Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Une promenade de santé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> La Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zhaël

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 10 Mai - 18:12 (2011)    Sujet du message: Une promenade de santé Répondre en citant

En ce moment, sur Lüh, les débuts de soirée se présentaient par un gigantesque voile sombre qui recouvrait absolument toute la ville. Gigantesque mais doux; suivit d'une légère brise, qui en général, apporte un aspect malicieux à la cité des chasseurs. Le soleil s'était déjà couché depuis plusieurs minutes, refroidissant l'atmosphère ambiante d'au moins trois ou quatre degrés. Les derniers badauds fermaient boutique, ou rentraient chez eux, pour ne pas avoir à affronter ces ridicules bourrasques, véritable fléau des frileux. Dehors, il ne restait pas grand monde pour dire. Quelques chasseurs revenant d'un voyage infructueux, quelques jeunes demoiselles à la bourse bien garnit, quelques voleurs sans le sou, cherchant un gîte pour la nuit..

Et puis il y avait un homme.

Sûrement plus grand que vous d'ailleurs, surplombant de facilement deux têtes la pauvre moyenne de taille de tous les hommes de l'île. Le bruit de ses pas sur le pavé brisait le silence monotone, sa respiration était lente et régulière, les yeux rivés sur le sol, mains dans les poches, se grattant parfois la nuque dans un geste nerveux et mécanique. A le voir, comme ça, il faisait penser à un gosse qui s'ennuyait, qui ne savait pas quoi faire. C'était bien vrai, Zhaël s'ennuyait, mais il avait besoin de se dégourdir les jambes. Oui oui, vous pensez bien que passer toute la nuit à traquer un fichu Oboro qui fait quasiment votre taille, ça fatigue. Résultat, le gaillard a dormit toute la journée, et vient de se lever il n'y a même pas une demie-heure. Le combat n'avait pas duré plus de trente secondes, c'était surtout le pistage qui fut long. L'animal étant lui même un chasseur nocturne, les deux eurent beaucoup de mal à se trouver mutuellement; mais c'est finalement dans une embuscade éclaire que Zhaël put lui trancher la gorge d'un simple coup de couteau, avant même que la bête n'eut le temps de voir d'où l'attaque pouvait provenir. Un travail bien fait, une bonne récompense à la clé, le chasseur avait gagné sa journée, ou plutôt sa nuit.

Même si il faisait frais au dehors, le jeune homme n'était pas couvert convenablement. Un simple gilet bleu marine aux manches retroussé lui voilait le dos. On pouvait facilement voir que son torse était recouvert d'un long bandage, la limite de ce dernier s'arrêtant juste en dessous des pectoraux. En bas, ce n'était qu'un léger pantalon blanc retroussé lui aussi jusqu'à mi-mollet qui faisait office de vêtement, sans oublier ses éternelles bottines de cuir. Celles ci étaient desserré, les lacets étant vilainement attachés autour de ses chaussures, ce qui ne ressemblait évidemment à rien. Mise à part son accoutrement, un étui de couteau dépassait de la limite de son bas, celui ci étant solidement ceinturé à son mollet, part un ingénieux système de sangle.

A présent, Zhaël se dirigeait vers la taverne. Il y passait parfois beaucoup de temps la journée, quand vient pour lui le moment de trouver un contrat. Mais plus rarement le soir, pour se détendre. Il y aurait certainement quelques chasseurs qui ne refuseraient pas de discuter un peu. Arrivé au lieu dit, il faisait presque plus froid qu'à son départ. Sans se faire prier, il rentra en poussant d'un coup sec la porte, l’encadrement de celle ci donnant sur un monde coloré qui sentait la bière à plein nez. Il balaya la zone d'un seul regard, et y aperçut deux connaissances, un peu plus loin. Deux chasseurs, avec qui il avait déjà travaillé quelques fois pour des missions relativement faciles. Ils n'étaient pas mauvais, mais ce n'était pas non plus les meilleurs. Et même, il n'avait pas vraiment envie de leur parler. Se rapprochant tranquillement d'eux, il les salua d'une poignée de main franche, sans mots, avant de se diriger machinalement vers le comptoir, sur lequel il s'affala presque, d'une manière désabusée. Mais ça il ne s'en rendait pas compte. L'assemblée ne cligna même pas d'un œil pour voir le spectacle, ils avaient vu bien pire. Zhaël connaissait un peu le serveur, mais pas assez pour se permettre quelconques familiarité avec lui. Il lui commanda poliment une bière et lui expliqua qu'il avait mal au dos et à la nuque à force d'être resté accroupit des heures durant pour sa dernière chasse. Le bonhomme eut un sourire dans le feu de l'action, puis reprit une teinte plus ironique, en lui expliquant qu'il ferait gaffe à pas se bloquer le dos la prochaine fois. Le chasseur lui répondit par un « Très drôle. » très professionnel, avant de détourner son regard dans le vide, la tête dans les nuages. Mais quelque chose le tira rapidement de sa torpeur..


Dernière édition par Zhaël le Ven 25 Nov - 00:15 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 10 Mai - 18:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sebastian White

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 16:13 (2011)    Sujet du message: Une promenade de santé Répondre en citant

Longue journée pour Sebastian. Entre le cuisinier qui avait totalement raté le repas et un des jardinier qui avait malencontrueusement écrasé un beau parterre de fleur, il avait eut beaucoup de torts à redresser et de problèmes à résoudre. Il avait lui même repréparé entièrement le repas et camouflé les dégats du parterre en replantant quelque fleurs un peu plus grandes. C'est donc avec soulagement qu'il acceuillit la tombée du jour. La fin du service, les employés quittaient leurs tâches et repartaient chez eux. Il soupira longuement en regagnant sa chambre. Il enleva ses gants et son costume rouge et or. Qu'allait il faire à présent? Certes, sa journée l'avait fatigué, mais pas assez pour lui donner une irrésistible envie de sommeil. Non, en vérité il ne savait quoi faire. Mademoiselle Shidori n'était pas là et aucun ordre n'était à accomplir. Oui, il s'ennuyait un peu quand elle n'était pas là. Il réfléchit pendant quelques instants. Tant qu'à faire, pourquoi ne pas sortir un peu de la propriété? Celà faisait longtemps qu'il ne s'était pas promené le soir dans Lüh.

Il enfila donc une chemise bleue avec le col un peu ouvert, et un simple pantalon de cuir blanc. Il avait chaussé de petits souliers noirs et sortit du Château par la porte de service. Il franchit les grilles et s'éloigna, après avoir pris soin de bien refermer les grilles derrière lui. Il se promena un peu en ville, n'ayant pas de point de chute déterminé. Le temps était légèrement frais mais il aimait cette petite brise contre sa peau, ses impeccables cheveux blonds légèrements secoués par celle-ci. Il pensait déjà à la journée du lendemain. Qu'allait-il encore lui arriver? Le cuisinier fera-t-il un bon travail cette fois? Le jardinier serait-il plus dégourdi? Les bonnes n'oublieraient elles rien? Soit : quelles bêtises allait il encore devoir subir de la part du personnel? seul l'avenir le dirait.

Les rues n'étaient pas très peuplées. Il ne remarquait que quelques personnes parfois un peu louche (voleurs, chasseurs?), quelques femmes et plus rarement quelques couples. Aucune animation en ville. Il s'ennuyait un peu. Il laperçut alors l'auberge, pas loin devant lui. Le soir, il devait forcément y avoir des individus peu fréquentables, ainsi que des chasseurs. Mais tant pis, il voulait un peu de divertissements, peut-être en trouverait il dans cet endroit. il poussa donc la porte de l'établissement et fut immédiatement agressé par une forte odeur d'alcool. Oui, il fallait s'y attendre de la part d'une taverne, surtout le soir. Mais Sebastian ne pensait pas que l'odeur serait si forte. Lui qui ne boit pas d'alcool...

Il pénétra donc dans la taverne, contournant les tables où beaucoup étaient attablés (des individus louches, comme il l'avait pensé). Il se fraya un chemin jusqu'au comptoir et s'installa à côté d'un grand homme. Il était d'ailleurs habillé comme si il faisait très chaud dehors. Petit gilet aux manches retroussées, bandage sur le torse, pantalon retroussé lui aussi à mi-mollet, vieilles bottines de cuir dont les lacets étaient "noués" n'importe comment... Oui, encore un drôle de personnage. Dangereux aussi, si on prenait en compte l'étui fixé à son mollet où était rangé un couteau. Il avait l'air de s'être mis à l'aise, les pensées tournées vers on ne sait quoi, une bière devant lui. Il le regarda quelques instants puis commanda un thé. Le tavernier réprima un petit rictus et partit lui préparer le thé. "Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de marrant..." se demanda Sebastian. Le tavernier revint avec sa commande et lui mit la tasse devant lui. Sebastian porta la tasse à sa bouche, quand il laissa malencontrueusement tomber celle-ci, la anse étant recouverte de thé brulant. et malheureusement, le contenu se renversa sur les genoux de l'homme à ses côtés...
Revenir en haut
Zhaël

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 17:30 (2011)    Sujet du message: Une promenade de santé Répondre en citant

Zhaël ne prit pas la peine de faire attention à la personne qui venait de s'installer à côté de lui. Non, son état ne le lui permettait pas. Un état de bien être et de relaxation, qui avait pour effet d'atténuer les bruits adjacents, de lui procurer cette douce sensation qu'il ne ressentait qu'en de trop rares occasions. Il put juste entendre dans ce doux chaos, que l'énergumène voulait boire du « Thé ».
Pourquoi le juger ? Après tout, si il voulait boire du thé, il en avait parfaitement le droit; même si le serveur devait sans doute se retenir de pleurer de rire quant à cette demande.

Son petit moment d'absence fut de courte durée. Trop d'ailleurs. Le réveil était brutal; et d'un monde silencieux ou tout semblait éphémère, il passa à la triste réalité de ce monde. Ses sens reprirent vite du poil de la bête. Le tintamarre incessant de la taverne lui parvenu au oreilles comme une claque, la chaleur ambiante et toutes ces couleurs lui firent voir trouble l'espace d'un instant. Et puis cette sensation de brûlure au niveau des genoux.. Tout ça seulement en quelques centièmes de secondes. Dans son sursaut, Zhaël exerça une forte pression sur sa chopine, qui se fissura sans opposée de résistance. Le chasseur se figea pendant un moment, le regard vide, le visage crispé, affichant une moue de surprise et de frustration. La douleur était bien réelle. Il la ressentait de toute son échine, mais pas un mot ne sortit de sa bouche. Pas une seule plainte, pas un gémissement. Tout se voyait sur son visage; et c'était d'ailleurs plutôt amusant à regarder.

Lentement, il braqua son regard sur ses genoux. Ceux-ci étaient encore brûlant, on pouvait encore voir de la vapeur s'échapper des deux grosses tâches sombres qui venaient d'apparaître sur son pantalon. Zhaël soupira. La vapeur fit remontée toutes les effluves du thé dans ses narines, et il fit rapidement le rapport.

Le chasseur se redressa, en adoptant une attitude singulière et affirmée. Il tourna sa tête vers son agresseur, et l'examina de haut en bas. C'était une espèce de caricature. Des cheveux blonds, rabattues en arrière, une gueule d'ange, un accoutrement de courtisan de première classe.. Mais bon sang, mais qu'est ce qu'il faisait ici, celui-là ? En regardant plus globalement, il put remarquer qu'il était grand, mais Zhaël le dépassait quand même d'au moins deux ou trois pouces. Il était structuré physiquement parlant, mais l'homme à la peau brunit l'était d'autant plus. Mais ceci ne le mettait pas en confiance. L'habit ne fait pas le moine; et comme tout bon chasseur, il n'allait pas se permettre de l'estimer sur un plan corporel.

Ceci fait, il planta son regard dans celui du blond, regarda un instant le désastre que celui-ci avait causé, puis le re-regarda à nouveau. Il se prononça :


« C'est un moyen comme un autre de se faire remarquer.. »

Zhaël attrapa nerveusement son dut, et porta la chopine fragilisée à ses lèvres. De fines coulées de bières dégoulinaient des sinistres qu'avait causé toute cette conspiration, mais il n'en avait que faire. Déposant tranquillement la chopine vide sur le comptoir, il reprit :

« Prendre un thé, pourquoi pas. Mais autant le boire, plutôt que d'essayer de me réchauffer dans un endroit ou on suffoque déjà. D'autant plus que c'est bien la dernière des boissons qui puissent vous rendre maladroit. »

Voilà, c'était sortit. Toute la colère du grand brun dans une simple phrase. Blessant pour les plus simples d'esprits, fatal pour les abrutis, et peut être drôle pour les plus érudits. Zhaël ne fait pas dans la violence. Tout le monde a le droit à une seconde chance..


Dernière édition par Zhaël le Mer 2 Nov - 19:09 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Sebastian White

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 16 Mai - 11:08 (2011)    Sujet du message: Une promenade de santé Répondre en citant

Sebastian fixa quelques instants la bêtise qu'il venait de faire. Pour une fois, ce n'était pas un des membres du personnel du Château qui en avait fait une, c'était lui. Il vit l'homme serrer soudainement son verre qui se fissura sous le choc, et son expression changer. Oui, il semblait bien ressentir la douleur (son visage crispé en témoignait), mais pas un son ne sortit de sa bouche. Il avait l'air d'être résistant et pas du genre à montrer ses faiblesses ou ses douleurs. Il regarda ses genoux où le liquide brûlant produisait encore une légère vapeur à la senteur du thé. Si aux premiers abords il avait l'air de ne pas comprendre ce qui s'était passé, maintenant il le saurait. Sebastian se passa la main dans la nuque en le regardant, avec un petit sourire gêné et coupable au visage.

-Euh...veuillez excuser ma maladresse monsieur je ne l'ai pas fait exprès.

Il sembla détailler Sebastian puis se redressa. L'homme regarda encore ses genoux puis enfin Sebastian, faisant le rapport avec ce qu'il s'était passé. Puis il dit calmement :

« C'est un moyen comme un autre de se faire remarquer.. »

-Mais euh, ce n'était pas mon attention je euh...

Mais Sebastian ne trouva pas quoi dire. Il était très gêné de cette bêtise. Heureusement que ce n'était pas sur mademoiselle Shidori qu'il avait renversé ce thé. Il savait que celle-ci ne lui aurait pas pardonné facilement, voire l'aurait peut-être même viré... L'individu poursuivit avec une pointe d'ironie.

« Prendre un thé, pourquoi pas. Mais autant le boire, plutôt que d'essayer de me réchauffer dans un endroit ou on suffoque déjà. D'autant plus que c'est bien la dernière des boissons qui puissent vous rendre maladroit. »

-Ha ha... euh oui, vous avez raison. Cela n'aurait jamais du arriver, je m'en excuse encore.

Sebastian sortit quelques pièces de sa poche et les déposa devant l'homme.

-J'espère que ceci suffira pour arranger votre pantalon. Le thé part difficilement mais on sait le nettoyer, croyez-moi. Et si c'est un autre service qui vous dédommagerait, je peux essayer de le faire pour vous. Je me nomme Sebastian White, majordome au Château de la famille Shidori, au service de mademoiselle Lilith Shidori.

Il se leva de son siège et s'inclina brièvement poliment.
Revenir en haut
Zhaël

Hors ligne





MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 22:12 (2011)    Sujet du message: Une promenade de santé Répondre en citant

Zhaël c'était d'un coup installé de sorte à être face à Sebastian, faisant grincé en même temps le misérable tabouret de bois qui lui servait de siège. On pourrait presque croire que celui-ci allait excéder sous son poids qui, toute fois, reste assez conséquent. Le chasseur à la peau brunit le regardait droit dans les yeux, d'un air presque amical. Sauf que non, son visage n'exprime absolument pas son ressentit. Un air amical, mais avec un zeste d'hypocrisie, pour les plus perspicaces. Il épousseta ses genoux à présent humide; mais la douleur était passée, ainsi que la chaleur. N'empêche, renversé un peu plus haut, il y aurait eu sûrement plus de séquelles. Et peut être que ça aurait était plus douloureux aussi. Heureusement pour le blondinet qu'il était assez maladroit pour ne pas avoir réussit à viser la ou il ne fallait pas. D'ailleurs celui-ci prit la parole entre-temps, mais le brun n'écoutait qu'à moitié.
Des excuses, des excuses, des excuses. Sûrement le moyen le plus efficace et le plus lâche que l'homme ai réussit à trouver pour ne pas assumer. Mais qu'à cela ne tienne, c'était quand même partit d'une bonne intention, il ne pouvait pas le blâmer pour ça.
Et puis celui-ci lui se mit à lui débiter un espèce de speech tout beau, tout propre, tout construit, sur sa personne. Sebastian White. Un prénom comme un autre, assez sophistiqué. Ça aurait put être un nom de noble. Mais eux, ne vont pas à la taverne le soir parce que ça leurs prends comme une envie de pisser. Non, Sebastian n'en était pas un, mais avait sûrement tout pour l'être. Majordome de la famille Shidori ?



« Connais pas »


Répliqua t'il aussi tôt. Bien sûr que si, il connaissait de nom la terrible juge Lilith Shidori, mais jamais il n'eut la chance de la rencontrée, et il ne s'en portait pas plus mal. De toute façon, qui aurait envie de rencontrer un juge ? Certains disent qu'à leurs passages, une salutation ridicule s'impose.
Ainsi donc, c'était le toutou de la famille Shidori. Et en tant que tel, comment celui-ci put trouver le temps de se rendre à la taverne ?


Zhaël se mit à sourire de plus belle. Quelle rencontre improbable ! C'était vraiment sa soirée. Le chasseur prit le présent de Sebastian, puis se mit à rigoler.



« Et bien ? Tu espère peut être que je vais me recoudre un autre pantalon avec ça ? »


Le ton n'avait rien d’agressif. C'était plutôt du mauvais humour de fin de soirée. Ses yeux brillaient de malice..


« Je suis un grand garçon, je pense pouvoir me débrouiller pour mon bas. Le seul service que tu peux me rendre, c'est d'arrêter de me vouvoyez »


Le chasseur reprit soudainement un air sérieux qui lui était propre.


« Et dis moi, si tu es majordome, qu'est ce que tu fais ici ? »


Dit il avec la plus grande conviction du monde.

CLÔTURE DU SUJET POUR CAUSE D’INACTIVITÉ
Pour le rouvrir envoyer un Mp à l'un des membres du staff.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:55 (2016)    Sujet du message: Une promenade de santé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Lieux de divertissement -> La Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com