Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Un jour... peut-être...
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:42 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Attendre… Il est toujours long d’attendre… Pendant combien de temps Loreleï était-elle enfermée dans ce temple ? Un mois, peut-être même un an ou encore un siècle… à vrai dire, l’invocation n’en savait rien. Elle avait fini par perdre la notion du temps. Pour elle, cela faisait des millénaires qu’elle était prisonnière mais en même temps, au moins, ici, elle était libre de faire ce que bon lui semblait. Le jour où elle se fera « libérer », tout deviendra différent… « Libérer »… pouvait-on vraiment parler de libération ? Obéir au doigt et à l’œil à un être humain… mais quelle chose humiliante ! Assise en tailleur au beau milieu du temple, Loreleï tentait de s’imaginer la vie d’un homme ou d’une femme avec une invocation. Ils devaient bien en profiter… abattre les monstres mais aussi faire le ménage, la cuisine… bref, tout le sal travail… D’ailleurs, en parlant des humains, cela faisait bien longtemps que Loreleï n’en avait pas vu. Etant donné que son temple se situait au milieu de l’eau, il fut rare d’y voir des Hommes s’y aventurer. L’invocation se demandait comment ils étaient maintenant… Etaient-ils devenus plus raisonnables ou étaient-ils toujours aussi égoïstes et soifs de pouvoirs ?
 
« Stupides créatures… » murmura-t-elle
 
Ses yeux blancs vinrent scruter le ciel. Il pleuvait… comme d’habitude… Cependant, cela ne la gênait pas. Loreleï aimait beaucoup la pluie. Cela lui rappelait son élément : l’eau… Ce fut dans ces moments là qu’elle se rendit compte à quel point elle était heureuse avant. Autrefois, elle pouvait nager avec les animaux aquatiques, elle pouvait rire, chanter, danser… Maintenant, elle était punie et devait rester enfermer dans un temple perdu au beau milieu de nulle part. Elle ne savait même pas si elle avait une chance de sortir d’ici un jour. Mais en même temps, peut-être qu’il en était mieux ainsi. L’invocation ne se voyait pas très bien en train d’exécuter les ordres d’un être plus faible qu’elle… quoique, en y réfléchissant, est-ce que l’Homme pouvait être considéré comme inférieur à une invocation ? Etant donné qu’à présent, ce fut lui le maître, pouvait-on dire que l’être humain n’était qu’une vulgaire créature ? Oh et puis, peut-être qu’il ne valait mieux pas se poser toutes ces questions existentielles. On ne fait que de se faire du mal pour rien. Le moment venu, Loreleï aviserait…
 
Eh oui, lorsqu’on était enfermé dans un temple, au bout d’un moment, on se met à rêvasser pour faire passer le temps. Loreleï ne faisait pas exception à cette règle et s’imaginait parfois un univers où les humains n’auraient jamais existé et om il n’y aurait que ses congénères et elle. Oui, la planète était belle. Les dieux l’avaient bien conçu. Pourquoi l’avaient-ils donc délaissé ? Une si jolie terre, ça ne s’abandonne pas comme cela…  Le regard perdu dans les vagues, Loreleï écoutait le doux chant des vagues qui venaient se fracasser contre les fondations du temple. Parfois, l’invocation avait la sensation qu’elles tentaient de la délivrer. Cependant, même si c’était parfois dur, sa punition était de rester dans le temple et de servir un humain. Elle l’avait accepté et n’avait jamais tenté de s’en débarrasser. Cependant, cela ne voulait pas non plus signifier qu’elle était totalement soumise aux dieux. Non… parfois, Loreleï se disait que s’ils n’avaient tout simplement pas crée les sous dieux, rien de tout ceci ne serait arriver…
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 1 Juil - 21:59 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Aujourd’hui était un grand jour pour Faelar, il avait décidé qu’il obtiendrait une invocation… Sa première invocation. Il s’était renseigner sur la localisation du temple de l’eau et, embrassant une dernière fois sa sœur, il lui dit de ne pas s’inquiéter et de prendre soin.

Affublé de son armure et de ses deux rapières, il se mit en route avec quelques rations empruntées à la taverne. Il espérait que tout irait bien pour sa sœur, c’était la première fois qu’il partait aussi loin. Bien qu’inquiet, il savait qu’il ne pouvait plus reculer, il lui avait promis de revenir avec une invocation.

Le périeux voyage venait de commencer, il avait décidé de puiser une fois de plus dans la caisse de la taverne, caisse qui se vidait à vu d’œil, mais il se disait que cela irait mieux quand il y aurait plus de client… Enfin, il l’espérait… Et après tout, les chasses rembourseront ce qu’il avait emprunté… En partie du moins.

L’argent ainsi prélevé lui avait servit à louer un bateau et l’équipage qui allait avec. Il n’avait encore jamais navigué, mais l’équipage ferait le travaille pour lui et cela lui permettrait d’atteindre rapidement le temple, enfin, aussi rapidement que possible avec le bateau qu’il avait pu louer.

En effet, le bateau n’était pas de toute première jeunesse, mais c’était le mieux qu’il avait pu se payer sans devoir s’endetter. Cependant, il n’avait payé l’équipage que pour l’aller, il ferait le retour à pied, avec sa nouvelle invocation, car il avait également d’autres projets sur le chemin du retour.

Le bateau partie dès que la quantité de nourriture embarquée fut suffisante et Faelar regarda une dernière fois sa sœur sur le quai, allait-il la revoir ? Il l’espérait, il n’avait pas le droit de l’abandonner ainsi, il fallait qu’il revienne de son périple.

Le voyage fut relativement calme, a par quelques passages mouvementés pour cause d’orage… Heureusement, l’équipage semblait connaitre son affaire et ils arrivèrent enfin en vu du temple de l’eau.

Il était plus majestueux qu’il ne l’aurait espérer… Faelar resta quelques instants à l’admirer avant de demander au capitaine de s’approcher aussi prêt que possible du temple… A quoi pouvait ressembler l’invocation ?
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 11:30 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Au loin, Loreleï aperçu une petite tache se dessiner à l’horizon et plus le temps passait, plus elle devenait imposante. Curieuse, l’invocation se leva et s’approcha de la fenêtre : c’était un bateau, sûrement un bateau qui contenait des humains. Elle esquissa une petite grimace. Pourquoi maintenant ? Ne pouvait-elle pas encore rester dans son temple un peu plus longtemps ? Loreleï recula de quelques pas, furieuse. Oui, c’était sa punition que de servir un humain et oui elle l’avait accepté mais cela était loin, vraiment très loin de lui plaire. L’invocation se trouvait trop en hauteur pour voir à quoi ressemblaient les humains qui approchaient mais elle savait qu’ils venaient pour elle. Par conséquent, elle essaya de se calmer, se disant qu’une fois sortie, au moins, elle pourrait aller prendre l’air… quoique dans son cas, il aurait mieux valu dire qu’elle pourrait plutôt prendre « l’eau »… Et puis, de toute façon, il n’était pas non plus sûr que les humains allaient l’embarquer avec eux aujourd’hui même…

Descendant au sous sol, Loreleï plongea dans un profond étang. Si les humains voulaient la capturer, il faudrait déjà qu’ils viennent la chercher. Mais à vrai dire, si Loreleï avait décidé de plonger au fond de l’étang aménagé dans le temple, ce n’était pas pour se cacher des humains. En réalité, c’était juste pour dire au revoir à ses amis aquatiques. Au fond, on ne pouvait pas dire qu’elle était vraiment seule dans son temple. Il y avait des poissons, des cygnes, … Bref, un peu pessimiste, l’invocation se disait qu’au moins, même si elle était enfermée dans un temple, elle pouvait faire ce qu’elle voulait, même si parfois les autres invocations lui manquaient. Néanmoins, une fois qu’elle serait libérée du temple, peut-être qu’elle retrouverait ses frères et sœurs… peut-être qu’ils étaient déjà esclaves des humains… et peut-être même que les humains n’étaient pas méchants… Mais en tout cas, ce qui était sûr, ce fut qu’elle n’était pas enchantée de les servir…

Tout en caressant ses animaux, Loreleï se demandait comment les humains feraient pour entrer dans le temple. Elle savait qu’ils n’avaient pas la capacité de nager comme elle pouvait le faire. Elle se demanda aussi à quoi ils ressemblaient. En effet, cela faisait longtemps qu’elle ne les avait pas vu et elle se demandait s’ils avaient beaucoup changé depuis tout ce temps...
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 12:21 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Enfin il y était. Le bateau le débarqua face à l’entrée du temple. Il était nerveux… Mais c’était normal, c’était la première fois qu’il allait voir une invocation… Et il devrait passer avec brio l’épreuve qui lui serait imposée, ou sinon il repartirait bredouille… Et ca, il en était hors de question.

Demandant au Capitaine de l’attendre, il descendit du bateau et resta quelques minutes face à la porte… Prenant son courage à deux mains, il poussa l’imposante porte du temple et la referma derrière lui… Il admira quelques instants le temple, le parcourant du regard, avant de se décidé à crier de le temple.

« Je me nomme Faelar, je suis venu chercher ma première invocation ! »

Il ignorait ou la dite invocation se situait précisément, et il espérait qu’elle l’avait entendu, sinon, il devrait essayer de la trouver par ses propres moyens.

Faisant quelques pas à l’intérieur du temple, il réitéra son appelle à quelques reprises. Mais, impatient, il commença dors et déjà les recherches jusqu’au moment où il arriva au bord de ce qui semblait être un étang intérieur…

Ne voyant pas l’invocation arrivée, et ne voyant pas de cachette possible pour une invocation aquatique à la surface, il dû se résoudre à conclure une chose simple : Elle devait être sous l’eau..

La nage n’avait jamais été son fort, mais avait-il le choix cette fois-ci ? Pas vraiment. Détachant ses rapières et les posant au sol, enlevant ensuite son armure, il s’allégea au maximum en enlevant également ses chaussures.

Prenant une profonde inspiration, il plongea et nagea aussi vite que possible et aussi profondément que possible, il savait qu’il ne pourrait pas tenir longtemps ainsi, il fallait qu’il se dépêche… Allait-il réussir à l’atteindre ? Réagirait-elle à sa présence dans cet étang ? Rien n’était moins sûr
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 13:08 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

« Je me nomme Faelar, je suis venu chercher ma première invocation !»

Ces mots résonnèrent dans le temple et atteignirent les oreilles de Loreleï. Elle pesta. Mais pour qui se prenait-il donc ? Pensait-il donc qu’une invocation n’était qu’une simple petite marchandise ? En tout cas, c’est ce que Loreleï pensa lorsqu’elle entendit ces paroles. Furieuse, elle resta donc au fond de l’eau. Après tous, les invocations n’étaient pas si différentes des humains. Elles aussi possédaient leur propre caractère et avaient des sentiments.

Loreleï fut surprise de voir Faelar plonger dans l’étang pour venir la chercher. Comme elle savait que les humains ne pouvaient pas rester très longtemps sous l’eau, elle décida de venir à sa rencontre. Elle fut alors étonnée d’avoir en face d’elle un jeune homme. Elle se demanda alors si c’était une plaisanterie. Ses yeux blancs dévisagèrent le visage de Faelar pendant quelques instants… quelques instants qui auraient peut-être paru interminable pour l’être humain puisqu’il devait commencer à perdre son souffle. Et d’ailleurs, lorsque Loreleï y pensa, elle se demanda pendant combien de temps le jeune homme pourrait tenir ainsi. Alors, rien que pour l’embêter un peu, elle resta hors de sa portée mais suffisamment près pour qu’il la voit. De toute façon, elle savait pertinemment qu’il ne ferait pas le poids contre elle. Dans l’eau, Loreleï était dans son élément et son orgueil lui faisait croire qu’elle savait nager beaucoup plus vite que Faelar, ce qui, au fond, n’était pas faux.

« Bonjour… Vous savez, même si je ne suis qu’une invocation et que pour vous, je ne représente pas grand chose à part une grande source de pouvoir, je reste avant tout un être humain. Par conséquent, la moindre des choses auraient été de ne pas me considérer comme une vulgaire marchandise en arrivant dans ce temple… »

Même si elle était sous l’eau, Loreleï avait la capacité de parler et même si elle était en colère, sa voix restait étonnamment calme et cristalline. Se disant que Faelar n’avait peut-être jamais réellement vu le monde sous-marin, elle tourna la tête vers un banc de poissons qui passaient tout près d’eux. Même s’ils ne se trouvaient que dans un étang, le jeune humain pouvait remarquer s’il regardait autour de lui que les lieux ressemblaient plutôt à un océan…

« C’est les dieux qui ont fait ça… » dit-elle pour anticiper les questions de Faelar, bien que Loreleï se demandait si peut-être sa question n’aurait pas été plutôt de lui demander de remonter à la surface… Cependant, il fallait tout de même admettre que cela ne faisait pas bien longtemps que l’humain se trouvait dans l’eau… mais pas bien longtemps lorsqu’on était une invocation de l’eau… Loreleï se demanda alors à quoi pouvait ressembler la motion du temps chez un être humain…
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 13:30 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Enfin il avait face à lui une invocation qu’il dévisagea un certain temps tout en l’écoutant parler, elle n’avait pas apprécié ses paroles. Elle se disait être humain, mais elle n’avait rien d’humain… Sauf peut être les sentiments… A vrai dire, Faelar n’en savait pas grand chose, il avait juste vaguement entendu parler des invocations jusqu’à présent.

Il lui aurait probablement présenté ses excuses s’il le pouvait. Bien qu’il ait de plus en plus de mal à retenir son souffle, il regarda tout de même ce qu’elle lui présentait… Un banc de poisson… Il n’en voyait pas bien l’intérêt à vrai dire, mais ce n’était plus le moment de se préoccupé de ce qu’elle lui montrait : il fallait qu’il remonte pour reprendre sa respiration.

Alors, nageant aussi rapidement qu’il lui était possible, il regagna la surface de l’eau afin de reprendre son souffle. Reprenant sa respiration, il en profitait pour faire le point : il venait de rencontré sa première invocation et avait réussi à la fâché, même si cela ne s’était pas entendu au son de sa voix.

Se disant que si elle avait entendu ses premières paroles, elle entendrait aussi celle qu’il prononcera à la surface, même si elle était restée au fonds.

« Je ne voulais pas vous fâcher… Invocation… Pouvez-vous sortir de l’eau ? »

Tout en demandant cela, il sortie lui même de l’eau et attendit au bord, espérant qu’elle accepterai sa demande. Il était évident qu’elle se plaisait dans son élément, mais ce n’étais pas celui de Faelar et ils auraient bien du mal à discuter si elle refusait de sortir.
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 14:16 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

D’un calme froid, Loreleï observa Faelar sortir de l’eau. Apparemment, il commençait à perdre son souffle. Elle fut un peu déçue de voir qu’un humain ne pouvait pas rester très longtemps sous l’eau. Il lui demanda de remonter à la surface pour discuter. L’invocation hésita pendant quelques secondes mais finalement, elle fini par le suivre et immergea sa tête hors de l’eau :

« Loreleï… mon nom est Loreleï… »

Elle aperçu alors les rapières et l’armure du jeune homme. Un peu étonnée, elle se demandait pourquoi Faelar avait emmené tous ceci. Cependant, elle n’y accorda pas trop d’importance et se tourna vers l’être humain :

« Que voulez-vous ? »

La réponse, Loreleï la connaissait pertinemment. Cependant, ce qui l’intéressait était de quelle manière Faelar allait lui répondre. Une épreuve ? Sans doute… mais cela avait déjà commencé au moment même où le jeune homme avait plongé dans l’étang et ce ne serait sans doute pas ses armes qui allaient lui permettre d’atteindre son objectif.

D’ailleurs, aussitôt après posée sa question, l’invocation replongea sous l’eau. Apparemment, elle commençait à jouer avec les nerfs de Faelar. Cependant, Loreleï avait aussi peur qu’il ne lui fasse du mal avec ses armes alors, elle décida de mettre un peu de distance entre lui et elle. De toute façon, elle pourrait aussi bien l’entendre de là où elle se trouvait alors qu’importe s’il ne pouvait pas la voir.
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 14:50 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Heureusement pour Faelar, l’invocation semblait avoir accepté de sortir de l’eau, au moins la tête, mais il s’agissait déjà d’un début et peut être pourraient-ils enfin passé aux choses sérieuses ainsi… Elle lui dit son nom et Faelar écouta quelques instant avant qu’elle ne lui pose une question des plus évidente… Trop évidente pour n’être qu’une simple question, sans doute voulait-elle le testé.

Mais déjà, Lorelei venait de regagner les fonds de son étang. Avait-elle peur de son équipement ? Pensait-elle qu’il allait lui faire du mal ? Quoi qu’il en soit, il répondit à sa question, espérant qu’elle l’entendrait malgré l’eau.

« Je suis venu passer l’épreuve afin que vous m’accompagniez dans mes chasses et m’aidiez à les accomplir. » Répondit-il calmement, après quelques instant de réflexion.

Il espérait que cette réponse conviendrait à l’invocation, et de toute façon, il n’avait rien de mieux à lui proposer, il s’était contenté de dire la vérité. Il héstimait qu’il ne valait mieux pas mentir à une invocation, certes enfermée, mais qui recèle de puissant pouvoir.

« Pourquoi restez-vous sous l’eau ? » Finit-il par demander, car cela l’intriguait tout de même.

Faelar fit quelques pas à côté de l’eau, attendant la réponse à sa question tout en scrutant l’étang.
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 15:21 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Du fond de l’étang, on pouvait entendre :

« Et vous ? Pourquoi restez-vous sur terre ? »

Alors c’était ça que Loreleï devait accomplir ? Aller à la chasse ? L’invocation trouva cela fort ennuyeux mais elle n’avait pas le droit de refuser ce qu’on lui ordonnait de faire… mais à condition bien sûr qu’elle devienne l’invocation de Faelar… ce qui, pour l’instant, lui paraissait affreusement humiliant. Avait-il vraiment besoin d’elle pour accomplir ses taches pénibles ? Ne pouvait-il pas se de débrouiller avec sa tête et ses deux mains ? Loreleï se demanda alors pourquoi ses frères et sœurs avaient eut la stupide idée de concevoir des humains aussi faibles. Pourtant, on ne pouvait pas réellement dire que l’invocation considérait Faelar comme un être inférieur à elle. A vrai dire, elle le trouvait juste un peu sot. Pourquoi s’occuper de la chasse alors qu’il y avait des choses bien plus importantes ? M’enfin, Loreleï finit par supposer que peut-être de nos jours les monstres se faisaient de plus en plus nombreux…

« Et pourquoi donc vous n’irez pas à la chasse tout seul ? »

L’invocation était sortie discrètement de l’étang et se trouvait désormais à quelques pas de Faelar, là où se trouvait l’équipement de celui-ci.

« Avec vos armes, ne pensez-vous pas que vous êtes en mesure de vous débrouiller seul ? Pourquoi pensez-vous que nous vous avons appris à manier le feu et le fer ? Si votre armure et vos rapières ne servent à rien pour combattre les monstres, pensez-vous vraiment qu’ils vont vous suffir pour que je devienne votre esclave ? »


Intriguée par les rapières de Faelar, Loreleï en saisi un entre les mains. Elle dut admettre qu’elle fut impressionnée par la façon dont cette arme fut façonnée par les humains. Apparemment, ils n’étaient pas aussi vulnérables qu’ils le prétendaient… Cependant, elle se désintéressa aussi vite de la rapière qu’elle s’en était intéresser et la laissa tomber sur le sol.
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 15:58 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Pourquoi il reste sur terre ? En voici une question qui n’avait aucun sens aux yeux de Faelar. C’était comme demander à un poisson pourquoi il restait sous l’eau, ou a un oiseau pourquoi il volait. Malgré tout, Faelar lui répondit un peu sèchement :

« Parce que les humains n’ont pas d’ailes et ne peuvent pas respirer sous l’eau. »

L’idée d’aller à la chasse ne sembla pas ravir l’invocation qui lui demandait à présent pourquoi il n’aller pas à la chasse tout seul… Elle commençait vraiment à agacer Faelar avec ses questions incessantes, mais il n’avait d’autres choix que d’y répondre.

« Je chasse déjà tout seul, cependant, je ne souhaite pas rester un chasseur inconnu toute ma vie… Je souhaite être reconnu comme un grand chasseur… Vivre des aventures épiques que tout le monde racontera. »

Oui, il le voulait. Il voulait que ses aventures soit tels que celles qu’il avait entendu dans son enfance, celles qui le passionnaient tant… Il ne voulait pas d’une vie de simple chasseur, il voulait une vie de grand chasseur !

Faelar regarda l’invocation sortir de l’eau et examiner sa rapière, tout en continuant à posé ses questions.

« Je peux me débrouiller seul contre certains monstres, mais pas contre tous. Pour que je vive des aventures épiques, il ne faut pas que je passe mon temps à battre de petits monstres, je veux m’attaquer aux monstres les plus puissant qu’il soit possible de trouver ! »

Il se stoppa quelques instants, avant de continuer à répondre à ses questions.

«  Je ne souhaite pas vous avoir comme esclave, plutôt comme compagnon de route. Et je ne compte pas utiliser mes armes sur vous, je n’ai pas l’intention de me battre avec vous, sauf si cela constitue l’épreuve. »

Pourquoi affronterait-il Lorelei alors qu’elle est probablement bien plus puissante que lui ? A rien, il est évident qu’il n’aurait que peu de chance de la vaincre.

« Faites attention à ma rapière ! » Lui cria-t-il lorsqu’elle la lâcha.

Pour qui se prenait-elle ? Lacher une arme comme cela risquer d’endommager le tranchant, et c’était bien la dernière chose qu’il souhaitait. Il aurait besoin du plein potentiel de ses armes pour retourner en ville, le bateau n’étant là que pour l’aller et le déposer sur la côté avant de repartir, il n’avait pas eu les moyens de se payer l’aller – retour, et espérait bien que le retour se ferait en compagnie de l’invocation.
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 16:19 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

L’invocation resta perplexe pendant quelques secondes. La réponse du jeune homme ne semblait pas lui plaire. Apparemment, celui-ci ne rêvait que de gloire. Au début, Loreleï pensait que s’ils voulaient combattre les monstres, c’étaient pour protéger les siens et non pour que son nom soit gravé dans les mémoires. Sur ce point de vue là, les deux personnages n’étaient donc pas d’accord. De plus, l’humain sembla bien matérialiste lorsque l’invocation laissa tomber son arme par terre. Encore une chose que Loreleï ne pouvait pas comprendre… Comment pouvait-on être aussi matérialiste ? Certes, une arme pouvait contribuer à achever un monstre mais n’était pas forcément vitale. Et puis, de toute façon, l’invocation se disait que Faelar pouvait très bien se procurer une autre rapière s’il le désirait… à moins que…

« Pourquoi y tenez-vous tant ? Ce n’est qu’un simple objet qui ne possède pas d’âme… »
demanda-t-elle intriguée

Loreleï scruta alors le jeune homme avec ses yeux blancs qui lui donnaient presque l’air d’être aveugle. Apparemment, elle l’avait mis en colère. Elle pencha légèrement la tête de côté, ses cheveux flottant étrangement dans le vide comme si elle était encore sous l’eau alors qu’elle avait es pieds sur terre. L’invocation ne comprenait pas l’attitude de Faelar. Elle trouvait cela idiot et même si cela ne se voyait pas, Loreleï était un peu peinée de l’avoir mis dans cet état car ce n’était pas son intention, même si elle lui en voulait toujours pour tout à l’heure.

Ramassant l’arme qu’elle venait de faire tomber à terre, l’invocation l’observa minutieusement une fois de plus avant de le tendre à son propriétaire :

« Elle n’a rien mais si vous voulez mon avis, votre arme n’est bonne qu’à achever des larves… »

Même si Loreleï avait dit cela sur un ton sarcastique, elle dut tout de même admettre que la rapière était assez légère et qu’elle devait facilement blesser quiconque qui se mettait en travers. Mais justement, ce fut pour sa légèreté et son étonnante maniabilité que l’invocation ne l’appréciait pas beaucoup. La rapière pouvait facilement se briser et contre un monstre énorme, cette arme ne servirait pas à grand chose… sauf si son propriétaire se servait plus de sa tête et pensait moins à son nom… Loreleï se demanda alors si Faelar en serait capable car jusqu’à présent, il l’avait déçu sous tous les angles. N’avait-il donc pas de cœur ?
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 16:35 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Pourquoi il y tenait ? Voilà une nouvelle question bien étrange. C’était son arme, c’était l’arme qui lui permettait d’exercer son métier… Et il n’était pas sûr d’arriver entier en ville sans elles… Il était normal qu’il s’inquiète de son état.

« J’y tient car j’en aurait besoin lorsqu’il s’agira de retourner en ville… Sans elle, je ne suis pas sûr d’arriver en un seul morceau et je doute que trouver une forge par ici soit du domaine du possible… Et les rapières coûtes chère… Les caisses de ma taverne sont au plus bas après le voyage qui j’ai fait pour venir jusqu’ici. Et je compte bien revenir en ville en vie. Ma sœur a encore trop besoin de moi pour que je meure sur le chemin du retour. »


Il lui avait répondu sèchement, encore sous le coup de l’énervement quant au fait qu’elle avait lâcher son arme.

Il pris l’arme que l’invocation lui tendait en l’examinant à son tour. Elle disait vrai, heureusement, elle était intact. Si elle l’avait endommagée, son retour en ville n’était plus garanti… Sans ses armes, bien trop de monstre peuple la route pour rentrer sain et sauf.

« N’importe quelle arme peut se révéler mortel si l’ont sait ou viser. La force que l’on y met et la solidité de l’arme ne sont pas les facteurs les plus importants. »

Il avait dit cela calmement. Comme une leçon répétée par cœur durant des années. Son maître n’avait pas arrêté de la lui répété durant toute sa formation et elle restera à jamais gravée dans sa mémoire.

Faelar rejoignit le reste de son équipement afin de se rééquipé complètement, mieux valait ne pas trop laisser traîner ses affaires avec cette invocation.
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 17:24 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

« … encore faut-il arriver à viser sa cible… certains monstres sont tellement rapides qu’on ne les voit même pas se déplacer… »

Même si elle voyait que Faelar paraissait énerver, Loreleï ne réagit pas et resta indifférente, à croire qu’elle le faisait exprès…

En fait, elle était tout simplement en train de réfléchir. Jamais elle n’aurait pensé que l’argent avait tant de place chez les humains. D’ailleurs, pourquoi avaient-ils inventé cela ? Décidemment, il y avait trop de choses qu’elle ne comprenait pas chez eux. Sans laisser à Faelar de répondre à sa remarque, l’invocation enchaîna :

« Mais apparemment pour venir ici vous n’avez pas vraiment utilisé votre arme à ce que j’ai pu voir… Pourquoi voulez-vous donc que le chemin du retour soit plus dangereux ? »

Loreleï regarda Faelar se rééquiper tout en se demandant si l’armure n’était pas trop lourde. Elle était un peu étonnée de le voir se vêtir ainsi alors qu’elle-même, lorsqu’elle avait eu à se battre, n’avait jamais pris la peine de se protéger en revêtant une armure… Sur ce point, elle dut admettre que l’être humain avait été plus intelligent qu’elle… quoique son orgueil lui disait qu’une armure était encombrante et l’aurait gênée dans ses déplacement mais surtout, pour certaines situations, cela ne lui aurait pas servi à grand chose que de porter du fer sur elle...

« Est-ce que l’argent est une chose importante à vos yeux ? » demanda-t-elle alors qu’elle n’avait même pas attendu que le jeune homme réponde à sa précédente question.

A vrai dire, Loreleï ne se rendait même pas compte de toutes les questions qu’elle lui avait posé depuis le début et en réalité, pour la plupart, elle ne s’attendait pas vraiment à ce que Faelar lui réponde. De plus, elle ne semblait pas non plus remarquer que ses questions commençaient peut-être à agacer ce dernier. En fait, elle était tout simplement très intriguée sur les méthodes de vie des humains qu’elle trouvait bien étranges.
Revenir en haut
Faelar

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 18:00 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Faelar hocha la tête. Elle n’avait pas tord lorsqu’elle disait que certain monstre pouvait être très rapide… Mais c’était pour cela qu’il voulait une invocation, c’était sa seule chance de pouvoir combattre tous les monstres qu’il pourrait rencontrer…

« Voila pourquoi une invocation me serait utile dans mes chasses… Seul, je ne peux pas combattre tous les monstres que je vais probablement rencontrer… »

Lorelei continua avec sa série de question qui n’en finissait plus, mais il avait l’intention de répondre à toutes ses questions… Mieux valait ne pas trop l’énerver… Après tout, il était censé passé une épreuve et peut être que s’il ne se montrait pas trop agressif et empressé, l’épreuve en serait facilitée.

« Je n’avait pas l’argent nécessaire pour payer l’aller et le retour par bateau… Alors je n’ai payer que l’aller, je devrais rentrer à pied et donc mes armes me seront plus qu’utile. »

Faelar poussa un long soupire avant de continuer à répondre à ses questions, même si il acceptait d’y répondre, un tel nombre de question l’agaçait au plus haut point.

« Eh bien… Ce n’est pas le plus important à mes yeux… Mais il en faut pour que je puisse vivre… Ainsi que ma sœur. »

Malgré son agacement, il remarqua que le monde humain semblait intéressé l’invocation… Peut être ne l’avait-elle jamais visité ? C’était une possibilité et il décida donc de jouer la dessus.

« Si vous acceptez de venir avec moi, vous pourrez avoir des réponses plus précises à toutes vos questions sur le monde humain, et plus encore. »
Revenir en haut
Loreleï

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 2 Juil - 19:26 (2008)    Sujet du message: Un jour... peut-être... Répondre en citant

Loreleï laissa Faelar répondre à toutes ses questions sans l’interrompre et lorsqu’elle eût terminée, elle demanda :

« Vous avez dit que vous rencontrerez à pieds… mais comment allez-vous faire ? Nous sommes au plein milieu de l’océan… Si vous compter nager, je vous le déconseille après la performance que vous avez accompli tout à l’heure et ensuite, tremper vos armes dans de l’eau salée… hum… n’aviez-vous pas peur qu’elles se rouillent ? »


Et en ce qui concernait le monde des humains, il aurait certes faux de dire que Loreleï ne s’y intéressait pas mais de là à vivre avec eux jusqu’à la fin de sa punition qui durait elle-ne-savait-pas-combien-de-temps non merci… Bien sûr, elle aurait été curieuse d’en savoir un peu plus sur eux mais elle serait seulement restée quelques jours et pas quelques années ou même quelques centaines voir milliers d’années comme était en train de le proposer subtilement Faelar, ce qui eût le dont de l’énerver au plus au point mais contrairement au jeune homme, elle ne laissa rien transparaître. Pensait-il réellement qu’il pourrait l’amadouer ? Pendant un instant, elle eût le désir de le congeler mais elle s’abstenu. C’était ses frères et sœurs qui l’avaient conçu. C’était leur création. Elle ne pouvait se permettre de l’abîmer. Et puis, Faelar était un être vivant. Il ne méritait pas que l’on se montre irrespectueux envers lui, même si, il avait le don d’agacer l’invocation. D’ailleurs, cela semblait réciproque et l’on pourrait bien se demander comment ces deux personnages arriveraient à s’entendre…

Mais heureusement, lorsque Faelar parla de sa petite sœur, il remonta légèrement dans l’estime de Loreleï. Peut-être qu’il n’avait pas grand cœur mais au moins, il en avait déjà un… c’était déjà ça… Soudainement, elle voulu l’aider mais pas en tant qu’esclave mais en tant que subalterne des dieux. Même si le jeune homme lui avait qu’il la considèrerait plus comme une compagne de chasse qu’une esclave, Loreleï dut tout de même avouer que de toute façon, une fois qu’elle serait sorti de ce temple avec lui, même si cela ne lui plaisait pas, elle serait son esclave. Peut-être qu’au début il la respecterait mais ce serait sans doute par crainte mais avec le temps, il finirait sans doute par comprendre qu’il pourrait faire d’elle ce qu’il voulait et si elle l’énervait comme maintenant, il n’hésiterait pas à sêvir… Sur ce côté, il fallait admettre que l’invocation restait assez pessimiste… pour ne pas dire trop.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:34 (2016)    Sujet du message: Un jour... peut-être...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com