Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG)
Aller à la page: <  1, 2
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 20:11 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Sieg sourit lorsque son Invocation se proposa d'elle-même pour aller chercher de la nourriture pour lui. Maintenant, il comprenait ce que Faelar et Ariez voulait dire lorsqu'ils parlaient de leurs Invocations. Certaines sont des êtres charmants, et Gaïa en faisait partie. En réalité, la ressemblance entre les êtres humains et leurs créateurs était beaucoup plus proche qu'il ne le croyait.

- Si ça ne te dérange pas, je veux bien. Mais je ne veux pas non plus que tu te comportes comme mon esclave.

Puis elle lui répondit qu'elle avait elle déjà mangé. Elle avait profitée de sa recherche de fruits pour se nourrir.

** Et bien ! Elle a fait ça super vite. Au moins, maintenant, je sais que les Invocations mangent. J'ai appris tout un tas de trucs sur elles, mais on ne m'a jamais dis ça... **

A partir de ce moment-là, le chasseur se promit de ne plus jamais croire les préjugés que lui avait rentré son ordre dans la tête. Dorénavant, il ne croirait plus que ce qu'il verrait.

Finalement, alors qu'il venait de mettre un pied sur la terre ferme, Sieg se laissa aller à une phrase d'encouragement pour le long voyage qui les attendait.
Cette réaction eut sur Gaïa un effet de surprise qu'elle ne cacha pas.

- Pourquoi ? Ah, et bien, je suis pressé de rentrer chez moi. On est toujours mieux, à la maison. En plus, je travaille pour une femme qui a horreur quand je m'absente trop longtemps. Et franchement, je n'ai vraiment pas envie de me retrouver sans travail et sans argent. Tu comprends ?

Le jeune homme parlait tout en marchant. Déjà il atteingait la lisière de la forêt alors qu'il terminait sa phrase. Une nouvelle fois, il se tourna vers Gaïa et la regarda.

- Si tu as des questions, que ce soit sur moi ou sur notre monde d'aujourd'hui, n'hésite pas. On a tout notre temps.




Dernière édition par Sieg le Mar 19 Aoû - 21:00 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 20:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 20:31 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Lorsqu’elle se proposa pour la tâche de la nourriture, son maître sourit ce qui lui fit énormément plaisir, il lui répondit tout gentiment en disant qu’il ne fallait pas non plus qu’elle se tue à la tâche… Elle rigola et dit :

« Ne t’inquiet pas, je ne me tuerais que pour te protéger^^ »

Après quelle ai dit cela, il avait l’air bien penseur, la petite Gaïa a laquelle on avait dit de ne pas se retenir si elle avait une question, le regarda et dit alors :

« Dit Sieg a quoi tu pense ? »

Le jeune maître répondit au pourquoi de la précédante question de la jeune fée en disant qu’il était mieux chez lui qu’autre part, elle ne comprenait pas pourquoi, après tout pour elle être enfermé dans quelque chose de très souvent carré n’avait rien de mieux que d’être dehors à gambader dans la forêt ou autre… La dernière phrase qu’il lui dit c’était : Tu comprends ?... Gaïa le regarda et dit :

« Non je ne comprends pas en quoi être enfermé dans une ‘maison’ est mieux qu’être dehors… Je verrais peut être une fois que j’y serrais^^ »

Le temps que la petite fée pose cette question, ils étaient déjà a la lisière de la forêt, ils marchaient vite le maître…
La petite fée était émerveillé par le nombre d’arbres qu’il y avait, quand d’un coup elle se rappela le nombre qu’il y avait avant son emprisonnement… sûrement dix fois plus que maintenant, elle allait justement lui posé la question quand Sieg tourna la tête vers elle lui disant que si jamais elle avait des questions à posé sur quoique se sois, il ne fallait pas quelle se gêne…
Gaïa vit la porte de la liberté de l’expression s’ouvrir alors en grand, elle dit :

« Que faites vous de tous les arbres que vous coupé ??? Vous en faites des maisons ? »

La petite fée attendait patiemment la réponse de son maître…
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 20:59 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Encore une fois, la curiosité de Gaïa surprit le chasseur. Cependant, même si cela ne le dérangeait pas en soi, parler de son passé, par contre, cela le dérangeait. Il faisait tout pour tirer un trait dessus, mais il le rattrapait toujours. Durant une seconde, il hésita. Fallait-il lui répondre ?
Se doutant qu'elle finirait sûrement pas le savoir, il se décida à lui expliquer. Il était difficile de cacher une partie de soi à quelqu'un qui vit constemment avec nous, alors autant être franc dès le début.

- Je... me disais juste que ce qu'on m'avait appris sur vous était faux. Les hommes qui m'ont éduqué ne cessaient de me répéter que les Invocations sont mauvaises et ne servent qu'au combat. Avec toi, j'ai l'impression que ce qu'on me disait était faux.

En réalité, il ne savait pas trop comment le prendrait l'Invocation. Elle pourrait le prendre comme un compliment, ou comme un affront envers ses semblables. Mais que ce soit l'un ou l'autre, Sieg ne voyait pas comment elle pourrait lui en vouloir à lui, alors il ne se tortura pas l'esprit sur la question.

Plus tard, lorsqu'il lui expliqua ce qu faisait qu'il était si pressé, elle lui répondit qu'elle ne comprenait pas. Sieg laissa échapper un petit rire. Gaïa, c'était un peu comme une enfant à laquelle on apprend à vivre. Après tout, elle allait devoir vivre sa vie avec un humain, maintenant. Il lui fallait apprendre les bases de cette vie.

- Quand on est chez soi, c'est pas comme si on était enfermé. On est juste tranquille, au calme, sans personne pour nous ordonner quoi que ce soit. Aucun rapport avec ton enfermement dans le temple. ça, c'est sûr qu'à moi non plus, ça ne me plairait pas. Mais tu verras, je suis sûr que tu aimeras aussi, avec le temps.

Une nouvelle fois, il adressa un large sourire à la petite fée, en guise de conclusion.

Lorsqu'ils pénétrèrent dans la forêt, Gaïa paraissait émerveillée. Elle regardait partout, profitant du climat agréable de la forêt. Puis, en réponse à son autorisation, elle lui posa une question.

- On s'en sert pour beaucoup de choses. Les maisons sont une manière d'utiliser le bois, oui. Mais on l'utilise aussi pour des meubles, des armes, des décorations...

Il observa la réaction d ela petite fée. Pour le moment, elle continuait d'observer.

- Tu veux aller faire un tour ? Je te laisse te promener, si tu veux. Les grands espaces, ça a du te manquer, non ? Si au passage tu pouvais trouver deux trois fruits pour le voyage, ce serait aussi fort sympathique.




Dernière édition par Sieg le Mer 20 Aoû - 17:50 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 13:28 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Sieg avait l’air une fois de plus surprit par les questions de Gaïa, mais après tout, pour elle c’était normal de demander tous ça, elle ne savait rien de ce monde, et se demandait même parfois si elle y comprendrait quelques un jour…
Elle lui avait demandé à quoi il pensait, cela était peut être un peu forcé, mais il lui répondit tout de même en disant que les hommes qui l’avait éduqué, lui avait dit de fausses choses sur les invocations en disant qu’elles étaient ici que pour les combats, ce qui en passant n’était pas totalement faux… et qu’il avait l’impression qu’avec elle tous ceci était faux. Elle lui sourit et dit :

« Tu sais généralement les invocations ne sont pas très sympas, mais je ne suis pas comme les autres aussi… j’étais pour la construction de ta race, tandis que d’autres ne le son pas, alors ils le font savoir en étant de mauvaise fois même avec leurs Maître… »

Elle le prit très bien, au contraire, c’était un compliment pour elle, car cela voulait un peu dire qu’elle était gentille…
Elle lui avait demandé un peu avant pourquoi il était si pressé de rentrer chez lui… Il lui expliqua donc en disant quand on est chez sois, ce n’était pas comme si nous étions enfermé… elle était surprise de cette réplique…
Il disait même que son enfermement n’avait rien à voir avec le fait d’être chez sois… Elle sourit alors et dit :

«  Je vais donc voir ton chez toi ? Et en fait je vais dormir où ??? Dehors ? Dedans ? »

Décidément, elle était plus que curieuse de connaître la vie des humains d’aujourd’hui, après tout, ils avaient à première vue changé de comportements et de physique aussi, avant ils étaient plus petit lui semblait-elle…
Elle regardait autour d’elle voyant des tas d’arbre, elle demanda en voyant un arbre à terre, ce qu’ils faisaient des arbres coupés…
Il lui dit alors qu’ils s’en servaient pour beaucoup de choses telles que des meubles, des armes ou des décorations…
Dans tous ce qu’il venait de dire, elle n’avait rien compris, elle dit alors :

« Des meubles ???? C’est quoi ???? Et des Armes a quoi sa vous sert ? Des décorations ??? Pour faire quoi ? »

Elle continua d’observé les alentours  en attendant la réponse de Sieg. Il prit la parole, mais pas pour répondre a cette question, il demanda si elle voulait aller faire un tour, Elle fut surprise de cette phrase, il lui donnait l’autorisation d’aller se balader ???? Puis il dit alors que si elle voulait aller se balader, il fallait quelle en profite pour lui prendre quelques fruits pour le reste du voyage. Elle sourit et dit :

« Je ne veux pas aller me balader, mais je veux bien aller te chercher de quoi mangé ^^ je reviens dans pas longtemps^^ »

Elle s’envola de l’épaule de Sieg et alla dans la forêt, elle prit un fruit bien mûre, puis deux, puis trois, et revint vers Sieg avec les bras remplis de petits fruits bien mûre.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 18:26 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Sieg, qui jusqu'à présent n'avait jamais eu à éduquer un enfant, trouvait amusant toutes les questions de Gaïa.
Peut-être finirait-il par se lasser mais pour le moment, il s'en donnait à coeur joie.

Cependant, pour la deuxième foisde la journée, c'était maintenant elle qui lui apprenait quelque chose. Ainsi, elle en vint à lui expliquer que les Invocations avaient en général une haine bien encrée contre l'être humain. Sieg trouvait cela étrange. Après tout, n'était-ce pas eux qui les avaient créé ? Ils étaient censés être à leur image, non ? Mais cela veut dire que la plupart des Invocations sont comme Aizou : belliqueuse et cruelle.

Le chasseur n'eut pas le temps de répondre que déjà la petite fée reprenait ses questions.
Maintenant, elle voulait savoir ce qu'étaient les meubles, les décorations et les armes. Sieg ne s'en était pas rendu compte tout de suite, mais c'était effectivement le genre de choses dont une Invocation ignorait tout ou presque.

- Les meubles, ce sont des objets que l'on fabrique pour ranger nos affaires, ou nous rendre la vie plus agréable. Les armes, ce sont nos moyens de nous battre.

Sieg prit son épée en main et la montra à la petite fée.

- Tu vois, mon épée est la seule chose que j'ai qui peut me protéger efficacement contre un monstre. Nous, humains, ne sommes pas doués de pouvoirs magiques comme vous. Tu dois bien le savoir, non ?

Le jeune homme fit une petite pause et répondit à la dernière question.

-Et les décorations, ce sont des choses que les humains achètent pour rendre leurs maisons ou leur vie moins banale. Ainsi, chacun à son propre chez soi, et tout le monde est différent. En dehors de ça, je vois pas à quoi ça peut servir.

Finalement, apparemment ivre de réponse, Gaïa s'exécuta et partit dans la forêt à la recherche de gros fruits bien mûres.
Il la remercia, puis ils continuèrent tout les deux leur chemin.


Deux petites heures plus tard, l'humain et l'Invocation rejoignaient enfin l'embarcation de Sieg.
Ici, plusieurs marins l'attendaient. Le bateau était de taille moyenne, mais il lui aurait été tout bonnement impossible de rentrer seul. C'est pourquoi il avait engagé un petit équipage qui se chargeait du voyage aller-retour en bateau depuis Lüh.
Le marché avait été que le bateau l'attendrait une semaine sur la plage, et qu'il repartirait après. Après tout, rien ne garantissait que Sieg revienne vivant, et ils n'allaient pas attendre ici pendant des mois.

Sieg présenta sa timide Invocation aux membres de l'équipage, qui l'aceuillirent chaleureusement.
Ensuite, le jeune homme monta sur le pont et ordonna que l'on parte aussitôt.

Le bateau était déjà à plusieurs centaines de mètres de la rive, et le temple de l'air n'était plus qu'un petit point à l'horizon.
Une nouvelle fois, le chasseur tourna sa tête dans la direction de Gaïa, puis ajouta. Son visage se voulait compatissant, à la limite du paternel qui parle à son enfant.

- Tu ne regrettes pas d'être partie, au moins ?


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 19:08 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

La petite fée écoutait  attentivement tous ce que son maître lui disait en posant a tord et à travers de tas de questions qui pour un humain dans le genre de Sieg devait paraître un peu…. Comment dire… un peu bizarre. Ce qui en somme l’était un peu en vérité, pour Gaïa était tout à fait normal…
La jeune fée venait apparemment de lui apprendre quelques choses sur les invocations, ceci la fit sourire quand elle se rendit compte qu’en fait, ils s’apprenaient mutuellement des trucs. Il lui expliqua à quoi servait de meubles, a rendre la vie des humains plus facile ??? Pourquoi ? Elle ne l’était pas déjà ??... Cette question, elle la poserait plus tard.
Les armes servaient donc de défense à la place des pouvoirs que les invocations avaient… intéressant…
Quand il lui demanda si elle le savait, elle lui répondit simplement d’un signe de la tête que oui…
Les décorations servaient a rendre la vie moins banale et d’avoir son propre chez sois…
Gaïa ne comprenait pas l’utilisation concrète de cela, si ils voulaient avoir un chez sois qui sois propre qu’a eux, pourquoi ils s’enquiquinaient a vivre dans la ville ??? Enfin bon c’était la logique des Humains, il ne fallait peut être pas trop cherché…
Elle alla chercher des fruits et le donna a son maître qui la remercia…
Au loin elle vit un bateau, c’était la première fois quelle allait grimper sur un machin qui ‘flottait’ sois disant sur l’eau, décidément, ces humains ils inventaient de bien drôle machine pour conquérir la terre et même les eaux les plus tumultueuse…
Elle jeta un dernier coup d’œil à l’ endroit où elle avait toujours vécue depuis des lustres… Elle afficha un sourire heureux de le quitter et d’aller visiter d’autres lieux surement plus intéressant que celui-ci…
Quelques minutes plus tard, elle était tout excité d’aller visiter la maison de Sieg, mais peut être qu’avant, ils allaient visiter la ville…
Elle allait prendre la parole, quand Sieg lui demanda si elle était triste de partir, elle le regarda et dit en riant :

« Si tu étais prisonnier, serais-tu triste de sortir de ta prison ? »

Elle rigola un court instant et dit alors :

« En fait, je voulais te demander avant d’aller te chercher tes fruits, des meubles vous rende la vie plus facile alors qu’elle l’ai déjà ????  Ce n’est pas trop logique.
Quand on vous a crée, on avait tout faits pour que vôtre vie sois encore plus simple que celle d’un oiseau…
Je suis désolée de te dire cela Sieg… »

Elle baissa la tête et ne voulus plus rien dire !
Elle s’en voulait d’avoir dit cela a son maître…
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 20:22 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Le bateau passa sur une vague légèrement plus haute que les autres et tangua un peu lorsque Gaïa sous-entendit en riant qu'elle était très heureuse de sortir. D'un côté, le chasseur se sentait soulagé. Si la petite fée parlait comme cela, c'était qu'elle le servirait fidèlement, et ce quelle que soit la situation. Tout comme Faelar et Loreleï, il était possible qu'une amitié naisse entre les deux êtres.

La fée riait de bon coeur, et cela remonta un peu le moral du chasseur. Le chemin paraîtrait moins long avec une telle créature à ses côtés. A bien y réfléchir, c'était la première fois qu'il la voyait sourire. Lorsqu'elle était comme ça, il se sentait plus serein. Etait-ce le pouvoir de l'Invocation, ou était-il tout simplement content d'avoir une telle compagnie ?
Maintenant, sur le coup, le jeune homme réalisa que depuis toujours, son seul ami et confident avait été Karl. Depuis qu'il était mort, plus personne n'avait pu le remplacer... Sieg était finalement assez seul.

Lorsqu'enfin la petite fée pu s'arrêter de rire, elle recommença d'emblée à poser des questions.
Intérieurement, Sieg ricanna. Finalement, l'Invocation n'en aurait jamais marre de ses interminables questions.
Lorsqu'elle s'excusa, le jeune homme changea radicalement de visage.

- Pourquoi t'excuses-tu ? Je comprends ce que tu veux dire, mais il est vrai que l'Homme n'est jamais content de ce qu'il a. Il cherche toujours à avoir plus. Les meubles ne sont pas indispensables, mais permettent de ranger plus facilement nos affaires. En fin de compte, nous ne sommes que des gros fainéants !

Sa dernière phrase avait été dis le sourire aux lèvres. Il remarqua d'ailleurs qu'il n'avait pas ri autant depuis longtemps. Cette Invocation avait un effet très positif sur lui, après tout.

- Au fait, j'ai oublié de te répondre tout à l'heure, mais tu pourras dormir où tu veux. Si tu préfères dormir dehors qu'avec moi, rien ne t'en empêche.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 13:08 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Le bateau, un truc que la petite fée n’avait jamais essayé, en plus il y avait du vent… donc des vagues… Le bateau passa sur l’une des vagues un peu plus hautes que les autres, la petite fée s’accrocha aux habits de son maître, et oui elle avait peur de tomber à l’eau…
Elle se mit a rire de bond cœur puis posa une question… a laquelle elle s’excusa aussitôt en baissant la tête honteuse, elle ne le regarda pas et détourna même le regard en le fixant sur les nombreuses vagues qui arrivaient vers le bateau. Le jeune Sieg demanda pourquoi elle s’excusait… Elle le regarda attendant qu’il est finit de parler, elle dit alors :

« J’ai traité ta vie d’une vie d’oiseaux !!! Je ne me tiens pas a ma place… C’est pour ça que je me suis excusé… »

Des fainéants… ce n’était pas totalement faux, mais elle ne pouvait pas le lui dire… C’était tout de même son maître, il ne fallait pas quelle parle comme si elle parlait a un amis….
Il n’avait pas répondus a sa question, ou elle demandait où es-ce qu’elle allait dormir… Elle laissa passer… Mais lui, il dit qu’elle pouvait dormir dehors si elle ne voulait pas dormir avec lui. Elle fut surprise et elle le regarda en souriant et en demandant :

« Si je dort avec toi ? Je vais dormir dans quoi ??? »

Elle était impatiente de la réponse, où allait-elle dormir ? Dans un nouvel endroit quelle ne connaissait pas ? Peut être, elle verrait bien quand ils seraient arrivé…
Elle avait de nouveau un sourire, elle dit :

« En fait, tu as un travail ? »

Elle était avide de connaissance, elle voulait savoir tout de son maître. Elle avait l’impression de le connaître déjà un peu mieux que lorsqu’il était entrer dans sa prison….
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 11:25 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

C'était donc ça ? Elle s'en voulait d'avoir traité les humains d'oiseaux ? Sieg se laissa aller à un franc rire sonore. Lorsqu'enfin il fut un peu calmé, il articula :

- Ce n'est pas grave, va ! C'est vrai que l'être humain est fragile. Par contre, tu n'as pas de place particulière à tenir. Tu peux dire ce que tu veux. Je te l'ai dis : tu n'es pas mon esclave. On a le droit de ne pas être d'accord sur un sujet.

Puis, lorsqu'il lui annonça qu'elle pourrait dormir où elle le voulait, elle posa de nouvelles questions. Encore une fois, Sieg n'y avait pas pensé, mais il était vrai qu'elle ne connaissait pas les lits non plus. Les Invocations devaient avoir l'habitude de dormir dehors. En réalité, le chasseur imaginait très bien sa petite Gaïa en train de dormir sur une branche d'arbre.

- Nous, les humains, nous dormons dans des lits. En gros, c'est une construstion en bois sur laquelle on pose quelque chose d'assez mou pour être confortable. On rajoute un oreiller dans le même genre pour mettre notre tête dessus, et une couette pour nous tenir chaud. Par contre, je suis pas sûr que ce soit une bonne idée que tu dormes dans le même lit que moi, parce que je bouge beaucoup...

Croyant déceler une once de déception dans le visage de son Invocation, Sieg sourit et s'empressa d'ajouter.

- Je pourrais t'écraser ! Mais par contre, je peux te construire un petit lit à ta taille qui serait posé dans la même chambre que moi. Ou alors tu peux dormir dehors. C'est comme tu veux !

A peine sa réponse était donnée que Gaïa enchaîna sur une autre question. Cette fois, la question lui rappela immédiatement "Ariez la petite chef". Ce souvenir lui décrocha d'ailleurs un nouveau sourire.

- Oui, j'ai un travail. Mais je pense que le mieux, c'est que tu vois de toi-même ce que je fais. Ce serait trop difficile de t'expliquer.

Le chasseur profita du peu de répit que lui laissait son Invocation pour admirer le paysage. Cette fois, l'île du temple avait complètement disparu. Il leur faudrait encore tout l'après-midi pour arriver à bon port. Il devrait sûrement retourner faire un tour à l'armurerie pour dire à Ariez qu'il était de retour. Peut-être même qu'elle le ferait travailler. Rien que d'y penser, Sieg se sentait fatigué.
A ce propos, il n'avait pas dormi depuis hier, et la voyage comme l'épreuve l'avait un peu fatigué. Il s'adressa une nouvelle fois à Gaïa. Elle était toujours agrippé à sa veste, la peur de tomber à l'eau l'emportant sur le reste. Le jeune homme trouvait ce geste très amusant à regarder.

- Bon, je vais aller faire un petit somme. Tu veux venir ?




Dernière édition par Sieg le Ven 22 Aoû - 12:43 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 12:07 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

La petite avait une main accroché a la veste du chasseur. Le bateau tanguait de chaque côté, ce qui lui faisait peur… Elle n’avait jamais prit une embarcation dans le genre truc en bois qui flotte a peine sur l’eau…
Le jeune chasseur lui expliqua que ce n’était pas grave et qu’elle n’avait aucune place a tenir. Ce n’était pas son esclave, mais pour une invocation comme Gaïa, c’était très difficile de ce dir quelle pouvait dire et faire ce quelle voulait alors que c’était grâce a lui qu’elle pouvait enfin revoir le ciel et sentir le vent lui caresser le visage… Elle lui devait beaucoup !
Elle voulait dormir avec lui, savoir ce que cela faisait de dormir sur autre chose qu’une branche. Il lui dit alors que cela allait être difficile, il pourrait l’écraser. Il proposa de lui faire un lit a sa taille. Mais elle n’en voulait pas, un mot avait attiré son attention, le mot : Oreiller, voilà ce quelle voulait, elle voulait un oreiller pour dormir, elle dit alors :

« Je te remercie chers Sieg, mais puis-je te demander de dormir sur un oreiller ???? Comme tu me l’as décrit, sa a l’air d’être assez confortable^^ »

Elle lui fit un sourire attendant la réponse de son maître.
Après sa réponse, elle avait demandé si il avait un travail, en effet il en avait un, mais les explications n’allait pas aider la jeune fée, alors il lui dit qu’il vaudrait peut être mieux qu’elle le voie de ces propres yeux. Rien que d’y pensé, cela l’excitait, rien de penser quelle allait rentrer dans une ville emplit d’humain et peut être rencontré quelques invocations quelle connait… cela la rendait impatiente.
Le jeune chasseur devait être fatigué, du reste il lui proposa de venir avec lui, alors qu’il allait faire un petit somme. Elle le regarda gardant sa main accroché a sa veste, elle dit alors :


« Tu vas dormir où ? Sur un lit ? »

Elle ne voulait pas le lâcher le vent soufflait de plus en plus, maintenant quand les vagues venait s’éclater contre la coque du bateau, quelques gouttes fraîche vinrent se poser sur leurs visages.
La jeune fée ne pouvait pas volé en ce temps, ses ailes étaient un peu trop mouillées pour lui permettre de s’envoler correctement.
Elle allait donc commencer sa vie avec un humain en faisait un « somme »
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 13:28 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Un oreiller ?! Gaïa voulait dormir sr un oreiller ? Sieg étira ses lèvres en un grand sourire. Après tout, pourquoi pas ?

- Oui, je pense que ça doit être possible. Je te sortirais un oreiller que j'ai en rab'.

La petite fée lui renvoya son sourire. Apparemment, l'idée l'enchantait déjà. Contrairement à ses semblables, Gaïa semblait avide de connaissances sur les humains.

Le temps s'empirait petit à petit, et l'Invocation s'agrippait de plus en plus fort à la veste de Sieg. C'est donc tout naturellement que la petite fée sous-entendis qu'elle venait avec lui en posant une nouvelle question.

- Oui, bien sûr. Nous, on est habitué à notre petit confort. On a du mal à dormir ailleurs que dans un lit.

En donnant sa réponse, il avait commencé à se déplacer vers sa chambre.
En chemin, il croisa quelques marins qui le saluèrent chaleureusement.
Une fois dans sa chambre, il prit délicatement Gaïa pour la poser sur le lit. Il enleva ensuite sa veste pour la poser sur le porte-manteau à droite de l'entrée. Un coup d'oeil vers l'Invocation lui permis de se rendre compte que la petite fée observait la salle avec ses deux yeux grands ouverts. Cherchait-elle le lit ?
La chambre était toute simple. Dans les tons du marron, elle ne comportait qu'un bureau et un lit, tout deux en bois, chacun dans un coin du fond de la pièce.
Sieg s'approcha du lit, posa son épée sur le côté, et s'installa à côté de Gaïa. Il tapota le lit d'une main et adressa à l'Invocation un grand sourire avant de dire.

- C'est ça, un lit ! T'es assise dessus. Et un oreiller, c'est ça !

Sur ces mots, il extirpa l'oreiller de sous la couette et le lui montra.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaïa

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 16:36 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

La petite fée était toujours agrippé a la veste de Sieg, et n’avait pas l’intention de la lâcher, ou tout du moins pas avant d’avoir touché terre. Sieg se dirigeait semblait-il vers sa chambre pour faire un ‘somme’, ce mot avait intrigué la jeune invocation, mais pour éviter d’énervé un peu plus son invocateur avec des questions, elle avait gardé cela pour plus tard.
Le jeune Sieg s’empara doucement de Gaïa qui ne comprenait pas tout à fait ce qu’il se passait. Il la prit avec une délicatesse d’ange, comme si il avait peur de la casser. Ceci fit sourire de plus belle la fée. Il la posa sur un truc rectangulaire tout mou… Elle ne fit pas le rapprochement, et regarda la salle a la recherche d’un « lit », elle n’en trouvait aucun…
Elle ne comprenait pas grand-chose dans ces moments là, la seul chose quelle aurait pu faire, c’était posé la question a son maître… Mais il fut plus rapide qu’elle, il lui dit qu’elle était assise sur le « lit ».
Elle s’envola et contempla cette chose que les humains appelaient donc lit. Elle sourit à Sieg et dit :


« C’est pour sa que c’était si mou^^ »

Le maître, sortit un truc qui avait l’air encore mieux, il dit alors que c’était un oreiller. La jeune fée afficha un large sourire s’emparant du nouvel objet, et tout en volant, elle posa sa main dessus. Ce geste fit un creux dans l’oreiller ce qui amusait terriblement Gaïa. Elle le posa par terre à côté du lit de son maître et se mit dessus tout doucement, comme pour savourer ce moment. Elle regarda Sieg et dit :

« Je préfère les oreillers^^ »

Elle s’enroula dans ses ailes qui lui fit donc une couverture comme elle l’avait apprit tout à l’heure. Elle dit :

« Bon « somme » Sieg^^ »

Elle Fermat les yeux et s’endormit aussitôt.
Même si dehors la tempête faisait à présent rage faisant tanguer le bateau de droite a gauche et de gauche à droite, la petite fée s’endormit sans problème.
Revenir en haut
Sieg

Hors ligne


Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 956
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent
Métier dans le jeu: Chasseur
Invocation(s): Gaïa, Infernal et Khalimshaar
Point(s): 27

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 17:23 (2008)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG) Répondre en citant

Sieg prit un plaisir malsain à observer l'effet de surprise que provoqua la réaction de Gaïa à son égard lorsqu'il lui présenta le fameux "lit". Par peur de la vexer, il se retint de rire pour ne pas se moquer ouvertement.

Immédiatement après, lorsqu'il lui montra l'oreiller, la petite fée lui prit des mains. Elle joua un peu avec, enfonçant sa petite main dedans pour observer la réaction que cela causait.
Le chasseur, lui, se contentait d'observer la petite fée voler. Il trouvait cela touchant de voir ce petit être qui découvrait le monde humain. Depuis qu'il la connaissait, elle n'avait jamais paru plus heureuse que lorsqu'elle découvrit l'oreiller. Elle affirma d'emblée qu'elle les préférait aux lits. Etant donné sa petite taille, c'était tout naturel.

Sans perdre une petite seconde, la fée s'enroula sur elle-même et s'endormit, souhaitant à Sieg un "bon somme".
Le jeune homme resta ainsi plusieurs minutes, assis sur son lit à l'observer. Puis il commença à réfléchir.
Cette rencontre avec les Invocations avaient probablement changé sa vie à jamais. Etait-ce une bonne chose ? Il ne le savait pas encore.

Refusant de passer trop de temps à réfléchir, le chasseur s'allongea à son tour. C'était Gaïa qui avait son oreiller, mais il pouvait tout de même dormir confortablement.
La fatigue eut d'ailleurs vite raison de lui, et ce malgré la tempête à l'extérieur qui faisait rage.

Bientôt, ils seront de retour chez lui...

[ Topic terminé, sauf si Gaïa voit quelque chose à y ajouter. ]


CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:06 (2016)    Sujet du message: La réflexion pour Gaïa (réservé par SIEG)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com