Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Kalyaste Araceae

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kalyaste Araceae

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 02:31 (2012)    Sujet du message: Kalyaste Araceae Répondre en citant

I) Identité.

Nom: Araceae (prononcé Aracéa)
Prénom: Kalyaste
Sexe: Mâle
Age: 21 ans


II) Caractère

Kalyaste est un jeune homme épris de liberté. Il aime voyager depuis qu'il a quitté son village natal.
Appréciant la compagnie des êtres silencieux, bien qu'il ne se rebute jamais à une bonne conversation. Il lui arrive souvent de s'arrêter en bordure de chemin pour observer les courbes d'un arbre, le tracé de son écorce, la forme de ses feuilles... Combien de fois a-t-il perdu des heures à contempler un paysage se fondre lentement dans le manteau de la nuit ou le courant d'une rivière paresseuse ? C'est incalculable.
Oui, on peut indéniablement le qualifier de rêveur.
Ayant découvert la lecture dans son village et au fil de ses pérégrinations, en solitaire ou accompagné, sa culture, sans être impressionnante, n'est pas non plus défaillante.
Considérant que la mémoire est à la fois un cadeau et un devoir, il la travail constamment et pour cela, il transporte toujours avec lui trois carnets de pages blanches qu'il noircit quotidiennement. Racontant ses aventures, ses rencontres, ses rêves et ses pensées dans le premier. Retraçant les histoires entendues au coin du feu, légendes et morceaux de vérités sur le passé dans l'autre. Le troisième, plus grand, accueille ses dessins de paysages, d'animaux et de végétations.
D'un tempérament doux et aventureux, il aime partir à l'aventure et est toujours prêt à faire des détours pour rendre quelques services rémunérés, en nature (matériel - denrées) ou non.
Droit et ouvert d'esprit, obéissant à des principes de vie qu'il s'est lui-même imposés, il se refuse à agir contre ce qu'il juge juste et peut facilement se mettre dans de mauvaises situations en tentant de rétablir des tords.
Pourquoi se jetterait-il dans des causes qui ne sont pas les siennes ?
Parce que derrière ce code de comportement se cache un être plus sombre qu'il n'ose l'avouer. Aider certains individus en se jetant dans une bataille lui permet d'assouvir ses désirs de combat et de se mesurer à d'autres. Avouons-le, Kalyaste aime se battre, et voir un adversaire qu'il juge "mauvais" plier l'échine devant lui est une grand source de satisfaction malsaine. Dans cet ordre là, Kalyaste a déjà porté le bâton sur d'autres humains, n'hésitant pas non plu à voler ceux qui ont tentés de le voler.
Enfin, il accepte volontiers qu'on taise la vérité, car chacun a ses secrets et lui le premier, mais il est impitoyable avec le mensonge.

Concernant la religion, il ne se prononce pas en faveur de l'indifférentisme ou du précautionnisme, ne souhaitant pas entrer dans une case prédéfinie.
Son point de vue est simple : il croit aux Dieux primordiaux, puisque les demi-dieux sont là pour attester de leur existence, et c'est tout. Pour lui, ils dorment, ou regardent les humains peut-être, peu importe, puisqu'ils laissent les hommes vivre leur vie.
Durant ses voyages, il a pu lire une oeuvre d'un auteur inconnu, intitulée "Théories et Légendes sur l'origine du monde", qui parlait d'une cinquième divinité, Sheola, créatrice du rythme des saisons. Pour lui, cette divinité terrible et méconnue existe certainement, car il fallait bien un miracle, une terrible catastrophe, ou peut-être les deux en même temps, pour créer ce ballet incessant de vie et de mort, de noirceur et de lumière.


III) Physique

Kalyaste a des cheveux brun tirant sur le roux, coiffés en batailles, retombant en mèches éparses sur son front, ce qui lui donne un air débraillé, un peu sauvage, soulignant son caractère libre.
Son regard est inhabituel puisqu'il a les yeux vairons, le gauche étant couleur noisette et le droit bleu clair intense.
La peau claire et les traits fins, ajoutés à son corps svelte et souple, il se dégage de lui un petite dose de féminité ainsi qu'une grâce féline lorsqu'il se déplace. Vous l'aurez compris, ce n'est pas un amas de muscles taillés pour la puissance mais un homme au corps forgé par la marche et le combat rapproché.
De petite taille pour son âge, il ne dépasse pas le mètre soixante-cinq.

Il n'a pas de grande prétention, vivant comme un vagabond.
Ses possessions se limitent à son habillement et un peu de matériel transporté dans un sac de cuir à sangles maintenu dans son dos. Il porte des bottes de marche en cuir d'assez bonne facture, usées par les voyages, un pantalon de toile rigide couleur d'écorce et une chemise couleur beige clair. Un manteau de bonne facture le protège des affres du froid et de la pluie. Il transporte toujours un grand bâton, compagnon idéal des marches longues et armes efficace dont il sait se servir, taillé dans un bois dur traité pour résister aux chocs et faire mal. A la ceinture : un couteau de chasse d'une trentaine de centimètres rangé dans un fourreau (de cuir, bien entendu).
Dans son sac protégé des intempéries se trouvent tous ses autres effets :
Une bourse contenant 423 Tsuris (ne dépensant que très peu, il considère cela comme un véritable pactole lui assurant quelques nuits au chaud et repas en auberge), une toile fine goudronnée (pour l'imperméabilisation) pouvant le protéger de la pluie s'il pleuvait la nuit, ses trois carnets ainsi qu'un nécessaire d'écriture, une carte approximative, une outre pour l'eau, de la ficelle épaisse, des gants, un savon et quelques vêtements de rechange.


IV) Vie

Famille:
Issu d'une famille nombreuse et aimante, respectant les divinités et demi-dieux, ni riche ni pauvre, Kalyaste est né à l'abri du besoin et entouré d'être qui le chérissaient. Son père était bien portant malgré des années à pratiquer le marteau sur l'enclume de son atelier de forgeron. Sa mère était toujours en vie après avoir mis bas à six reprises, et son frère ainsi que deux soeurs avaient traversé l'enfance sans décéder. Il ne lui manquait donc rien, semble-t-il. Tout était au mieux dans son univers, et c'est justement cela qui le poussait à partir à l'aventure : s'éloigner le plus loin possible d'une vie monotone !
C'est donc avec un le coeur posé sur une enclume et frappé d'un marteau qu'il quitta la maison familiale, située dans un petit village à une vingtaines de kilomètres au Nord de Lüh, juste après le fleuve qui serpentait d'Est en Ouest.
Chaque fois qu'il en a l'occasion, il retourne chez lui, profitant du foyer et des bons plats de sa mère.

Histoire:
Celle-ci est déjà un peu développée dans "Famille".
Plus en détail, Kalyaste a fait parti très tôt de son désir de voyager et de ne pas reprendre l'atelier de son père. Son grand frère, mieux sculpté pour cela, souhaitait de toute façon lui succéder. Ainsi, Karièr (son père) décida-t-il d'endurcir son cadet en vue de le préparer à réaliser son rêve. Une fois par semaine, ils se battaient ensemble pour qu'il apprenne à se défendre, à mains nues ou au bâton. De même, sa mère herboriste l'emmenait avec elle en forêt, dès quatorze ans, afin de lui apprendre les plantes et racines comestibles et médicinales. Le vieux Chen, un vieil érudit retourné de Lüh dans son village natal, lui apprit les rudiments de l'écriture et lui montra comment se repérer sur une carte, lui fournissant un tracé approximatif des terres d'Arcane telles qu'il s'en souvenait.

Jamais il n'avait vu d'invocation mais le vieil homme lui en avait souvent parlé, mettant en avant leur utilité, leur puissance et les formes diverses qu'elles pouvaient prendre. Il l'avait mis en garde contre elles, soulignant également l'aide précieuse et le compagnon infaillible qu'elles pouvaient représenter en tant qu'esclaves soumises. Mais à cette époque, Kalyaste ne pensait pas qu'un jour il se rendrait dans un temple. De plus, selon sa propre vision du monde, une invocation restait un demi-dieu, et un être vivant, à qui il leur devait respect et liberté. Jamais il ne s'abaisserait à priver un être de sa liberté, humain ou divinité.
Pensant cela, il gardait le désir secret qu'un jour, peut-être, il libérerait un demi-dieu et en ferait un compagnon de voyage.
Pour l'heure, il ne le souhaitait pas et s'imaginait arpenter seul les routes d'Arcane.

A dix-sept ans, il partit pour une première aventure en solitaire, jusqu'à Lüh, et revint quelques jours plus tard. Puis il partit plus loin et plus longtemps, et toujours il revenait raconter ses aventures et déverser ses récits aux villageois. Appréciant les silences, il n'en était pas moins un fin orateur, ce qui l'aida plusieurs fois à gagner son pain et à passer de bonnes soirées. Griffonnant chaque jour sur ses carnets, il se mit également au dessin. La nature était trop belle et même s'il pouvait parfois revendre ses esquisses, il considérait que celles-ci n'étaient que les pâles reflets d'une réalité merveilleuse qu'on ne pouvait dupliquer sur le papier. Les dessins qu'il gardaient lui seraient surtout à raviver dans sa mémoire les souvenirs de paysages incroyables qu'il avait côtoyer.

A dix-huit ans, alors qu'il longeait la Rivière Blanche vers l'Est, il croisa le chemin d'un groupe de caravaniers et se fit embaucher comme commis de cuisine pour éplucher les pommes de terre, couper les légumes, assaisonner les viandes et récurer la vaisselle. Il apprit beaucoup au contact de ses marchands arpentant les terres de village en village pour négocier l'achat et la vente de graines, d'animaux, de plantes et de tissus. C'est ici qu'il découvrit les "Théories et Légendes sur l'origine du monde", qui engendrerait l'une des grandes quêtes de sa vie. Lors d'une halte de la caravane dans un petit village, il eut le privilège d'écouter un conteur de la caste des "Chanteurs de légendes", mêlant si habilement légendes et réalités que les deux mêlaient inextricablement pour former un tissu aux couleurs de vérités. Depuis cette rencontre, ses notes sur les histoires et les légendes d'Arcane devinrent matières à histoires, qu'il conterait plus tard dans les auberges ou revendrait parfois sous forme de contes à qui voulait rêver.
Puis quand le temps fut venu de partir, il continua sa route, comme toujours.

Des mois plus tard, il croisa le chemin d'un autre vagabond et ils partagèrent leur route, leur idées, leurs souvenirs et leurs repas. Une véritable confiance mutuelle semblait s'être installée jusqu'à ce qu'il faillit être assassiné par son compagnon tentant de lui dérober ses quelques pièces. Sa formation au corps à corps le sauva et, incapable de réduire au silence ce compagnon félon, il se contenta de se défendre et de le laisser fuir.

C'est ce jour là qu'une conviction naquit dans son esprit : même les amis pouvaient trahir.
Pendant des mois il fila seul sur les routes, évitant la compagnie des hommes, sauf pour quelques heures, jamais une nuit.
Et un matin, alors qu'il se sentait cicatrisé en partie de cette blessure, il décida de rechercher un être avec qui converser sans être menacé. Un être avec qui partager ses joies ou ses silences, sans jugement. Un être qui jamais ne pourrait lui faire de tord et qui ne prendrait pas mal son désir de solitude, qu'il pourrait appeler s'il ressentait le besoin d'une compagnie. Un être qui pourrait aussi l'épauler s'il se décidait à arpenter des contrées plus sauvages, qui lui permettrait d'aller plus avant dans sa découverte de l'île d'Arcane, et qui peut-être l'aiderait à remplir quelques contrats de chasse s'il se prenait le désir de voyager tout en gagnant de l'argent.
Ce jour-là, donc, il décida de se rendre au temple de la Terre.


V) Autres

Métier: Vagabond, troubadour ou conteur occasionnel. Peut-être bientôt chasseur, mais il n'a encore rien décidé sur ce point et compte en parler avec sa futur invocation.
Signes particuliers: yeux vairons (noisette et bleu clair)
Rêve, ambition: la découverte, la liberté, continuer à arpenter le monde en étant bien portant, retrouver parfois sa famille, en bonne santé également, dessiner des merveilles... Pour le moment, cela lui convient. Mais une part de lui est plus ambitieuse : le monde d'Arcane est grand sans l'être et certains de ses territoires sont encore bien méconnus. Kalyaste croit en l'existence de Sheola, la divinité des enfers qui aurait tenter de faire régner la mort, donnant naissant aux saisons, et il espère un jour découvrir le temple de ses fils, érigé en prison, qu'il serait le premier à fouler.


VI) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Par un Top-site
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Très bien ficelée, et j'ai beaucoup apprécier le tableau et les rumeurs, qui enrichissent le tout et lui donne plus de vie.
Comment trouvez vous le design de ce forum? C'est Impec' !
Avez vous lu le règlement ? [Validé par le loup bleu]
Avez vous vu le tchat? Oh ça oui ! J'y suis même déjà passé à plusieurs reprises =p
Savez vous comment voter pour le forum? Ouaip ! C'est déjà fait !



VII) Crédit

J'ajoute un spécial Thanks to Erine ! A qui j'ai piqué l'image ayant servi à créer mes images d'Avatar et de profil !
Merci Erine pour tes superbes découvertes !
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 02:31 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 16:41 (2012)    Sujet du message: Kalyaste Araceae Répondre en citant

Bienvenue sur le forum!

Très bonne fiche, je n'ai rien à dire de plus wink

Je te valide, BON JEU !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2016)    Sujet du message: Kalyaste Araceae

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com