Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Achat et apprentissage.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Arc'Hanne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Exode Da Sylva
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 68
Crédits Avatar: Hazama - Blazblue
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Zoologiste
Invocation(s): Azarhys(poisson rouge)
Inventaire: 3500 tsuri
Point(s): 221

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 13:41 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Tranquille retour à la capitale (ce qui est en soit une chance improbable avouons le). Une chose qui m'avait surprise une fois sorti des salons remplis d'argent et d'or que j'étais habitué à fréquenter, c'est à quel point les choses pouvaient être donnée. Si tôt que vous ne preniez pas un carrosse avec dix gardes et six chevaux pour vous déplacer, le moindre trajet ne coûtait guère plus qu'un repas habituel au château. De ce fait j'avais largement surestimé l'or dont j'aurais besoin pour mon allé-retour au temple. Ce qui était ma foi une fort bonne nouvelle, car non content d'avoir encore plus de trois quarts de la somme que j'avais initialement subtilisé avant mon départ, cela signifiait que j'étais encore libre de mes mouvements pour un moment. Et ce malgré le prix exorbitant que m'avait fait payer le médecin pour soigner cette blessure au bras...

Chose amusante que de penser que ma mère m'aurait assassinée pour avoir osé dire que quelque chose valant moins de cent mille tsuris était hors de prix.

Je réfléchissais au moyen de me procurer une nouvelle arme, mon épée précédente ayant finie dans l'estomac d'une statue de pierre. Soyons franc j'étais décent en escrime et bien peu de membres de la cour pouvaient me battre à ce sport. Le problème c'est qu'une fois sorti du monde de paillette et d'illusion dans lequel j'avais été élevé, l'escrime cessait d'être un sport pour être un instrument de survie. Et ce court affrontement avec la pierre m'avait bien fait comprendre qu'il y aurait des choses et des hommes plus fort, plus expérimenté, plus chanson, ou naturellement meilleur. Et même si je disposais à présent du pouvoir d'une invocation je ne pouvais guère ne faire que me reposer sur elle. J'avais donc pris la décision qu'il était temps d'élargir mon arsenal.


Bref voilà ce qui m'amenait dans les rues commerçante de la capitale. Malheureusement les armes utilisables par un simple humain étaient assez limitées. J'avais entendu des invocations parler des anciennes armes des hommes et franchement je donnerais n'importe quoi pour en avoir une maintenant. Bref rêverie mise à part, les seules armes existantes qui n'étaient pas des armes de corps à corps étaient les arcs, ce qui limitait franchement le choix. Pour ceux qui se poseraient la question, non je n'ai jamais touché un arc de ma vie, mais il n'est jamais trop tard pour apprendre. Restait à trouver un instructeur compétent et qui ne veuille pas juste se faire bien voir de la noblesse en m'enseignant. Du coup impossible de faire appel aux contacts habituels de ma famille.

Je m'étais donc renseigné tant bien que mal et avais fini par atterrir devant L'arc'Hanne. Outre un jeu de mots ma foi bien trouvé, la boutique avait la particularité d'être tenue par un chasseur, du coup en alignant suffisamment de tsuris je devrais être capable de faire d'une pierre deux coups et d'attraper à la fois une arme et un instructeur compétent ici.

La pancarte à l'entrée eu le bénéfice de m'arracher un sourire. Au moins le propriétaire de l'endroit ne manquait pas d'humour... ou de client maladroit au choix.


La porte était un peu récalcitrante. Le panneau « poussez fort » n'était pas superflu. Entrant dans la boutique je ne vis pas l'artisan pour le moment, probablement occupé dans son atelier ou ailleurs, aussi j'en profitais pour regarder un peu ce qui s'offrait devant moi. Les arc semblaient de bonne facture, de mon point de vue d'amateur tout du moins et la boutique était assez sobre dans l'absolu et les prix que je pouvais voir afficher me semblaient raisonnables. Un bon début dans l'absolu. Restait à voir ce que je pourrais obtenir du propriétaire comme « formation »...
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 10 Mar - 13:41 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mujin
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 34
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Métier dans le jeu: Propriétaire de la boutique d'arcs / chasseuse à ses heures perdues
Inventaire: Un arc nommé Calypso
Double compte: Fauve
Point(s): 72

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 16:27 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Mujin

Welcome


Mujin s'étira longuement, sentant craquer tous les os de son dos. Elle venait de mettre la dernière dorure, le coup de pinceau final, sur un arc. Ce n'était pas une commande - les demandes d'arcs sur mesure n'abondaient pas ces temps-ci. C'était un prêt-à-tirer, un arc qui finirait accroché dans un coin de la salle en attendant un acheteur. Elle avait passé plus d'un mois à le faire, à le tailler à partir de la corne d'un chien de l'enfer tué durant sa dernière chasse, qui remontait à plus de trois mois. Une fois l'arc fait, elle avait passé encore deux semaines sur les finitions: renforcer la corde pour donner plus de puissance, le traiter avec différents produits pour l'insensibiliser à l'eau, puis les derniers détails: gravures décoratives, différentes couches de peinture, de dorures et de vernis, et le résultat était là, devant ses yeux, sa toute dernière création: Poséïdon.

Dans les très anciennes croyances datant de l'ère des anciens hommes, Poséïdon était le nom d'une divinité, un Dieu de l'eau. Bien sûr, ces croyances étaient totalement fausses et remontaient à bien avant la destruction de l'ancien monde, mais Mujin aimait bien ces mythologies. Elle avait appris tout cela dans les livres, qui manquaient de précision. Peut-être un jour pourrait-elle rencontrer une invocation qui lui en apprendrait plus sur toutes ces étranges religions... En attendant, elle se contenterait de ce que les livres disaient.

Suspendant l'arc au-dessus de sa table de travail pour laisser le vernis sécher, elle sortit de son atelier et arriva dans la pièce principale de la boutique. Elle avait entendu un client entrer, environ dix minutes plus tôt, mais avait tenu à finir son travail avant d'aller s'occuper de lui. Et puis, ça lui laissait le temps de faire son choix: elle en avait marre de passer une demi-heure à attendre que les clients indécis arrêtent de changer d'avis et fassent une demande précise. Avec un peu de chance, ce jeune homme savait ce qu'il voulait.

En détaillant le client, Mu fut surprise de voir une telle personne dans sa boutique, et encore plus surprise de ne pas l'avoir entendu hurler jusqu'à ce qu'on s'occupe de lui. Après tout, la patience n'est pas connue pour être la première qualité des nobles - ce que, de toute évidence, il était. Grand et fin, cheveux teints en vert et costume de l'ancien temps lui seyant si parfaitement qu'il ne pouvait qu'être fait sur mesure, l'inconnu se tenait droit et observait les arcs. Mujin n'aimait pas tellement les nobles, souvent exigeants et impérieux, mais celui-ci, au moins, avait eu la décence de patienter dix minutes sans enrager. On ne pouvait pas en dire autant de tous ses clients.

Les nobles venaient rarement jusque Arc'Hanne. La boutique et le travail de la jeune archère et de son prédécesseur avaient plutôt bonne réputation parmi les chasseurs, mais les gens de la "haute" devaient avoir des artisans officiels, directement à domicile. Et puis de toute façon, à quoi pourrait bien leur servir un arc ? Mais l'homme qui se tenait dans la sobre boutique semblait tout à fait dans son élément. Il était fin mais assez musclé et devait pratiquer régulièrement, sinon le tir à l'arc, du moins l'escrime.

-Bienvenue. Que puis-je faire pour vous ? Voulez-vous voir les arcs disponibles à la vente ? Je viens de terminer un très bon modèle qui devrait être utilisable dès demain. Vous pouvez également commander un arc sur mesure. Nous pouvons aussi vous proposer une formation si vous n'êtes pas habitué au tir.

Mujin s'était adressé à lui sur un ton aimable, mais nullement affecté par le statut noble de son client. La noblesse ne l'avait jamais vraiment impressionnée. De toute façon, si cet homme avait pris la peine d'entrer dans la modeste boutique, c'est qu'il ne devait pas rechercher particulièrement un lèche-botte - ou alors, il s'était trompé d'enseigne. L'archère s'approcha du comptoir en attendant la réponse, prête à prendre en note toute commande.
Revenir en haut
Exode Da Sylva
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 68
Crédits Avatar: Hazama - Blazblue
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Zoologiste
Invocation(s): Azarhys(poisson rouge)
Inventaire: 3500 tsuri
Point(s): 221

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 18:47 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

« N'oublie jamais que la plèbe est uniquement là pour nous servir Exode, il est hors de question d'accéder à leur requête ou de perdre du temps avec eux. »

Tu vois maman c'est dans ces moments que je me dis que tu étais vraiment une ordure arrogante... d'ailleurs ton invocation aussi le pensait. Mais bon je doute que cela ait pu un jour te venir à l'esprit. Bref un membre de la plèbe me faisait patienter... Au bruit de la porte je doutais fortement que l'on puisse rater l'entrée de quelqu'un dans le magasin, aussi soit l'artisan avait un autre client, soit il était occupé en arrière salle. Dans les deux cas cela ne me gênait pas. Une chose que vous apprenez rapidement lorsque vous voyagez seul sur de grandes distances c'est la patience. Après avoir passé le premier jour à ruminer d'ennui, vous finissez par vous y faire.

Tout cela pour dire que je pouvais bien me permettre d'attendre plusieurs minutes pour tout le temps que j'allais bien pouvoir coûter au propriétaire des lieux. Personne qui se présenta au bout d'une dizaine de minute...

Je fus quelque peu surpris de constater qu'il s'agissait d'une femme, léger détail dont on ne m'avait pas parlé. Au fond ça ne changeait pas grand chose, je doutais très fortement que le contenu des bas d'une personne influence le reste de ses compétences. J'en doutais d'autant plus depuis que je m'étais mis à fréquenter la plèbe. La femme paraissait jeune, probablement un peu plus jeune que moi. Mais bien qu'elle soit plutôt mignonne selon mes critères ce n'était pas son apparence qui m'intéressait, mais ses compétences.

On sentait dans sa manière de commencer la conversation qu'elle avait dit cette phrase un bon millier de fois, mais il n'y avait là rien d'anormal. Le ton était aimable, mais pas lèche botte, ce qui m'allais plutôt bien à vrai dire (bien que le reste de ma famille aurait piqué un crise), cela m'allais d'autant plus que la réponse à la toute première question que je souhaitais posé m'avait déjà été donnée.

J'ôtais mon chapeau et saluais respectueusement la demoiselle et répondis en souriant :

« Salutation chère demoiselle. Le dernier point m'intéresse tout particulièrement, étant malheureusement un parfait novice vis-à-vis de tout ce qui concerne l'archerie. »

Bon pour commencer évitons de faire le moulin à parole et d'expliquer des détails non nécessaire, sinon j'étais parti pour raconter ma vie. S'agissait maintenant de se montrer courtois et de ne pas trop s'imposer, ni de... comment on appelait ça déjà... A oui ni « d'étaler son pognon ». Pour le coup je doutais fortement d'être le client le plus agréable du monde, notamment de part le fait que j'allais probablement lui coûter beaucoup de temps.

« Naturellement, si vous êtes un peu à court de temps rien ne m'empêche de repasser plus tard, je serais coincé sur Lüh toute la semaine. »

Bon être courtois et indiqué que certes j'avais le temps, mais pas trop quand même c'est fait.

« Bien évidement, outre les renseignements sur l'usage et l'entretien d'un arc, je suis aussi ici pour en acheter un, ainsi que les munitions allant avec. »
Revenir en haut
Mujin
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 34
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Métier dans le jeu: Propriétaire de la boutique d'arcs / chasseuse à ses heures perdues
Inventaire: Un arc nommé Calypso
Double compte: Fauve
Point(s): 72

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 21:32 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Lorsque le jeune homme se retourna vers elle, Mujin fut aussitôt frappée par ses yeux jaunes. Elle n'avait jamais vu des yeux d'une telle couleur... Intéressant. Il lui répondit d'un air aimable, bien qu'un peu pompeux à son gout :

-Salutation chère demoiselle. Le dernier point m'intéresse tout particulièrement, étant malheureusement un parfait novice vis-à-vis de tout ce qui concerne l'archerie.

Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune archère. Un homme - noble qui plus est - reconnaissant être novice en quelque chose ? Voilà qui était plutôt rare. Mais après tout, c'était plutôt une bonne chose, un client croyant mieux savoir qu'elle était un client pénible, elle le savait par expérience, et si ce charmant noble reconnaissait ne pas avoir de compétences en tir, sa formation serait plus simple.

-Naturellement, si vous êtes un peu à court de temps rien ne m'empêche de repasser plus tard, je serais coincé sur Lüh toute la semaine. Bien évidement, outre les renseignements sur l'usage et l'entretien d'un arc, je suis aussi ici pour en acheter un, ainsi que les munitions allant avec.

Voilà qui était parfait. Les clients manquaient ces derniers temps, et celui-ci promettait d'être utile aux affaires. Voilà qui allait rassurer ses finances quelques temps. Il suffisait qu'elle lui prodigue une formation suffisante pour lui donner envie d'acheter un arc.

-Très bien, alors nous allons tout de suite commencer par votre formation si vous voulez, afin de voir quel type d'arc vous conviendra le mieux. En attendant, vous utiliserez un arc basique que je destine aux débutants. De toute façon, j'ai tout mon temps aujourd'hui. Suivez-moi.

Sans attendre la réponse, la jeune fille se dirigea vers l'arrière-cour, attrapant au passage son arc, Calypso, posé sur le comptoir. Lorsqu'elle arriva dans la cour, Yoona, sa chienne blanche, se leva du coin ou elle était couchée et courut vers elle pour lui sauter dessus et lui lécher la figure. Après quelques caresses sur la tête, Mujin la repoussa: elle était avec un client, ce n'était pas le moment de jouer. D'ailleurs, dès qu'elle aperçut l'inconnu, Yoona, visiblement effrayée, courut se réfugier dans le coin le plus reculé possible. Tant mieux, au moins elle ne les gênerait pas.

Mujin commença par choisir un arc pour son client. Elle avait une rangée d'arcs simples de différentes tailles: elle en prit un parmi les plus grands et le lui tendit. Elle n'avait pas besoin de vérifier: depuis le temps qu'elle exerçait ce métier, elle avait appris à trouver la bonne taille du premier coup d’œil. Après une seconde d'hésitation, elle lui reprit cependant l'arc des mains pour lui en tendre un autre, de la même taille, mais en chêne plutôt qu'en châtaigner - le chêne était moins souple, mais plus solide. Vue la carrure du client, ça paraissait plus sage: il était mince, mais pas dénué de muscles.

-Bon, on va commencer par quelques bases. Tout d'abord, votre oeil de visée: fixez un objet et fermez un oeil. Si l'objet semble avoir bougé, c'est que l'oeil resté ouvert est le mauvais oeil. Sinon, c'est que c'est votre oeil de visée.

Après avoir déterminé son oeil de visée, qui déterminait donc de quelle main il devait tenir l'arc, Mujin lui apprit comment se placer, l'aidant à positionner ses mains sur l'arme, puis elle lui donna une flèche, l'aida à la placer, et le laissa tirer une flèche. Bien entendu, ce premier tir ne fut pas fameux, mais elle avait déjà vu pire, comme pouvait en attester une légère cicatrice sur son bras - mais comment ce client avait-il bien pu la toucher au bras alors qu'elle était à côté de lui ? Cela resterait toujours un mystère...

-Vous allez vous améliorer. Une fois qu'on a tiré quelques fois et qu'on a un peu mieux compris comment se placer, on progresse vite.


Mujin s'approcha pour repositionner légèrement la main de l'homme sur l'arc et lui fit signe de tirer de nouveau. Elle espérait simplement qu'il n'allait pas se décourager devant la difficulté et renoncer à acheter un arc...
Revenir en haut
Exode Da Sylva
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 68
Crédits Avatar: Hazama - Blazblue
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Zoologiste
Invocation(s): Azarhys(poisson rouge)
Inventaire: 3500 tsuri
Point(s): 221

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 19:46 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

La jeune femme semblait se réjouir de ce que j'avais pu énoncer. Restait à savoir pourquoi. Certaine personne étaient souvent ravie de rencontrer des novices, car il était d'expérience facile de leur faire dépenser plus qu'il ne leur était nécessaire. Si c'était ce qu'elle pensait-elle risquait d'être déçue, car j'étais généralement assez méfiant dès qu'il était question de mes biens. Une autre solution pourrait être qu'elle venait de terminer son arc (comme elle l'avait fait remarquer un peu plus tôt) et qu'elle ne souhaitait/pouvait pas en commencer un nouveau maintenant. Pour le coup je ferais plus office de distraction qu'autre chose, mais ce n'étais pas vraiment un problème à mes yeux, tant qu'elle faisait son travail correctement.

Elle ne posa d'ailleurs aucune question superflue, comprenant a priori parfaitement ce que j'entendais par "parfait novice". Je la suivis donc dans la cours et fut presque inquiet quand cet énorme chien lui sauta dessus, je réalisais cependant très vite à quel point cette créature pouvait être inoffensive, notamment à la manière dont elle me fuit après coup. Soyons franc je n'étais pas un grand ami des animaux et il était assez fréquent qu'ils ne m'aiment pas, ou même qu'ils aient comme ici peur de moi. Cependant, la plupart avaient tendance à montrer les crocs, plutôt que de fuir en courant. Un chien domestique et qui semblait bien peu capable de se défendre. Je suppose qu'elle devait apprécier le côté affectif de l'animal. Enfin tout cela ne me regardait pas.

Elle me tendit un premier arc, sans prendre de mesure au préalable, l'habitude sans doute. Mais avant que je ne m'en saisisse elle se ravisa, mauvaise mesure ? Ah, non changement de matériaux tout simplement, restait à savoir si elle avait estimé le précédent trop dur ou trop fragile... Mon domaine de prédilection était les monstres, pas le bois. Au fond tant que l'arc ne m'explosait pas dans les doigts cela ne me concernait pas vraiment.

Je définis assez rapidement mon oeil de visée, le droit pour être précis. Mon enseignante m'indiqua ensuite le reste des bases nécessaires pour tirer à l'arc. À savoir, position et mouvement. Ne pas coller les jambes l'une à l'autre, bien placé sa main sur la poignée, comment tirer la corde, le fait de ne pas se contenter de lâcher la corde, mais aussi de continuer son geste afin de permettre à la flèche de tirer droit... Je ne suis pas sûr que j'exécutais le tout à la perfection pour une première, mais mon tir ne fut guère fameux, cela dit je pense qu'il aurait pu être bien pire.

Elle m'indiqua ensuite de replacer ma main, corrigea sa position, puis me fit signe de tirer à nouveau. Ce que je fis, je réalisais en sentant le frottement de la corde sur mes doigts que je me serais peut-être brûlé si je n'avais pas gardé mes gants. Cela était un bon indicateur de la puissance de l'arme en soit. La première flèche fut quelque peu meilleure que la première, cependant ce n'était pas encore comme ça que je pourrais abattre une cible avec un arc. Une légère douleur dans le bras droit m'informa que ma blessure ne me permettrait pas de tirer un nombre très important de flèche, c'est pourquoi je m'appliquais au maximum sur chacune d'entre elles, attendant à chaque fois que mon instructeur me corrige pour tirer la suivante. Accessoirement l'idée que j'étais limité dans mon nombre d'essai me poussait à rester calme et à me concentrer tout particulièrement sur ce que je faisais, sinon nul doute que j'aurais fini par lâcher un juron assez tôt, mais cela n'arriva pas ici.


Toute cette concentration que je ne me connaissais pas fut cependant inutile lorsque qu'après une quinzaine de tir, tous meilleur que le précédent, le dernier fut le pire d'entre eux. Et pour cause lorsque je tirais la corde une violente douleur me prit l'avant bras et me força à lâcher la corde (ainsi que ma visé) beaucoup trop tôt, envoyant la flèche se planter non loin de mon tout premier essai. Le tout en m'arrachant un juron à base de péripatéticienne (mais version vulgaire), qui tenait plus du cri de douleur que de l'énervement soit dit en passant... en même temps je l'avais vu venir à la manière dont la sensation de douleur allait de manière croissante au fil des tirs.

Je repris un peu de consistance en me redressant, tenant mon bras droit avec la main gauche, autour de laquelle j'avais laissé l'arc pendre.

« Mes excuses pour le bruit occasionné, mais il semblerais qu'une blessure encore mal guéri ce soit fait un peu trop sentir sur ce dernier tir... »

Je relevais légèrement ma manche, révélant l'épais bandage qui recouvrait mon bras pour illustrer mon propos.

Je reposais l'arc là où la demoiselle l'avait pris, avant de me tourner à nouveau vers elle.

« Je pense arrêter ici pour les essais de tir, du moins pour le moment, mon bras semblant incapable d'en supporter plus. »


Je me dirigeais à nouveau vers l'intérieur de la boutique, tout en parlant.

« Je présume que c'est le moment indiqué pour commencer à parler affaire mademoiselle... Hum, il semblerait que nous ayons oubliés les bases de la politesse, je me nomme Exode Da Sylva, naturaliste de profession. »

Je souriais comme toujours, apparemment qu'emporté par le besoin d'apprendre à manier l'arc j'avais manqué aux plus élémentaires des manières que l'ont m'avait enseigné... Mes parents seraient furieux s'ils le savaient.

« Mais vous pouvez m'appeler Exode. »

Pour ça par contre, ils m'auraient brûlé vif.
Revenir en haut
Mujin
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 34
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Métier dans le jeu: Propriétaire de la boutique d'arcs / chasseuse à ses heures perdues
Inventaire: Un arc nommé Calypso
Double compte: Fauve
Point(s): 72

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 18:08 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Mujin observa attentivement chaque tir de son nouvel élève. Il s'en sortait plutôt bien. L'archère remarqua qu'il se concentrait beaucoup avant chaque tir, privilégiant visiblement la qualité du tir au nombre de flèches lancées. C'était une bonne chose. Lors d'une chasse en pleine forêt, c'était le genre de réflexes qui, en plus d'économiser les flèches - ce qui n'était certes pas négligeable -, permettait souvent de toucher une proie du premier coup, plutôt que de l'effrayer avec un tir raté car trop précipité. La rapidité et la capacité d'enchaîner les tirs venait plus tard. D'abord, il fallait apprendre à viser.

Mujin donna encore quelques conseil au jeune homme - dont elle ne connaissait d'ailleurs toujours pas le nom, mais cela avait peu d'importance. Elle lui apprit par exemple que, pour plus de stabilité lors du tir, il valait mieux lâcher la corde entre l'expiration et l'inspiration suivante. Le placement de sa respiration tenait une place non négligeable dans la réussite (ou l'échec) d'un tir. Elle commençait juste à trouver qu'il s'en sortait pas mal quand, au bout du quinzième ou seizième tir à peu près, le jeune noble lâcha soudainement un cri de douleur et se pencha en avant, relâchant sa flèche qui alla se ficher dans la terre, à coté de la cible. A peine Mu s'était-elle penchée vers lui pour l'aider, que le client se redressait déjà, tenant son bras droit.

-Mes excuses pour le bruit occasionné, mais il semblerait qu'une blessure encore mal guérie se soit fait un peu trop sentir sur ce dernier tir...


Il releva légèrement sa manche, laissant apparaître un bandage impressionnant. De toute évidence, il avait déjà montré beaucoup de sang-froid pour supporter autant de tirs sans faillir. C'était admirable. Il alla reposer l'arc à sa place et se dirigea vers la boutique en disant ne pas pouvoir supporter plus de tir pour l'instant, ce qui paraissait évident pour Mujin.

-Je présume que c'est le moment indiqué pour commencer à parler affaire mademoiselle... Hum, il semblerait que nous ayons oubliés les bases de la politesse, je me nomme Exode Da Sylva, naturaliste de profession. Mais vous pouvez m'appeler Exode.

Un noble qui travaillait et qui lui demandait de l'appeler par son prénom ? Oui, décidément, Exode remontait dans son estime. C'est avec un sourire sincère que l'archère lui répondit.

-Enchantée, Exode. Je suis Mujin Aliz, mais appelez-moi Mujin, je n'ai jamais aimé qu'on m'appelle "Mademoiselle Aliz". Ça me donne toujours l'impression que c'est à ma sœur aînée qu'on s'adresse plutôt qu'à moi.

Ils entrèrent dans la boutique, où Mujin se plaça derrière le comptoir, proposant un siège à son client. Il était temps pour eux de parler affaires - et temps pour Mu de gagner des Tsuris.

-Alors, discutons à présent de votre futur arc. Je peux vous présenter les arcs que j'ai actuellement en stock. Si aucun d'entre eux ne vous convient ou si vous avez des exigences plus particulières, nous pouvons bien sûr nous entendre sur la fabrication d'un arc sur-mesure, qui sera plus personnel.

Mujin lui présenta la fiche répertoriant les arcs en stock, ainsi que celle contenant toutes les informations pour un arc sur-mesure.

[HRP: Désolée, c'est un peu court (et en retard en plus), mais j'espère que ça te plait quand même ^^]
Revenir en haut
Exode Da Sylva
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 68
Crédits Avatar: Hazama - Blazblue
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Zoologiste
Invocation(s): Azarhys(poisson rouge)
Inventaire: 3500 tsuri
Point(s): 221

MessagePosté le: Sam 16 Mar - 01:36 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Mujin donc et doté d'une soeur aînée qui plus est. J'aurais pu m'intéresser à la soeur, mais très honnêtement la demoiselle que j'avais en face de moi était assez agréable à l'oeil. Je fus ravi de constater un sourire sur ses lèvres, un sourire qui ne semblait pas si commercial que ça ce coup là. Inutile de plaire à la plèbe dirait mon père, j'étais désolé pour mes parents mais actuellement j'avais fortement envie de plaire et pas seulement pour obtenir un rabais.

Je pris le temps de regarder les arcs disponibles, m'arrêtant un temps sur le poséïdon qui me semblait fort intéressant, j'estimais que je n'aurais guère la force pour tendre le Cloud en situation « normale », l'Eris et l'Eros bien que fort précis manquait quelque peu de puissance, sachant que je comptais plus utiliser mon arc pour aider Azharys à gérer les menaces contre lesquels il aurait des problèmes la force du tir me semblait à privilégier.

« Le modèle Poséïdon me plaît fortement, malheureusement je dispose déjà d'un ami particulièrement à l'aise avec tout ce qui touche à l'élément aqueux, se sera donc du sur mesure. »


Je me penchais sur le parchemin des prix et commençait à réfléchir, ressortant certaines notes prise au cours de mes voyages, notamment sur les créatures dont était issue les différentes corne, le bois manquant de puissance à mes yeux. Je me mis à prendre des notes sur un carnet de voyage en couplant le tout avec mes connaissances. La corne de chimère ferait un arc trop dur à tendre pour moi, la corne d'Oryx serait un peu moins résistante que celle de chien des enfers, mais dans l'absolu elles donneraient le même résultat.

« Base en corne de chien de l'Enfer. »

La phrase était dite sur un ton neutre, plus pour moi que pour elle en fait. Le viseur malgré l'ajout de poids serait un plus considérable au vu de ma faible expérience en tir. Restait à savoir la matière, le bois de cerisier, bien que léger ne permettrais pas un viseur très efficace, contrairement au bois d'Orme ou à la corne de Bélier, qui seront beaucoup plus lourds par contre.... Et plus cher, mais les différences de prix étaient trop négligeables pour être prise en compte.

« Viseur Fenêtre en Corne de Bélier Empereur. »

Restait les résistances, qui bien que chère et demandant un travail considérable serait probablement un grand plus dans l'usage que je souhaitais faire de l'arc. Je tournais les pages de mon carnet de voyage jusqu'à retrouver le passage sur les supériorités élémentaire. Azharys gérerait sans problème tout ce qui touchait au feu et offrirait un combat équitable à l'air et à l'eau. Restait le problème de la terre, aussi mieux valait être paré contre cet élément.

« Résistance Terre. »

Si j'en croyais les propriété actuelles de l'arc, il serait très résistant puissant mais pas trop, lourd et doté d'une bonne précision... Je pouvais probablement tendre quelque chose réclamant un peu plus de puissance, de ce fait penser à améliorer l'arc sur ce point serait une bonne idée. Le poids allait être une gêne plus qu'autre chose, il allait falloir investir à ce niveau là sinon le simple fait de le porter à bout de bras sera une épreuve... alors réussir un tir je ne vous en parle pas.

« Puissance légèrement augmenté et le plus léger possible. »


Restais à choisir les flèches que je prendrais. Je n'avais guère besoin des flèches de glace (Azarhys toujours), cependant les enflammées pourraient nous aider à prendre l'avantage sur des monstres d'air et les flèches de foudres me seraient indispensables pour les monstres de terre qui seraient définitivement un problème.

« Et cinq flèches enflammées, en plus de cinq flèches de foudres. Le tout accompagné d'un carquois dorsal en cuir avec la taille nécessaire pour accueillir le tout. »

Je récapitulais mes envies sur une page que j'arrachais du carnet avant de la tendre à Mujin


Corne de chien de L'enfer 90
Fenêtre en corne de Bélier empereur 95
Résistance à la terre 155
Puissance augmentéx1 50
Légèreté augmentéx3 150
Flèche enflammées 100
Flèche de foudres 110
carquois (offert), deux augmentations de cap 30
Total : 780 tsuris


C'était cher ,mais très honnêtement on parlait de ma sécurité et de mon arsenal personnel, du coup le prix ne me paraissait pas si cher à payer. J'allais devoir faire attention à mes dépenses futures par contre. En effet un retour à la maison signifiait que j'allais vraiment avoir du mal à partir, du coup il valait mieux que cela arrive le plus tard possible. Il y avait cependant une dépense de plus que j'étais prêt à effectuer pour cet établissement :

« J'espère que le fait d'inviter la propriétaire à prendre un verre pour discuter un peu est gratuit cependant. »

Ne vous y trompez pas, même s'il était vrai que la jeune propriétaire était plutôt mon type de femme, j'aurais fait cette proposition à un homme aussi, j'aime savoir qui j'emploie surtout pour quelque chose d'aussi « personnel » et important pour ma sécurité.


[on ne peut pas être en retard sur un rp, il n'y a pas de date butoir a laquelle répondre =D]
Revenir en haut
Mujin
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 21 Jan 2013
Messages: 34
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Métier dans le jeu: Propriétaire de la boutique d'arcs / chasseuse à ses heures perdues
Inventaire: Un arc nommé Calypso
Double compte: Fauve
Point(s): 72

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 20:46 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

Visiblement, Exode savait parfaitement ce qu'il voulait. Il avait, au grand plaisir de Mujin, remarqué Poséidon, qui était sa toute dernière création et dont elle était très fière. Mais, d'après ses dires, il avait déjà un "ami particulièrement à l'aise avec tout ce qui touche à l'élément aqueux". Une invocation ? Sans doute oui. Les humains se rendant maîtres d'invocations étaient de plus en plus nombreux, et en tant que noble - bien que fort sympathique -, le jeune homme avait sûrement voulu rester dans la tendance. Mais peut-être avait-il d'autres raisons. Après tout, depuis son entrée dans cette boutique, le charmant noble avait prouvé qu'il ne correspondait pas à l'idée que l'archère se faisait d'un gars de la "haute".

Exode déclara vouloir un arc fait sur mesure, ce qui arrangeait bien Mu. Elle en avait assez de se tourner les pouces, et avait sérieusement besoin d'argent. Ces temps-ci, les Tsuris lui manquaient tant qu'elle travaillait même durant ses jours de congé, ce qui l'empêchait du coup d'aller chasser. L'arc qu'elle ferait pour Exode serait à la fois du travail pour l'occuper et de l'argent à gagner. Lorsque son client énuméra les paramètres de son arc, elle se dit que ce serait une belle arme, et elle ferait tout pour qu'elle soit au gout du futur propriétaire. Bien sûr, c'est ce qu'elle faisait toujours, mais, là, elle appréciait l'homme, et elle n'en travaillerait que plus dur encore. Par contre, il lui manquait des éléments... Elle n'avait plus ni corne de chien de l'enfer, ni corne de bélier empereur. Cette dernière pourrait s'ajouter plus tard, mais elle ne pouvait pas commencer le travail sans la première, qui en était la base... Une partie de chasse s'imposait, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

-J'espère que le fait d'inviter la propriétaire à prendre un verre pour discuter un peu est gratuit cependant.

La jeune femme sourit. Elle ne savait pas s'il y avait des intentions cachées derrière cette invitation, mais, dans tout les cas, prendre un verre avec Exode ne lui coutait rien, et cela faisait longtemps qu'elle n'était pas sortie en ville. L'invitation la tentait grandement. Surtout qu'il semblait prêt à lui payer son verre, ce qui arrangeait bien Mu. Bien sûr, elle n'était pas du genre à laisser les autres lui faire la charité, mais quand l'argent manquait tant, pourquoi refuser un verre si gentiment proposé...

-Je ne saurais refuser une si aimable intention.

Elle laissa échapper un petit rire avant de poursuivre:

-Je ferme la boutique à 18h, vous n'avez plus qu'à revenir d'ici trois heures si ce soir vous convient ! On ira boire un verre. En attendant, je commencerais à dessiner les plans de cet arc.
Revenir en haut
Exode Da Sylva
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 68
Crédits Avatar: Hazama - Blazblue
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Zoologiste
Invocation(s): Azarhys(poisson rouge)
Inventaire: 3500 tsuri
Point(s): 221

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 18:23 (2013)    Sujet du message: Achat et apprentissage. Répondre en citant

L'avantage d'être à la capitale, c'est que vous trouverez toujours de quoi vous occuper. Rien que le fait de se promener au milieu du marché, à regarder les étals et de s'arrêter de temps à autres pour admirer quelque saltimbanque à l'oeuvre pouvait vous faire passer la journée. Le plus difficile en fait c'était de garder la notion du temps, exercice dans lequel je m'efforçais d'être compétent. La principale chose à laquelle j'avais employé mon temps était de trouver quoi faire de ma soirée. Car même si je n'avais rien contre le fait de rester tranquillement à discuter autour d'un verre avec un joli minois, cela avait tendance à devenir ennuyeux à la longue.

Les tavernes ne manquaient pas dans les environs, certaine plus cossus que d'autres. Là aussi le choix avait son importance, il s'agissait de ne pas mener la demoiselle dans un bouiboui quelconque, mais d'éviter les milieux où elle risquait de se trouver mal à l'aise. Pas forcément très évident quand on avait aussi peu d'info que ce dont je disposais vis-à-vis de ma compagne de ce soir. Je notais dans un recoin de ma mémoire les quelques adresses qui me semblaient adaptés et où je ne risquais pas de croiser des gens que je ne souhaitais pas voir.


J'avais aussi entendu parlé d'une réception organisée aux Von Tesse, ce n'étais très honnêtement pas ma tasse de thé, et je doutais que ce soit celle de Mujin, mais j'admets que j'aurais apprécié de pouvoir y déranger un peu les choses, surtout avec cette rumeur sur la présence du prince. Mais bon j'avais le choix entre toute la noblesse de Lüh et une jolie jeune fille... inutile de dire que je n'avais pas mis plus d'une dizaine de secondes pour me décider. Oui mes Priorités pouvaient sembler étrange à bien des gens, mais je n'avais aucunement l'intention de faire partie de la noblesse dans le futur, et cela se reflétait dans mes décisions. De toute manière j'avais eu assez d'émotion forte dans la semaine pour me dire qu'il valait mieux éviter de me mettre toute la noblesse de la ville à dos.

J'avais fait changer le bandage de mon bras. Le médecin avait d'ailleurs allègrement râlé en constatant que j'avais forcé avec ce dernier. Il est vrai que l'idée n'avait guère été judicieuse, mais bon j'avais besoin de cet arc et je refusais de perdre du temps à cause de mon bras. Oui je pouvais être buté et idiot des fois. Ce devait être une partie de mon charme, enfin j'espère.

J'arrivais devant la boutique un peu de temps avant l'heure prévue, et attendis patiemment à l'entré, afin d'être certain de ne pas la déranger durant son travail.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2016)    Sujet du message: Achat et apprentissage.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Arc'Hanne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com