Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
L'appel des glaciers.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ryu

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Sep - 16:31 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Le soleil avait légèrement décliné à la sortie du temple. Rendant ainsi la traversée des eaux beaucoup plus agréable. La chaleur ça va un moment, mais il ne faut pas en abuser, ce n'est pas une invocation de glace pour rien. Pendant toute la traversée Ryu garda la tête haute hors de l'eau pour ne pas tremper Saya qui dormait paisiblement malgré la froideur de ses écailles. Au moins, elle ne le bassinerait pas sur son manque de chaleur... Au loin de dragon finit par voir l'horizon avec le doux paysage des landes. Le paysage avait tellement changé, cela en devenait incroyable. Ryu sorti doucement de l'eau posant ses imposante pattes sur le sable chaud de la plage, d'ailleurs il devint rapidement glacé à cause du givre qui se déposait peut a peu autour de lui. Par chance l'eau ne s'était pas gelé, c'était sans doute dut à sa perte de pouvoir. Autrefois il suffisait de peu pour que tout se congèle. Ryu s'étira aussitôt engourdit par la nage avant de replacer Saya sur son dos, la tête ça va un moment, car contempler un être humain entaché sérieusement le décors plutôt agréable. Il souffla une dernière fois pour rafraîchir l'air et se mit en marche. Il voulait atteindre le plus rapidement possible la plaine glacée. Cette terre où la neige en a fait sa résidence, seulement elle était à l'autre bout de l'île. Et il fallait absolument traverser les landes luxuriante.

L'astre du jour terminait enfin sa course pour laisser place à la reine de la nuit. Celle-ci éclaira de ses rayons argenté le sol devenu bleu des landes. C'était un décor tout simplement splendide, hormis quelques villages qui jonchaient les plaines avec leur culture. Mais bon, il fallait se faire une raison, la présence humaine était vraiment inévitable. Même s'ils n'ont pas la technologie. La présence reste et restera. Déjà rien que la petite Saya sur son dos en témoignait. D'ailleurs ce petit bout d'humain était étrange. Elle n'aimait pas les autres de son espèce d'après ses dires. De plus elle lui demandait son avis sans même lui ordonner quoique ce soit. Bien d'autres invocations aurait accepté disant qu'ils n'ont pas le choix de toute manière. Ryu préférait dire ce qu'il pensait d'abord, même si ça ne l'enchante pas. Après sous la contrainte de la force divine, le dragon sera bien obligé d'obéir si l'invoqueur ne changeait pas d'avis. Pour le moment Saya avait seulement demandé de dormir sur son dos pendant le voyage. Et elle le laisserait choisir sa destination prochaine. Il avait apprécié le geste, mais ce n'est pas pour autant qu'il serait son chien dévoué...

Le dragon soupira tout en regardant de temps en temps la jeune femme sur son dos. Il serait fâcheux qu'elle tombe, cela l'obligerait de faire machine arrière et les heures passées à marcher servirait a rien... Ryu regarda les étoiles, suivant toujours une qui indiquait l'ouest. Elle donnerait plus tard l'embouchure sur le désert puis cela mènera à la rivière... Ils étaient vraiment loin de la plaine glacée. Ryu ouvrit sa gueule à en décrocher la mâchoire puis gela un peu le sol pour son plaisir. C'était inoffensif, mais au cela était beaucoup plus agréable à regarder. Le givre sur les plantes faisaient pensée aux matins hivernale. Autrefois le dragon s'amuser a créé l'hiver dans certain vallon de sa montagne scandinave. Qu'il ne reverra plus d'ailleurs. Elle a été avalée par la technologie humaine avant de disparaître sous les eaux. C'était vraiment une tragédie cette époque, ces demi-dieux flemmard qui on crée l'homme, ceux-ci les ont également précipité dans ce chaos. Ryu n'avait pas été présent pour la décision, tout simplement, car il ne tenait pas à garder contact. Et le jour où il découvrit ses pauvres créatures, il s'amusa avec avant de vouloir absolument les détruire... Pourtant, dans les anciens pays scandinaves, il y avait rien qui annonçait un tel chamboulement... Enfin c'était un passé qui ne ressurgirait plus. Maintenant les demi-dieux sont des animaux pleins de pouvoir qui servent à combattre ou à servir pour les tâches domestiques. C'est pitoyable... Saya ? Que voulait-elle faire de lui ? Le combat ce n'est pas son fort, du moins a distance. Et un but autre, il ne voit pas. Un demi-dieu de glace n'est pas très pratique en tâche ménagère. Surtout à cause de sa taille imposante. Non, elle devait vraiment s'ennuyer pour venir le libérer ainsi.

Après huit heures de marche rapide, le dragon arriva à proximité d'un village. Saya pourrait ainsi si reposer ou chercher un besoin typiquement humain. N'étant pas fort dans les réveils en douceur et comme s'il voulait être doux. Le dragon se baissa rapidement vers l'avant pour faire dégringoler la jeune femme jusqu'au sol.

- On se réveille la belle au bois dormant.

Le dragon se redressa tout en regardant de haut la petite humaine.

- Bon il est tôt, mais une auberge doit être ouverte.

Il était environ sept heures du matin, le soleil avait commencé à se lever il y a une heure donc la plaine venait à peine de se réveiller. Une belle brume s'élevait au-dessus des champs cachant les paysages trop lointain dans un voile vaporeux.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 2 Sep - 16:31 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Saya

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 2 Sep - 18:42 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Le dragon ayant accepter que la jeune femme dorme sur son dos, elle ne s'était pas faite prier. Après une bonne journée de marche, sans s'arrêter, puis aller faire l'épreuve pour libérer une invocation, on ne pouvait pas être en forme. De ce fait, elle s'était endormie sur le corps froid du dragon. Saya ne se rendit pas compte du voyages, car elle dormait bien même si ce n'était pas particulièrement confortable et que plusieurs fois elle avait eu l'impression de se faire balloter d'un endroit à l'autre du corps du dragon. La jeune femme n'était pas méfiante car elle savait que le dragon ne lui ferait rien de mal.

Le long du voyage, elle s'était réveillée plusieurs fois par les mouvements du dragon, et ouvrait les yeux quelques minutes avant de se rendormir. L'albinos ne se rendait ainsi pas compte du temps qui passait pour elle, les heures passait vite puisqu'elle se réveillait à chaque fois à un grand intervalle d'écart avant son précédent réveil.

Elle finit tout de même par être réveiller définitivement et brutalement quand le dragon la fit atterrir plus ou moins violemment sur le sol. Saya se redressa alors rapidement pour se remettre sur ses pieds, ils étaient à un village.

« Je suis réveillée... »

La jeune femme s'étira chaque membres, avant de faire craquer chaque articulations et enfin elle était réveiller. C'était pas sa méthode habituelle, mais le froid et la dureté de son lit avait faire qu'elle était un peu engourdit. L'albinos regarda alors autour d'elle afin de déterminer l'endroit où elle se trouvait avant de s'arrêter sur le dragon et de lui caresser le bout du nez.

« Merci de ne pas m'avoir piétiner au milieu du chemin pour te débarrasser de moi... »

Ensuite, le dragon lui avait dit qu'il était tôt mais qu'elle pourrait sûrement trouver une auberge ouverte, en même temps, elle n'avait pas besoin de chercher une auberge puisque c'était le village où elle habitait.

« Tôt... pas vraiment, J'ai l'habitude de me réveiller vers cinq heures... Enfin... Bref, suis moi, ou tu peux rester planter là, mais tu seras bien mieux dans les champs vide à coté de chez moi qu'ici ou tu te feras remarquer. »

Saya attendit de voir s'il suivait avant de commencer à marcher vers chez elle, seulement au milieu du chemin qui faisait le tour du village, se trouvait quelqu'un qu'elle connaissait particulièrement bien, c'était le deuxième plus jeune frère qui avait la mauvaise habitude de boire un peu trop le soir et qui finissait généralement par dormir dehors. Saya soupira avant de lui mettre un coup pied magistral dans le ventre en râlant :

« Espèce de grosse feignasse ! Tu crois pas que tu as d'autre chose à faire que de faire la limace baveuse au milieu du chemin !? »

La jeune femme qui était précédemment plutôt calme se trouvait maintenant totalement de mauvais poil, d'ailleurs quand son frère se redressa surprit de la voir déjà de retour celle ci lui mit à sacré coup de genou dans le ventre, il se retrouvait plier en deux.

« C'est pour ça que je déteste les hommes, incapable de travailler correctement... »

Puis elle avait continuer son chemin en ignorant son frere. Arriver près des champs, la jeune femme les regarda tous avant de dire au dragon :

« Repose toi dans ce champs, si on doit aller loin autant que je me prépare... »

Saya lui avait désigner un champs vide ou ne poussait pour le moment aucune herbe médicinal, ou des légumes. Elle alla cueillir quelque plantes et rentra chez elle avant qu'on entende sa grand mère hurler depuis l'endroit ou se trouvait l'invocation, puis on vit apparaître la vieille femme et sa petite fille qui regardait le dragon. Saya ensuite un sac à la main retourna voir Ryô apres presque deux heures d'attente.

« Tu veux partir maintenant ou plus tard ? Dans tout les cas je suis prête... »
Revenir en haut
Ryu

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 5 Sep - 17:56 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Ryu avait marché pendant plus de huit heures. Toutes ces heures servant de monture ainsi que de lit. Bien dégradant pour un dragon... De ce fait il avait forcé la jeune femme à se réveiller et à descendre de manière assez brutale. Saya lui informa qu'elle était réveillée, en plus de le remercier de ne pas l'avoir tué en chemin. Le dragon grommela face aux paroles de la jeune femme.

- Ce n'est pas comme si j'avais le choix !

C'est vrai, il n'avait pas le droit de la tuer au risque de retourner dans se fichu temple. Donc autant supporter le petit être. Mais il ne fallait pas trop abuser. Puis Saya lui raconta un bout de sa vie comme quoi elle se levait plutôt que ça. Comme s'il en avait quelque chose à faire sérieusement ? Puis elle lui demanda de le suivre au lieu de rester là où tout le monde le verrait. C'était pas du tout ce qui le dérangait. Il en avait même strictement rien à faire. Mais bon il la suivait quand même, il avait que ça à faire après tout. Ryu suivait tranquillement dans les rues, alors que les maisons gelaient à son passage, la température de son corps était vraiment glaciale. Plus loin se trouvait un jeune homme endormi que Saya frappa sans ménagement en le traitant de limace baveuse. Ryu le regarda de toute sa hauteur et souffla d'un air ennuyé en suivant la jeune femme. Le dragon aurait pus l'écrasé, mais il avait détallé avant de se prendre sa patte sur le nez. Saya quant à elle pestait fermement contre les hommes.

- Il n'y a pas que les hommes, des femmes sont de véritable plaie et feignasse quand elles veulent.

Ryu avait lancé une pique à la jeune femme, tout simplement parce qu'elle avait dormi sur son dos ce qu'il n'avait que très peu apprécié. Et puis de toute manière il n'aime pas les humains en général, il ne voyait pas pourquoi les hommes seraient critiqués. Ensuite elle lui demanda de rester dans le champ. Le dragon ne protesta pas et se coucha tranquillement tout en gelant tout autour de lui. Au bout d'un moment elle revint avec une vielle femme avec elle. Le dragon releva la tête tout en fixant la vieille dame et souffla une gerbe glacée tout en lâchant une râle qui fit trembler les murs. Saya lui demanda ensuite s'il voulait partir. Ryu la regarda d'un air glacial tout en lâchant tout aussi froidement.

- Moins il y a de vermine, mieux je me porte.
Revenir en haut
Saya

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 18 Sep - 11:12 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

La jeune femme avait très mal dormit sur le dos du dragon, elle était si fatigué que ça ne la dérangeait pas seulement, c'était froid, et dur un matelas se devant en général confortable et chaud. En tout cas, le dragon fut le premier à réveiller la jeune femme en la jetant plus ou moins par terre, façon assez désagréable de se faire réveiller, ce n'est pas comme ça qu'on obtient ce que l'on souhaite de quelqu'un. Apres avoir prévenue qu'elle était réveillé Saya l'avait remercié de ne pas l'avoir tuée en chemin, même si de toute façon, elle savait qu'il y avait peu de chances qu'il le fasse s'il voulait garder sa semi-liberté actuelle. Semi, tout simplement car si la jeune femme ne lui ordonnait pas grand chose, il était obligé d'obéir dès qu'elle lui demandait quoique ce soit.

"Tu as raison, tu n'as pas le choix..."

Puis Saya demanda au dragon de le suivre, parce qu'il risquait de se faire vraiment remarquer, ce n'était pas si dérangeant en soit, mais ici peu de gens possédaient une invocation. La raison était simple, les viollageois ici était pour la majorité des trouillards incapable d'approcher le danger sans s'enfuir en courant. Le dragon suivit tranquillement, il ne faisit pas de dégàt mis à part peut être geler les maisons environnantes, dans tout les cas, rien de bien grave. Il avait fallu que Saya rencontre un de ses frères, il avait sûrement été boire un coup avant de finir saoûl et de s'écrouler au milieu d'un rue. Le pauvre homme homme se fit réveiller brutalement, et ne tarda pas à détaler, quand la jeune femme fit un réflexion contre les hommes. Les paroles du dragon contrarièrent l'albinos qui ne tarda pas à le frapper de toute ses forces avec son pied.

"Tu possèdes un cerveau l'invocation ? Il y a une différence entre la feignantise et le besoin de dormir qui est vital, si je pouvais me permettre de ne pas dormir, je le ferais."

Ensuite, Saya demanda à Ryu de rester dans le champs, et alla chez elel avant de ramener une vieille femme avec elle, sa grand mère, seulement, la vieille femme n'apprécia pas que Ryua lui crache un souffle glacé et frappa sa petite fille sans ménagement. D'ailleurs celle-ci surprise regarda d'abord sa grand mère avec de grand yeux puis essaya de parer les coups. Apres en avoir finit, l'albinos demanda au dragon s'il voulait partir, elle supposa alors que la réponse voulait dire oui.

"Dans ce cas là on y va... Par contre tu vas devoir marcher au rythme d'un humain. Pas plus vite. Et si tu n'es pas content, c'est là même."

Saya apres tout n'avait pas de grandes jambes comme celle de Ryu, ni ne faisait sa taille et n pouvait donc par conséquent pas aller aussi vite que lui.
Revenir en haut
Ryu

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 30 Sep - 19:41 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Le voyage du temple de l'eau jusqu'à ce maudit village était affreusement long. En plus avoir une ronfleuse sur le dos n'était pas des plus agréables. Le dragon avait hésité plusieurs fois sur le fait de l'abandonner la jeune femme au bord de la route. Mais il se ravisa en pensant à l'enfer qu'était le temple de l'eau. Ainsi il avait marché pendant un sérieux moment avant de réveiller plus que brutalement la pauvre jeune femme qui s'écrasa au sol. En plus elle s'étonnait d'être en vie. Ryu lui dit qu'il n'avait pas le choix ce que confirma Saya.

- Mais j'aurais pu t'abandonner sur la route.

Il eut un rire sadique voir amuser tout en la regardant. Enfin maintenant, elle voulait qu'il la suive dans le village. Il ne protesta pas et marcha tranquillement derrière la petite humaine qui rencontra un de ses congénères. Peu de chance pour lui, vu qu'il s'était pris un bon coup de pied avant d'être traité de feignant. Ryu les regarda amusé avant d'émmettre une critique pour Saya l'air de rien. Celle-ci n'apprécia pas et lui demanda même s'il avait un cerveau.

- Je suis plus intelligent que toi, vil humaine.

Le dragon la regarda avant de sourire sadiquement.

- De plus tu es bien faible pour avoir l'obligation de dormir. Tu peux être un poids quand tu veux aussi.

Ryu sourit amusé avant de la suivre dans un champ et attendre tranquillement qu'on vienne le chercher pour partir. C'était long, trop long... Il soupira et quand enfin elle arriva, il vit une vieille qui l'accompagnait. Désireux de faire montrer sa puissance revenue. Le dragon rugit fortement en direction de la vieille qui n'apprécia aucunement. Seulement elle se vengea sur Saya avant que Ryu interpose sa longue queue pour la repousser tout en protégeant sa nouvelle... maîtresse.

- Ne t'avise pas à la toucher simple mortel !

Le dragon regarda de nouveau Saya tout en la ramenant doucement à lui.

- Bien sûr qu'on y va. Par contre, je refuse de marcher à ton rythme.

Ryu fit demi tour avant de la faire grimper sur sa queue et se mettre en marche. En fait il la portait plus ou moins vu qu'il l'avait mise assez en hauteur pour qu'elle ne puisse pas sauter.

- Si tu veux rejoindre ma tête c'est quand tu veux !

Le dragon sourit amusé avant de regarder de nouveau devant lui.
Revenir en haut
Saya

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 5 Oct - 17:56 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

C'est vrai le dragon aurait pu l'abandonner sur la route. Mais, tout comme le reste, il ne l'avait pas fait. Saya ne savait pas trop quoi penser de cette créature monstrueuse qui pouvait la manipuler à n'importe qu'elle moment pour arriver à ses fins, seulement, elle ne profitait pas de l'avantage de cette gigantesque forme. La persuasion chez ce genre de monstre était, pourtant, en général, tres efficace. Personne n'a envie de subir la terreur d'une telle invocation. Le rire sadique du dragon ne fit pas broncher Saya qui continua sa route vers le village.

Sur la route la jeune femme avait rencontrée l'un de ses frères, apres l'avoir renvoyé au travail, Saya subit les critique de l'invocation qui l'agacèrent. Elle se justifia grâce à sa nature humaine qui nécessitait des besoin comme manger et dormir. Seulement, elle lui demanda aussi s'il avait un cerveau car la jeune femme se demandait s'il l'utilisait ne serait-ce qu'un peu pour dire quelque chose d'aussi stupide. Il avait répondu que de toute maniere, il était plus intelligent qu'elle.

« La vile humaine se le demande pourtant... »

Ryû avait continué à la critiquer en souriant de manière sadique disant que ce besoin faisait d'elle quelqu'un de bien faible, qu'elle était un poids.

« Je suis humaine après tout, en plus d'être albinos... »

Ce qui en soit lui apportait aussi de nombreux problèmes. Bien sûr d'autres avait encore plus de problèmes qu'elle, mais Saya n'était pas non plus la mieux loties. Cette dernière ne tarda pas à amener dans un champs Ryû pour ne pas qu'il détruise les alentours, ensuite, elle était partie voir sa grand mère dans la maison et boutique pour vendre les herbes. Elle ne tarda pas après une petite discussion à rejoindre le dragon accompagnée par la fameuse grand-mère. Seulement, l'invocation n'avait pas tarder à montrer sa puissance avec un rugissement bruyant ce qui ne plut pas à la vieille femme car elle pensait que c'était un dragon désobéissant et que Saya devait se faire respecter. La jeune femme fut surprise de la réaction du dragon qui s'interposa à l'aide de sa longue queue. Saya se serait plutôt attendue à ce qu'il laisse faire cette vieille femme. Cette dernière avait été aussi surprise qu'elle, son regard en témoignait et elle avait finit par donner un coup dans la queue de Ryû qui fut quelque peu douloureux à cause de la dureté de ses écailles. Saya s'adressa alors à Ryû :

« Depuis quand tu me protèges ? »

La réaction du dragon était trop curieuse pour la jeune femme sachant que la grand mère n'était pas un danger en soit. Certes, elle était violente et cela faisait mal à la jeune femme, mais ce n'était pas mortel. Quoique... Toujours est-il que Ryû la ramena doucement à lui et Saya n'eut d'autres choix que de suivre le mouvement. Comme prévu, le dragon refusait de marcher au rythme lent d'un humain et fit grimper Saya sur sa queue de sorte à ce qu'elle ne puisse pas sauter. Du coup, la jeune femme n'eut d'autres choix que de marcher pour atteindre le dos du dragon tout en faisant attention de ne pas trébucher ou glisser et se rendit sur sa tête.

« Je suis là... »

Par contre, chaque fois qu'elle se retrouvait sur le dos du dragon, Saya était prise de frissons, il faisait froid, heureusement, elle avait prévu quelques vêtement chaud et se couvra. Saya se mit alors à réfléchir et parla de sa pensée au dragon.

« Pour le voyage, je pense que nous pourrons faire quelque pauses la nuit, et pour la nourriture il faudra s'arrêter aussi pour aller en acheter. »
Revenir en haut
Ryu

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 17 Oct - 21:57 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Ryu aimait particulièrement embêter la jeune femme sur son apparence, ses faiblesses ou ses craintes idiotes. Elle était son invoqueuse, mais cela ne l'empêchait pas de jouer avec elle par petit moment vu qu'elle le permettait. En effet, lors de leur rencontre la jeune femme répliqua avec ses propres moyens à ses provocations ce qui fit rire le dragon amusé par un tel comportement. Et il n'était pas au bout de ses peines, car elle croyait sérieusement qu'il pouvait la dominer de toute sa grandeur. Mais c'était triste à dire, pourtant Ryu ne pouvait pas lui faire de mal tout simplement parce qu'elle peut donner un seul ordre fatal et il devra s'exécuter. Par contre, Ryu se plaisait à la taquiner notamment sur son intelligence. Ce qui lui valut une belle pique du niveau de la jeune femme. Le dragon releva la tête offusqué avant de la baisser pour bousculer très légèrement Saya. Il faisait tout de même attention à elle.

- Fais attention à ce que tu dis petite mortel.

Il sourit amusé avant d'ajouter qu'elle était un véritable poids vu qu'elle était obligée de dormir et faire des poses. Saya ajouta qu'elle était humaine déjà en plus d'être albinos ce qui fit rire Ryu amusé.

- Comme quoi tu cumule !

Ensuite il dut malheureusement attendre dans un champ le temps que mademoiselle daigne bien revenir. Il s'ennuyait à mourir tout en soupirant d'ennui. Par chance elle finit par revenir accompagner ce qui plut au dragon qui put impressionner la vieille femme à côté. Seulement celle-ci parut en colère et frappa Saya mécontente. Ce qui ne plut pas à Ryu qui la protégea tout en grognant contre elle et la maudissant. La vieille femme ne se démonta pas puisqu'elle lui mit un coup. Enfin c'est vite dit vu qu'il n'avait rien senti et se mit à rire fortement amusé.

- C'est pitoyable !

En tout cas Saya trouvait cela étonnant cette aide si aucunement demander puisqu'il n'y avait pas de véritablement grand danger. Ryu la regarda avant de lui répondre d'un air évident.

- Je suis le seul qui est en droit de te pourrir la vie.

Ryu était particulier, car même s'il devait soumission il avait un caractère bien trempé et qu'il fallait suivre. Il était libre de ce choix tout en protégeant la jeune femme, mais pas de ses sarcasmes. En plus de ne pas vouloir marcher au rythme de la jeune femme. Le dragon l'avait pris sur sa queue l'obligeant à ce qu'elle se ramène sur sa tête. Ce qu'elle fit d'ailleurs, le dragon sourit en coin avant de lui répondre.

- Aussi lente qu'un escargot.

Il sourit avant de continuer à marcher rapidement tout en entendant les propos de la jeune femme. Elle voulait s'arrêter pour dormir et pour manger. C'est vrai que son dos ne devait pas être des plus confortables. Du coup il ne put s'empêcher de dire ironiquement.

- Tu aurais dut prendre une invocation de feu au lieu de la glace t'es pas maline comme fille.
Revenir en haut
Saya

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 4 Déc - 21:49 (2011)    Sujet du message: L'appel des glaciers. Répondre en citant

Saya aurait préféré ne pas être trop embêter par le dragon, mais ce n'était pas si mal, ce n'était pas méchant, et puis au final ça l'occupait énormément. Habituellement, elle embêtait son monde avec son sadisme, c'était plutôt l'inverse avec les dragon, mais se retrouver dans la peau du martyrisé faisait du bien. C'était un étrange sentiment, et peut être avec une dose de masochisme, mais cela lui changeait énormément de ne pas toujours avoir à jouer les méchantes. La jeune femme avait lancé une belle pique à Ryû qui lui avait fait de jolis commentaires sur son intelligence. La tête du dragon fut assez drôle, de ce fait Saya avait tourné son visage pour ne pas qu'il remarque son sourire en coin. Seulement, il ne tarda pas à la pousser doucement, surprise, elle manqua de trébucher sur une pierre. Heureusement, elle se rattrapa sans mal.

"Je dis encore ce que je veux, apres tant d'années dans ce trou à rat je pense que ta cervelle d'oiseau s'est athrophié..."

Puis le dragon avait dit qu'elle était un véritable fardeau ce que ne niait en aucun cas Saya qui considérait que le statut de déesse lui aurait bien mieux allé. En tout cas, un corps plus pratique que celui qu'elle possédait actuellement, car elle n'était pas forte, elle ne voyait pour ainsi dire quasiment rien à plus de quelques dizaines de centimètres.

"Les dieux se sont acharnés sur moi..."

Ensuite, Saya fit attendre un petit moment le dragon pour parler à sa grand mère de son voyage. Ensuite, elle était revenue, et le comportement impertenent du dragon ne plus gu-èère à a vieille femme qui s'acharna sur Saya avant de s'acherner sur le dragon qui venait de protéger sa maitresse. Ryû la trouvait pitoyable et il avait bien raison, cette femme était horriblement insupportable lorsqu'elle en avait envie. Saya trouvait tout de même la réaction du dragon particulièrement étonnante. Seulement, il ne tarda pas à se justifier en disant qu'il était le seul à posséder le droit de pourrir la vie de la jeune femme.

"Tu es drôlement possessif pour un simple jouet..."

Mais cela ne dérangeait pas Saya, elle préférait qu'il l'embête plutôt que de subir les coups de sa mauvaise tête de grand-mère. Ensuite, puisqu'elle n'avait pas eu le choix Saya s'était rndu sur la tête de Ryû lui demandant s'il tait satisfait, mais il la trouvait aussi lente qu'un escargot.

"A la différence d'un escargot je ne bave pas sur mon chemin..."

Le dragon marchait bien plus rapidement que la jeune femme, et puis, au moins, elle ne s'épuisait pas, par contre elle demanda au dragon de s'arrêter pour la nuit et pour acheter e la nourriture. A la réponse du dragon la jeune femme lui dità souriant.

"TU aurais préféré que je te laisse dans ton temple ? Si tu n'es pas ontent tu peux toujours m'amener au temples d'un élément, j'irait chercher un autre invocation et je te ferais retourner d'où tu viens..."

Apres un moment de silence assez long pour que le dragon puisse répondre, Saya continua.

"Je ne suis pas mécontente de t'avoir, tu n'est peut être pas très confortable, tu es froid, mais tu n'es pas si méchant... Et puis je n'ai pas à te repprocher quoique ce soit..."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: L'appel des glaciers.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com