Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Arminir d'Andras de Lande-Nord

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arminir

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 12 Sep - 13:01 (2012)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord Répondre en citant

    I) Identité

A moi, Andel, fille de Qaïhet, Garde des Eaux et des Forêts du comté de Lande-Nord, occupant les fonctions de dame de compagnie, habilleuse des Demoiselles d’Andras, biographe et herboriste à la Cour de Lande-Nord, il me revient l’insigne honneur de vous dresser un portrait des plus fidèles d’Arminir d’Andras de Lande-Nord, fille adoptive du comte Hivert et de son épouse Verveïn.


Nom: d’Andras de Lande-Nord.
Prénom: Arminir (on ignore son deuxième prénom, celui de la grand-mère paternelle, qu’on attribue couramment chez les aristocrates d’ancien lignage).

Sexe: féminin.

Age/date de naissance: 18 printemps, née au cours du mois de mai en l'an 40 de l'ère Lühienne. On ignore le jour exact.




    II) Caractère


"Quelle ardeur dans le regard, et cependant quelle pudeur dans l’expression" Baron d’Origan, cousin du comte d’Andras, à propos de sa nièce, au dernier Bal des Descendants.


Cette phrase peut en effet résumer convenablement l’attitude de la Demoiselle d’Andras, qui semble balancer entre la fougue de la jeunesse et la retenue de la maturité. Un étonnant mélange qui ne laisse personne indifférent, aiguisant la curiosité des hommes et la complaisance ou l’agacement des femmes. Si la sensualité parfaitement bridée de son apparence ne passe pas inaperçue, la noblesse courtoise et les manières raffinées, - un brin austères –, d’Arminir tiendraient aisément en respect l’audacieux aventurier tenté par ses charmes naturels. Il reste donc assez difficile pour la plupart des gens d’approcher la jeune femme dont la farouche réserve risque d’en refroidir plus d’un au premier abord. Néanmoins, les personnes ayant définitivement conquis son cœur, par les liens familiaux ou au prix de longues années d’amitié fidèle, celles-ci ont en revanche toutes les chances de partager la chaleur vibrante de ses sentiments et de découvrir toute la sensibilité masquée par une attitude que certains qualifient d’arrogance.

Ces personnes privilégiées vous diront combien elle aime vous témoigner ses sentiments par de très nombreuses marques d’affection dont elle seule a le secret. Elles vous apprendront également qu’Arminir excelle au luth, au tir à l’arc, à la poésie, à cheval. Qu’elle déclame les vers d’une voix chaude et poignante qui vous émeut et vous subjugue. Qu’elle chante, mais qu’elle préfère la plupart du temps accompagner les autres, car sa modestie est plus grande que sa soif d’admiration.

Oui, Arminir est une femme que certains disent froide et orgueilleuse, mais que ses proches affectionnent profondément en respectant sa fière pudeur.

Les animaux ne restent pas non plus indifférents aux charmes d’Arminir et semblent comme envoûtés en sa présence. C’est avec une adresse et une facilité déconcertantes que la jeune femme apprivoise même les plus sauvages d’entre eux. Les chevaux et les oiseaux du comté lui sont tous soumis, et on a vu un jour un dragon se laisser caresser et un Condor lui permettre de le monter. Ce talent inestimable lui vaut de nombreuses jalousies et des regards malveillants. Mais Arminir n’en a cure, car l’avis des étrangers est bien le cadet de ses soucis. Elle va jusqu’à ignorer même l’avis de ses proches, car sa confiance en elle est pleine et entière. Elle se fie d’ailleurs plus à son jugement qu’à celui de tout autre, et on peut dire que jusqu’à présent, cela semble lui avoir réussi…






    III) Physique


Il est difficile de donner une juste et fidèle description d’une femme telle qu’Arminir, sans risquer de sombrer dans un affligeant concert de douces mièvreries. C’est donc avec beaucoup de réserve que je m’essaye à une esquisse des plus sommaires.

La première chose admirable chez Arminir, et que l’on remarque de fort loin, c’est sa silhouette élancée (un peu plus grande que la moyenne) et fine, altière et cependant discrète qui paraît conserver un impossible équilibre entre la force et la fragilité, la fougue et la retenue, à l’image parfaite de son caractère.

L’œil est ensuite irrémédiablement attiré par son ample chevelure cousue d’or et de miel, de feu et d’ambre, d’ombre et de lumière, qui semble avoir sa vie propre, tant ses reflets chatoyants sont changeants. « Un champ de blé caressé par tous les vents des Landes n’aurait pas plus de charme et d’attrait pour le regard d’un homme » aime souvent à répéter le comte d’Andras, avec un sourire tout aussi attendri qu’admiratif.

Si vous avez la chance d’apercevoir son visage et de capter son regard, vous n’en oublierez plus jamais l’expression et ses traits resteront gravés en vous à jamais. L’azur étincelant du ciel et la profondeur abyssale des océans pâliraient devant le bleu céruléen de ces yeux là. On pourrait croire que deux émeraudes tirées de l’antre de la Terre sont venues s’y jeter et qu’elles y ont rencontré le velours marine d’une nuit étoilée. Rien n’est comparable à la couleur étincelante de ces yeux frangés de longs cils noirs si ce n’est leur expression tantôt suavement ensorceleuse, tantôt mystérieusement indéchiffrable.

Après les yeux, la bouche est le deuxième élément notable de ce visage remarquable. « Une appétissante et inaccessible cerise » avait un jour plaisanté Jaïn. Sans doute évoquait-il ainsi les généreuses lèvres grenat dont la commissure délicatement ourlée préservait de la vulgarité habituellement associée aux lèvres pulpeuses.

Et ni le nez délicat et légèrement relevé, ni les oreilles aux lobes bien formés, ni les joues qu’une douce rosée semble avoir effleurées, ne viendront troubler cette harmonie enchanteresse. On ne saurait terminer sans évoquer les mains aux fines attaches patriciennes, dont les doigts longs et fuselés révèlent une musicienne avertie et archère d’expérience.

Et pour couronner le tout, la jeune demoiselle est dotée d’un goût des plus exquis en matière de chiffons, et s’habille selon la mode de Lande-Nord, non point avec beaucoup d’artifices et de complications comme le font beaucoup de dames de la Cour de Lüh, mais avec une désarmante simplicité qui ne dépare en rien son rang. De longues robes amples, resserrées à la taille, au col, manches et ceinture brodés, qu’elle porte avec des escarpins à l’intérieur, des bottes de cavalière à l’extérieur ; les cheveux détachés, ne laissant que quelques mèches retenues par une simple broche de nacre ou nattées et jointes au sommet de la tête. Des bijoux finement ciselés, d’un discret éclat. Ses couleurs préférées : le pourpre et le bleu nuit.

Que dire d’autre qui ne soit que stupide prose alors que tout son être est une vivante et riche poésie, une ode vibrante à la nature, telle une muse de l’ère Antique qui serait venue s’y réincarner ?

Je vois vos yeux qui papillonnent et s’interrogent. La parfaite demoiselle n’aurait-elle point sa petite faiblesse cachée, son complexe intime, sa honte dissimulée ?

Je dois dire que Dame Nature a été si prodigue et généreuse avec Arminir, qu’il serait difficile et indigne de trahir un tableau aussi charmant en dévoilant une incongruité qui paraîtrait grotesque et malvenue au milieu de tout ce ravissement. Arminir a peut-être quelque secret, et moi-même, si j’avais connaissance de certaine chose, je me garderais bien d’en parler ici et de trahir ses petites cachotteries toutes féminines.





    IV) Histoire


Lieu: Lande-Nord (Landes Luxuriantes)
« Aux pieds des Monts qui mènent au Temple de l’Air
Un comté dirigé par la famille d’Andras depuis des générations
Une petite cité fortifiée dans un écrin de verdure
Qui possède et n’applique que ses lois propres
Et jouit ainsi d’une paix exceptionnelle à Arcane
On y vit modestement, d’agriculture, de chasse, de commerce. »

Rouget, historien de Lande-Nord





Famille:

Son père adoptif,
Le comte Hivert d’Andras, dit le Seigneur de Lande-Nord,
Sa mère adoptive, la comtesse Verveïn d’Andras, née de Tallaen, épouse du comte.
Ses frères et sœurs adoptifs.


Galerie des Portraits


Hivert d'Andras

Verveïn d'Andras née de Tallaen

Balrod d'Andras, fils aîné

Valériane

Jaïn

Junahel, dite June

Histoire:


Arrivée un soir de printemps au comté de Lande-Nord, alors qu’elle avait à peine achevé sa première année de vie, elle est immédiatement adoptée par le comte, et cependant, nul ne semble connaître la véritable origine de cette mystérieuse enfant, si ce n’est qu’elle serait « de la plus haute noblesse » d’après les dires du comte lui-même.

Ici un fragment de la biographie des d’Andras, pour mieux comprendre.


‟ La comtesse considérait ses enfants avec bienveillance et son regard s’attarda sur la petite Arminir qui dansait fougueusement dans la joyeuse ronde qu’ils formaient au milieu du salon. Ses yeux vifs et décidés pétillaient sur son visage mutin tandis que sa petite tête blonde battait la cadence avec enthousiasme. De tous, elle était sans conteste la plus expressive et cependant, l’extrême retenue qu’elle manifestait parfois pouvait soudain la rendre insaisissable. La comtesse d’Andras aimait la comparer à une luciole que tout le monde voit briller mais qui garde néanmoins tout son mystère.

« Un grand destin pour cette enfant, et en vous restera un remord lancinant »

avait un jour marmonné une paysanne que certains qualifiaient de diseuse de bonne aventure. De part son éducation, la comtesse était fort éloignée de ces milieux et de leurs palabres, et n’y ajoutait aucune foi. Malgré tout, elle n’avait pu s’empêcher de frémir devant les yeux exaltés de la pauvresse et le ton lugubre de sa voix, qui semblait tout droit sorti des entrailles de la Terre. Mais si cette prédiction avait trouvé un écho en elle, c’était aussi parce qu’elle avait connaissance d’un fait que toute autre personne – exclu son époux, le comte Hivert d’Andras –, était censée ignorer. La lettre… Cette mystérieuse missive scellée que la mère d’Arminir avait fait remettre au comte, le jour où elle lui avait également confié sa fille et son éducation. La comtesse n’avait pas directement assisté à l’entretien entre une femme du nom de Sidor et son époux, mais elle avait pu intercepter quelques mots de leur conversation.
« Tu comprendras aisément qu’il m’est impossible de garder cette enfant, même si cela me déchire le cœur... C’est pourquoi je te demande de l’élever comme ta propre fille, parmi tes enfants, et de lui remettre cette lettre au soir de ses dix-huit printemps… »
Ces paroles étaient restées gravées dans l’esprit de Verveïn d’Andras, et associées aux propos de la paysanne, elles semblaient prendre une dimension nouvelle, grave et solennelle. La comtesse savait fort peu de choses au sujet de la famille d’Arminir, et le comte avait toujours balayé ses questions d’un revers de la main, ce qui ne faisait qu’exciter encore d’avantage sa curiosité et alimenter ses angoisses. Elle s’était toujours demandé pourquoi il avait accédé à une telle requête et la raison de tout ce mystère. Si elle avait eu parfois la tentation d’en savoir un peu plus en ouvrant la lettre, celle-ci restait de toute façon hors d’atteinte, attendant paisiblement son heure dans le coffre-fort personnel du comte, coffre dont il était le seul à connaître le code. Et Verveïn d’Andras n’aurait jamais osé, malgré ses interrogations lancinantes, lui en demander l’accès. Hivert d’Andras était un homme strict et intransigeant, tout autant avec sa femme qu’avec le dernier domestique de la maison.
Il lui fallut donc attendre dix-sept longues années, le jour où Arminir eut enfin atteint ses dix-huit printemps, avant d’entendre à nouveau parler de l’énigmatique lettre conservée par le comte d’Andras de Lande-Nord…”

***





    V) Autres


Métier:

Noble, initiée dès son plus jeune âge aux arts de l’archerie, Arminir a l’expérience d’une guerrière, sans en avoir vraiment le goût. Ses origines et ses penchants la portent d’avantage vers les choses de l’esprit. Très érudite, son instruction l’a ouverte sur toutes les grandes disciplines (lettres, sciences, arts, politique…). En arrivant à Lüh, elle ambitionne de rejoindre les rangs prestigieux des Dames de la Cour, si Dame Sybille y est favorable, bien entendu.


Signes particuliers:

Un grain de beauté sur la nuque, à la base des cheveux, à droite.

-Un fidèle destrier répondant au doux nom d’Elvên, profondément attaché à sa maîtresse. C’est un cheval appartenant à une race ancienne, la race des Elbes, à la robe couleur d’ébène. Très appréciée à la Cour d’Aspera, elle fut bannie sous le règne de Lüh, par opposition à l’ancien régime qu’elle n’incarnait que trop bien. Ses qualités alliant à la fois endurance et vitesse, combativité et docilité, faisaient de ce cheval une monture très polyvalente, appréciée aussi bien sur les champs de bataille qu’à la chasse ou pour le simple agrément des Dames de la Cour.
On raconte parfois que de puissantes invocations de l’Air, pour fuir le châtiment divin, auraient possédé certains Elbes, ce qui auraient rendus ces chevaux rapides comme le vent et immortels. Pour riposter, les Dieux, ne pouvant faire sortir ces invocations rebelles sans risquer la vie des bêtes possédées, - qu’ils appréciaient pour les avoir eux-mêmes créés -, les auraient condamnées à une léthargie profonde… Fait étrange, et qui semble corroborer cette ancienne légende, on ne trouve aujourd’hui plus un seul Elbe en dehors des Monts… du pays des Landes Luxuriantes, sur lesquels s’élève majestueusement le Temple de l’Air.
Arminir aime à croire que son cher Elvên abrite en son âme une invocation en sommeil, qui s’éveillera et jouera son rôle, le jour venu…


Rêve, ambition:

Son vœu le plus cher est de réaliser la quête confiée à ses soins par sa mère biologique, dont elle vient de prendre connaissance à l’occasion de ses dix-huit printemps. Pour cela, elle a besoin de toutes les forces voulant s’associer à elles, y compris les invocations, qui auront probablement une part importante à prendre dans la réalisation de cette quête…





    VI) Hors-Jeu


Comment avez vous découvert ce forum? Par Sawen.
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? A mon goût puisque j’y suis j’y reste.
Comment trouvez vous le design de ce forum? Simple mais convaincant.
Avez vous lu le règlement? Ouich [Validé par le loup bleu]
Avez vous vu le tchat? Capito
Savez vous comment voter pour le forum? Maintenant oui!


Dernière édition par Arminir le Jeu 13 Sep - 11:40 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 12 Sep - 13:01 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 19:21 (2012)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord Répondre en citant

Bonjour et bienvenue !

Tout d'abord, je ne suis pas convaincu que tu aies lu le règlement, peut-être une relecture te permettra de trouver ce que je veux dire ^^

Ensuite, ta fiche est vraiment bien écrite, le contexte est très présent, et c'est un bon point pour toi !

Pour le chat, il se trouve en bas du forum, et il te suffit de cliquer sur "Connexion" et de parler avec les membres connectés =)

D'ailleurs, en parlant de ça, si tu as des questions sur ta fiche, tu peux demander l'avis des membres ou le notre via MP.

Pour voter pour le forum, tu peux cliquer sur les deux boutons "Top 1" et "Top 2" en haut à droite, sous l'onglet "Votez sur les Top Sites" toutes les deux heures ! Cela permet de faire connaître le forum et ainsi d'attirer de nouveaux membres.

Voilà, si tu as besoin de la moindre précision, n'hésite pas à nous en parler !

Et préviens nous également quand ta fiche sera terminée wink

Bon courage !


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Arminir

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 12 Sep - 20:03 (2012)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord Répondre en citant

Si si, je confirme que j'ai bien lu le règlement mais je ne savais pas si je devais écrire le mot mystère (ch...) à cet endroit... (étant donné qu'il n'apparaît sur aucune des autres fiches que j'aie pu consulter).

Ta réponse me laisse perplexe... A quel moment considère-t-on que la fiche est terminée?^^
Il y a bien des infos que je ne souhaite pas révéler tout de suite (un peu de suspensssse) et pour moi, cette fiche est complète (mis à part les éventuels remaniements selon vos conseils) et mon personnage prêt à passer à l'action!
Dans l'attente de vos précisions...
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 21:43 (2012)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord Répondre en citant

Normal, je valide chaque règlement dont j'ai la confirmation être lu ^^ Ce qui est donc désormais ton cas =)

Ah ! Et bien, j'ai simplement été induit en erreur par l'icône "en cours" à côté de ta présentation, si tu estimes que celle-ci est terminée, aucun soucis wink

Peut-être qu'éventuellement Ariez te demandera de rajouter une ou deux précisions concernant l'opinion d'Arminir sur les invocations en général, mais sinon pour moi c'est tout bon !

Si tu veux rajouter ces quelques lignes, libre à toi, sinon, tu peux attendre tranquillement l'avis de l'Admin ^^

Voilà, je pense tout de même que ta validation ne tardera pas =)


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 10:18 (2012)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord Répondre en citant

Bonjour Arminir et bienvenue sur le forum !

Trouver le code dans le règlement, c'est bien, l'appliquer, c'est mieux ! Retiens cette devise petite arcanienne, et file lire le règlement avant que je ne te fouette ! Les images de ta fiche et aussi celle de ta signature sont trop grandes, elles déforment la page, comme tu peux le voir. Tu trouveras dans le règlement les bonnes dimensions pour avoir une signature aux normes, et la largeur à ne pas dépasser pour ne pas déformer le forum, sinon met tes images en spoiler.

Concernant ta fiche en elle même elle est superbement écrite, cependant deux points me semblent important :
Déjà, les landes luxuriantes Nord sont pleines de bandits ! Il serait intéressant, pour suivre ce point du contexte d'arcane, d'expliquer comment ton village s'en débarrasse ! Est-ce un village caché dans les montagnes, pratiquement introuvable si on ne sait ou chercher ? S'arment-ils d'invocations pour se débarrasser des bandits ?

Ensuite comme l'a dit Vaea, je souhaiterais dans ton caractère que tu évoques ce qu'Arminir pense des invocations

Voila, bon courage pour ces quelques ajouts !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:05 (2016)    Sujet du message: Arminir d'Andras de Lande-Nord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com