Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Le guérisseur s'arme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Arc'Hanne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bororo Meslial
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 138
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guérisseur
Invocation(s): Imaq
Annonce: Procrastinateur
Double compte: Aucun
Point(s): 691

MessagePosté le: Ven 31 Mai - 13:53 (2013)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme Répondre en citant

Meslial avait donc quitté Mama pour entrer dans la boutiques des arcs, des carquois et des flèches. Il y était entré hésitant, doutant de sa capacité à agir seul dans un domaine où il était incompétent. Puis il se dit que c'était une conduite idiote et que la tenancière du lieu était justement présente pour aider des acheteurs dans sa situation. Il poussa alors la porte et entra.

Le premier réflexe de Meslial fut d'inspirer plus profondément. Il y avait tant d'odeurs dans ce lieu. Principalement des bois qui dégageaient de fortes odeurs. L'apprenti-guérisseur en fut plus que ravi. Il se sentait de nouveau dans la forêt, que ce soit celle qui se trouvait dans la ville ou celle où il venait de chasser des araignées géantes. Il était au bon endroit il n'y avait pas de doutes.

Il croisa ses mains dans son dos et commença alors à regarder les différents modèles. Très vite, il se prit de passion pour celui qui était appelé Cloud. En plus de sa beauté, son nom lui faisait penser aux nuages dans lesquels il aimait se perdre et imaginer des créatures fantastiques. Décidément, l'arc lui plaisait de plus en plus. Un véritable lien entre lui et la nature.

Il se dirigea ensuite vers le comptoir, regarda rapidement les petites statues et demanda à la jeune femme :

« Bonjour. Je suis à la recherche d'un arc mais je n'ai absolument aucune idée de ce quoi je dois faire attention. C'est une première fois pour moi. Jamais je ne me suis battu avant mais les situations actuelles m'obligent à m'armer. »

Il se tourna sur lui-même de façon à garder le contact avec son interlocutrice et lui montrer le modèle qui avait ravi son cœur :

« Les seules choses dont je sois certain est que j'aimerais beaucoup ce modèle, que vous appelé Cloud. Ainsi que graver une inscription qu'une amie m'a donnée et qui m'est très chère : Lenteur égale précision. Précision égale vitesse. »

Il observa rapidement ce qui se trouvait derrière les deux portes et remarqua qu'il y avait un terrain d'entraînement. Peut-être aurait-il le temps de s'entraîner avant que Mama arrive ?

« Une dernière précision. Je suis en possession d'une bourse de 1 500 Tsuris. Je souhaiterais donc acheter le meilleur arc que possible et, je pense que ce ne sera pas les moyens qui me manqueront. »



Le lien suivant permet de suivre les péripéties de Meslial Bororo depuis ses tous débuts ! : http://arcane.xooit.fr/t2005-Bororo-Meslial.htm#p22682

Lenteur égale précision. Précision égale vitesse.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 31 Mai - 13:53 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mujin
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 34
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Métier dans le jeu: Propriétaire de la boutique d'arcs / chasseuse à ses heures perdues
Inventaire: Un arc nommé Calypso
Double compte: Fauve
Point(s): 72

MessagePosté le: Jeu 27 Juin - 15:31 (2013)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme Répondre en citant

Mujin
Money money money...


Mujin était débordée ce jour-là, pour une fois. Il y avait tant de clients dans sa boutique qu'elle n'avait même pas le temps de s'occuper de la commande d'Exode. C'est pourquoi elle poussa un soupir désespéré en entendant le carillon de la porte sonner pour la sixième fois en une heure. Cela faisait à peine une minute qu'elle s'était remise à travailler sur l'arc. Elle allait encore devoir y passer sa soirée une fois la boutique fermée... Elle retourna dans la pièce principale, quittant l'atelier avec regrets. L'homme qui était entré regardait les arcs en stock, visiblement intéressé par Cloud. Un bon choix, selon l'archère. Cloud était assez lourd et difficile à manier, mais le client semblait avoir assez de force pour le tenir en main, et, avec un peu d'entraînement, il pourrait faire de cet arc une arme quasi imparable, puissante et presque incassable.

-Bienvenue à Arc'Hanne, archerie de Luh ! Prenez votre temps et n'hésitez pas si vous avez la moindre interrogation.

Elle laissa le jeune homme faire son choix en toute tranquillité. Il lui paraissait sympathique, il avait l'air d'apprécier sa boutique, et rien ne faisait plus plaisir à Mujin que de voir quelqu'un apprécier à sa juste valeur ce qui était, en quelque sorte, l'oeuvre à laquelle elle consacrait sa vie. Lorsqu'il s'approcha finalement, elle lui fit son fameux sourire commerçant et attendit qu'il prenne la parole.

-Bonjour. Je suis à la recherche d'un arc mais je n'ai absolument aucune idée de ce quoi je dois faire attention. C'est une première fois pour moi. Jamais je ne me suis battu avant mais les situations actuelles m'obligent à m'armer. Les seules choses dont je sois certain est que j'aimerais beaucoup ce modèle, que vous appelez Cloud. Ainsi que graver une inscription qu'une amie m'a donnée et qui m'est très chère : Lenteur égale précision. Précision égale vitesse. Une dernière précision. Je suis en possession d'une bourse de 1 500 Tsuris. Je souhaiterais donc acheter le meilleur arc que possible et, je pense que ce ne sera pas les moyens qui me manqueront.

Elle se demanda vaguement ce qui pouvait inciter cet homme à l'air pacifique à prendre les armes, mais, travaillant dans une archerie, elle avait appris à ne pas se montrer curieuse sur les raisons de ses clients. Elle en voyait défiler qui avaient l'air plus que dangereux, mais, après tout, elle n'était pas concernée. Elle espérait simplement que ce client n'avait pas de mauvaises intentions. Elle sortit donc son laïus commerçant, espérant tirer une belle somme de cette vente.

-Ah, Cloud est un très bon choix, une arme d'une remarquable puissance. Cependant, il est lourd et peu maniable, je vous conseille donc de le tester dans le terrain d'entraînement avant de confirmer votre choix, peut-être ne convient-il pas tout à fait à un niveau débutant.

Elle voulait vendre, certes, mais ce n'était pas une raison pour donner de mauvais conseils: elle devait servir le client au mieux, et Cloud était, en effet, destiné à des archers confirmés... Mais après tout, peut-être se révélerait-il convenir parfaitement à ce jeune homme. Une chose était sûre: il y avait parfois des arcs qui s'accordaient parfaitement à une personne, et peut-être serait-ce le cas après un peu de pratique.

-Pour ce qui est des précisions, cet arc possède une base en corne de chimère et un bonus de résistance aux attaques de type air, qui protège aussi bien le porteur que l'arme. Son prix initial est de 320 Tsuris; il faut y ajouter 30 Tsuris pour l'inscription, qui prendra environ une heure à être faite. Je peux également lui faire un traitement particulier pour améliorer la précision et la légèreté, pour un tarif de 50 Tsuris chacune, et qui peut prendre plusieurs jours. L'entraînement est gratuit pour une heure, que vous le fassiez seul ou avec mes conseils, puis je vous demande 5 Tsuris de l'heure.

Comme il ne semblait pas rechigner à la dépense, Mujin en profitait pour parler de tout ce qu'elle pouvait lui facturer. Tant qu'à faire...
Revenir en haut
Bororo Meslial
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 138
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guérisseur
Invocation(s): Imaq
Annonce: Procrastinateur
Double compte: Aucun
Point(s): 691

MessagePosté le: Dim 30 Juin - 10:30 (2013)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme Répondre en citant

L'imagination de Meslial s'était emporté. Il avait fallu quelques mots de la tenante de la boutique : « et un bonus de résistance aux attaques de type air, qui protège aussi bien le porteur que l'arme. ». D'abord, tout cela était un mystère pour le guérisseur. Un jargon qu'il n'était absolument pas sur de comprendre. Mais la mention d'un bouclier d'air le protégeant le replongeait dans ses lectures d'autrefois. Il imaginait des esprits de l'air à forme humanoïde onduler autour de lui, déviant les flèches ennemies.

Puis il se rendit compte qu'il était en face de quelqu'un qui l'observait.

« M'entraîner ? »

Il se retourna pour voir si Mama n'entrait pas à ce moment. Il aurait aimé que ce soit elle qui lui donne ses premiers conseils. Mais elle devait être encore occupé avec l'achat de sa lance.

« Bien. Je vais essayer dans ce cas. Pouvez-vous me donner quelques conseils ? »

Par la suite, lorsque Meslial s'entraîna à tirer quelques flèches... aux résultats bien pitoyables, il repensa à ce que lui avait dit la jeune femme : « il est lourd et peu maniable... peut-être ne convient-il pas tout à fait à un niveau débutant... ».Ses mots résonnaient dans sa tête. Elle l'empêchait de se concentrer convenablement depuis qu'il avait tiré avec difficulté la corde pour la première fois.

*J'en ai marre de n'être que ce petit apprenti guérisseur qui ne sait pas se défendre ! J'en ai MARRE !!! *

La colère envahit son âme. Elle imposa un silence et une concentration qui lui permit de créer un vide en lui. Il arma une nouvelle flèche et visa le centre de la cible. A cet instant, il était complètement noyé dans le mouvement. A cet instant, il faisait un avec la flèche. Puis, juste au moment de relâcher la pression, il repensa à la jeune femme à ses côtés et à son regard. Il se calma et panique un chouïa.

La flèche atterrit alors bien loin du centre de la cible.

« Merci. Je crois que l'entraînement suffira pour cette fois. »

Alors qu'il revenait vers le comptoir, jetant un rapide coup d'oeil dans la salle pour voir si Mama était arrivé, il demanda à la jeune femme :

« J'ai une étrange sensation. Je pensais qu'un arme de qualité me coûterait beaucoup plus cher que cela. Êtes-vous sur de ne pas pouvoir l'améliorer plus que cela ? »

Pendant qu'il interrogeait l'artisane, ses pensées travaillaient ailleurs. Il se dit qu'il n'était pas assez puissant. Sa musculature était endormie depuis des années. Il était temps de la réveiller. Il pensait déjà à un programme de pompes et d'abdominaux dès le lever du lit. Il éprouvait du dégoût à faire autant d'efforts au levée du lit mais il y avait nécessité.

Les évènements l’obligeait à changer. A grandir. Le temps était fini pour la procrastination et les études paisibles dans les livres et les macchabées.

« Oh ! J'ai compris. Vous ne m'avez parlé que d'une partie de l'achat. L'arc sans les flèches n'est rien, n'est-ce pas ? »

Le guérisseur n'avait peut-être pas donné de bons résultats avec l'arc mais il allait acheter ce modèle. Il en était certain. Le Cloud l'avait « appelé ». Il ne le savait pas encore, mais il était plus que probable qu'il ressente l'harmonie entre lui et son arme une fois qu'il s'entraînerait avec Mama. C'était presque certain ! En cet endroit, avec un arc qui n'était pas encore le sien, avec une jeune femme inconnue qui l'observait, il n'était pas dans les meilleures conditions.



Le lien suivant permet de suivre les péripéties de Meslial Bororo depuis ses tous débuts ! : http://arcane.xooit.fr/t2005-Bororo-Meslial.htm#p22682

Lenteur égale précision. Précision égale vitesse.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 18:16 (2013)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme Répondre en citant

HRP : Je me permets d'intervenir dans ce rp à la place de Mujin pour finaliser la vente de Bororo.


Mujin eut à peine le temps de donner deux ou trois conseils à Meslial que Ariez franchit le seuil de la boutique pour l’interrompre. Elle la prit par le bras, vociférant des paroles tels que "J'ai tout préparer on doit partir maintenant" ou "la famille passe avant tes affaires !". Malgré les protestations de Mujin rien n'y fit, Ariez se retourna un court instant vers Meslial. Elle était visiblement pressée, elle avait avec elle un sac et devait préparer un voyage imminent (d'ou le fait que Imaq n'ait pas eu affaire à elle à l'armurerie).

"Excusez moi, cher monsieur, je me trouve aux regrets de devoir vous emprunter cette demoiselle. Je vais vous envoyer quelqu'un pour finaliser vos achats."

Elle passa avec Mujin dans l'arrière boutique, de laquelle elle expulsa une jeune apprentie, ici en formation depuis quelque temps déjà. Elle ouvrit de grands yeux écarquillés devant le client.

"Euh..."

Elle vit toutes les flèches plantés au sol, et ce monsieur avec un arc "Cloud" dans la main. Elle s'enquérit immédiatement de la situation. Il lui expliqua son étonnement que l'arc en question ne coûte pas plus cher, et demanda les améliorations possibles.


"Ho et bien, vu que vous êtes débutants et vu vos piètres premiers essais... Je pense que le mieux serait de laisser un peu de coté la puissance et la résistance pour se focaliser sur la légèreté et la précision. Si vous ne touchez pas vos cibles votre achat ne sert à rien."


Son manque de tact témoignait sans aucun doute qu'elle était bien plus faite pour la fabrication que pour la vente, mais elle avait le mérite de savoir très bien de quoi elle parlait.

"Si on reste sur un modèle Cloud, en traitant la corne différemment, cela devrait faire l'affaire. Vous perdrez en puissance mais la légèreté sera nettement améliorée. Améliorer la précision ensuite ne sera qu'un détail. Cela peut se faire notamment avec avec l'ajout d'un viseur."


Elle fit les divers calculs dans sa tête. A partir d'un Cloud à 320 avec les 30 Tsuris d'inscription, retravaillé pour un total de 200 Tsuris (gain de 3*50 de légèreté + 2*50 de précision - 50 en dédommagement de la perte des autres caractéristiques ) avec ou sans l'ajout du viseur...

"Monsieur cela nous ferait :

(Résistance : ● ● ● ● ○ ; Puissance : ● ● ○ ○ ○ ; Légèreté : ● ● ● ● ● ; Précision : ● ● ● ● ○)
550 Tsuris sans le viseur

(Résistance : ● ● ● ● ○ ; Puissance : ● ● ○ ○ ○ ; Légèreté : ● ● ● ● ○ ; Précision : ● ● ● ● ●)
630 Tsuris avec le viseur.

Pour les flèches ne vous inquiétez pas."

Elle lui montra un encadré accroché au mur derrière elle :
Citation:

UN ARC ACHETE EST FOURNIT AVEC UN LOT DE 20 FLECHES SIMPLES ET 5 FLECHES LUMINEUSES, AINSI QU’UN CARQUOIS AU CHOIX.


Sinon pour vous entraîner, les flèches les moins chers sont celles en bois, c'est 3 Tsuris les 5."


Revenir en haut
Bororo Meslial
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 138
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guérisseur
Invocation(s): Imaq
Annonce: Procrastinateur
Double compte: Aucun
Point(s): 691

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 23:53 (2013)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme Répondre en citant

Meslial n'était pas à son aise. Premièrement parce qu'il enchaînait trois interlocutrices différentes. Trois femmes qui connaissaient leur métier de guerre. Secondement, parce qu'il se sentait affreusement seul devant les choix qu'il avait à prendre. Il se sentait perdu...

Il tourna la tête vers la porte, espérant voir entrer à ce moment la présence rassurante de Mama. Mais le guérisseur n'était pas dans ses livres. Les coïncidences hasardeuses de ce genre n'existaient pas.

L'apprentie commençait à débiter ses mots, blessant Meslial dans son estime. La rudesse de ces paroles associée au constat accablant de ses tirs étaient douloureux à encaisser. Son visage fit la moue une seconde puis se reprit très vite. Concentré sur les informations et les choix.

« Euh... »

Ce fut à son tour de ne pas savoir par quoi commencer.

« Je pense que je vais prendre le modèle avec le viseur. Cela me paraît plus prudent. »

Il était question maintenant du carquois. Alors qu'il demandait des informations sur les différents modèles existants, l'esprit pratique du guérisseur réfléchissait. La boutique offrait un total de vingt flèches. Ce qui pouvait paraître une bonne quantité au premier abord n'était somme toute qu'un geste commercial. Surtout en incluant le fait qu'il puisse se retrouver bloqué sur un bateau pirate, sans approvisionnement facile.

« J'aimerais beaucoup un carquois accroché dans mon dos. Et, le plus large modèle s'il vous plaît. A ce propos, à combien s'élève-t-il ? »

Avoir un carquois, vingt flèches simples et cinq flèches lumineuses étaient corrects. Mais le guérisseur devait parer à toute éventualité. De plus, sa curiosité scientifique et son intérêt pour la collection, tel l'herboriste avec son grimoire où il venait collé des plantes séchées, le conduisait à s'intéresser à toutes les autres sortes de flèches.

Il demanda des informations sur les flèches de feu et de foudre. C'est à ce moment que la porte s'ouvrit, laissant entrer la silhouette imposante et pacifiste de Mama.



Le lien suivant permet de suivre les péripéties de Meslial Bororo depuis ses tous débuts ! : http://arcane.xooit.fr/t2005-Bororo-Meslial.htm#p22682

Lenteur égale précision. Précision égale vitesse.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:15 (2016)    Sujet du message: Le guérisseur s'arme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Arc'Hanne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com