Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg]
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 13:43 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Le ciel était encore sombre quand Aliza se leva enfin de son lit de fortune, bizarrement elle était couchée non loin de son maître, alors que la veille elle s'était couchée bien loin. Aliza le regarda encore un peu, puis pris Yume, une feuille et une plume pour ainsi faire un petit mot pour Law :



Sur la feuille, il y avait l'emprunte de Yume, que Aliza avait pris soin de tremper dans de l'encre. Discrètement, elle posa Yume encore endormie dans un endroit que Law pourrais pas découvrir. Elle n'avait pas envie d'avoir un boulet derrière elle et pouvoir tout de même être libre de découvrir ce monde qu'elle ne connaissait pas. Elle posa le petit mot soigneusement sur la table, même poussiéreuse, ce morceau de bois grotesque tenais encore bien, et Aliza s'en ravie quand elle lassa sa missive sur celle-ci. Tournant le dos et accrochant son épée autour de sa taille, elle ouvrit la « porte » et sortit rapidement sans faire aucun bruit. Son maître lui avait dit qu'ils auraient rendez-vous au lac des astres et comme Aliza n'était pas quelqu'un de très aventureux, celle-ci pensa qu'il fallait mieux aller directement a l'endroit indiquer. Une fois dehors, elle se dirigeât tant bien que mal vers la ville. Ce fut un coup de chance, car elle arriva non loin du lac assez rapidement.

En peu de temps, Aliza trouva un petit coin sympa, non loin du lac, elle s'assit donc à une des rives et regarda l'eau devant elle. Se penchant de temps en temps, elle toucha l'eau du bout des doigts. Une sensation agréable l'envahis, douce et pourtant toujours fraiche, l'eau semblais plus docile fasse à elle. Comme si le lac la connaissait. Aliza se balança en arrière et se coucha sur le tapis d'herbe a même le sol. Elle se prit à admirer le ciel comme si elle le voyait pour la première fois, pointant des doigts chaques étoiles qui avec le lever du soleil commençais à ne plus être visible. Peu à peu, l'astre du jour éclaira de sa douce chaleur le corps de l'invocation faisant briller délicatement les écailles de ses jambes. La jupe légèrement relevée, jusqu'aux genoux, Aliza découvrit pour la première fois le « toucher » du soleil naissant. Pourtant, elle devait aller découvrir ce qui l'entouraient, enfin plus les êtres vivants que les effets du soleil, mais Aliza avait envie de faire ce qu'elle voulait. Pour une fois, comme disais Law, elle était libre de faire ce qu'elle voulait, et là elle voulait profiter de temps et de la douceur de la nature. Se laissant bercée par la douce musique de l'eau, Aliza ferma les yeux et peu à peu, elle s'endormit tendrement sous le soleil qui semblait la surveillée. 
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 13:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 16:49 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Des vacances. Ariez lui avait laissé quelques jours de congé.
Au début, Sieg avait même cru que c'était une blague. Mais non, elle avait vraiment voulu le récompenser de son bon travail. Evidemment, ces congés n'étaient pas payés, mais peu importait pour le moment; le jeune homme avait besoin de prendre l'air, de se reposer. Revoir dans sa tête l'image d'Ariez lui annonçant qu'il ne se serait pas payé lui décrocha d'ailleurs un large sourire. Elle était un peu près de ses sous, mais c'était normal, après tout. Sa vie de tout les jours ne devait pas être de tout repos.

Pour en revenir à ses vacances...
Il recherchait un grand espace vide de monde où il pourrait se reposer, et Gaïa lui recommanda le lac des astres. Lui n'y était jamais allé, mais on racontait que cet endroit tenait son nom des lucioles qui y apparaissaient durant la nuit. Le spectacle était alors magique. Tout du moins à ce qu'on en disait.
Le côté curieux de Sieg l'emporta, et sa futur destination fut ainsi choisie.

Pour atteindre cet endroit, il lui fallut un jour de marche. En comptant celui qu'il lui faudrait pour le retour, il n'aurait plus que deux jours à passer sur place.
Heureusement pour lui, d'ailleurs, le chasseur avait économisé assez d'argent pour se permettre une telle absence. Habituellement, il gardait cet argent pour les chasses, mais peu importait pour le moment.

Lorsqu'il arriva, la nuit était déjà là depuis un bon nombres d'heures.
Il put ainsi observer le sepctacle qu'on lui avait raconté.
Tout autour du lac, des centaines de petites lucioles voltigeaient, transformant cet endroit en un véritable bal féérique. Les voir ainsi bouger amena Sieg à repenser à Gaïa : ces petites bêtes lui ressemblaient un peu, en réalité. Une nouvelle fois, un sourire s'afficha sur son visage.

Après avoir observé ce spectacle pendant quelques minutes, il se décida finalement à monter son campement. Une fois tout les préparatifs finis, il partit dans la forêt non loin pour rechercher de la nourriture. Comme tout chasseur un minimum expérimenté, il revint à sa tente avec quelques bêtes et de nombreux fruits. Il alluma un feu et commença à manger ses fruits, tout en profitant de tout son temps libre pour observer le magnifique décor qui s'offrait à lui.

[ ... ]

Le lendemain matin, ce sont les doux rayons du soleil qui le sortirent du lit. Le jeune homme adorait ce genre de réveil où la seule chose qui le poussait à se lever était le soleil, la pluie ou bien le vent.
Après un petit déjeuner moyennement équilibré pris sous le soleil matinal, Sieg se décida à pratiquer une petite marche, histoire de se dérouiller de cette nuit bienfaisante.

Au vu de la faible chaleur des lieux, le jeune homme pouvait deviner que le soleil n'était pas levé depuis longtemps. Sieg pouvait donc observer la nature se lever.
Puis, au loin, le chasseur apperçut une forme humanoïde bleue, allongée dans l'herbe. Une certaine curiosité le piqua et, sa main sur son épée au cas où ce serait quelque chose de véhément, il s'approcha.

** ...Une Invocation, ça ne peut être qu'une Invocation. **

Posté à environ un mètre d'elle, le jeune homme rangea son arme. Si cette Invocation était libre, elle devait sûrement avoir un Maître non loin. Et qui plus est, le doux visage de cette jolie sirène ne lui laissait pas le loisir de l'imaginer violente. Sûrement était-ce faux, mais Sieg se surprenait à imaginer les Invocations comme Gaïa dès qu'il le pouvait.
Le rouquin jeta un oeil aux alentours, afin de repérer un Maître éventuel. Rien, pas une seule forme humanoïde n'habitait les lieux, en dehors d'eux.
Déduisant de cett absence que l'Invocation sous ses yeux jouissait d'un Maître comme lui qui permettait des visites en solitaire, le jeune homme se reconcentra sur la créature de l'eau.
En effet, il suffisait de la regarder pour deviner que son élément était l'eau. Sous sa robe relevée brillaient une multitudes d'écailles, et une épée d'eau était attachée à sa ceinture.
D'un geste incontrôlé, Sieg tendit la main pour retirer la mèche de cheveux posée au milieu du visage.
Sa peau était douce, rafraichissante... Et elle semblait si sereine...

Brusquement, l'Invocation émit un faible son et commença à bouger.
Cette réaction eut sur Sieg un effet certain : il retira immédiatement sa main. Il n'avait pas voulu la réveiller, mais c'était apparemment trop tard, maintenant.

Il ne restait qu'à espérer qu'elle ne serait pas de mauvais poil...

[ HRP : désolé, mon post a beau être assez long, je trouve qu'il est un peu beaucoup moche. Je fais honte à ton talent. Lol. ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 08:34 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Aliza sentit quelque chose la touchée, une main chaude, cela elle en était sûre. Aliza ne se mis pas à grogner, comme le ferais quelqu'un qui est réveillé alors qu'il ne le veut pas, Aliza poussa un soupir, puis se retourna, sur le flan gauche, laissant son dos fasse à l'inconnu. Elle ouvrit doucement les yeux et repensa à ce qu'elle avait vue en rêve. Puis doucement, elle s'appuya sur ses mains pour se relever, remettant sa jupe bleu sur ses jambes écailleuses, Aliza leva la tête vers l'inconnu et ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes. Un moment, elle ne broncha pas et resta bouche bée devant l'homme qu'elle venait de rencontrer, il était plutôt grand, Aliza ne pourrais dire vraiment sa taille. Il avait des cheveux d'un roux presque feu, ce qui faisait un certain contraste avec la chevelure d'Aliza qui était d'un bleu laiteux. Elle le regarda longtemps, inspectant l'homme qui était devant elle. Quand elle vue ce qu'il tenant près de lui, Aliza se leva rapidement. Mais elle remarqua vite qu'elle était ridiculement petite fasse à lui. Elle ne se mit pas en position d'attaque, mais se demanda quand même ce qu'il voulait d'elle. Elle ouvrit doucement sa bouche, puis avec sa voix de cristal, Aliza lui posa la question qui lui trottait dans la tête :

= Que voulez vous ? Pourquoi êtes vous là, a me regarder ? J'ai fait quelque chose de mal ? =

Comme a son habitude, Aliza croyais qu'elle était fautive et que l'homme venait la punir. Alors, peut être bêtement, Aliza enchaîna sur la cause de sa présence au lac :

= Mon... Mon maître m'a dit qu'il fallait que je découvre... Pour être plus forte... C'est ce qu'il a dit... Mais je savait pas où aller... Alors. =

Elle resta assez loin de l'homme, n'osant pas l'approcher. En quelque sorte elle avait peur, ce qui était un peu comique de la part d'une invocation. Mais Aliza ne savais pas comment ce comporte une invocation. Alors, elle improvisait, enfin faisais parler ses sentiments surtout.

Elle se souvint qu'elle avait fait un rêve, alors que le soleil caressait ses joues de sa chaleur matinale. Elle était seule, loin de Law et même de Yume. Elle voyait de l'eau, et dans celui-ci, ce refléter quelque chose de rouge, ou plutôt quelqu'un. A côté de lui, il y avait une lueur, quelque chose de brillant qui semblait vivant.

Encore une fois, Aliza se demanda si elle n'avait pas encore visiter le rêve de quelqu'un. Car la vieille, elle se souvient être entrée dans le rêve de Lawrence. Celui-ci ne lui avais rien dit, car peut être voulait il pas qu'elle s'en sente coupable. Elle restait encore à regarder l'inconnu devant elle. Part réflexe elle lui dit d'un souffle :

= Je suis désolée si j'ai visité votre rêve... Je n'ai pas fait exprès... Veuillez m'excuser vous et votre amie brillante... =

Elle s'inclina, penchant d'abord la tête, puis la finie en une ravissante courbette.

[Ton rp est très bien =D Tu n'as rien à craindre, car personnellement je l'ai bien aimé happy Puis on va dire que je n'ai pas fait quelque chose de bien long pour une fois la xD ] 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 11:25 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Avant de se lever complètement, elle commença par se se poser son flanc gauche, puis ouvrit les yeux et remis sa jupe à la bonne place.
Ce n'est qu'après tout ça que finalement, elle réalisa que Sieg l'observait. Elle paraissait surprise, mais pas en colère. Le jeune homme se détendit aussitôt. A son tour, elle inspecta le rouquin de haut en bas.
Rapidement, lorsqu'elle repéra son épée, elle se leva. Elle était... beaucoup plus petite que lui. La situation était même comique. On aurait dis qu'elle se repprochait quelque chose, comme si Sieg était l'un de ses parents, et qu'elle s'apprêtait à se faire gronder.

Immédiatement, et sans lui laisser le temps de s'excuser pour l'avoir réveillée, elle l'assoma de questions, un peu à la manière de Gaïa, il fallait l'avouer. Sa voix était clair et envoutante. Le chasseur la laisserait volontier parler pendant des heures. Elle était vraiment agréable à l'écoute.
Encore une fois, sans lui laisser le temps de répondre, elle enchaîna sur les raisons de sa venue ici.
Sieg se laissa aller à un sourire qui se voulait compatissant. Cette Invocation, elle était vraiment dans le même genre que Gaïa : l'être humain n'était pas son ennemi.
A son tour, le jeune homme lui répondit enfin.

- Non, tu n'as rien fait de mal, ne t'inquiète pas ! C'est moi. Je suis désolé de t'avoir réveillé, je ne voulais pas. Je me promenais, et je t'ai vu, allongée ici. J'ai senti l'irréprescible envie de m'approcher. Je n'aurais pas du, c'est ma faute. En revanche, toi, tu as tout les droits du monde d'être là.

Sieg continuait de sourire.
En fait, il voyait bien que l'Invocation ne se sentait pas à l'aise avec lui. Elle paraissait réellement avoir peur de lui, de telle sorte qu'elle n'osait même pas l'approcher. Etait-ce l'imagination du jeune homme qui travaillait trop ?

Sans s'approcher davantage, il remarqua que la jeune femme se concentrait. Pendant ce silence, le rouquin examina encore la belle créature qui s'offrait à sa vue. Détaillant d'abord ses belles courbes, il finit son voyage sur son visage. Il remarqua un détail qu'il n'avait pas pu observer lorsqu'elle dormait : ses yeux. Ils étaient rouge vifs, et cela contrastait grandement avec sa peau bleue.
En somme, Sieg trouvait cette créature très agréable pour les yeux.

Sortant le jeune homme de sa torpeur, elle s'excusa une nouvelle fois, mais pour quelque chose de complètement différent. Son rêve ? Ah, oui, peut-être... Il ne s'en souvenait pas bien, mais maintenant qu'elle lui rappelait, il se souvenait effectivement avoir rêvé de cet endroit, et Gaïa était là.
Lorsqu'elle parla, Sieg releva un nouveau détail : elle le vouvoyait. Peut-être aurait-il dû faire de même ? Soudain, il se sentit fort impoli. Comme pour rajouter à ce gène, la sirène se pencha en avant dans une ravissante courbette, présentant ses plus plates excuses.

- Relevez-vous, voyons ! Ce n'est pas très grave. J'avais même oublié ce rêve avant que vous ne me le rappeliez. La petite fée que vous avez vu est mon amie et Invocation Gaïa. D'ailleurs, je trouve que vous vous ressemblez un peu.

Cette fois, c'était Sieg qui était pris de panique. Il disait un peu tout ce qui lui passait par la tête. L'insouciance et le respect de cette Invocation à son égard le perturbait. Autant il avait trouvé normal que Gaïa soit comme cela avec son Maître, autant la voir elle faire ceci le mettait dans tous ses états.

[ HRP : merci pour le compliment, alors ! Et je trouve que ton post était très bien aussi. J'ai pas besoin que ce soit long, tant que c'est agréable à lire ^^ ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 14:32 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Elle sourit quand Sieg lui parla de son invocation, elle semblait plus calme et un peu plus sereine que tout à l'heure. Elle l'écouta avec une attention particulière, elle semblait ne plus broncher. Il semblait un peu perturber, mais Aliza ne fit pas attention a cela. Penchant la tête sur le côté et offrant à Sieg son sourire minesque (comme ça => :3).

= Je m'appelle Aliza, mon maître s'appelle Lawrence. Et vous ? Votre invocation est Gaïa, mais qui est elle ? Elle est comme moi ? =

Elle s'approcha de lui, sans crainte maintenant, sa voix se faisait plus enfantine et plus légère comme une douce brise de printemps, le matin. En semblais plus s'intéresser a Sieg, enfin d'une manière plus enfantine et très pure. Pendant un moment on pouvait voir que l'invocation ne savait pas vraiment qui elle était. Aliza se recoiffa, mettant ses cheveux vers l'arrière dans un mouvement de la tête, elle passa ses doigts dans la masse, histoire peut être de retirer les éventuels noeud qu'elle pourrait avoir. Puis elle regarda autour d'elle tout en écoutant ce que disait Sieg. Elle se répétait mentalement le nom de l'homme et trouvais que cela était plutôt joli. Elle le regarda enfin dans les yeux, de son regard rouge comme le feu. Puis d'une voix plutôt amusée elle lui dit :

= Vous savez, je ne sais pas grand-chose du monde des humains. Je me demande si vous ne pourriez pas m'aider. Mon maître m'a dit de parler a beaucoup de monde aussi. Ça peut être aidé à comprendre pour quoi et pour qui je suis ici. =

Puis elle frôla son épée du bout du doigt.

= Je ne sais pas pourquoi je suis si différente de vous... Je ne sais pas ce que j'ai fait avant... Mais je ne me souviens plus de rien. =

Elle baissa les yeux un moment, comme plongée dans un univers vide de toute chose que les humains connaissant, l'oubli, une mort en soit, mais peut être une renaissance. Enfin si quelqu'un y contribue.

Dans un petit fourré, un buisson non loin où habite provisoirement Lawrence, une petite boule de poils s'agita. Elle était seule et Aliza était partie sans elle. Yume se mis a courir dans tous les sens. Elle se demandait que faire et où aller. Elle se stoppa net quand elle sentit qu'Aliza n'était pas si loin de Lawrence. Pour avoir Aliza elle devait avoir Lawrence avant. La petite Hermine se mis a courir de toutes ses forces vers la source où elle avais sentit la présence de Law.

Pendant ce temps, Aliza semblais plutôt troublée, comme si elle sentait la présence de Yume. Elles pouvaient peut-être avoir une connection entre elles qui sais... Car de toute façon, Yume était censée protéger Aliza. L'invocation de l'eau sourit à Sieg et lui dit avec un air plutôt doux.

= En tous les cas, je suis ravie d'avoir fait votre connaissance. J'espère que je pourrais vous compter parmi mes amis. =

[On peut dire que ton rp semble de mieux en mieux =D Et moi de plus en plus court *cherche la fée de l'inspiration*]

 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 20:17 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Même si son stress ne s'était pas encore totalement dissipé, Sieg remarqua que la belle Invocation était elle beaucoup plus détendue. En réalité, elle souriait. Et ce sourire sur son visage lui allait très bien, rajoutant à son beau visage une ravissante touche de féminité.
De sa voix toujours aussi cristalline, la sirène se présenta. Elle s'appelait Aliza, et son Maître Lawrence. Le jeune homme fouilla sa mémoire. Il lui semblait avoir déjà entendu ce nom, mais où était-ce... ? Puis elle demanda à son tour quelques renseignements.
Petit à petit, au fur et à mesure que la discussion avançait, Sieg se détendit à son tour... Et finalement, son côté charmeur reprit le dessus, accompagné par son beau sourire.

- Pardonnez-moi, je manque à tout mes devoirs. Je suis Sieg Wahrheit. Enchanté. Quant à Gaïa, c'est une Invocation de l'air, alors elle ne vous ressemble que peu physiquement. En revanche, comme vous, elle est assez insouciante du monde qui l'entoure. Elle me pose beaucoup de questions. Souhaiteriez-vous la rencontrer ? Je peux l'appeler, si vous le voulez.

Un climat serein était maintenant installé entre les deux protagonistes, si bien qu'Aliza daigna enfin raccourcir la distance qui les séparait. Elle se déplaçait en trotinant, comme un enfant qui s'amusait aurait pu le faire.
Et d'un geste élégant et gracieux, elle porta ses mains à ses cheveux pour les recoiffer. Sieg, lui, ne pouvait détacher son regard de la créature. Ce n'était pas de l'amour, ni même un attrait physique, mais elle le fascinait. Jamais il n'aurait pu imaginer que les Invocations pouvaient être de tels êtres.
Lorsqu'elle eut fini son geste, elle posa ses yeux rouge sur ceux du rouquin et poursuivi le dialogue. D'un seul coup, Sieg éprouva une certaine tristesse pour l'Invocation. Elle n'avait donc aucun souvenir, aucun but ? Il n'était pas un expert en réconfort, mais certaines choses méritaient d'être dites.

- Je ne peux pas répondre à toutes vos questions, mais ce que je sais, c'est que vous n'êtes pas ici pour quelque chose de particulier, et encore moins pour quelqu'un. Vous êtes vous-même, et vous vivez pour vous, voilà tout. Enfin, c'est mon point de vue, et cela ne concerne que moi.

Le chasseur fit une pose durant laquelle il réfléchit à la détresse de la belle sirène. Chacun de ses mots était pesé car il voulait essayer de lui faire comprendre son point de vue, à elle qui semblait si perdue dans ce monde.

- Je vous avoue que je ne sais pas pourquoi tout le monde fait une si grande distinction entre humain et semi-Dieux non plus. Après tout, nous sommes tous des êtres vivants. Vous avez des pouvoirs magiques issue de la nature, mais nous avons notre manière à nous de vivre. Je ne veux pas me montrer blessant, cependant. Je sais que vous nous êtes supérieurs et que nous n'existerions pas sans vous, les semi-Dieux. A votre place, je ne chercherai pas à comprendre ce qui nous sépare. Vous avez oublié votre passé ? Et bien soit. Construisez vous un avenir dont vous serez fier.

Alors qu'il parlait, Sieg revoyait l'image de Karl en train de lui parler. C'était lui qui, autrefois, lui avait adressé ces paroles. En fait, comme Aliza, le jeune homme n'avait presque aucun souvenir de sa vie avant Ardok. Et pourtant, il avait bien vécu quatre longues années avant...
Et ses parents... Il ne pouvait même pas remettre un nom ou un visage sur eux. Aucune peinture, aucune image, rien. Le vide.
Pour cela, Sieg comprenait le regard triste d'Aliza, regard maintenant dirigé vers le sol.

Un instant de flottement s'intercalla dans leur espace avant qu'elle ne continue.
Le jeune homme, dont les gestes étaient revenus à son habitude, afficha un nouveau large sourire avant de répondre.

- Le plaisir est partagé, belle Invocation.

Il attendit ainsi une réaction de la sirène. Après tout, peut-être avait-elle une idée pour la suite des évènements ?

[ Encore une fois, merci du compliment ! Mais sache que tes posts me vont très bien. La preuve, j'ai plein de trucs à dire dessus =D
En revanche, je suis désolé, parce que je ne fais pas beaucoup avancé l'histoire, là. Je ne fais que répondre. Mais je pensais que mes quelques réponses seraient largement suffisantes pour une suite... ]




Dernière édition par Sieg le Mar 2 Sep - 14:39 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 1 Sep - 16:02 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Aliza souris, plus calme que jamais. Elle se sentais de mieux en mieux en compagnie de Sieg. Parfois, elle se demandais pourquoi elle se sentais bien, même mieux qu'avec Lawrence, mais elle ne pouvais pas l'expliquer par des mots, dans son cœur quelque chose changeait. Le ciel, peu a peu devenais plus bleu et le soleil plus haut, brillait de mille éclats d'or. Le visage d'Aliza était doucement éclairé, ses yeux pourpres semblaient luire dans un éclat doux et rassurant, sa peau fine bleuté semblait plus claire. Un sourire sur ses lèvre violine se dessinais tout doucement, comme une fleur qui éclot. Sa longue chevelure bleuté au reflet violine semblais voler au grès du vent, comme caressant son corps longiligne. Par moment, elle se laissais partir au grès des flots, comme si chaque vagues emmenais son âme plus loin, mais un bruit la retins et elle revins sur terre un moment. Elle se souvins qu'elle n'était pas seule, basculant sa tête sur le côté et souriant.

= Pendant un moment j'ai crue rêver... Le ciel est si beau... Je regrette ne pas avoir put en profiter plus tôt... A t-il toujours été ainsi ? Le soleil. =

Les deux mains rapproché l'une de l'autre devant elle, se penchant un peu même si Sieg était largement plus grand qu'elle.

= Parfois quand je vois a quel point vous êtes grand... Je me sens ridicule. Les humains sont toujours aussi grand et aussi... Euh... =

Elle rougie, ses pommettes devinrent d'un ton violine, comme celle des violettes sauvages, elle souris tout de même. On ne devais peut être pas dire a un inconnu qu'on le trouvais séduisant. Aliza se retint parfaitement de le dire. Car au fond d'elle même, elle savait qu'il n'était pas le seul qu'elle trouvais attirant : Lawrence, le premier humain qu'elle ais vue, et peut être son premier « Boom ». Elle se souviens encore de ses yeux d'argent et de son visage si beau. Mais a cet instant, elle était avec cet homme qu'elle ne connaissais que depuis peu. Mais elle savais qu'elle pouvais être en sécurité, sans vraiment pouvoir l'expliquer.

Elle écoutais ce que Sieg lui disais, sa réponse était toujours aussi claire, comme quand Lawrence lui expliquais ce qu'elle était. Car Lawrence avais toujours la bonne réponse, celle qui avais un ton doux aux oreilles d'Aliza. Et maintenant, elle pouvais s'avouer que celles de Sieg n'était si désagréable, au contraire.

= Vôtre invocation... Ce serais sympa que nous nous voyons tout les trois. Elle doit savoir beaucoup plus de chose que moi... Le passé est trouble pour moi. Je ne sais pas si c'est les dieux qui ont décider de cela pour moi. Peut être, mais je ne sais rien, alors il vaux peut être mieux ne rien avancer sur ce sujet? Vous ne trouvez pas ? =

Elle fini en le regardant de ses grand eux rouge sang, de ce regard qui semble sonder l'âme, mais pourtant qui n'est pas si désagréable.

[Désolée d'avoir mis du temps a te répondre ^^
J'ai réussit a retrouver l'inspiration grâce a l'opening de D.gray man XD ] 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 15:58 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Sur le moment, la belle Invocation ne lui parla plus.
Elle était occupée à sentir le soleil et sa chaleur sur sa peau, à écouter le bruit des vagues du lac, la nature tout autour d’elle. Mais quoi de plus normal pour une Invocation dont les souvenirs n’existent plus et dont la vie se résume à un enfermement ?

Sieg, lui non plus, ne cherchait pas le dialogue. En réalité, il observait la créature qui s’offrait à ses yeux, cette belle créature qu‘il avait rencontré par pur hasard. Doucement, un sourire vint se figer sur son visage bleu, accentuant par le fait le calme et la sérénité dont jouissait Aliza, maintenant hors de sa prison.

Alors qu’il était occupé à détailler chacune de ses courbes, l’Invocation se tourna vers lui en le gratifiant d’un agréable sourire accompagné par un petit mouvement de la tête.

Et puis, de sa même insouciance habituelle, elle lui demanda si le soleil avait toujours été comme on le voyait maintenant. Elle ne se souvenait donc vraiment de rien ? Qu’avait-elle bien pu faire pour mériter un tel sort ? Pourquoi les Dieux ont privé de mémoire cet être si gracieux et paisible ?
Toutes des questions auxquelles Sieg n’aurait probablement aucune réponse…

- Je ne sais pas. Je suppose que oui, mais je n’ai pas vécu assez longtemps pour l’affirmer.
A peine venait-il de lui répondre qu’elle rapprocha ses deux mains. D’une manière assez timide, elle commença une phrase qu’elle ne termina pas.

Le jeune homme attendit, essayant de scruter le visage bleu de l’Invocation, sans succès. La belle Aliza semblait complètement absorbée par ce qui se passait au sol. La seule chose que le Wahrheit pouvait remarquer, c’était la jolie couleur violine que venait de prendre les joues de la sirène.
Cet indice lui révéla qu’elle se sentait un peu gêné, et ce malgré son sourire enchanteur. Sieg chercha dans sa mémoire : il n’avait pourtant rien dis de déplacé… Peut-être était-ce ce qu’elle s’apprêtait à dire, alors ? Trouvant dans son esprit plus de questions que de réponse, le jeune homme fit abstraction de cette couleur violacée pour se concentrer à nouveau sur la belle créature.

D’autant plus qu’elle venait de reprendre le cours de la discussion.
À l’entente du nom de Gaïa, son visage s’illumina. Que faisait la petite fée, en ce moment ? Le rouquin espérait qu’elle passait un bon moment, comme lui. Peut-être même qu’elle avait à son tour rencontré des personnes agréables.
Lorsqu’il remarqua qu’Aliza le regardait de ses deux grands yeux rouge en attendant une réponse, le jeune homme lui sourit avant de satisfaire sa curiosité.

- Je peux l’appeler tout de suite, si vous le voulez. Elle aime beaucoup parler avec moi en particulier, mais peut-être que rencontrer une autre Invocation lui ferait plaisir. Elle aime beaucoup poser des questions, aussi, tout comme vous. En revanche, je ne pense pas qu’elle connaisse votre histoire à vous avant l’enfermement.

Plus le temps passait, et plus Sieg se rendait compte qu’Aliza vivait assez mal son oubli. Il aurait aimé la réconforter, mais il n’avait pas l’habitude de faire ce genre de choses. Il était aussi doué au combat que médiocre en relationnel. Il baissa la tête, un peu honteux de son incapacité à l’aider.

- Je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider plus.

Même lui, il trouvait cette réaction étrange mais il avait envie de dire ce qui lui passait par la tête. Avec Aliza, il avait l’impression de ne pas pouvoir se défiler. Ses yeux rouge le traversaient comme une épée aurait pu le faire. Relevant doucement la tête, le jeune homme déposa de nouveau son regard sur les yeux rouge de l’Invocation, attendant sa réaction.

[ Ce n'est pas grave ! J'étais assez occupé, j'aurais pas pu te répondre vite. Soit dit en passant, je trouve que la relation entre nos persos est très marrante ^^ ]




Dernière édition par Sieg le Jeu 4 Sep - 14:05 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 3 Sep - 10:11 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Aliza souris, compréhensive, elle venais de se rendre compte que l'homme qui lui faisais fasse ne devais rien savoir d'elle, sa bonne humeur ne s'en trouva pas ternie. Elle regarda encore un peu le ciel, avec une certaine mélancolie puis avec toute la douceur que l'on pouvais montrer, Aliza lui dit pour le rassurer :

= Je comprend pour vous ne pouvez pas tout savoir. Je n'aurais peut être pas du vous embêter autant avec mes questions idiotes. J'avais oublier que les humains était si éphémères... =

Pendant un moment, on pouvais voir qu'une vague de tristesse passa sur son visage, comme une vague qui recouvre le sable doré d'une plage. Elle se ressaisit, elle était en très bonne compagnie, et elle comptais bien pouvoir le revoir si jamais il devais se dire l'au revoir. Elle semblais plus sérieuse, et les mains dans sa chevelure bleuté pour peut être la retenir légèrement des aléa du vent.

= Cela faisais si longtemps que je n'ai pas été dehors. Je ne savais même pas qu'il existait un endroit aussi fabuleux que celui-ci. Des gens, comme vous qui ne sont pas méchant et même agréable.
Je suis contente de voir cela, car dans ma prison, je croyais que ce que j'entendais parfois était juste le bruit des voix d'être aux mauvaise intention. Au début j'avais peur d'être en dehors de mon temple.
Mais maintenant, je peut avouer que je ne souhaite en aucun cas y retourner. Il y faisais si froid. =


Aliza regarda encore une fois autours d'elle, puis elle se souvins qu'elle avais emmener un petit sac remplit de ce qu'elle aimais, des choses sucrées mais aussi quelque petits pains qu'elle avais acheter sur le chemin grâce a de l'argent qu'elle avais trouver dans la forêt. Sur le moment, elle n'avais pas chercher a qui pouvais être l'argent, dans son esprit de jeune amnésique, il y avais rien de mal. Elle quitta quelque seconde la compagnie de Sieg pour aller chercher ce fameux sac, de sa démarche féline elle se dirigea vers celui-ci, se penchant en s'accroupissant, Aliza pris le sac d'une main ferme. Puis se releva pour se diriger vers son nouvel ami. Ouvrant les liens du sac, elle sortit de celui-ci deux petits pains brioché fourrer par, ce que pourrais deviner, quelque chose de sucré. Elle en tendis un a Sieg et lui dit avec un sourire plutôt agréable a regarder :

= Je pense que vous aussi vous avez faim. J'ai put prendre quelques petits  pains au  chocolat, une chose marron que la vendeuse m'a dit être délicieux. Cela me ferais plaisir de pouvoir partager le peu de nourriture que j'ai. =

Son petit sac qu'elle tenais fermement contre elle semblais fait d'un cuir noircit, des petits lacets retenais l'ouverture de celui-ci. Attendant avec patience la réponse plutôt quand même rapide de Sieg, Aliza se laissa aller a chantonner, doucement de sa voix de cristal qui semblais être éthéré et si doux, même si ce chant était silencieux et presque inaudible pour ceux qui était un peu loin d'elle. Comme un hymne au bonheur.


 
[J'étais moi aussi occupée a vrai dire... J'aime aussi beaucoup la relation entre Sieg et Aliza, faut dire que j'ai toujours deux type de personnage : Des mignons tout plein super craquant et des psychopathes légèrement fou xD Mais bon la j'avais envie d'innover :p Donc tu verra ce qu'elle est vraiment, enfin ce qu'est la vrai Aliza, celle du passé wink ]
 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 15:10 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Immédiatement, la belle sirène le rassura. Après tout, il était tout à fait normal que Sieg ne connaisse pas la vie de la si veille entité qu’était une Invocation. Elle le disait elle-même : les êtres humains sont très éphémères.

À la suite de sa remarque, Aliza se fit emporter par une vague de tristesse que le jeune homme reconnut tout de suite. Si Sieg voyait juste, pour avoir si peur de le voir disparaître, cette Invocation devait vraiment tenir à son Maître. Rapidement, elle se ressaisit, alors le jeune homme décida de lui-même que le sujet n’avait pas à être abordé.

D’ailleurs, de sujet, elle en changea complètement. Elle s’exprima sur tout ce qui devait lui passer par la tête : la beauté du décor, les personnes comme Sieg, et même sa peur passée de sortir du temple.
Maintenant, tout ceci avait bien changé. Elle ne donnait pas du tout l’impression de vouloir retourner dans sa cage de glace. Elle appréciait la vie dehors, à gambader et visiter de nouveaux endroits et de nouvelles personnes.
De la même manière, le rouquin était lui aussi heureux de l’avoir rencontré. En sa présence, il avait l’impression que tout était calme et apaisé.

Pour il ne savait quelle raison, la belle sirène se déroba au dialogue et partit de sa démarche légère chercher quelque chose. Le chasseur l’observa se déplacer jusqu’à ne plus pouvoir.
Et puis il réfléchit. Ou plutôt il venait de se rappeler. Le nom du Maître d’Aliza, Lawrence… c’était Ariez qui lui en avait parlé. Cela voulait-il dire qu’ils se connaissaient ?

Avant qu’il n’ait le temps de réfléchir davantage à la question, l’Invocation revint vers lui, du même pas gracieux et agile qu’elle était partie.
Sieg ne le remarqua pas tout de suite, mais la sirène était partie chercher un sac en cuir. Elle en sortit de quoi manger, à première vue des petites brioches, et exprima son désir de les partager avec le jeune homme. Il avait déjà mangé, certes, mais une petite sucrerie ne faisait de mal à personne.

La remerciant au moment où il prenait la petite gourmandise en main, le chasseur remarqua un agréable son.
Il tourna d’abord la tête autour d’eux, cherchant d’où provenait cette musique enchanteresse, pour enfin se rendre compte que la source de ce merveilleux chant venait de sa nouvelle amie, Aliza.
Il resta ainsi face à elle, sans bouger, assimilant chacun des sons que la sirène laissait échapper. Maintenant, il comprenait d’où venait les mythes sur les sirènes qui attiraient les marins dans les abysses des océans, tout cela en chantant. Le son de cette mélodie était tout simplement magnifique.

Un sourire éclaira de nouveau le jeune homme avant qu’il ne s’exprime à son tour.

- Alors non seulement vous êtes très belle mais en plus vous chantez merveilleusement bien.

Il la regarda, dévisageant son ravissant visage de toutes part. Il espérait que sa remarque ne gênerait pas Aliza mais il n’avait pu s’empêcher d’exprimer le fond de sa pensée.

[ Donc ça veut dire que la "vraie" Aliza va de nouveau débarquer ? Oo
Tant qu'elle fait pas de mal à Sieg, y'a pas de problème XD ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 5 Sep - 12:28 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Aliza se mis a rire quand Sieg lui dit qu'elle chantais merveilleusement bien, son rire était léger et se faisais rassurant. Elle pris une brioche a son tours et mordis dedans, laissant entre voir sa langue rosée, mais légèrement bleutée. Elle mangeait par petit bout le petit pain délicieusement fourrée au chocolat. Pendant un moment, on aurais dit qu'elle réfléchissait, comme si elle préparais quelque chose.

= Vous dites, que vous aimez ma voix. Quand je chante... J'ai chanter pour que quelqu'un me retrouve il y a peu. Certain être qui me ressemble chantant pour tuer, mais moi je chante pour m'amuser. Car la musique est quelque chose qui rend heureux. Qui fait battre le cœur dans un rythme apaisant. C'est peut être pour cela que les humains aime aussi chanter. =

Elle rangea son bout de brioche dans son sac, le referma et se retourna vers Sieg tout en souriant.

= Voulez vous que je chante pour vous ? =
    
Elle le dit tout en s'inclinant légèrement. Dans la grâce de l'innocence, elle ferma les yeux pour trouver la mélodie appropriée. Quand elle les rouvrit, ses yeux était différant, comme si il était éclairé par le soleil et qu'ils revoyaient la lumière de celui-ci. Elle semblais plus dur et ne regardais pas Sieg. Elle ouvrit la bouche doucement, puis sa voix se fit encore plus de cristal comme si elle pouvais se briser d'un instant a l'autre.

= Mac teaiq cuhd em ekhunyhd
Xi'ah lnéyhd cac êdnac
Emc ymmyeahd tédniena main pamma bmyhèda.

Maw teaiq cac vui
H'yinyec zysyec éluidan my lusbmyehda
Ta m'Aliza

My tacdnildeuh
Emc uhd cic vyena
Tac syehc tac russac

My sund
Za main yec tuhhan
Ladda buccepemedé
T'êdna huoan

Syec mac teai édyeahd pêda
Ad mac uhd nahti ehdammekahd

Syec xi'amma pêdaca yjyec juic vyed
Xia ta lnéan cac ypcintedec. =

Une fois la chanson finie, les yeux si brillent d'Aliza redevinrent comme avant. D'un rouge sang sans aucune trace de méchanceté ni de dureté. Aliza semblais fatiguée, et elle souffla. Souriant a Sieg, elle lui demanda :

= Avez vous aimer ? Cela m'est sortit d'un coup de l'esprit... Comment dire... Comme si cela n'était pas de moi... =

Elle passa sa main sur ses yeux, puis repris son sac en le serrant contre elle.

= Je ne sais pas ce que cela signifie... Je ne pourrais pas vous le traduire. Car je pense que c'est en une langue ancienne que je ne pourrais transcrire. =

{ Bah l'ancienne Aliza n'a jamais voulut la création des hommes, donc elle ne peut pas être douce et gentille XD Mais bon j'ai pour principe de ne tuer ni blesser dans mes rp, ou du moins juste des Pnj. Sinon : La traduction de la chanson :
Les dieux sont-ils ignorant
Qu'en créant ses êtres
Ils allaient détruire leur belle planète.

Les dieux ces fou
N'aurais jamais écouté la complainte
De l'Aliza

La destruction
Ils ont su faire
Des mains des hommes

La mort
Je leur ai donner
Cette possibilité
D'être noyer

Mais les dieux étaient bête
Et les ont rendu intelligent

Mais qu'elle bêtise avez-vous fait
Que de créer ses absurdités.

Pour la langue, on va dire que je me suis inspirée de Final fantasy 10 =p }
    
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 15:40 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

La réflexion de Sieg avait eu l’effet escompté : la sirène venait de lui sourire, tout en entamant son pain au chocolat. Comme d’habitude, son rire était doux et agréable à l’écoute; le chasseur commençait même à se demander s’il pourrait un jour oublier ce merveilleux son.

Imitant le geste de l‘Invocation, le jeune homme entreprit de manger le sien. Cependant, lui, contrairement à Aliza, le mangeait par grosse bouchée. C’était cela d’avoir une grande bouche !

Lorsqu’Aliza lui expliqua le pourquoi du comment de son amour pour le chant, il ne put s’empêcher de lui sourire.

- C’est sûr qu’avec votre talent, chanter doit procurer beaucoup de plaisir à ceux qui vous écoutent.

Immédiatement après son compliment, Aliza rangea ce qui lui restait de sa petite friandise et proposa à l’humain un chant en exclusivité. Evidemment, l’idée enchantait beaucoup Sieg et le simple fait d’y penser le rendait tout heureux.

La belle sirène se redressa alors de sa petite courbette et, sans attendre une réponse qu’elle savait positive, elle ferma les yeux et se concentra sur sa chanson. Lui prit place sur une souche d’arbre, confortablement assis pour écouter ce chant qu’il savait d’avance magnifique.

Chose que tout chasseur expérimenté aurait de suite remarqué, les yeux de la sirène venaient de changer de couleur : ils n’avaient leur teinte rouge qui inspirait calme et douceur. Maintenant, ils étaient beaucoup plus durs et agressifs. Sans y réfléchir davantage, le jeune homme pensait que ce trait appartenait aux Invocations seules.

Et puis…
Le chant débuta.
Comme il l’avait imaginé, sa voix était sublime, et la mélodie de son chant lui provoqua un frisson qui partit de son cou pour parcourir toute sa colonne vertébrale. Une telle beauté était quasiment surréaliste.
En revanche, contrairement à ce qu’il avait pensé, ce chant n’était pas du tout un chant de joie; il contrastait totalement avec la belle sirène qu’il connaissait maintenant depuis une petite heure et semblait beaucoup plus triste et agressif.
Un court instant, Sieg ressentit même un léger sentiment de malaise mais était-ce son imagination… ?

Lorsqu’Aliza eut achevé sa merveilleuse chanson, ses yeux redevinrent automatiquement rouge sang et elle accorda un nouveau regard à l’humain, lui demandant son avis sur sa prestation. Elle enchaîna sur le fait qu’elle ne savait pas d’où venait cette chanson et que les paroles lui étaient inconnues.

Sieg, lui, réfléchit quelques instants avant de donner son avis. Il ne voulait pas effrayer l’Invocation mais il ne voyait qu’un seul cas de figure possible.

- Ce chant… peut-être est-ce une partie de votre mémoire qui vous revient ? Dans un cas normal, il est impossible de chanter quelque chose dans une langue étrangère. Je ne veux pas vous faire de fausse-joie, évidemment, mais pour vous avouer la vérité, j’avais l’impression pendant cette chanson que vous étiez une autre personne…

Puis il remarqua soudainement que la sirène semblait fatiguée. Cette prestation l’avait-elle affaiblie ? En tout cas, son corps chancelait légèrement.
Sans crier gare, il s’approcha d’elle et les souleva, elle et le sac qu’elle tenait, mettant une main dans son dos et l’autre derrière ses genoux. Pour lui, un homme entraîné et bien bâti, Aliza n’était pas plus lourde qu’une plume. Il lui adressa un large sourire compatissant et reprit.

- Désolé si je vous gêne, mais vous me paraissiez fatiguée. Avez-vous un endroit où je pourrais vous poser, que vous puissiez reprendre des forces ?

Il lui semblait que l’Invocation venait de rougir un peu mais s’en moquait. Pour le moment, tout ce qui lui importait était le bien-être de cet être qui semblait si fragile à ses yeux.
Mais pourtant, Dieu seul savait qu’elle était tout sauf innocente…

[ Je t'avoue sans honte que j'avais un peu oublié ton histoire... Mais je l'ai relue pour me la remettre dans le crâne ! ^^
En tout cas, l'idée de la langue est très bien choisie, j'aurais fait pareil ! Et puis j'aime bien ce post, il me fait sourire, surtout la fin ^^ ]




Dernière édition par Sieg le Lun 8 Sep - 16:21 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 8 Sep - 13:55 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Aliza se mis a rougir quand Sieg la pris dans ses bras, jamais un humain ne l'avais approchée de si prêt. Elle sentais ses mains chaudes sous ses cuisses et sous son dos, elle se demandais pendant un moment si elle n'avais pas déjà rêver que Lawrence fasse ça... Mais elle savais qu'il n'était que son maître... Mais Sieg, lui, prenais soin d'elle comme si elle était elle aussi son invocation. Elle souris discrètement. Ses joues avais toujours se teint violine, qui caractérisais son rougissement. Elle s'accrocha de ses petits main frêle, mais bizarrement forte, à la veste de Sieg. Elle regarda le sol, puis un moment elle sentit une grande fatigue l'assaillit. Comme si cela faisais longtemps qu'elle était réveillée. Elle soupira de fatigue puis regarda Sieg dans les yeux, elle les avais mis clos, et semblais un peu lasse.

= Je vous remercie... Je ne comprend pas très bien ce qu'il c'est passer... Comme si quelque chose s'était passer... =

Elle baissa les yeux comme si une vague de honte venais de la submergée. Son sourire était moins grand et faisais place a une moue emplit de regret et de culpabilité. Elle ne leva pas les yeux quand elle lui dit ce qu'elle avais sur le cœur.

= Je suis désolée de vous embêter comme cela... Je n'aurais pas du... Surtout pour une première rencontre. =

Aliza semblais murir de minutes en minutes, comme si chacune des paroles de Sieg étaient utilisés a de bonnes fin. Elle s'instruisait rapidement de ce qu'elle voyais et de ce qu'on lui disais. Comme un livre aux pages blanches que l'on remplit au stylo, elle qui était si vide, devenais de plus en plus elle.

Une nouvelle personnalité venais de naitre en ce corps vide de souvenir. Un être doux et chaleureux, qui n'était pourtant pas comme cela avant... Aliza la terrible, elle n'était pourtant pas énoncée dans les livres d'histoire, ou peut être si, mais cela était parfaitement garder par les moines... Les récits de la demi-déesse qui ne souhaitais pas la création des hommes et qui au lieux de les bénir, les maudits en les rendant vulnérable a son élément, l'eau. Elle l'avais dit il y a bien longtemps : Il entrera en vous tel l'air dans vos poumons, petit a petit, vous ne serez qu'épave dans les abysses qui sont miens. Cadavre flottant dans un océan de désespoir. Mais l'Aliza de maintenant n'est pas celle d'avant, et cela se vois comme le nez au milieu du visage.


Aliza ne savais rien de tout cela, et bien sur tout ceci était secrètement garder. Mais en ce moment, la jeune ' ondine ' regardais le sol pour chercher un endroit où elle pourrais se reposer. Malheureusement, Aliza ne savais pas comment trouver un endroit comme celui-ci, levant ses yeux vers le visage inquiet de son nouveau compagnon, Aliza rougie un peu avant de lui avouer de sa voix de rossignol.

= Je ne sais pas vraiment où je pourrais me reposée... Je ne connais pas vraiment ses lieux, je vous fait confiance. =

Elle s'agrippa plus fort contre Sieg tout en pensant qu'elle aurais aimer être au chaud finalement. Elle pensa fort a son maître, mais aussi a Sieg. Ses mains tremblais dans l'effort qu'elle fournissais pour s'accrocher aux vêtements de l'ami qu'elle venais de se faire. Fourrant son visage contre la poitrine de l'homme, Aliza essayais de se protéger d'une certaine façon, mais montrais aussi qu'elle portait pour Sieg une confiance plus qu'aveugle. Dans le creux de sa poitrine, le cœur d'Aliza se mis a battre plus fort, la jeune fille semblais s'endormir peu a peu bercée par les battement cardiaque de cette personne qu'elle avais rencontré. De sa petite voix, juste avant de s'assoupir, Aliza souffla avec toute la tendresse possible :


= Merci. =

[J'avoue la fin est pas mal =D Il faut l'avouer l'histoire deviens très intéressante =D Parfois, plus je joue Aliza plus je trouve qu'elle me ressemble xD Enfin mentalement xD]
 
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 17:47 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Sans que la belle couleur violette ne quitte ses joues, Aliza s’agrippa aussi fort qu’elle le pouvait de ses frêles mains à Sieg, son nouveau compagnon. Ce geste donnait à la sirène une nouvelle touche d’enfant auquel on devait tout apprendre. Le rouquin trouvait ce geste adorable, sans compter le fait qu’il appréciait beaucoup le contact des mains de cette créature sur son buste.

Et puis, dans un état de demi-sommeil, elle le remercia. Sur le moment, le jeune homme aurait voulu lui dire qu’elle n’avait pas à s’excuser mais elle baissa automatiquement les yeux, en signe de honte. Tentant tant bien que mal d’observer les yeux de l’Invocation cachés derrière les cheveux qui venaient de tomber sur son visage, il lui sourit avant de répondre.

- Il n’y a pas de première fois qui tienne. Vous étiez mal et je n’allais pas vous laisser tomber au sol alors que je suis là. Et puis vous ne m’embêtez pas, je vous sens à peine.

Et cela, il le devait à Karl. C’était la seule personne d’Ardok qui lui avait appris autre chose que l’art du combat ou bien encore le savoir nécessaire sur l’histoire d’Arcane. Ainsi, on lui avait appris la galanterie, le savoir-vivre, et tout ce qu’un homme avait besoin de savoir pour bien se tenir en société.

Essayant de chasser le souvenir glauque auquel sa mémoire s’accrochait de toutes ses forces, Sieg se concentra à nouveau sur la sirène dans ses bras. De ses grands yeux rouge, elle cherchait quelque chose des yeux et l’humain ne comprit ce que c’était que lorsqu’elle répondit à sa question.

- Je suis ravi de savoir que vous me faites confiance mais je ne connais pas plus les lieux que vous…

Un seul endroit lui venait à l’esprit mais il était plutôt mal vu d’emmener une femme affaiblie dans sa tente, non ? Et ce même si la femme en question était plus une Invocation qu’une être humaine… Ceci dis, à bien y réfléchir, c’était le seul choix qui se présentait à lui.

- Bon et bien… Je vais vous emmener jusqu’à ma tente. Pardonnez mon incapacité à faire mieux mais c’est le seul endroit que je connaisse où vous pourriez vous reposer tranquillement.

Jetant à son tour un coup d’œil autour de lui, Sieg remarqua qu’en dehors de son sac, Aliza ne possédait aucune autre affaire. Ce constat fait, le jeune homme fit volte-face et repéra les lieux pour retrouver le chemin par lequel il était venu.
Juste avant de partir, l’humain sentit la sirène se blottir contre son torse et il pouvait maintenant sentir les battements de son cœur. C’était une sensation agréable, presque autant que lorsque sa voix cristalline résonnait dans l’espace pour créer une merveilleuse chanson.

En chemin, le chasseur remarqua que le belle sirène s’était assoupie dans ses bras et ce malgré qu’elle le tenait encore fermement, vision qui décrocha un nouveau sourire sur son visage.
Ainsi, après un quart d’heure muré dans le silence, Sieg parvint jusqu’à son chez-lui provisoire. Assez délicatement pour éviter de la réveiller une deuxième fois dans la journée, il déposa Aliza dans sa tente, sur la couverture qu’il avait pris pour dormir. Pour ne pas la déranger, il ressortit aussitôt de la tente et commença à faire un feu.

[ … ]

Quelques heures plus tard et le soleil déjà haut dans le ciel, Sieg put entendre Aliza s’agiter dans la tente.
Devinant que la tête de la sirène n’allait pas tarder à sortir par la toile, le jeune homme l’observa.
C’est donc tout naturellement qu’un sourire se figea sur son visage lorsque deux yeux rouge apparurent. A l’aide d’un couteau de chasse, il coupa un morceau de la viande qu’il venait de cuire et le tendit dans la direction de l’Invocation.

- Alors, enfin réveillée ? Tu as faim, peut-être ?

Certes, Sieg la tutoyait encore. En revanche, contrairement à la dernière fois, il le faisait exprès. Ce vouvoiement commençait à lui peser et maintenant qu’elle avait dormi dans son lit, ils pouvaient bien se tutoyer, non ?

[ J’me suis éclaté avec la dernière phrase XD
Bref, sinon, ça veut dire que je viens de faire dormir la vraie toi dans mon lit ? Oo D'ailleurs, si quelque chose que j'ai fais faire à Aliza ne te plaît pas, dis-le moi et je changerai tout ça ^^ ]




Dernière édition par Sieg le Mar 9 Sep - 13:08 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aliza

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 9 Sep - 12:20 (2008)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg] Répondre en citant

Quand Aliza ouvrit les yeux, elle était dans un endroit fermé, petit et sombre, se demandant où elle était, Aliza ouvrit ce qu'elle devinais être une porte et y engouffra la tête. Le soleil était bien haut dans le ciel et Aliza regardais ce qu'il se passais dehors avant de sortir complètement de la tante. Sieg avais préparer a manger, et Aliza regardais d'un air étonné la chose qui lui tendais. Il la tutoyais, mais Aliza, ne savais pas vraiment pourquoi il faisais ça. Elle lui souris.

= Merci de m'avoir emmenée ici. Je n'ai pas vraiment faim, mais je pense que je gouterais bien de votre morceau de viande. =

Elle tendis la main et pris le morceau de gibier et le regarda longuement avant d'essayer de mordre dedans, la chair était plutôt dure, mais la jeune demoiselle força un peu et réussit tant bien que mal a manger un bon bout de la viande. Elle souris, mais semblais ne pas vraiment aimer la viande a en manger sur la tête d'un pouilleux, mais au moins elle le mangeais. Ses pensées revinrent vers lawrence, elle se demandais ce qu'il pouvais faire et si il allais bien. Elle s'inquiétait un peu pour lui, faut dire qu'il était tout de même son maître, et elle avais peur de le perdre, car cela signifiais un nouvel enfermement, ce qu'Aliza voulais éviter. Elle se sentais tellement bien dehors a profiter des moments passer avec des gens qui deviennent peu a peu des amis. Son regard se posa sur Sieg quand le mot ami lui traversa l'esprit, même si, parfois le mot ami devenais différent, mais elle ne comprenais pas ce qu'elle ressentais pour lui, car elle sentais en elle qu'elle portait le même sentiment envers Lawrence qu'envers Sieg, et cela la perturbais au plus haut point. Puis d'un coup elle se demanda ce que voulais dire le « tu » qu'on lui disais souvent en parlant d'elle, elle remarqua aussi que Sieg semblais ne pas apprécier quand elle employais le « vous », rougissante Aliza essayais tant bien que mal a dire « tu » en parlant de Sieg.

= T.. Tu... préféré que je parle comme ça de t.. Oi ? =

Elle semblais gênée par ce mot, car pour elle les humains était supérieur, même si cela était faux. L'Aliza d'avant aurais traiter bien des personnes comme inférieur a elle, mais cette demi-déesse n'existe qu'au plus profond d'Aliza... Elle repris un morceau de viande, puis tout en mâchonnant elle remarqua que l'utilisation du « tu » semblais plaire a Sieg, elle souris a son tours et se dit a elle même qu'elle devrais faire des efforts pour dire « tu » a quelqu'un qu'elle connais, si cela lui déplait qu'elle le vouvoie. Elle se sentais mieux comme cela et savais que maintenant elle pouvais être et ne peut être ne plus dépendre. Elle savais tout de même qu'elle devais sa liberté a Lawrence et elle ne le remerciera jamais assez. Elle voulais savoir maintenant comment ça s'était passer avec Gaïa, si Sieg avais été choisit, comme Lawrence... Ou si leur destins était liés. Elle posa sa main sur le sol, où elle était toujours assise, et dit d'une voix douce :

= Vous... Toi et Gaïa... Je voudrais savoir ce qui a fait que vous êtes ensemble... Le destin ou a tu été choisit par un quelconque entité ? =

Aliza se pencha un peu en avant pour mieux écouter ce qu'avais a dire Sieg, elle semblais encore plus curieuse qu'a l'habitude.

= Ne soit pas avare de détails... Je suis tout ouïe. =

[Pour ce que tu à fait faire à Aliza ne t'inquiète pas, cela ne me dérange pas happy Par contre, celle que tu a fait dormir dans ton lit, c'est la Aliza que Sieg connais happy La Aliza d'avant ne risque pas de venir souvent pour l'instant :p]
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:04 (2016)    Sujet du message: ~ Être seule ~ Un moment de découverte ~ [PV Sieg]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com