Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Même les sages finissent par ne plus supporter le silence.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Néhra

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 16:21 (2011)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence. Répondre en citant

La cellule était ronde, comme l’intérieur d'une tour de pierre. La cellule était froide, comme un glacier couvert de neige. La cellule était petite, trop petite pour une Invocation. Néhra, au fil des siècles avait fait plus d'un milliard de fois le tour de sa cage sphérique. Les murs montaient très haut, mais ils étaient tant rapprochés que la demi-déesse n'avait pas plus d'un cercle de deux mètres de rayon pour circuler. Le seul plaisir qu'elle avait dans cet univers restreint, c'était le sol. Il était en terre, et Néhra ne se gênait pas pour se rouler dedans, ou pour enfuir ses pattes en dessous.

Jamais encore, elle n’avait été confrontée aux humains du nouveau monde. Et elle ignorait si elle en avait vraiment envie. Non, en fait elle en mourait d’envie. Pouvoir à nouveau courir dans le sable, escalader les rochers, parler à ses frères et sœurs. Cela faisait trop longtemps qu’elle était seule pour ne pas souhaiter sortir de ce temple que jours après jours elle apprenait à détester. Pas un son ne passait à travers les épais murs, pas une odeur, pas un rayon de lumière. Néhra, comme toutes les autres Invocations, payait le prix fort pour l’erreur qu’elle avait commise, erreur qu’elle regrettait amèrement.

Une grille en fer forgé, inbrisable, une fausse issue en somme, permettrait à Néhra de voir son éventuel libérateur approcher, et d’ici elle lui dicterait son épreuve. Qu’il serait humiliant de se trouver dans une cage face à un être si faible. L’Invocation n’avait aucun sentiment méprisant envers la race humanoïde qui avait vu le jour par sa faute, mais tout de même, ce serait humiliant.

Ne sachant comment occupée ses heures d’éveil, Néhra fit plusieurs fois le tour de sa prison. En quelques secondes, elle fut à nouveau face à la grille mais elle s’approcha du mur opposé et, se dressant sur ses membres postérieurs, posa ses pattes avants sur les énormes pierres avant de les laisser glisser vers le bas, toutes griffes dehors. Le bruit était désagréable contrairement à la sensation. Néhra recommença plusieurs fois puis finalement, se coucha devant la grille, la tête entre les pattes.


Dernière édition par Néhra le Jeu 25 Aoû - 12:28 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 16:21 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Neoka Irakuni

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 08:44 (2011)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence. Répondre en citant

Neoka était déjà fatiguée de voyager. Il lui avait fallu en tout 15 heures de voyage pour arriver au temple de la terre. Son cheval avait un tempérament d’escargot associé à sa vitesse. De plus, il s’était fais mal à la jambe ce qui obligea à la jeune dame de mettre pied à terre et de continuer à pied. Heureusement pour lui qu’elle n’était pas rancunière… Elle l’aurait laissé crever là s’il avait fallu.
De plus, elle s’était perdue dans une forêt qui entourait le temple. Durant sa marche, elle avait viré doucement vers la gauche, prenant peu à peu la direction de l’Ouest.
En sortant de la forêt, elle s’était retrouvée au pied de la montagne qui supportait le temple. Une erreur bête certes mais c’était ça l’aventure ! Elle avait allumé un feu dissuadant les animaux dangereux et passa une première nuit pour sa quête d’une invocation.
Au petit matin, une certaine partie de ses provisions avaient disparues. Un pique assiette était passé par là ! La guigne continuait. Après avoir sellé son cheval qui allait mieux, elle le monta et réattaqua l’escalade de cette montagne. Cette fois, elle ne se perdit plus, s’orientant souvent avec le soleil (quand elle pouvait le voir à travers les nuages) ou en regardant les arbres comme tout le monde le sait, on de la mousse qui pousse vers le nord. Par chance cette fois, elle ne s’était pas trompée et arriva en vue du temple. Il était grand, il était beau et servait de refuge à des dizaines d’oiseaux.
Elle mit pied à terre et attacha son cheval – viande sur patte elle l’appelait- et entra dans la cathédral de verdure. Elle s’en fichait si le cheval se faisait manger par une bête sauvage. Puisque le cheval ne lui servirait dans l’avenir qu’à remplir son ventre. Dans le temple, la température chuta sensiblement par la fraîcheur des pierres. Elle voyait des portes à perte de vue et se décida de marcher un peu. Observant les fleurs qui poussaient à l’intérieur du bâtiment. On pouvait presque tâter la magie tant elle était forte dans ce lieu oublié…
Une porte, une grille se détachait des autres cellules. D’après un livre de la bibliothèque de Lüh, ces portes étaient ensorcelées par les Dieux eux-mêmes et ne s’ouvraient que lorsque que l’épreuve était réussi ou pour le besoin de l’épreuve qui sera dictée par le demi-dieu qui attendait éternellement dans sa cellule. Un bruit désagréable s’échappa de la cellule et durant un moment, Neoka hésitait de s’approcher de la porte. On eut cru qu’on griffait un tableau noir et elle dut serrer les dents pour ne pas gémir.
Prenant son courage à deux mains, elle s’approcha de la cellule d’où le bruit cessa soudainement.
Elle avait choisi –contrairement à d’autre- le temple de la terre pour sa proximité puisqu’elle débutait pas mal dans les voyages solitaires. Elle s’était parfois rendue dans d’autre ville, pour y visiter un oncle, ou une tante, mais n’y avait pas vraiment subi de dérangement. Elle avait appris quand même quelque petite chose durant les voyages, la direction à prendre, toujours avoir une bouteille d’eau, être armé pour éviter les grosses blessures. Justement, elle était armée de son arc et une vingtaine de flèches, ses dagues dans ses manches, et de son sabre.
La cellule était froide, ronde et habitée.
Un tigre la regardait fixement …
Qu’allait-il lui demander de faire ?
Revenir en haut
Néhra

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 09:58 (2011)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence. Répondre en citant

Néhra redressa la tête et orient ses oreilles vers les bruits qu'elle percevait. Des bruits de pas. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait rien entendu de semblable! Elle hésita, puis finalement, se leva, le regard fixé vers la grille de fer. Devant elle vint se placer une jeune femme. Leurs yeux se croisèrent. La personne qui se trouvait en face d'elle était armée jusqu'au dent et, Néhra le remarqua en premier, ses cheveux était bleus, du même bleu que la mer. Le regard turquoise perça l'arrivante jusqu'aux tréfonds de son âme. Jeune, battante, riche, avare sur les bords... Un portrait mitigé en somme, Néhra ne sut quoi penser. La jeune femme, si elle réussissait l'épreuve, serait surement intéressante à côtoyer... L'Invocation décida de lui donner sa chance, après tout, l'humaine était son seul espoir de sortir de cette prison.

-Je suis Néhra, Invocation de la Terre, fille de Terra. Et toi, qui es-tu humaine? D'où viens-tu? Et que cherche-tu en venant te présenter à moi?

Néhra savait très bien ce que la jeune femme recherchait, mais il fallait bien la tester un peu car si tout ce passait bien, l'humaine deviendrait son maître. Néhra n'acceptait pas bien cette future condition d'esclave. Captif c'était déjà trop, alors tributaire... Bon, il fallait maintenant proposer l'épreuve. Néhra chercha dans sa mémoire, l'énigme qu'elle comptait utiliser.

-Voici ton épreuve, si tu résolves cette énigme, je serai à toi. Mais si tu échoues, tu repartiras seule et ne pourras plus jamais te présenter à moi. La voilà:

« Cette chose toutes chose dévore :
Oiseaux, bêtes, arbres, fleurs ;
Elle ronge le fer, mord l’acier ;
Réduit les durs pierres en poudre ;
Met à mort les hommes, détruit les villes ;
Et rabat les hautes montagnes.
Mais sur nous, Demi-dieux,
Elle n’a aucune emprise. »



-Qu'elle est cette chose? Je te laisse y penser...

Néhra tourna le dos à la jeune femme, son destin était entre ses mains. Elle se coucha au centre de sa cellule, les yeux rivés sur le mur de pierres. Elle n'avait plus qu'à attendre. Après tout, cela faisait plusieurs siècles qu'elle attendait... Quelques minutes de plus ne changeraient rien...


Dernière édition par Néhra le Mar 30 Aoû - 17:35 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Neoka Irakuni

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 09:14 (2011)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence. Répondre en citant

-Je suis Néhra, Invocation de la Terre, fille de Terra. Et toi, qui es-tu humaine? D'où viens-tu? Et que cherche-tu en venant te présenter à moi?
*Alors c'est ça l'épreuve ?* pensa-t-elle.
- Je suis Neoka Irakuni, fille du maître d'arme du palais Ronan. Je viens de Lüh, capitale d'Arcane et je suis ici, peut-être pour de la compagnie ou une protection de ta part, mais je viens surtout pour te libérer. Elle continua: Peut-être que mes ordres te déplairont, mais je peux te l'assurer que dehors est meilleur que cette cellule.
Elle avait énoncé ça avec fierté. Un silence presque surnaturel retomba dans la cellule.
Elle voulut demander -avec ironie- si elle avait eu juste...:
- Alo...
-Voici ton épreuve, si tu résolves cette énigme, je serai à toi. Mais si tu échoues, tu repartiras seule et ne pourras plus jamais te présenter à moi. La voilà:
« Cette chose toutes chose dévore :
Oiseaux, bêtes, arbres, fleurs ;
Elle ronge le fer, mord l’acier ;
Réduit les durs pierres en poudre ;
Met à mort les hommes, détruit les villes ;
Et rabat les hautes montagnes.
Mais sur nous, Demi-dieux,
Elle n’a aucune emprise. »


- Ah wé...
-Qu'elle est cette chose? Je te laisse y penser...
Ensuite, l'invocation se retourna et laissa Neoka à son énigme. Un long monologue intérieur s'ensuivit:
* Alors, comme les charades, l'indices le plus gros se situe souvent à la fin. "Sur les demi- Dieu, elle n'a aucune emprise" Intéressant ça, les Demi-Dieu sont des animaux, des magiciens, peut-être le feu ? ça peut coller, mais je ne crois pas vu que je suis dans le temple de l a terre encore que ? Laissons ça de coté. C'est quoi les caractéristique des demi-Dieu. Animaux, magicien et.... Immortels ! Immortel et donc inaltérable par le temps ! Le temps dévore les oiseaux, les bêtes, les arbres, les fleurs en les tuant, elle ronge le fer et mord l'acier puisque le temps les fait rouiller, le temps réduit les pierres en poudre et rabat les montagnes, mais n'a aucun effet sur les demi-Dieu ! C'est peut-être ça, mais euh...
Ils font quoi les demi-Dieu quand on répond faux ? Ils nous tuent ?
Ah, non c'est vrai, le demi-Dieu a dit que je devrai repartir si je répond faux. Mais dans le doute, il me faut pas répondre*

- Je ne sais pas malheureusement pour toi... dit-elle Si tu aurais vraiment voulu sortir, tu aurais dû choisir une énigme plus simple...
Elle reprit:
- Bon, mais moi, je vais tenter ma chance ailleurs... Ce temple est gigantesque. Je te souhaite néanmoins bonne chance et que tu trouves quelqu'un qui peut répondre à ma place.

Elle se retourna et continua dans la rangée des portes...
Elle ne savait pas qu'elle aurait eu juste...

[hrp: pour éviter les quolibets, Néhra aimerait quitter le forum...]


Dernière édition par Neoka Irakuni le Jeu 1 Sep - 12:57 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Néhra

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 09:59 (2011)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence. Répondre en citant

Néhra resta debout face à l'humaine quand celle-ci lui parla.

- Je suis Neoka Irakuni, fille du maître d'arme du palais Ronan. Je viens de Lüh, capitale d'Arcane et je suis ici, peut-être pour de la compagnie ou une protection de ta part, mais je viens surtout pour te libérer. Elle continua: Peut-être que mes ordres te déplairont, mais je peux te l'assurer que dehors est meilleur que cette cellule.

Donc cette jeune femme était bel et bien née de famille aisée, Néhra ne s'était pas trompée... Cependant, elle était intrigante... Néhra ne réagit pas, elle prononça son énigme et attendit. Elle ferma les yeux, l'humaine pensait si fort qu'on pouvait presque l'entendre réfléchir. Quel boucan! Cette devinette n'étais pas difficile... Elle était connue et Néhra avait ajouté les derniers vers pour qu'elle ai un rapport avec les invocations, cela rendait la résolution encore plus simple... Et oui car la première chose que l'on accordait aux demi-dieux était l'immortalité! Néhra se concentra, si l'humaine parvenait à résoudre l'énigme, la demi-déesse lui appartiendrait. Tranquille donc, elle attendit.

- Je ne sais pas malheureusement pour toi... Si tu aurais vraiment voulu sortir, tu aurais dû choisir une énigme plus simple...

- Bon, mais moi, je vais tenter ma chance ailleurs... Ce temple est gigantesque. Je te souhaite néanmoins bonne chance et que tu trouves quelqu'un qui peut répondre à ma place.


La jeune femme avait réfléchit longtemps et finalement, elle avait semblé partagée. Elle avait hésité a donner sa réponse... Néhra fut totalement surprise par les paroles qu'elle formula.

Après cela, aucune réponse de la part de l'invocation ne fut nécessaire. Cette dernière suivit l'humaine des yeux puis, lentement, se recoucha contre un mur de sa prison.



[HRP : CETTE INVOCATION N'EST PAS A LIBERER ! ]




CLÔTURE ET ARCHIVAGE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:18 (2016)    Sujet du message: Même les sages finissent par ne plus supporter le silence.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com