Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 18:46 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

On dit que les départs donnent souvent l'illusion d'une renaissance, c'est en tous cas ce que ressentait Léonard à chaque fois et ce matin là ne faisait pas exception. Il avait été oiseleur, puis s'était métamorphosé en fauconnier-maître et le voici à présent sur le point de devenir pèlerin.

Même s'il avait toujours eu conscience du caractère éphémère de son passage au service de la noblesse, le jeune Aguarès ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine nostalgie. Le seigneur Jofiel avait toujours fait montre d'une grande mansuétude à son égard. Grâce à lui, il avait acquis beaucoup plus que les quelques tsuris nécessaires à son voyage. Au moins pouvait-il se consoler en se disant qu'il avait fait de son mieux pour constituer le meilleur équipage de fauconnerie possible. Son ancien employeur pourrait ainsi pleinement s'adonner à sa nouvelle passion et s'illustrer auprès de ses oisifs amis.

A peine eut-il prit congé de l'homme au sang bleu, qu'il était déjà en train d'harnacher sa monture. Un étalon encore un peu vert que son frère lui avait confié avant son départ de Nébulaïm. Pur produit de l'élevage familial, il était à la fois rustique et proche du sang. Un compagnon têtu qui ne manquerait pas d’égayer le parcours du jeune homme.

C'est sous une légère bruine et par une température des plus clémentes, qu'il se mit enfin en route. Il ne lui fallut que peu de temps pour rallier la si célèbre rivière blanche. Le paysage qui s'offrit à lui, le laissa rêveur. De vastes étendues, rendues scintillantes par l'atmosphère humide, étaient parcourus par diverses caravanes. C'était sans nul doute l'un des endroits les plus passants de l'île d'Arcane.

L'écho d'une puissante battue, arracha Léonard à sa silencieuse contemplation. Un groupe de chocobos qui venaient se désaltérer sur les bords de l'autre rive, brisa le calme des environs. Ils s'échangèrent quelques coups de becs afin de décider qui serait le premier à boire. Un comportement plutôt amusant et qui semblait plus tenir d'un rituel comportemental que d'une véritable dispute.
Le jeune homme, qui les observait depuis le dos de sa monture à la couleur oscillant entre le brun et l'ébène, se pencha pour prendre un épais carnet précieusement rangé dans l'une des fontes de sa selle.

Le précieux ouvrage à la couverture reliée était un don du vieux Tobias, vieux garde, ancien chasseur et probablement retraité d'un tas d'autres activités. C'était lui, qui avait renseigné le néophyte sur le nébuleux passé de son village.
Il avait acquis une certaine expérience du métier de chasseur et des différentes créatures courantes sur l'île. Et c'était ce savoir qu'il avait compilé dans son carnet et transmis à celui qui, par la force des choses, était devenu son apprenti.

    * C'est bien ça, ce doit être un groupe de jeunes mâles célibataires. * songea-t-il en vérifiant son hypothèse dans les lignes qui s'étiraient sous ses yeux.


Une vibration puissante le secoua alors en remontant le long de sa colonne. Tendant l'encolure, les naseaux dilatés et la bouche entrouverte, Mahogany hennissait en regardant de côté. C'était toujours ce qu'il faisait quand quelque chose attirait son attention, souvent une jument ou un autre cheval. Mais pas toujours. Son propriétaire remisa doucement son carnet dans sa sacoche, l'air de rien...
L'île d'Arcane était loin d'être un endroit sûr, surtout en pleine nature. Il n'était pas rare de se trouver confronté à des dangers inattendus, créatures, bandits et autres y veillaient scrupuleusement. Dans le doute, le chasseur improvisé préféra se tenir prêt à réagir. Les doigts glissant vers la dague de chasse à sa ceinture, il fit mine de se remettre en route.


Dernière édition par Léonard Aguarès le Mar 6 Mar - 11:39 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 18:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abiguël

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 23 Déc - 20:52 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

    Voilà plusieurs heures que je marchais. Un temps interminable qui devenait pesant sous l’ampleur du point lumineux qui s’étandait sur l’immensité bleu. Chaque pas semblait être une éternité. Le silence m’avait accompagné, tout semblait désert. Pourtant, tapis dans l’ombre, des monstres attendaient. J’arrivai proche de la Rivière Blanche. Une somptueuse odeur de parfum s’approcha , emportée par la brise légère. Observant alors la descente de l’eau, je m’approchai le plus possible de la Rivière. Le doigt posé à la surface, je me rendis vite compte que l’eau venait des Plaines Glaçées. Un endroit bien loin, où j’aimerai tant aller. Mais bon, pour le moment, il me fallait une idée pour traverser cette rivière. Je me retournai pour prendre dans mes mains fragiles, un pierre, assez haute. Elle devrait faire l’affaire, en espèrant que l’eau ne soit pas trop profonde.
    ~
    Je posai délicatement la pierre dans l’eau. Bien qu’elle semblait glissante, je grimpai sur la pierre. Effectivement, elle glissait, il était bien difficile de rester en équilibre dessus. Bon, mon idée n’était effectuée qu’à moitié. J’ en pris alors une deuxième afin de répéter mon action. Soudain, au loin, une silhouette, mal dessinée par les vagues de chaleur s’approchait. Finalement, je n’aurais peut-être pas du la voir. Quelques secondes après seulement, je tombai dans l’eau. Une belle gamelle, comme dirait d’autres. A présent trempée, je n’avais plus qu’à rejoindre la berge. Je restai plaquée au sol, observant la silhouette. Un homme, sur un cheval. Sa main semblait glisser vers son bassin. Surprise, je sortis un morceau de métal tranchant...
    ~
    J’entendais chaque souffle de l’homme, chaque battement de coeur. Le guettant patiemment, je sentais ses pas. Il se rapprochait lentement, sur ses gardes. Il arriva presque à ma hauteur.
    Sans reflechir, je l’attaquai. Peut-être n’était-ce pas une si bonne idée... Nos lames s’entrechoquèrent. Il avait de bon reflexe, mais la réalité me rattrapa vite. Et si des chasseurs étaient tapis dans l’ombre, près à intervenir. J’aurai surement du y penser avant. Je n’arriverai sûrement pas au temple de la Terre à temps. Je n’arriverai surement nulle part... Mais quelle idée m’avait frappé? Peut être étais je entrain de m’emporter. A cette époque de l’année peu de personnes s’aventuraient dans cette zone, les Mithras en faisaient leurs terrains de chasses.
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 23 Déc - 22:22 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

Les sens aux aguets, Léonard progressait le long de la rive. Quelque chose avait attirait l'attention de Maho, pourtant, il n'y avait toujours rien à l'horizon. Cela aurait pu en rassurer d'autres, mais tout chasseur sait que ce n'est pas parce qu'on ne voit rien, qu'il n'y a rien. Le cavalier essayait de garder les idées claires, mais une interrogation persistait dans un coin de sa tête. S'agissait-il d'une créature tapis dans l'ombre ou d'une embuscade tendue par des humains ?

La réponse ne tarda pas à lui être apportée quand, sans crier gare, un éclair vert fusa dans sa direction. Heureusement, pour lui le jeune homme eut le réflexe de brandir son arme. Un son froid et métallique, lui apprit que son agresseur aussi était armé.
Emportés par le mouvement imprimé par ce dernier, les deux personnages chutèrent au sol dans un bruit sourd. Quelques coups furent échangés tandis qu'ils roulait vers le bord de la rivière. Au loin les chocobos s'éloignèrent dans un concert de cris protestataires, visiblement agacés d'avoir dut cesser leurs ablutions.

Profitant de sa musculature, Aguarès repoussa son opposante un peu plus loin. Sans perdre une seconde, il se remit debout. Jambes fléchies, pieds légèrement écartés et bras armé, il se tenait prêt à reprendre les hostilités si l'autre partie se montrait toujours aussi belliqueuse.

    - Moi qui pensais que les mithras chassaient en bande, j'me suis visiblement trompé ! lança-t-il en regardant l'étrange chevelure de celle qui lui faisait face.


Car c'était visiblement une jeune femme qui l'avait désarçonné. Sa tenue, le crâne sur sa tête et ses étranges peintures faciales laissaient à penser qu'elle venait d'une tribu primitive.

    - Pourquoi m'attaque-tu ? Biens ou tsuris ? demanda-t-il sans détour pour connaître ce qui intéressait le plus cet étrange personnage.


Dire que l'aventurier néophyte pensait que son voyage se déroulerait sans encombres jusqu'à ce qu'il soit arrivé au temple..., il s'était visiblement bien planté. A peine sortit de Lüh et le voilà déjà prit dans une escarmouche. Le prochain qui viendrait lui dire que cette partie de l'île était la plus sûre, serait bien reçu !

Un bruissement lointain ne lui laissa pas le loisir de s'offusquer plus longtemps. La situation n'était déjà pas brillante, voilà qu'elle risquait de devenir dramatique. Un rapide coup d'oeil vers sa monture confirma ses soupçons.
La mystérieuse jeune femme ne devait être que la partie émergée de l'iceberg, un moyen de tromper sa vigilance pendant que ses complices l'encerclaient. A moins que ce ne soit le raffut provoqué par leur affrontement, qui ait attiré l'attention des créatures du coin. Les prédateurs opportunistes ne manquent pas et, bien souvent, qui dit affrontement dit blessé. Autant dire une proie facile pour un estomac vide.

Léo ne se départit pas de son calme, ce n'était pas le moment de faire n'importe quoi. Expirant lentement, il plongea son regard dans celui qui lui faisait face et prit de nouveau la parole.

    - Si ce ne sont pas tes amis qui se cachent dans les buissons, tu risque à ton tour d'être prise pour cible ! s'amusa-t-il sur un ton faussement détaché.


La réaction de la sauvageonne le renseignerait vite sur le péril qui pèse sur lui. Il se pourrait même que cela force ses complices à se montrer plus tôt que prévu. Bref, ce n'était pas le moment de profiter de la beauté du paysage, le plus dur restait à venir.
Revenir en haut
Abiguël

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 23 Déc - 23:42 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

    «Moi qui pensais que les mithras chassaient en bande, j'me suis visiblement trompée !»
    L’homme m’avait poussé loin de lui. Il pensait que moi, j’étais un mithras. Ce pauvre garçon n’avait pas toute sa tête. Il me dévisagea : une sensation bien désagréable. Cet homme venait des villages. Cela se voyait à sa tenue, une sorte d’armure, bien propre. Etrangement, son visage me rappelait quelqu’un. Mais qui? Aucun moyen de me souvenir... Un visage croisé dans Lüh? Il reprit la parole.
    « Pourquoi m'attaques-tu ? Biens ou tsuris ?»
    Il ne me voulait donc aucun mal. Je me redressai, rangeant ce qui m’avait servit d’arme. Je continuai à le fixer, peut être n’était-il pas un danger, mais autant rester sur ses gardes...
    « Gagong tao! Imbécile! Je croyais que tu étais un danger! »
    Je n’eus à peine le temps de finir ma phrase, à quelques centimètre de nous, des cris de Cruentur. Qui resterait en vie le plus longtemps? Un bon défi non?
    ~
    Il ne me fallu que quelques instants pour comprendre que l’homme avait des soupçons. Malgré cette situation déstabilisante, je me concentrai pour savoir où je l’avais vu.
    «Si ce ne sont pas tes amis qui se cachent dans les buissons, tu risques à ton tour d'être prise pour cible !»
    Mes amis? Au village je n’en n’avais pas, mieux vaut ne pas s’attacher. Les morts ont doublé cette année. Plus il y avait de naissances, moins les monstres avaient de pitié, comme si on les poussait à nous tuer. Les chasseurs étaient la cause de cela... Un jour, ils allaient me le payer. Et puis « moi? être une cible?» Je manquai de pouffer de rire...
    ~
    « Swans na sumasalamin sa, reflêchis, je ne serais pas là à ne rien faire! Nous sommes tous deux des cibles... »
    Je finis par rire, les cris s’étaient éloignés, le danger avec. Cet homme n’était peut être pas le danger que je croyais. Enfin, l’idée de l’avoir vu me retournait la tête. Impossible de m’en souvenir, comme si, cette partie de ma memoire avait été éffacée, comme par magie, envolée. Chaque fois que j’y pensai, un immense frisson m’envahissait. Je repoussai une méche derrière mon oreille. Cela me tracassait de ne pas savoir! Et puis, plus j’attendais, plus le chemin vers le temple de la Terre allait durer longtemps. Et ça, j’en étais bien consciente...
    Chaque seconde pourrait mettre ma vie en danger, car la nuit, même le plus habile des humains pouvait mourir, Foudroyé par un quelconque brigand. J’entendais encore derrière moi, le bruit des glissements de l’eau. Sans pouvoir m’en empêcher, je tournai autour de lui, comme pour mieux l’observer. Puis je caressai son visage, étrangement mais pour mieux savoir. Dans la tribu, on dit que toucher un visage permet de mieux se souvenir des événements passés, vécus avec la personne. Je me fichais bien du fait qu’il soit géné, je voulais juste savoir où je l’avais vu.
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 24 Déc - 03:33 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

    - Gaguong tâho ? répéta Léonard à voix basse.


L'étrange dialecte parlé par la jeune fille ne lui permit pas d'identifier son origine. Il était bien incapable de dire de quelle langue il s'agissait. Pourtant, cette sonorité ancienne n'était pas sans l'interpeller, comme s'il avait déjà entendu par le passé.
Préférant faire abstraction de cette étrange impression, l'archer se recentra sur les propos de son interlocutrice. Il apprit ainsi qu'elle avait choisi de l'attaquer la première car elle se croyait menacé. Ce qui le laissa plutôt perplexe, après tout il n'avait même pas remarqué sa présence. En revanche, le fait que ce ne soit pas ses complices qui s'agitaient dans les buissons était plutôt enthousiasmant.

Le problème à présent était de savoir si ce qui se dirigeait vers eux, n'allait pas faire regretter l'option "attaque d'une tribu de sauvages" à l’ancien oiseleur. Mais une fois de plus la chance fut avec lui, car à en croire les cris et bruissement de feuilles la créature mystérieuse était en train de s'éloigner.
Malgré tout, Léo regretta de ne pas s'être plus longuement penché sur les créatures des environs. Il fallait dire qu'il ne comptait pas s'attarder près de la rivière blanche, mais visiblement le destin n'avait que faire des projets des Hommes.

Ce n'est qu'à cet instant que le voyageur remarqua que celle qui lui faisait face avait rangé son arme. Il en fit donc de même, puisque le danger semblait s'être un peu éloigné et qu'il ne voulait pas avoir l'air plus hostile qu'il ne l'était. Et tandis qu'il rangeait sa dague et se dépoussiérait un peu, son assaillante se mit à rire. Elle avait l'air de s'amuser de la situation.

    * Quelle étrange brin de femme ! * songea-t-il devant cette scène inhabituelle.


La situation prit alors une tournure encore plus étrange, quand l'inconnue se mit à tourner autour de lui en le détaillant du regard. Puis elle s'approcha encore un peu plus et lui caressa le visage. Le moins qu'on puisse dire était que l'aventurier n'était pas à son aise. Non seulement, il n'avait pas l'habitude d'être tripatouillé de la sorte, mais en plus il était encore loin de faire confiance à celle qui se permettait une telle proximité. La possibilité qu'elle soit en train de tâter la viande afin de s'assurer de sa tendresse, avant de tenter à nouveau de l'égorger restait présente à son esprit.

Peu à peu, Aguarès s'apaisa et c'est alors qu'un détail remonta des tréfonds de sa mémoire. La peinture portée par la jeune fille lui était vaguement familière. Peut être avait-il déjà rencontré des membres de sa peuplade ? Ce qui expliquerait pourquoi la phonétique de ses paroles ne lui était pas étrangère. Et puisque l'heure était à l'exploration d'autrui, il se risqua à exprimer ses doutes.

    - Je m'appelle Léonard ! commença-t-il pour établir un dialogue un peu plus amical. Tes... "peintures de guerres" sont-elles le signe de reconnaissance de ta tribu ? Car je suis presque sûr de les avoir déjà vu. C'était il y a très longtemps et je ne me souviens plus du contexte, mais ça m'avait marqué car c'était la première fois que je voyait une chose pareille. expliqua-t-il en essayant d'être le plus clair possible.


Instant troublant et riche de questions et d'émotions enfouies, mais il sembla évident à l'archer qu'il fallait faire la lumière sur ces réminiscence du passé. Le visage amicale et son calme retrouvé, il se montra attentif aux explications de la sauvageonne.

Ce fut seulement le réponse à ses questions obtenue, que Léonard s'éloigna de la jeune fille aux cheveux émeraude. Il alla récupéré Mahogany qui patientait en broutant à quelques mètres de là. Marchant en tête et son cheval qu'il tenait par la bride à sa suite, il revint vers la rivière et sa rencontre du jour.

    - Je ne sais pas ce que tu avais prévu de faire avant notre petit... quiproquo, mais il est déjà midi passé et moi j'ai encore quatre bonnes heures de route à couvrir. Je dois rejoindre la Plage Lilyn et j'aimerais y être avant que le jour ne décline. confia-t-il en passant une main distraite sur l'encolure de l'étalon.


Si devoir blesser la jeune femme pour protéger sa vie ne l'aurait pas gêné il y a quelques minutes encore, à présent il faisait preuve d'une réelle empathie à son égard. Les alentours grouillaient de menaces plus terribles les unes que les autres, même son interlocutrice en conviendrait puisqu'elle s'était elle même senti en danger. Il lui sembla donc normal de s'assurer que son aide ne ferait pas défaut.
Revenir en haut
Abiguël

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 24 Déc - 15:31 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

    «Je m'appelle Léonard ! Tes... "peintures de guerre" sont-elles le signe de reconnaissance de ta tribu ? Car je suis presque sûr de les avoir déjà vues. C'était il y a très longtemps et je ne me souviens plus du contexte, mais ça m'avait marqué car c'était la première fois que je voyais une chose pareille.»
    Peintures de guerre? Je cherchais dans ma mémoire. Quelles peintures? Et pourquoi de guerres?
    A mais bien sûr! Ma peinture marron, mais je ne voyais toujours pas pourquoi il disait qu’elle était «de guerre». Léonard, c’était son nom. En plus, lui aussi semblait m’avoir déjà vue. Mais où! Je voulais savoir où et quand je l’avais vu... J’avais beau fouiller dans ma mémoire, aucun souvenir ne faisait surface. Et ça avait le don de m’agacer!
    ~
    « Ako, Moi c’est Abiguël. Et mes ‘peintures de guerre’ n’en sont pas vraiment. Seule les guides du village en portent, et depuis dix-neuf ans je suis la seule guide des Neliels.»
    Il s’était détendu, plus calme et plus posé. Bien sûr, il restait sur ses gardes, quoi de plus normal. Le soleil était maintenant haut dans le ciel, les chances d’arriver avant la nuit au temple diminuaient. Je devais rentrer dans deux jours au plus tard, et à ce rythme, ce n’était pas gagné. De plus, si je rencontrais des gens dans le même style que ce Léonard, ça n’allait que me ralentir plus. Chaque seconde pouvait compromettre mon arrivée.
    « Je ne sais pas ce que tu avais prévu de faire avant notre petit... quiproquo, mais il est déjà midi passé et moi j'ai encore quatre bonnes heures de route à couvrir. Je dois rejoindre la Plage Lilyn et j'aimerai y être avant que le jour ne décline.»
    Un autre qui ne voulait pas être en retard. Nous étions tout deux dans le même panier.
    ~
    « Nakikita ko. Le chemin le plus court, c’est sans doute le passage au temple de la Terre, mais je doute de toute façon que ton chemin s’achève avant que la nuit ne s’abatte sur nous.»
    Je ne savais pas si je devais partir, en tout cas, il ne semblait pas être du coin. Il serait surement dangereux de le laisser s’aventurer seul dans ces contrées. Je remarquai tout de même un arc, fraichement utilisé. Un chasseur? Sûrement. Tant qu’il ne touchait aucune créature de la forêt de Jade. Je l’attrapai par le bras et le trainai dans le sens contraire d’où il allait. S’ il longeait la rivière, il allait se retrouver dans je ne sais quel endroit. Et si il voulait arriver avant la nuit à le Plage Lilyn, il avait encore du chemin à faire. Autant le mettre sur la bonne piste.
    « Si tu ne veux pas perdre de temps tu ferais mieux de me suivre...»
Revenir en haut
Léonard Aguarès

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 24 Déc - 19:35 (2011)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances. Répondre en citant

Et c'est ainsi qu'une étrange procession se mit en mouvement. Abiguël en tête, suivit de Léonard qu'elle tenait par le bras et Mahogany en queue de peloton qui n'appréciait que moyennement d'être ainsi traîné par la bride. Le défilé s'engagea sur un passage à gué connu de la jeune fille, qui leur permit de s'en sortir avec de l'eau jusqu'à la taille. Ce n'est qu'une fois de l'autre côté que l'archer s'immobilisa, ce qui eu pour effet d'arrêter tout le monde.

    - Je ne doute pas que tu connaisse le chemin le plus court jusqu'au temple de la terre, mais effectivement à pied nous y serrons encore que le soleil sera déjà couché. Il s'avança alors vers sa monture et se mit en selle dans un mouvement ample et leste. Puis il tendit sa main vers la jeune fille pour l'inviter à le suivre. Monte ! Même à deux en selle, nous gagnerons un temps précieux. Nous devrions arriver au temple pour le milieu de l'après-midi. Il suffira qu'on accorde quelques pauses à Maho pour ne pas qu'il en souffre. lui glissa-t-il avec un clin d'oeil.


Grandement aidé par l'agilité de la jeune femme, il l'aida à prendre place derrière lui sur la croupe de sa monture. Heureusement pour elle, les allures de l'étalon étaient propices à l'exercice et lui éviteraient d'être secoué en tous sens.
Une fois tout le monde en place, ils purent reprendre la route.

Le jeune homme ne cessait de repenser aux propos de sa passagère. Il était certain d'avoir déjà vu une personne qui portait la même marque brune. Peut être était-ce son prédécesseur ? Après tout, il y a 19 ans, il avait 7 ans à peine. Peut être avait-il accompagné l'un de ses parents pour livrer l'un de leurs produits comme il le faisait souvent, Ils auraient alors très bien pu engager ce guide pour les mener à leur destination. Mais, bien que probable, cette hypothèse n'évoquait rien dans les souvenirs du jeune homme. Il avait l'impression d'être sur le point de se souvenir mais un élément lui manquait encore, un détail sur lequel il se trompait. L'âge du guide peut être...

    - Aah ! cria-t-il soudainement. Je me souviens ! C'était il y a longtemps, j'étais encore enfant. J'avais accompagné ma mère qui devait aller vendre quelques uns de ses remèdes dans un village éloigné où une troupe de mercenaires s'étaient établis. Là-bas, j'ai entendu des soldats parler d'une gamine avec des cheveux comme du foin. Curieux comme je suis, je n'ai pu m'empêcher de me glisser jusque là pour voir à quoi elle pouvait bien ressembler. Jamais je ne pourrai oublier l'expression terrifié qui était affiché sur son visage, elle n'osait même pas sortir de la pièce dans laquelle elle était. J'ai essayé de la rassurer, mais je crois que je n'ai pas été très adroit. Remarque, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour me pencher sur la question, le propriétaire des lieux à débarqué et m'a jeté dehors comme un mal propre. Puis ma mère m'a retrouvé et nous sommes reparti pour le nord. raconta-t-il doucement au rythme des battues de leur monture. Tu crois qu'il pourrait s'agir d'un membre de ton peuple ou d'une tribu voisine ? Ce serait drôle, je me suis toujours demandé ce qui était advenu d'elle. confia-t-il sur un ton plus sombre. A l'époque, je ne savais pas ce qu'elle était...


Il laissa sa voix s'éteindre sur sa dernière phrase. Il y a beaucoup de choses qu'il ne savait pas à l'époque et quelque part il en était reconnaissant. Jamais il n'aurait pu avoir l'enfance heureuse et oisive qu'il avait eu, s'il avait été au courant de la noirceur d'Arcane.
En fait, il était un peu comme la jeune fille qui se trouvait derrière lui. Un peu en décalage par rapport au reste de l'île, lui non plus n'avait pas grandit avec les mêmes croyances et certitudes que les habitants de Lüh. Mais pour lui ce n'était pas un mal, à ses yeux la diversité était source de richesse.

    - Si je comprends bien, tu comptes te rendre au temple de la terre ! Tu vas aller libérer une invocation ? demanda-t-il en se rappelant les propos qu'avait tenu la jeune femme avant de l’entraîner à sa suite. C'est pour protéger les gens que tu guide ou tu es une chasseuse à tes heures perdues ?ajouta-t-il ensuite, conscient qu'il n'était pas rare de remplir un contrat sur son temps libre pour nombre d'habitants.


Abiguël était une inépuisable source d'intérêt, tout était mystère et découverte chez elle. C'était certainement la plus incroyable rencontre qu'il pouvait faire à l'aube de sa propre aventure. Ce fut donc au rythme de leurs confidences respectives qu'ils parvinrent à proximité du temple de la terre. Léo y laissa la jeune femme, qui devait accomplir sa propre quête, non sans avoir au préalable reçu ses conseils pour rejoindre la plage Lilyn au plus vite.
Un dernier regard échangé, un signe de main et voilà que l'archer reprenait la route. S’interrogeant sur l'éventualité d'une prochaine rencontre, le jeune Aguarès se surprit à souhaiter qu'Abiguël parvienne à libérer l'un des enfants de Terra.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:47 (2017)    Sujet du message: Nouvelle Destination & Vieilles Connaissances.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com