Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Mell Weiss

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mell Weiss

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 29 Juil - 21:08 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

I) Identité

    Nom: Weiss
    Prénom: Mell. Voir « Eh toi là-bas ! » ou « Espèce de sauvage tu m'as mordu ! », à votre convenance...
    Sexe: C'est un homme. Féminin
    Age/Date de naissance : 22 ans

II) Caractère

    Harmonie. Liberté. Lumière...
    Trois mots qui ont une importance considérable à ses yeux, trois mots qui la guident à chaque instant de sa vie. Farouche et fière, son goût pour la connaissance et le savoir l'emmènerait jusqu'au bout du monde ! Elle voudrait comprendre, étudier, progresser... Et ne devoir tout cela qu'à elle-même.
    Son foutu caractère et en revanche une sérieuse impasse à sa socialisation. Si elle ne rechigne jamais à aider quelqu'un, elle prend pourtant très vite mouche ! Décidée et armée d'une volonté surprenante, Mell n'est pas femme à se laisser marcher sur les pieds. On ne la commande pas, on ne lui donne pas d'ordre et vous vivrez très bien et surtout plus longtemps ! Elle a soif d'indépendance et de liberté, supporte mal l'atmosphère urbaine et les bâtiments clos du fait de sa vie faite de voyages. La foule c'est bien, mais de loin !
    Malgré son mauvais caractère Mell se montre très vite d'une candeur étonnante et d'un rire contagieux pour peu que l'on veuille bien la connaître. C'est une battante au passé difficile qui n'aime justement pas se faire influencer. Même par ledit passé difficile. Se morfondre n'est pas sa tasse de thé, c'est bien mieux de cogner dans les problèmes et de poser des questions après en vraie tête brûlée ! Son histoire est donc priée d'aller voir ailleurs si elle y est, soigneusement « oubliée » au fin fond de son esprit... « Oups », comme on dit !

    Son handicap du contact humain est assez spécial. En effet elle fait la différence entre un contact possédant des arrières pensées, d'un contact purement professionnel. Voilà la raison pour laquelle sa peur monstre de toucher et d'être touchée par les autres ne prend pas effet lorsqu'elle exerce son métier... De plus faire un geste vers les autres n'est pas la même chose que son inverse. Lorsque c'est elle qui en a pris la décision il n'y a aucun problème à ce sujet : elle s'y est préparée mentalement, réprime ses réactions chaotiques. Mais lorsqu'elle est prise par surprise par un contact ou forcée... C'est une autre affaire !
    Elle se hait elle-même pour ce défaut, ne supportant pas d'être faible ou d'être dépendante des autres. C'est une honte infinie pour elle que de se retrouver dans cet état de traumatisme extrême après l'un de ces contacts devant les gens... Au point parfois de vouloir mourir selon la gravité de la crise ! Gare à ceux qui pourraient lui faire des remarques donc...
    Notez bien qu'elle n'a pas peur le moins du monde des hommes, bien au contraire. Juste du touché.

III) Physique

    Silhouette hiératique à la peau couleur de cuivre, tannée d'un mat ombré par une vie entière de voyages. C'est une enfant du désert, modelée par la violence du soleil cru et par le froid dur de la nuit. Ses cheveux d'un brun corbeau très sombre s'irisent pourtant de reflets roux électriques au cœur de la lumière... Elle les porte cependant dans un fouillis de boucles étonnant, coupés court devant sous un coup de colère alors qu'ils lui empoisonnaient la vue. Elle les garde longs derrière, attachés un peu n'importe comment avec tout ce qui lui tombe sous la main ! Son aspect « sauvage » n'en est que plus renforcé, souligné par les courbes d'un corps (que l'on peut juger plus qu'acceptable) à l'égal de ses yeux qui lui sont si particuliers... En amande, cerclés de cils noirs, leur éclat se fait d'eau par temps de pluie, ambre sous le soleil et bien d'autres encore... Mais la couleur dominante en reste tout de même ce bleu sombre abyssal assez étrange vous donnant toujours l'impression d'être analysé au plus profond de vous-même.
    Ses gestes souples et félins font de son corps un appel à la liberté, ses mouvements sont toujours d'une précision effroyable grâce à sa pratique en médecine. Ses lèvres, son regard dur, tenue droite, sculptée par l'empreinte du vent et des étendues sauvages... Méfiez vous cependant de son aspect frêle, vous seriez surpris par sa dextérité et son aisance ! N'a-t-elle pas grandie dans les haubans, en parfait équilibre le longs des cordes avec le seul travail des muscles brunis par le soleil ?

    Elle apprécie les vêtements légers qui n'entravent pas ses mouvements mais porte constamment sur elle de quoi survivre en pleine nature, de quoi écrire en tant qu'historienne et ses outils de médecine. Soit plusieurs sacoches qu'elle accroche autour de ses hanches sur une ceinture, contenant différents onguents, bandages et tout ce qu'il faut en cas d'imprévu... Le reste elle peut le trouver sur place à l'aide d'un couteau de chasse basique qu'elle cache dans l'une de ses bottes, ainsi qu'à l'aide de son arc adoré !
    Si l'on devait clairement la définir je dirais qu'elle renvoie une image quasiment « animale » aux gens qui la croisent, toute son attitude se rapprochant du félin peu habitué aux autres... Mais profondément décidé.

IV) Vie

    [Note : Le suffixe « -Jo » dans la culture arabe définit quelqu'un de cher à son cœur, tel que « -chan » ou « -kun » dans la culture japonaise.]



    - Mell-jo...
    Un souffle léger, si léger sur sa nuque. Elle regarde l'enfant contre son sein, un regard rieur dans la voix. Sa merveille, le centre de son univers... Elle se penche, embrasse du bout des lèvres la main douce que le nourrisson s'amuse à perdre dans ses longues boucles cannelles. Elle sait pourtant déjà ce qui les attend. Aucun père. Juste cet homme à la joyeuse et splendide colère presque candide outrageant ses traits émaciés en un immense sourire carnassier... Il la frappera. Exactement comme il l'a déjà fait et le fera encore pour elle. Elle effleure d'une main pensive le bleu douloureux qui noircit sa joue, caresse la peau irisée de miel de sa fille, absolument sans défaut. Pourra-t-elle supporter cela ? Peut-elle condamner un être si empreint d'innocence à la violence d'un fou, livrer sa fille à ce futur qu'elle exècre ?
    - Mell-jo, ma petite Mell-jo...
    Sa voix se brise dans un sanglot... Déjà mère, déjà morte. Traitresse à son sang, bouchère... Comment, comment a-t-elle pu mettre au monde de la chair à nourrir son mari ? Ses doigts entourent le cou du nourrisson, il ne l'aura pas, pas sa fille... Serre, serre... Alors Mell la regarde. Noie ses prunelles dans celles de sa mère, un regard d'une liberté exquise à l'échancrure diaprée. Sans trace de doute, si droit, si droit !
    Eliade s'éveille. Détache ses doigts comme si ses mains ne lui appartenaient plus. Elle se dégoûte tant... Sa fille au creux des bras, elle reste interdite. Elle la protégera. Puisque son corps n'est plus que parjure, elle se fera bouclier. Contre lui. Pour elle...

    Mell chante sur le chemin, gourdes d'eau à sa hanche, pas dansants sur le sable. Sable de craie, désert d'encre, son unique paysage. Les longs pans de voile qui la protègent du soleil dessinent dans le vent chaud sa silhouette hiératique, élancée vers le ciel comme si des ailes pouvaient l'emporter. Elle est heureuse, elle a huit ans, la vie devant elle. Le soleil répand sur le campement sa lumière violente en flaques embrasées, l'or du sable brunissant la peau et l'air. Son père a choisit d'arrêter la caravane là pour ce soir dans le seul but de fêter son anniversaire ! Du moins ne cesse-t-elle de s'en persuader, rêvant d'exister enfin aux yeux de cet homme qui ne l'a même jamais regardée. Insouciante de cette chance, justement, qu'elle a de ne pas exister pour lui... Car sa mère a bien fait les choses, trop même. Entièrement livrée à son mari pour épargner sa fille, à cette colère qui plus que jamais le hante. Et envers et contre tout, elle garde le sourire devant Mell, sa douceur et sa tendresse n'ayant aucune limite. Car elle la protégera, ne se l'ait-elle pas promis ?
    Mell salut les jeunes compagnons de jeux qu'elle croise, arrive à sa tente. Son père n'est pas le capitaine de la caravane, n'a pas d'invocation. Sans doute l'une des causes de sa frustration naturelle... Mais elle s'en fiche. Seule sa mère compte. La toile frémit sous ses doigts, s'écarte dans un froissement.
    Sa mère est immobile. De toutes façons, elle n'a plus besoin de bouger. Les morts ne sont que trop condamnés au silence...

    - Youhouuu ! Oui, toi là, qui me regarde avec un air crétin ! Mais vient donc m'aider nom d'un concombre mutant ! Reste pas plantée là !
    Mell sourit à papi branchette et court le rejoindre le long des caravanes. C'est Mamie Pink Lady qui l'avait découverte en première, abandonnée au désert dans un sale état. La petite ne lui avait racontée que bien plus tard que son père avait finit par mettre fin aux jours de sa femme à coups de poings et de pieds. Qu'elle s'était jetée sur lui en feulant plus tout à fait humaine, plus tout à fait animale dans sa folie, surprise par l'éclat de violence qui lui avait traversé la tête à la vue du corps mort aimé. Et que fourbu de griffures et de la furie qui lui servait de fille, il était allé la jeter loin dans le sable, au pieds de ces dunes immenses qui montaient vers le ciel. Et il était partit, comme ça. La laissant sans nourriture ni eau, ce liquide plus précieux que n'importe quel or aux gens du désert.
    Alors papi et mamie l'avaient prise sous leurs ailes, vieux gérants d'une caravane de marchandises traversant le désert. Ravis par cette gamine de la providence à l'équilibre et aux acrobaties étonnantes, capable de monter les cordages d'une souplesse animal à plusieurs mètres du sol autour des charrettes, le pied plus sûr qu'un marin. Son corps s'était sculpté dans le vent, elle avait grandit. S'était faite femme avant l'âge, avec ce petit rien de dur et sauvage dans le regard, sur le tracé de ses lèvres. A 16 ans, on est capable de tout !
    Elle dérape aux côtés de papi branchette, surnom qu'il tient de sa moustache feuillue. Ils viennent d'essuyer l'attaque d'un Zuhu égaré, peu disposé à trouver une caravane sur son chemin. Les chasseurs qu'ils ont engagés ont fait leur travail, mais il y a eu quelques blessés... Dont le cuisinier, actuellement livré aux bons soins de papi branchette qui avait désiré faire de Mell son apprentie. C'est qu'il avait remarqué le talent qu'elle possédait, l'adresse et l'habileté de ses mains... Parfait pour un bon chirurgien médecin ! Elle apprenait vite, extrêmement vite. Les onguents, les potions, cautériser une plaie, la recoudre, veiller sur un membre cassé... Elle vivait dans le rêve oublié d'avoir pu autrefois sauver sa mère par sa science, si seulement elle en savait autant à cette époque ! Alors peut-être pouvait elle faire à d'autres ce qu'elle n'avait pas réussit à offrir à sa mère. Protéger, soigner. Vivre pour les autres...
    Et elle l'avait rencontré. Un bébé émeraude adorable croisé au détour des landes luxuriantes que mamie Pink Lady avait recueillit, les prunelles magnifiques et à la générosité sans fond. On aurait dit qu'il ne pouvait respirer qu'au prix du bonheur des autres, de celui de Mell dont il semblait être tombé éperdument amoureux... Elle avait promené ses mains légères sur son pelage comme deux oiseaux éphémères, avait rit devant le timide « wouaf » amoureux qu'il lui avait lancé... Et un sourire musical dans la voix, elle lui avait murmuré dans un ronronnement un doux « Amray-jo » qu'il n'oublia plus jamais. Elle lui avait offert un nom, et une maitresse. Il lui avait offert le rêve d'avoir un éternel ami...
    Alors papi et mamie la laissèrent au détour de la ville de Luh partir vivre sa vie lorsqu'elle en émit le désir, après des années de voyages colorés passé à découvrir les merveilles de ce monde. Eux-même abandonnèrent leur métier devenu trop risqué, préférant une retraite calme dans une maison au sein de la capitale.

    Ma Mell-jo... Silence...
    Le monde ne s'était pas arrêté de tourner lorsqu'ils avaient abusés d'elle, lorsqu'ils l'avaient frappés à en perdre conscience. Et personne n'avait bougé, personne ne s'était demandé où quatre ivrognes traînaient cette fille qui hurlait et se débattait avec tant de larmes... On ne se bat pas contre des invocations. Même si leurs maîtres sont profondément mauvais. Elle était seule, si désespérément seule. Elle n'était rien, plus rien...
    Dix-sept ans. Et déjà morte... Condamnée sur cette plage si blanche, polie et lissée par la lune qui ne l'atteignait même plus. Où étaient donc passés ses rêves ? Loin là-bas vers l'horizon... Et du sable, toujours du sable à perte de vue. Le désert n'avait pas fini de couler dans son cœur, grains de poussière enrouant ses larmes. Il y avait eut des hommes, encore des hommes. Stupide nature humaine, comme elle les haïssait derrière le mur violent qui était tombé dans son esprit... Et il n'y avait rien à faire. Pas de solution, pas cette fois-ci... Dis maman, est-ce que là-haut aussi volent les oiseaux ? Par delà les nuages, loin des Hommes ?
    Elle ramena ses jambes contre son corps déchiré, s'entoura de ses bras. Un peu de chaleur, rien qu'un peu de chaleur... Avait-elle droit à cela, elle qui n'existait plus ? Alors la mer s'étira, vint caresser sa peau et laver les corolles de sang s'étendant en pétales pourpres sur le sable. Son sang. Elle n'avait même pas cherché à savoir combien de coupures étaient nées sur sa peau, quel os s'était brisé pour lui faire aussi mal. Elle s'en foutait, de tout, d'absolument tout... Avec un sourire amer, lèvres décousues sur sa peau, elle songea à tous ces passants qui avaient soigneusement fait semblant de ne pas la voir pour ne pas avoir d'ennuis. Misérables, si misérables...
    Absente au monde elle ne vit pas Amray s'approcher. Le seul qui avait chercher à la défendre, qu'ils avaient assommer dans une ruelle... Un geste, une caresse. Il posa ses yeux vert tendre sur elle... Si seulement il avait su pleurer, la protéger, faire revivre ces ailes qu'on lui avaient arrachées... Mais il n'était qu'un émeraude. Si désespérément émeraude.
    Mell... Mell... Mell...
    Il aurait voulu dire quelque chose, la rassurer, la ramener ! Mais il n'y avait pas même quelque chose à dire. Détruite.
    - Pardon... Je suis tellement, tellement désolée...
    Alors elle pleura, enfin. Un sanglot violent qui lui libéra l'âme, lava ses plaintes et ses blessures. Elle ouvrit ses bras dans lesquels vint se lover Amray, boule de poil lui apportant enfin la chaleur et le réconfort tant désiré, ses larmes teintant son pelage d'éclats mordorés... Il la laissa pleurer dans sa fourrure, ronronnant contre son cœur, elle qui n'était plus que douleur repliée...

    Ensemble, ils étaient retournés vers ceux qui comptaient encore, lui dans ses bras, elle accrochée à lui. Papi et mamie n'avaient jamais posé de question, s'étaient contenter de la soigner pendant tant de temps, de lui offrir le second étage de leur maison. Ne lui demandèrent pas plus d'où lui venait cette subite phobie du contact avec les autres qui la rendait agressive et folle. Sauvage. Ils se contentèrent de ne jamais la toucher peau contre peau, et la regardèrent reprendre vie lentement. Car elle se releva, comme tant de fois avant. Plus jamais comme autrefois, changée, grandie de force par la vie. Emplie son étage de tout ce qu'elle pouvait y mettre, en fit un atelier parsemé de toiles qu'elle recouvrait de vert cinabre, de bleu céruléen, de l'or sable de son enfance. Puis elle partit sur les routes comme elle l'avait toujours fait, entretint son art de sauver des vies avec plus de force et de volonté que jamais, tandis qu'Amray retrouvait les siens loin du monde humain. Puisqu'elle n'avait aucune invocation, elle serait médecin, voyagerait à travers le monde pour découvrir voir et sentir, apprendre l'histoire d'Arcane, des Dieux et de tout ce savoir qui lui donnait tant de soif.
    Oh oui, elle se vengerait.
    En protégeant tout ceux qui comme elle, avaient été abandonnés des autres, oubliés des vivants...

V) Autres

    Famille: Il ne lui reste officiellement que Papi Branchette et Mamie Pink Lady, sachant qu'Amray doit être quelque part dans le monde avec les autres émeraudes... Et officieusement son père est toujours en vie dans un lieu indéterminé dont elle ne veut même pas entendre parler.
    Métier: Médecin et historienne itinérante.
    Signes particuliers: Sa phobie du contact humain, ses yeux changeants tel que dit dans la partie « physique ». Peut-être aussi son air de chat sauvage ?
    Rêve, ambition: Elle rêve de rencontrer les Dieux, voudrait déjà faire un premier pas vers ce désir grâce aux invocations qu'elle n'a malheureusement eut aucune occasion d'approcher jusqu'ici. Posséder le savoir absolu mais uniquement par ses propres moyens, découvrir encore et toujours plus sur l'histoire et la médecine. Montrer au monde qu'une femme peut être forte et battre les hommes à plates coutures !

VI) Hors Jeu

    Comment avez vous découvert ce forum ? Par une suite de partenariat entre différents forums d'affilés.
    Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Beaucoup d'originalité qui laisse de la liberté au rôle play tout en étant construit. J'aime également le principe des invocations et du sphérier qui me rappelle Final Fantasy... Quant à Arcane elle-même vous avez réussi à finaliser ce monde en le rendant très réaliste par l'hygiène, l'économie, la politique...etc !
    Comment trouvez vous le design de ce forum ? L'en-tête est très bien codée et laisse présager un forum organisé ! Le graphisme est aussi très beau et les couleurs reposantes.
    Avez vous lu le règlement ? Chocapic ?
    Avez vous vu le tchat ? Ouaip
    Savez vous comment voter pour le forum ? Ouaip


Dernière édition par Mell Weiss le Lun 30 Juil - 21:21 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 29 Juil - 21:08 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 22:51 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Bonsoir et bienvenue !

Bonne réponse pour le règlement.

Ensuite, ta fiche est très bien faite, bon point pour toi que tu aies utilisé le Bestiaire tongue L'histoire est fluide, pas de soucis particulier... sauf ! Une chose qui peut déranger : la date trop "terrestre" et les diminutifs japonais et arabe, qui font partie de notre monde, donc pas de celui d'Arcane. Mais à priori, je ne pense pas que cela pose davantage de problème que ça. Si Ariez n'y voit pas d'inconvénient, tu n'auras pas besoin de changer, tu peux peut-être attendre son avis avant de modifier ta fiche wink

En attendant, un peu de patience, tu es proche de la validation !


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Mell Weiss

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 29 Juil - 22:59 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Bien le bonsoir !

Par soucis de flemmardise intense j'ai supprimé la date de naissance (il s'agissait bien de cette date là ou je suis une carotte mutante ?). Pour les références par rapport aux différentes cultures c'était juste à titre d'infos extérieures à l'histoire, mon -jo peut très bien avoir été inventé par la mère de Mell à titre affectif, sachant qu'irl cela a une signification bien précise.

*Explications pourries et incompréhensibles*

Bref, si cela pose problème j'enlèverai sans soucis ! =D
Et merci pour les compliments !
(Oui, j'avoue avoir tenté de vous corrompre à l'aide du bestiaire... 8D)
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 23:11 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Oui, oui, c'était celle-ci, pas de carotte mutante à l'horizon :p

Ne t'en fais pas pour les diminutifs, on aime bien chipoter par ici... surtout l'Admin ^^

(Ça marche bien en général smile)


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 30 Juil - 20:30 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Bonjour et Bienvenue sur le forum !

Le "Jo" ne me dérange pas, ça peut s'expliquer dans Arcane (il n'y a pas eu que du français sur arcane, il s'est imposé après)

Ce qui me dérange en revanche c'est la comparaison "à la manière touareg" parce que les touareg eux ne peuvent vraiment pas exister sur arcane =3. Donc il y a juste ça à enlever/modifier, tout le reste me convient !


Revenir en haut
Mell Weiss

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 30 Juil - 21:24 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Évocation supprimée ! ^O^
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 21:00 (2012)    Sujet du message: Mell Weiss Répondre en citant

Bonsoir ! Je t'aurais fait un peu attendre, désolée =3

Je te valide ! BON JEU


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:02 (2016)    Sujet du message: Mell Weiss

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com