Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une étrange remontée.
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Les Landes Luxuriantes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Magnus Heinason

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 9 Sep - 15:28 (2011)    Sujet du message: Une étrange remontée. Répondre en citant

Equipement Magnus : Une lame ; Une dague au niveau du dos ; Deux bourses de 100 tsuris chacune.
Equipement Monture : Deux sacoches.
Sacoche droite : Un demi litre d’eau douce ; trois pommes ; deux petits morceaux de viande de Pion séchés.
Sacoche gauche : Quelques cartes ; une boussole et une longue vue d’une vingtaine de centimètres.
Temps restant à parcourir : 24 minutes.




"Si tu le veux bien, j'aimerai que nous fassions un tour du village, ne nous arrêtant que si c'est nécessaire. Des choses étranges, effrayantes, extraordinaires nous sont arrivées ici, je ne souhaiterais pas passer à côté d'autres aventures. Mais ne nous attardons pas trop, je ne voudrais pas que ta monture ou toi tombiez malade, et j'ai hâte de découvrir ton monde et le Hopeless... Cela te convient-il?"



La réponse était simple, clair et complète. Content de la voir prendre des décisions lorsqu'un choix lui était proposé, j'acceptai d'un sourire avant de regarder à distance chacune des maisons. Toutes plus mystérieuses que leur voisine. Ne donnant aucune indication à Léïssandre, je parti à l'exploration. Il n'était pas question d'entrer dans l'une d'elles sans ma Fée, cela je l'avais bien compris. C'est pourquoi je ne fis qu'éclairer une vitre gelée comme la précédente, en espérant réussir à percer l'obscurité. Parvenant que partiellement à vaincre, je continuai ma lutte sur la suivante. Lorsque je fis face à une quatrième défaite, je rejoignis le centre du village. Sans entrer, l'intérêt du lieu était réduit à néant. C'est donc vers une inexplorée du côté droit vis-à-vis de l'entrée du village que je me dirigeai. Habituel ici, la poignée était gelée et demandait quelques secondes sous la flamme de ma torche pour enfin céder. Quand la glace eut craquée, la porte s'ouvrit sous un appel d'air qui m'envoya une rafale nauséabonde. Obligé de masquer mon nez par peur de perdre l'odorat sous l'assaut meurtrier d'une odeur de renfermé, je tentai de mon autre main, tenant alors la torche, de la rendre close. Ce ne serait pas dans cette maison que je tenterai une nouvelle exploration.


Continuant mon parcours, j'atteignis la deuxième maison, toujours situé à droite lorsque nous entrions dans le village. Jetant un coup d'œil sur ma monture je m'assurai qu'il avait toujours accès à l'eau et que la tombé de neige ne le dérangeait pas. Rassuré, je me tournai vers la nouvelle porte qui m'était proposée. Mais alors que je tentai de prendre en main la serrure, celle-ci pivota sur elle-même sans avoir recours à mon aide. Surpris et inquiet, je me reculai de plusieurs pas, retrouvant le recul qu'apporter le centre de la rue. La lourde porte finit par être entièrement ouverte, et une silhouette familière en sortit. Puis une deuxième. Une troisième précédant un autre. Et rompant le silence, toutes les portes s'ouvrirent. De partout, je pouvais voir les créatures former lentement un cercle autours de moi, bien qu'ils se tenaient encore loin.


Deux issue s'offraient à moi, et celle évoquant la mort de toutes les bêtes avant notre départ fut exclue, au profit de l'idée qui présentait une simple percée menant à mon destrier, avant de quitter ce lieu quitte à ne plus jamais le revoir. Jetant ma torcha au sol qui fit fondre un peu de neige avant de s'éteindre, je positionnai mon bouclier solidement sur mon avant-bras gauche, tandis que ma main droite dégainée une nouvelle fois ma lame. Jetant un coup d'œil pour repérer chacun de mes futurs adversaires, je cherchai ma Demi-déesse par la même occasion. Si vraiment Elle était immortelle et que son souhait était de combattre à mes côtés, de gouter à la violence des affrontements et à l'horreur de chaque rencontre avec la Mort, il en serait ainsi.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 9 Sep - 15:28 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léïssandre

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 9 Sep - 20:02 (2011)    Sujet du message: Une étrange remontée. Répondre en citant

Après un charmant sourire, je vis mon Maître s'avancer vers le milieu du village. Après un rapide coup d’œil à son cheval, il commença à faire le tour des maisons, trouvant de nombreuses demeures vides. Continuant son tour, et tombant sur une maison à l'odeur apparemment nauséabonde, je le vis enfin arrivé devant une demeure où la porte sembla s'ouvrir. Je me dépêchai donc de braver la neige pour le rejoindre, et j'eus là une excellente idée. Lorsque la porte s'ouvrit, je vis apparaître le même visage que celui du monstre que nous avions vaincu dans la première maison. Et c'est avec horreur que je vis toutes les autres portes des maisons du village s'ouvrir, dévoilant ainsi une armée de créatures hideuses et visqueuses.


Magnus recula alors au centre du village, se protégea de son bouclier et arma sa lame. Il en profita pour me regarder, comme pour me demander si je souhaitais affronter à ses côtés les vils démons qui nous faisaient face, ou si je préférai fuir. Mon envie de goûter aux joies d'un vrai combat en partenariat avec mon Invoqueur me fit tourner la tête, mais le nombre d'adversaires était vraiment très élevé. Je décidai donc qu'il ne fallait pas jouer avec le feu, mon Capitaine était sans aucun doute fort, et certainement doué au combat, j'avais bien peur qu'il ne puisse survivre à une attaque de cette ampleur.


"Nous ferions mieux de fuir, si tu le veux bien. Le combat est tentant, mais ils sont beaucoup plus nombreux -lui murmurai-je- et vu ce qu'a réussi à te faire l'affreux de tout à l'heure, je pense que tu n'en ressortirais pas vivant."



Cependant, les êtres immondes avaient commencé à s'approcher de nous, formant un vague cercle autour de nous. Fuir n'était alors plus un choix, mais une nécessité, je poussai alors Magnus pour qu'il se mette à courir en direction de son destrier avant que nous ne subissions une attaque massive et mortelle. Toutefois, nous n'avions parcouru que les trois quarts du chemin en courant lorsqu'une des créatures nous rattrapa et tenta de me frapper.
Je lui lançai alors coup de pieds en plein dans la tempe, espérant que ma force divine suffirait à l'arrêter.
Mais visiblement, cela ne suffisait pas, elle ne fut que secouer, ne s'arrêtant qu'une seconde.


"Magnus, il serait temps que tu fasses quelque chose de ton arme si tu veux avoir une chance de t'en sortir -lui dis-je brusquement. La créature s'approcha encore alors un peu de nous.- Bouge -lui hurlais-je-."



Espérant avoir fait réagir mon Maître, je remis un coup de pieds au monstre, cette fois-ci dans son visage...
Revenir en haut
Magnus Heinason

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 10 Sep - 19:06 (2011)    Sujet du message: Une étrange remontée. Répondre en citant

Equipement Magnus : Une lame ; Une dague au niveau du dos ; Deux bourses de 100 tsuris chacune.
Equipement Monture : Deux sacoches.
Sacoche droite : Un demi litre d’eau douce ; trois pommes ; deux petits morceaux de viande de Pion séchés.
Sacoche gauche : Quelques cartes ; une boussole et une longue vue d’une vingtaine de centimètres.
Temps restant à parcourir : 24 minutes.



"Nous ferions mieux de fuir, si tu le veux bien. Le combat est tentant, mais ils sont beaucoup plus nombreux et vu ce qu'a réussi à te faire l'affreux de tout à l'heure, je pense que tu n'en ressortirais pas vivant."



Je partageai l’avis de Léïssandre. Combattre n’était pas la solution et bien qu’accompagné de la Demi-déesse, je ne pouvais espérer tenir qu’une demi-dizaine de minutes. Nos adversaires commencèrent à se rapprocher, montrant leur dentition pour nous intimider. J’avais pensé apercevoir un cercle fermé, mais quand la Fille d’Aër me poussa pour m’inviter à partir, je constatai que le chemin menant à mon destrier était libre d’accès. Ne cherchant pas, comme à mon habitude, à jouer les héros, je me mis à courir, épée au fourreau. La distance était longue bien que le village semblait petit, et plus je me rapprochai de mon compagnon de toujours, plus les bruits de pas s’écrasant sur la neige s’intensifiaient. L’ennemi courait. Et vite.


"Magnus, il serait temps que tu fasses quelque chose de ton arme si tu veux avoir une chance de t'en sortir



Osant jeter un regard par-dessus mon épaule pendant que je continuai à courir, j’aperçu une des créatures à notre portée. Concentré sur la distance restant et me rappelant la vitesse de Léïssandre lors de notre pseudo course, je ne lui avais pas prêté attention. Pourtant Elle, avait réduit sa vitesse pour rester à mes côtés, et cela ne semblait pas lui en être bénéfique. Libérant son caractère que j’avais osé défier plus tôt, je la vis se défendre farouchement sans grand succès.


"Bouge



Oubliant toute réflexion, j’esquivai de justesse la charge de la bête en me roulant sur la droite. De nouveau debout avant même d’avoir fini de rouler, je plongeai mon regard sur mon adversaire. Paré à un nouvel assaut aussi vite que moi, il tenta sa chance pour la deuxième fois. Ses ongles, ou plutôt ses griffes, vinrent marquer de leur passage mon bouclier s’étant interposé à la dernière seconde. Profitant que son élan ne lui permette aucune défense, je le fis plier sous l’enfoncement de ma botte dans son ventre. S’ensuivit alors un violent choc entre sa tempe déjà fragilisée par Léï, et mon genoux. Cette fois trop endommagée, elle céda et c’est lourdement que la créature chuta. Mon altercation forcée avait fait gagner du terrain à ses camarades, et c’est plus vite que je repris ma course, après avoir informé Léïssandre qu’Elle ne devait plus retenir sa vitesse.


« Passe devant ! Et cette fois obéit ! »



Ma course continuait. Il n’y avait plus que quelques mètres avant de sortir du village, et enfin à portée, j’émis un sifflement qui fendit l’air. A son entente, mon cheval se redressa aussitôt et se retourna. Je lui avais appris ça il y avait maintenant deux mois. Au lieu qu’il ne fasse que se lever, il se mettait désormais dans l’autre sens duquel il était. Ainsi, je n’avais qu’à me hisser sur lui pour m’échapper. Fini le temps perdu et parfois vitale où je devais lui faire faire demi-tour. La neige me ralentissait toujours, faisant de cette banale rue une longue et épuisante traversée.


L’adrénaline reprenait sa domination dans mon organisme tandis que deux ennemis sortis chacun d’une nouvelle maison que je venais de dépasser, et commençaient à me rattraper de façon inquiétante. Le manteau hivernal des Landes m’empêchait de progresser suffisamment pour maintenir un écart. Mon destrier n’était plus qu’à cinq pas, mes assaillants les plus préoccupants à trois. Gardant confiance, j’envoyai d’un geste vif mon bouclier sur mon dos. C’est alors que je ressenti leur présence, là, juste derrière moi. Je pouvais même sentir leur respiration glaciale sur ma nuque. Tout espoir m’avait quitté alors que deux pas me séparaient de mon cheval. Mais comme une dernière tentative désespérée, bondissant, je pris appuis sur l’arrière de mon destrier pour me hisser sur la selle. Et alors que j’étais encore dans les airs, deux bruits électriques retentirent, et aucun des deux assaillants ne parvint à me stopper. Sans attendre ou prendre le temps de regarder d’où provenaient les deux flashs, j’envoyai au galop mon compagnon de toujours, espérant que Léï soit avec moi.
Revenir en haut
Léïssandre

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 10 Sep - 20:16 (2011)    Sujet du message: Une étrange remontée. Répondre en citant

Magnus se mit à courir aussi vite qu'il le pouvait, mais hélas, les monstres allaient encore plus vite que lui. Il m'ordonna alors de passer devant lui, m'interdisant par la même occasion de lui désobéir. Je préférai donc lui obéir, et avançai à mon rythme. J'atteins très vite le cheval de mon Maître, bien plus vite que ce dernier. Il siffla alors sa monture, qui se mit en position de départ afin de faciliter la fuite de mon Possesseur. Cependant, Magnus ne fut pas assez rapide, et fut rattrapé par deux créatures qui venaient de sortir des dernières maisons du village.


Au moment même où mon Capitaine prenait appui sur le postérieur de son destrier pour lui grimper sur le dos, les deux créatures accélérèrent pour l'attraper. J'avais certes promis d'être plus sage et obéissante, et de rester en retrait, mais il était hors de questions que je laisse ses deux monstres essayer de le tuer sans intervenir, surtout sachant pertinemment que Magnus ne survivrait pas à cette attaque. Me concentrant alors sur les deux immondes individus, je lançai sur chacun d'eux un éclair (Électricité 2 x2) presque blanc, qui illumina les alentours d'une vive lumière, aveuglant par la même occasion les deux monstres. Cette attaque ne les arrêta hélas pas, mais laisse du temps à Magnus pour s'enfuir, et à moi de le rattraper.


Laissant derrière nous d'horribles créatures et un chemin plein de pas de cheval, nous nous lançâmes à toute allure vers le Sud-Est. La neige et le vent fouettaient le visage de mon Maître et de son destrier, ainsi que le mien, et pourtant, aucune sensation n'avait été si rassurante depuis bien longtemps. Me mettant à voler à la hauteur de son visage pour pouvoir lui faire face, je lui lançai un sourire et un regard à la fois chaleureux et charmeur, comme une promesse d'un moment paisible qui ne saurait tarder à arriver.
Après un laps qui me parut une éternité, et qui sembla fatiguer le cheval de Magnus, je vis à l'horizon le navire de mon cher Capitaine.


"Rassure moi, nous en avons fini avec les explorations pour le moment? J'aimerai te ramener à ton navire sain et sauf. Et j'avoue qu'un peu de calme ne serait pas de refus après nos débuts presque trop mouvementés."








[HRP: Mana = 15]
Revenir en haut
Magnus Heinason

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 25 Sep - 17:55 (2011)    Sujet du message: Une étrange remontée. Répondre en citant

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:53 (2017)    Sujet du message: Une étrange remontée.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Les Landes Luxuriantes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com