Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Sur le bord de la Rivière...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sara Vanaël

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 23 Mar - 11:16 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

La brume enveloppait la Rivière, ce jour-là. On pouvait voir une silhouette se dessiner dans le brouillard, assise au bord de la Traversée, les pieds dans le vide. Elle ressemblait à un fantôme, errant sur la Traversée, à pleurer tous ses malheurs et à crier toutes ses colères. Mais non, bien loin de tout cela. Cette silhouette appartenait à Sara, une jeune prêtresse de Terra. La druidesse aimait bien se reposer ici, la tête levée vers le ciel, à regarder les nuages qui semblaient l'observer de leurs gros yeux cotonneux. La rivière emettait un doux ronron que Sara appréciait particulièrement. Elle aurait pu s'endormir, bercé par les flots. Les yeux fermés, Sara profitaient de cet instant ou les éléments se mélaient... Quand soudain, elle entendit des sabots frapper contre le bitûme. Elle ouvrit brusquement les yeux. La rivière semblait s'être rendormie, et les nuages s'en aller, partant vagabonder ailleurs. La druidesse se retourna, les sourcils froncés. Elle vit alors un homme, assez grand et equipé d'une armure en fer, perché sur le dos d'un cheval à la robe couleur crème. Imaginant avec horreur ce que pourrait faire cet individu si elle lui faisait une réflexion, Sara préféra se taire et attendre le départ du jeune homme.
Quand les bruits des sabots et les hennissement s'éloignèrent jusqu'à disparaître dans le ronron de la rivière qui avait recommencé, Sara se retourna et replongea dans cette sensation à la fois étrange et agréable. Cela dura quelques minutes, jusqu'à ce qu'un nouveau bruit fasse son apparition. Cette fois, ce n'était pas un homme armé jusqu'aux dents, mais juste un hibou venu se percher sur la tête de la druidesse. Ses puissantes serres arrachaient les cheveux de Sara. Elle pris délicatement l'oiseau entre ses mains, le posa sur son bras de façon que tous deux n'eurent pas mal. Elle caressa le plumage du hibou, qui était doux, si doux... Elle le flatta un petit moment, quand le volatile s'envola dans une tornade de plumes, emportant avec lui quelques cheveux blonds.
Sara décida alors de rentrer, elle était fatiguée et il commençait à se faire tard. La prêtresse se leva longuement, et prit le chemin du retour.
La druidesse marchait depuis quelques minutes, quand elle entendit des pas à travers les herbes. Scrutant les alentours, les yeux plissés à cause de la brume et la main en visière, Sara essayait en vain de découvrir d'où venait ce bruit.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 23 Mar - 11:16 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Min Xian

Hors ligne


Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 35
Vierge (24aoû-22sep)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Pirate et autres joyeusetés qui ménent en prison.
Annonce: N'hesitez pas a me contacter pour me proposer tout type de rp ^^
Inventaire: un poignard prit à Edvah
Point(s): 99

MessagePosté le: Sam 30 Mar - 19:53 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

Ah, l’instinct de survie. C’est dingue de penser que la peur engendrée par ce simple trait commun à toute être vivant nous empêche de faire des bêtises qui nous mettent bêtement en danger. Des bêtises dans le genre attaquer seul un groupe de voyageurs baraqués.


"‘tain, ça fait mal. Ils avaient pas besoin de m’éclater autant."


Bon ça va hein! J’avais faim et j’ai pas pour habitude de demander gentiment.
La journée avait donc très mal commencé. Voila des heures que je titubais après avoir été laissée pour morte ou presque par mes agresseurs. Oui, c’est moi qui ai commencé mais je les appelle agresseurs quand même parce que je fais ce que je veux d’abord.
Donc comme je le disais, cela faisait maintenant des heures que je marchais très difficilement à travers la cambrousse. Ma jambe droite trainait péniblement sur l’herbe et je n’arrivais plus à ouvrir l’œil droit. Je serai bientôt couverte de bleus. Mais ce qui me mettait le plus en rogne, c’était que j’avais toujours aussi faim.

Il fallait avancer. Je devais trouver quelque chose pour me soigner avant de partir en chasse. Je n’allais rien attraper dans mon état. Malheureusement pour moi, cette partie du monde n’avait rien à voir avec les landes. Je ne connaissais ni l’emplacement ni les vertus des plantes locales. il ne me restait plus qu’a espérer une rencontre avec une créature suffisamment bête, lente et faible pour qu’une zombie l’attrape. Et c’est justement la que je l’ai croisé.

Au début, c’était juste une silhouette dans le brouillard. Ouais, parce que même le temps était pourri ce jour la. Je n’ai pas réalisé que c’était une personne en voyant cette forme à travers cette purée, alors j’ai essayé de m’approcher sans faire de bruit pour pas effrayer le bestiau. Seulement voila, ma jambe droite refusait toujours de coopérer. J’aurai aussi bien pu arriver en tambour de guerre, voyez le genre?

Quoi qu’il en soit, je vois que la silhouette bouge en réalisant que je suis la, mais elle ne s’enfuit pas pour autant. J’en demandais pas tant. Je m’approche encore plus avec ma démarche de mort vivant, et c’est la qu’elle s’est révélée a moi. Une jolie blondasse comme on en fait plus, grande et svelte. On pouvait sentir la douceur de sa peau rien qu'en la regardant.

Ah, si je l’avais croisé ce matin en premier, j’aurai pu appeler ça une bonne journée. La bonne blague du destin. Mais a peine avait je entamé un rire franc que je sentis mes cotes exploser, me faisant tomber à genoux au sol, les mains serrées contre moi dans un râle de douleur.


Revenir en haut
Sara Vanaël

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 30 Mar - 20:32 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

Sara marchait donc depuis quelques minutes dans la campagne. Elle entendit un bruit à sa gauche, et instinctivement, tourna la tête dans cette direction. Elle découvrit alors avec un frisson dans le dos, une brune, cheveux attachés, aux pupilles roses, dans un piteux état. Sa jambe droite trainait par terre, totalement déconnectée au reste du corps de la jeune femme. Son oeil droit, lui aussi, ne coopérait pas. Vu son état, elle avait du "participer", en quelque sorte, à une bataille plutôt violente. Ni une ni deux, suivant son instinct de druidesse, elle pris l'inconnue sur ses épaules et se dirigea à toute allure vers son petit établi. De plus, la nuit commençait à tomber sur la Rivière Blanche. Sara espera avec effroi que les agresseurs de cette jeune femme ne ressurgisseraient pas. Elle eu donc un sentiment de soulagement et de sécurité quand elle franchissa la porte de son petit établi. Contre les murs de ce dernier était disposées des étagères en grand nombre, couvertes de fioles de toutes tailles, ou de végétaux servant à frabriquer diverses potions. Au centre de la pièce se tenait une grande table en chêne, ou trônait quelques piles de papier contenant les essais et les expériences de Sara. L'inconnue, quant à elle, commençait à peser lourd sur les petites épaules de la druidesse. Elle la déposa sur une chaise dans un coin de l'atelier. Son état empirait au fil du temps, il fallait se dépêcher de s'occuper d'elle. Même si elle n'avait pas l'air très commode, c'était un être humain, Sara était obligée de lui venir en aide, surtout qu'elle était une druidesse. Elle commençait d'ailleurs à se demander si cette femme n'avait pas cherché ses "agresseurs". Enfin... La prêtresse se dirigea à pas rapides vers une étagère du fond, cherchant une potion de guérison. Cela ne s'avérait pas si simple, vu le nombre de fioles qui étaient dispersées sur les étagères. Mais, connaissant bien l'emplacement de chaque fiole, elle dégota rapidement une petite bouteille transparente remplie d'un liquide orangé. Par précaution, elle pris aussi une assiette de charcuterie qu'elle avait gardée en cas d'urgence, et un grand verre d'eau. Elle mit le tout à portée de la jeune femme, dont le visage se décomposait petit-à-petit. Sara pris une autre chaise, s'asseya face à la jeune femme qui était en apnée face aux quelques victuailles qu'elle venait de lui apporter. Un soupir de satisfaction s'échappa de ses lèvres, puis elle observa avec un grand sourire l'inconnue se régaler de quelques tranches de jambon grillé.


Dernière édition par Sara Vanaël le Sam 30 Mar - 21:35 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Min Xian

Hors ligne


Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 35
Vierge (24aoû-22sep)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Pirate et autres joyeusetés qui ménent en prison.
Annonce: N'hesitez pas a me contacter pour me proposer tout type de rp ^^
Inventaire: un poignard prit à Edvah
Point(s): 99

MessagePosté le: Sam 30 Mar - 21:30 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

Au lieu de s’enfuir sans demander son reste, blondie venait de me remettre debout et semblait vouloir me conduire quelque part. En temps normal, je l’aurai tué avant qu’elle ne me touche, mais je ne pouvais même pas me défendre contre elle avec ces blessures. Elle est belle la femme forte et indépendante qui n’avait soit disant besoin de personne.
Je laissais faire pour l’instant. Elle n’avait rien sur elle qui puisse me servir dans l’immédiat, donc autant attendre de voir ou on allait atterrir. Avec un peu de chance y aura de la bouffe.

Après quelques minutes, nous arrivâmes devant une sorte de petite cabane isolée. Blondie était vraiment pleine de surprise. Je n’aurai jamais pu deviner a la vu de son apparence fragile qu’elle puisse vivre seule a l’écart de la sécurité de Luh ni qu’elle soit capable de me porter sur ses épaules aussi longtemps. Intéressant.
L’intérieur de la maison était assez bordélique. Il y avait tout un tas de récipient contenant des liquides aux couleurs étranges. Les papiers sur la table devant moi m’interpelèrent également. Ça semblait très compliqué tout ça.
Ces chinoiseries passèrent vite a la trappe lorsqu’elle se présenta devant moi avec de la nourriture et de l’eau. A peine avait-elle déposé les tranches de jambons sur la table qu’ils finirent dans ma bouche. J’en avais même oublié la douleur persistante au niveau de mes cotes.

Je fini le tout avec une bonne rasade d’eau fraiche et un rot bruyant. C’est a ce moment la que je réalise la présence de la fiole au liquide orange devant moi. Deux théories se dessinèrent dans ma tête; soit elle voulait m’empoisonner pour ses expériences bizarres, soit c’était du jus d’orange. Je ne voyais aucune autre possibilité.
Après une demi-seconde de délibération, les sept voix dans ma tête votèrent pour le jus d’orange à 4 voix contre 3. Dommage que les votes soient anonymes, j’aurai bien trucidé les trois idiots qui voulaient me priver de mon dessert.
Ma main agrippa vivement la fiole et je descendis le tout cul sec. Pas très bon le jus d’orange. M’enfin c’était pas degeu non plus.

Maintenant qu’il n’y avait plus rien à manger ou a boire, je m’intéressais a nouveau à blondie. Elle n’avait pas dit un mot depuis tout ce temps.


*T’es muette ou bien?*


Je sentis ma mâchoire partir un peu sur le coté en disant cela. Faut dire que l’un des gars avec qui je m’étais battu plus tôt avait une sacrée droite.


Revenir en haut
Sara Vanaël

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 31 Mar - 11:43 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

"L'invitée" de Sara se régalait des quelques mets présents sur la table. Visiblement, elle n'avait pas mangé depuis plusieurs jours, cela devrait lui faire le plus grand bien de manger un peu. Il fallait dire qu'elle n'avait pas l'air de quelqu'un se souciant des bonnes manières à table. Le rôt qu'elle venait de faire ne faisait que confirmer ce qu'elle pensait. Les yeux roses fluos de la jeune femme vinrent se poser sur la petite fiole de guérison qu'elle n'avait pas touché auparavant. Sara eu un léger sourire en coin, en songeant que son invitée pouvait croire qu'il ne sagissait qu'un simple jus d'orange. Bien loin de cela. Elle saisissa la bouteille et la bue cul-sec. Cela était presque étonnant, vu l'état dans lequel la druidesse l'avait trouvé, sur le chemin du retour. La preuve que le jambon a de bonnes vertus sur les âmes en peine. Mais ça, on le savait déjà, c'est pas la découverte du siècle. A elle aussi ça lui ferait du bien de manger. Sur ceux, elle se dirigea vers la cuisine, laissant son invitée se reposer quelques minutes. Elle choisit, quand à elle, un velouté de tomate. Avec le temps qui faisait dehors, la salade qui lui restait ne serait pas très appropriée. Elle revint auprès de la jeune femme, qui semblait repue pour la journée. Sara était assez fière de l'action qu'elle venait d'accomplir. Les yeux baissés vers le sol, berceau de la déesse-mère Terra, elle récita dans sa tête une petite prière. Elle releva la tête pour touiller son velouté. La crème et la soupe se mélangent, créerant de belles voluptes onctueuses. Elles se sentait un peu idiote de s'extasier sur ce genre de choses. C'est ce qu'on appelle les petits bonheurs de la vie. Sortant peu à peu de sa réflexion, Sara se remit en tête que son invitée était toujours là, et qu'elle devait sûrement se dire que la druidesse avait quelques problèmes. Elle regarda vivement son la jeune femme, qui, effectivement, observait étrangement Sara. Cette dernière était un peu gênée, mais s'enleva vite cette sensation de la tête, essayant de paraître à présent la plus naturelle possible. Une autre pensée vint alors remplacer la précédente. Il fallait toujours qu'elle ait quelque chose en tête, jamais de toute sa vie, elle a réussi à ne penser à rien. C'était dans sa nature. Et puis tant pis: cela lui convenait parfaitement. Revenons-en à notre nouvelle idée. Cette idée, donc, était que Sara avait réalisé que depuis qu'elle avait rencontre son invitée, elle n'avait rien dit. Et, comme si elle avait lu dans ses pensées, la jeune femme grogna:

- T'es muette ou bien?

Elle est marrante celle-là! Elle non plus elle n'a rien dit!

- Non, je ne suis pas muette. En tout cas pas moi. J'attendais juste que tu es fini. Au fait, tu n'as plus mal ?

Sara sentait bien que sa réponse ne serait pas des plus sympathiques, mais c'est comme elle et ses idées: c'est dans sa nature.
Revenir en haut
Min Xian

Hors ligne


Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 35
Vierge (24aoû-22sep)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Pirate et autres joyeusetés qui ménent en prison.
Annonce: N'hesitez pas a me contacter pour me proposer tout type de rp ^^
Inventaire: un poignard prit à Edvah
Point(s): 99

MessagePosté le: Dim 31 Mar - 14:36 (2013)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière... Répondre en citant

Elle est marrante celle-là. Mon visage ressemble à de l’art abstrait et ma jambe dessine un angle impossible avec le reste de mon corps, et elle me demande si je n’ai plus mal.

*Je pète la forme!*

Joignant le geste à la parole, je me mis un coup sur la poitrine, tel un gorille pour illustrer ma toute puissance. Erreur. La vibration me fit sentir chaque cote cassée comme autant de morceaux de verre plantés en moi. Un réflexe de prise de position antalgique recroquevillée plus tard, me voila sur ma chaise, la tête sur la table et les mains serrées contre mon abdomen.


*Ahah! On dirait que mon corps n’est pas du même avis.*


Je ne voulais pas lui demander de l’aide, et je sentais qu’elle n’attendait que ma permission pour ça. Je ne comprendrai jamais les gens comme elle. Se croyait-elle à ce point supérieure à moi? Avais-je l’air misérable à ces yeux au point qu’elle en ressente de la pitié?

*Je…*

Mon front était toujours collé à la table. Mes cheveux défaits en recouvraient maintenant une bonne partie. Je crois que c’est a ce moment la que, pour la première fois de ma vie, j’ai réalisé toute l’ampleur et la stupidité de ma vanité. C’est moi qui la prenais de haut. Je la rejetais à cause de ma fierté mal placée. Et j’enrageais de sentir que je ne m’en foutais pas.

*J’ai besoin d’aide.*


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2016)    Sujet du message: Sur le bord de la Rivière...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com