Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
La Traversée du Neptune
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Océans & Mers d'Arcane -> La route vers l'île inconnue
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abel de Nenil

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juin 2009
Messages: 74
Masculin Air
Métier dans le jeu: Noble
Invocation(s): Une louve nommée Ahmun
Annonce: Ce personnage est un PnJ
Point(s): 581

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 09:58 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Cette partie de l'océan était calme, aucun problème n'avait été rencontré lors du premier voyage et il était à espérer qu'aucun problème ne serait rencontré lors de celui ci. Le premier jour de traversée se passa sans accroche, leur ile d'origine avait désormais complètement disparu de l'horizon. Ils n'étaient plus entourés que par de l'eau s'étendant à l'infini. C'était le matin du deuxième jour de traversée, et une pluie fine s'était abattue sur le bateau toute la nuit.

Abel s'installa à l'avant du navire, fixant l'horizon, impatient d'y voir apparaitre un petit bout de la nouvelle ile. Le vent soufflait dans la bonne direction, comme accompagnant les voyageurs, voulant les porter jusqu'à leur destination.

"Il y a... des espèces de drôle de rochers droit devant !" S'exprima un marin guettant l'horizon.

Abel chercha immédiatement dans ses notes, ces "rochers" étaient de plus en mouvement, et par leur structures et leur taille incroyable, Abel compris directement qu'il s'agissait d'une des créatures rencontrés sur l'ile.

"C'est une tortue montagne ! Dire que l'un des carnivores de l'ile est capable de la déchiqueter... c'est impressionnant."

Cependant comme cela était aussi écrit dans les notes, ces tortues ne se déplaçaient pas seul et le bateau du faire de drôle de zigzag afin d'éviter ces créatures.

"Il y en a tout autour de nous, elles nous font barrage." Annonça le capitaine, qui immobilisa le bateau, ne sachant plus par ou passer pour éviter ses monstres bien gênants.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 3 Juin - 09:58 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Trivière

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 6 Juin - 11:17 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

En y regardant de plus près, et même d'assez loin, on pouvait constater qu'une partie du plan initial de notre hôte n'avait d'ors et déjà pas été suivi. Un des expéditionnaires avait été remplacé par un autre, des invocations étrangères (dont une énorme !) s'étaient immiscées à bord, et c'est avec un certain retard que notre embarcation leva enfin l'ancre. Je m'étais plu à contempler la ville s'éloigner avec ma longue vue, bien que je fus interrompu très tôt par un De Nenil imperturbable, qui nous avait montré nos quartiers.
Il n'y avait là rien d'extravagant, sinon une petite pièce où dormir, se changer, écrire, et se perdre dans l'oisiveté. Je n'y avais pas encore passé beaucoup de temps, préférant profiter du temps clément pour m'habituer au ballotement incessant du vaisseau. Bien m'en prit, car des ballotements, nous allions en connaître bientôt des pires.

" C'est une tortue montagne ! ". Cette exclamation m'avait tiré de mon lit, où je m'étais prélassé le temps que la pluie s'arrête. Grands dieux, quelles bêtes nous avions-là ! J'avais lu dans les rapports de l'expédition de semblables descriptions, mais je doutais pouvoir retrouver de pareilles géants aussi tôt, et aussi proches de l'Île. Se pouvait il qu'ils y passassent parfois pour pondre ? Cette question intriguante fut néanmoins rapidement éludée par le louvoiement peu rassurant du Neptune entre les mastodontes, un choc entre lui et les carapaces me semblant alors pour le moins de mauvais augure. Je me cramponnais au bastingage, et observais mes compagnons, discret. C'était une excellente occasion d'apprendre à connaître leurs réactions -pour peu que la situation les intéressât.
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 19:39 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Malgré l'agitation et les inévitables imprévus de l'embarquement, le premier jour de la traversée se passa sans encombre. Entre deux épisodes de contemplation passives des flots, Léonard avait prit beaucoup de plaisir à observer la créature reptilienne qui se tortillait autour du mat. A son grand étonnement, ce dernier ne céda pas sous le poids de l'imposant demi-dieu et aucun homme ne tomba à la mer en essayant de l'éviter au cours des manœuvres requises pour garder le cap. Ce qui était une bonne chose reconnu-t-il sans mal, malgré la légère déception d'avoir raté un fou rire mémorable.
Après la première nuit pour le moins humide, l'archer fut heureux de retrouver les rayonnements du soleil et le roulis plus régulier d'une mer calme. Il était sur le pont, scrutant l'horizon à l’affût de la silhouette du moindre oiseau pélagique. Ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion de s'éloigner des côtes et puis, après tout, il était là pour collecter des informations.
Mais, à défaut de débusquer l'ombre d'une rémige, c'est un roc que l'une des sentinelles repéra à l'horizon. Le temps pour le jeune Aguarès de s'approcher de la proue du navire et il fut suffisamment proche pour entendre Abel dévoiler l'identité de ces voyageurs des mer.

    * Une tortue montagne ... * songea-t-il avec concentration.


Déjà l'imaginaire du brunet s'emplissait de citées battis sur des forteresses flottante, dérivant au gré des humeurs de ces demoiselles des océans. Mais les mouvements du navire et l'annonce du capitaine le sortir très vite de ses pensées romanesques.
D'un mouvement leste il se hissa sur l'échelle de corde pour prendre un peu de hauteur. De son perchoir, il avait une meilleure vue sur le barrage flottant et les créatures qui le composait.

    - Pardonnez-moi, Sir de Nenil ; mais mis à part qu'elles peuvent être dévorées par des créatures encore plus dangereuses, savons-nous si quoi que ce soit d'autre sur ces tortues ? Je veux dire... pouvons-nous encore espérer une issue heureuse pour tout le monde, ou devons-nous dès à présent invoquer les demi-dieux qui nous épaulent pour régler cette affaire à la manière forte ? se risqua-t-il en se penchant sur le côté de la toile de corde pour observer la réaction de leur meneur.
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 16:01 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Ushiran et Kohaku embarquèrent avec nous, et l'ancre fut rapidement levée. Tandis que nous prenions la mer, nos quartiers nous furent dévoilés. Chacun disposa alors de son temps comme il l'entendait, et je consacrai le mien à sculpter quelques petits morceaux de bois en diverses formes, comme un oiseau de proie prenant son envol. Pendant que mes doigts manipulaient bois et lame, mes oreilles vagabondaient sur le navire, écoutant les diverses discussion, se tenant auprès des marins qui passaient des conditions de navigations, des risques probables et autres signent inquiétant. Malgré la fine pluie qui s'était abattu durant la première nuit, rien ne semblait les inquiéter jusqu'à ce qu'un grommellement se propage à travers le navire. D'immenses animaux au dos rocailleux naviguaient au-devant du vaisseau, croisant sa route et mettant en péril son périple.

Malgré tout, le capitaine s'enfonça à travers la masse grouillante en ondulant à travers le troupeau de créatures, jusqu'à ce qu'il soit incapable de mener son bateau plus avant et s'immobilisa en plein milieu de leur route. J'avais déjà vu des manoeuvres plus intelligentes...

Je m'approchais du groupe qui commençait à débattre sur les moyens de réagir. Enchaînant sur la proposition du second archer, je proposais :

"Il se trouve que deux de mes alliés sont des fils d'Aer, et au moins l'un d'eux possède le sort d'Aile. Si besoin est, je peux les convoquer afin qu'avec l'aide des autres dieux, ils portent notre embarcation au dessus de cette meute."
Revenir en haut
Abel de Nenil

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juin 2009
Messages: 74
Masculin Air
Métier dans le jeu: Noble
Invocation(s): Une louve nommée Ahmun
Annonce: Ce personnage est un PnJ
Point(s): 581

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 21:24 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Cette drôle de situation attira bien du monde sur le pont du navire immobile, tandis que Abel de Nenil réfléchissait à une solution a ce léger contre-temps. Il se renseigna dans ses notes pour savoir s'il fallait craindre ses créatures, comme le lui demandait Léonard, et lui répondit fort simplement :

"Il n'est mentionné nul part que ces créatures sont dangereuses, mais il est fort possible qu'en s'approchant trop près d'elles la coque subisse des dommages."

Les tortues faisaient surfaces ou replongeaient dans l'immensité des eaux sans qu'il ne soit possible de prévoir leur apparition, tenter une percée sans éclaireur risquait de faire se heurter la coque à leur carapace, et bien que le capitaine rouspétait quand on mettait en doute la solidité de la coque du Neptune, la prudence était de mise. Leur pisteur proposa que les invocations portent le bateau par dessus le banc, c'était une idée assez original et qui pouvait avoir ses chances de marcher, mais Abel émit des réserves.

"Ce serait un grand gaspillage de magie, mais ce doit être possible, cependant, gardons cette solution en dernier recours.Traverser ce "banc" de Tortues doit être possible, mais il faudrait pour cela être guidé afin d'éviter au mieux les tortues nageant sous la surface. Une invocation devrait pouvoir faire ce travail."

Les invocations de feu refuseraient sans aucun doute, cela éliminait Ushiran et Erebos. Shanimir et Amon seraient sans doute gênés par leurs ailes pour se déplacer sous l'eau, il semblait qu'il n'y avait plus qu'un choix possible.

"Sheiko, faites donc appel à cette invocation de l'air qui s'en remet à vous, son corps longiligne me semble tout indiqué pour la nage."

Il restait à espérer que Kohaku ne serait pas opposé à cette idée, car il faudrait plonger parmi les tortues pour espérer frayer un chemin sûr au bateau.
Revenir en haut
Trivière

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 18 Juin - 11:56 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Visiblement, la situation commençait d'inquiéter les expéditionnaires au plus haut point. Les deux chasseurs avec qui j'avais embarqué proposèrent les services de leurs demi-dieux en cas de force majeur, mais je m'abstins pour ma part de tout commentaire. Je ne désirais pas vraiment révéler mes affinités avec Yjaah, quand bien même j'avais bien risqué ma vie pour le mettre à mon service. C'était un atout trop précieux, qui méritait d'être gardé pour un moment plus opportun. Mais, tout à fait entre nous, qu'aurait donc pu faire ce minotaure qui ne possédait ni ailes, ni branchies, ni palmes à ses sabots ? Je me contentais de relativiser, aux cotés de notre chef d'expédition :

- Ne nous alarmons point, la coque du Neptune me semble tout ce qu'il y a de plus solide, et il faudra sans doute plus que des récifs mobiles pour la briser. Peut-être risquons-nous tout juste une petite voie d'eau...

Et jetant un coup d’œil par dessus bord, je ne pus m'empêcher toutefois de constater que plusieurs de ces brèches pourraient bien nous faire tanguer quand la houle se lèverait, et que nos lourds pensionnaires de demi-dieux ne sauraient s'empêcher de faire pencher d'un coté, et puis de l'autre... De quoi susciter quelques doutes dans mon apparente sérénité.

- Cela dit, un peu de prudence ne nous nuira pas... Je fais confiance à notre brave équipage pour nous mener sur des flots plus dociles !

Je terminai là mon intervention aussi courte qu'inutile, et reposai précautionneusement mes mains sur le bastingage, afin de garder un bon appui en cas de choc. Hélas, ce n'était pas sur les océans que je pourrais faire valoir toute mon expertise.


Dernière édition par Trivière le Mar 19 Juin - 08:14 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 18 Juin - 17:25 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Léonard se sentit un peu rassuré de savoir que les créatures n'étaient pas hostiles. On ne pouvait pas dire que cela sautait aux yeux quand on les regardait encercler le navire, mais Abel semblait faire confiance aux informations qu'il puisait dans ses fiches.
Toutefois, la possibilité que les tortues provoquent le naufrage en égratignant malencontreusement la coque restait d'actualité.

Intrigué par les titanesques chéloniens et leur mystérieux comportement, Aguarès restait suspendu à son filet, bras tendu et main en visière pour ne rien rater du spectacle. Ce n'est pas pour autant qu'il perdit une miette de la conversation entre le jeune noble et le mystérieux "quatrième homme", au sujet de la conduite à adopter. Le plan final étant apparemment d'envoyer le demi-dieux messager de l’expéditionnaire absente pour servir de guide.
Inévitablement, cela poussa l'Archer à s’interroger sur ce choix tactique. Le désigné volontaire s'étant de lui même présenté comme un fils d'Aer sur les quais, cela voulait-il dire qu'il n'y avait aucune invocation affilé à l'élément liquide sur le navire ? Une interrogation que le natif du nord garda en tête. Savoir qui étaient ses acolytes et quelles étaient leurs forces, n'étant sans doute pas une mauvaise idée. Certes, il avait été recruté pour faire équipe avec eux, mais cela ne voulait pas dire qu'ils étaient digne de confiance.

Toutefois, tandis que le deuxième aventurier au sang bleu abondait dans le sens du chef d'équipe, Léonard ne put s'empêcher de sourire en coin. Il n'avait aucune peine à imaginer ce qui se serait passé s'il avait dû faire appel à l'Annonciateur d'Apocalypse pour servir d'éclaireur. Le fils d'Ignis aurait sans aucun doute volontairement provoqué une collision, afin de couler le navire et de prélever un ou deux membres sur chaque naufragés. Sans oublier de maudire la famille de son invoqueur sur quinze générations, ... pour la forme.
Revenir en haut
Kohaku
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 08 Juil 2009
Messages: 491
Crédits Avatar: gunnerromantic sur Deviantart
Masculin 龍 Dragon Air
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Mangeur de viande intempestif
Invocation(s): Le vent et la foudre.
Invoqueur: Eleanör, Héritière du Clan Mahasiah
Annonce: Probable gros ralentissement de rythme de réponse en période scolaire.
Inventaire: 1000 T
Sorts: Foudre 1 à 3, Ailes, Vent 1 à 7, Bouclier 3 et 5, Soin 2 et 4, Télékinésie 6 et 8, Dispersion, Célérité, Saignée 5 et 7
Double compte: Imaq
Point(s): 108

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 22:51 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

La traversée se passa sans encombre. Par moment, lorsqu'il s'ennuyait, Kohaku s'envolait pour profiter de ces vents marins puissants, volant au dessus des flots côte à côté avec navire. Puis la coquille de noix fut stoppée dans son avancée par un ensemble de rochers mouvants. Aux dires des humains il s'agissait de tortues géantes. Ces créatures surprirent le dragon qui n'en avait jamais vu de semblables qui ne soient pas demi-dieux tout comme lui.


Il y eut une concertation pour savoir ce qu'il fallait faire pour traverser ce banc de carapace gigantesque. L'humain qui dirigeait l'expédition lança l'idée que le dragon servent de guide au bateau. Cette volonté de préservée la magie à peine au abord de l'île voulait tout dire. Quelque chose de plus gros les attendait sur l'île même.


« Soit. Je demande toute fois que vous gardiez la plus grande réactivité. Ces créatures ont beau être lente et pacifique, elle sont toute fois imprévisible. Un chemin peut me semble sur puis se refermé sur nous une fois engagés. N'hésitez pas à forcer les vents. » Dit-il en pensant à ses frères élémentaires.


Il n'ajouta rien de plus. Le dragon blanc ondula dans les airs pour prendre son envol et fondit en piqué pour disparaître sous les flots. L'élan lui permit de plonger suffisamment profondément pour avoir une estimation de la taille et la puissance des pattes des mastodontes qui les entouraient. Kohaku se sentait bien petit en comparaison. Il nagea entre les animaux, étudia rapidement la différence en pattes avant et arrière pour connaître la direction empruntée par les tortues. Un passage était en train de s'ouvrir vers le Nord-Est. Le manque d'air lui brûlait les poumons. Contenant la rage que faisait naître la douleur, il regagna la surface.


Kohaku gronda de fureur lorsque l'air se renouvela dans ses poumons. Il se hissa hors des flots et rejoint le navire à une centaine de mètre devant lui avec un grognement. Il devait se dépêcher. Toujours en vol, il tourna autour du Neptune et annonça d'une voix forte:


« Il y a une ouverture qui va se faire sur le Nord-Est ! Il faut se tenir prêt, je ne sais pas combien de temps durera cette fenêtre ! Lorsque nous seront entre elles je replongerai régulièrement pour m'assurer qu'elles ne changent pas d'avis !» 


Puis il s'esquiva dans la direction indiquée, vers les carapaces titanesques qui commençaient tout juste à s'ébranler. 


Qui sème le Vent récolte la Tempête.

Revenir en haut
Abel de Nenil

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juin 2009
Messages: 74
Masculin Air
Métier dans le jeu: Noble
Invocation(s): Une louve nommée Ahmun
Annonce: Ce personnage est un PnJ
Point(s): 581

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 18:56 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Le dragon d'air s'exécuta sans rouspéter afin de guider le navire à travers les imposantes carapaces, tandis qu'il plongeait, Abel de Nenil se demandait ce que ce "banc" de tortue pouvait bien faire ici, au milieu des deux iles. Elles semblaient se laisser flotter sans but réel ce qui ne devait pas être possible, les dieux ne pouvaient avoir recréé une créature sans lui avoir donné une quelconque utilité. Il sortit bien vite de ses rêveries quand Kohaku leur annonça une ouverture au Nord Est. Abel donna les ordres sans tarder :

"Vous avez entendu ? Cap au Nord Est !"

Les matelots s'affairaient aussitôt pour mettre les voiles, heureusement un vent favorable allait rapidement les porter dans la bonne direction, ils commencèrent à emprunter le chemin qui était décrit par le dragon, en effet les tortues présentes s'éloignèrent les unes des autres pour former une ouverture, mais alors qu'ils étaient bien avancés dans ce passage, le vent cessa de souffler brusquement, n'ayant pas de temps à perdre, Abel s'écria de plus belle :

"Que les invocations d'air lancent un sort de vent pour pousser le navire !"

Il ne leur restait qu'une cinquantaine de mètres à franchir pour être un peu plus en sécurité, mais en restant immobilisé trop longtemps l'ouverture risquait de se refermer, il fallait donc provoquer ce vent qui ne voulait plus les accompagner dans leur voyage.

(Excusez moi pour l'attente je fais mon possible.

Petit rappel sur l'ordre des réponses : Abel - Trivière - Léonard - Sheiko. Les invocations ne sont pas incluses dans cette ordre, elles postent quand leur intervention est necessaire uniquement, et sans se soucier de l'ordre.)
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 1 Juil - 21:53 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

S'accrochant à son cordage comme une tique à la fourrure d'un lion masqué, Léonard ne perdit rien de la plongée du dragon. Se surprenant même à essayer de deviner l'endroit où la créature allait refaire surface. c'est d'ailleurs en regagnant les cieux que la semi-divinité leur annonça la direction à prendre. Aussitôt, Abel donna ses ordres et tous les matelots s'ébranlèrent, donnant un nouveau cap au Neptune qui s'engouffra dans la brèche créée par les déplacements des tortues.

Mais à peine eurent-ils progressé dans ce nouveau passage que les vents les abandonnèrent à leur triste sort. Les images de toutes les fois où l'Archer avait mangé des noix lui revinrent en tête, accompagné de leurs craquements sonores, qui prirent subitement des allures de mauvais présages. 
La voix du jeune noble lui évita toute fois de divaguer trop longtemps au fil de son imagination de mauvais goût.

    - A vos ordres ! lâcha-t-il laconiquement en réponse aux instructions du chef d'équipe.


Sans plus attendre, l'homme aux yeux verts serra l'éclat de quartz récupéré dans la cellule de son invocation. Ce dernier n'avait aucunes vertus particulières, mais cela lui permettait de se concentrer sur un point pour établir un contact avec le fils d'Aer. Arès tout, les conversations télépathiques n'avaient jamais fais parti de son quotidien.
L'instant d'après une silhouette se glissant entre les nuages projeta une ombre de taille respectable sur les flots environnants. Et la chimère ailée vint à hauteur du jeune Aguarès qui lui donna ses consignes.

    - Amon pourrais-tu aider à gonfler les voiles pour que nous puissions distancer ces très encombrantes tortues montagnes, s'il te plait ?
Revenir en haut
Amon

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 1 Juil - 22:00 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Même si le demi-dieu hybride se trouvait à des lieux et des lieux d’où se trouvait son maître légitime. Il pouvait encore entendre sa voix l’appeler pour solliciter son aide. La créature tricéphale se matérialisa sur ce qui semblait être le pont d’un bateau, tout autour de lui il pouvait voir que la peur et le stress régnait sur les matelots d’autres semblaient un peu plus zen et parmi ceux-là se trouvait l’oiselier qui avait libéré l’être divin de sa prison.

Apparemment les humains n’étaient pas en très bonne posture, le bateau slalomait entre des tortues montagnes.

*C’était une bien drôle d’idée* songeait Amon, mais, par ordre de son invocateur il devait faire prendre à l’embarcation de la vitesse et le plus vite possible.

Il déploya ses ailles avant de s’envoler jusqu’à se trouver devant la grande voile. Une fois stabilisé dans les airs, il s’écria bourrasque en un grand coup d’ailes. Un grand vent s’engouffra dans la voile. C’était le mieux qu’il pouvait faire, il n’était pas aussi puissant qu’avant, mais le bateau prit un peu plus de vitesse. Heureusement, un autre fils d’Aer était présent.

Son devoir ici était pour l’instant terminé et Léonard le congédia dans sa cellule du temple jusqu’à ce qu’il ai encore besoin de lui.

[hors-Rp : Utilisation de vent 2. 18 points de mana restant]
Revenir en haut
Trivière

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 4 Juil - 13:05 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Ah, quel équipage merveilleux que nous avions là. On pouvait au moins reconnaître aux hommes du Prince qu'ils ne manquaient pas d'audace, sous la direction franche de cet Abel de Nenil. Mais aussi compétents qu'ils soient, les marins ne pouvaient pas être d'une grande utilité sur un bateau à voile qui n'était plus emporté par le vent, et j'espérais d'ailleurs qu'il ne nous ferait pas défaut pendant plusieurs jours, comme cela était déjà arrivé à certains grands expéditionnaires qui en avaient péris de faim.
Les invocations nous furent d'une grande aide pour tenter la périlleuse traversée du banc de ces mastodontes à carapace, et notre jeune archer nommé Léonard nous présenta un assez imposant demi-dieu qui regonfla les voiles à grands renfort de bourrasques. Retenant mon chapeau sur ma tête, je lançai au chasseur sans détacher mon regard de son invocation :

- Eh bien, vous vous révélez plein de surprises jeune homme.

Certes, il n'était pas si jeune, et je n'étais pas si vieux, mais il avait gagné un peu de mon estime malgré son ascendance a priori dénudée de tout sang noble. Au moins disposait-il de précieuses ressources, alors que je ne pouvais pour le moment que me contenter de regarder dériver les tortues géantes. Elles m'intriguaient, bien que les abords des différents temples recèlent eux aussi de bien étranges créatures. Mais, penché à les observer continuer leur route, je me demandais si cette proximité déconcertante avec l'Île d'Arcane n'était pas un plus grand présage que je n'avais pensé jusqu'alors. Ce genre de créatures était généralement régit par un itinéraire cyclique, et ne devait probablement pas pouvoir rester en mer indéfiniment. Si elles ne se rendaient pas sur l'Île Inconnue, où allaient-elles, alors qu'on ne les avaient jamais recensées dans les bibliothèques de Lüh ? Y avait-il une autre terre quelque part, plus mystérieuse encore, ou fuyaient-elles leurs rivages natals pour une sombre raison ? Le mystère demeurait entier.

Merci d'être intervenus pendant ma période d'indisponibilité !
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Ven 6 Juil - 23:21 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

L'idée du dirigeant était convenable, aussi fut-elle mise en application. Kohaku plongea sans même attendre ma requête, preuve qu'il ne m'était absolument pas soumis. J'espérais que cela ne poserais pas problème lors des futurs évènements, mais il semblait assez sensé pour obéir lorsque besoin était.

N'ayant donc aucune forme d'intervention à accomplir, je me contentais de regarder le long dragon sinuer sous les flots, cherchant les interstices propices pour que se glisse le vaisseau. Il finit par en prévoir un, remontant à la surface pour nous avertir. Le vent alors inexistant fut créé par l'invocation du seconde archer, une créature couverte de plume. Elle propulsa le navire, qui s'ébranla et se faufila dans l'espace apparu.

N'ayant aucune capacité d'intervention, je me contentais de regarder la scène et les intervenants, notant bien les réactions pour mieux les anticiper la prochaine fois. La connaissance des autres pourrait s'avérer vitale sur l'île...
Revenir en haut
Abel de Nenil

Hors ligne


Inscrit le: 10 Juin 2009
Messages: 74
Masculin Air
Métier dans le jeu: Noble
Invocation(s): Une louve nommée Ahmun
Annonce: Ce personnage est un PnJ
Point(s): 581

MessagePosté le: Dim 8 Juil - 14:04 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Le Bateau tentait une avancée périlleuse à travers le piège des Carapaces, s'engouffrant dans une brèche tout juste assez large pour laisser passer la coque. Le sort de Vent du fils d'Aer était assez puissant pour pousser le bateau vers l'avant, en dépit du mouvement d'eau créé par le banc des mastodontes, qui tendait à garder le navire prisonnier en son sein. Le Neptune était bousculé en tout sens par le vent et les vagues. Abel vit s'annoncer la catastrophe quand une tortue commença à resserrer le passage en changeant de direction.

"A TRIBORD ! A TRIBORD TOUTE !" Hurla t-il alors qu'il semblait déjà trop tard.

Le bateau heurta par son coté gauche une carapace de tortue, dans un bruit sourd qui glaça d’effroi Abel. Le bateau tangua dangereusement et Abel se tint de toutes ses forces au cordage du navire. Il eut à peine le temps de réaliser ce qu'il se passait quand il vit un jeune mousse passer par dessus bord sous le regard impuissant de tous les autres matelots. L'homme implorait du secours tandis qu'il nageait péniblement à la surface de l'eau, secoué par les vagues. Dans la panique l'équipage tenta de lui lancer une corde. Sans succès, son corps disparu dans l'eau, et Abel vit avec une stupeur sans nom, l'un des expéditionnaire, Léonard, sauter par dessus bord à la rescousse du jeune homme.

"Non !!" Cria de nouveau Abel qui s'empressa de traverser le pont du navire, observant la surface trouble de l'eau. Ne distinguant rien entre les remous de l'eau et les carapaces. Le vent d'Amon termina de pousser le bateau hors de danger dans un dernier souffle, éloignant le Neptune de l'endroit ou deux hommes devaient être en train de se battre contre les éléments pour sauver leur vie. Amon aussi avait disparu, laissant présager le pire pour Léonard.
Revenir en haut
Trivière

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 11:10 (2012)    Sujet du message: La Traversée du Neptune Répondre en citant

Peut-être m'étais-je laissé aller un peu vite en soulagement et en congratulations, car le vent même de l'invocation ne sembla pas suffire à nous éviter un terrible coup du destin - ou de carapace, plus exactement. L'embardée qui secoua le navire alors que nous nous élancions bravement vers la sortie du banc de tortues géantes manqua de me propulser par-dessus bord, et je dus mon salut uniquement au cordage et au gréement qui cernait en certains points le bastingage. Des sueurs froides et des jets d'écumes m'humidifiant le visage, je rattrapai mon chapeau avant qu'il ne s'envole pour constater les dégâts : la coque semblait entière, mais un jeune homme était passé par-dessus bord, sa frêle silhouette manquant à chaque vague de finir engloutie par les flots.
J'avais de la peine pour le matelot, auquel certains tentèrent de jeter une corde, mais en vain. La stupéfaction déforma toutefois mon visage quand j'entendis dans un plouf distinct l'un de nos expéditionnaires plonger secourir son compagnon : le jeune archer, que j'avais complimenté à l'instant. Et mon visage ne cessa de pâlir que nous eûmes dépassé le banc de tortues, ramenant nos âmes dans une sécurité relative, et abandonnant les deux autres à leur triste sort. Je guettai en nous éloignant de ma longue vue le combat incessant des deux hommes pour leur survie, mais bientôt, je ne vis plus rien, et l'effroi me parcourut le dos :

- Pourvu qu'ils se soient rattrapés à l'une des carapaces...

C'était là, entre autre, le seul espoir que nous pouvions leur souhaiter. Il semblait en effet peu probable que nous affrontions à nouveau les créatures, et j'espérai que nous-même n'eussions une voie d'eau invisible sous le niveau de la mer. Mais cela, les marins s'en occuperaient certainement mieux que moi. Je me contentai pour ma part de ranger ma longue vue, maussade, adressant une prière aux dieux pour qu'ils aient pitié de la vie de ces malheureux.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:04 (2016)    Sujet du message: La Traversée du Neptune

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Océans & Mers d'Arcane -> La route vers l'île inconnue Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com