Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Un nouveau départ pour un monde plus froid et blasphematoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> Portes de la ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Meiro
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 124
Crédits Avatar: gogole
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Assassin - Chasseuse
Invocation(s): Aslan
Inventaire: Un carquois de cuir noir dans lequel se trouvent 8 flèches, un katana et une faux
Double compte: Judith
Point(s): 432

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 16:00 (2012)    Sujet du message: Un nouveau départ pour un monde plus froid et blasphematoire Répondre en citant

On dit que la vie est un long fleuve tranquille, que tout vient à point à qui sait attendre, mais j'avais assez attendue... Le sable avait trop longtemps coulé dans le sablier que formait le temps, attisant à chaque instant un peu plus mon impatience. Observant les nuages, allongée, à demi assoupie dans cette charrette, je me demande ce que je ferais lorsque j'aurais atteint mon but, parce que oui, il ne faisait aucun doute. Quitte à détruire ce monde futile et perdu dans la misère la plus totale, j'atteindrais mon but. Perdue dans les baffons les plus noirs de mon âme, je ne senti même pas que nous nous arrêtions. Non, ce qui m’avertit de notre arrivée fut la voix d'un homme nous interpellant. 

- "MA..." Répéta-t-il ou plutôt tenta-t-il de répéter, mais ça voix nasillarde commençant sérieusement à m'agacer, je me levais et fit un bond, atterrissant derrière cet imbécile.

Un couteaux sous la gorge, l'homme ce tut immédiatement. Il déglutit bruyamment, ce qui eut pour effet d'avancer l'espace d'un quart de seconde sa paume d'adam, ce qui entailla sa gorge contre ma lame aiguisée.

- "Ta @!µ!^$" Lui chuchotais-je à l'oreille, l'agacement suintant de ces deux mots. "Tu me gonfles..." Ajoutais-je tout aussi doucement.

Je ne perdi pas mon temps à attendre de réponse, me contentant de l'égorger purement et simplement.

- "Fais en ce que tu veux..." Soufflais-je à Aslan. "Mais je ne veux pas de trace..." Ajoutais-je avant d'entrer dans la ville.

Il saurait me retrouver, je le savais... En attendant, il me fallait trouver un médecin...


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 14 Nov - 16:00 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aslan

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 26 Déc - 15:09 (2012)    Sujet du message: Un nouveau départ pour un monde plus froid et blasphematoire Répondre en citant

Une arrive en toute simplicité.


Notre guide nous conduisit aux travers de ces terres avec suffisamment de savoir faire pour nous éviter de nouvelles mauvaises rencontres. De plus en plus, les lointaines lueurs perçant une sombre nuit approchant, se firent plus larges et imposantes. Chaque pas nous rapprochait à vue d’œil de ce lieu dont Meiro voulait tellement faire partit. Cela pouvait être compréhensible. Depuis ma Libération, il s’agissait de la première fortification qui se dessinait sur notre chemin. L’Homme ne souhaite donc plus se murer ? Dissimuler sa puante peur par un assemblage grossier de pierres ? Défier la Nature de reprendre ses droits sur ce lieu qu’ils s’imaginent avoir conquis ? Aurai-je droit en cet instant à la première preuve d’intelligence de l’espèce la moins évoluée de l’île ? Gardons tout de même notre choix en réserve, leur fourberie est à la hauteur de leur estime de soi. Et quoi qu’il puisse en être, c’est vers la seule citée que nous nous dirigions, atteignant bien vite ses portes. Ne voulant attirer l’attention des guerriers veillant sur elle, car je craignais ne pouvoir les mettre à mort si près de ce qui se devait d’être une caserne, je passai par-dessus ma cape une bure aux couleurs de la nuit que contenait la charrette, dissimulant ma gueule dans l’obscurité de sa capuche. La taille était de peu trop courts, mais l’ensemble de ma carrure disparaissait derrière elle, ce qui était suffisant pour l’instant.

La renomée est le plus solide des boucliers.


Meiro se fit clair dans sa requête. Mes dons devaient être utilisés afin de faire disparaître le corps agonisant du garde fraichement égorgé. Décidément, ma Libératrice me plaisait à chaque nouvelle rencontre avec un de ses semblables. Sa funeste descente vers la folie comblait l’appel au sang de l’ancien prédateur que je suis. D’ici peu, l’annimal en moi sera libéré. Et alors, pas même l’humaine sera en mesure de me maîtriser. Mais pour cela, j’avais encore à augmenter le nombre de mes victimes. Et ce, en commençant par l’humain cherchant un futile espoir de survit. Lentement, je fis le tour de l’ancienne embarcation improvisée en passant par l’avant, afin d’aller à la rencontre d’un guide n’ayant plus aucune utilité. Je restai un moment face à lui, s’savourant sa peur atteindre la pétrification. Un fois satisfait, je fis surgir mon bras pour lui écraser la gorge. Une simple pression et il rejoindrait les ténèbres pour toujours. Mais je n’en ferai rien. Non, j’avais besoin d’un survivant, d’un témoin qui propagerait ma haine pour que ma simple présence terrifie. Ce guide serait ma plus précieuse des armes contre cette espèce. Le projetant au loin, je lui glissai auparavant ces quelques mots :


« Le temps de l’Homme est révolu. Oublie cette citée. »



Obéir est parfois un plaisir.


Des deux, le garde serait le moins chanceux. Je m’apprêtai à écraser de ma lourde patte la pomme d’Adam de l’humain, mais je retins mon geste. J’avais trouvé une mort plus plaisante en laissant perdurer son agonie. Observant amusé la brûme s’emparer de ses yeux, je gardai néanmoins un respectueux silence. Lorsque la mort l’emmena, je me mis à l’œuvre. Dans un premier temps, dépourvu de mes Dons, je devais réduire la grandeur du cadavre. La lame de ma Hache Double brilla sous l’éclat d’une lune commençant à se dévoiler, avant de rougir à de nombreuses reprises. Ainsi découpé, je pus placer les morceaux dans la charrette, que je lançai au grand galop. Si le cortège rejoignait mon survivant, la peur que j’inspirerai ne serait que plus grande. Mais pour l’instant, il me fallait rejoindre celle qui me permettrait de redevenir l’Ardent que je fus autrefois…




CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:00 (2016)    Sujet du message: Un nouveau départ pour un monde plus froid et blasphematoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Ville de Lüh -> Portes de la ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com