Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Cérès

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cérès

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 29 Avr - 16:12 (2011)    Sujet du message: Cérès Répondre en citant


    Nom: Eckan
    Prénom: Cérès
    Sexe: Masculin
    Age: 18 ans

      Caractère:

      D'une manière générale Cérès est simplement une personne normale qui n'a aucun problème à se comporter en société. Bien élevé et poli (voir trop), c'est une personne agréable à qui on ne reproche rien au départ. En face d'une personne inconnue il n'a donc rien de particulier à noter.

      Par la suite c'est vrai que son comportement change en fonction des gens. Il ne peut pas aimer tout le monde ou vouloir frapper sur tout ceux qu'il rencontre. Il a son opinion sur les gens et revient rarement dessus, pour lui quelques jours seulement peuvent fixer à vie sa relation avec qui que se soit. Cela dit on ne sait jamais trop à qui cela profite. Ce n'est pas quelqu'un de toujours facile à vivre. Il est bordélique, paresseux, cynique parfois et n'a aucun sens de l'humour. Il est d'ailleurs difficile de faire le tour de ces défauts. Une chose est sure cependant, il n'est pas parfait et s'il le reconnait têtu comme il est il ne fait pas grand chose pour évoluer (un autre défaut d'ailleurs).

      Bien sur si quelqu'un ne peut pas être foncièrement bon et parfait sous tous les angles il ne peut pas non plus être entièrement mauvais. Cérès est quelqu'un d'ordinaire, même très ordinaire (même physiquement) et se démarquer n'est pas une chose simple pour lui. Il veut se décaler par rapport aux autres et rêve de reconnaissance. Il voudrait qu'en passant près de lui, les gens disent : "Ouah ! C'est lui, c'est Cérès !". Son ambition va en grandissante de jour en jour, c'est un jeune homme passionné qui aime la vie et ce qui la peuple. Il fait de bêtises, est souvent puéril n'a pas toujours les qualités que l'on lui voudrait. Mais quelque chose chez lui le rend attachant. Un certain charisme, sa foi en l'humanité ou sa bonne humeur. A force de temps il peut donc devenir un merveilleux compagnon comme un parfait emmerdeur, tout dépend de comment on le prend.

      Puisque tout le monde cache au fond de lui une faiblesse il fallait bien que naisse en lui cette part de ténèbres. Un sujet que Cérès évite et dont il ne veut mieux pas parler en sa présence, les dieux. Cela peut paraitre anodin et on pourrait penser que simplement en parler n'est pas une mauvaise chose seulement mieux vaut ne pas s'y risquer avec lui. Ce n'est peut être pas dans ces habitudes mais les dieux rendent Cérès légèrement violent.



        Physiquement:


        Cérès n'a rien de bien spécial et la plupart du temps les gens passent à côté de lui sans vraiment le voir. Il est brun comme un tas de gens et à les cheveux très longs. Ce doit être l'unique chose qui le distingue véritablement. Ces pupilles sont noires et possèdent des reflets bleutés peu importe la lueur qui les éclairent. Son corps est simplement celui d'un jeune homme en pleine croissance, élancé et affiné. Il n'est pas sans une certaine musculature mais le domaine n'ayant jamais une priorité sa musculature se contente d'être ce qu'elle est. Disons modeste mais présente. Au niveau accessoire, Cérès ne s'est jamais encombré de quoi que se soit (quoi que...) et il ne porte rien sur lui pas même un simple bijou. Quant aux marques Cérès n'a ni marque de naissance, ni tatouage mais il a une cicatrice de brûlure sur la main gauche.Il est donc globalement une personne ordinaire avec des cheveux plutôt long.



          Famille:
          Cérès possède une grande famille comme beaucoup de personnes avec oncles, tantes et cousins à profusion avec tout le reste. Pour ce qui est de son père (Erik), c'est une personne autoritaire qui est très fière de sa famille et qui considère que "sa" famille est la chose la plus importante au monde. Sa mère, Thélia, quant à elle est plutôt soumise à son père et c'est bien le seul reproche que Cérès saurait bien lui faire. Sa mère a fait de son enfance un bonheur à vivre. Puis il y a sa grande sœur, Karine. Quatre ans de plus que lui et un tempérament de feu. Comme beaucoup de frères et sœurs ils se sont souvent disputés mais Cérès a toujours beaucoup aimé Karin.

          Histoire:
          Il était une fois une femme courageuse qui avait soif de vengeance et d'aventure. Un soir après une violente dispute elle claqua la porte de son foyer et partie sans jamais se retourner. Cette histoire n'est pas exactement la mienne, d'ailleurs pas du tout. Pourtant c'est cette histoire qui a guidé la mienne. Cette femme dans l'histoire, c'est ma sœur. Je l'aimais beaucoup mais lorsque j'ai eu l'âge de quinze ans elle a disparu de nos vies à moi, à celle de ma mère, de mon père et par conséquent de la famille. Pour revenir un peu en arrière je m'appelle Cérès.

          Je suis né dans la prestigieuse ville de Lüh et mes parents me répétèrent souvent dans le passé que je devais en être fier. Je ne porte pas de nom de famille. Je vis dans une famille compliquée et mon père m'a un jour dit : "Si tu veux un nom de famille alors tu dois le mériter." Pour cette raison mon nom de famille a été rayé pour ainsi dire. Je vis avec, contrairement à mon père je ne pense pas qu'avoir un nom de famille ne change un jour ma vie. De son côté il prend cela très au sérieux. D'ailleurs je crois qu'il prend la famille trop à cœur. Un soir je lui ai fais la remarque et la rouste que j'ai prise me rappelle chaque jour mon erreur. Remarque je ne me plains pas je n'ai pas eu à me plaindre de ma vie depuis ma venue au monde.

          A mon arrivée les gens ont fais la fête toute la nuit (enfin, sauf ma mère) et cette bonne humeur est restée gravée en moi. Depuis je n'ai été que de surprise en surprise. D'abord ma mère que j'aimais et qui fut ma première surprise, une bonne surprise bien entendu. Elle m'a donné l'amour d'une mère et je suppose que vivre sans m'aurais été bien impossible. Mon père, Erik m'a appris le sens de l'honneur et la droiture. Bien que cela m'ait valu un coup de fer chaud à la main gauche je dois dire que je suis assez fière de porter le symbole de ma famille aujourd'hui. Mon seul soucis dans la vie c'était ma sœur. Ma sœur en soi n'était que ma sœur, emmerdante et arrogante, une sœur normale que j'étais obligé d'aimer. Mais Karine se montrait beaucoup trop décidée sur un sujet, les dieux. Personne n'a jamais su pourquoi, même pas moi. Elle haïssait les dieux si bien qu'eux même devaient l'entendre crier de chez nous lorsqu'elle était folle de rage. Elle allait parfois jusqu'à dégrader les temples mais un soir elle en a trop fait. Mon père la mal pris et ils se sont disputés. Une dispute d'un genre nouveau, une dispute orageuse et violente.

          Aussi loin que je me souvienne tout a commencé avec ça. Bien sûr, il y avait Karine et sa hantise des dieux mais le vrai déclencheur de tout ça, c'était cette nuit. Une belle nuit en plus, calme et paisible. Lorsque j'ai posé un pied dans la maison, j'ai compris. L'atmosphère était palpable, à couper au couteau comme on dit. Je me sentais étrangers à cet endroit et la désagréable impression de gêner me fit rester sur le palier. Dans l'encadrement de la porte au fond du couloir j'entendais les éclats de voix de mon père et ma sœur. Les mots qui quittaient leur bouche n'étaient qu'insultes et conneries. A l'époque leurs idéaux n'étaient que ça pour moi, un ramassis de conneries. J'aurais voulus, j'aurais dus m'interposer. Je me sentais si impuissants et inutile. C'était il y a trois ans, j'étais trop jeune et qui sait si je ne le suit pas encore. Ce qu'ils se sont dit pour finir ressemblait à peu près à ça, lorsque mon père cria : "Espèce de tarée, si tu as oublié ta famille est bien elle t'oubliera aussi. Tu n'as qu'à partir mais dans ces cas là, tu ne reviendras pas." Ce à quoi ma sœur (en colère d'après moi) a répondu avec un sourire moqueur "Rien à foutre de ta maison et de ta famille." Elle est passée devant moi après avoir claquée la porte. Elle m'a regardé, m'a serré dans ces bras et elle est partie. Je l'ai appelé et elle ne s'est pas retournée.

          C'était une expérience d'abord étrange et ensuite déplaisante, pour finir carrément triste. j'ai grandis avec ça, trois ans durant. Ma sœur me manquais et peu à peu son obsession devint la mienne. Elle n'aimait pas les dieux, je les haïssaient. Si on ne connaissait pas la raison de Karine pour ma part, ils m'avaient volé ma sœur. L'ironie du sort voulait que la seule chose dont je sois persuadé c'était que pour retrouver Karine... Il fallait d'abord trouver les dieux. Un rêve futile et inconscient mais puisqu'il en faut pour avancer, ce sera mon rêve. Parcourir ce monde en mettant à profit ma cavale. En ramassant quelques affaires, j'ai trouvé un poignard. Je me faisait peut-être des idées mais je l'ai pris en me disant que cela me serait utile. Le strict minimum me suffirait pour le reste. De la nourriture, des vêtements et tout le reste. Mon sac me paraissait déjà bien rempli et j'imaginais la tête qu'allait faire mon père en voyant se répéter cette scène trois ans plus tard, avec son fils.

          Mon sac sur le dos je contemplai une dernière fois mon jardin. Un magnifique jardin d'ailleurs. Mon départ me le faisait surement remarquer mais c'est vrai que toutes ces fleurs, ces parfums, ces couleurs, tout cela me parut soudain magnifique. La nostalgie ne manquerait pas de me rendre visite dans les jours à venir. J'entrai dans le salon et sur la table basse je posai une lettre pour ma mère. Je n'avais aucune envie de la blesser mais mon départ lui fendrait le cœur et ma lâcheté me conduisais à partir avant son retour. Mon père ne manquerait pas de lui expliquer. Puis arriva ce moment qui ne me plaisait pas du tout à bien y réfléchir. J'étais inquiet de la réaction de mon père lorsque je lui fis face. Il était là, à lire son livre en fumant la pipe. Un vrai cliché c'est vrai d'ailleurs s'il n'avait pas fait si chaud il y aurait aussi un feu dans la cheminée. Il leva les yeux sur moi et les quelques rides qui parsemaient son visage se crispèrent légèrement en voyant mes bagages. Visiblement choqué et le voyant parfaitement immobile je pris l'initiative de parler.

          "Je vais partir. Je n'ai plus rien à faire ici et j'ai des choses à faire."
          Il m'observa un moment, referma son livre et le posa à côté de lui. J'avoue avoir retenu mon souffle à cet instant. Mon père s'est levé et moi je serrai les dents. Il me prit dans ces bras et dit simplement :
          "Bon voyage."
          Je n'ai pas vraiment compris son geste mais quelque chose me disais que depuis trois ans la culpabilité le tenaillait. Pour ma part je mettais fin à ces adieux. Je n'avais aucune certitude de revenir un jour. Je connaissait juste la direction à suivre dans un premier temps et puis, je savais ce que j'avais à faire.


            Métiers: Cartographe ?
            Signes particuliers: brûlure à la main gauche.
            Rêve, ambition: Rencontrer et tuer les dieux.


              Comment avez vous découvert ce forum? topsites
              Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? j'adore !
              Comment trouvez vous le design de ce forum? Très bien aussi.
              Avez vous lu le règlement? [ok].
              Avez vous vu le tchat? oui
              Savez vous comment voter pour le forum? oui sur les topsites "entrez et votez..."


              Dernière édition par Cérès le Ven 29 Avr - 17:05 (2011); édité 3 fois
              Revenir en haut
              Publicité





              MessagePosté le: Ven 29 Avr - 16:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

              PublicitéSupprimer les publicités ?
              Revenir en haut
              Lilith

              Hors ligne





              MessagePosté le: Ven 29 Avr - 16:44 (2011)    Sujet du message: Cérès Répondre en citant

              Bonjour et bienvenue sur le forum !

              Je t'ai corrigé deux grosses erreurs d'inattention en direct sur le chat donc je ne te les remets pas ici, je te fais confiance ^^

              Bonne réponse concernant le règlement !

              Je tenais à remettre ici que je trouvais agréable d'avoir une fiche avec si peu de fautes d'orthographe (un peu de fatigue à la fin de la fiche mais rien de bien grave).

              Pour les signes particuliers, comme on en a discuté sur le chat; soit le rajouter en signe particulier soit retirer de ton histoire et de la description physique sa brulure à la main gauche.

              Autrement, description du caractère et du physique me conviennent parfaitement !

              Peut etre améliorer la mise en page en mettant ton texte en mode "paragraphe" ?

              Pour moi c'est un oui une fois les modifications faites happy
              Revenir en haut
              Cérès

              Hors ligne





              MessagePosté le: Ven 29 Avr - 17:05 (2011)    Sujet du message: Cérès Répondre en citant

              Voilà !
              J'espère que ça ira.
              et merci.
              Revenir en haut
              Lilith

              Hors ligne





              MessagePosté le: Ven 29 Avr - 17:10 (2011)    Sujet du message: Cérès Répondre en citant

              Bon bah pour moi, c'est désormais tout bon !

              Tu as donc mon vote pour être validé. Il te faut désormais le passage d'Ariez et/ou Dagnir pour l'être définitivement et être passé dans les humains. Un peu de patience, tu pourras bientot rp !!
              Revenir en haut
              Ariez
              <!--01-->Admin

              Hors ligne


              Inscrit le: 13 Juin 2008
              Messages: 4 031
              Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
              Lien vers la fiche: URL
              Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
              Invocation(s): Vaea
              Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
              Double compte: Aucun !
              Point(s): 1 321

              MessagePosté le: Ven 29 Avr - 18:54 (2011)    Sujet du message: Cérès Répondre en citant

              Bonsoir et bienvenue ! C'est une bonne fiche et avec les modifications demandées par lilith tu as tout pour être validé.

              Je préciserais juste une chose : 18 ans c'est encore jeune pour être un cartographe expérimenté mais tu peux encore être en train d'apprendre ce métier ce que tu peux faire par l'intermédiaire des livres notamment. Le "?" dans "Métier: Cartographe ?"n'est donc pas de trop, on va dire !

              Je te valide ! BON JEU


              Revenir en haut
              Contenu Sponsorisé





              MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:46 (2016)    Sujet du message: Cérès

              Revenir en haut
              Montrer les messages depuis:   
              Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
              Page 1 sur 1

               
              Sauter vers:  

              Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
              Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
              Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
              Traduction par : phpBB-fr.com