Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Shyva De Valestarius

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shyva

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 30 Mai - 21:09 (2011)    Sujet du message: Shyva De Valestarius Répondre en citant

    ● Identité

Nom: De Valestarius
Prénom: Shyva
Sexe: Féminin
Age/date de naissance: 21 hivers

    ● Caractère


"Cette fille est une horreur ! Nul homme ne voudrait de cette sauvage effarouchée qui ne vit que pour courir à l'aventure sans penser à fonder une famille et encore moins un foyer ! C'est à désespérer un père tel que moi ! Non pas que j'ai honte d'elle mais bon sang, une femelle c'est quand même fait pour avoir des enfants ou pour rester à la maison non ?!?"
Judas De Valestarius


Judas, père de Shyva vient de donner la description la plus courte et surement la plus précise de sa tendre fille dont il aime se plaindre. Il faut dire que Shyva n'est pas comme la plupart de ses filles de bonne famille qui se complaisent dans le luxe et la dépravation. Non notre sauvageonne préfère de loin courir la lande à cheval, se battre et dire ce qu'elle pense ce qui en fait un vrai garçon manqué ou presque !
Fière de sa façon de vivre, elle l'assume entièrement et peut même être considéré comme orgueilleuse et rancunière. Attention n'allait pas non plus croire qu'elle boudera sans rien faire d'autre. Ce serait mal la juger car pour elle la rancune est un moteur qui la pousse à prouver aux autres qu'elle est aussi apte qu'un homme. Son désir de prouver sa valeur la pousse bien souvent de l'avant et elle n'hésite pas à se plonger dans les problèmes si c'est pour défendre ses valeurs profondes qui sont l'égalité et le respect mutuel - tant que la personne en face en fait de même bien entendu car sinon gare aux retombées-. Cette jeune femme ne supporte pas les inégalités et à toujours penser qu'il fallait montrer sa valeur et non pas se l'accorder sous prétexte du rang ou du sang. Cela la rend bien souvent allergique aux égocentrique et aux mégalomanes dont elle aime particulièrement se moquer avec une ironie cassante.

"Shyva ? Ho ma fille est unique en son genre je dois le reconnaitre mais bon elle tient un peu de moi aussi. Je sais que sous ses airs de guerrière se cache un coeur aussi profond que les abysses et une droiture aussi pure que le ciel d'été. Je pense qu'elle a tout d'une vrai dame même dans sa tenue d'aventurière enfin quand elle n'a pas trainer dans la boue toute la journée bien entendu."
Lillya De Valestarius


Lillya est une mère compréhensive qui a su percer le coeur de sa fille pour y découvrir son désir ardent de liberté et qui a su le comprendre. La jeune fille est avant tout un électron libre, une âme qui ne se donne nulle attache si ce n'est celui du coeur. Ivre de voyage et d'aventure, Shyva aime aller là où elle le souhaite et n'hésitera pas à défendre sa liberté et tout ceux qui lui sont chers.
Cependant son éducation est malgré tout présente en elle bien qu'elle l'ait en partie reniée. On y découvrira alors une jeune femme ouverte d'esprit et calme d'apparence surtout en présence de la haute société. Ceux qui ignorent sa nature profonde douteraient alors aisément de ce qu'elle est car la demoiselle peut avoir une tenue irréprochable en public et converse toujours avec politesse bien qu'elle ait désormais tendance à tutoyer les gens dès la première phrase. Cependant sa nature franche la fait rapidement sauter du coq à l'âne, de la joie à la tristesse, du calme à la vivacité et bien qu'elle essaye de la contenir, elle a tendance à être versatile et à réagir au moindre détail surtout quand ce dernier touche un point qui lui tient à coeur...

Pour conclure disons simplement que Shyva possède des bases d'une enfant de noble mais que son esprit, lui, est resté celui d'une aventurière prompte à vivre pour ce qu'elle juge bon et juste.


    ● Physique


Shyva est une demoiselle exquise de beauté, ayant autant héritée du côté maternel que du côté paternel. Non elle ne possède pas les quatre-vingt dix kilos de muscles de papa condensé dans le corps à maman, je vous rassure...
La jeune fille a bien le physique de sa mère de part sa finesse et sa taille élancée, prompte à la couse à pied et aux activités demandant vitesse et souplesse. Cependant elle possède aussi la peau mordoré de son père et les traits délicats et pulpeux du peuple du désert. Sa chevelure aussi rappelle ces humains par son épaisseur et sa couleur ébène. Le haut de la tête est souvent attaché par un lacet de cuir afin de dégager son visage de ses mèches folles, laissant ainsi le reste de sa crinière libre. Les yeux de la belle, eux sont grands et expressifs défiant bien souvent son interlocuteur de leurs pupilles ténébreuses cachées sous de longs cils noirs.
Sa démarche est souple et légère donnant parfois l'impression qu'elle ne vole plus qu'elle ne marche comme si le sol n'avait nul gravité sur elle. Ces gestes sont précis et bien souvent appliqués laissant penser que le moindre mouvement est anticipé et réfléchit mais ce n'est là qu'une impression que son éducation à mise en place.
Côté vestimentaire, notre petit sauvage possède une tunique sans manches en lin de couleur crème qui s'arrête à mi cuisse sous laquelle se trouve un short taillé court, lui aussi en tissus d'un brun sombre qui est retenu par une épaisse ceinture de cuir à la boucle doré. Au creux de son dos, deux étuis se superposent où se trouve des dagues. Des bracelets en cuir enserrent ses bras à intervalle régulier, eux même rattachés par des liens de cuir sur lesquelles Shyva peut mettre des couteaux de lancer. Un gantelet recouvre sa main gauche ainsi que trois de ses doigts qui lui servent pour tirer. Il est fait sur le dos de la main en cuir épais recouverte d'écailles de monstre qui peut la protéger des attaques physiques de moyenne ampleur. La paume possède une peau plus légère elle aussi recouverte d'écailles moins résistantes mais assurant plus de souplesse pour le tir.
La jeune femme possède aussi des cuissardes montantes jusqu'au dessus du genou qui sont faites pour les grands trajets et la course. Un porte-jarretelle orne sa cuisse gauche où l'on peut y voir une dague à la lame recourbée. Une cape épaisse elle-aussi en peau doublé de laine recouvre son corps ainsi que ses armes, descendant jusqu'à ses chevilles. Une capuche recouvre parfois la tête de la demoiselle bien que cela soit inutile étant donné qu'elle porte souvent un masque de cuir cachant une partie de son visage. Une besace est bien souvent posé sur le flanc droit de Shyva et son arc, lui est mis en travers dans le sens opposé.
L'ensemble est clairement une tenue de voyage afin de se déplacer par tous les temps et surtout de manière légère.

Sa besace elle contient quelques vêtements, de la nourriture et de quoi faire un feu. Elle possède aussi une bourse et une fiole de poison dont elle imprègne ses armes.

    ● Vie

Famille:
Shyva possède deux parents tout deux issus de familles nobles et a deux frères plus âgé qu'elle.
Judas est un seigneur possédant un duché près du temple de l'air. Il gère son domaine avec sagesse et il est l'un des rares seigneurs à avoir conservé les lois de Lüh sans y ajouter son grain de sel. Il est connu pour son jugement droit mais aussi pour son franc parlé qui lui a valu nombre de duel où il en ait parfois ressorti avec des blessures importantes...
Lillya, elle est une fille du duc voisin qui fut marié à Judas pour des raisons politiques. Cependant malgré ce mariage arrangé, la belle dame est heureuse d'être en compagnie d'un homme qu'elle qualifie "d'adorable".
Caïn et Marcus sont les deux frères ainés de Shyva. Caïn, le futur Duc est le plus posé de la famille bien qu'il ait tendance à s'enflammer quand on le provoque. Quand il rentre dans des colères noirs, l'on remarque alors sa ressemblance avec son père. Marcus, lui est le plus fin des mâles De Valestarius mais aussi l'un des plus colérique et des plus impétueux. N'aimant ni perdre, ni se soumettre, il n'en reste pas moins attaché à la famille et surtout à sa soeur adorée dont il a pleuré la perte.

Histoire:

"Une fille ?!? Allons ma Mie, vous n'auriez pas pu faire un effort ! Moi qui espérait un beau mâle, me voilà avec une donzelle miniature, quelle veine !"


Tels furent les paroles de Sir De Valestarius quand il découvrit la boule geignante et ensanglanté qui se terrait dans des langes plus vraiment blanches en gigotant. Cependant sa femme vit la barde de son époux se relever légèrement signe d'un sourire discret et elle aperçut même une larme au coin de ses yeux sombre qui scintillaient dangereusement alors qu'il tenait la petit chose dans ses bras avec douceur. La tendre épouse ne put retenir un sourire malgré la fatigue de l'enfantement et continua d'observer son compagnon qui continuait de grogner comme un ours, exprimant de ce fait sa joie de manière quelque peu détournée.
Sentant le regard de son épouse, il releva ses yeux sombres sur elle, lui permettant d'y voir sa fierté. Le coeur de la mère se serra et elle sourit à son compagnon alors qu'il lâchait

"Mais que vais-je pouvoir en faire de cette femelle ?!?"

Le noble s'approcha de sa femme et s'installa sur la couche, près de sa compagne posant l'enfant qui s'était tu entre eux. La jeune femme sentit une larme couler sur sa joue alors qu'une réponse s'échappait de ses lèvres comme un murmure.

"Faites-en une femme forte et fière mon Ami. Une femme qui sera ainsi digne de la ligné des Valestarius. Car à la voir elle est tout votre portrait, mon Amour. Aussi râleuse que vous."


Les sourcils broussailleux de son époux se relevèrent, disparaissant sous la crinière sombre de sa chevelure et il resta un instant interdit avant de rire de sa voix grave puis il se pencha et embrasa sa femme avant de compléter en regardant la neige tomber par delà les fenêtres du château.

"Je suis déjà fière de notre jeune pousse mon Aimée. Et elle est déjà digne de notre clan, cela se voit comme le nez au milieu du visage..."



C'est sur cette parole pleine de promesse que Shyva grandit. La jeune fille n'avait que deux frères qui la chouchoutaient plus que tout au monde, protégeant la petit "déesse des De Valestarius" comme certains la surnommaient. Il faut dire que sa mère n'avait pas menti, l'enfant ressemblait au père par sa chevelure d'ébène et par ses yeux aussi noirs qu'un gouffre mais elle avait aussi adopté tout la souplesse de sa mère ainsi que sa vivacité d'esprit et ses traits fins. Shyva apprenait à se comportait comme une dame et s'en sortait fort bien jusqu'au jour où elle se battit contre l'un de ses cousins qui l'avait traité de "Pisseuse" en ajoutant qu'elle n'était "qu'une femme ". L'enfant en colère s'était jetée sur lui et s'était battue comme une tigresse. Les parents durent intervenir pour séparer les deux combattants. Cependant la petite fille après plusieurs écorchures, un nez en sang et un oeil au beurre noir, assura qu'elle aurait pu gagné si ses géniteurs n'étaient pas intervenus. Il faut dire que son cousin avait eu le nez cassé par un coup de genou et l'oreille à moitié déchirer par la morsure de sa petite cousine de deux ans sa cadette.


Depuis ce jour qui avait marqué ses huit ans, Shyva entreprit d'apprendre à se battre au corps à corps et avec des armes légères (épées à une main, dague, arc, pique, épée double, épée et bouclier rond). Cependant la jeune fille se révéla bien plus douée avec des dagues et des couteaux de lancer ainsi qu'avec un arc. Elle apprit aussi à monter comme un homme et découvrit alors la joie de galoper dans la lande sans limite. Elle qui n'avait grandi que derrière les murs du château, fut émerveillée par la beauté du monde extérieur. Ces chevauchées renforcèrent son désir de liberté et d'aventure. Plus la demoiselle avançait en âge et en beauté, moins l'univers prévu pour elle ne lui convenait. Elle se sentait prisonnière de ses devoirs de noble et malgré les nombreuses altercations avec leur père, les deux ainés de Shyva continuaient de lui apprendre ce qu'ils savaient de la guerre. Était-ce par désir de rébellion contre leur père qu'ils amenaient leur soeur sur un chemin dangereux ou était-ce simplement parce qu'ils sentaient sa peine à être enfermée ? Nul n'aurait su le dire... Peut être un peu des deux... Mais le résultat fut bientôt visible ainsi que le bout du chemin...


C'est lors d'une des plus belles journées d'été que la décision de Shyva fut prise. Plus exactement ce fut quand Judas, le seigneur du comté apprit à sa fille qu'elle serait marié au fils du seigneur voisin le mois prochain.
Face à cette annonce, la belle alors âgée de seize ans ne put dire un mot tellement la nouvelle l'avait soufflée. Cependant elle retrouva bien vite la parole et entreprit de dire clairement à son père que cela était hors de question pour une seul et simple raison : elle ne l'aimait pas ! Judas tenta alors de convaincre son enfant que l'amour venait avec le temps mais face au mur que dressait son enfant, il en vain à la colère qui butta durement contre la carapace de la jeune femme. Cette dernière quitta la table sous le regard lourd du clan qui médisait depuis déjà longtemps sur cette enfant impétueuse.


Le soir même, Shyva admirait le ciel étoilé, le coeur en proie à une douleur atroce. Comment pouvait-elle vivre si elle était déjà condamnée à se soumettre à un homme qu'elle n'aimait pas ? Elle avait l'impression d'étouffer entre ses murs gris et ternes. Son âme semblait vouloir déchirer ce corps pour fuir ce château sans espoir et cette vie vide de sens. Elle savait que son père faisait ça pour son bien, pour qu'elle ne soit pas sans ressource mais ne comprenait-il pas que l'offrir ainsi en pâture à des inconnus était le meilleur moyen de la tuer ? Son père, si bourru mais si attentionné dans le fond... Pardonnerait-il son choix ?
Une larme glissa sur la joue de cette enfant si longtemps protégée et elle implora au fond de son âme son pardon pour ses parents chéris dont elle allait briser le coeur.
Puis elle leur écrivit une courte missive qu'elle cacheta et posa sur son lit avant de prendre sa besace et son arc. Enfin elle posa un dernier regard sur ce qui fut sa vie et disparut dans le silence de la nuit. Elle prit son cheval, offert à ses dix ans et partit de la demeure familiale au galop, le coeur lourd de chagrin mais l'esprit désormais tourné vers un monde qui s'offrait à elle et plus particulièrement vers un appel qui la hantait depuis son enfance... Celui de la liberté.


L'on raconte que ce fut le père de Shyva qui découvrit le premier sa disparition. Il hurla alors à ses troupes de partir à la recherche de son enfant. Ses chevaliers battirent la campagne en vain et rapportèrent à leurs maitre leur échec. la jeune mère fut alors éplorée de la perte de sa fille mais Judas, lui, aurait simplement hochés les épaules en disant :

"Bah ce n'était qu'une fille"

Cependant certains serviteurs auraient affirmés avoir vu des larmes apparaitre sous les yeux du seigneur mais il chassa rapidement ses gens afin d'être seul avec son épouse... Afin de lui dire ces quelques mots.

"Vous aviez raison ma Mie... Et moi aussi. Notre enfant est digne de ce clan mais elle est née avec le mauvais attribut."

"Certes mon Ami et cette erreur nous a causé sa perte..."

"Elle nous reviendra ma Tendre et je suis sûr que quand ce jour viendra, les notre l'applaudiront comme elle le mérite..."


    ● Autres

Métier: Chasseuse et cherchant d'autres travaux qu'elle pourrait faire
Signes particuliers: Elle possède un arc finement manufacturé ainsi qu'un flacon de poison où elle tempe ses flèches et ses dagues. Les effets du poison sont une paralysie progressive pour les flèches (la dose étant plus faible) et une paralysie quasi immédiate avec ses couteaux et ses dagues accompagné d'hallucinations. Les effets varient entre dix minutes à plusieurs heures suivent les doses absorbés. Il faut un contact avec le sang pour que l'effet marche, le poison n'agit pas avec la salive. Le poison est extrait à partir d'une fleur appelé la rêveuse. Elle sert bien souvent pour être fumé car ses gaz permettent aux humains de planer mais sous forme distillé elle est dangereuse voir mortel si elle est mal préparée. Sa préparation nécessite une bonne connaissance en plante car il faut la mélanger avec d'autres éléments en dosage précis. Shyva elle, connait par coeur la préparation et sait les dosages exactes pour éviter de tuer avec son poison.

Un tatouage orne aussi son épaule droite formant une croix inversée qui représente son appartenance au clan des Valestarius.
Shyva avec son tatouage :


Rêve, ambition: Être libre et découvrir le monde.

    ● Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? Top site
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Très bien construite même si c'est encore en cour ^^
Comment trouvez vous le design de ce forum? Sublime !
Avez vous lu le règlement? [ok]
Avez vous vu le tchat? Pas encore
Savez vous comment voter pour le forum? Oui il y a quatre super logos qui déchire et je suis sûre qu'il faut kicker dessus !!!


Dernière édition par Shyva le Mer 1 Juin - 19:03 (2011); édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Lun 30 Mai - 21:09 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 31 Mai - 17:05 (2011)    Sujet du message: Shyva De Valestarius Répondre en citant

Bonjour et bienvenue !

Préviens nous dès que ta fiche est complète, ainsi on passera afin de la lire dans son intégralité wink

J'ai rapidement parcouru ta fiche et je trouve ton idée de mettre des "citations" de ses proches excellente !!!

Bon courage et bonne continuation !
Revenir en haut
Shyva

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 1 Juin - 18:09 (2011)    Sujet du message: Shyva De Valestarius Répondre en citant

Voilà je pense avoir terminé ma fiche. Il ne resteras plus que les modifications que vous me demanderez de faire à ajouter si modification il y a.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mer 1 Juin - 20:45 (2011)    Sujet du message: Shyva De Valestarius Répondre en citant

C'est bon je te valide =)

C'est une très belle fiche !

BON JEU


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:47 (2016)    Sujet du message: Shyva De Valestarius

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com