Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
*Un rêve, finalement réalisé...*
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Armurerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 08:56 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

 (Je me permet pas mal de choses, excusez-moi d'avance.)

--

Et Tandis que Thoronhîr marchait sur les quelques mètres de l'extérieur du village et ayant vérifié une centaine de fois que personne ne le suivait, il fit demi-tour et gagna l'est du village en courant. Haletant, il arriva finalement devant la petite muraille entourant le village. Jetant une fois de plus un rapide coup d'œil aux familières environs, il grimpa avec habileté le mur de pierre se dressant devant lui et retomba de l'autre côté avec un bruit sourd.

Se courbant le plus possible, il passa d'ombres en ombres, se faufilant derrière les bancs et passant avec rapidité sous les voûtes de la rue commerçante. Une fois proche du magasin sur lequel tout son esprit était fixé, il jeta son regard à travers une fenêtre, guettant le moindre geste de la part de quelque chose pouvant faire des mouvements.

L'heure était tardive et le magasin d'armes devait surement être fermé, si ceci n'était pas déjà fait. Voyant les différentes armes exposées, Thoronhîr ouvrit de grands yeux d'enfant. Pendant une longue minute, il regarda chaque objet avec le plus grand soin, avant de comprendre que la boutique était totalement inondée de noir et donc, qu'elle était fermée. Thoronhîr sursauta et leva la tête en regardant l'étage. Une lumière était allumée et le bruit d'une fenêtre qui s'ouvre avait éveillé sa curiosité "animale" et non pas humaine (autant dire que tous les codes de politesse et de conduite pouvait être mis au cachot).

La lumière s'éteignit brusquement et long bâillement déchira le silence respectueux de la rue. Thoronhîr se précipita comme un chat et commença à grimper sur la gouttière de la résidence. Une agilité digne d'un singe lui permit d'arriver en peu de temps à la fenêtre (décidément) de la chambre du propriétaire. Il s'accroupit sur le rebord et scruta l'obscurité avec avidité. Il poussa encore un peu la fenêtre (j'en ai marre -_-") de gauche et contempla le lit douillet sur lequel était entreposé un corps, visiblement vivant, d'une personne de fine taille. L'instinct bestial de la bête pris encore une fois le dessus et émit un grognement trop fort pour ne pas être entendu.

Là, Thoronhîr redevint "humain". Le corps bougea dans son lit. Et notre chasseur déglutit avec une extrême difficulté.


Dernière édition par Thoronhîr le Dim 14 Sep - 08:44 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 08:56 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 12:51 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

(pas de problème, ton post m'a fait beaucoup rire)
(suite du topic de Tania, mais sans Tania, donc je vais moi aussi me permettre certaine liberté, mais du coup, il est impératif qu'il fasse nuit dans ce topic ^^)

Ariez venait tout juste de rentrer de son périple, d'engueuler Sieg, de faire découvrir son armurerie à Tania, de lui préparer à manger et de lui improviser un lit dans le salon, elle verrait le lendemain ce qu'elle pouvait faire pour mieux installer Tania dans la maison. Ayant vu que son invocation de l'air avant besoin d'air, elle s'était décidée à ouvrir une fenêtre, ne se rendant pas compte à ce moment la des curiosités qu'elle allait attirer.

Ce n'est pas tous les jours qu'on s'attend à avoir une visite de cette nature, comment aurait-elle put savoir qu'un homme aux allures de sauvage, vivant loin de la ville par ses propres moyens, se déciderait à escalader son toit? Elle était épuisée et ne pensait qu'à dormir, elle entendit bien sur, quelque bruit venant de son toit, mais ce dit que c'était l'œuvre des oiseaux et qu'elle n'avait pas à craindre quoi que ce soit. Elle venait d'éteindre la lumière, et s'apprêtait à passer une nuit paisible, Ariez entendit un bruit trop étrange pour être totalement humain, ressemblant à un grognement.... Elle se tourna lentement.

Voyant l'intrus, accroupis à sa fenêtre ouverte, elle pensa directement à un voleur. Elle sortie en vitesse de son lit et dégaina son épée à la lame sombre, faisant cliqueter les anneaux qui ornaient l'arme.


"Qu'est-ce que vous voulez? "

Son ton était agressif, normal dans ce genre de situation. La lame pointée vers l'intrus, bien appuyée sur ses jambes, prête à tout, Ariez en oublierai presque que, pour être plus à l'aise, elle avait décider de dormir nue, cette nuit... et donc, vous l'imaginez, c'est le corps offert aux yeux de Thoronhir qu'elle essayait de le faire partir de son toit.


Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 15:57 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

(MERCI! Enfin un post qui m'a fait rire et qui me fait jubiler d'impatience!)

Thoronhîr était dans une position désagréable. Derrière lui, il y avait 6 mètres de chute, environ. Faisable, bien entendu mais tout de même embêtant quand le sol était une rue pavée. Devant lui, une chambre, un lit, dans lequel s'étendait un corps qui venait de bouger et une situation à gérer. Que fallait-il faire?

Thoronhîr se décida. Suivant l'aspect et la réaction de son interlocuteur, il aviserait. Mais lorsque que l'homme qu'il avait devant lui se leva dégaina une épée, le menaça et se révéla être une femme... NUE!! Notre cher chasseur sursauta et trébucha, manquant de tomber en arrière. Pour que ce dernier évènement ne puisse s'accomplir, il s'élança en avant, tapa brutalement son tibia sur le rebord intérieur de la fenêtre et s'écrasa violemment sur le parquet de la chambre de la femme... NUE!

Une femme nue en chair et en os. Lors de la première vue, malgré l'aspect sombre de la pièce en une heure pareille, Thoronhîr pouvait  à présent faire le dessin complet de l'anatomie de la jeune fille. Il en était navré... et ravi! Oui, il faut dire quand même que les seules femmes... dévêtues qu'il est vu dans sa vie était celles de la salle de bain communes. A l'époque, les garçons regardaient à travers un trou dans le mur la pièce dédiée aux filles. Le plus souvent, une serviette venait en bouché la vue.

Et là, il avait carrément tout vu et il... Bon, nous allons pas nous éterniser sur cela.

Thoronhîr gémit face à la douleur de sa tête et de son tibia et tenta poliment :


- Bonsoir Mada... Mademoiselle. Je... AHEM! Vous êtes nue. Et même si vous êtes une fine lame, aurais-je été un cambrioleur... Je me serais jeté sur vous depuis un bon moment.

Thoronhîr se massa lentement la tête en regardant ailleurs.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 16:17 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Il sembla comme frappé par un éclair, manqua de tomber en arrière, puis finalement tomba brutalement en avant. Se faisant visiblement très mal mais c'était le cadet des soucis d'Ariez. Il essaya d'articuler quelque chose mais face à la gène du moment, il bégaya, et semblant d'un coup moins dangereux. Il affirme que s'il avait été un cambrioleur, il se serait déjà jeter sur elle. Ariez soupira.

Gardant la pointe de sa lame en direction de Thoronhir, par précaution, elle ne tenta pas de cacher ses formes, de toute façon, il semblait qu'un corps dénué soit une meilleur arme pour effrayer un homme que n'importe quelle lame.


"On peut dire que vous êtes très observateur."


Elle ne put retenir un rire puissant, ha, le pauvre homme, sans doute le plus gêné que cette ville est connu face au corps d'une femme (après Faelar, bien sûr) pathétiquement étendu sur le sol, et qui quoi qu'il soit venu chercher, risquait de s'en souvenir longtemps. Elle réussit finalement à retrouver son sérieux.


"Je n'ai pas à me rhabiller, et si cette vue vous est désagréable vous n'avez QU'A SORTIR DE MA CHAMBRE ! GOUJAT !"

Se faisant plus menaçante avec son épée, elle s'approcha de lui dans une vague technique d'intimidation.


"Et n'espérez pas que je vais tranquillement vous laissez repartir par la porte, je vous jetterai moi même par la fenêtre s'il le faut."

En attendant elle était toujours nue, mais s'il y a bien quelque chose que Ariez n'était pas c'était pudique. Elle considéré qu'elle n'était pas en tord, aucune lois n'interdise de dormir nue chez soit, en revanche, les lois interdisait qu'on escalade la gouttière pour entrer par la fenêtre...


Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 16:36 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

(Je m'en prends pas mal là...)

Thoronhîr regarda avec intérêt la scène et fut carrément surpris du comportement de la femme. Faisant mine d'avoir vraiment honte, Thoronhîr profita en fait de l'instant avec régal. Il recula en rampant voyant la jeune fille s'avancer.

Il se leva brusquement quand elle se fit plus agressive. Il était maintenant dos au mur et plaqua ses mains sur ce dernier. La chambre était plutôt belle qu'autre chose et la peinture qu'il sentait sous ses mains ne coutait pas rien. Il regarda encore une fois la fille, mais cette fois-ci dans les yeux. Il examina son visage d'un rapide coup d'œil et un sourire amical se dessinât sur son visage. Il soupira.


- Le pire, c'est que je n'ai vraiment pas d'explication plausible... pour avoir un bon alibi, je veux dire. J'en suis désolé. Et faites attention, vous pourriez vous faire mal. Avec ça. Lança-t-il en jetant un regard sur le corps... Euh, sur l'épée de la femme.

Un léger cliquetis vînt appuyer ses paroles. Son épée et sa dague criaient d'impatience.


Thoronhîr n'était pas si bête que ça sous ses traits d'homme solitaire et sauvage. Même avec son regard noir et perçant, ses cheveux mi-longs dont certaines mèches tombaient sur le front et sa barbe de trois jours, il s'amusait vraiment beaucoup et n'allait pas s'arrêter de si tôt.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 16:58 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Cet homme semblait changer, lui qui, avant qu'elle ne réagisse, gardait son regard fixé au sol, ne se gênait plus pour la regarder, qu'il se rince l'œil si ça lui chante, ce n'est pas un corps qu'il serait prêt à revoir de sitôt, et même, qu'il serait un jour prêt à toucher ! Il se recula jusqu'à être bloqué par le mur. Il eut un sourire amicale qui ne détendit en rien l'atmosphère, et prononça quelque parole qui firent rager intérieurement Ariez.

"Dire à une armurière que manipuler des armes risque de la blesser et la chose la plus déplacé qui soit!"

Elle fronça les sourcils. Voyant que son regard sur son corps commençait à se faire trop voyeur, et ne voulant pas lui faire le plaisir de le laisse regarder, elle se recula lentement, sans lui tourner le dos, jusqu'à son armoire, prit la première serviette qu'elle trouva et l'enroula autour d'elle, se cachant ainsi de sa vue.


"Vous avouez vous même n'avoir rien à faire ici, je ne vous retiens pas, bien au contraire, alors sortez!"

Elle baissa légèrement sa garde, sans doute parce que maintenir la serviette en place lui demander un minimum de concentration, autant de concentration qu'elle n'avait plus dans sa garde.


Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 17:08 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Thoronhîr eu un choc. Il sembla que le ciel allait lui tomber sur la tête. C'était vraiment la propriétaire du magasin d'en dessous.

- Oh... OOHH....

Thoronhîr ne prêta pas attention à la scène, et commença à comprendre. Son rêve était tombé lourdement à l'eau. Et il s'enfonçait de plus en plus dans les profondeurs.


- Vous êtes... Vous...

Il la regarda, serrée dans sa serviette, pas mécontent qu'elle est enfin une note de bon sens. En la voyant baisser sa garde, il soupira. Il était presque sur le point de se jeter par la fenêtre. Quelle gros... Il avait vraiment tout gâché.


- Je suis profondément désolé... A tel point que... FFff... Je suis navré.

Il s'inclina face à elle. Non pas honteux mais presque dépressif, il s'avança prés de la fenêtre et y grimpa doucement. Il resta un moment au bord de la fenêtre, perdu dans ses pensées.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 17:45 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Elle sembla dire quelque chose qui agit comme un coup de poignard. Elle se remémora ses paroles, qu'avait-elle bien put lui dire qui l'aurait à ce point désolé? Elle ne voyait qu'une chose, le fait qu'elle lui ai dit qu'elle était armurière. Il fallait sans douter, quel idiot pouvait vivre au dessus d'une armurerie sans être propriétaire des lieux?

"Je ne vois pas en quoi mon rang vous fait si brutalement changer. Vous avez peur que je refuse de vous ventre une arme? vous êtes venu ici pour avoir des réductions, au moins?"


Dit-elle cyniquement, en rangeant finalement sa lame dans son fourreau, s'il l'attaquait elle esquiverait, mais pourquoi l'attaquerait-il? Il n'avait pas l'air d'être la pour cambrioler, ni pour faire le voyeur... Avait-il au moins une raison d'être la? Ariez se le demandait vraiment, et douta un instant de la santé de ce personnage. En plus il avait vraiment un air négligé, avec son début de barbe et ses cheveux mi long emmêlé... S'il était là pour séduire... raté !


"En tout cas sachez que je n'accepterez pas vos excuse de sitôt! "



Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 19:48 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Thoronhîr eu un rictus malgré lui. Venir lui acheter une arme... Il venait pour l'emploi de ses rêves mais sa nature avait pris le dessus et il n'avait su se comporter correctement. Il jura pour lui-même en frappant le bord en pierre plusieurs fois. Un petit peu de sang ruissela de sa main un instant après.

Il aurait voulu ne vivre qu'en ville, avoir été élevé par de vrais citoyens, avoir dormi dans un vrai lit toute sa vie...

Thoronhîr ne savait plus quoi faire. Enfin si, il allait retourner dans la forêt et pleurer sur son sort comme il l'avait toujours fait.


- Je... Parvenais-t-il à articuler. J'aurais pu vous acheter vous, si la beauté et la richesse intérieure qui vous habite m'avait été donné par la nature...

Thoronhîr disparut dans la nuit, maintenant amère et froide. Un bruit sourd, suivit de pas feutrés s'éloignèrent dans l'obscurité totale d'une soirée sans lune, peu de temps après.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 13:49 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

(haha xD une belle modification du titre XD)

Thoronhir ricana en tapant le rebord de la fenêtre, aux yeux de Ariez il passait vraiment pour un fou! elle restait méfiante malgré le fait qu'elle ait rangé son arme. La brise extérieur la frigorifiait, et elle n'avait qu'une hâte, pouvoir retourner dans son petit lit, refermer cette satané fenêtre, et dormir... l'intrus finit par articuler quelque chose, affirmant qu'il aurait put l'acheter elle sous certaine condition.

Qu'il le sache, personne ne peut acquérir Ariez avec de l'argent! la phrase qu'il avait prononcé n'avait pour elle aucun sens ! C'était une compliment dans le fond, mais Ariez le prenait vraiment mal, les phrases faussement romantiques, ce n'était définitivement pas pour elle!

L'intrus disparu alors dans la nuit, sans qu'elle ne sache son nom, ou la raison de sa venue, un mystère totale planait autour de cet individu étrange.
Dès qu'il fut partit, elle ferma la fenêtre de sa chambre, oubliant que la fenêtre du salon était toujours ouverte, et que l'intrus pouvait donc encore revenir...
Elle enleva la serviette qu'elle avait prise pour se cacher, la replia soigneusement, et repartit sous les draps, pour passer une nuit tranquille... seule? En tout cas, elle s'endormit rapidement, sereine.


[je refuse de fermer ce topic, il m'amuse trop xD alors disons...]
[Topic en cours]


Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 5 Sep - 17:35 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

(DONC, ce post (moi qui n'aime pas les doubles topic) est la suite du rp qui se joue en ce moment à la taverne. Une fois ce dernier finit, il y a celui là, sauf que je le poste en avance.)

En se levant tôt ce matin, Thoronhîr alla au marché vendre ses viandes qu’il avait presque oublié. D’habitude, il ne repartait qu’avec un ou deux bouts de viande séchée. Ce fut encore le cas ce matin. Il gagna 100 tsuris et se garda bien d’acheter des futilités.

Il marcha longuement dans la rue commerçante et trouva enfin un barbier. Il entra dans ce monde de métal et d’horreur, faisant face à des objets aux lames acérées et pointues. Une cinquante de litres de sueur en moins et 40 tsuris de dépensés, Thoronhîr sortit de la boutique rasé et sa coupe de cheveux rafraîchie. « Maintenant les vêtements ! » se rappela-t-il. Il alla vers le fond de la rue commerçante, là où il y avait les lavoirs et où des femmes de tous âges lavaient les vêtements des passants avec entrain et sympathie. Thoronhîr ne donna pas son vieux manteau malgré les divers conseils des femmes du village.

Après une après-midi de lavage et séchage, les vêtements de Thoronhîr étaient rutilants. Il remercia maintes fois les femmes. Il n’avait plus que 30 tsuris quand il passa chez la fleuriste. En ressortant à grands pas de la boutique et avec un bouquet de fleur dans les bras, Thoronhîr n’avait plus que 15 tsuris. Le moment fatidique était proche, le rôdeur allait attendre le début du couché de soleil pour se pointer à la porte de l’armurerie.

C’était un homme changé qu’allait voir la gérante et jeune femme de la dernière fois. Son manteau plié au bras gauche, un bouquet de fleurs variées entre ce même bras et son torse, la chemise grise propre, le pantalon droit et recousu, les cheveux replacés fébrilement en arrière et raccourcis d’un demi- centimètre, et enfin le visage clair et rasé d’un homme aux yeux courtois.

Le soleil se décida enfin et la pénombre s’étendit lentement sur le village, les commerçants rentrant leurs derniers stands avec mauvaise volonté. Le chasseur passa avec un sourire au milieu de ce monde animé de début de soirée, et ralentit face à la vue du magasin d’armes. Il était fermé. Le sourire disparaissant aussi vite qu’un souffle de vent, il s’approcha néanmoins prés de la porte-fenêtre et jeta un coup d’œil à l’intérieur de la boutique. Heureusement, une forme bougeait dans le fond de la pièce, farfouillant dans un tas de choses informes.
Thoronhîr tira avec amusement sur la cordelette de la clochette de l’entrée. Attendant les premiers reproches et imaginant la scène avec un négatif sans comparable, Notre Cher Chasseur respira un peu plus rapidement et son pou s’accéléra nettement à la vue du visage lointain de la propriétaire.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 19:34 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Tot le matin elle reçu la visite de Faelar, elle lui rendit son arme immunisé à l'eau et en immunisa une autre... elle eut beaucoup de travail en fait, mais elle ne savait pourquoi, c'est Faelar qui l'avait le plus marqué. Peut être parce que pour une fois, c'était lui le client et pas elle, qui ne se privait pas d'un petit verres ou deux à la taverne, cette même taverne ou Thoronhir avait eut une altercation avec la "justice".

Elle eut bien sur bien d'autre chose à faire, bien d'autre client, et, aujourd'hui, elle s'était fait pas mal d'argent. Elle recompta tout ça et le mit dans un petit coin bien au chaud et bien à l'abri. C'est alors qu'elle entendit la clochette de l'entrée, elle se retourna vivement, la porte était pourtant bien fermé, donc la clochette avait était tiré de l'extérieur. Elle se hâta à la fenêtre et regarda qui était la. Elle vit un homme, un homme qui lui était familier... Elle le dévisagea un long moment.


"Ho!"

Elle le reconnu enfin, le cambrioleur ! ce n'était donc pas un rêve! sauf que cette nuit il ressemblait à un sauvage, et le voila un bouquet de fleur à la main. Elle soupira, ouvrit de quelques centimètres la fenêtre, et lui dit:

"C'est fermé, surtout pour vous !"

Et sur ces bonnes paroles, elle referma la fenêtre.

(c'est court... mais tu me pardonneras =D hein?)




Dernière édition par Ariez le Sam 23 Avr - 15:33 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 6 Sep - 20:03 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Thoronhîr avait vu juste. Lorsque la porte fut fermement refermée, il baissa la tête et déposa le bouquet devant la porte-fenêtre. Lentement, il se releva et regarda encore une fois le fond de la boutique, la jeune fille lui tournait le dos.

-
Je voulais juste m'excuser... Mais visiblement je suis toujours aussi malchanceux...

Dit-il en regardant son reflet dans la vitre. Il se dévisagea quelques instants. Fallait-il qu'il ouvre, qu'il aggrave son cas et qu'il essaye de tout rattraper après, ou devait-il abandonner?

Thoronhîr resta pensif un moment. On aurait pu croire à un jeu d'enfant. L'un qui insiste et l'autre qui fait semblant de refuser toutes propositions. Malheureusement, ce n'était pas le cas. Le Seigneur des Aigles(*) décida finalement de s'assoir devant la porte et de tourner ainsi le dos à la gérante. Il sortit un morceau de bois et un couteau. Et il commença à sculpter un animal dans le tendre bois de la forêt de Jade. Un aigle, plus particulièrement. L'animal favori de notre chasseur, enviant sa liberté et sa domination.

Des passants se retournèrent vers Thoronhîr et lui adressèrent un sourire. Un vieil homme se pencha même vers lui et lui murmura des mots de réconfort et y ajouta quelques conseils de séduction. Thoronhîr fut surpris et écouta avec attention les inutiles recommandations de l'homme d'un certain âge.

Une fois son aigle rapidement fini, il s'attela à l'entretien de sa vielle lame. Quelques ustensiles indispensables s'en trouvèrent réjouis. La lame noircie par le temps était très heureuse de ce petit nettoyage improvisé. Le chasseur prenais son temps.

(Thoronhîr signifie en elfique "Seigneur/Maitre des Aigles")
(Ne t'inquiète pas! Moi je m'inquiète plus pour Thoronhîr!)
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 12:51 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Ariez retourna à ses affaires, elle avait mieux à faire que de s'occuper de cet homme. Elle prit son trousseau de clefs et referma les vitrines ou été exposé les armes. Elle ferma également toute les autres portes, sauf celle qui menait à chez elle, évidemment! Cette opération lui prit une petite dizaine de minutes, et finalement, elle alla vérifier qu'elle avait bien fermé la porte d'entré, oui... tant mieux, elle était donc sur que l'étranger ne pourrais pat rentrer...

Il l'intriguait beaucoup, un rapide coup d'œil par la fenêtre et elle remarqua qu'il était encore là... Dans un mélange de colère et d'amusement, elle ouvrit la porte d'entrée en grand en posant ses mains sur ses hanches. Thoronhir pouvait alors voir une Ariez toute habillée d'une robe noir tout en dentelle
.

"Non mais vous allez rester la encore longtemps? Vous me faites de la mauvaise publicité en restant planté devant mon armurerie, comme ça!"


Elle remarqua les fleurs qui gisaient prêt de la porte.

"Et ce n'était pas la peine de vous ruiner pour m'apporter ça, je déteste les fleurs."


En fait ce n'est pas les fleurs qu'elle détestait mais plutôt les bouquets, pourquoi se réjouirait elle devant ses plantes arracher a la vie pour de l'argent, si étincelante de vie avant leur cueillette et si macabre le jour suivant? Elle n'aimait pas qu'on cueille les fleurs, pour elle ça n'avait aucun sens, pour parfumer une pièce il y avait mieux, pour la décorer, il y a moins éphémère, pour l'offrir, il n'y a rien de moins originale qu'un bouquet de fleur... Thoronhir aurait put trouver mieux !



Revenir en haut
Thoronhîr

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 7 Sep - 14:36 (2008)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...* Répondre en citant

Thoronhîr sentit le vent s'engouffrer derrière lui, signe qu'on avait ouvert la porte. Après avoir fait abstraction de ce que la jeune femme avait à lui dire, il se leva, balança les copeaux de bois restés sur ses cuisses d'un geste négligé, se retourna, et en regardant Ariez avec un faux sourire, rangea son épée dans son fourreau. Il ramassa le bouquet de fleur et le regarda un instant, sans dire mot. Puis le tendit à Ariez.

- Je ne sais... Bonjour. Je ne sais pas pourquoi vous aimez cela, vous les... Villageois, mais je pense que c'est... Ça fait partie de vos coutumes. Notamment pour s'excuser... Alors que si je pouvais vous amener dans la forêt de Jade, commença-t-il en jetant d'abord un regard à Ariez puis un long regard appuyé sur son bouquet, je vous ferais découvrir des fleurs telles que vous n'en avait jamais vu! Et en vie, en prime. Je comprends pas comment on peut... Enfin, je vais pas aggraver mon cas avec mes... Manières "sauvaaages", et donc je vais vous offrir ce bouquet, et ceci.

Il lui tendit un petit aigle, ailes déployées, finement sculpté dans du bois tendre. Il la regarda encore une fois dans les yeux et s'éclaircit la gorge discrètement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:55 (2016)    Sujet du message: *Un rêve, finalement réalisé...*

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Armurerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com