Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 17:47 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Les deux voyageurs traversèrent les derniers mètres les séparant de la vallée à travers le brouillard. Lorsque celui-ci fut enfin disparu, ils purent apercevoir un lieu continuellement calme, où seul règnait le doux bruit du ruisseau, le chant des oiseaux et le murmure du vent. La vallée se terminait à l'horizon par les immenses montagnes de Zan, dont les plus hautes cimes étaient couvertes de neige. La vallée était un bon endroit pour se reposer après l’éprouvante traversé des ruines. Après un long moment de marche, les deux compagnons trouvèrent un bosquet d'arbre, au cœur duquel ils purent s'installer et se reposer un peu. Getanol s'occupa d'allumer le feu, pendant qu'Elian alla chercher de quoi manger. Lorsqu'il revint, Getanol s’était occupé d’aménager le camp et il attendait, gentiment assis en tailleur sur le sol.

"Bah alors, tu en as mis du temps. T'es tombé sur un os?"

Getanol regarda la récolte, il n'y aurait pas grand chose à manger ce soir, aussi le demi-dieu décida qu'il ne mangerait pas, pour laisser son maitre se requinquer après le combat contre le Fureur. Il aurait lui-même bien voulu manger quelque chose; l'utilisation de sa magie lors de son dernier combat l'avait fatigué. Cependant, pour les demis-dieux, se nourrir n'est en aucun cas nécessaire, ce qui en l’occurrence, arrangeait bien notre squelette immolé préféré.

Elian fit griller sa nourriture sur le feu, pendant que le soleil se couchait dans le ciel, donnant aux nuages solitaire des teintes rosées. Les étoiles s'allumaient doucement dans le ciel, et Getanol put voir dans les branches des arbres des siamois qui baladaient des perles de feu, objet que Getanol avait toujours voulu obtenir. La lune se leva dans le ciel en un magnifique croissant nacré, le demi-dieu se remémora alors sa vie avant l’emprisonnement, ainsi que la lune telle qu'elle était les soirs où il s'amusait à créer des éruptions volcaniques. Les choses avaient bien changé depuis...


"Essaye de te réveiller tôt demain, une longue route nous attend."
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 17:47 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 20 Juil - 00:09 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Elian accompagné de Gétanol sortit de l'enfer de Necra pour le calme paisible de la vallée sereine. Le changement était radical. La froideur et les cris étranges des ruines contre la douce chaleur et le doux bruit de la nature. Un vent frais balaya les courbatures et la fatigue du jeune homme comme si elle n'avait jamais existé. C'est là, regardant le tableau qui s'offrait à lui, les montagnes Zan sur l'horizon, les vertes prairies et les ruisseaux qui courent entre les collines, qu'Elian se sentait seul. Il n'avait pas d'ami, humain tout du moins. Et malgré la présence du demi dieu, il ressentit un vide en lui. Mais au-faite, Getanol est bien son ami ou alors il ne le sert que par défaut d'avoir été délivré par le jeune homme. Le regard mélancolique d'Elian parcourait chaque parcelle de vue qui s'offrait à lui et ses mèches blondes jouaient doucement avec le vent, le forçant à les maintenir en place en passant sa main dans ses cheveux. Mais l'appelle de Getanol le fit sortir de sa rêverie et ils reprirent leur marche.

Après un bon moment de marche, ils décidèrent de se reposer et heureusement pour eux, un bosquet d'arbre offrait une bonne protection contre le vent et la fraîcheur qu'il apportait. Elian posa ses affaires contre le tronc d'un bel hêtre et, avec l'aide du demi dieu, il ramassa du bois pour faire un feu. Et ce fut vite fait grâce à la magie élémentaire que possédait Getanol. Suite à cela, le pisteur décida d'aller chasser pour le diner de ce soir. Il partait donc à la recherche de quelconque nourriture, mais ce ne fut pas une mince à faire. Beaucoup de créature utilisaient la magie dans cette vallée et seul il ne peut pas grand-chose. Près d'une rivière il vit un Cygnal et se sentait d'attaque contre ce magnifique cheval blanc immaculé malgré la force connus de cet animal, il compenserait par son agilité. Malheureusement, un Oiseau roi passa en cet instant dans le ciel. Son plumage rouge terminé par des plumes vertes reflétait la lumière du soleil se préparent à se coucher. S'en prendre au Cygnal serait du suicide à présent, l'oiseau protecteur irait à son secours. Aucun humain ne peut le battre sans une bonne invocation et Getanol n'était pas là. Autant refuser cette proie.

Un peu plus loin, un troupeau de Dulcius gambadait joyeusement dans les hautes herbes. Ces petites boules blanches étaient vraiment mignonnes à sautiller tous ensemble et cela ne plaid guère au jeune chasseur de les tuer. Il fallait pourtant manger et il se résolut à les pourchasser. Il en tua un bon paquet et fut fière de lui en rêvant au festin qu'il ferait avec Getanol. Son bonheur fut de courte duré, le cri d'un Aestos se fit entendre et la silhouette du grand oiseau bleu apparut dans le ciel en contre-jour et fonçait sur Elian. Ce dernier savait très bien ce que l'Aestos voulait, le tas de petits lapins qu'Elian venait de tuer et il savait aussi qu'il n'avait aucune chance de rivaliser contre cette créature. Récupérant que cinq boules de poiles, il s'enfuit en laissant le reste au charognard en espérant qu'il ne voudra pas non plus lui voler son pauvre butin. Après avoir mis assé de distance entre lui et l'oiseau, le jeune homme re parti en quête de nourriture, mais en vain. Seul une poignée de baie qu'il a cueillie sur un vieil arbuste allait accompagner son maigre repas. De plus le soleil déclinait fortement, il était l'heure de rentrer au campement. Une fois rentré, il vit Getanol assis à côté du feu, l'attendait patiemment et l'accueilli avec humour.

"Bah alors, tu en as mis du temps. T'es tombé sur un os?"


Elian esquissa un sourire en posant son petit butin sur le sol et s'écroulant sur le sol avant de lui répondre tout en sortant son couteau et dépecer les Dulcius.

"Très drôle Getanol, mais oui je n'ai pas eu de chance aujourd'hui. Un oiseau roi m'empêcha de chasser un Cygnal et un Aestos me vola toutes ma chasse. Voilà le peu que j'ai pu sauver, mais ça suffira."


Oui ça suffira amplement, il avait l'habitude de ne pas toujours manger à sa faim, voilà surement l'explication du fait qu'il soit si maigre. Il dépeça donc deux des cinq boules de poiles et les fit griller sur le feu. Les derniers rayons du soleil éclairaient encore le bosquet où ils étaient avant de disparaître tout comme la viande qui avait fini de cuire. Getanol n'en avait pas voulut et laissa donc sa part à son maître qui lui remercit. Suite à ce frugale repas, Elian sortie une couverture de son sac et ce servi de ce dernier comme oreiller

"Essaye de te réveiller tôt demain, une longue route nous attend."


Il ne répondit pas aux paroles du demi dieu, le coeur encore remplit des doutes qui l'avaient submergé plus tôt dans la journée. Il n'arrivait pas à trouver le sommeil malgré ses efforts. Il finit par se relever et regarder le feu avant de briser le silence de la nuit.

"Getanol, comment me considères-tu ? Un maître ? Un pauvre humain ? Ou bien un ami ?"
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 15:52 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Les paroles d'Elian restèrent dans la tête de Getanol pendant un moment. Comment percevait-il son maitre? Avant tout, comme un maitre évidemment, un bon maitre même. Mais un humain tout de même, une de ces créatures qui avaient causé son emprisonnement. Le mot ami quant à lui causa plus de problèmes, le concept d’amitié étant totalement humain, Getanol eut du mal à le définir. Les demis-dieux n'avaient pas de concept équivalent, étant tous cousins, ils s’étaient toujours considérés ainsi.

Voyant que son maitre s'impatientait, Getanol ouvrit la bouche et dit:


"Eh bien, tout d'abord, vous êtes mon maitre, et quelque soit nos rapports, c'est là votre fonction première. Je n'ai pas grande considération pour les humains, mais je ne vous tiens pas particulièrement pour responsable de ce qui nous est arrivé. De plus, vous êtes plutôt pas mal comme humain, enfin...
Pour ce qui est de l’amitié, j'ai encore du mal à me positionner, je vous apprécie, vous êtes un très bon compagnon de voyage. Ne vous méprenez pas là-dessus. Mais nous ne nous connaissons pas encore assez pour pouvoir nous dire amis, vous ne croyez pas?"


Getanol était un peu inquiet, il espérait ne pas avoir blessé son maitre, et surtout que celui-ci ne décide pas de le révoquer. Puis il plongea son regard dans le feu. Sa dernière parole venait de le faire réfléchir, en effet il ne connaissait pas son maitre. Aussi, il rouvrit la bouche et reprit:

"Parlez moi de vous, maitre. Racontez moi votre vie, ce qui a fait que vous êtes qui vous êtes. Votre histoire et vos goûts, j'ai envie de vous connaitre mieux, ainsi je pourrais peut être être une meilleure "invocation" pour vous, vous servir d'un manière plus personnelle."

Puis il se tut, et attendit qu'Elian lui raconte son histoire, tout du moins si celui-ci le voulait bien.
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 12:14 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

E lian regardait les flammes pendant que Getanol lui parlait. Il est vrai qu'il est encore un peu tôt pour parler d'amitié et le jeune homme était soulagé que son invocation ne le déteste pas. C'est déjà mieux que rien. Quand le squelette de feu eu fini de parler, un grand blanc s'installa et Elian était plongé dans une profonde réflexion et se trouvait un peu bête d'avoir posé cette question au demi dieu. Le silence fut rompus par Getano lui-même. Il voulait connaitre un peu mieux le pisteur, ses goûts et son histoire. Un autre silence s'installa le temps qu'Elian puisse mettre en forme ce qu'il pourrait bien lui raconter avant de commencer son récit.

"Tout d'abord, je n'ai pas été un homme pauvre dans le temps. Mes parents étaient les riches propriétaires d'un grand restaurant très côté. Mais j'avoue avoir détesté cette vie. Je voulais juste vivre tranquillement la mienne, à voyager dans tout le pays, voir des choses que les nobles ne verront jamais. Enfin, être juste libre. Etant jeune ça m'arrivait beaucoup de m'échapper des quartier riches pour trainer dans les bars et les tavernes, là des aventuriers avaient toujours quelque chose à raconter. Mais un jour, le restaurant et la fortune de mes parents partirent en fumé et nous sommes devenus pauvre. C'est à cette époque que je me suis enfuis de chez moi pour vivre seul et surtout ne pas être un poids pour mes parents. J'avais à peine l'âge adulte."


Il fit une pause en fermant les yeux, se remémorant cette époque où il dût survivre seul, mais là aussi où il a les meilleurs souvenirs. S'émerveillent devant toute chose, découvrant les paysages, mais aussi la faim et la soifs. Les blessures et les maladies aussi. Il aurait pu mourir d'innombrable fois s'il n'avait pas eu un enseignement sur la survie de la par d'un vieux chasseur qui vivait aux alentours de la ville de Luth. Il reprit la parole après s'être racler un peu la gorge.

"Depuis, je vis qu'à l'extérieur des villes la plupart du temps. J'y reviens que pour voir ma famille, vendre le surplus que j'ai ou encore aller dans les tavernes. Pour mes goûts..... J'ai un faible pour les bonnes histoires d'aventure ou des récits du passé. Surtout quand les paroles sont bien arrosées. Sinon je ne sais pas trop quoi te dire d'autre. Mais toi, comment était le monde devant ? Comment vivaient les demis dieux, vous n'avez pas toujours étaient enfermé si je ne me trompe."
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 23:04 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Getanol écouta son maitre avec plaisir, il était heureux de découvrir un peu de la vie d'Elian. Plus il passait de temps avec son maitre, et plus il était heureux que ce soit un humain comme lui qui soit venu le délivrer. Le feu s’éteignait de plus en plus, aussi Getanol remit du bois dans le foyer et ouvrit la bouche:

"Le monde, lorsqu'il nous a été légué par les dieux fondateurs était parfait. Le résultat d'un travail titanesque où l’équilibre était parfait. Chaque créature, chaque plante, arbre ou même brin d'herbe était exactement à la place où il devrait être.
Nous les demis-dieux, étions en charge de ce monde, nous nous en sommes occupés des milliers d'années durant, créant les mers et les océans, les volcans et les incendies, les courants d'air et les tempêtes, les rocs et les montagnes. Nous avons façonné ce monde pour que nos pères soient fiers de nous; hélas, un jour parmi les demis-dieux, certains eurent une idée funeste qui scella notre destin à tous."


Getanol prit une profonde inspiration, baissa légèrement la tête et reprit:

Les humains ont été créés malgré le refus de certains d'entre nous de participer à cette aventure. Les hommes tels qu'ils étaient à l’époque, ont créé des choses qui ont détruit le monde que nous nous étions efforcés d'entretenir.
Un jour, les Dieux sont revenus et ont considéré la création des humains comme une erreur. Ils nous ont alors emprisonné, tous autant que nous étions fumes enfermé dans des prisons loin d’être dorées. De la fenêtre de ma cellule, j'ai vu ce monde magnifique que nous habitions rasé en quelques secondes par nos pères. Aqua recouvra ce monde d'eau et Terra créa une ile, l'ile sur laquelle nous sommes. Ensuite les dieux s’attelèrent à repeupler ce nouveau monde, créant ainsi un écosystème gigantesque sur une ile si petite.

Vous les humains avez perdu ce savoir qui vous avait permis de détruire le monde et voilà où nous en sommes aujourd'hui. Notre châtiment pour vous avoir créé, condamné à vous servir pour l’éternité.

Enfin je ne me plains pas de cette situation, car j'ai trouvé en toi un bon compagnon de voyage.


Getanol leva la tête pour regarder son maitre dans les yeux, finalement il était bien là, près de ce feu avec son maitre. Bien mieux que dans sa cellule en tout cas.
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 23:33 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Elian écoutais Getanol avec la plus grande des attentions. Il adorait les histoires sur le passé et les époques qu'il n'a pas connues. Pendant le récit il s'imaginait comment était le monde avant, des prairies verdoyantes à perte de vue, des mers et des océans turquoise. Des montagnes touchant les nuages blancs avec une pure harmonie. Quel dommage que ce monde fût détruit, se devait être une merveille d'y vivre. Quand le demi-dieu parla des humains, Elian ne se sentit pas l'aise. C'est tout de même à cause de sa race que les demis dieux furent envoyé dans leur prison respective. Même si Gétanol ne s'en plein pas d'avoir trouvé en lui un bon compagnon, le pisteur ne pu s'empêcher de ressentir une gêne envers tous les demis dieux et une haine pour les humains d'avant. Il regarda tout de même son invocation avec un sourire.

"J'envie un peu l'ancien monde. Se devait être magnifique d'y vivre. *silence* Enfin, il se fait tard, nous devrions nous coucher, demain il vaudrait mieux partir tôt et chasser sur la route ce que l'on trouvera. Passe une bonne nuit Geta."


Suite à ses mots, le jeune homme s'allongea et passa son manteau sur lui en guise de couverture pour ne pas perdre sa chaleur corporel. Il eu le regard perdu dans les flammes un moment avant de fermer les yeux pour plonger dans le monde des rêves. Un monde qui se situe dans un autre espace temps où tout peut être possible, un monde incontrôlable aussi dangereux qu'agréable. Elian se laisse doucement bercer par les doux rêves qu'il fit. Il se voyait dans l'ancien monde, celui compté par le squelette de feu, mais ce monde de rêve vira vite au cauchemar quand il fit la destruction apportée par les hommes et l'apocalypse amené par les dieux. Dans son songe il était à la place d'un demis dieu, il pouvait sentir l'angoisse le prendre quand il fut enfermé dans un des temples et se réveilla en sursaut dans la nuit étoilé. Le feu était encore vif et le pisteur alla se mettre un peu d'eau sur le visage avant de se recoucher, mais sans trouver le sommeille. Ce rêve l'avait bouleversé et de multitude de question lui parcouraient la tête.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:14 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Le demi-dieu regarda son maitre sombrer dans les bras de Morphée, puis tandis que celui-ci ronflait, Getanol se mit à regarder le ciel. Les étoiles brillaient dans un ciel sans lune, l'absence totale de nuages était une bonne chose pour les deux campeurs. Le vent faisait murmurer les feuilles des arbres, tandis que dans les branches les siamois dormaient déjà, leurs visages illuminés par leur perle rougeoyante. Getanol était perdu dans ses pensées lorsque son maitre se releva pour aller s'humidifier le visage, suite à quoi il se recoucha .

Getanol attendit quelques instants que son maitre se rendorme complétement, puis il se mit debout et quitta le bosquet en marchant sur la pointe des pattes. Guettant de l'oreille le moindre son pouvant provenir de son maitre, le demi-dieu partit en chasse. Une fois sorti du bosquet, il se mit à courir, cherchant de quoi nourrir son maitre pendant le voyage du lendemain. Après de longues minutes de recherche, il trouva enfin un petit buisson dans lequel se cachait un petit groupe d'une drôle de bestiole poilue que Getanol ne pouvait identifier. Après avoir attrapé deux bonnes poignées de Dulcius (soit environ 4 bestioles par mains) il retourna en direction du bosquet. En chemin, il tua toutes les bestioles qui gigotaient dans ses mains en poussant des petits cris aiguës. Arrivé auprès de son maitre, il dépeça les petits monstres grâce à ses griffes acérées et se servit du feu pour faire cuir les petits morceaux de viande.

Les ressources étaient maigre et si Getanol souhaitait pouvoir manger quelque chose, il devait absolument retourner à la chasse. Montant à un arbre, il fit choir un siamois, laissant son frère sur sa branche, la perle dans les mains; arrivé sur les branches hautes, il trouva un nid dans lequel il prit quelques œufs pour le petit déjeuner et redescendit.

Une fois de retour aux cotés d'Elian , il fit cuir les œufs sur une grosse pierre plate, puis il leva les yeux vers le ciel. Le soleil se lèverait bientôt, déjà l'horizon devenait plus claire, les oiseaux se réveillaient et se mirent à chanter. Les œufs étaient tout juste cuits lorsqu'Elian s’étira dans sa couche.


"Bonjour maitre, bien dormi?"
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 19 Sep - 20:45 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Elian n'avait pas réussis à bien dormir cette nuit, des rêves étranges le hantaient. Quand il entendit les oiseaux se mettre à chanter, il se releva en s'étirant, des courbatures un peu partout, mais cela il en avait l'habitude. Quand son esprit refit plus ou moins surface, il comprit les mots de Getanol et sentit de la nourriture.


"Bonjour Getanol, on ne peut pas dire que j'ai bien dormi et toi ? Tranquille la nuit ? Je vois que tu as trouvé de quoi manger, merci."


Il s'assit près du feu il prit une petite part d'oeuf. Il n'avait pas très faim. Après s'être aussi désaltéré, il plia des affaires pour repartir au plus vite. Le chemin était encore long avant d'atteindre les pleines glacées. Dans un tel endroit les pouvoirs de feu du squelette devrait lui être très utile et lui, il pourra ramener de quoi se faire de l'argent de ses chasses. Il décida de lever le camp quand le soleil atteigna la sîme des arbres au loin.

Cette partie du voyage ne fut pas très épuisante, le décor était apaisant et le bruit de l'eau quand ils approchèrent de la rivière donnait à ce tableau un côté soporifique. Quand Elian approcha du bord, il vit quelques poissons et eu une idée. Vus que la nourriture est ce qui leur manque le plus, il décida d'essayer d'avoir des poissons et de les conserver dans du sel, il en avait un sac justement. Il enleva ses chaussures, relevas son pantalon et entra doucement dans l'eau fraiche. Il s'arrête quand le courant lui léchait le haut des genoux. Se baissant légèrement, près à attraper le premier poisson qui vien à lui.


"Getanol, tu saurais allé dans l'eau ? Il faudrait essayer d'avoir quelques poissons pour la route, j'ai de quoi les conserver."
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 25 Sep - 19:40 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Le soleil se levait gentiment à l'Est tandis que les deux aventuriers rangeaient le campement. Après avoir réussi à tout ranger correctement, ils reprirent la route du Nord. Ils marchèrent ainsi de nombreuses heures avant d'arriver à un petit ruisseau d'environ 2 mètres de large. Geta vit alors Elian remonter son pantalon et rentrer dans le ruisseau jusqu’à avoir de l'eau à hauteur de genoux.


" Pour dire vrai, je ne suis pas sûr de pouvoir, en général tout contact avec l'eau me fait souffrir et vu la quantité d'eau je ne suis pas sûr de pouvoir résister."


En réalité, c’était un gros mensonge que Geta lui disait là. Les sorts d'eau lui faisaient effectivement mal, mais l'eau en elle-même ne lui faisait absolument rien. Mais il avait peur de l'eau et ne savait absolument pas nager, il avait donc préféré raconter un bobard plutôt que de se ridiculiser devant son maitre.


Puis, pour aider son maitre, il alla chercher un bout de bois mort sous un arbre non loin, il se dirigea ensuite vers le sac d'Elian et y prit de la ficelle ainsi qu'un petit bout de ferraille tordu. Il revint alors aux côtés d'Elian et s'assit au bord du ruisseau, il planta alors sa main dans le sol et utilisa la magie afin d'augmenter la température du sol. (Feu1) Les vers de terre se mirent alors à sortir du sol, le demi-dieu en attrapa un et l'accrocha à l'hameçon improvisé. Il lança sa canne et attrapa rapidement un poisson de taille moyenne qu'il décrocha et lança plus loin sur le sol.


[mana : 19]
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 27 Sep - 20:20 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Elian regardait avec curiosité ce que fabriquer le squelette de feu. C'est quand il vit le travail final qu'il commença à se sentir ridicule. Pourquoi se mouiller et se rendre plus que ridicule à essayer d'attraper des poissons gluants à mains nues alors qu'il suffisait de quelques outils et de vers pour les appâter au sec ? Il se retint de rougir de honte et décida de sortir de l'eau pour s'asseoir sur la berge.

« heureusement que tu es là Gétanol, sans cet outil, je pense que j'aurais passé des heures avant d'avoir de quoi nous nourrir. »


Suite à ses paroles, il décida de faire de même en trouvant le reste du fils et un autre bout de ferraille. Après avoir vérifié discrètement que le montage ressemblait bien à celui du demi dieu, il prit aussi un vers, l'attacha au morceau de fer avant de le mettre dans l'eau et d'attendre qu'un pauvre petit, ou gros de préférence, poisson vient mordre à l'appât.

C
'est un moment assé paisible que d'être assis là tranquillement au bord de l'eau sous un soleil qui réchauffe doucement les épaules pour ensuite se propager tout le long du dos. Cette chaleur douce et bienfaitrice réchauffait le jeune homme refroidit par son bain improviser pour attraper les poissons. Il n'osait rien dire de peur de briser ce silence et se contentait de remonter l'animal aquatique quand il mordait à l'hameçon. Le soleil était déjà haut dans le ciel, il était bien midi passé. Elian ramassa tous les poissons qu'ils ont attrapés et commença à les vider puis les nettoyas dans l'eau de la rivière avant de les essuyer et de les enduire de sel pour les conserver le plus longtemps possible. Il les rangea dans le sac quand tous furent préparé.

« Bien, on va pouvoir y aller qu'est-ce que tu en penses Getanol ? »
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 14 Oct - 19:52 (2011)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian) Répondre en citant

Getanol était lui aussi prêt à se remettre en route, malheureusement pour lui le seul chemin possible vers les plaines glacées les forçaient à traverser la rivière.
Réfléchissant un instant le demi-dieu évalua la distance qui le séparait de l'autre rive.


* A vue de nez ya au moins deux bons mètres. En sautant avec de l'élan ça peut passer.*

Puis le squelette enflammé prit son élan et arrivant au bout de sa course força sur ses jambes pour bondir. Le demi-dieu s'envola à une distance correcte, mais finit par tomber au beau milieu de la rivière.

S'enfonçant dans l'eau jusqu'à la taille il se mit alors à râler, plus par énervement qu'à cause de la douleur. Un épais nuage de vapeur commença à se former au-dessus du demi-dieu, créant un épaisse brume camouflant à moitié le squelette.

Getanol entreprit alors de sortir de l'eau et après avoir mis un coup de pied à un poisson trop curieux se hissa sur la berge opposée. Il se retourna alors vers son maitre et lui dit:


" Lance moi ton sac avant de traverser, sinon l'eau va abimer tes affaires ainsi que la nourriture."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:48 (2016)    Sujet du message: A l'aventure compagnon ... (suite des ruines avec Elian)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Corbeille -> RPs supprimés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com