Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Lun 4 Juin - 16:49 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Difficile de l'admettre, mais ce fut certainement la tension nerveuse dans mes muscles qui m'avertit du danger. En tant normal et à proximité de la rivière, mes sens en auraient été calmés, mais là, au contraire, j'étais parfaitement réveillé et je vis arriver les créatures de loin. Trois créatures. De l'Eau. Je pouvais le sentir.... Et sentir qu'elles n'étaient pas amicales. Grondant pour tenter de les faire se disperser, le constat était certain : elles n'avaient pas l'intention de s'en aller pacifiquement.

Continuant de gronder et sans jamais lâcher la créature de tête du regard, je reculais pour réveiller Ariez, qui avait encore l'esprit embrumé de sommeil.

- Ariez, réveille toi ! Trois créatures de l'Eau vont nous arriver dessus !

Dévoilant mes crocs, je sentis mon pelage se hérisser alors que je me mettais en position d'attaque. Je n'allais pas les laisser approcher et blesser ma maîtresse... Je sentis ma magie pulser dans mon corps, tandis que mon cœur accéléra, diffusant de l'adrénaline dans tout mon corps. La meilleure défense, c'est l'attaque. Proverbe des fois stupides, mais dans mon cas actuel, c'était la meilleure chose à faire.

Au mieux, ça en tuerait quelques uns, voir tous, au pire, ça en mettrait hors de combat certains. Avisant la rivière, je sentis mon sort d'Eau le plus puissant actuellement se préparer, et je décidais d'utiliser la rivière comme source émettrice de mon sort... Le point de la rivière où ils étaient juste à côté, bien sûr. Une utilisation en apparition donc, avec de bonnes chances qu'ils soient touchés.

- ATLANTIS! je hurlais, libérant mon pouvoir.

Une vague gigantesque jaillit alors de l'Eau pour s'abattre sur mes adversaires, et pendant quelques instants il fut impossible de distinguer quoi que ce soit. Me plaçant devant Ariez, je me sentais toujours en pleine forme, mais je savais que le contrecoup de l'utilisation d'un tel sort se ferait ressentir dès que l'excitation du combat aurait disparue. Mais le plus urgent était bien de voir les dégâts que j'avais provoqué, mais je me refusais à laisser Ariez seule, craignant que d'autres n'arrivent.


(Mana=13)



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.


Dernière édition par Vaea le Sam 9 Juin - 21:48 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Lun 4 Juin - 16:49 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 17:05 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Les Mithras ressentirent l'attaque de Vaea. Ils prirent peur en sondant la puissance que l'eau recelait au contact du pouvoir de ce demi dieu. Mais, habitué à chasser tous les trois ensemble et doué d'une belle expérience d'équipe, les Mithras conçurent un plan pour se défendre de ce Atlantis et atteindre leur objectif. Les risques étaient grands mais leur récompense, leur obssession tout autant.

Le leader, celui qui possédait une entaille dans son oreille se déplaça de façon à protéger celui qui semblait âgé. Celui qui avait une partie de sa fourrure blanche. Les deux créatures lancèrent tous les deux un sort de Tsunami pour se défendre de cette attaque. La puissance cumulée de ces deux attaques n'étaient pas aussi puissante que la grande vague qui s'abattait sur eux mais cela permit de protéger le Mithra qui ne semblait rien avoir de spécial mis à part cette lueur dans les yeux. Il se rua très vite vers Ariez, au moment où il sentait venir le sort Atlantis.

Au cours de ce premier échange entre les Mithras et Vaea, les dommages étaient déjà importants du côté du trio : le leader était à terre, très sonné par le Tsunami. L'ancien avait su tenir sur ces jambes, étant protégé par son leader. Tandis que le dernier en sortait indemne par sa vivacité d'action.

Premier message en tant que monstre. J'ai eu quelques difficultés à absorber toutes les règles sur le contrôle du Monstre, sur le Sphérier. Mais cela s'est enfin mis en place, je ne crois pas avoir failli à la tâche.

Je ne sais pas si je parviendrais à atteindre l'objectif que je me suis fixé. L'attaque surpuissante de Vaea m'a complètement pris au dépourvu !

Dans tous les cas, le point de vue du monstre est complètement différent et, si ce premier post et les suivants vous conviennent, je serais ravi de rejouer un monstre à l'avenir !
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 13:22 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

(Désolée pour cette petite attente.)

Ariez encore prisonnière de ses rêves n'envisagea pas toute la gravité de la situation, elle resta emmitouflée dans sa couette malgré les tentatives de son invocation pour la réveiller, elle répondit d'ailleurs complètement à coté quand Vaea essaya de l'alerter du danger à venir, alors qu'il lui indiquait la présence de trois créatures de l'eau arrivant vers eux, elle lui répondit :

"Quoi il va pleuvoir ?"

Ce n'est que quand Vaea commença à grogner qu'elle se réveilla pour de bon, comprenant l'imminence d'une attaque. Elle bondit hors de ses couvertures et se saisit aussi vite que possible de son arme, une épée à la longue lame noire, tranchante d'un seul coté et muni d'une grande résistance. Alors que le sort de Vaea toucha de plein fouet leurs adversaires, l'un d'entre eux suffisamment épargné bondit vers Ariez, celle ci ayant encore les muscles engourdit, para l'arrivé de la bête avec le plat de son épée, sachant bien qu'elle ne pourrait pas l'esquiver. Cependant la force du Mithra fit qu'elle fut projetée au sol, la gueule de la créature à quelques centimètres d'elle, prête à la dévorer dans les plus ignobles des souffrances. Elle tenta d'utiliser ses jambes pour repousser la bête, mais elle n'était décidément pas assez forte pour s'en sortir seule.

"Vaea... aide moi !" Implora t-elle alors qu'elle voyait les deux autres Mithras se remettre doucement mais surement du choc provoqué par l'Atlantis.


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 21:48 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Le Mithra qui se jeta sur Ariez ne put rester sur elle bien longtemps : ma maîtresse n'avait pas fini sa supplique que déjà j'étais sur son adversaire, toutes griffes dehors et crocs déployés. Nous roulâmes quelques instants dans un corps-à-corps aussi incertain qu'impitoyable, mes griffes et mes crocs tentants inlassablement de lui ouvrir des blessures, mais ce dernier était si vif qu'il m'échappa pour rejoindre les siens au moment où j'allais porter le coup fatal sur cette artère qui apparaissait si nettement sur sa gorge. Regardant mes adversaires se regrouper, je savais que je devais prendre une décision, et très rapidement. Ariez n'était pas passée loin de se faire dévorer, et il était hors de question que cela se produise. Levant la tête vers la Lune, je hurlais à sa face décharnée tel un véritable loup, et lorsque je regardais de nouveau les trois Mithras, il brillait dans mon regard une lueur mauvaise, hostile, et les symboles bleutés sur ma peau s'étaient mis à luire d'une intense lumière turquoise. J'avais réveillé la partie de moi la plus sombre, celle responsable de la mort de centaines de milliers de vies... Et la plus à même à lutter contre trois adversaires. Restait le problème du contrôle de moi-même... mais qui viendrait plus tard. Ce n'était pas tant ma force physique qui changerait, ni mes capacités magiques. Mais mon état d'esprit s'altéra, et au lieu du Vaea calme et doux qu'Ariez connaissait, je devins un demi-dieu sûr de lui et de ses capacités guerrières, avide de combat et de destruction, incapable de reconnaître les siens...


Tout était clair désormais. Trois adversaires. Un blessé. Un vieux. Un jeunot. Des proies. Mes proies. Je fonçais sur elles, un plan tout à fait clair et élaboré dans mon esprit. D'abord, le blessé. On s'occupe méthodiquement de ses cibles, sans leur laisser une once de chance. Je me jetais à sa gorge, tentant d'y planter mes crocs en grondant de satisfaction à l'idée de goûter le sang couler dans ma gorge, me délectant par avance de boire ce liquide annonçant la fin de mon adversaire. Le jeune essaya de me contourner, mais je lui sautais dessus, délaissant de fait le blessé. N'ayant donc pas eu le temps de lui sectionner proprement la gorge, j'en conçus une extrême frustration de n'avoir pu l'achever.

Pour une raison que j'ignorais ou que j'avais oublié, il était absolument primordial qu'ils ne puissent pas me dépasser, aussi, à chaque fois que l'un d'eux semblait aller dans la direction interdite, il devenait ma cible prioritaire. Et alors qu'eux s'épuisaient à ce petit jeu, j'étais pour ma part un demi-dieu ! RIEN ne m'épuiserait, et ce ne serait certainement pas trois Mithras se croyant tout permis ! J'allais leur montrer ce qu'il en coûtait de défier un demi-dieu... Je ne les considérerais pas comme hors d'état de nuire tant qu'ils ne seraient pas les entrailles à l'air.

Au bout d'un moment de mêlée aussi violente que juteuse en sang des deux côtés accusant pour ma part de nombreuses morsures et griffures, l'adrénaline me coulait toujours à flot, et je dominais clairement la situation. Au lieu d'une fin rapide, je m'amusais avec eux, jouant sur leurs réflexes et leurs agilités, en dépit de mes blessures ils ne pouvaient espérer triompher... Pas après tout ce que je venais de leur infliger séparément. Le jeune, preuve de son inexpérience, avait commis une grave erreur en attaquant seul, et il en avait payé le prix par une diminution de ses capacités. Sur les deux autres, un était sonné par ma première attaque, et le deuxième était vieux et ses réflexes n'étaient plus ce qu'ils étaient, surtout avec du sang s'échappant de son corps... Le seul véritable danger provenait du jeune, qui compensait sa maladresse par une énergie sans cesse renouvelée... Celui-là devait être éliminé, et immédiatement. Me jetant sur lui, j'ouvris la gueule à quelques millimètres de la sienne, et lançais un Déluge sur lui. Le sort lui arriva dessus à une vitesse folle, et, à moins d'une action très particulière ou une chance incroyable, il ne pouvait espérer y échapper puisque nous étions au contact.

Rompant notre corps-à-corps en sautant en arrière, j'observais mes adversaires avec une lueur de folie meurtrière éclairant fugitivement mon regard, attendant de voir ce que ces êtres faibles pourraient essayer pour lutter contre moi, Vaea, fils d'Aqua et vague des Océans.


(Mana = 7)



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 20:14 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Excusez-moi pour l'attente. Je m'étais abonné pour recevoir des réponses sur ma boite mail à ce sujet et je n'en ai pas reçu... Ou alors pire, j'ai effacé le message sans m'en rendre compte...


Les trois Mithras regrettaient maintenant leur choix. Ils étaient des chasseurs plutôt brillants et puissants dans ce coin de l'île d'Arcane. Parmi les bêtes et les monstres, il s'étaient entiché d'une réputation plutôt excellente.

Ils avaient pour habitude chasser par sadisme. Ils tenaient à ce que le monde se souvienne d'eux. Pour cela, il attaquaient à eux trois une proie innofensive. Ils jouaient avec elle jusqu'à ce qu'un des trois Mithras puisse arracher un morceau de la chair de sa victime.

Le trophée dans la gueule, il le recrachait aux pieds de son ex propriétaire. Le seul but de ce trio était de "marquer" leur victime. Sitôt ce but atteint, il s'en retournait sur leur pas. Les babines étirées dans un horrible sourire. La nuit calme emplie des pleurs de larmes et des cris de souffrance de la bête ensanglantée.

Mais pour cette fois, ils avaient fait une erreur de jugement. Ils avaient pourtant suivi leur proie. Ils l'avaient observés puis analysés le danger. La créature qui accompagnait l'humaine semblait parfaite pour eux. De plus, même si le danger se révèlait plus difficile que ce qu'ils avaient prévus, ils possédaient toujours une botte. Ils pouvaient utiliser l'humaine comme appât tandis qu'un des trois autres Mithras s'occupait de laisser sa "marque" tandis que la créature venait au secours de l'humaine.

Mais cela n'avait pas fonctionné.

Le regard de leur victime avait étincelé d'une puissance antique et effrayante. Une frayeur qu'ils ne pourraient jamais instiller dans le coeur de leurs victimes.

Le plus jeune du trio n'avait pu esquiver cette nouvelle attaque magique. Il n'avait eu d'autre que de se faire sonner par ce jet d'eau surpuissant et imprévisible.

Il était tombé à terre, à la merci du demi dieu.

Les deux autres s'étaient reculés prudemment. Ils avaient marchés à reculons la tête baissée. Ils comprenaient leur fragilité. Pour cette fois, ils ne se trouvaient pas au sommet de la chaîne alimentaire. Ils comprenaient également qu'un appétit incommensurable habitait les tripes de ce demi dieu. Ils espéraient de leur vie que ce dernier les laisserait fuir comme des couards. Les deux plus vieux Mithras offrait comme offrande le plus jeune et le plus vigoureux. Celui qui aurait le plus de chance d'enfanter une descendance plus puissante. Il avait encore des années de chasse devant lui et une réputation naissante dans les alentours de la Rivière Blanche. Mais les deux plus vieux l'abandonnaient dans le but de sauver leur propre vie...

Ils étaient misérables...

et ils le ressentaient.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 18:26 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

(Je suis désolée de mettre plus de temps à répondre que d'habitude !)

Ariez fut tirée d'affaire grâce à l'aide de Vaea qui se jeta sur son assaillant, son invocation se battait avec beaucoup de violence et elle lui découvrait une férocité jusqu'alors inconnue, évidemment dans une telle situation, un accès de folie guerrière était toujours le bienvenu, elle ne pouvait pas encore en mesurer l'étendue. Ce n'était pas qu'un comportement adapté à cette situation, qui exigeait d'être vif et brutal pour dominer des ennemis en surnombre, c'était simplement un aspect caché d'une personnalité troublé, ayant prit auparavant de nombreuses vies.

Mais cela, caché par la noirceur de la nuit, Ariez ne pouvait même pas le deviner. Ses yeux humains voyait très mal la situation et n'entendait que les cris et les coups émis par les silhouettes qui s'entrechoquaient. Cependant elle comprit bien vite que c'est Vaea qui avait le dessus, et les Mithras semblaient vouloir fuir, abandonnant l'un des leurs à une folie meurtrière vieille de plusieurs siècles.

Ariez avait replié la couverture à toute vitesse, elle avait déjà tous les sacs sur son dos et avait jeté de la terre sur les braises du feu.

"Viens Vaea, allons nous en ! Laisse ce Mithra s'enfuir, ce n'est pas la peine de perdre plus de force dans un combat inutile."

Elle avait bien vu que son invocation avait utilisé beaucoup de magie pour venir à bout de leurs adversaires, maintenant en fuite, et il n'était pas souhaitable qu'il s'épuise d'avantage, alors que leur voyage était encore loin d'être terminé. Cependant Vaea, transcendé sans qu'elle ne le sache, l'écouterait-il ? Elle de son coté se mettait déjà en route, s'éloignant de ce lieu bien trop à découvert.



Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 17:03 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Grondant de rire en voyant les deux Mithras se retirer, je m'apprêtais à arracher la gorge de mon butin, quand je fus déconcentré par une petite Humaine. Qui était-elle et d'où connaissait-elle mon Nom ? C'était autant étrange que dérangeant. Comment une Humaine pouvait me connaître, et me parler comme si j'étais son semblable ?! Me retournant vers elle, je vis qu'elle ne m'accordait même pas un regard suppliant de la pardonner pour ce manque de respect devant un demi-dieu ! Au contraire, elle me tournait le dos, et s’apprêtait à partir, visiblement. Je courus après elle, aveuglé par la rage et l'envie de lui prendre sa vie, mais à quelques mètres d'elle, je tombais à terre, le lien formé réfrénant ma colère, me rappelant qui j'étais, et qui elle était.

Grattant la terre furieusement pour remettre la bride à mes pulsions destructrices, j'...allais la tuer! ...observais la petite Humaine pour me rappeler ma nature calme, pas cette colère permanente, elle était innocente, elle ne faisait pas partie de ceux qui avaient détruits la Nature et pollué les Eaux, elle était innocente!

"Tous les soldats ne sont pas de jeunes hommes, et tous ne sont pas en uniformes !" Elle est aussi coupable que les autres !

Non. L’Humaine était innocente, une fleur parmi les Hommes, et jamais je ne lui ferais du mal. C'était...

Ariez.

La colère s'apaisa peu à peu, refluant par vagues pour revenir se cloîtrer dans un coin obscur de ma tête, me laissant pantelant sur le sol, les muscles endoloris et ankylosés de par la bataille contre les Mithras et contre moi-même. Le prochain serait plus dur... Venu tout droit du fin fond des âges lorsque j'avais combattu le genre humain pour l'empêcher de nous détruire, cette colère jamais assouvie restait cachée, et attendait que je la libère pour se déchaîner. J'avais réussi la première fois à l'arrêter lorsque j'avais froidement assassiné un homme, qui m'avait pardonné avant de mourir, et cela m'avait tellement choqué et surpris que toutes mes pulsions étaient retombées.

Cette fois, cela avait été grâce à Ariez, et je puisais ma force en elle pour me remettre debout et la suivre. Les explications viendraient plus tard, si elle les voulait. Je n'étais pas fier de lui avoir montré cette facette de moi-même, mais j'avais voulu la protéger, à tout prix... et si cela impliquait que je me consume pour la sauver, j'y étais prêt.



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Mar 19 Juin - 17:00 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Un changement.

La tête des deux fuyards se retourna vers la scène qu'ils étaient en train de quitter tandis que leur corps s'immobilisait à cette position.

La rage ancestrale et la puissance horrifiante avait quitté le corps du demi-dieu. Il était redevenu une simple créature. Une qui avait joué dangereusement, qui avait lancé de grosses attaques massives. Il avait eu la possibilité de les éliminer tous les trois. Il ne l'avait pas fait. On lui avait laissé une offrande, une jugulaire facile à exploser. Il ne l'avait pas fait.

Il allait payer de ses erreurs.

La loi dans la Nature est celle de Talion : celle du plus fort ! Une loi qui ne laisse pas la pitié sauvegarder les faibles.

Il semblait que la jeune humaine et le demi dieu ne remarquait pas les efforts du plus jeune des Mithras pour se relever. Une lueur renouvelée et mauvaise brillait dans ses yeux. Ce n'était rien de moins que l'audace de la jeunesse, la sensation d'invincibilité et l'envie irrépressible de devenir un héros. Une légende, vivante était encore mieux !

D'un commun accord, les deux Mithras lancèrent un sort d'eau sur la jeune humaine. Cela permettrait à Vaea d'être surpris, de perdre juste cet instant qui permettrait au plus jeune de mordre dans sa cuisse arrière droite, d'en arracher un morceau et de fuir la gloire sanglante entre les dents.

Tel était leur but depuis le début. Marquer leur proie. La chair cicatriserait mais jamais correctement. Il y aurait toujours la marque de ces crocs qui auraient mordus la chair. Il y aurait toujours cette différence de couleur entre le pelage originel et les poils qui avaient repoussés.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 21:36 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Ariez était de dos et ne vit rien de la lutte intérieure de Vaea, elle ne vit pas cette facette de lui qui voulait la tuer, parce qu'elle commettait l'affront d'être humaine. Elle ne sut rien de tout ça car elle interpréta les grognements de fureur de Vaea comme une dernière tentative d'intimidation envoyée aux Mithras. Ariez connaissait assez bien ces animaux pour savoir qu'ils sont cruels et mesquins, prêt à tout pour faire mal et blesser. La jeune humaine n'était pas bête, elle était en train de leur tourner le dos et battait en retraite, aussi profita du peu de temps qu'elle avait pour préparer un plan pour prendre dans son sac l'orbe de Fugue qu'elle avait acheté à la boutique magique, au cas ou quelque chose se passerait.

Un cri d'alerte de Vaea l'avertit d'une attaque imminente, malheureusement elle n'eut pas le temps de réagir, à peine celui de se retourner pour encaisser l'attaque dans le thorax et non dans le dos. Elle et se prit le sort d'eau de plein fouet et fut projetée à plusieurs mètres. Elle profita de son vol plané pour jeter immédiatement le flacon de Fugue par terre. S'en suivit l'apparition d'une épaisse fumée noire, dense et opaque, empêchant toute visibilité, cela nuirait sans doute aux Mithras qui voulait attaquer Vaea comme il l'avait planifié, faute de pouvoir le voir. Une douleur intense parcourait la poitrine d'Ariez, là ou elle avait été touché, une cote fêlé sans doute, peut être pire, peut être quelque chose de bénin, elle ne voulait même pas y penser. Elle se redressa à travers cette fumée noire et se mit à fuir immédiatement, puisque tel était le but de la manœuvre. Elle cria fort pour laisser à Vaea l'occasion de pouvoir la repérer et suivre ses directives, bien qu'elle prenait aussi le risque que les Mithras la repèrent au bruit, puisque la fumée devait assez bien masquer aussi son odeur, seul leur ouïe la rendait encore repérable.


"Vaea ! Rejoins moi ! Prend moi sur ton dos et cours aussi vite que tu peux !"

Elle restait en mouvement pendant qu'elle criait ceci, oubliant le temps de sa course la douleur sourde dans sa poitrine.


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Mer 4 Juil - 08:12 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Je criais pour avertir ma maîtresse de l'arrivée imminente d'un sort d'Eau adverse, mais rien n'y fit, elle se retourna trop tard, et la vision d'elle se faisant projeter sur plusieurs mètres, et je bondis alors qu'une fumée noire se répandait autour de nous, bloquant ma vision immédiate. Mais ça ne faisait rien, je savais où elle était, et je me précipitais vers elle, évitant de peu un claquement de mâchoire derrière moi. Apparemment, le petit revenait à la charge, et je murmurais un "Tsunami" dans sa direction. C'était un tir au jugé, rien de précis, peut-être ne s'en prendrait-il qu'une partie, à peine de quoi imiter une gifle, voire même rien du tout, mais il m'avait raté, et je lui faisais savoir.

Me jetant sur Ariez, je m'allongeais à peine le temps qu'elle puisse s’agripper à mon pelage, et dès qu'elle fut relativement accrochée à moi, je me mis à courir. Je ne connaissais pas la fatigue, et j'ignorais la douleur de fouler si vite mon Élément opposé. J'avais peur pour mon invocatrice, et c'était l'unique chose qui comptait. Je courus en faisant de multiples détours et déviations, afin de ne pas laisser une piste droite, le vent sifflant à mes oreilles, mes pattes foulant le sol si vite qu'on aurait pu croire que j'y glissais. Je courais sans m'arrêter, jamais, impavide face à mon environnement, ne gardant conscience uniquement de la petite vie fragile qui pulsait dans mon dos, et je continuais ma course jusqu'à ce que le soleil apparaisse dans le ciel, et que nous soyons seuls.

Tournant la tête de tous les côtés, j'avais choisis un lieu éloigné de tout point susceptibles d'abriter d'autres créatures, et un endroit suffisamment isolé permettant de voir n'importe quoi approcher. Je laissais Ariez descendre en me couchant à terre avec un grognement sourd. Une fois à terre, je l'aidais à se coucher pour que je puisse examiner sa blessure. A l’œil nu, il me paraissait clair qu'elle allait avoir un sacré bleu, sans intervention. Mais j'étais un demi-dieu, et je sentais mon pouvoir affluer pour ce que j'avais à faire.

- Soin...

Le sort se répandit sur la blessure, me vidant de mes dernières réserves de magie, et je sentis aussitôt un manque, plus un maux de crâne épouvantable. Je savais avoir abusé sur mes forces surnaturelles, et je le paierais en autant de douleurs les jours suivants. C'était cela, ma véritable fatigue, comparable à celle des Humains, j'aurais comme eux des sortes de courbatures, parce que j'avais épuisé ce qui me constituait, sans laisser le temps à la Nature de se régénérer.

Laissant Ariez se reposer et se remettre doucement, je détournais la tête pour dissimuler ma honte d'avoir une fois de plus échoué à la protéger parfaitement. Je n'osais plus articuler un son, et j'aurais laisser ma colère se déchaîner sur le moindre être vivant la menaçant en cet instant, mais hélas cela n'aurait rien changé à la chose. Sombre ironie : elle avait été blessée une fois de plus par mon Élément. Me renfrognant, je m'assis sur mes pattes arrières en agitant la queue nerveusement, en gardant le silence.


(Mana = 0)



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Habitant

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juil 2008
Messages: 197
Métier dans le jeu: Incarne tous les habitants de Luh qui souhaitent lancer une chasse
Annonce: Pour lancer une chasse avec ce personnage, demandez le mot de passe par mp à Ariez
Point(s): 918

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 16:11 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

La chasse était terminée.

L'humaine et le demi-dieu avait fuit.

Les trois Mithras s'étaient réunis en dehors de la zone infectée par la noire fumée. Ils s'observaient et se léchaient mutuellement leurs blessures.

Un bruit. Ils tournèrent la tête et fixèrent le sombre obstacle en attente d'un retour. Ils pensaient à la combativité extraordinaire de leur adversaire. Ils avaient faillis tous y passer.

Une fausse alerte. Ils se léchèrent de nouveaux les blessures. Il ne fallait pas qu'ils en meurent. Ils n'avaient certes pas réussis à apposer leur trace sur leur proie, mais il était certain également qu'ils n'avaient pas tous perdus.

Ils avaient mis un demi-dieu en déroute. Ils l'avaient forcés à fuir. C'était une victoire en soi.

Ils s'en retournèrent donc vers un lieu moins agité. Un endroit où il pourrait se reposer et guérir de leurs blessures. Retrouver leur force physique et magique avant de se relancer sur une piste.

Avant la prochaine chasse...
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 10 Juil - 21:10 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

(Merci Bororo pour ton intervention !)

Ariez n'eut pas bien le temps de tout assimiler car les évènements s'enchainaient très vite. En un rien de temps elle se retrouva sur le dos de Vaea et le sentit courir aussi vite qu'il le pouvait loin de la rivière, tandis que d'un regard vers l'arrière elle crut comprendre que les Mithras avait renoncé à les suivre. Vaea ne s’arrêta pas de courir pour autant, Ariez sentit les secousses de la course parcourir tout son frêle corps, ce n'était pas des plus confortable et elle sentit vite ses membres tétaniser à force de s'accrocher si fort à son pelage, bien qu'elle se soit calée du mieux qu'elle le pouvait entre les couvertures.

Quand Vaea trouva enfin un endroit qui semblait sûr et que les premiers rayons du soleil venaient balayer les souffrances de la nuit, elle se sentit déposée au sol, et elle souleva son habit pour découvrir l'étendu de ses blessures. Un hématome de presque 10 cm de diamètre venait colorer son thorax, vers le bas des côtes, elle afficha une grimace et laissa la douce lueur du sort de Vaea venir guérir sa blessure.


"A t-on pensé à prendre des pansements ? De quoi se soigner ?"


A part la potion de miracle qu'elle avait déjà bu, elle n'était pas certaine qu'ils y aient pensé, ce qui serait quand même bien bête, mais elle était trop fatiguée pour prendre le temps d'y réfléchir. Vaea et elle avaient passé une affreuse nuit qui leur rappelait à tous les deux comme il était dur de voyager seul sur Arcane. Elle vit le regard affreusement honteux de Vaea, son attitude nerveuse et elle entreprit de le rassurer, autant qu'elle pouvait.

"On n'aurait rien pu faire, ils étaient trois. Tes sorts d'eau étaient puissants, mais face à des monstres du même élément ils perdaient en efficacité, en plus de cela tu devais me protéger, moi qui suis si faible. J'aurais voulu t'aider, j'avais mon arme près de moi, mais je n'y voyais rien dans cette nuit si obscure..." Elle passa sa main dans le pelage de Vaea, se voulant réconfortante "On s'en est sorti c'est le principale."


Revenir en haut
Vaea
<!--02-->Modo

Hors ligne


Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 631
Crédits Avatar: Kohaku ♥
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien Eau
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Invocation en CDI
Invoqueur: Ariez
Annonce: Appelé aussi le loup bleu ou le grammar nazi
Inventaire: 500T
Sorts: Eau 1, 2, 3, 5 et 7 ; Glace 1, 2 et 3 ; Tempête de Neige 1, 2 et 3 ; Rage 3 et 5 ; Soin 2, 4, et 6 ; Métamorphose ; Branchies ; Aquakinésie 6 ; Apathie
Double compte: Viltys Copperfield
Point(s): 353

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 09:15 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

A la question d'Ariez, je répondis par un profil bas, signifiant très clairement que si on avait pensé à prendre le nécessaire pour se soigner, je ne l'avais pas vu dans les affaires. Ce qui voulait dire que Ariez serait forcée de garder sa blessure en l'état, bien qu'en partie soignée par mon sort, mais les douleurs devraient lui revenir, au moins sous forme de courbatures. Elle essaya de me réconforter, me tirant un maigre sourire, mais je savais ce qu'il en était. J'aurais du agir d'une autre façon, la faire s'enfuir pendant que je les retenais aurait été le minimum, mais j'avais été aveuglé par mon envie de vaincre ces adversaires sans avoir de vision d'ensemble.

Certes, on s'en était sorti, mais pas indemne : elle avait été blessée et moi j'avais libéré une part de ma personnalité que je haïssais plus que tout, et qui me suivait depuis ma grande période de Folie. Même si le résultat de l'affrontement aurait pu être bien pire, je n'étais pas satisfait de ma performance. Trop de ma magie manquait à l'appel... Dans l'Ancien Monde, je les aurais écrasé sans plus de difficultés que cela, et voilà que je sortais d'une victoire, qu'on pourrait qualifier de mineure, épuisé. Cela prendrait du temps à régénérer, je le savais, et je me demandais ce que je devrais faire si une nouvelle attaque nous surprenait maintenant, alors que je n'avais que mes crocs pour me battre.

Ne souhaitant pas non plus inquiéter Ariez et laisser mon côté défaitiste gâcher la journée, je me forçais à sourire, ce qui ne fut somme toute pas si difficile puisque après tout, elle était toujours en vie, et j'avais tout de même eu le bon sens de garder un soupçon de pouvoir pour guérir la majeure partie de mon erreur. C'était déjà cela !

- Comment te sens-tu ? Prête à reprendre la route ? Il ne serait pas prudent de s'attarder ici trop longtemps... Enfin, tu as toujours le temps de manger quelque chose avant d'y aller, et je peux toujours te porter, plus calmement cette fois pour que tu y sois plus à l'aise... Je... je suis désolé Ariez, d'avoir échoué à te protéger parfaitement. J'aurais du mieux évaluer la situation, et j'ai laissé mes pulsions se battre à ma place. Je ne peux pas te promettre que ça n'arrivera plus... mais je ferais mieux la prochaine fois.



Je suis infinie, je suis partout, je vous encercle, je vous suis éternelle.
De tout temps, j'ai existé.
De tout temps, mes profondeurs abyssales vous ont attiré.
Je suis la source de ce que vous appelez la vie.
Je suis la mer.
Revenir en haut
MSN Skype
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 16:56 (2012)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif. Répondre en citant

Vaea essayait de faire bonne figure mais Ariez sentait qu'au fond de lui il devait se sentir très mal de ce qui c'était passé cette nuit, il se sentait même sans doute coupable. Ariez aurait aimé pouvoir balayer toutes ses mauvaises pensées qui lui torturaient l'esprit, mais pour l'heure elle se dit que ne plus en parler serait le meilleur moyen d'avancer. Elle se dit que Vaea et elle devait envisager de s'entrainer au combat ensemble afin d'apprendre la manière de combattre de chacun, de mettre en place des stratégies afin d'être mieux coordonné, cela pouvait toujours être utile.

"Faisons une petit pause avant de repartir, nous sommes à la limite de la vallée sereine, nous nous éloignons donc de la rivière... Il faut penser à faire des provisions d'eau."


Tout en y réfléchissant, elle mangea ce qu'elle avait encore dans son sac, à savoir des fruits secs et un peu de pain, qui même s'il commençait à durcir était encore bon. Elle avait le visage pâle et le contour des yeux marqués, preuve d'une immense fatigue, mais elle aussi essayait de faire bonne figure.


"Je veux bien monter sur ton dos pour un kilomètre ou deux, le temps de digérer un peu !"

Elle se cala entre les couvertures et les sacs qui étaient sur le dos de Vaea, prête à partir.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:12 (2016)    Sujet du message: Une rivière pour compagne, et un sauvetage pour objectif.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com