Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Dardison

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des invocations -> Fiches Fantômes des Invocations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dardison

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 19 Juin - 17:48 (2012)    Sujet du message: Dardison Répondre en citant

I) Identité

Nom: /
Prénom: Dardison
Sexe: Masculin
Élément associé: Feu


II) Caractère

Faisant preuve d’un cynisme sans limites et d’un humour exécrable, Dardison s’impose par sa façon de tout prendre à la légère et d’absolument tout tourner au ridicule, sans pour autant tomber dans la méchanceté profonde ; au fil des années à côtoyer les humains d’un peu plus près, il apprit à faire preuves d’empathie à leur égard. Au contraire, il ne supporte pas ses homologues demi-dieux, les trouvant égocentriques, ennuyeux et parfaitement détestables, en clair, il ne les apprécie pas, de par leur nature ou de leur façon d’être.

D’un naturel las, il semble ennuyé par tout ce qui l’entoure, même s’il aime à savourer de la bonne nourriture et semble s’intéresser aux curiosités de la race humaine.

Mais surtout, Dardison est un paresseux, ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est de ne rien faire voir simplement dormir, cela dit, lorsqu’il y a quelque chose qu’il juge d’intéressant à faire, c’est avec énergie qu’il s’attèlera à la tâche.



III) Physique

Un lézard bipède à la peau rougeâtre avoisinant le mètre soixante-dix, voilà à quoi ressemble succinctement Dardison. D’apparence relativement maigre, c’est à ses membres aux muscles noueux qu’on découvre un être à la force insoupçonnée, membres au bout desquels se trouvent d’ailleurs des pâtes ou des mains griffues. Une longue queue s’étend en bas de son dos, prolongement de sa colonne vertébrale, une flamme à l’extrémité de cette dernière ne cesse jamais de briller de mille feux.

Ses yeux d’un vert émeraude sont fendus en deux par des iris qui ne sont d’autres que de simples fentes. Les traits creusés de son visage s’étendent jusqu’à sa mâchoire reptilienne qui laisse découvrir –lorsqu’elle est ouverte- deux rangées de crocs parfaitement taillés en pointes. À l’arrière de son crâne naît une protubérance osseuse, semblable à une corne.

Se déplaçant d’un pas chaloupé, faisant battre l’air de sa longue queue, il semble être une créature lasse et constamment ennuyée par ce qui l’entoure, bien qu’il arrive souvent qu’un sourire mesquin se dessine sur son visage et qu’une lueur provocatrice s’illumine au fond de ses yeux de reptile.

Lorsqu'il prend l'apparence d'un humain, il se change en un enfant de douze ans aux longs cheveux blonds et aux yeux verts.




IV) Vie

Citation:
\I/ Le Seigneur Des Feux Ardents

‘’Il faut que je fasse vite, sinon le maître me tuera...’’ C'est ce que disait Christian deuxième du nom, lorsqu'il parcourait les sombres allées rocheuses du domaine, un plateau recouvert d'un couvercle en équilibre sur sa main droite. C'était la première fois qu'il allait Le rencontrer et la première fois qu'il avait l'autorisation de parcourir ces couloirs sacrés… Et lui, ingrat, il se permettait d’avoir du retard en se perdant… Enfin, c’est au bout de vingt pénibles minutes qu’il arriva finalement au bout de ce terrible dédale, se retrouvant face à une porte incrustée d’émeraudes : c’était là. Hésitant, il poussa la porte avec le maximum de discrétion dont il était incapable, c'est-à-dire, aucune. La pièce qu’il découvrit était plongée dans le noir le plus complet, la seule chose visible était le trône d’ivoire qui semblait être au fond de la salle. Brillant d’une inexplicable lumière, il dévoilait un petit blondinet d’à peine douze ans assis en tailleur sur l’imposant siège ; ses yeux étaient du même vert que les émeraudes que Christian avait pu admirer précédemment, son visage, quant à lui, aurait pu être celui de l’innocence incarnée. Le serviteur était désemparé par sa découverte : il s’attendait à découvrir le Maître et non un simple gamin, qui par ailleurs, n’avait rien à faire ici. Mais à peine avait-il eu le temps de se faire cette réflexion, que le garçon se mit à parler d’une voix douce et harmonieuse :

‘’Tu as du retard. Dépose tout ça sur la table et déguerpis.’’

Un bref éclair lumineux éblouit quelques instants Christian, quand il retrouva la vue, une table aussi luminescente que le trône brillait à quelques mètres devant lui. C’est alors qu’il comprit que le maître n’était autre que le jeune homme qui siégeait face à lui… Quelle surprise ! Il n’était qu’un gamin ! Comment tout le monde à la surface pouvait-il le craindre et le vénérer ainsi… Devant l’inaction du servant, l’enfant reprit la parole, mais cette fois criant d’une voix roque, faisant jusqu’à vibrer la table :

‘’ Tu n’as pas compris, imbécile ? Pose ça sur la table et déguerpis avant que je te fasse rôtir !’’

Christian s’exécuta aussitôt, déposant le plateau sur la table et filant à toute vitesse, prenant soin de s’incliner avant de quitter la salle en fermant la porte avec autant de délicatesse qu’il l’avait ouverte.
Après le départ de l’homme, le garçonnet sauta de son trône pour se diriger vers le plateau, retirant le couvercle pour dévoiler la coupe de vin et l’assiette de viande fumée qui l’attendait.
‘’Les humains sont peut-être stupides… Mais diantre ! Qu’ils sont doués pour la cuisine.’’
C’est avec plaisir que Dardison, le seigneur de ces lieux, dégusta les mets que lui avaient préparés ses fidèles serviteurs de la surface.

Voilà des siècles que ce demi-dieu, fils d’Ignis, avait élu domicile sur cette petite île reculée des autres continents, prenant sous son joug les autochtones. S’annonçant comme étant un dieu et usant de ses pouvoirs pour impressionner et menacer les hommes, il avait fait d’eux ses servants. Il aimait souvent se qualifier de ‘’gentil tyran’’, du fait que malgré qu’il ne laissait pas le choix aux humains de le servir, il leurs assurait paix et prospérité, repoussant les autres peuplades d’humains qui désiraient conquérir l’île : bien que cela n’était jamais arrivé, les habitants lui en était reconnaissant et se montraient serviables à son égard, et c’était là tout ce que désirait Dardison, vivre dans une retraite agréable et calme, avec quelques domestiques pour le servir et le laisser à sa fainéantise sans borne. Mais si maintenant le Seigneur des Feux Ardents n’était désormais qu’un simple demi-dieu qui se plaisait à prendre la forme d’un gamin en paressant dans son antre, il fut, par le passé, un glorieux et reconnu fils d’Ignis, participant aux batailles les plus sanglantes et prenant part à des conflits millénaires… Enfin, ça, c’est qu’il se plait à raconter, car en réalité, il fut toujours aussi fainéant qu’il soit.

Dardison était un des premiers demi-dieux qu’Ignis mit au monde. Or, à contrario de ses semblables, jamais il ne prit la peine de faire quoi que ce soit pour le Monde, se contentant de dormir et de se balader par vents et par monts, évitant les griefs avec les autres. Lorsque les autres demi-dieux émirent l’idée de créer les hommes, il se contenta de faire preuve de son cynisme habituel :

‘’Créer une autre race intelligente ? Il faudrait déjà que vous ayez idée de ce qu’est l’intelligence avant de vouloir la donner. Enfin, vous faites comme vous voulez, peu m’importe.’’

Mais ce qu’il pensait jusqu’alors des humains changea radicalement lorsqu’il les vit s’étendre, procréer, se multiplier… Il prit un malin plaisir à se moquer de certains peuples en se jouant de leur crédulité et de leur avidité, promettant richesses et pouvoirs… Chose qui ne dura qu’un temps, vu que la plupart des demi-dieux voyaient d’un mauvais œil ses actions. Il fut alors chassé des continents et banni sur une île perdue. Nullement énervé par son exil, il creusa une galerie au cœur d’une montagne pour se reposer durant plusieurs siècles. À son réveil, il découvrit une petite civilisation d’humains qui s’étaient établis sur l’île, ô joie pour Dardison, qui prit un malin plaisir à en faire son propre peuple… C’est ainsi qu’il en arriva là.

\II/ L’Âge de la Technologie

Dardison ne remontait jamais à la surface, il avait tout ce qui lui plaisait, ici, dans son antre. Ses loyaux serviteurs lui apportant ce qu’il voulait, il ne manquait de rien, de temps en temps, il recevait même la visite de certains humains qu’il appréciait, car oui, au fil du temps, il apprit à aimer les humains bien plus que ses homologues égocentriques. S’imprégnant de la culture de son peuple, il aimait particulièrement la musique et les danses, mais par-dessus tout, la nourriture qu’on lui préparait.

Mais pendant plusieurs années, il ne reçut plus la visite des humains… Jusqu’au jour où l’homme qu’il avait nommé haut prêtre, Ferdinand, son plus fidèle serviteur, vint lui annoncer lui une terrible nouvelle : le peuple de la surface menait une rébellion pour tuer le Seigneur Des Feux Ardents et ses partisans. D’après lui, ils avaient des pouvoirs similaires à celui de Dardison, faisant cracher le feu à travers de bâton d’acier, des ‘’fusils’’.

Enragé et en colère, il remonta à la surface accompagnée du prêtre, et ce qu’il découvrit lui sembla insensé. Plus rien ne ressemblait à ce qu’il avait pu voir jusqu’alors, la nature et le village n’étaient plus… Tout avait été remplacé par des bâtiments grisâtres et le sol était devenu noir, un vaste nuage brumeux surplombait toute l’île et des petits cubes de fer se déplaçait de-ci et là.

‘’Ne bouge pas de là. Je vais m’occuper de… ça.’’

Il dévala la pente, descendant à toute vitesse en direction de l’ancien village, désormais gigantesque. Arrivé en bas, il croisa un petit groupe d’humains, vêtus d’habits verts et noirs, équipés de long bâton qu’ils portaient à l’épaule.

‘’Serviteurs ! Que se passent-ils ? Qu’est-ce que tout cela ? Je requiers des explications !’’

‘’C’est lui ! Faites feu !’’

Une injonction simple lancée par celui qui semblait être le chef de cette petite troupe. Soudainement, tous prirent en mains leur ‘’fusil’’ et pointèrent Dardison avec. Celui-ci tenta de lancer une calcination, mais il ne fut pas assez rapide, les humains l’avaient devancé. À peine avait-il eu le temps de réaliser cette imposture, qu’il fut projeté en arrière, la seule chose qu’il put distinguer fut le feu craché par les armes des soldats. Il eu le temps de se relever, empoignant son épaule douloureuse, que d’autres hommes débarquèrent, mais eux, vêtu de longs habits noirs et arborant un bandeau rouge au bras droit. Ils avaient exactement le même type d’armes que les hommes qui avaient attaqué Dardison, mais au lieu de viser ce dernier, ils tirèrent sur les humains, les faisant plier sous l’impact mystérieux d’objets projetés par les ‘’fusils’’.

‘’Maître ! Suivez-nous, il faut que vous partiez et vite !’’

Le demi-dieu suivit le groupe d’hommes sans broncher, il était déconcerté. Qu’avait-il pu se passer durant les derniers siècles ? Qu’avait-il raté ? Comment tout ça avait-il pu se produire ? Et ses pouvoirs, qu’en étaient-ils d’eux ? Tant de questions sans réponses qui ne trouveraient pas leurs réponses dans l’instant, car oui, pour l’instant, il fallait fuir.

Les serviteurs menèrent Dardison jusqu’au versant caché de la montagne où il séjournait jusqu’alors, dévoilant une petite crique qu’il n’avait jamais remarquée. Sur un petit ponton en bois se trouvaient Ferdinand et derrière lui, un long bateau blanc, sans voile. Le haut prêtre l’invita à monter à bord et à fuir jusqu’aux continents, là où il pourrait se cacher en attendant que tout redevienne normal.

‘’Mais où sont les voiles ? Où sont mes rameurs ?’’

Ferdinand prit le temps d’expliquer au demi-dieu ce qu’il avait raté, les prouesses technologiques dont les humains avaient fait preuve, la découverte de l’informatique, des armes… Et l’utilisation du ‘’Jet-Ski’’.
Dardison s’enfuit, en direction du continent, à la recherche d’un nouvel endroit où il pourrait séjourner tranquillement… Et d’explications.

\III/ La Grande Punition

Dardison n’eut pas le temps d’arriver sur les continents, ni de commencer la recherche d’explication. Celles-ci lui tombèrent dessus d’elles-mêmes. Les humains avaient brisé le monde des dieux et ces derniers n’étaient pas très contents de l’apprendre. Ainsi, ils détruisirent le monde pour en créer un nouveau et notre Seigneur des Feux Ardents se retrouva emprisonné dans le temple du feu, en tant que futur serviteur d’un humain.

‘’Si les dieux veulent jouer à ce jeu, alors, je vais m’amuser un peu, moi aussi.’’

Alors, Dardison patienta longuement dans sa cellule, rentrant dans un de ses habituels sommeils séculaires, attendant la venue d’un humain… un… Maître qui désirerait utiliser ses pouvoirs.



V) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Via un ami.
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Intéressante.
Comment trouvez vous le design de ce forum? Agréable.
Avez vous lu le règlement? [Validé par le loup bleu]
Avez vous vu le tchat? Oui
Savez vous comment voter pour le forum? Oui.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 19 Juin - 17:48 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Mar 19 Juin - 18:27 (2012)    Sujet du message: Dardison Répondre en citant

Bonsoir et bienvenue !

Bonne réponse pour le règlement.

Ensuite, je n'ai pas relevé de grosses fautes, le contexte me semble respecté, et ta fiche est plutôt agréable à lire ^^

Sauf si Ariez à quelque chose à ajouter, tu devrais être validé sous peu =p


Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 24 Juin - 20:57 (2012)    Sujet du message: Dardison Répondre en citant

Bonsoir et Bienvenue sur le forum ! Je m'excuse encore une fois pour l'attente. Ton histoire est très bien faite et j'aime beaucoup ce genre de contexte ou le demi dieu se fait servir par les humains, ce n'est pas une situation que j'ai souvent l'occasion de lire, pourtant c'est ma favorite.

Sur ce, je te valide, BON JEU ! wink


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:17 (2016)    Sujet du message: Dardison

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des invocations -> Fiches Fantômes des Invocations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com