Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Chassez l'ennui ...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 24 Mai - 18:57 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Getanol avait trainé a Lüh pendant de long mois, loin des joie de la chasse et des combats, Elian était absent depuis quelques jours et le demi dieu commençait à s'ennuyer. Le peu de muscle qu'il lui restait n'avaient que tres peu servi ces dernier temps. Les jours passaient sans que rien ne se passe puis pour tuer l'ennui Getanol décida de quitter la ville. Les habitants de Lüh qui l'avaient côtoyer ces derniers mois furent étonnés de le voir partir ainsi et beaucoup le regardèrent partir en murmurant sur son passage. Après quelque heures de marche il arriva enfin au bord de la Rivière Blanche et fut aussitôt conquis.

Le squelette s'assis au bord de l'eau profitant des cris des oiseaux et du clapotis de l'eau dans le lit de la rivière. L'air était frais et le soleil présent dans le ciel irradiait l'endroit de sa douce lumière. Tout était parfait la faune local profitait du soleil pour aller boire un peu d'eau et s’allonger a l'ombre des arbres.
Les chocobos couraient le long de la rivière frappant le sol de leur puissante pattes musclées faisant changer le vent de direction a chacun de leur passage. Le demi-dieu profita de ce moment pour admirer cette région créer par son père et ses oncles durant l'emprisonnement. Un équilibre parfait régnait ici, équilibre que les demis-dieux n'avaient pas sur instaurer avant la création de cette ile.

Cependant pour pouvoir récupérer ses pouvoirs d’antan Getanol devait défaire cette équilibre tout en essayant d'en conserver la base. Le demi-dieu se remit debout laissant l'herbe sur laquelle il était assis roussit de chaleur puis il regarda autour de lui et aperçut a une centaine de mètres de lui un groupe de chocobos picorant le sol accompagné d'un jeune ainsi que plusieurs chocobos visiblement plus vieux que la moyenne. Le demi-dieu se mit a courir dans leur direction et comme il l'avait prévu le groupe éclata et tous les chocobos partirent dans des directions différentes. Getanol partit a la poursuite du plus vieux, le seul qu'il avait une chance de rattraper. Lorsqu'il fut a porter il bondit sur le dos du poulet géant qui n’eut aucun mal a le désarçonner. Le squelette eu a peine le temps d'enrouler sa queue autour du coup du chocobo avant de se retrouver face contre terre, il fut trainer sur quelques mètres par la créature qui finit par s’arrêter.
Le demi-dieu se remit alors debout et utilisa sa queue afin de faire chuter le chocobo, une fois celui ci a terre il vint se placer au dessus de la créature et passant ses mains osseuses autour du coup de la créature lui brisa la nuque dans un craquement a faire frémir un boucher.


"Repose en paix!"

Puis soudain un bruit de pattes et Getanol fut projeter sur plusieurs mètres avant d’atterrir à moitié dans l'eau de la rivière. L'eau se mit a bouillir autour de lui, ses os craquèrent et Getanol tomba inconscient face contre terre le corps fumant a moitié immergé dans l'eau de la rivière, ses yeux se fermèrent sur une image rouge de sang se répandant sur le sol, le sang de la créature qui l'avait chargé.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 24 Mai - 18:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 7 Juin - 15:13 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Ce jour là, Asenath avait décidé de pousser la promenade jusqu'aux abords de la Rivière Blanche. Après avoir grimpé à un arbre et savouré le nectar des rayons de soleil ascendants, un affreux doute avait commencé à assaillir son esprit: quelles étaient les paroles de cette vieille chanson qu'on lui chantait au cirque étant petite?
La jeune fille entendait la mélodie cascader doucement dans son crâne mais impossible d'y rattacher le moindre mot! Sa moue boudeuse s'accentuait de minutes en minutes tandis qu'elle fustigeait intérieurement sa mémoire défaillante. "Quelque chose concernant l'eau me semble t'il, peut-être une berceuse de marin? Je vais aller demander à la rivière de me souffler le début, ou peut-être le refrain, je suis sûre qu'elle l'aura déjà entendu!".
Sautant jusqu'au sol comme un chat paresseux, Asenath se dirigea vers le fleuve serpentin aux éclats argentés. Sur le chemin, elle trouva une belle plume jaune de grande taille qu'elle s'empressa de mêler à ses cheveux, "Comme elle est belle!". Elle ne se posa pas plus de questions en en trouvant une deuxième, puis une troisième et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un grand bruit d'éclaboussement vaporeux la sorte de son enchantement naturel.
Elle se précipita vers la direction d'origine du son juste à temps pour voir le squelette de feu s'évanouir. Un énorme chocobo venait visiblement de le pousser dans l'onde par derrière dans un instinct primaire et parfaitement justifiable de vengeance.
Asenath hésita sur la marche à suivre. Elle couru vers un bosquet, cassa un branche en forme de fourche et s'en servit pour ramener Getanol entièrement sur la berge. Ses grands yeux bleus et alertes observait l'invocation avec un mélange de prudence craintive et de curiosité quasi-infantile.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 8 Juin - 18:37 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Getanol avait l'impression de perdre toutes ses forces à mesure qu'il restait dans l'eau, puis il sentit quelque chose s'accrocher à ses cotes et le trainer laborieusement sur le rivage. La chaleur revint alors en lui, les petites gouttes d'eau qui restaient sur son corps se mirent a bouillir et s’évaporèrent gentiment.
Le demi-dieu poussa alors sur ses mains, planta ses pieds dans le sol, puis dans un effort inhumain se remit debout. Devant lui se tenait une jeune humaine. Elle était petite et avait la peau pale et sa coupe noir à la garçonne faisait ressortir le bleu ciel de ses yeux. Elle possédait cependant un étrange tatouage: une araignée sur le sein gauche.


*Cette jeune fille est vraiment bizarre, m'enfin vu ma tête jpeux pas dire grand chose.*

La jeune fille le regardait de façon stupéfaite, un étrange bâton fourchu au bout calciné dans les mains. Getanol n'eut pas besoin de réfléchir pour comprendre que cette humaine lui avait sauvé la vie, aussi il s'inclina devant lui et dit :

" Je te remercie jeune humaine, sans toi je serais sûrement dans un sale état. Puis je savoir ton nom ?"

Le demi-dieu regarda le carnage qu'il avait fait avant son bain improvisé et ramassa son sac avant de commencé a le remplir des plumes des chocobos qu'il avait assassiné. Il avait prévu de profité de la vente de celle ci pour aider la famille d' Elian, et ainsi lever une partie du fardeau qui pesait sur les épaules de son maitre. Une fois sa récolte effectué ( Ariez tu me diras combien de plumes sont en ma possession s'il te plait.) le squelette se retourna vers la jeune fille.

" Je te suis redevable Asenath ( en supposant que tu me donnes ton nom), que puis je faire pour honorer ma dette ?"


[HRP: pas pu faire mieux désolé]
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 8 Juin - 19:25 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Asenath démêla tant bien que mal les quelques plumes prises dans sa chevelure courte et réouvrit le sac de Getanol pour les glisser à l'intérieur. Visiblement, l'invocation de feu en les récoltait, certainement dans un dessin incompréhensibles aux simples mortels. Elle n'en conserva qu'une seule, fragile relique de chocobo dominant fièrement sa petite étendu de jais.

Puis je savoir ton nom ?

Pour une fois, Asenath ne jugea pas utile d'emprunter un faux nom de fantaisie. Il était bien peu probable que ce squelette encore fumant fasse partie de la conspiration de son père.

"Asenath" lui lança t'elle, légèrement impressionnée par la particularité de l'être.

Honorer sa dette? Cette fois-ci, la jeune fille fût grandement étonnée. Ses sourcils, comme deux traits de peintres bien dessinés, se dressèrent bien haut. Elle venait de comprendre ce qu'il aurait pu advenir de son interlocuteur si le destin n'avait fait se croiser leurs routes. Asenath ne croyait pas au hasard. Pour sûr, des flux d'énergies invisibles et volatils avaient œuvrées dans l'accomplissement de ce sauvetage involontaire. Elle se pencha vers Getanol jusqu'à sentir un chaleur poindre sur la pointe de son nez.

"Peut-être pourriez vous me parlez de la chanson des flammes? Vous savez, celle qui crépite doucement dans les chaumières les soirs d'hiver... "
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 12:47 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Getanol vit la jeune fille s'approcher de lui, leurs nez n’étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, lorsqu'elle lui demanda s'il pouvait lui remémorer la chanson des flammes. Getanol fut stupéfait, comment était-il censé la connaître. Les fils d'Ignis n'avaient jamais beaucoup chanté. Le demi-dieu regarda Asenath et se mit à réfléchir à toute vitesse:

*C'est quoi cette fille et c'est quoi cette histoire de chanson ?! Faut que je trouve quelque chose rapidement si je ne veux pas la vexer. Allez, t'es un demi-dieu, tu dois bien pouvoir trouver. Réfléchis Getanol, réfléchis.*

Puis le squelette eut un éclair de génie. Il ouvrit la bouche et se mit à chanter un hymne improvisé à la gloire de son créateur, laissant sortir de son corps carbonisé une voix envoûtante, en total décalage avec son aspect.Le demi-dieu chanta ainsi pendant quelques minutes, puis se tut. Il espérait que sa chanson était convenable et avait plu à Asenath. Getanol plongea alors ses orbites vides dans les yeux de celle-ci et lui demanda :

"Y a-t-il autre chose que je puisse faire pour toi? Je te suis redevable. Si tu as un jour besoin de mon aide, n’hésite pas a venir me chercher, je suis souvent à Lüh."

Getanol posa alors sa main squelettique sur l’épaule d'Asenath et passa à coté d'elle. Les créatures qui avaient fui commencèrent à revenir,et les charognards se nourrissaient déjà des cadavres des chocobos. Ce spectacle chagrina Getanol qui commença à faire un tas avec les corps de ses victimes. Puis il les enflamma. Il s'assit ensuite à quelques mètres et contempla ce macabre brasier, le cœur lourd.
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 13:52 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

La brève hésitation de Getanol avait laissé Asenath dans une temporalité en suspens. Allait-il répondre à sa demande et lui offrir le précieux cadeau qu'elle avait osé lui réclamer?
Quand le demi-dieu ouvrit la mâchoire et que son chant s'envola contre toute attente, la jeune fille fut plongée dans une ivresse de béatitude. Devant ses yeux, les ondes fantomatiques de la musique se mirent à valser comme d'étranges phénix en plein vol. Ses pupilles grimpèrent jusqu'à disparaitre sous la voilette de ses paupières et elle se mit alors à doucement agiter les mains, sorte de danse extatique et introvertie à la fois. La couleur des sons cascadait en vibrant dans l'éther infini, rien que pour elle, magnifiques soleils d'Ignis rendus perceptibles par le biais de sa folie, trésor secret de son état trouble et dangereux.

Comme toute bonne chose, l'hymne prit fin et Asenath sortie tout aussi tôt de son état de transe. La mortelle sentit une agréable sensation de chaleur se diffuser dans les mailles de son vêtement lorsque Getanol posa la main sur son épaule. Elle aida l'invocation de feu à empiler les carcasses des chocobos et s'assit à côté de lui lorsque leurs chairs commencèrent à fondre sous le baiser de la morsure rouge.

Le regard perdu en direction de ces corps, Asenath commença tout à coup improviser tout bas d'étranges paroles sur la mélodie même que le demi-dieu avait lancé quelques instants auparavant. Le murmure de son poème alla se mêler aux crépitements du brasier.

"La flamme non-vivante
A perdu son essence
Sur le tranchant du fleuve
Là où dix oisillons
Avaient semé leurs plumes
Dans une herbe d'émeraude
Qui jadis fut mariée
A des flots argentins...
"
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 16:20 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Getanol regarda Asenath danser pendant qu'il chantait et du se retenir pour ne pas exploser de rire. Après tout, elle lui avait sauver la vie. Il n'arrivait pas à comprendre comment une chanson improvisée comme celle ci avait pu produire en elle un effet aussi ridicule. La jeune femme dansa, tel une folle, jusqu’à ce que Getanol s’arrête de chante. Elle l'aida ensuite à transporter les corps, sans se plaindre du poids des oiseaux. Elle vint ensuite s'asseoir à coter de lui et il regardèrent ensemble l’incinération.
Getanol appréciait la présence de l'humaine. De plus son étrangeté la rendait rigolote aux yeux du demi-dieu.Il n’était pas sur qu'il l’apprécierait autant si elle n’était pas si différente des autres. Le petit grain de de folie d'Asenath plaisait à Getanol finalement, excepté cette petite araignée dans son décolleté...

Le soleil commençait à disparaître à l'horizon, le brasier s’éteignait sur les cendres des défunts. Getanol se mit debout et tendit la main a Asenath pour l'aider à se relever, il allait bientôt faire nuit et le squelette n’était pas assez fou pour attendre que les prédateurs viennent les chasser.


"Deux choix s'offre a nous. Soit nous allons à pied jusqu’à Lüh, soit on s’éloigne du lit de la rivière pour établir un campement. L'odeur du brasier aura attiré les monstres, mais je crains que les portes de la ville ne soient fermées quand nous arriverons à Lüh"

*Pourvu qu'elle choisissent le camping. Si on se met en route de nuit, on risque d’être traqués durant tous le chemin. Sans oublier qu'il nous faudra de la lumière pour y voir quelque chose.*


Getanol ramassa son sac de plumes et attendit de connaître le choix d'Asenath.
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 17:27 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Une nuit à la belle étoile, voilà une perspective intéressante! La dernière qu'Asenath avait passé en terres sauvages remontait à l'époque où elle et sa mère parcouraient Arcane de long en large au sein du Cirque Pausole. Parfois, lorsque l'animation du chapiteau devenait trop épuisante pour les nerfs, elles s'éloignaient légèrement du campement pour profiter des astres et du bruissement des arbres en une confortable intimité. Le souvenir de cette époque gonfla son jeune cœur d'une nostalgie mélancolique, tant de vilaines choses s'étaient passées depuis...

Rentrer directement à Lüh n'était pas une solution de sûreté. Lorsque les portes de la ville se refermaient, toute sorte de maraudeurs baroudait aux alentours de la muraille. Elle-même avait déjà détroussé quelques aventuriers trop téméraires dans cette zone périphérique. Non, il fallait profiter de l'occasion pour s'enfoncer un peu plus loin dans les terres.

Asenath se sentait étrangement en sécurité avec Getanol. Ses rapports avec les autres humains étaient souvent rendus difficiles en raison de sa santé mentale précaire qui régulièrement lui attirait incompréhension, rejet ou moquerie. Les invocations fonctionnaient différemment. De ce fait, les rapports sociaux pouvant s'établir semblaient simplifiés.

"Marchons un peu vers l'Est, le Soleil ne s'en lèvera que plus tôt!"

Sur cette déclaration d'un pragmatisme douteux, la jeune femme aux yeux bleus et la "flamme non-vivante" commencèrent à se diriger dans la direction adoptée. Empruntant une voie parallèle à la rivière, ils finirent par arriver dans une zone calme et dégagée. Un vaste talus à la végétation luxuriante s'encrait au bras d'un petit affluent somme toute fort sympathique.

"Voilà l'endroit idéal pour cacher un trésor, restons ici!"

Commençant à ramasser quelques branches afin de construire un feu, Asenath et Getanol eurent tôt fait d'allumer un joyeux foyer qui à coup sûr repousserait les bêtes sauvages et les couvrirait de la froidure des nuits.

Mais au moment où les flammes commençaient à s'élever avec bravoure dans l'encre des ombres nocturnes, les deux voyageurs tombèrent subitement à la renverse. Secoués de toutes part, ils prirent conscience que le talus bougeait et, fait peut-être plus inquiétant encore, grognait de manière tout à fait hostile. Tous deux furent violemment projetés à terre tandis que la tête du dramios qu'ils avaient malencontreusement prit pour une butte accueillante se tourna vers elle, les yeux pleins de rage. Quelques flammèches étaient encore en train de s'en prendre à sa végétation dorsale.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 20:39 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Getanol écouta la jeune fille et fut content de ne pas avoir à rentrer de nuit, il savait que les abords de Lüh étaient souvent occupés par des brigands de bas étages. Les deux compères prirent donc la direction de l'Est, marchand dos au soleil qui disparaissait à mesure que le temps filait. Ils se retrouvèrent à marcher dans le noir sur un sentier le long de la rivière lorsqu'ils débouchèrent sur un talus plutôt accueillant où ils décidèrent de monter le camp. Avant même d'installer leur campement, Getanol et Asenath ramassèrent quelques branches afin de préparer un feu de camp pour réchauffer l'humaine et repousser les éventuels visiteurs nocturnes. Getanol utilisa ses pouvoirs pour allumer le feu devant les yeux étonnés d'Asenath. Une douce lumière orange envahit leur campement lorsqu'ils sentirent le sol bouger sous eux.

Asenath et Getanol furent jetés au sol et bientôt une ombre vint cacher la pâle lueur de la lune. Getanol ne comprit pas ce qui leur arrivait jusqu’à ce que le visage d'un immense Dramios se dresse devant eux. La créature était environ deux fois plus grande que Getanol et semblait dans une rage folle, quelques fumeroles semblaient persister sur le dos de la créature qui battait des bras devant elle pour éloigner les deux gêneurs. Le bras de la créature dans un énième mouvement atteint le demi-dieu qui fut projeté à plusieurs mètres en un instant. Le squelette alla s'encastrer dans un arbre qui craqua sous le choc et s'effondra sur le squelette.


*Ignis bon sang tu m'as dans le nez aujourd'hui ? Et mer** j'ai perdu une côte quelque part.*

Getanol poussa de toutes ses forces pour faire rouler l'arbre sous lequel il était, et lorsqu'il réussit enfin il se mit debout et ramassa sa côte avant de la remettre en place dans un craquement dégoutant. Le demi-dieu regarda alors autour de lui pour trouver Asenath du regard. Il aperçut enfin la jeune fille face au Dramios prêt à frapper, Getanol prit alors appui sur ses jambes et courut à toute vitesse en direction de l'immense masse verte. Il arriva au corps à corps et arma son bras, lorsqu'il frappa enfin, le monstre recula à peine d'un pas.

Getanol attrapa la jeune femme et l’emmena un peu plus loin avant de retourner au combat. La demi-dieu retourna à la charge motivé au possible, puis il commença à ressentir un picotement au bout des doigts, puis une douce chaleur revint en lui, comme une chaleur perdu enfin retrouvée. Il tendit les deux mains en avant, se concentrant de toutes ses forces et hurla d'une voix divine. Un rayon enflammé partit de ses mains et alla frapper la créature en plein torse.(sort de feu 3) Getanol regarda ses mains stupéfait et un sourire se dessina sur son visage squelettique.


" Ignis enfin tu me souris, comme ça fait du bien de récupérer ce qu'on a toujours eu."
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 22:06 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

La situation devenait chaotique. En moins d'une minute, le tranquille campement s'était changé en un terrain d'affrontement ouvert. Le dramios se dressait de toute sa hauteur, imposant sa présence au paysage nocturne qui aurait voulu s'en passer. Était-ce le fameux trésor qu'Asenath avait imaginé y trouver? L'ironie de la situation était mordante.

Après la frappe qui avait fait valdinguer Getanol, la jeune fille ne sut que faire. Paralysée face à la puissance de la force déployée, elle vit le bras du monstre se lever en masquant le ciel, prêt à l'écraser comme un vulgaire insecte. A ce moment, l'invocation de feu surgit devant elle et l'entraina prestement vers le couvert d'un bosquet touffu. Asenath tomba dans l'herbe épaisse, la terre macula sa tunique. Elle n'eut pas même le temps de remercier son sauveur, celui-ci était déjà reparti à la charge. La jeune fille se redressa tant bien que mal. Avant de pouvoir analyser la scène, une voix tonitruante s'éleva dans l'air et une lumière aveuglante inonda son champ de vision. Elle se couvrit les yeux d'un bras tremblant avant de comprendre que le demi-dieu était en train de méchamment s'occuper de la bête.

Le combat était en train de prendre une tournure positive quand soudain le dramios lança une liane souple et claquante comme un fouet sur le pauvre Getanol. Frappé de plein fouet, enlacé par cette étreinte végétale, l'invocation semblait en vilaine posture. Sans prendre le temps de réfléchir d'avantage, Asenath s'élança au plus vite jusqu'à la mêlée, sortit sa dague effilée et tenta de sectionner la liane. La lame mordit profondément la chaire verte et organique mais le monstre y donna une vigoureuse inflexion qui propulsa l'arme à plusieurs mètres de là. Sans le moindre doute, le demi-dieu allait se trouver mal si elle ne parvenait à le libérer de son étau. Alors, elle mordit sauvagement à l'endroit de l'entaille. Le dramios protesta et son grognement caverneux fit s'envoler quelques oiseaux qui dormaient dans la ramure d'un arbre proche. Pourtant, Asenath tint bon. Un goût de suc gras et amère emplissait sa bouche, la confusion avait chassé tous repère de son esprit mais l'adrénaline la poussait à agir jusqu'aux dernières limites. Un dernier grand coup de dents, la liane céda en libérant brusquement Getanol. Furieux, le titanesque monstre projeta l'humaine au loin. Asenath tomba dans l'eau, étourdie par le choc, sonnée et incapable de se repérer.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 10 Juin - 09:50 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Le combat s'envenimait, Getanol était prisonnier d'une épaisse liane verte qui servait de fouet à la créature. La jeune fille, quant à elle cherchait à libérer le demi-dieu de l’étreinte qu'il subissait. Getanol la regarda mordre dans la liane et lorsque celle-ci céda enfin, le Dramios arma son bras et frappa Asenath. La jeune fille fut projetée à quelques mètres et atterrit heureusement dans l'eau, ce qui amortit sa violente chute.

Getanol, enfin libéré de son bourreau, se retourna et entreprit de grimper à un grand arbre qui poussait là. Il était presque en haut quand la créature se mit à secouer son perchoir. Le demi-dieu sauta sur le monstre gigantesque et s'accrocha dans son dos; il leva ses bras et commença à frapper le crâne du monstre verdâtre avec ses poings.

Le monstre semblait désarçonné et commença à vouloir chasser Getanol de son dos. Le demi-dieu fut alors projeter au sol par la main puissante du Dramios. En voulant se relever, il mit la main sur la dague d'Asenath, l'a pris et fonça sur le monstre arme à la main. Une fois à portée, il planta la lame dans l'une des jambes de la créature, qui s'effondra sur le sol en gesticulant dans tous les sens.
Getanol regarda ce spectacle désolant, puis ouvrit la bouche et dit:


"Je suis désolé de t'avoir mis dans un tel état. Je ne désire pas ta mort, j’espère que tu guériras de ces blessures."

Puis Getanol retourna au point de chute de la jeune fille. Asenath état là, sur le sol, les yeux dans le vague. Il la souleva délicatement pour la remettre debout et lui tendit sa dague.

"Je suis désolé pour le sang sur la lame. Viens, nous devons trouver un nouvel endroit pour camper."

[HRP: Ce n'est pas très long désolé]
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 10 Juin - 14:54 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Laissant derrière eux le massif monstre végétal mit hors d'état de nuire, Asenath et Getanol reprirent la route. Pendant un long moment, les lugubres gémissements du dramios blessé planèrent sur la lande avant d'être gommés par la distance. Fourbus, blessés et maculés, les deux voyageurs offraient un singulier spectacle. Asenath pouvait entendre la nature se rire doucement de leur pathétique aventure. Leurs silhouettes claudicantes sillonnèrent la traversée de la Rivière Blanche, toujours plus à l'Est.

Au détour d'un fourré, ils débouchèrent sur une vaste étendue de terre dégagée, battue par les vents. Au loin, une masse sombre et opaque bordait l'horizon tout entier.

"Si nous poussons encore l'expédition nous allons finir par atteindre la Forêt de Jade. Peut-être ferions-nous mieux de nous arrêter ici..."

Exténuée, la jeune fille se laissa tomber à terre, incapable de fournir le moindre effort supplémentaire. La faim commençait à se faire sentir. A son retour, Lüh allait lui paraitre d'un confort encore insoupçonné.

Cette fois ci, leur feu ne fut pas à l'origine d'une quelconque péripétie guerrière. S'allongeant près du foyer pour mieux profiter de la chaleur, l'humaine ramena son vêtement sur ses épaules blanches tout en plongeant son regard vers l'océan d'arbres séculaires s'agitant doucement. Le cri de grands oiseaux nocturnes troublait sporadiquement le murmure du vent et Asenath se prit à rêvasser. Il lui semblait apercevoir aux alentours de la lisière lointaine d'étranges spectres blancs et lumineux qui dansaient en cercle, mais ce n'était que pur produit de son instable imagination.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 11 Juin - 16:08 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Le combat contre le Dramios avait épuisé Asenath et Getanol. Cependant, la faim se faisait encore plus sentir que le sommeil pour la jeune humaine. Plus la lune se levait dans le ciel, plus son ventre gargouillait, aussi le demi-dieu décida d'aller lui chercher un repas qui saurait la satisfaire. Il partit donc à la chasse. Le spectacle de cet être de feu chassant était visible par Asenath, comme une luciole au milieu de la nuit noire. La lumière grandissait à mesure que Getanol revenait en direction du campement et d'Asenath.
Une fois de nouveau à ses côtés, il laissa tomber sur le sol deux beaux lapins, désormais morts, il ne restait plus qu'à les dépecer et à les vider de leurs boyaux. Une fois que cette étape, si amusante pour le demi-dieu, fut faite, il les embrocha avec une branche qui traînait non loin du feu, et les mit à dorer (et les panpans ils cuisent). Une fois ce festin avalé, Getanol décida de surveiller les alentours et de laisser Asenath se reposer.
La nuit lui sembla bien longue, car la jeune fille dormit beaucoup après leur dur combat. Lorsque le demi-dieu vit le soleil poindre à l'Est, il décida de partir en quête d'un petit-déjeuner pour la jeune fille, qui l'avait tellement aidé par le passé. Il revint quelques instants plus tard, avec dans ses mains un gros œuf de chocobo et quelques baies. Il prit alors une des grosses pierres plates qui entouraient le feu, la posa sur celui-ci et y fit cuire l’œuf au plat.
L'odeur de ce repas improvisé, le chant délicat des oiseaux et la douce chaleur des premiers rayons du soleil, réveillèrent Asenath.


*Oula, il faudrait qu'elle envisage de se nettoyer un peu, entre les combats et la chaleur, l'absence de lavage commence à se faire sentir...*

Getanol regarda Asenath s'étirer et se réveiller doucement, en s'empêchant de rire. Il espérait de tout cœur qu'elle prendrait le temps de déguster ce repas et qu'elle aurait envie d'encore un peu de repos et de détente avant de devoir prendre la route.

"Ça va, tu as bien dormi? J'espère que ce repas te conviendra... Au fait, si tu souhaites te baigner, j'ai repéré un petit bosquet sur la droite où tu pourras te cacher et te détendre à ta guise."

[HRP : Merci à ma chérie de m'avoir aidé à rédiger ce message, surtout pour les traits d'humour...]
Revenir en haut
Asenath

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 11 Juin - 17:21 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Asenath se léchait les babines d’avance en observant le demi-dieu assouvir ses pulsions sadiques et culinaires. Le monologue de son estomac eut tôt fait de cesser. Ce petit dîner chaud et inespéré avait très vite fait basculer la jeune fille dans un agréable et profond sommeil où les lapins précédemment dévorés revenaient à la vie pour batifoler innocemment dans les herbes hautes.

Comme prévu, le soleil se leva à l’Est. Un doux fumet extirpa Asenath de ses songes. Quelle ne fût pas sa surprise en découvrant à côté d’elle Getanol qui préparait avec art ses victuailles matinales. La jeune fille passa une langue gourmande sur ses lèvres.

Après avoir honoré comme il se doit le petit-déjeuner servi, l’humaine médita quelques secondes sur la suggestion de son compagnon de route. Des croûtes de boue ayant séchées sur ses genoux et ses coudes, le jus vermeil et poisseux des baies maculant maintenant son visage à la manière d’une peinture de guerre, les cheveux emmêlés au point de lui donner des allures de sorcière, Asenath ne fût pas très difficile à convaincre. Aussitôt, elle abandonna sa tunique au sol dans un mouvement vif et ample, couru vers l’eau et y plongea joyeusement sans autre forme de retenue. La fraîcheur qui l’accueillit fut en mesure de lui remettre les idées en place mais la sensation était loin d’être désagréable. L’onde avait toujours été son élément de prédilection. Un jour peut-être se résoudrait-elle à pousser une petite expédition vers le temple d’Aqua…

Après plus d’une heure à divaguer, barboter et se détendre dans l’affluent de la Rivière Blanche, Asenath finit par sortir de l’eau, presque à contre cœur. Il fallait se rendre à l'évidence, le voyage de retour allait leur prendre de longues heures. Elle renfila sa tunique bonne à jeter une fois la civilisation retrouvée, dispersa les braises pour éteindre le feu et signifia à l’invocation que l’heure était venue de partir.
Revenir en haut
Getanol

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 12 Juin - 20:22 (2011)    Sujet du message: Chassez l'ennui ... Répondre en citant

Pendant qu'Asenath était partie se rafraîchir cachée derrière le bosquet, laissant derrière elle tous ses vêtements à même le sol, Getanol profita de ce répit pour s’allonger dans l'herbe et regarder les nuages. Les nuages bougeaient dans le ciel, suivant les courbes du vent. Le demi-dieu se mit à rêver à son ancienne vie. Le monde tel qu'il était avant son emprisonnement lui revint en mémoire, les volcans qu'il avait créer, les races qu'il avait pu imaginer, les pouvoirs qui lui avaient été donné.

Il revit alors à travers les nuages le monde immense qu'ils avaient perdus. Un monde extraordinaire où toute créature avait sa place, où l’équilibre était parfait. Un monde où tous les demi-dieux s'entraidaient pour satisfaire leurs parents respectifs. Son travail d'antan lui manquait, devoir obéir aux êtres humains était une plaie. L’époque où il pouvait librement créer des volcans rien qu'en posant sa mains sur le sol , la façon qu'il avait de créer des coulées de lave d'un simple claquement de doigts lui manquaient. Le frisson qu'il ressentait chaque fois qu'un incendie ravageait des hectares entiers de forêts, l’adrénaline se propageant dans son résidus de corps au simple regard d'une flamme ses dons divins lui manquait.
Getanol se remémora ses premiers essais de création, la première espèce qu'il avait créé était une variété de salamandres géantes dotées d'ailes membraneuses et qui, lorsqu'elles s’énervaient, étaient capable de cracher du feu (oui oui les dragons :p). Il avait ensuite essayé de créer des grottes au sein même des volcans pour que ces créatures puissent vivre à l'aide d'une invocation de la terre, jadis son meilleur amie et avec qui il n'a pu eu aucun contact depuis l'emprisonnement.

Getanol avait fini par s'endormir dans l'herbe et lorsqu'il se réveilla il fut déçu de revenir dans ce monde si terne et si différent de celui qu'il avait tant aimé. Il se remit debout et vit Asenath à moitié nue revenir vers lui. Cependant, la frivolité de la jeune fille ne le surprit pas outre mesure et lorsqu'elle arriva enfin à ses cotés il s’étira légèrement en faisant craquer tous les os visible de son corps calciné. Il ouvrit ensuite la bouche et demanda en baillant à moitié:


"Alors que fait on maintenant ? On se dirige toujours vers l'Est?"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:23 (2018)    Sujet du message: Chassez l'ennui ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com