Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Bon retour à la maison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Habitations -> Quartier noble -> Le domaine Litios
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aënaelle Litios
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 03 Mar 2013
Messages: 162
Crédits Avatar: Naoto Fuyumine- Dogs, bullet and carnage
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chercheuse/Historienne.
Invocation(s): Hélios
Invoqueur: L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire: Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Point(s): 246

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 23:09 (2013)    Sujet du message: Bon retour à la maison Répondre en citant

La ville était animée, le marché débordait d'activité alors que le soleil n'en était pas encore à son zénith. Une foule compacte et toujours en mouvement. Des gestes imprévisibles, et pourtant. Des centaines de chemins, des milliers de possibilités. Il ne devrait pas y avoir de logique dans ce mouvement d'ensemble, dirigé comme il l'était par les besoins individuels de chacun de ses composants.
Quel dommage de ne pas pouvoir observer ça de plus haut, dans son ensemble.
Aënaelle soupira. Combien de fois s'était-elle fait cette remarque en retrouvant sa ville natale ?
Mais elle aimait observer ce phénomène, il avait quelque chose de reposant, d'envoûtant même. D'ailleurs... Oui, cela faisait bien dix minutes qu'elle rêvassait. Heureusement, personne ne fit attention à elle. Ainsi était Lüh à cette heure : une effervescence réglée telle l'horloge surplombant la ville.

La jeune femme traversa la cité, flânant çà et là, ne cherchant rien et découvrant les quelques nouveautés que proposait la ville depuis son départ. A peine deux semaines, largement le temps pour changer d'emplacement, de vitrine où pour remarquer de nouvelles têtes.
Au final, elle se retrouva devant chez elle: plus tôt que ce qu'elle aurait voulu, beaucoup plus tard que prévu. La noble dame avait chaud, le soleil était revenu depuis peu et prenait un malin plaisir à transformer son vêtement de voyage en un four. La jeune Litios tenta une entrée discrète : faisant comprendre gentiment au domestique l'aillant accueillie qu'elle n'avait besoin de rien et fonça droit à l'étage, vers sa chère bibliothèque où l'attendait son bureau et tout ce dont elle avait besoin pour annoter son petit voyage. Aënaelle venait à peine de s'asseoir, se débarrassant de ses affaires, gardant une petite chemise de lin blanche, qu'une visite se présentât à la porte.


-Oh, mère, vous voilà déjà, veuillez m'excuser, je ne souhaitais pas vous déranger pour le déjeuner.
Elle quitta son fauteuil et invita la noble dame à s'asseoir. Sa mère, Bisma, n'en fit rien. A la place, elle posa ses paumes sur les joues de sa fille, une lueur réprobatrice dans les yeux.

- Quelques jours n'est-ce pas ? Tu es en retard ma fille.
- J'ai hélas perdu un peu de temps. Beaucoup plus que je ne le pensais.
- Ou tu t'es laissé à admirer les recoins de la forêt de jade.
- C'est... Aussi une possibilité. Note que je n'ai pas pu tout voir.
Les deux femmes sourirent, la mère prit sa fille dans ses bras.

-Bon retour à la maison Aënaelle.
- Merci maman.

Le reste de la journée se déroula sans rien de notoire jusqu'à atteindre la soirée. Des amis de la maîtresse de maison avaient été invités pour le dîner
Bien que fraîchement débarquée et pas vraiment motivée, la jeune femme accepta d'être présente et enfila même la longue robe rouge, au col suffisamment haut, offerte par sa mère. Elle n'avait pas besoin de se faire pardonnée, mais au moins gardait-elle bonne conscience, sachant à quel point Bisma pouvait s'inquiéter lors de ses expéditions. Et puis... Dame Litios avait des goûts très sur en la matière.
Le repas se fit échange de mondanités, de rumeurs à la cour, des retours de temple et de chasses.

Merveilleux ! Ça sera la première chose qu'elle entendra lorsqu'elle rencontrera les nouveaux invoqueurs. L'ennui c'était déjà emparé d'elle, faisant alors de son mieux pour se maintenir suffisamment réactive et entendre la conversation : si par hasard un détail intéressant devait apparaître, autant ne pas le rater.
Une fois le dessert terminé, voyant que rien d'important d'autre ne sera abordé à table, Aënaelle ce leva.

-Chers amis, pardonnez-moi, je vais vous laisser, la route fut longue et je n'ai que peu dormi. J'espère vous revoir prochainement.
Non, pas le moindre du monde, mais elle sourit tout de même le plus sincèrement possible, comme elle avait appris à faire depuis son plus jeune âge.

...

En effet, la demoiselle était partie dormir. Pas dans sa chambre cependant. Bisma la réveilla doucement, affalée sur son bureau.


- Je doute que ce soit confortable.
Elle se redressa lentement et s'étira.

- toujours plus que là où j'ai dormi ces derniers jours. Ils sont partis ?
- depuis un petit moment déjà. Tu ferais mieux de rejoindre ta chambre et de te changer, je doute que ta robe apprécie le traitement que tu lui fais subir.
Aênaelle acquiesça.
- De plus, j'ai oublié de t'en parler mais, j'ai reçu une invitation pour l'exposition de ce cher Umblias. Je suis certaine qu'il apprécierait de t'y voir.
Umblias... Un autre ami de sa mère. Un passionné d'art... ou de ce qu'elle coute, elle n'avait jamais réussi à se décider sur cet homme. Un mécène pour de nombreuses personnes.
- Je dois vraiment ?
Question inutile qui n'appela pas de réponse.

- Dans ce cas, je pourrai peut-être inviter une amie ?
Bisma hésita à répondre mais finalement, quel serait le problème à cela ? Chacun feraient des concessions, à sa manière. La noble dame se dirigea vers la porte, concluant.
- Tu sais Aënaelle, tu m'as souvent dit que tu cherchais les rencontres. Mais je sais que tu voyages souvent seule et que tu n'aimes pas non plus le genre de sortie que je te propose. Avoue que tu ne t'aides pas beaucoup.
Un silence gêné se fit.

- Mais j'espère sincèrement que tu trouveras ce que tu cherches. Bonne nuit ma chérie.
La demoiselle resta seule deux minutes, assise dans son fauteuil, se massant la tempe avant de se pincer l'arcade du nez. Elle eut un soupire amusé.
- Le pire, c'est que tu as raison maman...
Venait l'heure de véritablement se coucher. Demain, elle irait proposer à son amie de la rejoindre pour la soirée.



Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 11 Mar - 23:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Habitations -> Quartier noble -> Le domaine Litios Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com