Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Un remède contre le Mal ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Vallée Sereine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 12:05 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

La petite fille se prenait au jeu et c'était tant mieux car Ariez n'avait pas d'autre plan pour se débarrasser d'elle. Dès qu'elle ferma les yeux Ariez remis le capuchon de sa cape, se qui la rendit complètement invisible. Tandis que la petite fille continuait de compter les yeux fermés, Ariez partit dans une autre pièce, et quand la petite fille tomba sur sa maman, tout le monde parti ENFIN se coucher. Ariez ne savait plus depuis combien de temps elle était dans cette maison, cela lui avait semblait interminable !

Finalement il lui semblait avoir compris que la petite fille était devenue muette par elle ne savait quel sortilège, et n'était pas encore sur qu'il y ait un rapport avec son affaire. Elle enleva son capuchon, redevenant à nouveau visible, et attendit plusieurs dizaines de minutes d'être sûre que tout le monde dorme avant de remonter doucement l'escalier. Elle avait repéré le bureau et s'y rendit immédiatement, refermant doucement la porte derrière elle. Elle fouilla les dossiers du maire et trouva un petit cahier à reliure en cuir noir dont les dernières pages étaient fortes intéressantes. Elle y apprit qu'ils avaient effectivement un remède mais qu'il avait fallu le faire boire à toute la jeune population par un subterfuge. L'eau du puits était peut être encore contaminé par la potion, Ariez devrait y jeter un oeil !

Le reste des papiers ne semblait pas intéressant, elle parcourut chaque document rapidement pour être certaine de ne rien louper, et au final fut déçue d'en avoir appris si peu, mais elle devait faire part de ses découvertes avec Vaea ! Avant de partir, elle prévue sa prochaine visite, en glissant une page du mémorium sous une armoire de façon à ce que personne ne puisse le voir. Elle accrocha la feuille derrière le bureau afin qu'on ne puisse pas la voir, cela lui semblait parfait. Ainsi elle pourrait savoir ce qu'il se dit dans cette pièce. Discrètement elle retourna en bas et cacha une autre page derrière le canapé des invités, avec beaucoup de chance le maire recevrait dans les prochains jours le sorcier ! Mais c'était un plan très hasardeux alors elle ne comptait pas trop dessus.

Sur ce, elle sortit de la maison par la même fenêtre que celle qui l'avait vu rentrer, en prenant soin avant de sortir d'enfiler à nouveau sa cape, dont le pouvoir était consommé au deux tiers maintenant. 20 minutes d'invisibilité qui ne lui avait pas rapporté grand chose. Elle prit la pierre de télépathie et contacta Vaea

** Je suis sur la place, je t'attends. Je n'ai pas trouvé grand chose et j'espère que de ton coté ce fut plus fructueux.**

Elle l'attendait en regardant du coté de la taverne, ne sachant pas encore qu'il en était sorti.


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 4 Sep - 12:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 19:30 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

J'observais avec attention les dessins des créatures, lisant en suivant de ma petite patte les lettres inscrites pour mieux les assimiler, et je compris ce que voulais dire l'ivrogne dans la Taverne, grâce à ces croquis et annotations. Dommage que je ne puisse les voler, il serait plus compliqué d'en faire un rapport fidèle, non pas pour les écrits, mais pour les descriptions des créatures. Au moins disposais-je d'informations de premier ordre, et j'avais plusieurs idées pour poursuivre nos investigations. Notamment par trouver le "sorcier".

Lorsque je reçus par télépathie le message d'Ariez, j'étais justement en train de repartir, et je me hâtais de rejoindre la place, la retrouvant guettant la taverne, et signalais ma présence avec quelques cris de souris. Une fois qu'elle m'eut repéré, je lui révélais avec impatience mes découvertes, en racontant d'abord mon passage à la Taverne, puis dans la bibliothèque lorsque j'avais constaté qu'elle n'en avait pas encore fini, en terminant bien sûr par les croquis du Varuga, et de la sphère rougeoyante "très importante pour le sorcier".

Une fois que j'eus fini de livrer mes dernières informations, je me sentais tout fier d'avoir réussi à les rassembler et proposais d'entrée de jeu de trouver et de fouiller la maison du sorcier, sûrement remplie d'informations capitales. Et aussi peut-être de chercher ce que recelait les sphères rouges, s'agissait-il éventuellement du but de notre quête ? Après tout, pourquoi cette vieille dame s'interrogerait sur ces propriétés si elles n'étaient pas exceptionnelles ?

Une autre solution serait également de trouver le Varuga pour examiner sa corne... Mais elle risquait d'être plus compliquée. Une fois mon flot de paroles assouvi, je laissais Ariez me raconter ce qu'elle avait trouver, ainsi que la suite du programme. Nous n'avions pas de temps à perdre !



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 8 Sep - 08:35 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Vaea lui raconta tout ce qu'il avait trouvé et elle fut très fière de lui, il avait vraiment fait du bon travail, elle se sentait un peu minable avec le peu d'information qu'elle avait réussi à recueillir. Quand il proposa d'aller directement fouiller la maison du sorcier, elle hocha la tête en signe de désapprobation, bien qu'avec sa cape d'invisibilité, cela ne pouvait pas se voir.

"Non, j'ai presque épuisé tout le pouvoir de ma cape, j'en ai une autre dans le sac qu'on a laissé dans la forêt, il faudra revenir avec l'autre demain soir, ce serait plus sûr"


Sur ce, elle retourna vers la palissade cassé par laquelle ils pouvaient passer. Même sans la voir Vaea pouvait la suivre facilement au bruit léger de ses pas. Elle fit toujours bien attention aux gardes qui scrutaient l'horizon, toujours avec sa cape sur le dos. Pour l'instant elle n'avait toujours pas confié à Vaea ce qu'elle avait appris, mais elle voulait absolument se dépêcher de sortir d'ici, terrifiée à l'idée de redevenir visible en plein milieu du village.

Une fois sortie et suffisamment loin, elle baissa son capuchon, il ne devait rester dans la cape que quelques minutes d'invisibilité, rien de suffisamment long pour infiltrer convenablement la maison du sorcier. Ils retrouvèrent leur sac qui n'avait pas bougé et Ariez s'installa confortablement entre deux arbres afin de raconter à son compagnon ce qu'elle avait vu.


"Dans la maison du maire j'ai trouvé plusieurs papiers qui certifie que le sorcier a trouvé un remède, et ce remède marche ! Il l'a glissé dans l'eau du puits et l'a fait boire à tout le monde. Simplement je crois sans en être sûr qu'il y a eu une contre-partie à ce remède, ils ont retrouvé la vue mais sont maintenant incapable de parler."

Elle n'en était pas sur, mais c'était déjà un point de départ.

"Je demande quels effets secondaire un tel remède aurait sur ma mère."


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 16:28 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Nous sortîmes donc du village, elle enroulée dans sa cape d'invisibilité, et moi la suivant en jetant des regards furtifs autour de nous pour nous assurer de ne pas être suivis ou remarqués. Ariez était quelque peu dure à suivre, puisque invisible, mais fort heureusement je pouvais toujours l'entendre, et de plus je savais où nous passerions pour sortir, c'est-à-dire le même endroit utilisé pour entrer. Le chemin du retour se fit dans le calme, bien que j'eus le sentiment que nous venions de remporter une petite victoire.

Évidemment, ce sentiment disparut bien vite quand je me rendis compte de l'endroit où nous devions retourner : la forêt. Je frissonnais en approchant, le poil bien plus hérissé que lors de notre dernier passage, puisque cette fois-ci je ne disposerais pas de ma magie immédiatement en cas d'attaque de racines. Je regardais Ariez s'installer confortablement, en me demandant comment pouvait-elle faire pour réussir à rester calme dans un endroit peuplé de créatures de Terra. Bon, certes, elle ne disposait pas de ma sensibilité de l'Eau, mais cela pouvait se sentir, même pour une Humaine, que les forêts étaient des endroits maléfiques, non ?? Peut-être pas, en fin de compte.

Mais n'empêche que je n'étais pas rassuré le moins du monde, bien plus anxieux que lorsque nous fouillions le village. Je dus donc faire un suprême effort de volonté pour l'écouter parler des effets secondaires du remède trouvé, et je m'interrogeais également sur ce qu'il pourrait donner à la mère d'Ariez, trouvant tout cela particulièrement intriguant, et remettant de côté un cours instant mes appréhensions forestières pour réfléchir. Comment un soin pouvait également provoquer des effets négatifs ? Ce nouveau monde était plein de surprises, et différait radicalement de beaucoup de choses que j'avais pu connaître par le passé.

- Que faisons nous désormais ? Ou plutôt qu'allons nous faire demain ?

Il me semblait en effet désormais évident que nous allions passer la nuit ici, bien à l'abri des regards... humains du moindre. Le regard des arbres par contre, c'était une autre histoire.

- Peut-être pourrions nous dans la journée chercher où vivent les créatures que j'ai pu trouver dans la bibliothèques, peut-être sont-elles intelligentes pour nous donner des informations, ou au moins nous pourrions trouver dans leurs cavernes des indices... Tu as entendu ce bruit ?

Mon imagination me jouait des tours, et je bénis ma qualité de demi-dieu pouvant résister à la fatigue. Si j'avais été un Humain, passer une nuit blanche dans une forêt m'aurait épuisé, sans nul doute possible. Là, il ne s'agirait que d'une nuit passée à contempler les ombres s'agiter, et se demander quels terribles dangers rôdaient sous chaque couche de mousse verdâtre.



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 13:55 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Vaea n'était pas du tout dans son élément, c'est le cas de le dire. Même sous ses traits de souris cela se voyait, il aurait sans doute préférer garder sa forme de demi-dieu, par laquelle il aurait put se battre valeureusement contre les feuilles et les brindilles. Mais le cout en mana trop important imposait qu'il conserve cette forme pour ne pas avoir à se retransformer par la suite et perdre sa magie. Cela faisait doucement rire Ariez. Cette forêt n'était pas la foret de Jade, aucun gros monstre ne pouvait vivre ici, alors elle se sentait plutôt tranquille.

Vaea évoqua le programme de demain en suggérant d'aller chercher les monstres dont il avait vu les croquis, avant de s’arrêter brusquement, pensant avoir entendu quelque chose.


"Quel bruit ? Tu te fais peur tout seul il n'y a vraiment rien à craindre ! Quand à demain, chercher cette créature avec une corne me semble être une bonne idée. La fameuse sphère rougeoyante doit être la perle de Feu des Siamois que nous avons vu l'autre nuit, ce sera facile à trouver."


Elle était songeuse, une créature tel que celle que Vaea lui avait décrit, elle n'en avait encore jamais vu, cela ne lui disait vraiment rien. Serait-ce une créature si rare qu'elle n'est connue que par ce petit village d'illuminé ?

"Quoi qu'il en soit, même si on trouve la corne et la perle, si on ne sait pas quoi en faire nous ne serons pas plus avancé. Le programme de demain sera d'entrer dans la maison du sorcier afin de lui voler la recette de son remède. Avec les ingrédients et la recette, nous n'aurons plus qu'à rentrer chez nous."



Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 15:26 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Rien à craindre ? Nous étions dans une forêt, tout était à craindre ! Si encore j'étais accompagné par un Frère de l'Air, je pourrais trouver cette forêt un rien moins dangereuse, ou même si mon amie de Terre, White, était là, au moins aurait-elle pu me protéger contre son Élément ! Mais en l'occurrence, j'étais bien seul à devoir nous défendre... Peur irrationnelle, sans aucun doute, mais bien présente ! Et puis, tous ces arbres étaient si grands ! Impossible de leur échapper, impossible de tout vérifier... Et de plus ma paranoïa allait faire qu'Ariez ne me croirait pas en cas de véritable danger...

C'est cette pensée plus qu'une autre qui me calma un peu mieux, rejetant l'idée qu'une attaque nous tombe dessus et qu'elle puisse l'assimiler à une simple ombre vue de ma part. Il fallait que je reste concentré et professionnel. Ne rien laisser au hasard. Le meilleur moyen de vaincre une peur était de lui montrer que nous n'avions pas peur. La combattre. Et il fallait que je la combatte, afin de ne pas devenir une gêne plus qu'une aide à ma maîtresse. Hors de question que je sois dans l'incapacité de la défendre si jamais l'occasion de présentait.

C'est donc dans un état d'esprit bien plus combatif que je la regardais s'endormir, tandis que je fusillais du regard les arbres les plus proches. Je n'avais pas peur d'eux. Je n'ai pas peur de vous. Je suis un Fils d'Aqua, un demi-dieu, et ce n'est pas une bête forêt qui m'empêchera d'accomplir ma mission à bien : la ramener saine et sauve chez elle. Chez nous.. Si je désirais lui faire plaisir en sauvant sa mère, mon objectif principal était sa sécurité et son bien-être. Rien d'autre ne comptait. Personne ne me l'enlèverait tant que je pourrais encore remuer un muscle. Je n'étais certes pas capable de lui offrir une protection à toute épreuve, mais elle pouvait être sûre que je préférerais me prendre tous les coups à sa place, si au moins cela lui permettait de fuir.

Je passais donc une bonne partie de la nuit à ressasser ma dévotion, chose très réconfortante pour moi dans cet environnement forestier, puisque cela me donnait le luxe de penser à autre chose. Une fois le petit matin arrivé, il était déjà plus aisé de repérer les formes sombres que j'avais surveillé une bonne partie de la nuit, assis devant elle comme un chien de garde particulièrement petit étant souris, et j'attendais donc qu'elle se réveille afin de savoir ce que nous ferions dans la journée : allions nous attendre la nuit pour reprendre notre investigation ? Et si oui, que ferions nous toute ce jour ?



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 17:41 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Ariez et Vaea avaient décidés d'attendre la nuit prochaine pour pénétrer à nouveau le village et y découvrir les secrets du rituel du sorcier noir. En attendant, il devait attendre dans la forêt et se cacher des explorations humaines.

Justement, une vieille femme s'approchait de la forêt. Vaea, à l'affût du moindre danger pour la sécurité de son humaine, la sentit arriver. La vieillesse de l'inconnue et l'aura qui l'entourait dégageait toute menace envers eux.

Un pantalon de toile gris-vert et une veste de laine vert foncé habillait l'exploratrice. Exploratrice équipé d'un sac à dos d'où dépassait son carnet de feuilles à croquis. Au dedans se trouvait quelques crayons de bois à la mine plus ou moins grasse et quelques crayons dont les mines permettaient de mettre un minimum de couleurs. A l'intérieur se trouvait également quelques rouleaux retenus par de petites ficelles jaunes qui n'étaient autre que les informations sur les Siamois et le Varuga.

La vieille dame n'était autre que Madame Hussel et son but était celui de trouver ces deux petits singes qui défendaient au prix de leur vie la petite perle rougeoyante convoitée par quelques chasseurs de monstres et autres cupides et marchands.

Madame Hussel sifflotait et prenait plaisir à marcher, entouré de la nature et de la caresse du soleil entre les interstices des feuilles enchevêtrées les unes sur les autres. Elle n'éprouvait aucune peur. Elle ne craignait aucune créature. Elle était ouverte d'esprit et croyait fermement qu'en étant dans cet état de bonté, les rencontres seraient chaleureuses.

Ariez et Vaea, cachés derrières les fourrés, observant les agissements de la vieille dame étaient confrontés à un choix : allaient-ils se révéler à la vieille dame ou allaient-ils rester caché ?

Dans les hauteurs des arbres, deux petites créatures observaient le manège des humains. Leurs lèvres étaient étirés : elles souriaient à pleines dents des futurs malices qu'elles allaient commettre. Elles se demandaient seulement quelle serait leur victime : la jeune humaine accompagnée de son étranger souris ? Ou la vieille dame pourvue d'un sac à dos bien chargé ?

Ils se décidèrent à attaquer la vieille dame. Elle était plus faible et sembler voyager avec un butin plus important.

La tactique des Siamois était simple. L'espiègle apparaitrait devant Madame Hussel, sur sa sphère rougeoyante, dans un numéro d'équilibriste. Il émettrait des petits couinements de joie pendant que son partenaire, le malicieux, sauterait de branche en branche afin de d'essayer de dérober le carnet de note sans avoir à poser un pied sur terre ou sur la vieille humaine.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 09:00 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Ariez passa une nuit assez agréable, les investigations de la nuit l'ayant suffisamment fatiguée pour qu'elle tombe de fatigue dans les bras de Morphée, sans se réveiller. L'intervention de Vaea l'arracha brutalement au sommeil, quelqu'un approchait. Elle rangea très rapidement ses affaires et se cacha. C'était madame Hussel, encore elle ! Ariez ignorait pourquoi elle était ici et n'était pas sûre de vouloir passer la journée à l'espionner.

Elle se fit rapidement surprendre par des Siamois qui semblaient vouloir lui dérober quelques biens. Ariez ne souhaitait surtout pas intervenir, les siamois n'étaient de toute façon pas des créatures dangereuses, et à part compromettre tout leur plan en montrant à madame Hussel qu'elle et vaea rodaient autour de la ville, ça ne servait à rien. Elle murmura à Vaea :


"On s'en va, par ici."


Se glissant à nouveau sous sa cape, elle se dépécha de filer loin de madame Hussel. Son but aujourd'hui était de trouver la bête cornu qui servait au rituel. Une fois suffisamment loin elle eut un dernier regard pour madame Hussel, avant d'enlever son capuchon pour redevenir visible.

"Nous devons essayer de trouver l'animal qui leur a servi pour le rituel. Décrit le moi encore, avait-il l'air d'être un carnivore ? un herbivore ?"

Elle espérait qu'il serait carnivore bien sûr, pour espérer pouvoir l'attirer avec une bonne odeur de dulcius cuit à point, mais ce serait difficile pour Vaea de déduire de telles choses juste avec le gribouillis d'une vieille dame dans une bibliothèque.


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 00:34 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

La nuit se passa sans autre encombre que mes peurs éternelles face à un Élément susceptible de me faire suffisamment de mal pour être obligé de laisser Ariez seule le temps que je récupère, mais fort heureusement, il n'y eut pas de mauvaises surprises. Au matin, ma maîtresse dormait paisiblement lorsque mes sens m'avertirent de quelque chose d'anormal, que je savais cette fois ne pas être dû à ma phobie. Quelqu'un approchait, et cela se confirma assez vite lorsque je l'entendis et la distingua à travers les branchages. Je grondais pour avertir Ariez... Du moins, j'essayais. Je ne produisis qu'un couinement peu impressionnant, et, me rappelant ma condition de souris, je réveillais Ariez par un concert de petits cris proches de son oreille.

L'intru en était une, et nous l'avions déjà croisé ! Il s'agissait effectivement de la vieille femme chez laquelle j'avais pu piller mes renseignements, ainsi que celle aux manies étranges la nuit... Et là voilà qui se faisait attaquer par ces petites créatures à l'orbe rouge. Ariez cependant ne semblait que peu encline à l'aider, sans doute par crainte qu'elle ne puisse pas tenir sa langue, et nous battîmes discrètement en retraite. Une fois hors de vue, Ariez retira sa cape d'invisibilité, et me demanda davantage de précisions sur les créatures que j'avais pu observer. Ce qui était un mystère pour moi, même si la créature nommée Varuga me faisait penser à un carnivore. Mais je n'aurais pu le jurer, et j'en fis part à ma maîtresse :

- Je pense que le Varuga est carnivore... Mais je ne peux rien affirmer avec certitude hélas. Il m'y faisait penser, mais cela n'est pas vrai pour autant avec certitude. Peut-être pourrions nous d'abord utiliser un piège pour herbivore, si tu as des idées pour en monter un, puis celui pour carnivore si il ne vient pas. L'inverse risquerait de le dégoûter, et de le faire fuir. Mais si jamais il se débat, ne vaudrait-il mieux pas que je reprenne ma véritable forme ?



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 08:39 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Vaea connaissait une des cachettes du Varuga. Il avait acquis l'information sur un des parchemins dans la bibliothèque de Madame Hussel. Sa boussole interne lui définissait une direction à aller et le plan une zone à explorer. Mais la localisation exacte était inconnue. La vieille bibliothécaire n'avait pas jugé utile de noter exactement un chemin qu'elle connaissait parfaitement. 

 
Le Varuga se trouvait normalement dans la forêt. Dans un secteur déboisé près d'une montagne où quelques créatures habitaient les failles.  

 
Aucunes traces ne pouvaient être relevés entre la lisière de la forêt et la montagne due au sol rocheux et qui ne pouvait donc enregistrer les empreintes de l'animal. Il faudrait donc les rechercher sur la terre sèche dans la forêt pour savoir dans quelle direction était partie le Varuga. 

 
Car ce dernier s'était déplacé. Depuis la dernière altercation avec un humain qui lui avait cassé sa corne, il avait conclu que son abri n'était plus sur. Il s'était donc replié vers un autre. 

 
Celui-ci se trouvait plus vers le nord. Il avait marché six ou sept kilomètres, tapant de sa lourde queue dès qu'il pressentait l'arrivée d'un prédateur. La créature resta en état d'alerte tout le long du chemin. Ses nerfs étaient à vifs et lorsqu'il arriva, il était fatigué. 

 
Sa nouvelle cachette était également une tanière dans la roche. Un petit ruisseau coulait à deux cent mètres devant l'entrée, rebondissant sur de nombreuses pierres qui cachaient le repaire de Varuga. L'entrée n'était pas visible de suite. Il fallait explorer la zone. Peut-être escalader quelques pitons pour découvrir l'entrée dans quelques profondeurs. 

 
Excusez-moi pour le retard. J'ai été pris dans les cours et j'en ai oublié mon rôle à jouer sur Arcane. Pardon.
 
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 07:54 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Ariez n'avait pas une image précise en tête concernant cet animal, elle savait à peine ce qu'il fallait qu'elle cherche, elle ignorait de plus à quoi pouvait bien ressembler les empreintes qu'il laissait sur le sol, autant dire qu'elle cherchait une aiguille dans une botte de foin, mais elle compta sur Vaea pour la guider. Elle se souvenait que Vaea lui avait dit que l'animal avait une très longue queue, et en tout état de cause elle devait trainer au sol derrière lui quand il se déplaçait, elle chercha donc des empreintes associées à une trace longiligne dans le sol. Elle scrutait partout et espérait que Vaea ait plus de chance.

"Ce qui m’intéresse ce n'est pas de l'attaquer ou de le capturer, je veux savoir si sa corne a repoussé. Si tel est le cas, il sera plus facile de s'en emparer directement sur l'animal que de la voler. Mais nous n'en sommes pas encore là."

Elle finit par trouver des traces qui semblaient correspondre, et en fit part à Vaea. Ils suivirent ses traces, et se laissaient guider par l'odorat très développé de Vaea quand la piste prenait fin. Ils marchèrent un très long moment sur plusieurs kilomètres vers le nord, et tombèrent dans une zone avec un petit ruisseau ou les traces s’arrêtaient encore. Vaea sentait que la tanière de l'animal n'était pas loin, à quelques dizaines de mètre tout au plus. Aussi Ariez décida d’arrêter de fouiller, ce qui aurait fait fuir l'animal s'il avait senti une présence humaine, et d'attendre qu'il sorte de lui même de sa cachette. Pour accélérer le processus, elle mit les derniers fruits qu'il lui restait à terre, espérant l'attirer dehors avec ces quelques mets.

Elle se posta avec Vaea en haut d'un arbre, bien contente de pouvoir enfin arrêter de marcher, mais il fallut encore attendre un long moment avant d'obtenir un résultat. Quand ils perçurent du mouvement à travers les rochers, un animal à la crinières acérés, une longue queue fouettant le sol, et une corne cassé se dévoila face à eux.


"Malheureusement, comme je le craignais, la corne n'a pas eu le temps de repousser... Il faut donc aller la voler chez le sorcier nous n'avons plus le choix, en espérant qu'il n'ait pas consommé toute la corne pour son rituel, sinon nous devrons revenir dans plusieurs mois à la chasse au varuga."

Ariez ne voulait pas martyriser inutilement cette pauvre bête, elle et Vaea restèrent cacher jusqu'à ce qu'il retourne dans son nid, puis ils se remirent tranquillement en direction du village, le temps qu'il retraverse toute la foret pour se remettre sur la bonne route, il ferait nuit. Demain matin, pensais Ariez, tout serait fini.


(Je me permets de faire plus rapidement avancer l'histoire pour palier au baisse du rythme de réponse. Si ça vous gène je change wink )


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 21:34 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Ariez m'expliqua qu'elle ne souhaitait pas capturer le Varuga, et j'en fus quelques peu soulagé. La pauvre créature avait déjà du bien souffrir du fait des Hommes. La piste de la créature trouvée, il fut aisé de pister le chemin jusqu'à sa tanière. Perchés en haut d'un arbre, l'appât mis en place, nous attendîmes que le Varuga sorte de sa tanière. Ce qu'il finit par faire, laissant clairement apparaître sa corne cassée.

Le plan fut donc redirigé pour une seconde visite du village, afin que nous puissions récupérer éventuellement la corne dans le repère du sorcier. Rien qu'à cette idée, je frissonnais. Il m’apparaissait comme évident que le repère serait un lieu difficile d'accès, et où nos chances d'êtres repérés seraient plus fortes que dans une autre partie de la ville.

Je me demandais si ce "sorcier" possédait de réels pouvoirs, et au quel cas il faudrait être extrêmement prudent. Pendant la route jusqu'au village, je réfléchissais à quel pourrait être notre plan d'action une fois la nuit tombée. Ariez n'avait plus qu'une cape d'invisibilité, aussi nous n'aurions pas le droit à l'erreur. Alors que nous attendions l'arrivée du soir, je réfléchissais à voix haute.

- Le sorcier possède-t-il des pouvoirs empruntés aux Dieux ? Ou est-ce encore un charlatan ? Parce que si il peut percevoir les intrusions chez lui, peut-être devrions nous le faire sortir, ou du moins l'embrouiller suffisamment pour que nous puissions aller chez lui sans encombre. D'ailleurs, irons nous directement chez lui ou as-tu un autre endroit que tu aimerais visiter ? De toutes façons, nous ne pourrons plus y retourner la nuit prochaine n'est-ce pas ? Il va falloir agir vite et bien si nous ne voulons pas revenir bredouille... Cependant, si les choses tournent mal, m'autorises-tu à faire usage de ma magie pour nous échapper ? Si l'on ne doit pas revenir, la discrétion ne sera plus d'aucune utilité...

Après tout, si nous n'allions pas rester, autant ne pas prendre de risques inutiles si nous étions repérés... J'aurais sûrement paniqué si la nuit dernière quelque chose était arrivé sans que je ne sois en mesure d'aider Ariez par ma magie. Si le caractère unique de cette nuit faisait que nous étions sous la pression de réussir, cela me permettait également d'être plus rassuré sur quand à mon usage magique débridé.


(Désolé pour le retard, et pas de problème pour moi pour l'accélération du rythme)


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 15:54 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Le sorcier cachait la corne du Varuga dans le sous-sol caché de sa maison. Celui-ci se trouvait en-dessous d'un tapis qui se trouvait lui-même dans la salle commune au rez-de-chaussée.

Le sorcier était un homme d'âge moyen qui n'avait pas particulièrement d'affiliation avec la magie. Il utilisait la magie ambiante, celle qui flottait dans les airs, une poudre éphémère et invisible au commun des mortels. Il ne la voyait pas plus que les autres et utilisait des formules magiques, des cercles incantatoires et un tas d'autre médiums en complément de ces grimoires de sortilèges.

Sa maison n'était aucunement équipée de système de sécurité. Seul un ingénieux et simple système permettait d'actionner un mécanisme qui prévenait le sorcier que quelqu'un avait pénétré dans son sous-sol. Cela consistait simplement à tendre des fils à environ deux ou trois centimètres du sol. Ils étaient de couleur gris-noir et se fondaient parfaitement dans cet escalier plongé dans la pénombre. Quelques torches brûlaient, mais uniquement dans la pièce où le sorcier laissait reposer sur une table quelques potions, grimoires ou encore quelques fioles et herbes.

Donc, le pied étranger brisait le fil, qui rompait l'équilibre dans un mécanisme dont certains poids étaient maintenus, qui actionnaient une poulie qui déclenchaient une alarme sonore.

La nuit où Ariez et Vaea exploreraient la maison du sorcier, ce dernier et sa famille se trouverait dans la maison d'en face, celle du maire pour une soirée qui se finirait vers les deux heures du matin. La voie était donc dégagée pour quelques recherches en toute sérénité.

(Excusez-moi aussi pour mon retard. Je me suis laissé prendre par mes cours et je n'ai pas trouvé le courage de poster avant ^^ Je suis donc aussi d'accord pour clore ce chapitre de vos deux personnages.)
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 16:52 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Vaea s'interrogeait sur les pouvoirs du sorcier, il s'inquiétait aussi de la marche à suivre si les choses tournaient mal, et toujours en petite souris, il demandait à Ariez l'autorisation de redevenir "lui" s'il se passait quoi que ce soit.

"Et bien non, le sorcier n'est pas plus magique que moi. C'est simplement qu'il bénéficie d'un savoir, sans doute transmit depuis des générations, sur comment utiliser toute la magie qui nous entoure afin de pouvoir fabriquer des potions ou des incantations, mais il n'a pas de pouvoir magique. Nous visiterons uniquement sa maison, elle devrait contenir tout ce dont nous aurons besoin. J'aimerais que tu restes aussi longtemps que possible en souris, ne reprend ta forme initiale que si la situation est critique et qu'il n'y a pas d'autres solutions pour s'enfuir. Mais ne t'inquiète pas, je sens que ce soir nous serons chanceux."

Ils arrivèrent rapidement au village alors qu'il faisait nuit noir, Ariez camouflée sous sa cape d'invisibilité, Vaea sous forme de souris. Étrangement la porte n'était pas fermée, ce qui laissait à penser que le sorcier utilisait d'autres moyens que les serrures pour protéger sa maison des intrus. Ariez demanda à Vaea de passer devant à la recherche de piège, il tomba sur le fameux fils qui protégeait la maison, fils qui était à la bonne hauteur pour qu'un rongeur puisse le voir et donc l'éviter. Ils pénétrèrent donc dans le sous sol sans déclencher le mécanisme, et Ariez et Vaea commencèrent leur recherche de la corne.

"Je l'ai !"


Murmura Ariez après de longues minutes de recherche, elle ne savait pas que la maison était vide. La corne était soigneusement posée dans un petit coffre, il en restait la moitié, la pointe ayant servi au premier rituel. La corne, c'était fait, il ne restait plus qu'a trouver la bonne formule pour l'utiliser.


"Il faut qu'on trouve le rituel ! Il doit être écrit dans l'un de ces livres. Une fois qu'on l'aura on pourra quitter à jamais ce village !"


Ariez était très enthousiaste à l'idée de toucher au but.

(Vaea je te laisse clôturer le sujet ! )


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 16:51 (2012)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ? Répondre en citant

Je fus rassuré que le sorcier ne possède en réalité aucune magie, sans quoi notre tâche en aurait été singulièrement compliquée. De plus, la bonne humeur de mon invoqueuse était contagieuse, et je me mis à croire également que nous n'aurions pas de problème ce soir-là. Évidemment, je restais prudent, ne souhaitant surtout pas pêcher par excès de confiance, ce qui aurait constitué une de mes erreurs les plus idiotes, et les plus désagréables en conséquences.

Dès notre arrivée devant la maison, l'absence de mesures de sécurité nous mit la puce à l'oreille : quelque chose d'autre devait être disposé pour détecter les intrus. A moins que le sorcier ne soit tout simplement chez lui, auquel cas la porte déverrouillée ne serait pas anormale. Je passais donc devant, mes premières observations et écoutes m'informant de l'absence à son antre de l'Humain. Il fallait donc que je cherche le moindre piège, le moindre indice destiné à trahir les arrivants.

C'est alors que je repérais le fil juste au-dessus de ma tête, et je battis précipitamment en retraite pour l'observer avec plus de recul. Mes petits yeux observèrent le mécanisme avec attention, et lorsque j'en eu compris le principe, et une fois le reste de la pièce grossièrement visité pour m'assurer qu'il n'y ait pas d'autres surprises dans le genre, je retournais chercher Ariez, et notre fouille commença.

Il ne devait pas s'attendre à des visites, peut-être comptait-il sur la peur des habitants à son égard pour se protéger, ce qui n'était pas forcément idiot. D'autant plus que ses pouvoirs devaient avoir été confirmés par les événements qui avaient agité Amèke ces derniers temps.

Ariez trouva la corne au bout de quelques minutes, m'arrachant un sourire devant son enthousiasme, et je cherchais avec une une volonté accrue le livre qui pourrait décrire le rituel, et nous finîmes par toucher au but quand je repérais la page dans un ouvrage particulièrement volumineux.

L'allégresse au cœur, nous nous dépêchâmes de sortir toujours en faisant garde au fil, il ne s'agirait pas de se faire repérer maintenant, et nous quittâmes Amèke avec tout ce dont nous avions besoin. La tension désormais retombée, remplacée par la bonne humeur à mesure que nous nous écartions du village, nous avions de quoi être fiers ! Nous ne étions pas fait repéré, et la mission était un succès.

Remerciant silencieusement Aqua, je me souriais en marchant à droite d'Ariez, dans la direction de notre chez-nous.



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:38 (2016)    Sujet du message: Un remède contre le Mal ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Vallée Sereine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com