Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une journée banale [Naelle]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Boutique d’antiquité de la famille Edil
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rowena Edil

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 11 Mar - 03:55 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

C’était un petit ciel gris qui avait fini par tirer du lit Rowena. C’était une lève-tôt. Depuis qu’elle aidait son père pour la boutique, elle avait toujours l’habitude de se réveiller aux premiers rayons de lumière. Et c’était le cas, peu importe à quelle heure qu’elle se couchait, d’autant plus que ses petits délits se déroulaient la plupart du temps la nuit! Bref. Rowena prit peu de temps pour se préparer pour sa journée à la boutique. La jeune femme se permit un très léger déjeuner et préféra se plonger dans la lecture de quelques livres et documents divers avant de quitter sa demeure. Elle avait enfilé une robe simple, mais élégante pour sa journée de travail avec un corset qui entourait sa taille.

Quelques dizaines de minutes plus tard, Rowena était déjà en route pour faire ses premiers pas de la journée à l’intérieur de sa boutique. Elle arrivait tôt, question de bien vérifier son inventaire et peut-être faire un peu de rangement bien qu’elle avait rapidement perdu espoir de donner un peu d’ordre dans ce fouillis de vieux objets. Sauf qu’il y avait toujours des biens qui avaient besoin de quelques retouches pour retrouver leur lustre, principalement les bijoux. Sa première réaction fût d’ouvrir tous les rideaux afin de laisser entrer la pauvre lumière grise de la journée. Cependant malgré ces nuages lourds de pluie, un sourire restait sur les lèvres de la voleuse. Elle aimait cette température, elle aimait la pluie depuis toujours. Sauf que cela n’attirait pas beaucoup les clients.

Haussant légèrement les épaules à cette fatalité, elle alla à l’arrière-boutique et découvrit la montagne de documents et même de petits objets qui n’avaient jamais été vendus ou qui étaient trop insignifiants pour être intéressants pour un quelconque acheteur. Elle étira le bras au milieu de ce bric-à-brac pour prendre un vieux document bien précis. Elle le lisait presque tous les jours depuis qu’ils l’avaient reçu à la boutique. C’était lisible, mais tout juste. Il y avait même des phrases qui étaient presque invisibles sous des jets d’encre trop gros et le temps avait fait jaunir le papier et rendu fragile quelques endroits. Dans un soupir, elle le rejeta sur la table et retourna dans la boutique en parcourant rapidement les étalages. Satisfaite, elle alla retourner la pancarte qui indiquait que la boutique était bel et bien ouverte.

Les matinées étaient toujours tranquilles, sauf lorsque des clients fidèles passaient. Elle n’était pas une femme de la tranquillité extrême, mais il y avait une ambiance dans la boutique qui la mettait toujours à l’aise. C’était peut-être parce que c’était familial ou parce qu’il y avait tellement d’objets que sa voleuse intérieure ne pouvait qu’être comblée. Bien que rien qui soit présent ici ne vienne d’un vol… elle ne serait pas assez idiote pour faire une chose pareille!

D’ailleurs… il faudrait bien qu’elle s’active un peu dans cette autre vie. Question de ne pas perdre la main! Elle eut un sourire à cette pensée. Cependant, elle ne volait pas pour rien. Pour le plaisir oui, évidemment, mais il lui fallait un objet intéressant, un bien précieux et difficile à avoir. Assise derrière le comptoir, elle tapota la vieille table de bois du bout de ses doigts maigrelets et réfléchissait. L’antiquaire ne sut dire combien de temps passa comme ça, mais une chose est certaine, il passa.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 11 Mar - 03:55 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aënaelle Litios
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 03 Mar 2013
Messages: 162
Crédits Avatar: Naoto Fuyumine- Dogs, bullet and carnage
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chercheuse/Historienne.
Invocation(s): Hélios
Invoqueur: L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire: Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Point(s): 246

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 17:37 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Exceptionnellement, Aënaelle s'était levée tôt. Enfin, pas que la demoiselle soit du genre à flemmarder dans son lit les matins ! Mais elle avait pour habitude de profiter d'un bon repos après chaque retour.
Aujourd'hui, c'était différent. Bien que persuadée que son amie serait heureuse de la revoir et de l'accompagner ce soir, il n'en était pas moins que cette invitation se faisait à la dernière minute.

J'espère vraiment qu'elle pourra venir, je suis sûr que ça l'intéressera !

La jeune Litios mangea rapidement et s'habilla aussi prestement, mais toujours avec élégance. Préparant par la même occasion ce qu'elle porterait le soir venu. Une fois prête, elle enfila la bague ambrée offerte il y a des années par son père et fixa un petit poignard finement ciselé sur sa cuisse, sous sa jupe. Un cadeau de son dernier anniversaire. Certains avaient cru amusant de la lui offrir quand ils avaient appris que la jeune femme s'intéressait à l'art de l'escrime. Si sa mère s'offusqua de la mauvaise blague, il en fut tout autrement pour Aënaelle. Depuis, dès que son katana restait sur son présentoir et donc quand elle n'était pas en voyage, le cadeau l'accompagnait discrètement.
Bien qu'elle ne le montrait pas, il lui restait difficile de se sentir en sécurité en dehors du domaine. La lame lui offrait alors une petite sécurité. Bisma l'avait priée d'oublier l'idée de l'emporter à la soirée. Quel scandale ça serait si quelqu'un le découvrait. La demoiselle avait alors répondu avec humour.


- Oh oui, surtout quand on apprendra le nom du voyeur dont le regard se fourvoie sous les robes des nobles dames !

Mais elle accepta cependant, admettant que l'action serait des plus insultantes pour le seigneur Umblias. Toutefois, c'est en ville qu'elle avait rendez-vous pour le moment. C'est donc le chemin du quartier commerçant qu'il lui fallait suivre. Comme la pluie s'était invitée, elle releva la capuche de son manteau pour s'en protéger. Le temps était décidément très changeant à Lüh. Accélérant le pas à travers les longues rues, Aënaelle finit par arriver chez l'antiquaire Edil. Un petit moment qu'elle n'y avait pas mit les pieds. Pourtant, tant de temps passé ici...

De bon souvenir lui vinrent en tête avant d'entrer et c'est tout sourire qu'elle franchit le pas de la porte. Il n'y avait pas grand monde. D'un autre côté, même les rues étaient désertes. Le marchand du passé discutait avec ce que la jeune Litios prit pour un habitué, mais finit par reconnaître la demoiselle et l'accueilli de plusieurs petites questions quand celle-ci retira le tissu masquant partiellement son visage.


- Bonjour Mathias ! Si longtemps ? Je suis vraiment désolée, j'ai eu beaucoup à faire dernièrement. Mais ça fait plaisir de revoir des amis. D'ailleurs : Rowena est ici aujourd'hui ?

Aënaelle savait que sa meilleure amie travaillait toujours ici. Mais une absence où une journée de repos était tout-a fait possible. De même, il est possible que la fille de Mathias lui en veuille de ne pas être passé depuis si longtemps.






Dernière édition par Aënaelle Litios le Dim 17 Mar - 22:56 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Rowena Edil

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 13 Mar - 22:53 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Mathias, le père de Rowena arrivait toujours un peu plus tard à la boutique parce qu’il savait que sa fille faisait l’inventaire et qu’elle lui avait souvent dit de ne pas se presser si elle était là. Qu’il prenne soin de ses vieilles jambes! Oui, elle aimait bien taquiner son père. C’était un homme gentil, aimable et un peu timide. Presque à se demander d’où venait Rowena avec sa fierté et ses airs espiègles! En fait, si l’on connaissait le père et la fille l’on pouvait se poser cette question, mais lorsque l’on rencontre la mère… l’on se dit bien que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre! Comble de malheur, le fils est aussi extraverti que sa sœur!

Enfin, Mathias, lorsqu’il vit Aënaelle lui sourit gentiment. Il avait un regard bienveillant et reconnaissait le père de la jeune noble en elle. Homme qu’il avait grandement apprécié au courant de sa vie d’antiquaire. Lorsqu’elle lui posa la question, il hoche positivement la tête et pivota légèrement pour indiquer le bureau. Il prit un air presque coupable lorsqu’il lui parla de sa voix douce.

«-Elle est en arrière boutique, elle me trouve trop étourdi pour remplir quelques papiers… Il baissa un peu la tête, conscient de cela et rajouta, elle sera très contente de te voir!»

Sur ses mots, il lui sourit une dernière fois et prit la direction de la porte d’entrée puisqu’un client faisait justement irruption dans la boutique. Il n’y avait jamais beaucoup de gens dans cette boutique, mais les achats que l’on y fait sont parfois impressionnants! Ce qui laisse la chance à la boutique de survivre depuis tout ce temps. En fait, Aënaelle n’eut pas vraiment besoin de faire beaucoup de pas dans la boutique avant de voir la bouille de sa vieille amie. Elle avait deux grands parchemins dans les mains et les sourcils légèrement froncés, comme si elle avait trouvé une erreur ou une incohérence! La voleuse leva son regard et remarqua de suite son amie, son questionnement quitta de suite ses yeux et son regard se fit jovial et un sourire éclaira son visage.

«-En voilà une belle surprise! Tu es revenue quand, toi qui disais partir que quelques jours!»

Elle dit cela dans un petit ricanement. Non, elle ne pouvait pas lui en vouloir, Rowena n’était pas du genre à faire des scènes pour un départ si long! Elle s’approcha rapidement de sa meilleure amie, toujours armée de ses parchemins. Et elle tenta même de faire une moue de reproches, mais elle ne pouvait pas être si sérieuse, trop enthousiasme de revoir son amie.
Revenir en haut
Aënaelle Litios
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 03 Mar 2013
Messages: 162
Crédits Avatar: Naoto Fuyumine- Dogs, bullet and carnage
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chercheuse/Historienne.
Invocation(s): Hélios
Invoqueur: L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire: Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Point(s): 246

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 00:46 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Le propriétaire était toujours aussi adorable. Une personne calme et sérieuse. Un professionnel dans son métier et c'est pourquoi le père d'Aënaelle l'avait compté parmi ses amis. Que leurs deux filles se soient elles aussi liées d'amitié, cela était moins prévisible mais n'en restait pas moins une réalité.
La jeune noble ne put s'empêcher de sourire à la réponse de Mathias, reconnaissant là une remarque typique de son amie. Il n'y avait rien de méchant là dedans. Au contraire, c'était la façon par laquelle elle montrait l'attention portée à ses proches.


- Je vais la rejoindre alors, merci. Parole qu'elle accompagna d'un geste de la main.

Aënaelle n'eut alors qu'à faire quelques pas pour deviner la présence de la fille de l'antiquaire. Cette dernière, bien qu'en plein travail, la remarqua et vint l'accueillir, visiblement heureuse de la visite surprise.

- Je ne suis rentrée qu'hier et j'ai l'impression que c'était il y a à peine une heure.

Les événements avaient tendance à s'enchaîner rapidement à la capital si on se donnait la peine d'y participer.

- J'étais du côté de la forêt de jade pour le compte d'un autre noble, rien de bien intéressant, mais la vue vaut le détour... c'est ce qui m'a retenue.

Elle ria alors de bon cœur, l'expression de son amie, se voulant réprobatrice un cours instant pour finir tout ce qu'il y avait de plus chaleureux lui rappela la réaction de sa mère la veille. La demoiselle savait qu'elle comptait pour quelqu'un et c'était cela qui l'avait tiré de la dépression cinq ans auparavant.


- Et toi, comment vas-tu ? Tu as l'air occupée.
Elle désignait les parchemins que Rowena tenait toujours.
Lui demander tout de suite pour la soirée aurait été inconvenant, amitié ou non. Cela viendrait plus tard, au fil de la conversation, pour le moment, Aënaelle voulait prendre des nouvelles et passer un bon moment au côté de cette jeune fille avec qui elle avait partagé tant de choses au fil des années.





Dernière édition par Aënaelle Litios le Dim 17 Mar - 23:08 (2013); édité 4 fois
Revenir en haut
Rowena Edil

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 16 Mar - 16:50 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Au commentaire de son retour, l’antiquaire ne put que sourire. Elle n’avait pas beaucoup voyagé au courant de sa vie, mais elle comprenait le sentiment d’épuisement que pouvait ressentir la jeune noble. Rowena ne lui en voulait pas, elle avait déjà témoigné de la jalousie par le passé, mais sans personne sur laquelle lancer sa jalousie, elle ne le pouvait pas! Ensuite, sa meilleure amie lui expliqua la raison de son absence plus longue que prévu, elle n’eut qu’un petit mouvement des épaules, signifiant bien qu’elle comprenait. Rowena était d’une curiosité presque maladive lorsque cela lui prenait alors que son amie s’est attardée sur la beauté naturelle de la forêt ne la surprenait pas et elle trouvait cela très naturel! Évidemment, le rire d’Aënaelle était contagieux puisque Rowena eut un rire également. Au même moment qu’elle lui demandait si elle était occupée, Rowena était déjà en train de réfléchir à un moyen de se débarrasser de ses parchemins. Elle releva son regard océanique sur son amie, toujours souriante.

«-Je vais très bien, mes journées ont été plus ordinaires que les tiennes ces derniers temps! Dit-elle accompagné d’un sourire un peu amusé. Oh et non, je ne suis pas si occupée.»

Elle haussa un peu les épaules et pivota pour aller vers le comptoir qui servait d’endroit où payaient les clients et comme le reste de la boutique, un petit fouillis régnait sur le comptoir bien qu’un petit espace restait libre. Très petit. Enfin, elle déposa ses deux parchemins près de ce qui servait de caisse tout en continuant de parler.

«-Ce n’était qu’une petite incohérence entre deux items, rien de bien intéressant. Elle fit un petit mouvement de la main. Enfin, je suis contente que tu me fasses une visite surprise! Je me demandais bien ce qui pouvait te retenir si longtemps, mais je comprends que la forêt de Jade doit avoir ses intérêts.»

Elle dit cela avec un sourire. Au contraire de la mère de la jeune noble, Rowena croyait en la force de son amie, peut-être aveuglément puisque même si la voleuse connaissait bien les dangers de la ville, ce n’était pas la même chose pour les dangers dans la nature! Rowena leva son regard un bref instant pour voir son père saluer le client qui partait puis retourna son attention vers son amie.

«-Raconte moi, je suis curieuse, comment c’est passé ton voyage, ce fut agréable?»

Oui, Rowena était toujours très curieuse de connaître les péripéties de son amie et c’était un intérêt réel, elle pouvait bien l’écouter aussi longtemps que cela lui plairait de lui raconter. Finalement, Mathias savait sûrement de quoi il s’agissait et avait entendu sa fille puisqu’il revint tranquillement vers le duo, tout aussi curieux que sa progéniture.
Revenir en haut
Aënaelle Litios
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 03 Mar 2013
Messages: 162
Crédits Avatar: Naoto Fuyumine- Dogs, bullet and carnage
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chercheuse/Historienne.
Invocation(s): Hélios
Invoqueur: L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire: Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Point(s): 246

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 19:12 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Les deux femmes riaient ensemble et Rowena se débarrassa bien vite de son travail pour discuter avec son amie. Argumentant qu'elle n'était pas si occupée que cela.
En suivant le pas, Aënaelle regarda autour d'elle, aussi bien dans l'arrière boutique que sur le comptoir. Tous étaient entassés. La boutique contenait de nombreux petits trésor, mais tous les cataloguer, les étiqueter et les ranger était une tâche colossale qui ne finirait jamais. Elle ne put réprimer un sourire en coin.


- Pas plus que d'habitude du moins.

La jeune antiquaire haussa les épaules avant d'expliquer son travail sur les deux parchemins. Ah les incohérences. Certainement pas le même genre que celles rencontrées par la chercheuse, encore que. Quoi qu'il en soit, elle imaginait la gêne que cela pouvait occasionner dans la boutique. Bien que la résolution des problèmes soient, à son avis, assez simple pour peu que l'on possède les bonnes informations.
Il lui fut alors demandé de narrer son petit voyage.

- Je ne sais pas si la recherche des armoiries d'une petite famille noble vous intéressera. Surtout que je me suis demandé s'ils avaient fait au moins un effort de recherche. Enfin voilà, ils m'ont dit vouloir retrouver un bouclier portant le blason de leur famille qu'un de leur ancêtre aurait perdu il y a quelques générations. J'ai eu juste une représentation de l'héraldique et ce qu'ils supposaient être la direction que ce dernier avait suivi.

Elle prit un petit temps de pose, soupirant d'exaspération, montrant ainsi à quel point la suite avait été facile. à peine plus d'une journée à étudier des archives, aussi bien celle de Lüh que celle de sa propre bibliothèque avait suffit.

- Une fois une petite idée de la direction à prendre, j'ai préparé mes affaires habituelles et suis parti vers la forêt de jade. Je ne sais pas quelles étaient les buts et intentions du voyageur, s'il s'est rapidement arrêté où s'il n'a pas réussi à revenir de son long voyage, mais il ne me fallut pas longtemps pour retrouver ses effets. Dans une taverne d'un petit village en bordure de forêt !
Il appartenait maintenant au propriétaire de l'auberge. J'ai du lui racheter. Il ne s'en souciait guère, à mon avis c'était plus à moi qu'il s'intéressait. Je lui ai fait croire que je cherchais un petit cadeau pour un ami, que je voyageais dans le coin et que j'avais besoin de repos.


- Je m'en suis tiré pour une poignée de Tsuris et douze jours de réservation à l'auberge. En prenant bien soin de toujours bloquer la porte les soirs. Dit-elle, en adressant un regard entendu.

- Ça, c'était la partie la moins agréable, se faire constamment reluquer et dormir dans un lit peu confortable. J'ai même pensé à passer mes nuits à la belle étoile parfois ! Enfin, juste pensé, Mieux valait ne pas tenter finalement.
Par contre, les balades sous les arbres, observer la nature. Je ne m'en serais jamais lassé ! Et tous ces petits animaux dans leur milieu, c'était enrichissant de voir tout cela. Oh ! Et les animaux qui y vivent ! J'ai eu de la chance, j'ai pu en apercevoir quelque un !


Elle sortit un petit carnet sur lequel figuraient des tentatives de croquis. Ainsi sa petite histoire se finissait. Enfin presque. Elle eut un petit air gêné.


- Mais je ne suis pas fameuse en dessin.
Au final, mes clients ont retrouvé leur bien et moi cette bonne vieille ville!


Elle resta pensive un instant.
- Il faudra qu'un jour j'aille vraiment explorer cette forêt, pas juste rester en périphérie. Tu pourrais venir aussi, je sûr que ça te ravira... Enfin, si c'est possible.

Elle avait ajouté cela en jetant un regard hésitant à Mathias. Après tout, Rowena avait un métier, une vie ici, il pouvait être difficile d'avoir à s'absenter plusieurs jours, voir semaines! Un jour peut-être alors. Elle discuta encore un peu travail et famille, obtenant des nouvelles de son amie.

- J'en oublie une des raisons de ma visite : Rowena, es-tu libre ce soir ? Sire Launay organise son exposition comme chaque année et j'y suis invité.

La jeune Litios accentua particulièrement ce dernier mot.
- Mhm, au risque de te paraître bien égoïste, j'aimerais te demander de m'y accompagner ? Nous nous y amuserions certainement plus à deux. Et puis, il faut avouer que sa collection est assez impressionnante et ne manque pas de belles choses. Voudras-tu venir ?

Aënaelle espérait sincèrement que sa meilleure amie serait disponible et accepterait.



Revenir en haut
Rowena Edil

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 20 Mar - 00:02 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

D’apparence un peu négligée, la boutique allait tout de même très bien et peut-être que les gens aimaient l’ambiance que l’on peut qualifier de «vieux grenier rempli de trésors». Oui, c’était le terme populaire que l’on pouvait entendre à propos de cette boutique. Rowena était très vaillante quand l’on parlait de la boutique sous ses airs un peu détachés. Elle voulait que tout se passe bien, autant pour son père, mais aussi pour elle. La boutique, c’était son travail et sa vie, elle était aussi l’enfant de la famille Edil qui prendrait le relais. Rowena était plutôt fière de cela. Elle était tout de même capable de dire qu’elle s’occupait bien de la boutique et c’était peut-être un peu prétentieux, mais la vérité est parfois ainsi!

Enfin, Rowena appuya ses coudes sur le comptoir sans quitter sa meilleure amie des yeux. Elle aimait beaucoup l’écouter, mais celui qui aimait encore plus cela, c’était bien son père! Mathias buvait ses paroles avec une certaine avidité. Cela amusa un peu Rowena de voir son père la regarder ainsi. Mathias avait toujours été un aventurier timide, il aurait aimé aller partout, mais c’était toujours limité aux histoires des objets dans sa boutique. Rowena, quant à elle écoutait son amie, mais elle n’avait jamais été vraiment aventurière, du moins, pas hors de la ville. Elle trouvait la ville déjà assez intéressante, pas besoin d’aller plus loin. Du moins à son avis! Ils réagirent à ses mots par des hochements de tête et des regards entendus tout au long de son récit. Ils regardèrent également les croquis avec curiosité, Mathias plus près de son visage puisque sa vision commençait à devenir un peu défaillante. Lorsqu’elle posa la question à Mathias, elle put voir que ses yeux s’agrandirent et il acquiesça de nombreux mouvements de la tête.


«-Oh oui oui! Certainement! Je…je ne serais pas très dérangeant tu sais. Et puis je sais que Rowena saura s’occuper de la boutique toute seule sans problème!»

Il échangea un regard avec Rowena qui lui indiquait d’un mouvement espiègle de la tête qu’elle était bien d’accord. Rowena n’était pas offusqué de cette proposition, après tout, elle aimait bien la ville, pas qu’elle n’aimait pas la nature, mais elle la connaissait beaucoup moins. La voleuse pivota de suite sa tête vers son amie lorsqu’elle lui parla et qu’elle lui proposa de l’accompagner ce soir. Sa réponse ne se fit pas attendre du tout et elle sourit de toutes ses dents en se redressant.

«-T’accompagner? Bien sûr que je veux. Autant parce que je suis curieuse de voir cette exposition et si je peux passer un peu de temps avec toi, ça va être amusant.!»

Elle fit le tour du comptoir pour venir devant son amie, elles ne s'étaient pas vue aussi souvent dans les dernièrs jours, même les dernières semaines. Elle alla pour parler, mais son père la devança en regardant sa fille.

«-En voilà une excellente idée. Tu pourrais te trouver des personnes intéressantes avec qui discuter.»

Oui, il y avait un message subtil dans ses mots. Les parents de Rowena espéraient vraiment qu’elle trouve un jeune homme avec lequel elle pourrait se marier. Malheureusement, Rowena n’était pas une femme à homme et elle ne manifestait pas l’envie de se marier même avec son âge un peu avancé. Elle échangea un regard avec Aënaelle et lui sourit gentiment.

«-Tu me dis où et quand et je serais avec toi sans problème!»

Dit-elle, pleine d’enthousiasme sincère, elle ne regarda pas Mathias après son commentaire, préférant éviter le sujet.
Revenir en haut
Aënaelle Litios
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 03 Mar 2013
Messages: 162
Crédits Avatar: Naoto Fuyumine- Dogs, bullet and carnage
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chercheuse/Historienne.
Invocation(s): Hélios
Invoqueur: L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire: Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Point(s): 246

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 15:44 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

C'est toujours agréable d'avoir un auditoire captivé et intéressé. Et de plus en plus difficile d'en trouver. Aujourd'hui, on écoute d'une oreille et on retient ce que l'on veut bien. Quand on fait l'effort d'écouter d'ailleurs. Pour sa part, Aënaelle essayait toujours de tout retenir de ce qui lui était dit. De comprendre aussi. Certain pourront dire qu'elle s'éparpille en s'intéressant à tout et n'importe quoi et ils auront sûrement raison. Cela n'empêche qu'écouter quelqu'un devrait au moins être une règle de politesse. Et ici, il en était tout autrement : l'écoute était intéressée et cela même si la narratrice trouvait son histoire peu captivante, banale à vrai dire.

Les réponses qui suivirent ravirent la demoiselle au plus haut point. Pour le voyage, elle savait que Rowena serait moins intéressée que son père, elles en avaient déjà parlé. Quant à Mathias, sa réaction provoqua l'apparition d'un sourire en coin sur le visage de la jeune Litios.

- Dérangeant ? Voyons, jamais de la vie ! Au contraire, tu seras le bienvenu.

D'un autre côté, Peu savait que la chercheuse avait une fâcheuse tendance à voyager seule. Pas qu'elle se refusait à être accompagnée, non, mais trouver des gens de confiance est difficile et les quelques personnes ayant fait du chemin avec elle n'était au final que des rencontre hasardeuse et dont les destinations concordaient.

Quant à l'exposition du soir, son amie antiquaire semblait plus qu'emballée à l'idée d'y faire un tour. Son père, lui, y voyait un tout autre intérêt. De l'avis d'Aënaelle, ce n'était pas vraiment l'endroit idéal pour faire des rencontres : une débauche de moyen et de formule de politesse. Voilà à quoi elle s'attendait. Bien sûr, de rares exceptions étaient possible. Sauf que les hommes qu'elle trouvait suffisamment mature n'avait pas forcément l'âge adéquat. Bref, sa meilleure amie avait apparemment les mêmes soucis qu'elle. A ceci prêt que la chercheuse ne subissait plus les pressions de sa mère depuis quelques années.

Ô bien entendu, la nouvelle d'une union d'un homme avec sa fille comblerait Bisma cependant, aborder le sujet trop souvent et directement pouvait être houleux. Et comme sa chère enfant était très bien capable de partir un long moment sana nécessiter d'aide, La noble dame avait préféré une approche plus diplomatique tout en restant complice de sa progéniture. Ce qui était fortement apprécié par Aënaelle. En échange, elle évitait de trop protester quand une invitation se présentait et qu'elle disposait du temps pour y apparaitre. Une sorte d'accord tacite.

Son regard soutenait son amie et son sourire lui indiquait qu'elle comprenait et n'en parlerait pas non plus. Peut-être que plus tard, elles s'en amuseraient ensemble.


- Le Von Teese ouvre à vingt heure, tu peux me retrouver chez moi avant où alors nous nous rejoignons directement là bas disons... vingt à trente minutes après le commencement ? Comme tu préfères.

Elle lança alors un regard complice. Arriver en retard ? Et alors ? Il faut savoir se faire désirer et créer la surprise. Enfin, concluant d'un clin d’œil discret :


- Mets ta plus belle robe.


Ils discutèrent encore ainsi quelques instants avant que la jeune noble ne dût partir. D'autres petites affaires sans importance l'attendaient avant le soir.
Elle remercia chaleureusement ses deux amis de l'accueil, leur souhaita une bonne journée, ponctuant d'un :

- A ce soir !



Revenir en haut
Rowena Edil

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 23 Mar - 04:13 (2013)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle] Répondre en citant

Lorsqu’elle s’adressa à Mathias, elle put constater que l’homme avait les joues un peu plus rouges. Oui, c’était un grand timide. À voir Rowena à côté toute joviale et sans gêne, c’était presque amusant. Elle donna même un petit coup de coude à son père pour qu’il se garde tout de même une petite contenance. La fille aimait bien taquiner son père. Mathias ne rajouta rien aux mots de la noble.

Puis ce fut au tour de la jeune antiquaire de porter plus attention à son amie lorsqu’elle lui parla de cette fameuse soirée. Emballée, Rowena aimait bien ce genre de soirée. Elle fut encore plus heureuse lorsqu,Aënaelle ne rajouta rien aux mots du paternel de Rowena. Aux premières paroles de son amie, elle eut un petit sourire un peu espiègle en lui répondant.


«-Je te rejoindrais chez toi, comme ça nous allons pouvoir être en retard ensemble.»

Elle avait dit cela avec un petit rire pour ponctuer ses mots. Surtout avec ce regard échangé, même Mathias ne put retenir un petit regard au ciel en voyant les deux jeunes femmes. On ne se demandait pas pouvoir elles étaient amies quand on les voyait avec une telle complicité. Ensuite, à la mention de la robe, un nouveau sourire à la pointe des lèvres vint naître sur les lèvres pleines de la voleuse. Elle fit mine de réfléchir et acquiesça d’un mouvement de la tête.

«-Noté. La plus belle.»

Elles échangèrent ensuite quelques mots, Mathias quittant cette discussion devenue trop féminine pour lui. Rowena en vint donc à devoir saluer son amie avec une promesse de se revoir dans quelques heures à peine. Une fois qu’Aënaelle fut partit, Mathias revint à la charge sur l’idée de mariage. Rowena le repoussa de quelques arguments peut convaincants, mais qui réussit à décourager Mathias pour qu’il s’éloigne de sa fille pour le reste de la journée à la boutique.

Désoléééée, c'est pas top ^^''
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:13 (2016)    Sujet du message: Une journée banale [Naelle]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Boutique d’antiquité de la famille Edil Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com