Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Carnage et boules de coton

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Vallée Sereine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Mar 30 Avr - 10:44 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Le village de Sérénil grouillait de Dulcius. Ces petites bêtes n'étaient pas méchantes mais faisaient des dégâts considérables. Les habitants désespéraient de voir une silhouette se profiler à l'horizon pour les aider à tuer toutes ces petites choses.
Abel aurait dû faire plus attention en adoptant ces deux Dulcius. Voilà maintenant où ils en étaient, à courir après ces monstres qui riaient et saccageaient tout.

Les récoltes étaient perdues, les maisons ne tenaient plus debout. Le village, en soit, était détruit sans l'être vraiment. Les habitants avaient lancé une demande d'aide à Lüh, mais encore personne n'arrivait.Ils en devenaient fou de courir après les boules de coton. Ils n'en pouvaient plus bien que la situation aurait pu être comique si les dégâts n'étaient pas aussi importants.

- Vous croyez que la requête est arrivée à bon port ?
- Je ne sais pas, vraiment pas. Mais j'espère parce que ces bestioles me rendent fou !

L'homme saisit un balai et frappa de toutes ses forces sur le Dulcius qui se tenait à quelques mètres de lui, mangeant une carotte du potager. Le monstre poussa un cri avant de s'enfuir en vitesse avant qu'un autre n'arrive et ne s'installe comme si de rien n'était.


Dernière édition par Habitant le Jeu 23 Mai - 16:53 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 30 Avr - 10:44 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 14:07 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Elle avait prit cette quête pour gagner un peu de Tsuris et pouvoir se saouler à la bière de Lüh. Pourtant, là elle regrettait un peu... Après 26heures de marches, avec un bivouaque peu amusant, elle regardait avec horreur ces petites choses qui voletaient dans tous les sens.

Co...Comment allait-elle pouvoir se débarrasser de tout ça ?! Avec une dague en plus! Tout bonnement impossible à concevoir ! Et même si ses trois invocations l'aidaient, il risquait d'y avoir de la casse. Surtout avec Kamaël et Hasmaël. Elle soupira avant d'aller parler avec un habitant.

- Boooon, on garantit pas qu'il n'y aura aucune casse. Enfin, vu l'état actuel du village, ça peut pas être pire.

Sans attendre de réponses, elle fait le tour du village en ruines. plein de Dulcius, de partout ! Des bêtes mignonnes mais affreusement gênantes. Soupirant encore, elle balance ton pied dans l'une de ces bestioles qui mangeait tranquillement une patate. Elle s'envole en poussant un cri aiguë mais revient peu après récupérer son bien.

Nausicaä retourne voir les trois demi-dieux, leur exposant rapidement la situation.

- Bon, vous avez carte blanche pour exterminer ces choses. Mais, évitez de faire plus de dégâts qu'il n'y en a déjà.

Elle croise les bras et avance vers un homme à la forte carrure. Nullement intimidée et encore moins polie, elle lui prend son épée qui pend à sa ceinture. L'homme ne s'en rend compte et c'est tant mieux. Elle avait autre chose à faire que de se disputer avec un villageois.

Pesant un peu l'épée, qui s’avérait être assez légère tout de même, elle fit quelques mouvements rapides avant de regarder sadiquement le dulcius qui se tenait devant elle.


Revenir en haut
Skype
Ika
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 32
Crédits Avatar: Image originale: Fantatara (deviantart)
Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat Feu
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Libéré !
Invocation(s): Moi-même !
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Annonce: N'oubliez pas de voter ! (Surtout le top 2 !)
Inventaire: Des poils, beaucoup de poils.
Sorts: Feu 1, Ignifuge
Point(s): 24

MessagePosté le: Sam 4 Mai - 18:52 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Je vous invite à sauter cette partie si vous voulez accéder directement à la quête, cette partie est là pour lier les rp du chat-renard entre eux!

DU TEMPLE A LA RIVIERE BLANCHE


Ika et Nausicaä avaient marché pendant des heures et des heures dans le temple, guidés par le flair de l'invocation, jusqu'à enfin trouver la surface, au petit matin.

Sur le parvis du temple, Ika s'assit pour détailler ce monde inconnu. A l'est, le soleil, toujours le même, seul point de repère ancestral. Au sud, la mer, mais Ika n'était pas familier avec les océans de l'ancien monde, ainsi cette vision de la mer suffisait à le déstabiliser également. Au nord, le pire. Du sable. Que du sable. Des moles et des moles de sable fin. Un grand désert s'étendait à perte de vue. Vision d'horreur et de désespoir pour le fils d'Ignis, qui, jadis, s'était vu confié de faire prospérer la végétation. Pas une seule forme de vie, ceci quelque peu compensé par un chaleur réconfortante pour l'invocation, étouffante pour quiconque. Il se tourna vers Nausicaä pour lui proférer, quelque peu exaspéré :

« C'est là Monde de toi ? Pas végétation, pas vie ? Ika regrette tôt partir avec Nausicaä. »

Il y avait de grands escaliers qui menaient au parvis du temple d'Ignis, il entreprit donc de les descendre, sans attendre son invoqueuse, qui après tout ne lui avait pas donné d'ordre, il pouvait donc encore jouir de sa liberté factice.

Le sable était encore frais de la nuit du désert, des nuits qu'il savait froide, contrastant avec la chaleur en journée. Ika s'étonna de voir arriver Nausicaä couverte de la tête aux pieds, des tissus la recouvrant de partout. Pas si étonnant : un corps présentant une telle carence en mélanine ne pouvait supporter une exposition aux rayons solaires si importante, ou s'exposait à de graves lésions de l'épiderme, sinon du derme. Ainsi il ne fit aucune remarque à la frêle demoiselle.

Il regardait aux alentours, demandant à ses sens où se trouvait la forme de vie la plus proche, mais ne put avoir aucune réponse. Ses sens étaient-ils à ce point atrophiés ou n'y avait il pas de civilisation dans le environs ? Il ne pouvait le déterminer, mais une chose était sûr, Nausicaä venait bien de quelque part, il espérait seulement que ce ne soit pas de cet immense désert, qui faisait peut-être office de nouveau Monde en son intégralité. Il se tourna donc vers sa maîtresse :

« Où part-on ? »




Il suivait donc Nausicaä à travers le désert, marchant des jours durant sans vraiment savoir que se dire, d'autant plus qu'elle devait tenter de garder sa salive pour elle, dans ce désert aride...



Et un jour ils arrivèrent à la traversée de la rivière blanche, et Ika rencontra la végétation. Il s'émerveilla devant des espèces inconnues, retrouvant le sourire en retrouvant certaines espèces qu'il avait lui-même protégé... Ils décidèrent donc avec Nausicaä de se séparer, pour qu'Ika découvre le nouveau monde.

Ainsi, Nausicaä partit vers l'est, pour rejoindre une cité humaine. Ika partit vers le nord-est, en observant la flore, à la rencontre de ce nouveau monde, chassant parfois des animaux pour retrouver le plaisir de se nourrir, mais veillant à éviter certaines créatures, bien trop violentes.
Peu à peu, il commençait à ressentir de nouveau le sang d'Ignis couler dans ses veines, les flammes parcourir son corps, bien plus lentement et bien moins vives qu'avant, mais de nouveau présentes. Enfin.

DEBUT DE LA QUETE

Bien des jours après, en réalité peut-être un mois, ou plus, il ne savait pas vraiment, il n'avait pas eu envie de compter. Après tout, le bâillement restait l'unité de mesure la plus fiable. Bref, bien des jours après, il ressentit l'appel de Nausicaä, à l'est. Poussé par la volonté d'Ignis, il se rendit aux côtés de sa maîtresse, qu'il n'avait pas vu depuis des temps immémoriaux (notez l'ironie de l'invocation qui a passé plusieurs millénaires dans une cage et qui prend des mois pour des temps immémoriaux).

Une erreur fatale s'est produite.
Notre Ika n'était pas vraiment sûr de ce qu'il voyait. Des bestioles blanches inconnues, par dizaines, s'acharnaient sur un village humain, du moins ce qu'il en restait. Elle ne semblaient pas agressives, mais possédaient la force du nombre au moins, et agissaient comme bon leur semblaient, au dépit de ces misérables humains s'agitant avec horreur devant la destruction perpétré par ce nuage blanc. Ils étaient bien loin, les humains qui contrôlaient la nature.
Le problème a été résolu.

Ika se rend alors compte qu'il a du être appelé pour une raison bien particulière par sa maîtresse. Etait-elle à l'origine de ces êtres étranges ? Ou au contraire, voulait-elle les éradiquer ? Ou bien elle ne connaissait pas ces créatures et espérait que le chat-renard en sache plus qu'elle ?

De toute manière, ça ne l'avançait à rien de rester là sans rien faire. Il se tourna donc vers Nausicaä, qui tenait une épée qu'il ne lui connaissait pas.

« Bonjour bien Nausicaä, j'été appelé par feu pour tes aides. Que tu nécessites ? »

Celle-ci était visiblement trop occupée à combattre une de ces créatures étranges, qui évitait avec grâce son coup d'épée pour la narguer en entamant un navet avec joie. Esquissant un léger sourire, le chat-renard repris :

« Que sont donc ces créatures ? »

Il assène un coup lent de ses griffe en direction du dulcius le plus proche qui se présente à lui, celui-ci évitant négligemment le coup de griffe, repartant comme il était arrivé...

Trop d'agitation tout ça ! Il fallait qu'il s'occupe de faire sa toilette après tout, penser priorités !



La comédie féline, sommaire de la pièce.
Ika, monopole de la couleur cinabre (code ED1703) depuis 1924.
Revenir en haut
Skype
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Ven 10 Mai - 12:08 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Chasser des boules de coton… Voici ce qui nous avait emmené jusqu’à ce village perdu de la vallée sereine. Toujours sous ma forme humain pour améliorer ma synchronisation avec mon corps, qui équivalait aujourd’hui celle que j’avais auparavant, j’avais enduré tout le chemin au côté d’Hasmaël et de l’humaine. La faiblesse de la petite demoiselle n’avait toutefois entraîné aucun désagrément majeur, et nous parvînmes à destination sans souci.

Le village en question était proche de la ruine, les maisons étant dévorées jusqu’aux fondations par les parasites. Les petites peluches virevoltaient de partout, et les pauvres humains n’étaient pas capables de faire grand-chose pour les en empêcher… Quelle pitié. Peu après les ordres de Nausicäa, un renard de feu apparut, semblant exhaler une vivacité et une fougue aussi foudroyante que celles d’un mollusque… Semblant se désintéresser des dulcius, il s’allongea comme s’il faisait mine de s’endormir. Je jetais un regard désapprobateur à Ephy, qui avait osé libérer une invocation aussi molle, puis détournait mon attention afin de la poser sur une boule de coton qui passait près de moi. Elle gambadait innocemment, me croyant aussi faible que les autres humains… Un sourire carnassier s’étendit sur mes lèvres, et je propulsais mon bras en sa direction.

C’est une main blanche et griffue qui saisit la créature, tandis que j’avais repris ma forme initiale lors du mouvement. Elle couina de douleur tandis que le sang commençait à perler sur sa fourrure immaculée. La peur avait inondé ses yeux, chassant l’innocence qui les occupait. Je la sentais gigoter sous ma poigne d’acier, mais ne la laissait pas s’échapper. Levant les yeux vers Ephy, je lâchais avec dédain :

« Nous devons les exterminer, c’est bien cela ? »

Sans attendre sa confirmation, je resserrais ma poigne, écrasant mortellement la petite bête et la jetant en avertissement à ses petits camarades…


Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Sam 11 Mai - 16:42 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Dulcius : 49
Estimation du montant de la récompense : 2000 T

Les villageois de Serenil étaient ravis de voir enfin quelqu'un venir à leur secours. Cela pouvait paraître ridicule comme situation. Un village entier d'humain, incapable de mettre fin lui même à une invasion de petites boules de poils innocentes, mais ces créatures savaient s'enfuir et les paysans manquaient cruellement de finesses dans leurs dernières tentatives de mettre fin à cette invasion.

Evidemment, deux invocations armées de pouvoirs divins, pour tuer ces ridicules créatures extrèmement mignonnes, c'est ce qu'on appelle employer les grands moyens. Il y avait fort à parier que la ville en pâtirait. Cette jeune femme n'avait-elle pas un peu trop envie de foncer dans le tas sans prendre le temps d'y réfléchir ?

"Oh merci jeune fille ! Merci !" s'exprima l'un d'entre eux avec joie, avant de terminer dans sa barbe "Mais n'oubliez pas que le coût des réparations sera déduit de la récompense..."

Un autre villageois, assez bourru, s'exprima à son tour :

"J'peux donner tous mes légumes à la p'tite dame, ça attire bien ces saletés quand y'a d'la bouffe !"

Sur ce il alla chercher dans sa maison, deux cagettes de légumes en tout genre, certains étant déjà partiellement dévorés, et les posa près de Nausicaa.

Immédiatement après que les cagettes furent posés au sol, 5 dulcius passant par là, sans doute 2 adultes et 3 petits, se jetèrent dedans avec un air très innocent. Ils ouvrirent de grands yeux rond brillant de plaisir devant le festin qui s'offraient à eux.
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 11:41 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Nausicaä regarde Ika arriver avec décontraction. Il avait dû profiter de ce moment qu'elle lui avait accordé pour visiter l'île. Enfin, il se posta à ses côtés et lui demanda ce qu'il fallait faire. Avec un sourire carnassier, elle lui répondit:

- Ces créatures sont des Dulcius, gentilles mais extrêmement gênantes en grand nombre. Nous devons tous les tuer.

S'en suivit un rire. Kamaël lui posa la même question avant qu'il n’attrape une innocente créature et qu'il ne la tue. La jeune femme riait de cette action bien cruelle. Elle n'écouta même pas ce que lui disait le villageois, non, elle se contenta plutôt de regarder la caisse de nourritures qui attira 5 bestioles. Elle leva son épée et asséna un grand coup dans l'un d'eux, le tranchant en deux. Que c'était amusant, que c'était défouloir ! Elle rit encore en se tournant vers les deux Demi-dieux.

Elle s’appuya sur le manche de l'épée qu'elle avait planté dans le sol. Le sang dégoulinait, allant abreuver le sol. La jeune femme se frotta les mains, son regard était désormais sadique, cruel, son sourire toujours aussi carnassier.

- Je te propose quelque chose, Kamaël, une sorte de course. (Elle se tourne vers Ika) Si tu veux y participer, libre à toi de le faire, sinon tues ces bestioles en essayant de pas trop détruire le village. (Sont regard se porte sur Kamaël). Celui de nous deux qui tue le plus de Dulcius en n'utilisant que des armes humaines sous une forme humaine. Le gagnant pourra demander une chose au perdant, dans la mesure de l'acceptable bien sûr. Alors, partant ?

Son sourire carnassier devint narquois, moqueur et provocant. Elle retira l'épée, qui était sommaire, peu tranchante mais maniable à souhait, du sol et se mit en garde devant les quatre Dulcius effrayés.


Revenir en haut
Skype
Ika
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 19 Fév 2013
Messages: 32
Crédits Avatar: Image originale: Fantatara (deviantart)
Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat Feu
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Libéré !
Invocation(s): Moi-même !
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Annonce: N'oubliez pas de voter ! (Surtout le top 2 !)
Inventaire: Des poils, beaucoup de poils.
Sorts: Feu 1, Ignifuge
Point(s): 24

MessagePosté le: Ven 21 Juin - 21:24 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

« Dulcius »
Ce nom leur convenait parfaitement, des petites créatures inoffensives, douces, attendrissantes presque. Mais malheureusement pour eux, ils avaient aussi l'air sacrément appétissant.
Le chat-renard se plaisait volontiers à l'idée de pouvoir goûter la chair protégée par une épaisse couche de coton...
Ses instincts de chasseur étaient déjà à leur apogée quand Nausicaä appuya sur le mot « tuer ».
Alors non seulement ça donne envie de les manger, mais en plus l'invoqueuse est contente si on les tue ? Autant joindre l'utile à l'agréable ! Ika bondit sans tarder sur un dulcius qui passait par là, celui-ci l'esquivant gracieusement, sans problème. Après une chute douloureuse, Ika grommela... Ce ne sera pas si facile...

Un fils d'Aer était présent au côté de Nausicaä... C'est vrai, après tout il ne s'était pas demandé si son invoqueuse avait déjà libéré d'autres demi-dieux... Il jaugea ce dernier du regard, sans trop le montrer car se léchant la patte au même instant... Il devait être libéré depuis longtemps, et avait dû récupérer une grande part de ses pouvoirs, il valait mieux ne pas le contrarier... Mais au moins il pourra peut être l'aider à apprendre le langage humain...

Un défi ? Forme humaine... ? Ika n'avait jamais tenté de se métamorphoser en autre chose qu'en créature ailée, après un tel enfermement, il doutait pouvoir y arriver, il ne ressentait en tout cas pas assez de force en lui pour tenter l'expérience...


« Ika suis loin avoir tous les pouvoirs que avais... ! Ika tachera de tuer plus que toi et fils d'Aer. »

En prononçant ces mots, il repère déjà du coin de l'oeil un dulcius insouciant. A pas de velours, il se place derrière le dulcius, bondit, faisant briller ses griffes et ses crocs au soleil, pour attraper le dulcius de ses griffes acérées, et l'amener à terre, où le dulcius, prisonnier, ne peut ressentir le coup de croc qui l'achève, à ce qui semble être sa nuque.

''J'ai vécu avec des peuples félins, se dit-il, il me suffit de chasser comme eux, et tout ira bien...''

Le sang de la pauvre créature donne au fils d'Ignis l'envie de le dévorer sur-le-champ, mais il fallait faire vite s'il voulait réussir à garder l'honneur de ses propos, c'est à dire à tuer plus que l'invocation et l'invoqueuse...

Certaines boules de cotons avaient suivies la scène, et préfère visiblement l'éviter maintenant... Pas grave, ça lui laisse toujours les plus insouciants, et donc les plus faciles à avoir. Il s'éloigne quelque peu de Nausicaä et son invocation pour avoir le champ libre, pour voir trois de ces créatures amassées dans un cageot, sans pouvoir voir ce que contient ce dernier. Il s'approche à pas feutrés. Il sort les griffes. Il se jette sur sa proie... Et il tue un rongeur, qui profitait du carnage pour se faire un morceau de fromage. Eh oui, c'est bon les rongeur. Bref, on se concentre, et on tue des dulcius ! Il se jette sur le groupe dans le cageot, en attrape un avec chaque griffe, laissant le dernier s'échapper, pour faire une jolie démonstration de sa couardise. Se raccrochant aux deux dulcius, Ika profite ainsi d'un petit tour dans les airs, avant de s'abattre sur le cageot quand l'un des deux réussit à s'échapper, démolissant par la même occasion le cageot, et les cucurbitacées qu'il semblait contenir. Le plus malchanceux des deux dulcius, celui toujours dans ses pattes, cru pouvoir s'échapper pendant ce court laps de temps, mais la mâchoire du félin fait taire ses espoirs.

Pfiou ! Résultat des courses : une souris, deux dulcius, et une citrouille, qui dit mieux ?



La comédie féline, sommaire de la pièce.
Ika, monopole de la couleur cinabre (code ED1703) depuis 1924.
Revenir en haut
Skype
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Dim 28 Juil - 21:35 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Je fixais la jeune demoiselle droit dans les yeux, tandis qu'elle proférait son défi, plongeant mes prunelles de foudre dans les siennes... Sanglantes ?

Depuis qu'elle m'avait libéré, cette petite chose avait changé, sa fragilité et sa gentillesses semblaient en cet instant évaporées. A la place se tenait devant moi un être réclamant le sang et la violence, prête à massacrer ces Dulcius pour le plaisir, et plus seulement pour aider les gens. Je me demandais un instant ce qu'il sortirait de ces transformations, bien ou mal, puis constatait que je n'en avais que faire. Je haussais les épaules et me reconcentrai sur son pari. Sans encore lui répondre, je me dirigeais vers les villageois, promenant mon regard sur leurs équipements. Je repérais deux lames de longueurs moyennes mais bien moins endommagées que la plupart, et mieux entretenues. Je m'approchais de leur possesseur et, tendant simplement la main, en exigeait silencieusement le prêt. Impressionnés par mon apparence, mes trois queues fouettant l'air derrière ma haute stature, ils me les fourrèrent dans les mains, mi-tremblant d'effroi, mi-soulagé qu'une telle créature soit de leur côté. J'inspectais une nouvelle fois les lames, qui n'avaient guère l'air que de poignard sous cette forme, puis m'écartais des villageois et plantais d'un geste sec les lames à mes pieds.

Je restais ainsi quelques instants, apparemment désoeuvré, mais concentrant intérieurement ma Magie, afin de lancer successivement deux sorts. Au bout d'infimes secondes, je m'entourais des vents d'Aer, qui me conférèrent leur célérité, puis me retransformai en humain, afin de relever le défi de Nausicäa. Arrachant aussitôt mes lames à Terra, je me propulsais cette dernière, et surtout les quatre Dulcius qu'elle menaçait. Ma vitesse étant nettement supérieure à celle des boules de coton, je n'eus aucun mal, d'une volte tourbillonnante, à les réduires tous en charpie sous les yeux de ma libératrice, me dirigeant immédiatement vers un autre couple, occupé à se repaître des débris d'une maison. D'un mouvement fluide, je fis de deux tout, quatre moitiés, continuant mon chemin de meurtre. Cela faisait longtemps que je n'avais été aussi libre, aussi vif sous cette forme, et cela était grisant. Je n'étais qu'une ombre de mort, un danseur létal, et aucun de ces adversaires n'aurait su m'arrêter.



Dulcius : 6 (+1)
Mana : 10 (célérité 3 + Métam' 7)


Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Mar 6 Aoû - 08:27 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Dulcius : 40
Récompense : 2000 T

Les Dulcius avait beau être innocents et très naïfs, ils savaient reconnaître un massacre quand ils en voyaient un. Même s'il avait fallu attendre qu'ils perdent dix des leurs dans d’atroces souffrances et de violents bains de sang pour qu'enfin ils arrêtent de s'approcher des nouveaux venus du village. Communiquant entre eux par de petits cris à peine audible, ils s'enfuirent dans des endroits plus sûr selon eux : les maisons. Se glissant à l'intérieur par les trous qu'ils s'étaient aménagés dans les portes ou sous les fenêtres, ils quittèrent les rues en espérant échapper à la mort.

Le groupe de 40 qui restaient dans le village se sépara ainsi :
  • 5 d'entre eux, 3 adultes et 2 petits, trouvèrent refuge dans une maison de plain-pied, qui semblait déjà bien grignotée, dont le toit ressemblait à un gruyère. Elle n'était plus habitée de peur qu'elle ne s'écroule bientôt. (on l’appellera maison A)

  • 13 d'entre eux, tous adultes, trouvèrent refuge dans une maison avec un étage, maison assez peu abîmé en apparence, si ce n'est la porte d'entrée dont le bois avait été complètement rongé, et les encadrements des fenêtres qui avaient subit le même sort. La propriétaire quitta la maison en hurlant quand elle vit cette vague de douceur qui s'aventura chez elle. Elle y vivait seule avec son fils. (maison B)

  • 17 d'entre eux, 10 adultes et 7 petits, s'enfuirent dans une maison qui n'était pas encore attaqué par les traces de leur dents, ils s'engouffrèrent par une fenêtre ouverte et le propriétaire hurla en s'imaginant le futur carnage. C'était une très belle maison à un étage, rempli de tableau précieux que le monsieur collectionnait. (maison C)

  • Les 5 qui restaient, des petits un peu perdus, courraient le long des rues sans trop savoir ou s'enfuir...
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 08:21 (2013)    Sujet du message: Carnage et boules de coton Répondre en citant

Nausicaä regarde furieusement Kamaël qui, sans doute, a utilisé un sort. Elle se retient d'aller le frapper à grands coups, sachant que cela ne ferrait que chatouiller le demi-dieu. Au lieu de cela, elle fait un signe à Ika pour qu'il aille dans la maison où le plus de Dulcius s'étaient cachés (maison C). Au moins si elle ne pouvais pas gagner par la force physique, elle gagnerait par l'intelligence.

- Ika, fonce et massacre moi les tous avant Kamaël.

Puis elle fonça à l'intérieur de la maison B. Là commença un cache-cache sanglant. Elle vit un dulcius et n'attendit pas pour abattre sa lame sur le pauvre animal qui n'eut le temps de réaliser ce qu'il se passait. Elle tourna un instant dans le salon, appliquant sa sentence à deux autres dulcius puis elle monta à l'étage.

Elle écarquilla les yeux. Ils avaient tout ronger. C'était... spectaculaire. Ces petites choses étaient en faite des rongeurs rapides. D'ailleurs, elle en choppa un par les oreilles et le regarde dans ses grands yeux noirs. Elle lui sourit sadiquement avant de passer sa lame sur les oreilles de la bestioles, les lui coupant. il tomba lourdement sur le sol en gémissant de douleur.

Elle rit en jetant les oreilles puis finit d'achever la pauvre bête.

- Au moins, tes souffrances sont abrégées, dit-elle.

Nausicaä soupire puis se retourne sans grâce pour abattre sa lame sur un dulcius qui essayait de se faire la malle. Enfin elle alla se pencher à la fenêtre rongée en narguant le demi-dieu.

- Et de cinq mon pote.


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:47 (2016)    Sujet du message: Carnage et boules de coton

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Vallée Sereine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com