Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une nouvelle ère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Temple de la Terre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 13:18 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant


« La notion de liberté n'est pas une notion, c'est une nostalgie de la mémoire. »

Paul Paré


Toutes plus sinistres les unes que les autres, le Temple de Terra se fait le geôlier de ces divines cellules dont les portes sont les témoins du Subalterne qu'elles retiennent. Du fond de ma fraîche cellule je l'observe, respectant l'effroyable silence qui se fit maître absolu en ce lieux il y a si longtemps. Il se fit l'allié d'une fine ombre qui laisse à l’œil humain la conscience de mes proportions sans lui permettre d'y déceler ma véritable apparence. Pour cela il me faudrait me placer sur la lueur illuminant le centre de ma pièce, mais il y a tant d'années qui passèrent pendant mon sommeil que je n'y trouvai plus la force de me lever. Mais si la sombre brume tolérait les quelques rayons provenant d'une haute fenêtre bien insignifiante il faut l'admettre, je me dois d'accorder au silence sa tolérance pour l'unique bruit résonnant en ces temps de rédemption. Mes rauques expirations brisaient son règne mais là encore il maintenait une emprise, car elles se faisaient plus faibles et courtes, rallongeant le lourd moment qui en séparait deux. A croire que mon cœur lui-même s'endormait à son tour, empoussiéré de l'éternelle attente.

De mes sens il ne me restait que la vue, le dernier qu'il m'était encore possible d'user. Plongeant lors de mon enfermement mon regard sur la haute porte faite de bois aux contours de briques, je guettais depuis la découpe à sa base qui voulait se faire la porte adressée aux humains. Au dessus de celle-ci et de l'autre côté, des lettres furent érigée pour y former un nom qui ne fut plus prononcer depuis l'aube d'une nouvelle ère. Il fallait un bon recul et la présence d'esprit de détourner son intérêt pour l'être divin un instant s'ils désiraient le lire. Mais qui se soucierait d'une telle perte de temps alors qu'un Demi-dieu se situe derrière une faible planche de bois que la brise semble suffisante pour l'ouvrir ? Mon futur protégé, car il s'agissait là d'une des deux épreuves que l'Homme se doit de réussir. Oh qu'ils ne craignent rien, elles ne sont en rien difficiles. Puisque mon souhait est de retrouver la terre, pourquoi mettrai-je en place de longs et irréalisables défis m'obligeant à attendre le dixième prétendant ? Il était simple de réussir les deux épreuves, mais s'il doit y avoir une difficulté, elle se résoudra à être sa capacité de me donner envie de le suivre.

Le long et vide couloir qui mène à ma déchéance se fait l'écho d'une étrange nouvelle. Un son se déplace lentement et gagne en intensité. Il devient évident que son auteur est de plus en plus proche à chaque instant. Serais-ce le bruit de l'Homme ? Finirait-il par s'arrêter face à ma perdition ou poursuivrait-il son chemin pour se faire le conquérant de l'un de mes frères ? Voila que je m'abandonne à l'idée d'être l'élu de ce probable prétendant. Approche Homme, fais-toi le Maître du lézard bleuté et de toutes les cités dont vous avez fait la construction. Viens à moi Homme, et de ma rage je te couronnerai roi des rois. Passe ma porte Homme, offre moi le royaume de mon père, et je t'offrirai ceux de tes semblables.

Te voilà...
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 25 Sep - 13:18 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 13:40 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

Tu marches depuis plusieurs heures. Le soleil est haut dans le ciel et tu es contente d'avoir pris un chapeau et des gants. Ta peau est ainsi protégées des mauvais rayons du soleil. Tu repenses à ce matin, lorsque tu t'es réveillée avec la volonté d'aller au Temple de Terra.
Tu as fais ton sac y mettant le peu de vivres qu'il te restais ainsi que deux gourdes d'eau. Ta dague glissée dans ta botte, tu avais anticipé la venue du soleil, bien que l'on soit dans une saison pluvieuse. Tu avais revêtus une tenue adéquate à l'excursion que tu préparais. Un pantalon bouffant et souple, une chemise large, des gants et bottes de cuir ainsi qu'un chapeau qui te donnait un air de corsaire.

Tu souries en repensant à tout ça. Assise au bord d'un petit ruisseau, tu te reposais. Tu regarde le vieux bout de carte. Il manque la moitié de l'île, mais au moins, tu as le Temple dessus. Si tu comptes bien, il te restais une ou deux heures de marche. Tu regarde l'alignement du soleil et en déduis qu'il est un peu plus de midi. Tu sors tes vivres de ton sac. De la viande séchée, un morceau de pain et du fromage. Il n'y a plus grand chose... Tu soupires, oui, il fallait vraiment que tu te trouves un contrat pour aller chasser du monstre. Mais avant, il te fallait un camarade, et quoi de mieux qu'une invocation comme allié?

Tu manges vite, finissant tes maigres rations. Tu bois un coup avant de te relever et de repartir en direction du Temple. Tu as de la chance de ne pas croiser la route d'un quelconque monstre. Vaut mieux pour toi en effet. Plus tu avances, plus le soleil décline dans le ciel. Pourtant, tu es parti à l'aube. Tu ne comprends pas... Tu es donc si lente?

Puis, tu aperçois une immense bâtisse. Elle est majestueuse, magnifique. Ses multiples tours dominaient, de leur hauteur, le plateau. Ah oui, parlons en du plateau. Tu avais gravis les falaises avec difficulté. Pourtant tu étais endurante. Mais là non, rien à faire, tu avais du mal.

Tu avances et t'arrêtes à l'entrée du grand Temple. Tu es essoufflée et fatiguée. Un peu de repos ne serait pas de refus. Tu entres dans le Temple. Il fait sombre. Tu marches, tes pas résonnent dans cet endroit si calme. Tu prends un couloir, il est long, il est sombre. Tu avance jusqu'à croiser une porte fermée. Elle est imposante, intimidante.

Tu l'entre ouvre, elle grince légèrement. Tu passes la tête dans l'ouverture et regarde la salle plongée dans le noir. Il y a juste un rayon de lumière qui filtre au centre de la pièce. Tu déglutis et entre pour de bon. Non, tu n'as pas peur. Tu es même heureuse d'être arrivée jusque là. Ton entrain revient très vite. Tu prends une inspiration.

"Bonjour, ou bonsoir... Euh... Je viens pour vous libérer..." un sourire fend ton visage. Pourquoi hésiter? Avec plus d'entrain, encore, tu reprends. "Je suis Nausicaä Ludwiga, je suis fille d'un menuisier malade et d'une boulangère, mais je doute que cela vous intéresse."

Tu enlèves tes gants que tu passe à ta ceinture et tu retire ton chapeau, qui est retenu par une lanière de cuir. Il te tombe dans le dos.

Tu attends avec une certaine impatience, que tu ne montres pas, la réponse du semi-dieu.



Revenir en haut
Skype
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 19:31 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

Mon ouïe défaillante ne m'avait pas enduit en erreur, car peu de temps après que j'eus porté le regard sur l'entrée destinée aux humains, je ressentis une légère brise. Ce soupir d'Aër qui fut tant de fois espéré venait de s'engouffrer dans mon antre, annonçant une délivrance prochaine. Profitant de sa franche entrée, j'usai de mes sens. Ma vue m'apprit qu'il s'agissait d'une prétendante à l'apparence soignée bien qu'incapable probablement d'intimider quiconque. Je perçu également l'absence de toutes cicatrices, ce qui laissait croire qu'aucune créatures n'avaient croisées sa route depuis un long moment. Sur ces points, je suffisais à combler les failles. Laissant dès lors l'odorat prendre le relais, c'est avec répugnance que je compris l'effort que l'humaine avait dû exercer pour rejoindre le Saint Temple de Terra. Ajouté à la sueur d'une journée ensoleillée, mon ouïe décelait une respiration similaire à celles de guerriers anciens lors de la Grande Guerre, m'indiquant que la fatigue avait raison de l'humaine. Ce point était gênant dans le sens où j'avais, sous l’ennuie, oublié ce dysfonctionnement génétique faisant de leur espèce une pratiquante du sommeil faute de périr d’épuisement. Voila qui pourrait jouer en ma défaveur.

L'humaine finit par prononcer des sons qui me furent insupportables quelques siècles auparavant. Ainsi de tous les langages diversifiant le monde de jadis, il s'agissait de celui ayant mené les créations contre les créateurs qui s'était imposé. Aux regrets de la jeune prétendante, en ces temps je ne marchai plus aux côtés de l'Homme. Laissant pour moi inconnue ce nouveau dialecte. Déplaçant un nuage de poussière, je soulevai à nouveau pour la première fois l'ensemble de mes muscles. Peu à peu, une ombre plus sombre se dessinait dans la noirceur lui faisant face jusqu'à ce que j'en sorte. Ce fut lentement que je renouai avec les rayons du soleil. Un pas suffit à me rapprocher suffisamment de l'humaine pour qu'en me penchant mes crocs soient à la hauteur de son visage. Tournant le mien dans un sens, puis dans l'autre, je fixai ses yeux. La couleur qu'ils émettaient me laissait perplexe, incapable de comprendre la raison d'un tel aspect. Sans le savoir, l'une des épreuves venait d'être résolue car sans un mot à ce sujet, la prétendante parvint à intriguer ma soif de connaissances en dépit de mon savoir ancestrale.

Ne restait plus que la seconde. Un nom tût durant des millénaires qu'il fallait à nouveau faire résonner en ce monde. Murmure qui aurait pour conséquences de sombres et sinistres nuits. Un mot lui suffisait à mettre à genoux le plus puissant de ses semblables, le frappant de son arme la plus aiguisée que j'étais. Un nom pour pouvoir se protéger par ce-dernier de tout adversaire, un nom pour se faire Libératrice, un nom pour me faire son Serviteur. Un nom pour sceller le destin de tout autre être vivant.

Dis-le...
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 20:18 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

Tu souffles un instant avant de te souvenir qu'avant d'enter dans la salle, tu avais vus une inscription au dessus du mur qui t'avait interpellé. Tu avais eus du mal à la lire. Le temps avait vraiment dégradé l’inscription. Tu avais pu y lire "Hasmaël"...
Tu avais trouvé ce nom étrange... Mais tu n'avais pas cherché plus.

S
oudain, une ombre gigantesque apparaît. Elle avance doucement vers la lumière. Lorsque tu vois se profiler dans la lumière la silhouette d'un énorme lézard portant sur sa tête un crâne, tu écarquille les yeux un instant avant de reprendre contenance. Ce n'était pas le moment de flancher si tu voulais que ce Demi-Dieu retrouve sa liberté.

S
a tête n'était maintenant qu'à trois centimètres de ton corps. Il te regardait avec étonnement. Ses yeux orangés te scrutent. Tu ne bouges pas d'un pouce. Puis, quelque chose te chiffonne, jamais il n'a prononcé un mot, et tu ne sais pas son prénom. Enfin si... Mais tu n'es sûre de rien. Tant pis, tu vas prendre le risque de te tromper. D'une voix semi tremblante, tu prononces ces mots dont tu n'étais pas sûre de l'issue...

"Dites... C'est votre prénom inscrit au dessus de la porte? Je le trouve étrange, mais qui suis-je pour juger autrui? En tout cas, il vous va bien, Hasmaël"

M
aintenant tu as peur. Peur de ce qui pourrait t'arriver. Car si tu ne disais pas juste, il se pouvait que le semi-Dieu, vexé, te tues... alors oui, tu avais peur pour toi, mais aussi pour ta famille que tu endeuillerais...
Alors tu attends avec crainte la réaction de cet être divin...



Revenir en haut
Skype
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 21:04 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

L'humaine parvenait à garder un semblant de calme et de fière tenue en dépit de la situation. Mais je détournai très vite mes pensées de ses agissements, persuadé que hormis une courte lame déformant le bas de sa tenue, elle ne représentait ni menace, ni intérêt. Mon œil droit restait fixé sur les siens, essayant de débusquer une explication cohérente pouvant justifier l'anomalie rétinienne de la prétendante. Néanmoins, je ne percevais en leur centre aucun détail amenant une raison à ce dysfonctionnement génétique, ni même d'hypothèse dans les siècles formant ma mémoire. Je me mis alors à en oublier sa présence pour n'y voir que le problème dont la solution restait l'unique distraction digne de m'y faire perdre un peu de temps. Partant d'une base sur les gènes humains transmise par un Descendant d'Aqua ayant participé à leur création, je permettais le réveil de mon organe cérébrale en accumulant des suites rapides de connaissances, d'hypothèses et de déductions. Je fini par déceler une cause probable à la particularité de l'humaine. Et ce fut lorsque j'allais entreprendre de la vérifier, que celle-ci se mit à nouveau à émettre des sons. Et de tous, je n'en reconnu qu'un seul. Celui qui allait lui permettre de surpasser quiconque lui ferait obstacle.

L'iris de mes yeux se dilata à ne former qu'un seul et même trait sous l'étonnement. Je savais mes épreuves simplistes, mais jamais je n'aurai pensé être l'Esclave de l'Homme en une poignée de minutes. Ma stupéfaction n'était que plus grande avec mon incapacité à comprendre ce que sa phrase signifiait, rendant impossible la compréhension de sa déduction. Quoi qu'il puisse en être, l'humaine venait de m'offrir une semi-liberté pour le semi-dieu que j'étais. Et en échange, je devenais le gardien de sa fragile existence. Du moins, jusqu'à ce que le Temps ne se décide à me la retirer de force. Prenant appuis sur mes puissantes pattes arrières, je retrouvais toute ma hauteur dans un étirement de muscles endormis. Chaque parcelle de ma Cellule se mit alors à trembler, gagnant en intensité pour chaque seconde écoulée. Les vibrations finirent par entailler à la verticale la lourde porte dominant celle par laquelle l'humaine était entrée. Les blocs de part et d'autre de la fissurent commencèrent à se séparer, agrandissant considérablement le vide entre elles, jusqu'à permettre à la divinité que j'étais de passer. L'appel d'air produit balaya la poussière accumulée de ma geôle et scellait mon destin au siens. Mon visage s'abaissa en direction de la prétendante victorieuse et un silence se fit. Il ne fut brisé que par mes mots, après que l'extrémité de ma queue où se tenait le double pics ne se soit posée sur mon torse.

Terra sum oriundus, regni protector tuus et fata, patre nominantur Hasmaël.”


Te voilà Libératrice...
Revenir en haut
Nausicaä Ludwiga
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 07 Nov 2012
Messages: 79
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Chasseuse guérisseuse
Invocation(s): Kamaël; Hasmaël; Ika
Annonce: Me MP sur Ephylix.
Inventaire: Dague/ Epée volée / 0T
Double compte: Ephylix
Point(s): 203

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 18:40 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

Il se leva. Hasmaël, l'invocation de terre se leva sur ses pattes arrières. Tu déglutis difficilement. Qu'il était grand! Dans les trois mètres, quatre tout au plus... Soudain, tout se mit à trembler. Dans le mur qui contenait la porte, se dessinait une ouverture plus grande encore... Tu écarquillas les yeux avant de te ressaisir et de te dire que cela était tout à fait normal... Magie sans doute.

Hasmaël, après avoir posé une arme sur son torse, baissa sa tête jusqu’à ta hauteur. Il prononça quelque chose en un dialecte que tu ne connaissais pas. Cela t'étais incompréhensible. Tu leva un sourcil interrogateur avant de te mordre la lèvre inférieur, signe d'une grande anxiété.

Mais si tu ne le comprenais pas, il ne te comprenait pas non plus. Aïe... Cela était très embêtant... Tu passa ta main dans tes longs cheveux blonds. Tu réfléchissais à un moyen pour que le demi-Dieu te comprenne... Avec des signes?

"Heu... Désolée... Mais je ne comprends rien de ce que vous dites... Vraiment navrée... Mais pourquoi ne pas apprendre notre langue? Cela n'en sera que plus pratique.", souries-tu avant de te tourner vers la sortie, "Eh bien... Suivez moi. Allons retrouver la lumière du jour."

Puis tu avances en lui faisant signe de te suivre. Une fois dehors, tu prends une grande inspiration et profites des derniers rayons du soleil. La nuit va bientôt tomber, et il y a cinq heures de marches entre le temple et Lüh. Tu soupires avant de te tourner vers Hasmaël. Tu le dévisage. C'est un grand lézard à la peau bleutée. Il porte une étrange armure en os. Finalement, tu ne le trouves pas effrayant... Mais tu as l'impression qu'il vient de très loins dans le temps. Normal, il était là avant la création d'Arcane.

U
n sourire s'étire sur tes lèvres. Tu regardes la falaise et tend ta main en annonçant:

"Bienvenue à notre époque, Hasmaël !"



Revenir en haut
Skype
Hasmaël
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 24
Masculin Terre
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Subalterne
Sorts: Terre [1,2,3] ; Soin [2,4]
Double compte: Kris
Point(s): 66

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 18:20 (2012)    Sujet du message: Une nouvelle ère Répondre en citant

La jeune humaine resta silencieuse à mes mots, confirmant son ignorance envers le langages des Dieux. Poursuivant son mutisme, la demoiselle démontrait une incapacité à réagir avec rapidité et astuce face à une situation défiant ses prévisions. Ce point risquait d'handicaper sérieusement ma quête de savoir sur le Nouveau Monde, obligé d'intervenir fréquemment pour l'y extraire. Même si elle risquait de ce fait de m'offrir quelques membres de son espèces en pâturage à cette occasion, ce qui rendrait agréable les appels incessant qui risquaient de survenir. Quoi qu'il puisse en être, elle était désormais ma Libératrice et à ce titre, elle pouvait user de son nouveau rang de la manière lui paraissant la plus plaisante.Après avoir par ailleurs prononcé de nouveaux sons, elle sembla m'inviter à quitter la Cellule dans laquelle j'avais élu résidence depuis des siècles certainement. Les ténèbres du couloir que nous empruntâmes finirent par céder devant la lueur du journée commençant son déclin. Le changement fut si soudain que je dû m'y prendre à deux reprises avant de pouvoir enfin, sortie de la noirceur du Saint Temple.

D'un simple geste, l'humaine m'offrait son monde. Un vaste continent aux climats variants. Devant moi, une forêt lointaine appelait à être découverte après la traversée d'une longue plaine. Sur celle-ci, je percevais les contours de plusieurs troupeaux à l'horizon. Le ciel quant à lui, regroupait une diversité de rapaces. Qu'il était plaisant de retrouver les premières heures du monde. L'absence de véhicules motorisés, d'immeubles se mesurant aux montagnes, de noirceur dans les cieux ou même de bruit, nous renvoyait à notre genèse. L’Homme d'aujourd'hui n’apparaissait plus comme une menace, il avait retrouvé sa place de fragile et insupportable tas de viandes. Une mise à nouveau dont je me ferai cette fois le gardien, décidé à anéantir toute future et hypothétique découverte scientifique de leur espèce. Mais pour cela, je me devais tout d'abord de protéger l'insouciante humaine se tenant à pied. Après tout elle venait de m'offrir un nouveau monde.

Une nouvelle ère...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:48 (2016)    Sujet du message: Une nouvelle ère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Temple de la Terre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com