Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Invocation de la Meute
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Temple de la Terre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Sam 13 Avr - 18:22 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Dans certaines auberges de l'île, on parle, on discute de choses et d'autres, comme telle ou tel monstre ou bien une légende ou une autre et ainsi de suite. Certains parlent alors de comment ils ont eu leur invocation, ils parlent des épreuves qu'ils ont dû faire et j'en passe.

Cependant, vous, n'avez pas d'Invocation et le désir d'en obtenir une augmente de jour en jour, pourquoi faire ? La puissance ? Avoir une sorte de larbin à votre service ? Ou des désirs encore plus sombres ou alors au contraire, des désirs nobles, qui sait ?
Alors, prenant votre courage à deux mains, vous vous levez et partez vers le Temple le plus proche, celui de la Terre dans le cas présent, avec l'espoir d'obtenir la puissance d'une invocation. A votre ceinture, se trouve armes, bandages et lotions de plantes, on n'est jamais trop prudent avec les épreuves.

Vient alors le choix de la porte, une fois arrivé au Temple vous vous trouvez devant un grand choix de porte mais quelle porte choisir ? Dans l'auberge, vous avez entendu parler d'une invocation que personne n'a jamais vue, voilà ce qu'il vous faut ! Pour revenir tel un héros !
L'invocation était dans une cellule dont personne n'était jamais revenue. Alors, vous cherchez et après un moment, tomber sur la bonne porte et là, un petit mot, sur la porte, attire votre attention.

"La pénombre est votre voile, la meute votre boussole et votre arme, votre mort"

Ces mots étaient étranges et sans trop vous en méfiez, vous entrez alors dans ce que vous pensez être la cellule de l'invocation. Soudain, la porte se referme derrière vous et vous voici plonger dans le noir le plus complet, que faire ? Avancer ou reculer et sortir choisir une autre porte ? Votre choix est fait et vous avancez alors droit devant vous.

Alors que vous avancez, un mur rencontre alors votre chemin, après que vous ayez lâché un juron peu aimable, vous avancez alors sur votre gauche et là... un autre mur et ainsi de suite. Alors, vous comprenez, la terreur et l'angoisse s'installe, vous êtes dans un labyrinthe !
Et là, un bruit se fait entendre, un grognement d'une bête qui était cachée dans les ténèbres. Vous avez peur, très peur, vous pouvez entendre votre coeur battre alors que le grognement devient plus fort, plus menaçant, alors vous courrez en essayant de fuir cette menace invisible.

Un mur et encore un et finalement, un cul de sac. Votre pied écrase alors quelque chose, vous devinez au bruit et à la matière de quoi il s'agit, d'os. La peur vous tétanise et alors que le grognement continu, vous sortez votre lame et soudain, plus rien... le silence complet.

. . .

Le silence du labyrinthe fut alors brisé par un long cri de terreur ainsi que le bruit d'une lame tombant au sol et l'instant qui suivi ne fut que silence.

Plus loin dans le labyrinthe, dans une pièce illuminée que par une sorte de lumière lunaire, une silhouette, blanche comme la neige, ouvre un de ses yeux rouges. Freyanne était là et ce cri l'avait dérangée dans son rêve, encore un humain stupide et bruyant qui avait échoué.
Freyanne ne comptait plus le nombre de personne qu'elle avait entendue échouer, il était tellement grand qu'elle en avait perdu le compte. Elle se releva donc et poussa un long hurlement, telle une louve, elle avait encore entendue une personne qui avait perdu la vie dans son épreuve, mais qui allait enfin réussir ? Qui allait avoir ce qu'elle attendait d'une personne ? Peut-être bien personne...

Alors, Freyanne se mit de nouveau en tailleur et ferma les yeux, afin de rêver à la liberté, rêver de nouveau à la lueur de la lune et à l'herbe verte sous ses pattes en attendant le prochain qui tenterait sa chance.

Qui sera alors ce prochain ? Vous ?
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 13 Avr - 18:22 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 13:47 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Quoi de mieux après deux trois assassinats qu'une bonne bière dans la taverne de Lüh, un soir bien tranquille où les clients pas encore assez alcoolisé pour en venir aux mains discutent dans une ambiance détendue, avec face à soit un patron assez satisfait de vos dernières performances de travail et qui vous remet une petite "récompense" pour des cadavres qu'on ne trouvera pas avant la prochaine inondation des égouts de la ville portuaire, et donc un certain temps? La question traversa l'esprit de Nathaniel, mais il ne chercha pas trop à en connaitre la réponse et se concentra un peu plus sur la personne qui discutait face à lui.

Bien sûr, je comprend que tu puisse ressentir le besoin de prendre quelques vacances de temps à autres, 6 contrats en moins de deux semaines, ça en a déjà épuisé plus d'un, mais là on parle de gros sous pour pas grand chose, du moins il me semble.
Il te semble? Ce n'est pas une réponse des plus encourageantes que tu me pose là dis moi ~
Écoute au moins de quoi il en retourne avant de me faire ce genre de petits commentaires.
Je suis tout ouïe voyons ~
Bon. En gros, un mercenaire indépendant voudrait une invocation pour un gros coup, avec du fric à la clef, sauf qu'il n'est pas certain de parvenir à réussir les épreuves.
Et ce pauvre petit aurait besoin d'une nounou au cas où? L'invocation risque de me choisir moi, non?
Tout dépend du type d'épreuve, simplement il compte en choisir une dont personne n'à encore réussi la libération ... Donc
Et tu me dis que selon toi, c'est sans risque? Ha ha, des fois j'adore ta manière d'évaluer les risques ♦
Oui, bon ... Donc je vais devoir
Combien?
Hum? Je ne sais pas ... je dirais au moins 3 zéro, voir 4, il n'a pas spécifié.
Hum, je lui demanderais, mais à 5 j'aurais refusé tout net ~ Il t'as donné un point de rendez-vous?
Le temple de la terre, le plus tôt possible. Je lui enverrais un message pour après-demain. Il compte y être dans la matinée, au levé du soleil je suppose.
Je vois ~ Et bien je suppose qu'après ça je me prendrais une petite semaine de"vacances" en forêt pour me ... Ressourcer un peu. Tu paye l'addition!

Avant que l'homme ait pu répliquer par quoi que ce soit, Nathaniel avait déjà passé par dessus la table et sortait de l'auberge en rigolant un peu, les cotés de son manteau claquant au vent derrière lui.

Après une journée de voyage à dos de cheval ( Nathaniel n'étant pas spécialement du genre à se presser ), le jeune assassin arriva en vue du temple de la terre. Il campa au pied du plateau, attachant son cheval à un arbre, et entrepris le lendemain d'escalader l'endroit avant même le lever du soleil. Au moment où ce dernier pointait à l'horizon, Nathaniel était déjà devant les grandes portes, à observer le lieu ... La dernière fois qu'il s'était rendu ici, il n'était pas vraiment conscient, donc strictement aucun souvenir de l'endroit, mais en repartant il avait tout de même eut le temps de noter à quel point les dieux avaient bâtis d'imposantes prisons pour leurs enfants ( merci bartiméus ). Le jeune homme se tourna vers le chemin pour voir le mercenaire qui avait commandé achever de gravir le chemin, et le rejoindre en quelques pas. L'homme, rude, lui serra vigoureusement la main avec un large sourire.

Alors c'est toi qui doit m'aider pour récupérer mon invocation? Ma foi, parfait. Je m'appelle Arthur, Arthur underwoods et toi?
Nathaniel, à ton service ~ du moins pour quelques heures.

L'homme éclata de rire en entendant la fin de la phrase du jeune assassin, et tapa l'épaule du jeune homme qui ne put retenir un sourire, avant de se diriger vers le temple et d'entrer dans l'imposant bâtiment. Nathaniel observa les lieux, qui lui semblaient encore plus austères et imposants que la dernière fois. Il suivit l'homme, jusqu'à une porte fermé, l'entré d'une cellule parmi les autres. Observant l'écriteau sur le mur en plissant les yeux, Nath eut un petit sourire, avant qu'Arthur n'ouvre la porte avec un sourire.

Bien ... Tu es prêt?
Presque autant que je pourrais l'être, allons y.

Arthur ouvrit la porte avec un sourire, et entra dans la cellule en faisant quelques pas en observant autour de lui, se frottant son crâne chauve d'une main.

Bon sang, que la pièce est sombre ... J'aurais du penser à prendre au moins une torche ...

Nath hocha la tête, resté sur le seuil de la porte, observant la bourse qu'il avait dans la main. Brusquement, la porte se referma en claquant, surprenant les deux personnes, bien qu'elle fit naitre sur le visage du jeune homme aux yeux de chat un sourire. Derrière, Arthur tambourina un instant.

Nath! Tu m'entends?

Le jeune homme garda le silence, et croisa les bras en s'adossant au mur, à coté de la cellule dont la porte ne voulait apparemment plus s'ouvrir. Peut être à cause du poignard qui en entravait la poignée.

Bon, si tu m'entends, je vais tenter d'avancer seul ... Je te dis si je trouve un moyen de sortir.

Suivit un bruit de pas qui indiquait que le prisonnier s'éloignait visiblement ... Cette cellule n'était visiblement pas ordinaire, il avait suffi de poser les yeux dessus pour s'en rendre compte. Récupérant son arme, Nathaniel ressortit du temple avec un petit sourire, descendit le long du chemin, jusqu'aux chevaux, et pris sur l'équipement du sien 3 torches et un briquet, avant de remonter encore une fois et de revenir dans le temple. Avec un petit sourire, il ouvrit la porte, et entra dans la cellule pour faire quelques pas, allumant sa torche quand la porte claqua dans son dos. Ha, un labyrinthe. Peut être le genre d'énigmes préférés de Bartiméus, après les devinettes.

Arthuuuur ... ? Aaaaarthuuuuuur ... hé hé hé. Bon, prêt ou pas, j'arrive ~

éclairé par le halo circulaire de sa torche, il s'enfonça alors dans les ténèbres.
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 16:14 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Aujourd'hui, Freyanne n'arrivait pas à rêver tranquillement, quelque chose perturba son esprit, quelque chose qu'elle avait sentie que trop de fois, un humain, non pas cette fois, cette fois... deux humains. Encore des gens avide de pouvoir, encore des gens voulant obtenir une invocation dans le seul but d'avoir de la puissance.

**Les hommes sont avides de pouvoir… ils ne veulent que plus de puissance, plus de richesse, plus de tout… ils sont… incomplets.**

Etrangement, un seul de ces hommes entra dans le labyrinthe, ce qui interpella Freyanne, pourquoi un seul était dedans ? L'autre avait eu peur ? Ou bien il y avait autre chose là-dedans ? Allez savoir, en tout cas, cet homme qui répondait au nom d'Arthur se retrouva plonger dans les ténèbres.


Arthur avança donc dans le labyrinthe et alluma alors une torche et avança droit devant lui, dans l'espoir de trouver quoi ? Une sortie ? Avait-il seulement encore le désir de réussir cette épreuve, ou la peur avait-elle totalement prit le dessus ?
Alors qu'il avançait, avec sa torche, des grognements se firent entendre et soudain, une ombre bougeadu plafond, l'homme avait à peine le temps de lever les yeux que, l'instant qui suivi, un cri de terreur et d'agonie se fit entendre dans le labyrinthe.
Freyanne se releva en soupirant de lassitude, encore un homme qui avait laissé la peur guider ses pas, encore un homme qui n'avait pas ce qu'elle voulait, cet homme avait échoué. Alors que Freyanne pensée l'épreuve terminée, elle sentie alors la présence du second humain, entré dans le labyrinthe.


- Tien… il a attendu ? Intéressant… mais lui aussi va faire une erreur fatale, je le sens.

Alors que Nathaniel s’enfonça dans la pénombre, la porte se referma derrière lui, le laissant seul face à l’épreuve, le laissant seul face à Freyanne et le labyrinthe.




[LES CHOIX] :

En avançant dans la pénombre, avec votre torche, vous arrivez finalement à un carrefour, se trouvant uniquement à quelques pas de la porte d’entrée, TROIS choix s’offre à vous :

- Gauche (Ouest) : Un chemin sombre, où aucune lumière ni rien permet d’en voir la forme. La seule chose notable est le bruit d’un grognement, ce grognement faisant vaguement pensé à celui d’un loup.

- En face (Nord) : La pénombre semble aussi plonger cette voie, la différence notable est la présence d’une torche, encore allumée et d’une lame au sol ainsi que quelques tâches de sang, aucun corps. Là aussi, un grognement est audible.

- Droite (Est) : Même constat, le noir complet, rien de notable mise à part le même grognement que au nord et à l’ouest.

Vous pouvez entendre quelques bruits, s’agitant au plafond.
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 19:00 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Tireli pinpon, sur le chihuahua, tireli pinpon avec la tête avec les bras ... Tiens tiens tiens, un embranchement. Tireli pinpon ...

Nathaniel s'approcha encore un peu, et observa l'endroit. Les 2 couloirs sur les cotés se perdaient dans les ténèbres, tandis que celui devant lui ... était éclairé. Depuis le sol. Par une torche. Nathaniel pencha la tête un instant en l'observant, et soupira quelque peu avant de se placer pile entre les 4 chemins ( en comptant celui dont il venait. ) Il se frotta un peu le crâne, et observa le sol autour de la torche ... du sang? étrange. Ou pas remarque. Arthur avait ... quoi, 15 minutes d'avance sur lui? Il avait largement eut le temps de se faire égorger à cet embranchement.

Se baissant un peu, Nathaniel observa les couloirs tour à tour, plissant les yeux. Logiquement, il valait mieux ne pas emprunter celui qu'avait pris underwood. Le jeune assassin se pencha un peu, reposant sur ses genoux pour observer le sol non loin devant lui. Si le sang était encore si rouge, ce ne pouvait être que celui de son commanditaire. Cependant, il fallait peut être prendre autre chose en compte ... que disait le message sur la porte déjà? Nathaniel se souvenait d'armes qui seraient sa mort, de meute qui jouait le rôle de boussole, mais pour la première affirmation ... un voile. Elle parlait de voile. Pour le reste ... Nath ferma les yeux, et se redressa pour observer sa torche, et la jeter dans le couloir face à lui. Le bois ricocha contre le sol quelques instants, avant de rouler et de se coller au mur. Les deux flammes continuèrent de brûler, bien plus rapidement maintenant que les bâtons qui les soutenaient étaient à l'horizontale. Le jeune assassin se colla à la paroi, et pris ses deux poignards dans les mains ... Il préférait manier ses lames par deux. Les grondements qu'il entendaient signifiaient presque forcément qu'il y avait aux alentours une ou plusieurs créatures hostiles. donc, il n'avait plus de main a réserver pour les torches tout simplement. Et si jamais il avait besoin de lumière ... autant en allumer une de celles qu'il avait à la ceinture. Alors que la lumière des flammes ne se réduisait qu'au fin morceau de tissus imbibé d'alcool qui flambait sur le sol, Nathaniel tendit un peu plus l'oreille dans le bruit décroissant des flammes.

Des grognements. Quand le feu cessa tout à fait de faire entendre son léger crépitement, Nathaniel pu distinctement les discerner. De même que ce qui agitait le plafond au dessus de lui. Des lupus? ça y ressemblait fort. Peut être même une race encore plus agressive de canidé. Et d'autres bestioles rampantes qui visiblement voulaient en découdre. Nathaniel se demanda dans combien d'estomacs pouvaient se trouver arthur désormais ... Il fit criser les deux lames de ses armes en les faisait frotter l'une contre l'autre, fil contre fil, un petit instant, avant de se relever et de décider. Alors qu'il s'engageait dans le chemin, les yeux fermés, il sentit le charbon des torches craquer sous ses pas. Ou bien peut être que c'était des os, dans le fond.

Tireli pinpon un coup en l'air un coup en bas ...~
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 19:27 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Alors que les flammes ne furent plus que des braises, les bruits du plafond ne se firent plus entendre et donc un long silence s'en suivi, mis à part les grognements qui continuèrent de plus belle.

Soudain, se fut le silence complet au moment où Nathaniel dégaina ses armes, un silence pesant, lourd et sinistre, plus de grognements, seulement les bruits venant par moment du plafond, bien que lent et calme. Alors qu'on aurait dit que le calme était totale, de nouveaux grognements se firent entendre quand Nathaniel avança, sauf que cette fois-ci, ils venaient de partout et alors qu'il avançait, le jeune homme pouvait voir des yeux jaunes dans la pénombre.

Aucune attaque eu lieu quand le garçon se trouva à un nouveau croisement contenant uniquement deux routes cette fois-ci. Cependant, les yeux jaunes étaient toujours là, telle une escorte alors que le silence revint de nouveau. Comment Nathaniel allait prendre cela ?

- Alors, humain, comment vas-tu agir... je me le demande.

Freyanne rigola intérieurement, chaque humain était pour elle une occasion de s'occuper après tout et celui-ci n'allait pas faire de différence. Lui aussi allait sans doute finir comme les autres, selon elle.

- J'ai que peu d'espoir pour lui, alors ma meute... faites lui passer le message.

Pendant ce temps, dans le labyrinthe, les yeux étaient encore là à guetter le garçon, attendant ses choix.



[LES CHOIX] :

Vous vous retrouvez alors face à un nouveau choix, vous êtes pas seul, c'est certain. En regardant bien, les yeux sont toujours là, brillant dans la nuit, guettant vos mouvements. Deux chemins sont à-vous :

- Gauche (Est) : Un couloir, sombre mais cependant, une petite lueur est visible, indiquant à quelques pas dans se couloir, l'entrée d'un autre couloir.

- En face (Sud) : Un autre couloir sombre qui plonge dans les ténèbres, rien de notable dans ce couloir.

Les grognements ne sont plus présent, juste les yeux vous regardant, vous ou quelque chose sur vous ?
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 20:43 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Les pas du jeune homme résonnaient doucement dans le couloir, et à chaque pas il notait ça et là des yeux en train d'apparaitre dans l'obscurité qui s'était installé autour de lui. Chaque pas dans le noir le plus complet ... Pourquoi était il encore ici au fait? Pour une invocation? Il n'en avait peut être pas tant besoin que ça dans le fond. Peut être même pas du tout, même si les contrats étaient parfois ardus ... Une entité à ses cotés était toujours une aide de poids face à des adversaires en disposant. Mais cette épreuve ... non, il n'avait pas besoin d'une aide. Il s'aventurait juste dans les couloirs sombres pour le plaisir du danger. Pur. simple. Le pouvoir d'une créature doté de magie qui le tenait au creux de ses paumes. Nathaniel rouvrit ses yeux de chats, et observa les alentour ... Les yeux jaunes l'observaient. Des yeux de loups. Il pencha la tête, entendant toujours les même grondements ... L'espace d'un instant, il réfléchit à quelle posture adopter face à un animal qu'il ne pouvait voir, et qui grondait à son encontre ainsi. Les loups n'étaient en général pas un problème, mais les loups normaux n'étaient pas protégés par la nuit la plus noire qui soit. Nathaniel hésita à se mettre en garde, continuant de marcher, jusqu'à ... rencontrer un mur. Se frottant le nez, Nathaniel soupira ... se déplacer dans un labyrinthe obscure n'était pas vraiment idéal.

S'adossant au mur pour se laisser glisser à terre, il observa les yeux qui l'observaient depuis tout à l'heure. Si ils voulaient vraiment passer à l'attaque, soit ils ne tarderaient pas, soit ils étaient juste là pour le mettre à l'épreuve. Dans le premier cas, Nath n'avait aucun doute sur le fait qu'il pourrait se défendre contre une de ces créatures. Peut-être même deux. Peut-être même plus. Mais il ne savait pas combien il y en avait, et doutait d'une quelconque limite. N'y avait il pas marqué "invocation de la meute" sur la porte? Or, une meute est composé d'un nombre bien conséquent d'individus en général ... meute ... grognements ... peut-être qu'il devait les suivre, en fin de compte. "la meute est vôtre boussole" ... Oui, ça paraissait logique. Se relevant, il compta rapidement les yeux des deux cotés qui s'offraient désormais à lui ... mais les grognements commençaient, sinon à l'inquiéter, à lui taper sur le système. Il rangea ses deux lames dans leurs étuis, et se craqua le cou un instant, voulant s'échauffer pour un combat ... Quoique. "vos armes sont vôtre mort". A la base, Nath avait pensé que ses lames pourraient se retourner contre lui ... mais il n'en était rien. Du moins, rien de tel ne lui était arrivé depuis qu'il était dans le tunnel.

Bien "meute", Je suppose que si tu dois me guider dans ces couloirs, il serait plus aisé pour moi de recevoir une petite ... Indication sur le chemin à suivre, n'est-ce pas? Je vais donc, si ça ne te dérange pas, passer par la droite, ça m'a l'air d'être l'endroit le plus ... hum, enfin celui où vous êtes le plus nombreux ~

Le jeune assassin se remit en marche, se retenant bien de préciser que, si ses armes étaient sa mort, alors les crocs des loups seraient la leur pour le plus grand nombre possible. Et de toute manière, qu'importe. Ses pires armes étaient ses mains.
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 22:42 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Au moment ou Nathaniel rangea ses lames, les yeux disparurent presque tout de suite, l'ambiance de l'endroit devenant de nouveau, plus ou moins, paisible.

Alors que Nathaniel était en train d'avancer, les bruits au plafond continuèrent eux, mais restant toujours lent et calme, comme ci la chose se trouvant sur ce plafond ne captait pas la présence du jeune garçon. Quand aux grognements, ils se firent de nouveau entendre, mais plus légèrement une fois que Nathaniel arriva à un carrefour.

Après un moment d'observation, il était facile de voir que le carrefour en question, était celui du départ ! Nathaniel avait belle et bien tourné en rond, cependant... une chose avait changée, il n'y avait plus la lame de son ancien camarade, Arthur, la scène étant visible par la faible lueur que produisait encore les braises des torches. La seule chose qu'il y avait à présent, était une trace de patte au sol, mais trop grosse pour être celle d'un simple loup, visiblement une patte arrière. La seconde chose notable était la présence d'une petite touffe blanche sur un des murs qui brillait légèrement dans cette pénombre.

Qu'allez faire Nathaniel à présent ? Il avait là une chance de rebrousser chemin, la porte étant pas vraiment loin. Cependant, un signe sembla indiquer une voie au jeune garçon.



[LES CHOIX] :

Vous êtes revenus au point de départ, cela ne fait aucun doute, cependant quelques choses ont changées. L'épée d'Arthur n'est plus là, une touffe de poils blanc, est accrochée à un mur et une trace de patte, qui se trouve être légèrement éclairée par les braises de la torche, est visible dans le sang. Trois chemins s'offrent à vous, trois choix.

- En face (Ouest) : Un chemin sombre qui ne semble pas avoir changé, mis à part une paire d'yeux jaunes qui vous observent, paisiblement.

- Droite (Nord) : Vous avez déjà exploré ce coin, rien t'intéressant mis à part les quelques détails qui ont changé.

- Gauche (Sud) : La sortie, simplement. Vous pourriez arrêter là et rentrer chez vous.
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 18:48 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Les yeux disparurent comme ils étaient apparus aux yeux de nathaniel au fur et a mesure qu'il progressait dans les couloirs : progressivement. Visiblement, ses armes n'étaient pas désirés ici. Continuant de marcher, se guidant avec les parois, il fini par percevoir une faible lueur rougeâtre devant lui, loin ... En s'approchant, il vit que la lueur provenait de derrière un virage. Et en s'approchant un peu plus du virage en question, il reconnu les braises qu'il avait foulé du pied ... combien de temps avant déjà? Pas si longtemps que ça, mais pas tout récemment non plus. Le faible bruit qui en émanait le poussa à continuer de s'en approcher, jusqu'à pouvoir les contempler ... Le même carrefour que tout à l'heure, évidement. Nathaniel observa les trois issues. Si il ne se trompait pas, il était partit tout droit à la base, et était désormais à droite, du moins si on partait de l'entré. Déjà bon à savoir ... soupirant, il décrocha une torche sur les deux, et les jeta à terre dans le couloir.

Observant un peu les alentours, il nota enfin la petite touffe de poils blancs qui s'animait doucement, accroché au mur, se balançant sous un vent inexistant. Il se frotta la tête, et la pris entre ses doigts pour l'observer un instant, avant de la fourrer dans sa poche. Ses yeux, qui s'habituaient progressivement à l'obscurité, lui permettaient de mieux en mieux de percer à travers les ténèbres ... s'adossant une fois de plus à un mur, il croisa les bras sur le torse, et observa le sol. Une flaque de sang, une emprunte de patte à l'intérieur ... Intéressant. Le jeune assassin ressortit un de ses poignards, et regarda de nouvelles pupilles fendre l'obscurité. Il n'y prit garde, se curant simplement les dents, avant de ranger l'arme. Le noir qui s'offrait à sa vue fut de nouveau complet, et il émit un petit ricanement en jouant des doigts avec la touffe de poils dans sa poche. Sortant une ficelle de sa poche, il regarda le sol jusqu'à voir ce qu'il cherchait ... un petit cailloux. Il prit une petite minute pour enrouler la cordelette autour de lui, jusqu'à ce que la pierre soit parfaitement attachée, et se mit à la faire tourner en l'air autour de sa main avec un sourire, voyant qu'elle était suffisamment bien saisie pour ne pas partir. S'amusant avec son pendule, il se remit alors en marche dans le même chemin que tout à l'heure.

Alors qu'il progressait dans le couloir, il eut soudain une illumination, et sortit une petite lame de sa poche. A peine de quoi ouvrir une lettre, mais un avertissement se fit de nouveau entendre dans le noir ... Il n'en tint pas compte, et releva la manche de son bras gauche pour brusquement planter la pointe dans la chaire tendre. D'une petite série de mouvements adroits, il nota très rapidement les choix qu'il avait déjà exploré, la boucle qu'il avait parcouru ainsi que les virages, constituant un plan sommaire de l'endroit. En arrivant a l'embranchement qu'il avait déjà rencontré, il se laissa aller à un petit rire en prenant cette fois à gauche, s'approchant de ce qui ressemblait à une petite lumière dans l'obscurité. Rangeant le couperet dans sa poche, il pencha la tête en continuant d'approcher à pas de loups ... tiens?
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 22:10 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Un des amusements de Freyanne, était celui d'aller prendre les objets des hommes qui avaient échoué son épreuve et d'en faire collection. Pourquoi elle faisait cela ? Sans doute pour passer le temps qui était long, après tout, les dieux n'avaient donné aucune distraction aux détenus qu'étaient Freyanne et les autres comme elle.

Elle prenait parfois un malin plaisir à effrayer un peu les hommes qui faisaient son épreuve, mais cette fois-ci, c'était différent, cet homme n'avait pas peur de la mort, on aurait dit qu'il n'avait peur de rien. Même si elle n'osait pas le dire, cet homme intéressait Freyanne.

- Il est étrange... il n'est pas comme les autres hommes, qui est-il ?

Alors que Nathaniel retourna sur ses pas, rien n'avait changé à première vue, mis à part peut-être une chose, des bruits un brin étrange venant cette fois de son dos, comme des bruits de griffes touchants le sol, suivi de lourds grognements. Au son, il était facile de savoir que la chose en question n'était uniquement qu'à l'entrée du labyrinthe, mais qu'elle était cette chose ?

Nathaniel se retrouva alors à un carrefour, une fois encore. Il avait donc quatre choix, si retourner en arrière, vers ce bruit sinistre, était un choix.



[LES CHOIX] :

- En face (Est) : Un couloir qui, étrangement, n'est pas si sombre que cela, il vous est même possible d'y voir une sorte de lame, plantée dans le sol. Celle-ci est par ailleurs, richement ornée, un magnifique rubis trônant sur la poigne.

- Gauche (Nord) : Un long couloir sombre où règne la pénombre, impossible d'y voir à plus de trois pieds.

- Droite (Sud) : Vous pouvez voir, au fond de ce couloir, de la lumière, une torche se dresse au fond, sur un mur, avec en dessous un petit coffret contenant, sans aucun doute quelques richesses, ou une mort certaine... va savoir.
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 10:48 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Nathaniel ferma les yeux en continuant à marcher, sentant un filet de sang chaud lui couler le long du bras et se retrouver dans sa paume, formant quelques petites gouttes avant de tomber au sol. Le jeune homme n'était pas spécialement adepte l'auto-mutilation en général, disons plutôt ... Qu'il ne rechignait pas à la pratiquer quand il pensait que ce pouvait être utile. Et une blessure de surface comme celle ci stimulait un peu les capacités sensorielles, en re-dirigeant toute l'attention sur l'environnement plutôt que sur les réflexions intérieures. Par exemple, il mit bien moins de temps à percevoir, dans son dos, un grognement ainsi que le raclement des griffes sur le sol. à force, l'idée d'être presque toujours observé par un loup pouvait devenir lassante, et surtout particulièrement effrayant, mais Nathaniel se contenta de se retourner, cherchant à percer les ombres pour voir de quoi il en retournait ... Le bruit était réel, la créature qui l'émettait également, mais visiblement ... Elle n'était pas visible justement. Le jeune assassin balaya le vide de ses yeux quelques instants, avant de se retourner et de reprendre sa marche, sortant de temps en temps une lame fine pour marquer un virage dans les couloirs.

Au bout d'un certain temps qu'il était suivit par le loup, le jeune homme finit par apercevoir devant lui un nouvel embranchement dans le labyrinthe. Le jeune homme se frotta le menton en observant les 3 nouveaux choix qui s'offraient à lui, et une croix fit son apparition sur son bras gauche après qu'un éclair de métal sortit de sa manche ne lui entaille de nouveau la joue pour disparaitre. Le grondement dans son dos ne faisait pas peur à l'assassin, mais ça ne le rendait pas pour autant stupide, il savait parfaitement que rester en place n'était peut être pas une si bonne idée que ça ... Il pesa rapidement les choix en éclatant sans raison de rire.

Choix numéro 1 : se diriger vers l'épée à pommeau de rubis, la saisir, et voir de quoi il pouvait bien en retourner ... Non, définitivement une mauvaise option. Pour 3 raisons au moins : la première, c'était que les armes semblaient prohibés en ce lieux, autant oublier l'idée de l'emporter. Secondo, le grondement dans son dos ne lui donnait pas envie de tester une lame dessus, plutôt utiliser une arme dont il était sure ( comme celles qu'il portait sur lui en permanence. ) ou même fuir. 3°, elle était nulle cette épée. Nath voyait d'ici que le simple poids de la garde déstabilisait complétement le maniement d'une arme pareille, et il était clair qu'elle était plus jolie sur un mur qu'efficace même dans les mains du plus expérimenté du guerrier.

Choix numéro 2 : Se diriger vers le petit coffre et voir ce qu'il contenait. Là encore, Nathaniel pencha la tête sur le coté en rejetant l'idée. Les coffres ne sont en général pas vraiment les premiers objets sur lesquels se jeter, si jamais les armes sont prohibés ... et de toute manière, il était là pour chercher arthur. Si ce dernier avait laissé le coffre en paix, il ne servait a rien de tenter d'aller vérifier ce qu'il y avait dedans ... et de toute manière, Nath avait déjà assez de sous comme ça.

Choix numéro 3 : s'enfoncer dans l'obscurité du labyrinthe une fois de plus, poursuivre dans le noir, seulement accompagné d'un grognement sinistre et de bruit d'une bête un peu trop mystérieuse pour lui.

Cessant brusquement de rire, le jeune homme claqua des mains, et s'élança dans la voie du milieux, ses manches extrêmement larges volant et claquant derrière lui dans l'obscurité la plus parfaite. Le sourire qu'il avait sur le visage en disait long sur ce qu'il ressentait. Une joie dont on se demandait pourtant d'où elle pouvait bien provenir.
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 11:16 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Ce cher Arthur, mais où était-il à présent ? Voici là une question qui mérite qu'on s'en occupe. En réalité, Arthur était mort depuis un bon moment, par quoi ? Très simple, par les choses du plafond, Nathaniel n'avait pas remarqué la présence de gouttes de sang qui tombaient du plafond, là où se trouvait la flaque, près de l'entrée. Arthur n'avait pas avancé bien loin en réalité.

Freyanne était de nouveau dans sa petite pièce, celle-ci toujours illuminée par une faible lueur faisant vaguement penser à celle de la lune. La louve était amusée par l'humain encore vivant qui était dans son labyrinthe, celui-ci était différent et peut-être qu'il avait sa chance.

- Un fou, sans aucun doute. Un être tenant plus d'un animal que d'un homme...

Alors que Nathaniel s'enfonça dans les ténèbres du long couloir dans lequel il était à présent, le grognement sinistre ainsi que les bruits de griffes furent plus éloigner, cependant il était toujours possible de les entendres, la traque continuait. En marchant, Nathaniel pouvait sentir et entendre le bruit des os au sol d'aventurier peu chanceux qui avaient échoué à l'épreuve.

Après un moment, le jeune homme arriva alors face à un nouveau carrefour, trois nouveaux choix s'offrant à lui. Cependant, il se passa quelque chose que le jeune homme n'avait pas dû prévoir pour le coup.



[LES CHOIX] :

- Gauche (Ouest) : Encore et toujours les ténèbres, mis à part une chose de différente, une paire d'yeux, observant tranquillement le jeune homme.

- En Face (Nord) : Les ténèbres et rien d'autre, impossible d'y voir à plus de trois pieds.

- Droite (Est) : Vous pouvez voir la lumière de ce qui semble être une torche, ainsi qu'une voix !


Dans le couloir de droite, la faible lueur venait de l'entrée d'un autre couloir, se trouvant plus loin dans ce couloir-ci. Une voix était audible, une voix que Nathaniel pouvait sans doute connaître.

- C'est qui ?! N-Nathaniel ? C'est toi ?! Si c'est toi, vient par pitié ! Je suis blessé et j'ai besoin de toi pour ouvrir cette fichue porte ! C'est ici ! Fait vite !
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 15:37 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Nathaniel avait un doute en continuant à avancer. La créature dans son dos était un peu moins proche au fur et à mesure qu'il avançait ... Peut être était elle là pour le faire avancer plus vite uniquement, ou quelque chose du genre. On pouvait comprendre que l'invocation soit pressé d'avoir un nouveau maitre, mais de là à faire dévorer ceux qui étaient trop lents ... ça manquait de logique élémentaire. De même que la disparition pure et totale du corps d'Underwoods. Son corps ne pouvait s'être évaporé dans la nature par pur miracle, et il n'aurait pas laissé des os bien blancs comme ceux que le jeune assassin avait foulé du pied ( pour ne pas dire piétiné sans la moindre hésitation ) dans les couloirs qu'il avait déjà traversé, alors quoi? L'homme avait beau être un peu rustre au premier abords, il n'était pas du genre a faire des blagues douteuses dans un lieu aussi dangereux. L'expérience qu'on pouvait lire via ses cicatrices en attestait d'elle même, il n'était pas ce genre d'idiots. Et ce sang ... Une blessure? étrange. La flaque n'était certes pas si imposante que ça, mais bien trop pour être une simple estafilade, à moins qu'il ne soit resté sur place à se vider avant de la bander rapidement. C'était peu plausible.

Le bruit des pas de Nathaniel n'arrêtait pas de se répercuter sur les parois du labyrinthe, et il lui semblait que ces dernières se prolongeaient à l'infini dans l'obscurité, ne finissant jamais et plongeant autant dans les ténèbres que le désespoir ceux qui, malgré l'angoisse, osaient s'aventurer entre. Une perspective presque aussi réjouissante que la mort elle même, qui semblait se cacher à l'issue de chaque virage. Mais le jeune homme progressait toujours au même rythme, le bruit de ses pas seulement parfois perturbé par le bruit d'une lame et de gouttes de sang chaud qui percutaient le sol. La mort ne lui faisait pas peur. Du moins, plus aussi peur qu'à un autre. Tout le monde s'est un jour demandé ce qui lui arriverais, une fois que son corps ne supporterait plus le poids du temps, ou que les circonstances viendraient à mettre fin à ses jours. Nathaniel, lui, attendait ce jour avec une curiosité malsaine. Après tout, il passait sa vie à écourter celles des autres, il ne faisait nul doute que son tour viendrait. Et tant mieux dans le fond, une existence sans perspective de fin perdrait toute saveur. Encore plus si elle se déroulait dans un lieu où il n'aurait aucune possibilité de se divertir. Il frissonna en pensant à ce qui lui arriverait si jamais il était née invocation ... avant d'éclater de rire une fois de plus.

Encore un carrefour ... Nathaniel commença à se demander si il n'était pas plutôt tombé sur l'invocatrice des officiers qui traçaient les axes routiers de l'île, ça commençait à bien faire ce dédale. Le nord était encore plus sombre que l'endroit où il se trouvait, fait assez notable quand on pensait au fait qu'il n'y avait strictement aucun éclairage là d'où venait le jeune homme. A l'ouest, une paire d'yeux qui l'observaient tranquillement ... un choix des plus intéressants. Et à sa droite ... une torche.

C'est qui ?! N-Nathaniel ? C'est toi ?! Si c'est toi, vient par pitié ! Je suis blessé et j'ai besoin de toi pour ouvrir cette fichue porte ! C'est ici ! Fait vite !

Le jeune assassin cessa brusquement de bouger. Arthur? C'était sa voie en tout cas. Un arthur blessé, qui demandait de l'aide. Un arthur qui aurait du laisser au moins une goutte de sang par terre sur son chemin. Et pourtant? Rien d'autre qu'une grosse flaque circulaire, dans laquelle avait été fait une empreinte de patte de loup. Nathaniel pencha la tête en reniflant un peu. Une blessure capable de faire tomber une telle quantité de sang à terre devait être de belle taille. Et un bandage capable d'arrêter l'hémorragie se devait d'être parfait. Or, ce cher arthur n'avait pas paru des plus habiles en ce qui concernait la guérison. Qui plus est, les loups ont un odorat particulièrement fin. Si jamais la trace de patte qu'il avait vu était celle d'un animal de ce genre, alors nul doute qu'il avait très facilement pu traquer et tuer le pauvre homme. Mais nulle trace de combat sur le chemin. Nulle trace non plus du passage de l'homme. Nulle richesse disparu, comme l'épée ou le coffre.

Nathaniel croisa les bras, et s'appuya sur un des embranchements pour observer le couloir faiblement éclairé par la torche, celui avec les deux petits yeux de loup dans son dos.

Arthur, il me semblait bien que tu ne pouvais t'être évaporé dans la nature de manière si brusque! Simplement ~ j'ai également une blessure, et j'avoue que je ne suis plus très certain de ce que je perçoit ... Si ce n'est qu'une simple porte à ouvrir, voudrais tu bien te montrer quelques instants à la lumière? Je suis sûr que si tu es parvenu jusqu'ici, ce ne doit pas être une épreuve si horrible que cela ~ Et tout de suite après, je t'aide à faire ce don nous avons conclu dehors, n'est-ce pas?~

La blessure n'était pas réellement un mensonge, et le mince filet de sang sur la main du jeune homme en attestait, mais le fait qu'il ne percevait pas tout ... Tout au contraire. Et là tout de suite? Il percevait comme une ambiguïté qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à un piège.
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 16:02 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Freyanne ouvrit les yeux pour regarder vers la sortie de son labyrinthe avec un sourire au visage, elle savait ce qu'y était en train de se passer là-dedans et elle savait déjà ce qui allait suivre à ce rythme-là.

- La traque est sur le point d'être finit... comment déjà ? Ah ! Oui... Nathaniel.

Nathaniel était, sans le savoir, en train de perdre un temps qui lui était précieux, car à présent les grondements sinistres ainsi que les bruits de griffes étaient bien plus proches de lui, en réalité, ils étaient juste derrière lui.

- Nathaniel ! Vient je te dis ! J'ai besoin de toi, je meurs !

La voix d'Arthur se fit étrange à présent, plus grave que la voix d'origine et surtout plus sinistre.

- Nathanieeeeel ! ♫

Et là, le subterfuge se dévoila enfin, la voix ne se fit plus entendre et la lumière qui sortait de ce couloir ne fut plus, laissant un froid glacial se faire sentir ainsi qu'un étrange vent, venant du sud.

Derrière Nathaniel, l'horreur pouvait enfin être vue. Une dizaine de paires d'yeux, non pas jaunes, mais rouges comme le sang. Il n'y avait aucun corps à voir, soit, car il faisait trop noir pour cela ou alors parce qu'il n'y en avait pas, juste des yeux rouges ainsi que des crocs, prêts à déchiqueter.

Le temps était contre lui et Nathaniel n'avait aucun autre choix que de courir vite.



[LES CHOIX] :

- Gauche (Ouest) : Les yeux sont toujours là, dans le couloir. Il était facile de voir l'urgence dans ce regard.

- En Face (Nord) : L'obscurité semble encore plus pesante d'instant en instant dans ce couloir.

- Droite (Est) : La voix d'Arthur a laissée place à un froid mordant à présent, l'obscurité est aussi pesante ici qu'au nord.

- Derrière (Sud) : Mauvaise idée. Les yeux rouges sont là et avec eux, le signe de la mort, sans aucun doute. Ils se rapprochent au fur et à mesure.
Revenir en haut
Nathaniel
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Avr 2013
Messages: 28
Crédits Avatar: Jinsei Kataoka
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
Lien vers la fiche: URL
Point(s): 74

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 16:34 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

L'avantage le plus flagrant d'être adossé à un coin, c'est la possibilité que cela offre de pouvoir regarder à peu près partout autour de soit. Ce qui fait que même si nathaniel était en train d'observer à l'est les supplications de son employeur présumé, ou plutôt ce qui présumait se faire passer pour son employeur, il pouvait parfaitement entendre ce qui venait de derrière. Et la réflexion qu'il aurait du se mettre a courir sur le chemin lui vint à l'esprit quand il nota que les grognements et cliquetis se rapprochaient dangereusement vite ... L'angle du couloir devait être à environ une trentaine de mètres à ce qu'il avait noté. Si quoi que ce soit apparaissait à ce coin alors qu'arthur lui parlait, Nathaniel ficherait le camps ... Le tout était de savoir si rejoindre le mercenaire était une idée si fabuleuse que ça.

- Nathaniel ! Vient je te dis ! J'ai besoin de toi, je meurs !
*réflexion faite en moins de 0,38 secondes* Il meure? Je suis pas doc moi. Et les invocations n'ont pas de pouvoirs curatifs quand on les libère tout juste, sauf dans le cas exceptionnel où leur maitre viens de rendre l'âme ... ce dont je doute pour celle que nous somment en train de poursuivre. Donc, de toute manière il risque très probablement de mourir ici, qu'on libère la détenue des lieux ou pas. J'ai le fric. Est-ce que je suit ces yeux ou pas?*fin de la réflexion.*

Se décollant un peu du mur, le jeune homme décroisa les bras, se baissant un peu sur ses appuis. Le choix était d'importance, si il se trompait il risquait visiblement gros .. La voie au nord pouvait tout aussi bien être un mur qu'il n'aurait pas pu le percer à jour. Il se décida finalement pour les yeux jaunes, qui brillaient doucement dans l'obscurité, mais qui au moins n'avaient pas l'air de vouloir attenter à sa vie. Il pris conscience du bien-fondé de sa décision quand des yeux et des crocs rouges apparurent dans un bruit annonciateur de carnage à l'ange du couloir, et piqua en sprint sans même prendre le temps d'entendre la dernière supplique de ce qui s'avéra être un mirage.

Courant dans le noir, le jeune assassin chercha à comprendre, et tourna la tête vers les yeux. étaient-ils rattachés à un corps? Y avait-il réellement un loup qui galopait d'une démarche silencieuse à coté de lui? L'idée, si elle n'était pas forcément vrai, imposa au jeune homme son image, peut être transposé quelques heures dans le futur, ailleurs ... Accélérant la course en veillant toutefois à ne pas percuter le premier mur venu, l'assassin se baissa un peu en riant. Avant de relever la tête, sentant le vent frais de sa course lui fouetter le visage.
Revenir en haut
MSN Skype
Freyanne
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 06 Avr 2013
Messages: 23
Crédits Avatar: Noela Artiste : Dragoon86
Féminin Balance (23sep-22oct) Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation
Invoqueur: Nathaniel
Point(s): 54

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 17:14 (2013)    Sujet du message: Invocation de la Meute Répondre en citant

Freyanne se redressa et marcha un peu dans la pièce, se disant qu'elle avait peut-être trouver celui qu'elle attendait depuis tant de temps. L'idée de sortir, lui plaisait vraiment, mais elle allait devoir servir cet homme, cruel dilemme que celui-ci, il fallait le dire.

- Il n'a pas encore réussi, il lui reste, ça...

Alors que Nathaniel était en train de courir, les yeux jaunes avaient disparu alors que là où se tenait le jeune garçon, il y a peu, ne restait à présent que l'ombre et les yeux rouges, en bref, la mort.

En courant, Nathaniel pouvait sentir quelque chose, un vent, comme tout à l'heure, mais pas aussi froid, à moins que cela n'était que le fruit de son imagination, va savoir. Dans tous les cas, après quelques secondes de course, le jeune homme arriva à un nouveau carrefour, trois chemins s'offrant alors à lui.

Étrangement, les grondements sinistres étaient à présent derrière lui, mais aussi en face de lui ! Le labyrinthe était en train d'être plongé dans les ténèbres les plus complètes.



[LES CHOIX] :

- Gauche (Sud) : Un petit couloir avec un mur et un autre couloir se poursuivant sur la gauche, vous pouvez le dire, car la lueur d'une torche éclaire ce lieu.

- En Face (Ouest) : Grondements sinistres, bruits de griffes, pénombre pesante, sans doute la mort.

- Droite (Nord) : Un couloir qui n'est pas plongé dans l'ombre, il est éclairé mais par une belle lueur verte et pâlichonne. En y regardant de plus près, vous pouvez voir que cette lueur provient de champignon, sans doute une sorte de champignon qu'on ne trouve que dans certaines grottes.

- Derrière (Est) : Là d'où vous venez, avec cette drôle d'impression, ce drôle de courant air tiède.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:02 (2016)    Sujet du message: Invocation de la Meute

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Temple de la Terre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com