien souvent l'accent de la vérité.

« Bororo est quelqu'un de passionné et doté d'un grande bonté d'âme. Il a signé par ce que, sur le moment, cette occasion lui semblait être le meilleur manière de retrouver quelqu'un que nous avons perdu de vue. Seulement, il n'avait que l'image populaire romancée de la piraterie en tête. A présent il se rend compte que sa morale ne coïncide pas avec ce qu'il a signé. C'est un médecin, un très bon médecin, mais pas un tueur. »

Quelque part Bororo était l'archétype du samaritain désintéressé. Il agissait de façon à aider les autres sans se soucier de ce que cela lui coûtera. Et Imaq comptait faire en sorte que cela ne lui coûte le moins possible.


Revenir en haut
Edvah
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 05 Juil 2012
Messages: 332
Crédits Avatar: Ours by charlie140588
Féminin
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Capitaine de l'Atropos
Invocation(s): Ushiran et Letto
Inventaire: Un tricorne, un sabre, une dague, quelques Tsuris
Double compte: Tarec'Mah
Point(s): 617

MessagePosté le: Dim 4 Aoû - 10:27 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

« Tu as vu juste, en même temps j'imagine que c'est très visible pour tout le monde. »

Edvah hocha la tête, presque désolé. Oui, Exode avait bien du voir le genre de rigolo qu'il était entrain de financer. La jeune capitaine en avait ressentit une once de honte et c'était pourquoi elle s'était empressée de trouver une solution pour que cela ne se reproduise pas. Et Imaq était la seule qui pouvait l'aider dans cette tâche.

« Bororo est quelqu'un de passionné et doté d'un grande bonté d'âme. Il a signé par ce que, sur le moment, cette occasion lui semblait être le meilleur manière de retrouver quelqu'un que nous avons perdu de vue. Seulement, il n'avait que l'image populaire romancée de la piraterie en tête. A présent il se rend compte que sa morale ne coïncide pas avec ce qu'il a signé. C'est un médecin, un très bon médecin, mais pas un tueur. »

Médecin, ça Edvah le savait. Elle avait d'ailleurs mit cette donnée dans un coin de sa mémoire, comme toutes les compétences de son équipage. Certains savaient empoisonner, naviguer depuis des années, se battre... D'autres à première vue incapable se révélaient en possession d'une qualité nécessaire dans le milieux de la piraterie. Et Meslial allait sans doute faire partie de ceux là.

« Hum, pour r'trouver quelqu'un ? S'pas banal, et j'peux pas t'promettre qu'on croisera vot' personne... »

Edvah voulu rajouter qu'elle promettait encore moins qu'ils la croiseraient vivante cette personne mais se contraignit à ne rien dire.

« Sinon, j'sais bien qu'c'est un guérisseur... Et j'pense qu'c'est sur ça qu'va falloir jouer. A moins d'pas avoir l'choix, j'collerais pas Meslial en première ligne d'un abordage... Pour lui, et pour la réussite d'la manœuvre. P't'être qu'on pourra s'arranger pour l'laisser l'plus souvent en arrière. Mais en cont'partie va falloir qu'y'apprenne l'métier d'méd'cin d'guerre. Si Meslial veut pas s'salir les mains sur les ennemies, faudra qu'y soit ultra efficace sur ses alliés... »

Tendant une main à la demi-déesse, Edvah lui offrit un sourire entendu. C'est tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment. Elle ne pouvait pas laisser Meslial partir, elle ne pouvait pas le laisser à Lüh, elle ne pouvait que l'emmener comme tous les autres. Mais elle pouvait tout simplement ne jamais avoir à lui mettre une épée dans la main.

« Meslial s'ra l'médecin d'l'équipage. J'le f'rais s'battre l'moins que j'peux, mais j'veux du service niquel. »


Revenir en haut
Imaq
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 140
Féminin Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Maman à plein temps.
Invoqueur: Bororo Meslial
Annonce: Invocation à présence réduite mais régulière.
Inventaire: Amazone (Lance Ashura modifiée)
Sorts: Eau 1, 2 et 3, Glace1, 2 et 3, Soin 2, Rage 3 et 5, Métamorphose, Branchies, Apathie, Transfert, Aquakinésie 6
Double compte: Kohaku
Point(s): 16

MessagePosté le: Dim 4 Aoû - 19:22 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

Imaq était en train de se dire que le destin jouait parfois de drôle de tour. Quelle ironie pour elle que de ce retrouver dans le crime alors que son invocateur n'avait à priori rien à y faire. Quelque part Bororo avait de la chance ou un bonne étoile avec un drôle d'humour. Imaq sourit en retour à la capitaine et prit la main de sa fille pour la serrer. Oui elle ferait tout pour protéger Bororo quitte à l'évincer partiellement si cela s'avérait plus sur de faire ainsi.

« Laisse Bororo en arrière et laisse moi m'occuper du reste. Il y a une certaine ironie des événements. Vu sa réaction depuis qu'il a signé je n'ai pas pu lui dire, mais dans le premier monde, j'ai dirigé la pègre d'un continent et régné sur des marchés noirs. Je connais ce milieu. Il n'a pas besoin de se salir les mains, les miennes le sont pour deux. »

Lorsqu'elle la lâcha sa mains elle en profita pour rabattre son châle. Dissimuler ses cheveux blancs qui la rendaient si reconnaissable. Elle la couva du regard un instant, se reconnaissant un peu en elle lors de ses débuts du côté de l'amorale. A moins que Edvah ne souhaite encore des informations, leur entrevue touchait à sa fin.

«Tu as bien du courage de tenter de diriger tant d'hommes de si peu de morale dans une société de mâles. »



Revenir en haut
Edvah
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 05 Juil 2012
Messages: 332
Crédits Avatar: Ours by charlie140588
Féminin
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Capitaine de l'Atropos
Invocation(s): Ushiran et Letto
Inventaire: Un tricorne, un sabre, une dague, quelques Tsuris
Double compte: Tarec'Mah
Point(s): 617

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 19:52 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

La poigne d'imaq fut ferme. Elle était décidé.

« Laisse Bororo en arrière et laisse moi m'occuper du reste. Il y a une certaine ironie des événements. Vu sa réaction depuis qu'il a signé je n'ai pas pu lui dire, mais dans le premier monde, j'ai dirigé la pègre d'un continent et régné sur des marchés noirs. Je connais ce milieu. Il n'a pas besoin de se salir les mains, les miennes le sont pour deux. »

Edvah siffla, impressionnée. Elle n'aurait jamais vu Imaq gérer ce genre de milieu. Plutôt professeur pour des enfants, ou nourrice, ou simplement maman à plein temps. Imaginer la douce créature qu'elle était tenir une arme semblait impossible. Mais l'avait-elle fait par envie ou parce que le monde d'avant avait transformé toutes les invocations en machine de guerre ? Observant la jeune femme face à elle rabattre son châle sur ses cheveux, Edvah pencha vaguement la tête sur le côté dans sa réflexion.

«- Tu as bien du courage de tenter de diriger tant d'hommes de si peu de morale dans une société de mâles.
- Et toi du mérite d'réussir à aimer ton maître... J'pense pas qu'Ushiran s'sacrifierait pour moi comme tu l'fais pour Meslial.»


Haussant les épaules, Edvah remit à son tour sa capuche en place et après un rapide signe de main à Imaq, elle se mit à trotter vers sa planque pour commencer à préparer ce qu'elle voyait comme un événement majeur pour son équipage comme pour Lüh.


Revenir en haut
Imaq
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 140
Féminin Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Maman à plein temps.
Invoqueur: Bororo Meslial
Annonce: Invocation à présence réduite mais régulière.
Inventaire: Amazone (Lance Ashura modifiée)
Sorts: Eau 1, 2 et 3, Glace1, 2 et 3, Soin 2, Rage 3 et 5, Métamorphose, Branchies, Apathie, Transfert, Aquakinésie 6
Double compte: Kohaku
Point(s): 16

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 15:26 (2013)    Sujet du message: De mère à fille Répondre en citant

Leur entrevue terminée, les deux femmes se séparèrent. Imaq regarda la Capitaine Edvah s'en aller avec un signe de la main qu'elle lui rendit. Lorsque la pirate disparut du champs de vision de la demi-déesse, celle ci tourna les talons et repartit vers l'auberge où dormait paisiblement Bororo. Cependant en chemin, la fille d'Aqua fut prise d'une envie de rêvasser. Elle alla s’asseoir sur le bord de la fontaine de la grande place et profita de l'instant.

Son fils dormait paisiblement à l'auberge où il n'avait rien à craindre, et tous les affres de la vie de pirates venaient de s'envoler temporairement avec le départ d'Edvah. Là, elle était comme libre, l'espace de quelques heures, elle n'avait plus de maître à qui obéir ou d'humain pour qui se préoccuper. Elle s'allongea sur le bord du bassin et se perdit dans la contemplation du ciel étoilé. Imaq trempa une main dans l'eau fraîche et resta là, à se perdre dans ses pensées, jusqu'à le ciel commence à s'éclaircir.

Ce ne fut qu'aux prémices de l'aube qu'elle retourna à l'auberge pour reprendre sa place sur sa chaise dans la chambre de son fils, comme si elle ne l'avait jamais quittée. Elle avait refermé les carreaux avec une infinie précaution, avant de se mettre à regarder les mouvements dans la rues en attendant le réveil de son petit.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: De mère à fille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> La Grande place Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com