Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
[Chapitre I-I] Retour à Lüh

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 16:29 (2012)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Le choix en devenait cornélien. Quoi que nous décidions, assurer sa survie devait passer par sa mise en danger. Les bruits alertaient davantage mes sens au plus les secondes passèrent, renforçant l’idée d’une approche se voulant furtive. Si elle en restait aussi longue, il fallait probablement en prendre pour raison la torche vivante qu’était devenu Kamaël. Décidément, son amusante allure s’avérait des plus utiles. Avec lenteur, je me remis sur mes pattes arrière, tentant vainement de réveiller l’ensemble de mes muscles trop longtemps condamnés au repos. Du haut de mes trois mètres quatre-vingt, j’observai le lointain. Des ombres plus sombres circulaient, se croissant dans un sens puis dans l’autre. Trois prédateurs guettant l’axe parfait pour une mise à mort rapide. Un grognement sourd résonnait au fond de ma gueule, première avertissement lancé aux assaillants, par défaut de ne pouvoir intimider davantage sans sortir de son sommeil l’humaine. Le choix de mon Frère ne me semblait pas clair, ce pourquoi je pris l’initiative de m’avancer de quelques pas, retrouvant mes trois mètres après m’être courbé. Le regard voulant percer la noirceur de la nuit, je tentai de retrouver les quadrupèdes cherchant à se mesurer aux divinités que nous étions.

Un silence s’empara du lieu. En ressentant la terre sous mes pattes, je percevais une totale immobilité de toute chose posée sur elle. Ce calme connut de tout guerrier, un dernier hommage au silence avant que la haine ne vienne imposer le bruit des lames et des corps chutant, agonisant, suppliant. L’affrontement ne pouvait plus être évité, je le savais. Je faisais donc perdurer le silence, permettant au Fils d’Aër d’en profiter pour lui aussi se repérer. Ma respiration elle-même se fit de plus en plus rare, ralentissant de ce fait les battements de mon cœur. Demandant au royaume de Terra, je ressentais une présence se dirigeant vers ma droite, suivit de près d’une seconde plus légère. La troisième elle demeurait muette, me rendant aveugle. Un hurlement bien plus lointain brisa notre joute silencieuse, déclarant ouvert le conflit. L’ennemis allait frapper.

Et je l’attendai…
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 26 Déc - 16:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 17:32 (2012)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Une respiration profonde, calme. Une autre ponctuée d'inspirations prolongées, traquant. Une dernière saccadée par l'excitation. Des bruits de pas s'accordant aux souffles se faisant entendre, confirmant la présence de trois créatures. La seconde respiration semblait indiquer des prédateurs, traquant des proies, et la seule me venant à l'esprit était la chair tendre allongée devant moi : Nausicaä.

Les mouvements d'Hasmaël m'indiquèrent bientôt qu'il avait lui aussi perçut la menace. Je voyais que son dilemme était le même que le mien : s'éloigner ou rester proche de notre maîtresse. Il prit toutefois l'initiative de faire quelques pas, s'annonçant clairement aux prédateurs comme apte à relever leur défi. Je restais pour ma part en arrière, légèrement à droite d'Hasmaël, tandis que deux des mithras se dirigeaient de ce côté de sa personne. Le troisième restait immobile, tapi dans les sous-bois. Le silence régna quelques secondes, durant lesquelles je me ramassais sur moi-même, me préparant à jaillir.

Un frémissement se fit entendre dans la pénombre, immédiatement suivi par deux éclat bleuté fondant d'un formidable bond sur le fils de Terra. Je m'élançais à mon tour, déployant toute la puissance de mes muscles en une fraction de seconde, tout en prévenant Hasmaël de s'occuper du second :

"Secundus !"

J'interceptais donc le plus proche d'un violent coup de griffe dans les côtes, suivi d'un coup à la gorge par la main gauche. Son élan fut stoppé net, et le second coup le propulsa pratiquement à angle droit de sa course initiale. Au-delà de son point d'arrivée, je perçus un éclat bleuté rompre la pénombre, puis une forme blanchâtre, reflétant l'éclat de la lune, fondit sur nous. Ne sachant ce que faisait Hasmaël, je me ramassais et pris appui de mes pieds sur lui. D'une pulsion, je m’éjectais vers la droite, le poussant à l'opposé par réaction, nous écartant ainsi de la trajectoire du pic de glace. Ces créatures maîtrisaient donc la magie de l'eau...


Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 18:22 (2012)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

La pénombre finit par dévoiler ses alliés, surprenant le Semi-dieu que je suis. Jamais je n’aurai pensé de si fragile créatures aptes à franchir d’un saut une telle distance. J’aurai été un de leur trophée si le Fils de la Foudre et du Vent n’avait usé de sa rapidité pour stopper avec efficacité l’un de mes assaillants. M’indiquant de ne me préoccuper que du second, je lui permis un instant ma plus grande confiance, oubliant le premier. S’il n’était pas parvenu à le maîtriser, les blessures infligées auraient pu me clouer au sol. Mais quoi qu’il aurait pu en être, je me fis moi aussi un mur pour l’adversaire. Ramenant à sa hauteur ma gueule, je pointai sur lui les cornes du crâne recouvrant le miens. La souplesse adverse lui permit d’éviter d’être transpercé, mais il dû en retour accepter de perdre la solidité de plusieurs côtes qui se fissurèrent sur la solidité de mon casque. Tombant à mes pieds, il s’offrait néanmoins en sacrifice pour le bourreau que je lui étais. Ma lourde patte droite se leva, décidé à écraser l’animal ayant osé défier une Descendant de Terra.

Cela aurait été une mise à mort rapide et simpliste si, profitant de mon déséquilibre, le Fils d’Aër ne m’avait pas forcé à trébucher sur le côté, manquant de peu de me coucher au sol. Tenant toujours cependant sur mes pattes, je lui jetai un sombre regard suivit de près d’un grognement retenu similaire au précédant. J’aurai certainement fait abstraction des ennemis pour réclamer réparation si je n’avais vu une partie de projection magique. Constatant que je me tenais dans l’érreur, je lui accordai réparation d’un léger hochement de gueule, avant de retourner, ivre de colère, dans le combat. Ces créatures avaient été dotées de magie, les ramenant plus près des Semi-dieux que l’Homme ne le pourra jamais en dépit de son allégeance. Et malgré cela, ils l’utilisée afin de combattre les Enfants de leurs Pères. Un tel acte ne pouvait rester impuni, un tel rejet de leur mission par ce Don accordé ne pouvait être laissé pour compte. Mais surtout, ils avaient osé utiliser cette magie contre moi.


Relevant à l’aide des cornes le corps endoloris de ma première victime, je le jetai d’un mouvement de tête à l’arrière. Pris de vitesse, je le stoppai néanmoins aussitôt par le pic situé sur le bas de ma queue, avec lequel je fouettai ce qui n’était maintenant qu’un projectile. La créature devant supporter désormais une profonde plaie ouverte s’envola dans la pénombre nous faisant face et disparut. Mon message était clairement destiné à celui n’ayant toujours pas montré son museau. J’attendais ainsi, paraît à le stopper s’il se permettait encore de prétendre au titre de chasseur et non de celui de proie.

Is solum videt me nunc. In sistenda facile erit pro vobis .



Nous l’attendions, gardant tout de même un œil sur celui dont Kamaël se fit le rempart...


Il ne voit que moi maintenant. Le stopper sera facile pour toi
Revenir en haut
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 22:04 (2012)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Tandis que je me propulsais, le puissant lézard se rétablit sans mal. Me remerciant d'un grognement en apercevant le trait magique, il s'occupa brillamment de celui qui l'avait attaqué, le faisant passer de l'état d'animal à cadavre en quelques gestes précis. Il envoya ensuite la carcasse à l'origine de la magie, tel un message d'avertissement.

Avant d'atterrir, je déployais mes ailes. M'infiltrant dans le souffle, je frôlais le sol une demi-seconde avant de m'élever. Décrivant un large arc de cercle, je me dirigeais vers l'ennemi que j'avais projeté un peu plus tôt. Sanguinolent, il tentait tant bien que mal de se relever tandis que je le saisissais par la gorge, le soulevant dans les airs en l'emmenant avec moi. Juste à ce moment, Hasmaël m'indiquait que la voie était libre. Montant en chandelle, je localisais la position de ma cible, puis plongeais. Je lançais mon cadavre sur la droite afin de faire diversion. Il pénétra la canopée une fraction de seconde avant moi, mais je le vis instantanément gelé par un immense cône de glace. Traversant le couvert feuillu, je me trouvais juste derrière l'ennemi. Utilisant le sol pour rediriger ma vitesse, je chargeai ma main de foudre afin de paralyser temporairement ma cible et lui transmit la magie d'un puissant coup, l'envoyant voler vers Hasmaël. Il ne tenait qu'à lui de finir le travail tandis que l'animal arrivait en sa direction...


Mana:19


Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mer 26 Déc - 23:22 (2012)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

L’habilité au combat que s’octroyait mon équipier à défaut de pouvoir en choisir un autre, n’était peut-être pas si proche de la vantardise. Utilisant les talents lui étant propres, il sût éliminer son assaillant tout en m’offrant celui qui se faisait le responsable du flux magique. Expulsé de son repère, il vint chuter au sol à quelque pas de moi, trainant jusqu’à mes pattes. J’avais à nouveau un choix. Je pouvais lui rendre sa liberté, car ainsi privé de ses comparses et affaiblit comme il était, nul danger ne pouvait parvenir désormais de lui. Ou je pouvais le mettre à mort, me faisant seul responsable de sa vie ôtée. Des flux électriques parcouraient encore par endroit son corps, alors que je réfléchissais à son sort. Et puis, ne cherchant plus de justes explications, j’écrasai son crâne de ma lourde patte. Je ressentis la douceur de son pelage avant son cortex se fissurant, puis se brisant, laissant par la suite place au gluant d’un cerveau aplatit. Le liquide indispensable aux mortels recouvrit le tout. Je perçu alors ce même sang nourrir le royaume de mon père, comme il l’avait noyé jadis. Un appel au passé qui laissait présager à un même futur, mais aussi un retour à une communion avec mon Elément. Chaque instant me rapprochait de ma puissance d’Antan, et une partie se devait d’être acquise par le sang.

Mon regard alla se poser sur l’humaine un instant. Toujours assoupis, elle accentuait la vision de son principal défaut : Sa faiblesse. Loin d’impressionner parmi les siens, elle ne présentait aucun atout dans l’art de survivre. Je ne percevais en elle aucune des valeurs que je transmettais il fut un temps, aux humains marchant sous mon nom. Et si même une pierre se révélait apte à causer sa chute, comment pourrai-je m’accorder un instant pour explorer le Nouveau Monde laissait à l’Homme dans l’infini bonté des Quatre Grands. Obligé de veiller sur elle à tout instant, et de me faire l’ennemi du moindre obstacle. Et alors que j’écoutai les brindilles céder les unes après les autres, je me rappelai de leur fragilité au froid lui-même. J’allais devoir prendre garde jusqu’à la chaleur que dégageait son ridicule corps.

Est nimis fragilis. Ginta quaeramus elit .



Comment pourrait-on lui garantir une telle sécurité ?

Elle est trop fragile. Notre quête est vaine.
Revenir en haut
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 11:35 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Je revins vers Hasmaël d'une démarche qui n'était pas aussi fluide que je l'aurais voulu. Décidément, ce corps n'était pas encore adapté à un effort trop soudain et trop intense... Il faudrait modifier ça aussi vite que possible. Je pourrais toutefois rosser une nouvelle bande des ces créatures magiques, mais il ne faudrait pas que cela se reproduise trop souvent cette nuit...
Je repliais mes ailes afin qu'elles ne se prennent pas dans les arbres, et épousait d'un regard la scène du carnage. Le dernier animal gisait au pied de mon compagnon, la tête réduise en une pulpeuse bouillie. Je levais les yeux vers Hasmaël :

"Nihil vanum est. Attendamus nobis omni tempore concedo. Sed iustus in theca eius capabilities operire haec momenta. Nos mos exercebuntur pro ea."

Je ne comprenais pas la réaction du fils de Terra... Ses inquiétudes étaient compréhensibles, au vu de ce corps chétif et sans vigueur, mais de là à abandonner sans même essayer. C'était étonnant. Quelque soit la somme de travail, il était stupide de baisser les bras sans en avoir fourni du tout...



-Rien n'est vain. Nous ne pourrons être attentif à chaque instant, j'en conviens. Mais il suffit en ce cas que ses capacités couvrent ces instants. Nous l'entraînerons pour cela.



Un cruentur pour la suite ?



Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mar 1 Jan - 15:44 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Les paroles du Descendant d’Aër étaient justes, comme la plupart de celles de nos semblables. Mais ils ne se firent pas assez fortes pour briser la mélancolie s’emparant de moi. Comment pouvait-il garder tant d’espoir en cette espèce ? En cette humaine ? Se laissait-il volontairement vaincre par la naïveté ? Possédait-il une réelle certitude quant à la survie du tas de viande nous commandant ? Comme j’aimerai y croire. Comme j’aimerai ne pas me rappeler de ceux de jadis, qui démontrèrent avec tant de soin qu’aucun ne pouvait être suffisamment longtemps digne de la Vie pour nous permettre d’espérer. La Mort parsèmerait notre chemin aux détours de ses caprices. Nous obligeant à priver les créatures de ce monde de leur droit d’exister, de ses semblables de vivre selon leur bon vouloir, ordonnant l’exécution pour une parole ou un geste déplacé d’après sa propre morale. L’humaine n’était pas pour nous, pas pour moi. Quelque chose en elle me maintenait à distance. Convaincu qu’elle me mènerait sur des chantiers où je ne voulais m’y aventurer.

L’entrainer. Telle était la folie de Kamaël. Sous nos formes divines nous ne pouvions le faire, car chaque mouvement aussi banal soit-il, serait à une échelle dont elle ne pourrait jamais accéder. Se voulait-il vraiment dégrader à leur hauteur ? Arborer leur image, leurs gestes si lents et faibles, leurs odeurs ? Que Terra me soit témoin, jamais je ne me ridiculiserai d’une telle mascarade ! Et même si le Destin me faisait rompre ce serment silencieux, comment pourrai-je lui apprendre le maniement d’armes dont je n’en n’eu jamais l’usage ? Non. Si un enseignement lui serait transmis de ma part, nulle arène ne serait nécessaire. Ma Sagesse serait mon héritage pour elle. Mais en était-elle digne ? Nos connaissances peuvent changer cette ère si l’humain les recevant en décide ainsi. Et je ne pouvais encourir ce risque.

Sicut fides nostra communi utriusque brandiraselit .


Ce fut sans masque que je me présentai ainsi au Subalterne venant de combattre à mes côtés. Je serai distant, méfiant et froid envers cette humaine, tant qu’elle ne se serait pas montrée apte à se dire notre Libératrice. Même si, comme les restes à pieds le démontraient, je combattrais pour sa survie. Et j’allais bientôt le prouver à nouveau, car dans l’ombre de mon domaine, un véritable prédateur approchait, appelé par le sang et l’infecte odeur de notre Maîtresse. Une menace, que je ne perçu pas. Une menace, qu’il aurait mieux fallut que je perçois.


Elle approchait…


Je partagerai ta foi tant que tu la brandiras pour nous deux.
Revenir en haut
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 13:52 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

"Fidem? Hanc fidem non enutrivi, nisi discere a nobis possint. Tantum, infelix est et... Spero nos in nostra potestate. Nos mos invaluissent."

Je sentis alors un tremblement du sol. Quelque chose venait d'en dessous. Je vis à son expression qu'Hasmaël avait également perçu la menace. Le sang de nos victimes avait probablement attiré un autre carnassier des environs. Apparemment dirigé par l'odeur, il émergea juste sous l'une des carcasses suintantes de sang, à l'orée des sous-bois. La saisissant dans sa gueule, l'immense saurien marqua une pause et inspira profondément. Sa tête se tourna immédiatement dans notre direction, et pointa plus spécialement son museau vers le pseudo-cadavre allongé derrière nous. Il s'intéressait donc à la chair tendre et juteuse de l'humaine...

Déployant les ailes et pliant les membres, je me préparais au combat. Durant quelques instants, il resta quasiment immobile, se contentant de broyer sa proie entre ses mâchoires... Puis, en une fraction de seconde, il décida de passer à l'attaque. Il se propulsa dans notre direction, ondulant à une vitesse impressionnante. Poussant sur mes jambes, je me propulsais à sa rencontre. Sa gueule s'ouvrit et ses dents foncèrent en direction de mon torse. Nous nous percutâmes au moment où je lui attrapais les mâchoires. Un duel de force s'engagea alors. J'aurais pu aisément le dominer, si j'avais eu ma force d'antan. Mais en l'état, il me surpassait très largement. Tentant de résister de mon mieux, je lui fouettais la gorge de mes queues et lui lançait une décharge, mais cela n'effleura qu'à peine son cuir épais, au point qu'il ne sembla même pas le remarquer...

Chaque seconde rapprochait ses dents de mon corps, si bien qu'un peu d'aide serait la bienvenue...


Quelle foi ? Je ne nourris aucune foi envers cette humaine, sinon celle de pouvoir apprendre de nous. Seule, elle est condamnée... Mais j'ai confiance en nous, et notre pouvoir. Nous y parviendrons.


Mana : 18


Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 18:34 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Parvenir à la maintenir en vie, une chimère dont il était le seul à y croire. Il y avait tant de paramètres à surveiller, tant d’attention à lui porter et de manière si constante. Sa vie ne pouvait être qu’une laisse nous rattachant à elle, obligeant les divinités que nous sommes à combattre pour elle, à subir pour elle, à user de nos Dons servant à l’Harmonie pour elle. L’humaine avait du chemin à faire pour me convertir ne serais-ce qu’à l’espérance que clamait Kamaël. Mais si la sienne ne m’importait que peu, je ne pouvais pas pour autant me permettre d’y sacrifier le semblant de liberté de mon Confrère. Notre Libératrice commune survivra aussi longtemps qu’il lui sera permit par nos Dons. Le Fils de l’Air faisait correctement son Devoir, réussissant, conscient ou non, à me rappeler au miens.

Surgissant du lointain, une nouvelle créature s’invitait. Usant de sa puissante mâchoire, elle broyait sans la moindre difficulté les restes d’une victime. Ainsi c’était ça, l’étrange sensation que je ressentais au touché du sol. Une bête se frayant un chemin dans le royaume de mon Père. Je l’imaginai cependant inoffensif pour nous, jusqu’à ce que son regard se noircisse d’une lueur si familière. Celle du prédateur. Le chasseur venant de repérer une proie des plus succulentes, celle qu’il recherche depuis des jours sans la trouver. Prolongeant le sien, je détournai mon visage. L’humaine. Notre humaine. Voyant l’animal charger, Kamaël alla à sa rencontre, décidé à s’imposer en débit de notre état. J’eu alors un profond respect pour lui, qui n’avait pas hésité à monter jusqu’au contact d’une bête bien plus solide que les précédentes, et qui malgré quelques difficultés, parvenait à la maintenir loin de notre Libératrice.

Oubliant toutes futiles réflexions, je me mis à mon tour à charger l’assaillant. Mes pas lourds se firent de plus en plus rapides, augmentant au même rythme que ma colère envers l’adversaire. Le maintenant autant qu’il le pouvait en respect par sa Magie et ses queues, il me l’offrait sans même le savoir. Correctement positionné, l’ennemi allez de la plus violente des manières possibles à ce jour, faire ma rencontre. Rabaissant ma gueule au plus bas, je collais mes trois cornes à sa hauteur. Et ce fut aidé de la vitesse, que je renvoyai au loin l’ennemi, libérant un instant le Descendant d’Aër. La créature, robuste qu’elle était, parvint tout de même à se relever. Mon regard resta plongeait dans le siens, ma queue allant de part et d’autre derrière moi, tandis qu’un grognement sourd montait au fond de ma gueule close.

Velit, sed ante me motum.


Il ne passera pas, mais sa vitesse me devance.


Je restai pour lui un mur à franchir, mais son adresse lui permettrait d’y trouver une faille.
Revenir en haut
Kamaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 141
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq Air
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Nausicaä Ludwiga
Double compte: Sheiko
Point(s): 198

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 15:48 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

L’intervention d’Hasmaël arriva à point nommé. Une seconde plus tard et je me serais fait croquer… Je l’en remerciais silencieusement, admirant la puissance qu’il était capable de développer aussi tôt après sa sortie du temple. Il envoya le saurien au loin, en un vol plané de maître. Ils se regardèrent alors en chiens de faïences, tandis que je m’élevais d’un battement d’aile à quelques pieds de haut.
Tout en menaçant l’adversaire d’un sombre grognement, mon reptilien camarade me se plaint de sa vitesse, insuffisante face à un tel ennemi.

« Sis velox, dabo. »

D’une pensée, je lui transmis notre rapidité. L’air tourbillonna autour de lui un court instant, lui octroyant alors la vitesse du vent. Le jeu risquait désormais de devenir très intéressant… Souhaitant prendre sa revanche sur le précédent échange, notre adversaire revint à toute allure, fonçant sur le fils de Terra. Je souris intérieurement tout en m’élançant : Si sa puissance pouvait rivaliser avec la mienne, il n’en était rien de sa vitesse, à fortiori dans les airs. Je plongeais sur lui, écrasant son museau dans le sol et le stoppant net. Je laissais ainsi l’avantage de la vitesse à Hasmaël, qui aurait tout le loisir de piétiner son adversaire à l’arrêt. Ne souhaitant d’ailleurs pas faire parti du lot, je repris mon envol, écrasant une fois de plus le saurien au sol d’une poussée de jambes.

Mana : 15


- Si tu veux de la célérité, je vais t'en donner.



Elemiäh, le Divin Éclair
Revenir en haut
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 14:46 (2013)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh Répondre en citant

Prenant pour maître le Fils d’Aër, les vents se mirent à venir à moi, m’enveloppant de toute part et dansant autours de ma masse. Relevant en premier la revanche que réclamait le quadrupède, Kamaël se fit un précieux atout. L’obligeant à l’arrêt, il fit de notre adversaire commun une véritable offrande pour le Semi-dieu que j’étais. Mon premier réflexe fut de broyer ses os de mes lourdes pattes. Mais désormais appuyé par les vents, j’eu une idée bien plus plaisante. Accélérant mes foulées, je finis par obtenir une vitesse impressionnante pour la masse que j’étais et le peu de distance parcourut. Arrivée à sa hauteur, alors que mon compagnon d’infortune prenait ses distances, je le soulevai de mes cornes. Puis, tournant sur moi-même, j’envoyai fouetter ma queue le corps affaiblit de la créature, qui se vit jeter sur le tronc le plus proche. Néanmoins, toujours ivre de la célérité m’étant accordée, je l’achevai d’une charge, toutes cornes en avant. Ces dernières transpercèrent le tronc vieux de quelques dizaines d’années, rougissant de l’autre côté et laissant couler de fines coulées de sang lorsque je pris place quelques pas en arrière.

Le corps inerte de la bête chuta, dépourvue de toute menace. A nouveau le sang nourrissait mon royaume, s’infiltrant au plus profond qu’il le puisse. Ce monde semblait prendre pour model l’ancien. Les bêtes traqueront l’Homme pour survivre, l’Homme chassera les bêtes pour ses terres. Puis l’Homme se chassera pour ses terres. Et nous Demi-dieu, où trouvons-nous notre place ? Si ce monde fut faire pour les nouveaux humains, alors, peut-être, ne devons-nous plus agir. Les laisser le modeler à leur guise.
Mon rôle me sera bientôt dit. Et en attendant ce jour, il semblait que je pouvais accorder un certain crédit à ce Fils d’Aër. Mais qu’en était-il de cette humaine ?

Es bonum Pugnator .
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: [Chapitre I-I] Retour à Lüh

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com